Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 21 août 2019
Antananarivo | 02h48
 

Diplomatie

Nouvel ambassadeur indien, Chandra Ballabh Thapliyal

Approfondir les relations avec Madagascar

mercredi 1er octobre 2014 | Ben
JPEG - 149.7 ko

Arrivé à Madagascar le 24 septembre dernier, le nouvel ambassadeur de l’Inde accrédité à Madagascar et aux Comores, Chandra Ballabh Thapliyal, a présenté ses lettres de créance au président de la République ce 30 septembre 2014 au Palais d’État d’Iavoloha. M. Thapliyal a dit que la désignation d’un nouvel ambassadeur démontre la volonté de la République de l’Inde de renforcer sa relation avec Madagascar, qui existe depuis des siècles. Les deux pays ont des perspectives communes sur les enjeux mondiaux. « L’Inde tient à approfondir sa relation avec Madagascar. Le gouvernement indien serait disposé à aider le gouvernement malgache. Le renforcement de capacité est une composante essentielle pour le développement de Madagascar. L’Inde a déjà appuyé Madagascar dans ce domaine. L’année dernière, 90 boursiers ont suivi des cours de formation dans le cadre du programme ITEC (Coopération technique et économique du gouvernement indien). De plus, beaucoup d’autres boursiers ont également bénéficié des cours dans le cadre des programmes IAFS (India AFrica Forum Summit) et ICCR (Conseil indien pour les relations culturelles) ».

Initiatives pour développer les relations commerciales et les investissements

L’Ambassade de l’Inde prévoit de faire venir une délégation des Chambres de Commerce de l’Inde et des investisseurs pour développer davantage les relations commerciales et les investissements entre les deux pays. L’Inde peut aider Madagascar dans divers secteurs, dont entre autres, l’agriculture, l’industrie, l’agro-alimentaire, la technologie de l’Information, transfert de technologie. « Nous allons trouver une solution par le biais de discussion mutuelle. Les domaines de coopération seront identifiés par une mutuelle consultation entre les deux gouvernements ».

Navires militaires indiens en visite à Madagascar

Dans le domaine de défense, l’ambassadeur de l’Inde a annoncé que quatre navires militaires indiens effectueront une visite à la base navale d’Antsiranana, du 9 au 12 octobre 2014. Cette visite sera une opportunité excellente pour les forces navales des deux pays de partager leurs expériences professionnelles.

- Biographie du nouvel Ambassadeur
Né le 04/11/1956
Marié, père de deux enfants

1996 – 2000Deuxième secrétaire,

Ambassade de l’Inde, Bruxelles (Belgique)

2000 – 2002Deuxième secrétaire,

Haute Commission de l’Inde India,

George Town (Guyana).

2002 – 2005Sous-secrétaire,

Ministère des Affaires Etrangères,

New Delhi.

2005 – 2008Premier Secrétaire,

High Commission of India, Ottawa (Canada).

2008 – 2011Secrétaire Adjoint & Directeur

(Afrique de l’Est et Australe),

Ministère des Affaires Etrangères,

New Delhi.

2011 – Aug. 2014Conseiller, Ambassade de l’Inde,

Caracas (Venezuela).

13 commentaires

Vos commentaires

  • 1er octobre 2014 à 10:59 | Jipo (#4988)

    Avec toutes ces mains tendues , si hery ne s’ en sort pas , c ’est qu’ il n’ a rien à faire ou il est et qu’ il laisse la place à ceux qui en ont les capacités à commencer par : "ce qui n’ est pas sa priorité ", car concernant celles qui le sont : bonjour ℅ vous !
    Qu’ il se recycle avec sa progéniture dans le café, qui semble plus sa tasse de thé et les métiers de bouches , que prétendre diriger, mieux administrer un Pays, avec son bilan comptable & l’ état des caisses , ne comptant que sur les bonnes âmes pour re-remplir ce qu’ il a vidé .

    • 1er octobre 2014 à 11:35 | betoko (#413) répond à Jipo

      A propos de l’achat du café de la gare , nous aimerions savoir d’où le fiston ou la papa ont trouvé l’argent pour se le payer ? Si quelqu’un oserait faire des enquêtes sur la fortune des nos politiciens ou femmes et hommes d’affaire , nombreux seront en prison , hélas chez nous c’est la mafia qui régit tout

    • 1er octobre 2014 à 12:11 | Ra-Jao (#282) répond à betoko

      C’est la grande différence entre un réel Etat de droit et un régime bananière qui crie à tue tête que son pays est un état de droit quand le régime en place veut éliminer ses opposants.
      Pour nous, l’éviction de Cazeneuve ou récemment Thevenoud, celui qui est allergique à honorer ses dettes, ne se fera jamais à M/car, du moins dans un avenir proche ?
      Hery et sa clique vont l’apprendre à leur dépens quand ils ne seront plus au pouvoir dans quelques années, à moins que les futurs politiciens seront assez patriote pour s’atteler réellement aux tâches pour lesquelles ils sont élus, à savoir sortir notre peuple de leur misère

    • 1er octobre 2014 à 14:03 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Il suffit d’ aller faire un tour au trésor public, quant à déclarer les ressources , la transparence est un devoir élémentaire de tous prétendu dirigeant honnête .
      Un controle fiscal et des brigades financières s’ impose, quelques investigations à mener, et dire qu’ il y en a en quète de travail, particulièrement quand ceux qui en ont ne le font pas !
      QDB comme dirait l’ autre .

    • 1er octobre 2014 à 15:13 | bbernard (#6880) répond à betoko

      Vous posez la question de savoir d’où vient l’argent alors que vous avez déjà la réponse, comme tous les malgaches qui suivent les affaires.

    • 1er octobre 2014 à 19:14 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Jipo

      Hery est en train de mener en bateau tout le monde politique malagasy et le reste

      Comme il sait tres bien qu’en cinq ans il ne pourra jamais redresser Madagasikara si toutefois son dessein est de redonner du travail à la majorité des malagasy alors son but immediat est de batir un parti politique comme
      le PSD du temps de Tsiranana ou le Tim du temps de Ravalomanana pour rester au pouvoir 10 ou 15 ans

      Mais tout cela exige de l’argent , beaucoup d’argent

      Acquis ’honnetement’ (via les circuits dits normaux : Banque Mondiale , FMI
      Club de Paris , Bruxelles etc ou parallèlement via l’Indo-asiatique ) ...

      Les malagasy sont en droit de savoir d’ou vient cet argent car ils l’ont élu
      pour ètre leur serveur et non les couillonner

  • 1er octobre 2014 à 13:45 | olivier (#7062)

    "Cette visite sera une opportunité excellente pour les forces navales des deux pays de partager leurs expériences professionnelles."

    LOL

    D’un côté une kyrielle de généraux ...SANS BATEAU

    De L’autre 4 bateaux ... et ??

    Au programme des échanges : Une partie de "touché coulé"

     :http://www.amazon.fr/MB-jeux-soci%C3%A9t%C3%A9-enfant-Touche-Coule/dp/B000NIJ776

    ...

    • 1er octobre 2014 à 14:08 | Jipo (#4988) répond à olivier

      Madagascar est spécialiste en exportations illégales, et particulièrement nocturnes, ne soyez pas mauvaise langue, vous ne pouvez nier cette compétence entretenue par tous .

    • 1er octobre 2014 à 18:31 | olivier (#7062) répond à Jipo

      Vous avez raison..

      Etre méchant, ce n’est vraiment pas gentil...

      Mais bon pensons aux énergies renouvelables alors !

       :)

  • 1er octobre 2014 à 15:25 | faralahy (#7249)

    Il y a là , des opportunités à saisir car l’Inde dans plusieurs domaines est un poids lourd.
    A nous de savoir ce que nous voulons..c’est a dire ,à nous d’avoir une vision claire et simple de notre avenir donc de nos besoins.
    Jusqu’a aujourd’hui l’Inde n’a exporté chez nous que des commerçants..et il est vrai aussi par le passé des éléments de notre vocabulaire (rano,vady,tody,...)et aussi un corpus religieux très riche.

    Maintenant il serait bien d’entretenir d’autres relations.
    L’Inde est le premier producteur de films au monde...
    L’Inde est une puissance scientifique majeure en mathématique,physique,médecine,aérospatiale,nouvelles technologies..
    je pense aux jeunes qui peuvent trouver dans une coopération avec ce Continent (plus proche que l’Europe) des débouchés.

    Mais à nous aussi d’abandonner nos préjugés en ce qui concerne les Pakistanais (karanas,terme très péjoratifs) et les Indiens qui en plus d’être une puissance économique , scientifique et culturelle est depuis des millénaires une grande source spirituelle.
    Il serait nécessaire de favoriser l’apprentissage de l’anglais pour les jeunes qui souhaitent se former la bas.

    Bien sur ,je n’ignore pas qu’il serait nécessaire aussi que les Indiens, avec le temps, se remettent en question sur leur complexe de supériorité aryen issu de l’Hindouisme s’ils veulent coopérer avec les Malagasy dont 80% de la population est noire ..comme toute la population au Sud du Continent Indien (peuple premier de l’Inde avant l’invasion aryenne en -1970 avant notre ère).

    Maintenant, il serait bien de jeter aux oubliettes toutes ces vieilles lunes pour imaginer un monde nouveau à léguer à nos enfants,non ?

    • 1er octobre 2014 à 19:33 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à faralahy

      Comme si les malagasy ne connaissaient pas les indos-pakistanais , faralahy !

      Actuellement TOUT Madagasikara est tombé dans leur main depuis le coup d’etat de 2009

      Je pense que cet ambassadeur est là pour consolider l’axe Inde , Afrique du Sud
      Madagasikara

      Et comme vous le savez tres bien que l’Inde est le premier adversaire de la France dans cette région du monde , Madagasikara a plutot interet à jouer
      la carte USA - Madagasikara

  • 1er octobre 2014 à 16:16 | Ra-Jao (#282)

    Ci dessous un article qui me convaint de l’intérêt de choisir l’Inde comme partenaire. J’ai egalement vu le reprotage de ce centre de formation sur BFM Business. Des ingénieurs solaires illétrés suivant une fromation pratiue en électroniuqe :

    "Barefoot College - une formation d’ingénieur solaire pour grands-mères
    Juin 2009

    (Photos : Barefoot College)
    Les populations rurales pauvres de la Terre sont les premières victimes des changements climatiques et celles qui en souffrent le plus. Des millions de dollars ont été dépensés à des fins de sensibilisation, de formation aux technologies de substitution et de préparation des communautés vulnérables à relever le défi. L’un des succès les plus remarquables à cet égard est celui de Barefoot College, en Inde. Sa manière d’aborder ces questions a déjà changé de nombreuses vies.

    Le concept pouvait sembler irréaliste, et pourtant des centaines de femmes illettrées ou semi-illettrées des pays en développement et des pays les moins avancés - dont de nombreuses grands-mères - ont reçu de Barefoot College (littéralement le “collège aux pieds nus”) une formation qui en a fait de véritables ingénieurs en énergie solaire. Elles sont ensuite rentrées chez elles pour y installer des panneaux et des piles solaires dont elles assureront aussi l’entretien et la réparation et qui changeront pour toujours la vie dans leurs villages isolés. Mieux encore : elles ont appris à d’autres personnes des villages voisins à faire la même chose. Comment tout cela a-t-il commencé ?"
    http://www.wipo.int/wipo_magazine/fr/2009/03/article_0002.html

    • 1er octobre 2014 à 20:49 | Radepy (#7163) répond à Ra-Jao

      Vous avez suivi avec intérêt et objectivité le reportage que nos télévisions et radios devraient transmettre dans le pays, suivi de débats en direct ... ce qui nous manquent à Madagascar pour ... Merci.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS