Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 octobre 2021
Antananarivo | 06h00
 

Enseignement

Résultats du Baccalauréat dans la capitale

Apparemment positifs

samedi 21 septembre 2013

Les résultats du Baccalauréat session 2013 sont publiés ce samedi matin du 21 septembre. Dans l’ensemble, (enseignement général et enseignement technique confondus), il y a eu peu d’améliorations car le taux de réussite de est de 47,59% contre 48,16% auparavant ; les nouveaux bacheliers sont au nombre de 30 389 sur 63 865 candidats.

Selon les appréciations du
directeur de l’Office du Baccalauréat la veille devant la presse, les résultats sont globalement meilleurs par rapport à l’année dernière même si le taux de réussite global a baissé. C’est dans la série A1 que l’on a enregistré les meilleurs résultats, 57,32% contre 52,50% l’année précédente. Par contre la performance a été mauvaise dans la série D où la régression a été de l’ordre de 18% ; lors de la session 2012, le taux de réussite était de 56,27% mais cette année, il n’est plus que 37,37%. La série A2 a connu un taux de réussite de 47,34% ; la série C, de 39,99%.

Pour le Bacc enseignement général, 26 666 sur 58 621 candidats ont décroché le diplôme, expliquant le taux de réussite de 45,49% contre 46,88% l’année dernière.

En revanche, la réussite est sans conteste dans l’enseignement technique où 3 723 ont décroché leur baccalauréat sur les 5 244 candidats, faisant un pourcentage de réussite de 71%, soit une hausse par rapport à l’année précédente qui était de 60,97%.

Recueilli par Bill

2 commentaires

Vos commentaires

  • 21 septembre 2013 à 18:46 | Cacatoès (#7049)

    Arabaina zany izay nahazon’ny bakany e ! Dia mahereza hoan’izay tsy nahazo ka aza kivy fa hikirizo fa amin’ny farany tsy hazo foana io refa izay no tedavinareo. Tsy misy zavatra tsy mety raha harahana finoana sy fikirizana amin’ny fiainana.

  • 26 septembre 2013 à 01:15 | Ratsimilaho (#6905)

    LES CINQ SCIENCES

    Les Mathématiques sont une science exacte
    Les Mathématiques ont beaucoup d’impacts
    Elles nous aident à résoudre des équations
    Elles procèdent aux réelles quantifications

    La Physique la suit et n’en demeure pas moins
    Elle est intrinsèque et comprend plusieurs points
    Elle ne peut pas ignorer les Mathématiques
    Elle utilise fortement bien les arithmétiques

    La Chimie s’affiche comme expérimentale
    Elle et la physique s’assemblent en général
    Elle se spécialise dans les matières inertes
    Elle nous initie beaucoup de filières ouvertes

    Les Sciences naturelles rejoignent la Chimie
    Science expérimentale et science de la vie
    Elles comprennent ainsi trois principaux thèmes
    Elles évoluent vite sans être jamais les mêmes.

    La Médicine serait la dernière science
    Elle est la plus longue et aussi en avance
    Elle serait la plus proche de nous tous
    Elle nous garantit notre avenir en douce

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS