Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 février 2024
Antananarivo | 20h47
 

Divers

Projet forestier

Ambohitantely, au centre d’un partenariat public-privé

jeudi 22 novembre 2007 | Volana R.

Un mémoire a tout déclenché. Celui de Hanta Rabesandratana , « Mise en place d’une zone-test de reforestation », a conduit une délégation du département d’Oise (France) à Madagascar, conduite par André Vantomme, premier vice-président du Conseil général de l’Oise, plus précisément dans la région Analamanga. « C’est la première fois que la Région fait l’objet d’une telle étude, explique le chef de région Manganirina Andrianarisoa. Sur proposition de Constant Gastsar (ancien député), la forêt tropicale primaire d’Ambohitantely sera prise en main et reconstituée, avec la collaboration de la population locale ».

La protection de l’environnement entraîne une protection de la forêt qui figure encore parmi les étendues malgaches encore sous sa forme originelle. À part le reboisement, l’étude de Rabesandratana préconise l’extraction d’huiles essentielles.

De fait, le partenariat de travail entre la Région et l’Oise s’étalera sur cinq ans, sur un financement de 120.000 euros. « Elle pourrait s’étendre jusqu’à 50 ans. Car, en fait, des discussions continueront sur une éventuelle création d’Institut Lasalle de Sciences agronomiques Tana-Oise ».

À souligner que le département avait déjà entrepris des travaux à Toliara, comme la construction de dispensaire à Ambahikily, d’une école d’hôtellerie à Nosy-be, mais aussi d’une aide à la formation des auxiliaires de santé dans des zones rurales, toujours à Toliara.

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS