Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 8 août 2020
Antananarivo | 17h47
 

Economie

Economie

Ambatovy suspend ses opérations d’extraction de cobalt et de nickel

mardi 14 avril | Mandimbisoa R.

L’information a été publiée sur les réseaux sociaux de la compagnie minière d’Ambatovy dimanche dernier. L’exploitation de cobalt et de nickel est suspendue, les camions qui servent à transporter les minerais étant bloqués sur le site à Moramanga. Néanmoins, des équipes réduites resteraient en activité sur les sites dans le but d’assurer la maintenance et la sécurisation des installations.

L’actionnaire majoritaire d’Ambatovy, Sumitomo Corporation, avait déjà annoncé vers la fin du mois de mars la suspension temporaire des opérations d’extraction à Moramanga. Cette suspension était motivée par la nécessité d’assurer la sécurité des employés et de leurs familles. Cette suspension des opérations entrainera certainement de lourdes conséquences financières sur les activités de la société, mais elles restent pour l’heure difficile à quantifier.

En effet, la compagnie minière n’a pas été épargnée par la pandémie. Elle a été informée le 31 mars que trois des employés de l’un de ses sous-traitants avaient été testés positifs au Covid-19. Au moment du test le 26 mars, ces employés étaient déjà en isolement de 14 jours, conformément aux mesures établies par le gouvernement malgache.

Le 2 avril, la société a publié un communiqué sur l’existence de ces cas, la société avait indiqué à ce moment là que ces employés ont été placé en quarantaine et qu’ils ne présentaient aucun symptôme lié au virus. Vu que la compagnie a la chance de disposer de suffisamment d’équipements médicaux de qualité pour la prise en charge médicale sur leur site à Toamasina, les trois personnes contaminées ont été prise en charge par les médecins du site même d’Ambatovy. De nombreux salariés de la compagnie à Toamasina ont rapporté qu’après l’annonce des cas avérés annoncés par la société, ils auraient été stigmatisés étant considérés à risque. Certains médecins auraient même refusé de les recevoir en consultation suite à cela.

La majorité des employés d’Ambatovy sont désormais chez eux ou travaillent depuis leur domicile afin de réduire le nombre des employés sur les lieux de travail, a également annoncé la compagnie. Des mesures strictes pour protéger la santé et la sécurité de ses employés et de leurs familles auraient été mis en place pour ceux qui travaillent encore sur le site.

La compagnie minière a annoncé également la remise de 3000 combinaisons de protection pour la ville d’Antananarivo Renivohitra pour la lutte contre la propagation du coronavirus. Ce don porte à 5 200 les combinaisons de protection distribuées par la société à travers le pays. Pour rappel, ces combinaisons serviront notamment pour les médecins qui assurent les tests au niveau des barrages sanitaires mis en place sur les routes nationales.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 14 avril à 12:14 | Vohitra (#7654)

    Efa manomboka mahalana ny fiterena ronono amin ity reniomby iray ity...mety hanahirana indray koa izany atsy ho atsy ny fisotroandronono...ho an ilay zazalahy reraka mpampandihy fitombenana...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS