Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 16 novembre 2018
Antananarivo | 06h13
 

Divers

Commune urbaine d’Antananarivo

Andry Rajoelina, en période de grâce

vendredi 28 décembre 2007 | Alphonse M.

Après sa victoire écrasante de 63,32% lors des municipales du 12 décembre dernier, le candidat du « Tanora Gasy Vonona » (TGV), Andry Rajoelina bénéficie d’une période de grâce de 100 jours. Période durant laquelle, ce jeune maire d’Antananarivo devrait montrer ses capacités de gérer la capitale. En face, les électeurs attendent impatiemment les réalisations des promesses électorales. Comme à l’accoutumée, ils ne signent jamais un chèque à blanc. A preuve, la population de la capitale a déjà lancé un signal fort lors des festivités organisées par le nouveau maire, le dimanche dernier à Mahamasina. Quelques soient les explications, Andry TGV a fêté sa victoire, dimanche dernier dans un stade de Mahamasina clairsemé. Mauvaise organisation ou le public a-t-il a boudé cette cérémonie ?

Visiblement, la mission de Andry TGV s’annonce délicate, car, selon les analystes, ses concurrents, humiliés lors du scrutin du 12 décembre dernier, ne restent pas les bras croisés. Malgré les diverses déclarations de soutien, le nouveau maire devrait s’attendre à des « actes de sabotage » et à des surprises. Il a déjà hérité d’une montagne de dettes avoisinant les 40 milliards de nos francs. Quoi qu’il en soit, Andry Rajoelina a le « capital-confiance » de la population pour mieux piloter ses projets de développement de la capitale. Pour l’instant, on vient d’apprendre que ce jeune opérateur s’attelle sur la formation de son équipe.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 138