Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 27 janvier 2022
Antananarivo | 13h30
 

Transport

Liste noire

Air Madagascar cultive l’espoir et publie de nouveaux horaires

samedi 23 avril 2011

« Nous espérons ne plus figurer dans cette liste noire d’ici 3 mois », explique Fidy Rakotonirina, Administrateur Délégué de la société nationale Air Madagascar devant quelques journalistes en début de soirée de ce vendredi 22 avril 2011. Les deux Boeing 767-300 sont certes interdits de survol et d’atterrissage en Europe, par contre, ils peuvent continuer à desservir les pays asiatiques. Cela n’empêche qu’une « cellule de crise » est déjà à l’œuvre pour informer et surtout sensibiliser les employés de la compagnie quant à l’utilité de changer de comportement. Tandis que du côté technique, les contrôles ont été renforcés. Certains appareils ont été soumis à des visites et contre-visites. L’objectif est de s’extraire de cette liste noire à la prochaine réunion de l’organe de décision européen, dans trois mois.

Effectivement « la compagnie aérienne est peut-être sur liste noire mais elle figure dans l’annexe B », précise l’Administrateur Délégué. Ce détail permet donc à la compagnie de desservir l’Europe, mais avec d’autres appareils. Et depuis le jeudi 21 avril des dispositions ont été prises pour pouvoir assurer les services. Certains passagers ont été transférés sur les vols d’Air Italy. Un contrat renouvelable a été signé entre les deux compagnies. Par ailleurs, la compagnie a affrêté d’autres compagnies comme Air France, Corsair et Air Austral.

Pendant ce temps, l’État négocie avec le gouvernement turc pour l’acquisition d’un Airbus 330 auprès d’Atlas Jet.

Quoi qu’il en soit, Air MadAGASCAR a publié pour sa clientèle et ses voyageurs les nouveaux horaires de ses vols du 21 avril au 28 avril 2011 (lire fichier joint sous format PDF).

Recueilli par Valis

59 commentaires

Vos commentaires

  • 23 avril 2011 à 07:50 | niry (#210)

    TOUT CA C’EST ENTIEREMENT LA FAUTE DE RAVALO : au moment de signer les contrats de location des 2 Boeing, il n’a pas pensé à insérer la clause spéciale "résiliation exclusive en cas de putsch et de non reconnaissance internationale prolongée"...

    Ah si seulement, il l’avait fait (!!soupir) ça n’aurait été que joie, bonheur et volupté à Foozaland..

    • 23 avril 2011 à 10:20 | N.R. (#2958) répond à niry

      Placer des étrangers pour diriger nos compagnies nationales (air mad ou encore JIRAMA) était une des mauvaises actions du pouvoir Ravalomanana, qui par mépris ou par complexe, a placé sa confiance à des vazaha. Ce genre de pratique est néfaste, car déresponsabilise et peut démotiver les nationaux. On a même contraint les ministres et députés à être coacher par des étrager, des vazaha qui ne connaissent pas ou peu la société malagasy, une sorte d’injure à l’endroit de la nation toute entière.

      Mais que dire alors lorsque le chef de l’état s’offre un aéronef à 60 millions de $ alors que la compagnie nationale se contente de louer deux vieux appareils de près de 20 ans d’ages ? Et vous vous étonnez qu’Air mad en est là aujourd’hui ?

    • 23 avril 2011 à 15:57 | Rabila (#1379) répond à N.R.

      Peut être qu’il faut fermer Air Madagascar et que les malgaches s’occupent des affaires à leur niveau : taxi-brousse et pousse-pousse...

    • 23 avril 2011 à 19:59 | niry (#210) répond à N.R.

      MDR..tsy manaiky mihitsy ra NR jeannot !! Mbola izay foana no averimberina.. Dia rehefa Ravalo (gasy) indray no mahatafita an’i Tiko dia hoe tsy mety raha Gasy no tafavoaka f’aleo vazaha ihany !!..tsy hita mihitsy ny argument vanona an’ise ! Raha nisy avion air mad nianjera teo noho ny tsy fahampin’ny vola (au fait, fa nahoana no tsy misy vola intsony Air Mad é ??) dia mbola i Ravalo ihany no nomena tsiny teo..mdr..

    • 23 avril 2011 à 22:29 | poiuyt (#584) répond à Rabila

      çà fait vraiment mourrir de rire, Rabila. Sincères remerciements. Quelqu’un écrivait quelque part que les cerveaux malgaches se trouvent, mais en dehors du hat.

  • 23 avril 2011 à 08:48 | Tsy Mazava (#782)

    Bonjour à tous,
    Dans les forums, je remarque que nous disons souvent les choses facilement, sans trop réfléchir. Je veux dire que nous Malagasy, que ce soit en politique, en économie, dans tous les domaines, la facilité sort de notre bouche comme des enfants qui parlent. Quel dommage de penser que nous sommes intelligents, les meilleurs etc..Si la nation est celle qu’elle est actuellement, c’est qu’il y a un gros problème ( dans tous les sens du terme ).

    • 23 avril 2011 à 22:49 | poiuyt (#584) répond à Tsy Mazava

      Atao toy ny voankazo an’ala selon le participant, misy intéressants, misy sympathiques, misy koa paok’aty, misy tsy maha-finaritra mihitsy, misy ... Dingano !

  • 23 avril 2011 à 09:02 | on the target (#5278)

    Depuis que j’ai connu Air Madagascar on était jamais dans la liste noir.C’est révolutionnaire le changement d’aujourd’hui, c’est déplorable, jusqu’à quand le peuple vont prendre connaissances qu’on s’engloutit à grands pas dans la grande misère, à cause de ces incapables et ces vaut à rien.
    Lasa henatr’izao tontolo izao Madagascar.Je parie qu’il faut attendre cinq ans pour qu’on ne soit plus dans la liste noire, Monsieur Fidy Rakotonirina et vous le savez très bien.

  • 23 avril 2011 à 09:56 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    "Les controles ont été renforcés ", voilà une bonne décision, encore faut-il qu’elle soit suivie de faits, en ce cas, non seulement il devrait y avoir une revision totale des appareils, et surtout une maintenance à la hauteur.
    On peut renforcer tous les controles que l’on veut, ce que demande l’Europe , c’est de changer certaines pièces au bout d’un certain temps ou heures de vol.
    Il n’a pas fallu aux européens de renforcer le moindre des controles , si Air mad n’est plus autorisé à atterrir en Europe, c’est que la Sécurité n’est pas respectée et que l’insécurité domine, Une liste a certainement été établie, pour l’autoriser à "revoler" en Europe, et ce ne sont pas des controles qui sont attendus, mais des réparations , je ne dirais pas . / qui est obsolète, mais : . fr ou . com .
    En ce qui concerne les contrats, que voulez - vous que les interlocuteurs aient à faire : d’un coup d’ état, tsunami , ou tremblement de terre, pas plus que d’un trou d’air,maintenir Ravalomanana, exilé, pour lui faire porter toutes les misères , voir incompétences qui ont lieu à Madagascar est une stratégie des plus : puerile,.
    Quant à pouvoir voler en Asie, après l’Afrique, quelle prouesse ! , sachant que ces pays ( faute de moyens ) ne sont pas trop regardant quant à la sécurité, pour ne pas dire les rois des cercueils : volants .
    A défaut de bon vol, j’emprunterai au commentateur de Thalassa , GP : Bon vent .

  • 23 avril 2011 à 11:11 | Patriote (#1382)

    Les critiques de l’UE portent sur des points précis sur lesquels elle attend des actions et des résultats clairs et nets pour que ces 2 avions soient acceptés de nouveau dans l’espace européen. Si Air MAD veut les faire voler ailleurs (Afrique, Asie), cela veut dire que ces appareils ne vont pas être immobilisés aux fins de réparation. Donc, les risques seront toujours là et on continuera à s’amuser avec la vie humaine.
    On citait que l’un des problèmes serait la défaillance d’une ou des portes de soute avec le risque de dépressurisation en vol en cas d’ouverture intempestive. Les usagers doivent savoir que si l’avion se trouvait dans une telle situation, il risque purement et simplement de se désintégrer en vol. Alors bonne chance à ceux qui veulent voyager dans ces appareils.
    Au plan juridique et si ce qui a été dit par ailleurs comme quoi le contrat de leasing prévoit que la maintenance incombe au loueur, est vrai, qu’attend-on pour l’assigner en justice ?

    • 23 avril 2011 à 14:07 | jack-no (#1477) répond à Patriote

      bonjour,

      patriote, les défauts ont été constatés et signalés au début de l’année 2011. il y a 4 mois. combien de rotations ces avions ont effectué durant cette période ? je dirai près d’une vingtaine. Air Mad, l’ACM, le régime ont mis en danger de mort les passagers de ces 2 aéronefs. c’est un acte criminel, un de plus à une liste déjà très longue.

      certains désignent Ra8 comme responsable de l’état de délabrement de ces 2 appareils. il est parti il y a plus de 2 ans.

      qu’en est-il des autres appareils de Air Mad ? ils sont en dehors de tout contrôle.

      il faut savoir que Air Mad a un arriéré astronomique des loyers. si les appareils n’ont pas été saisis, c’est suite à l’intervention du gouvernement français.

      jacques

    • 23 avril 2011 à 20:03 | niry (#210) répond à jack-no

      Ils croyaient avoir affaire à qui ces stagiaires de l’aviation civile ? Ils rafistolaient la soute à bagages avec du scotch et ils croyaient naïvement que les contrôleurs au sol européen n’y verrait que du feu !

      La France soutient le régime putschiste, mais il y a des limites quand même.. surtout si on joue avec la vie des gens..(ah mais oui ! ces ratsirahonana s’en foutent complètement, ils préfèrent distribuer des NOTAM à droite à gauche, sans aucuns fondements)

  • 23 avril 2011 à 12:52 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    L’U.E juste faite pour les calibres des carottes pour sa commercialisation a interdit nos deux avions de survoler le ciel européen.

    Message reçu !!pour notre compagnie nationale.

    Lors d’un simple Check A,une visite qui dure moins de 2 jours,on s’assure de tout,et y compris de choses importantes.

    En maintenance,même en compagnie sous traitante pour la check si la compagnie elle-même n’effectue pas ses visites,il est bien rare de laisser partir un avion,avec "une défaillance d’une ou des portes de soutes",aussi dépravé.

    Pour le coup,ça pousserait à effectuer des investigations supplémentaires sur l’état général de la cellule elle-même.

    Il faut une unité agréé :

    - Maintenance,

    - Entretien,

    - Mécanique.

    Air Madagascar survivra.

    Madagascar aux Malgaches.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 23 avril 2011 à 14:21 | on the target (#5278) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Za l’ty efa leo pory anialahy ry Basile ah, isaky mamaky de miseho mahalala ne fa rien dans le ventre.Sans raisonnement percutant, mba ahitsio lay fijery dia mba plus d’engagement amzay lazaina, fa tsy mampandroso,nefa ela toahoeeny andafy.Mety mampadondrina angamaba any sa ela no efa tsy maharaka ny any intsony. Kôze

    • 23 avril 2011 à 17:51 | diego (#531) répond à on the target

      on the target,

      Vous avez l’air en forme. J’étais mort de rire en vous lisant, MARINA E !

    • 23 avril 2011 à 20:09 | niry (#210) répond à on the target

      hihih..aza omena tsiny i Basile, ra On the target a.. reny ilay atao hoe "Troll", ao anaty forum internet. Mivazavaza.. mamalivaly foana na dia tsy misy saim-pantany fa ny important indrindra ho azy dia ny mameno banga eo fotsiny.. Manampotoana re izy é sady manana forfait internet illimité dia lany andro eo fotsiny izy.. Inona no azonao atao eo ?

    • 23 avril 2011 à 22:57 | poiuyt (#584) répond à on the target

      çà fait vraiment mourir de rire, Tarigetra. Sincères remerciements. Comme plus haut à Rabila.

  • 23 avril 2011 à 15:09 | malgachie (#5573)

    c’était la première fois que j’ai choisi de voyager avec air mad. Tsara ho ahy izay.

    Dès le départ, vol annulé. On a relativisé même si ça a chamboulé tous nos programmes, un jour de plus pour acheter des voan-dàlana pour la famille. On nous a dirigés vers une autre compagnie.
    Arrivés à Tanà, on voulait s’assurer qu’il n’y aurait pas de soucis pour le retour que le problème est résolu, le personnel n’en savait rien et presque si tu leur demandais un grand service de se renseigner un peu. Tout ça dans la bonne humeur, n’est-ce pas ? Passons...
    Le séjour s’est bien déroulé, oh tiens si on prenait l’avion au lieu de passer des heures sur la route, ouais super on va gagner un temps fou pour profiter encore plus de nos vacances. En embarquant, la petitesse n’était rien à côté de la vétusté de l’appareil. je me suis dit : mon Dieu, ça existe encore ce genre d’appareil, zut on est coincés pour 3 heures, escale oblige. Aaah j’ai le temps de mourir.
    Toute chose a une fin, déjà ??? on n’a jamais le temps de souffler, bah tu vas bien être servie. Le coeur serré, on remballe nos affaires. Arrivés à Ivato à 9h," le vol est retardé", bon on ne décolle pas avant 2h30 du mat’, du moment que c’est pas cancelled disait mon chéri. oh heureusement que j’ai pris mon bouquin, je me suis dit.
    Il était 2h, il serait peut-être temps d’embarquer non ? pourquoi y a rien ? tiens une annonce !
    "nous informons les passagers du vol" vous pouvez toujours attendre..." que l’embarquement se fera dans 30 min, la compagnie vous remercie". Ah non, on est fatigués, on a soif et en plus on n’a même pas eu le temps de bien manger. A côté les enfants commencent à se faire entendre.
    2h30, rien en se passe, ça s’annonce mal. à 3h, nous informons les passagers " vous êtes encore là vous ?..." que la préparation de la cabine n’étant pas encore terminée, l’embarquement se fera dans 30 min. La compagnie vous remercie".
    Mais put.... mais bougez-vous mer...!!!
    30 min après, "nous informons les passagers" mais cassez-vous pauv’ c...!" que l’appareil rencontre quelques soucis techniques, nous vous tiendrons informés d’ici 30 min."
    "Mais on n’est pas du bétail..... vous êtes des incompétents....mais c’est quoi le problème.....vous n’êtes même pas fichus de nous dire quand est-ce qu’on décolle.... moi je veux un médecin...nanani et nanana." Tout le monde grognait. Moi, de nature râleuse,j’avais le choix entre ne rien faire et piquer une crise d’hystérie. j’ai opté pour le 1er, tellement j’étais fatiguée, deshydratée et je crevais la dalle. Je commençais à trembler, j’étais à côté de mes pompes avec une menace d’hypoglycémie à l’horizon.
    à 4h30 : Les pleurs et les cris des enfants n’arrêtaient plus, tiens la compagine nous propose une boisson, "mais il faut faire la queue mes amis". Oh !! quelle générosité de leur part !! à 4h30 du mat’, oh c’est la joie !
    Entre deux déchaînements, le personnel trouve encore le temps d’en rire. J’hallucine !? Ces filles habillées en rouge là ! Je ne sais pas comment elles font.
    Ca y est, la couleur est annoncée , le vol est annulé, enfin ! c’est pas trop tôt, ils ont tergiversé pendant 4h pour annoncer ça.
    "Nous informons les passagers" on vous a tous eu crét... "que le vol est annulé. point.
    Combien de fois ils ont dit ça sans aucune autre information.
    Démerde-toi pour récupérer tes bagages, pour chercher un autre vol si t’es pressé, tu veux une attestation d’annulation et bah dommage j’ai plus d’imprimé, allez chercher ailleurs.
    Là j’ai commencé à hurler. mais pas trop, j’étais en mode low bat, fallait pas en abuser.
    et à partir de là, on a fait la queue au moins... pour avoir l’attestation et un taxi pour rentrer. on n’avait plus de sous fmg, même pas de téléphone pour prévenir les autres, on a dû emprunter celui du conducteur. j’en connais un, mon chef, qui va pas être content !
    à 8h on est repartis de l’aéroport.
    On nous a informé qu’éventuellement, rien n’est moins sûr mais le vol se ferait dans la soirée.
    Rebelote, on était arrivés à 9h du soir à l’aéroport, entre temps sur le trajet jusqu’à Ivato, ( on porte vraiment la guigne hein !) un monsieur dont je ne prononcerai pas le nom intervenait à l’antenne. Il a fallu qu’il parle de la compagnie à cet instant précis. " oui la flotte est très ancienne, y a pas mal de soucis avec ces deux avions, y en a un là en ce moment qui a des problèmes avec ses pneus et son système de freinage...." MER.... c’est l’avion qu’on va prendre là !?
    Oh mon Dieu, fais que tout se déroule bien, s’ils ont pris le temps de réparer c’est que c’est bien réparé.
    " vol MD .... status : acitve", ouais, c’est bon signe, on va décoller.
    à 3h on embarque, oh tiens l’avion a l’air pas mal là, tout est bien fixé, les pneus vont bien, rien d’inquiétant.
    tiens on monte à l’avant de l’appareil, nos places sont devant mais pas assez de sous pour la 1ère classe.
    Mon dieu c’est ça la 1ère classe ? combien ils paient pour ces ruines ? à cet instant je m’inquiétais plus de ce que ces gens ont déboursé plutôt que de ce qui m’attendait.
    C’est usé de partout, c’est sale. t’as même pas envie de toucher les sièges, les dossiers, oh c’est cradouille !!!!! ils se sont fait avoir ces gens, hihi.
    Trève de plaisanterie, elles sont où nos places, on entre dans la classe éco, je suis atterrée, c’est le cas de le dire.
    quand il n’y a pas de train, je prends un vieux train de surface qui date des années 60 pour aller au boulot. Promis je ne grognerai plus quand je loupe mon train habituel. Ce rebut qui me sert de train, finalement c’est un palace.
    Mon siège ne se tenait pas en place, dès que je bougeais il basculait aussi. celui de devant manquait de se casser. Les housses d’une couleur bleuâtre, je ne m’en rappelle plus très bien, bleuâtre ou grisâtre. La moquette qui se décollait. les hublots qui sont retapés,ma tablette d’où glissait mon verre car elle n’était plus fixée. ces espèces de barreaux plus que poussiéreux qui servaient de lits pour les enfants, vous savez quand ça commence à coller sur les doigts là. Et cerise sur le gâteau, je en sais pas c’est qui leur prestataire mais on m’a servi des "nouilles", qui plus est, n’étaient pas cuites.
    Cette fois 11h de vol, je me suis dit : là j’ai vraiment le temps de mourir !
    T’as même plus envie de penser à autre chose, si en surface c’est comme ça, dessous, combien de pièces sont colmatées et que ça puisse tenir 11h encore.
    Je serai étonnée de voir ces passagers choisir à nouveau cette compagnie.
    Le plus marrant dans l’histoire c’est que c’est pas la 1ère fois à ce qu’il paraît, c’est récurrent.
    tout ça s’est passé samedi dernier.
    ARE YOU SERIOUS ?

    • 23 avril 2011 à 17:12 | jack-no (#1477) répond à malgachie

      bonjour,

      merci de votre témoignage qui confirme les dires de plusieurs personnes rencontrés lors de soirées malgaches. aucun n’a eu le réflexe de prendre des photos. auriez-vous eu ce réflexe ?

      jacques

    • 23 avril 2011 à 20:14 | niry (#210) répond à jack-no

      Merci Malgachie, ca aurait pu être un témoignage postume si l’Europe avait attendu 3 semaines de +.

      Que voulez vous, l’échéance des élections approche et l’argent est beaucoup mieux ailleurs. Vivement que Air Mad soit réellement privatisée. Plus personne ne viendra dire "C’est pas moi, c’est pas moi !!"

      En l’état actuel des choses, AIR MAD EST UNE COMPAGNIE DE MEPDE !!.J’ose l’affirmer haut et fort !

    • 23 avril 2011 à 23:07 | poiuyt (#584) répond à niry

      Un neveu, cadre du-dit Air-Madagascar, hait le joel ; il disait "incapable, tsy mahavita azy" ; il a ses raisons

  • 23 avril 2011 à 16:26 | Rainivoanjo (#1030)

    Pauvre Air Madagascar ! Faisons le point des dirigeants d’Air Madagascar depuis Ratsiraka, des membres du Conseil d’Administration ne connaissant rien au domaine mais nommés comme cadeau par un pouvoir corrupteur, des dirigeants qui se sont remplis les poches tout en mettant à genoux les finances de la compagnie et qui contrairement à ce que peuvent croire les petites cervelles sont diplômés de prestigieuses écoles de France ou d’ailleurs. Vous croyez vraiment que les mauvaises pratiques d’Air Mad datent de maintenant ? Et ailleurs : ces militaires, hauts gradés un peu partout, les ministères ou sociétés dont ils ont la charge sont mieux gérés ? C’est tout un nettoyage de Madagascar qu’il faut, et ce n’est pas seulement Air Mad qu’il faut nettoyer. En attendant, je déconseille à tout le monde de faire du tourisme à Madagascar, avec la mentalité de profiteur qu’on voit partout dans les hotels, les restaurants, à Analakely qu’ailleurs ! Il faut être cinglé pour accepter les prix pratiqués à Antananarivo, surtout sur l’avenue de l’Indépendance !

    • 23 avril 2011 à 22:18 | basyvava (#4699) répond à Rainivoanjo

      Le prochain président "élu" devra mettre parmi ses priorités, la privatisation de cette société, il faut arrêter de jouer avec la sécurité des gens, soyons sérieux.

      Laisser de côté la fierté nationale et les "ambo-po diso toerana", une compagnie aérienne est une affaire sérieuse, il faut assurer la sécurité des passagers. Si l’Etat veut garder le contrôle de la compagnie, qu’elle se transforme en transporteur de bétails et cargo, elle doit être interdite de transporter des êtres humains. Il faut des vrais pros pour diriger la compagnie, des gens responsables et qui démissionnent en cas de défaillance.

      Ando Rabekoto.

    • 26 avril 2011 à 10:09 | Mate (#3107) répond à Rainivoanjo

      Les dirigeants sont beaucoup + à l’aise pour couper des rubans,des gateaux et déboucher le champagne.

  • 23 avril 2011 à 18:06 | lanja (#4980)

    Ataoko Teny gasy satria tiko hijanona ho antsika mianakavy,
    Izaho dia monina aty ivelany ary mpandeha @ air mad,anaty liste noire,tsy mahagaga io, tsy hiditra resaka be aho fa dia be loatra ny zavatra tsy mandeha , zavatra iray fotsiny no mba hotantaraiko, indray mandeha aho hamonjy contrôle médical any ivelany fa tsy vita teto, nofandrihana efa 2mois ny RDV @ spécialiste momba ny aretina, fa izao, efa vita ny enregistrement, efa nahazo carte d’embarquement misy n° ny seza, afaka 2heures @ fotoana tokony hahalasa dia nolazaina fa feno ny toerana, FENO NY AVION, TSY MISY PLACE INTSONY,noheveriko fa vazivazy , fa saika tsy nino aho, tsy mahay mampiasa ordinateur ve ny air mad, non, mahay daholo, angamba diso kely fotsiny e, tsy mora ny manao zavatra ka, fa angamba mba azo atao ny miala tsiny,TSY MISY FIALANTSINY NA INDRAY MBAVA AZA TOMPOKO, Tsy hotantaraiko eto daholo ny fahatarana, ny 90 euros raha vao manova kely daty sns...fa izaho aloha dia TSY MANDEHA AIR MAD INTSONY na liste noire na tsia, na izany aza mirary azy ho tafavoaka satria be ny mampiasa azy, sady antsika io e, raha izaho no manome vahaolana , tsotra, VOARAOKA DAHAOLO IZAY MPANAO KITOATOA ; point barre

  • 23 avril 2011 à 19:18 | ikoto (#4912)

    Tsy hita be ihany ! ...

    Be ambom-po loatra ny Fozaorana sy ny mpanohana azy ka avelao hihinan’ny apangony any ! Ny Air Madagascar koa mantsy nanohana ny Fozaorana sy manaraka an-jambany ny baikony koa avelao koa hizaka izay anjarany any !

    Dia mbola mirehaka indray ny Air Madagascar fa na tsy afaka hankany amin’ny lanitr’i Eoropa aza ny fiaramanidiny roa dia mbola afaka misidina malalaka ny lanitra Thaï sy Sinoa sy ny an’ny Gena atsy Afrika ! Midika izany fa any amin’ny sehatry ny "Seconde Zone" sisa no azontsika iiriariavana !

    Izany rehetra izany dia maneho fa tsy tana intsony ny ftsontsorik’i Madagasikara mankamin’ny Lavaly ny Helo ! Izany dia noho ilay D.J. antsoina hoe T.G.V. sy ireo mpisolelaka azy (ireo Ela sy Vao) ka tsy miraharaha ny firenena fa dia ny paosiny sy ny voninahitra amam-pahefany ihany !

    ikoto

    • 23 avril 2011 à 20:17 | niry (#210) répond à ikoto

      mankasitraka i koto a

    • 23 avril 2011 à 22:13 | Turping (#1235) répond à niry

      Chers compatriotes,
      Quand on discute ici,ce n’est pas le fait de critiquer toujours l’action de notre état mais plutôt,on regarde le bilan.
      1)On parle ,les états de nos 2 avions. Ils ont 20 ans,ce sont des vieux appareils.
      2) Est-ce que ça vaut le coup de les réparer tout le temps ou d’acheter neuf ??
      3) Vu que le pays est pauvre ,aucune solution n’est envisageable.
      4)En Europe , les voitures,à partir de 10ans ne coûtent plus une fortune et les avions à 20ans prêts à aller la casse , pour récupérer les pièces détachées.
      5) On ne joue pas avec la vie humaine et c’est la raison pour laquelle , les experts ont pris une marge pour interdire le survol de ces avions à risque comme dangereux même s’ils ne vont pas s’écraser dans 2 mois.
      6) C’est une mesure de transparence , je suppose qui ne vise personne ou un groupe de pays etc.....
      7) Madagascar devait se préparer à cela qu’au bout de quelques années ,il fallait s’attendre à renouveler ces appareils.
      8) La compagnie AIR MAD encaisse de l’argent même s’il y a des dettes d’achat à rembourser car un boeing coûte 300millions de dollar.
      9) A qui la faute ???
      10) Une grosse partie de l’ingérence de l’état et de l’instabilité politique
      en est la causse.
      11) Si le dirigeant Madagascar est reconnu déjà internationalement, les aides n’ont pas été bloquées et permettent au pays de moins s’endetter.
      12)La transition à long terme n’est qu’une mascarade qui paralysie le pays économiquement .
      13)Il ne faut pas mettre la faute à tous les dirigeants qui se sont succédés même si aucun n’a réellement fait grand chose.
      14)Surtout pendant 23 ans de règne sous Ratsiraka ,c’était la destruction totale du pays.
      15) L’heure est à la reconciliation et trouver des moyens pour s’approprier d’un nouveau boeing 777 ou 787 .
      16) Les avions americains sont fiables.
      17) Eradiquer la corruption et changer de mentalité permettra le pays de s’en sortir et s’endetter moins.
      LE RESTE c’est du blabla.....

      12)

    • 24 avril 2011 à 00:37 | jack-no (#1477) répond à Turping

      bonsoir,

      turping, tu as des voitures de 4 ans qui sont de véritables poubelles et des anciennes qui semblent sortir d’usine. j’avais une traction 11B de 1951, entièrement refaite.

      tu as des biplans datant de 1918, des curtis, des spitfires et autres de 1940 qui sont parfaitement entretenus et qui volent.

      l’entretien, tout l’entretien et rien que l’entretien.

      jacques

    • 24 avril 2011 à 08:01 | niry (#210) répond à jack-no

      Turping, arrête de noyer le poisson dans l’eau.

      C’est la "faute à pas de chance" maintenant ??? Ne t’inquiète pas, on n’a pas la mémoire courte. Des gens vont payer pour leur incompétence et on sera là pour faire le ménage !

      Allez circule, va raconter tes bobards ailleurs !! Fissa ! Et dis à tes accolytes au pouvoir que quand on est incapable, on assume ! Mais, on ne se dédouanne pas à tout bout de champs. Pouah !

    • 24 avril 2011 à 08:02 | Stomato (#3476) répond à jack-no

      L’entretien oui, mais fait par des gens compétents utilisant des pièces de remplacement qui soient d’origine sûre.

      Ce qui m’étonne c’est le nombre de gens qui recherchent des responsables, des coupables.
      Très peu se demandent ce qu’il faut faire pour :
      a) Corriger l’état de faits.
      b) Eviter que cela se reproduise.

      Les responsables et coupables de cette gabgie une fois identifiés seront ils capable de rembourser les dégats causés ou d’assumer les réparations de ces dégats ?

    • 24 avril 2011 à 12:36 | Turping (#1235) répond à jack-no

      Jacques,
      Déjà ,vos raisonnements ne sont pas cohérents en parlant des voitures de 4 ans qui partent à la poubelle et des neuves qui semblent sortir de l’usine puis vous parlez de votre traction B11.
      Je pense que vous êtes hors sujet ,et vous ne semblez pas répondre à la question posée .
      Déjà si vous parlez des anciennes voitures de collections ,bien entretenues ,et qui roulent quelques centaines de kilomètres par an , ne le comparez pas avec un avion long courrier qui fait un aller-retour d’au moins 50000km par semaine.
      Les amateurs ou les collectionneurs de voitures anciennes y en a partout dans le monde et surtout à Madgascar ,le coût pour renover la tôlerie entière et la mécanique vaut le prix d’une bouchée de pain , 100fois moins cher qu’en Europe, vous le savez peut-être !!!!!!
      Revenons au vrai sujet du débât.
      Quel est est le rôle des responsables face à ce problème d’interdiction de vols de ces 2 appareils en Europe ,vu que leur état nécéssite soit des réparations très coûteuses soit le remplacement de ces appareils ???
      Des appareils de 20ans à long terme si l’entretien ne se limite pas seulement au remplacement de quelques pièces maitresses mais de la coque toute entière , donc envisager de renouveler ces appareils serait la solution envisageable et plus intéressant que de faire souvent des réparations.
      En plus ,il y a des normes à respecter.Les normes européennes sont plus strictes que les normes asiatiques ou africaines jusqu’à ce qu’incident grave survienne.
      Vous dans votre traction B11,soit disant renovée entièrement , même en faisant un accident , ce n’est pas comparable avec un boeing transportant 270passagers.
      La dernière question à soulever ,ce n’est pas de toujours chercher les responsables mais de trouver les solutions apportées au roblème posé.
      La compagnie aérienne et l’état malgache doivent résoudre ce problème qu’il ne faut pas prendre à la légère.
      En attendant un débât plus intéressant.Merci

    • 24 avril 2011 à 12:49 | Turping (#1235) répond à niry

      Niry,
      Je pense si ta discussion a de sens au moins ,cela mérite d’être répondu
      avec son contenu et respect.
      Les bobards ,il n’y en a pas.
      On constate les faits.
      Je n’ai pas d’acolytes au pouvoir.
      On ne noie pas le poisson mais on essaie d’avoir un débât ouvert et démocratique.
      Je suis neutre en constant les faits ;
      Justement si vous avez bien lu mon message précédent , celui qui au pouvoir n’assume pas ses responsablilités , et cela concerne tous ce qu se sont succédés depuis des décennies.
      Et on cherche toujours le tort à quelqu’un à un responsable au lieu de responsabiliser les choses en assumant et en trouvant des solutions.

    • 24 avril 2011 à 13:53 | elena (#3066) répond à Turping

      Il y a des avions qui sont vieux de 30 ans, et qui volent et qui ont leurs certifications :les contrôles sont faits par des gens compétents.
      Le récit de malgachie fait frémir, on se demande comment le personnel volant a pu accepter ça. Ils risquent leur vie tous les jours mais on s’habitue à la médiocrité. Je suppose que protester c’est perdre son emploi. Encore heureux qu’il n’y ait pas eu de crash.
      C’est pour ça qu’il y a des certifications !!!

      Air Mad au pied du mur a bien été obligée de trouver des solutions .Le problème est résolu Mais il aurait fallu anticiper, c’est le BA-ba de tout bon gestionnaire.
      Il en reste une image déplorable de Madagascar

      Le vrai problème, et Air Mad est symptomatique de la gestion de ce pays : est-ce que ce gouvernement va t-il laisser pourrir les choses comme pour Air Mad ?

      Alors on garde Rajoelina et sa gestion calamiteuse ?

      Je reprends le commentaire d’aujourd’hui de Niry sur un autre post et merci à Niry :-)
      « Il faudrait juste un seul événement majeur pour débloquer les choses, un peu comme l’entrée des USA dans la première et 2ème guerre mondiale. La (vraie) arrivée surprise de Ravalo ? Une élimination physique ou politique de l’un des protagonistes ? Ou bien, la réaction du peuple..quelque soit la forme que ça prendra ».

    • 25 avril 2011 à 18:00 | jack-no (#1477) répond à Turping

      bonjour,

      turping, ou as-tu lu que j’avais écrit que voitures de 4 ans partent à la poubelle . j’ai dit " voitures de 4 ans qui sont de véritables poubelles ". ce n’est pas la même chose.

      des voitures anciennes font que 100 km par an ? j’en faisait 30 000/an.
      des tractions, ont refait le raid "la croisière jaune", il y a eu un raid de 6000 km en Amérique. je devais le faire, mais je n’avais pas le budget.

      chacun doit assumer ses turpitudes. ce qui est loin du cas des rajoelinaïstes. au bout de 15 ans de dictature ce sera toujours la faute à Ra8.

      que penses-tu de cette information de vente de terrains à des indiens à 150MGF ou 30MGA le m2 ?

      jacques

  • 24 avril 2011 à 16:58 | Jipo (#4988)

    Les avions sont conçus pour faire une quantité d’heures de vol , comme une voiture , de kilomètres ,, ils ont une durée de vie , qui meme avec les entretiens, préconisés, ont une fin de vie, ce n’est pas la peine de tergiverser, autour du smilblick, ces appareils ont été plus qu’amortis,il est temps de les changer, ce n’est pas un platre sur une jambe de bois, qu’il faut faire, il y va de la vie de centaines de personnes, et n’est en rien comparable avec des vehicules au sol, transportants quelques personnes,et encore moins de collection, qui n’appartiennent qu’à des particuliers, et qui ne prendront jamais le risque, de tuer des semblables, on n’amène pas 200 ou 300 personnes faire un tour ou un baptème de l’air, comme on fait une promenade en auto .
    La Flotte Air Mad doit etre renouvellée, et avec l’argent gagné, servir à cela , à présent si cet argent a été détourné, dilapidé, une traçabilité des responsables de l’époque n’est qu’un jeu d’enfant, il est inutile, de faire semblant, qui était directeur D’Airmad depuis ces années , et qu’ils rendent les comptes qui se doivent . / .

  • 24 avril 2011 à 21:39 | diego (#531)

    Bonjour,

    Les dirigeants d’Air Mad aujourd’hui ne sont pas à la hauteur des challenges qui ont été devant eux hier, et ne les sont pas davantage d’autres challenges qui sont devant eux aujourd’hui.

    Un responsable d’une Compagnie Aérienne doit savoir qu’il faut faire preuve de tact et de savoir faire dès qu’il s’agir de communiquer. Parce qu’on vous écoute et ceux qui vous écoutent sont vos voyageurs et futures clientèles. Les responsables de nos Compagnie Nationale ont réussi une chose :

    - faire fuir et douter les voyageurs et les clientèles potentiels de leur Compagnie. On peut lire quelques témoignages ici même….voilà la dernière chose qu’Air Mad aurait besoin en ce moment !

    Messieurs, SOIGNEZ vos communications et revenez nous avec des mots simples, plus rassurants et PRENEZ le temps d’expliquer au grand public le pourquoi du comment. Bref, RESPIREZ et PRENEZ le temps de nous expliquer le ou les problèmes de notre Compagnie Nationale. Pourquoi nos DEUX AVIONS B767 sont interdis de survoler l’espace aérien Européen ?

    Cela peut se faire en quelque phrase. Mais comme je doute fort que les dirigeants actuel ont les compétences et quelques notions du milieu, qu’ils se renseignent auprès des professionnels, il y en a sans doute quelques uns à Madagascar non, avant de se l‘ouvrir ?

    Les problèmes de MADAGASCAR aujourd’hui, et depuis deux ans, sont des problèmes AVANT TOUT :

    - de LEADERSHIP suivi de l’INCOMPETENCE de pouvoir illégal en place.

    • 25 avril 2011 à 11:56 | lanja (#4980) répond à diego

      je suis Habitué de disques, il faut pas trop m’en vouloir si je sais pas vraiment quelle compétence il faut , pour une compagnie aérienne, simple pour moi, faut attendre d’être dans la liste noire pour compter le nombre d’année de vol des avions, en attendant, quittez pas la PISTE, continuer à danser SVP.
      Soyez pas étonnés,j’arrive pas encore à comprendre que les rancunes et les haines contre ra8 n’améliorent pas le quotidien de Malagasy, PAUVRE AIR FORCE ONE, ou es tu ? TA CONFISCATION n’apporte pas grand chose, il faut TROUVER un preneur qui ose un peu plus que 60 millions de dollars, ça me fatigue, mais bon,mes compatriotes continuent la danse , c’est bien, je suis tranquille, j’ai rectifié la constitution, un ex président ne peut être poursuivi quel que soit son incompétence

    • 25 avril 2011 à 15:41 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à diego

      diégo,

      qui sont-ils les vrais criminels ???

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 25 avril 2011 à 15:37 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    C’est toujours amusant de lire les divers spécialistes Malgaches.

    Les avions ont pu circuler jusq’à ce jour et alors...est-ce la faute à Monsieur le Président Andry Nirina RAJOELINA si la Commission de l’U.E. souhaite appliquer le règlement EC N°216-2008

    Le nouveau règlement de base EC N° 216_2008 est entré en vigueur le 8 avril 2008.

    C’est une nouvelle réglementation communautaire en matière de sécurité et de compatibilité environnementale de l’aviation civile.

    L’Agence Européenne de SécuritéAérienne (AESA)et (EASA=Européen Aviation Safety Agency,en anglais) traite la sécurité aérienne et assiste la Commission pour

    - procéder à la certification des aéronefs et équipements et délivrer les agréments aux organisations assurant la conception,la fabrication et l’entretien des produits aéronautiques ;

    - autoriser les opérateurs des pays tiers (hors U.E)

    Les problèmes de sécurité ne s’arrêtant pas au niveau des frontières de la Communauté.

    Le règlement permet d’y associer tous les pays (Madagascar) liés à la Communauté,via des accords par les quels,ils adoptent et s’engagent à appliquer la législation communautaire dans le domaine du transport aérien.

    Vous cherchez,les criminels,allez chercher ailleurs...pourquoi pas ceux qui acceptent de "PILOTER" en connaissance des avaries.

    Pas Andry Nirina RAJOELINA,ni le Gouvernement "solidaire" de transition du Général Camille Vital.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 25 avril 2011 à 18:24 | jack-no (#1477) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      bonjour,

      basile, les sociétés nationales sont sous la responsabilité de l’état, qui nomme les dirigeants des dites sociétés.

      les coupables et responsables sont bien les dirigeants de cet état de non droit. lorsqu’un vrai gouvernement sera formé, il faudra un audit de la BCM et de ces sociétés, notamment des comptes d’Air Mad. il des loyers impayés depuis 2 ans, des fournisseurs impayés depuis 2 ans, des détournements de recettes. et j’en passe.

      jacques

    • 25 avril 2011 à 20:21 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à jack-no

      jack-no/jacques,

      Il faut mettre Air Madagascar en faillite.

      - Si les investisseurs savent que leur propre spéculation amenant la faillite d’Air Madagascar se retournera contre eux,ils vont se modérer temporairement.

      La faillite sera une bonne chose:elle mettra fin aux dépenses obscènes de notre compagnie nationale et à l’assistanat qui endorme peu à peu les esprits.

      L’effort portera sur les salariés,c’est une bonne chose si on arrive à faire payer la génération actuelle et les précédentes,car au final, c’est bien celle-là qui nous a mis dans l’ornière.

      Supprimer toutes les aides (G.P) et diviser par deux tous les salaires.

      C’est une discussion,et non une proposition.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 25 avril 2011 à 21:29 | jack-no (#1477) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      bonsoir,

      basile, je ne suis pas d’accord avec toi. un dépôt de bilan n’est pas la solution. il entrainera une liquidation des biens qui seront vendus à un vendu et dépeceur comme Tapie. la recette sera nulle.

      la nouvelle société ne trouvera, après cet acte de piraterie, aucun loueur, ni aucun fournisseur qui accepteront de travailler avec ce régime. Air France aura le monopole de la destination.

      les pilotes malgaches ont la côte dans le monde aéronautique. le personnel ne doit pas subir les errements du pouvoir.

      je serai même bénévole pour conduire cet audit. billets non payés par les HATistes, loueurs non payés, fournisseurs non payés, taxes d’aéroports non payées, trous dans la trésorerie, dépenses hors exploitation, etc ...

      jacques

    • 26 avril 2011 à 05:24 | diego (#531) répond à jack-no

      jack-no,

      La discussion devient interessante. J’arrive un peu tard.

      J’espère qu’on continuerait... sans entraver les sujets du jour bien sûr...

      A demain sans doute,

    • 27 avril 2011 à 02:02 | andry3012 (#5582) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Monsieur RAMAHEFARISOA Basile,
      C’est vrai qu’avec des "yaka" et des "fokon" on peut refaire le monde. Je pourrais associer facilement votre discours à un extrait d’un sketch d’un humoriste qui disait : "si t’as pas d’argent, t’as qu’à en acheter et tu ne seras plus pauvre et t’arrêterais d’embêter le monde ".

      Vous proposez comme composante de votre solution :"Supprimer toutes les aides (G.P) et diviser par 2 les salaires [...]". J’ose imaginer que vous ne pensez pas diviser par 2 le salaire du personnel au sol non qualifié (ex : bagagistes, "techniciens de surface", etc.) salariés d’Air Mad.

      Diviser par 2 le salaire du personnel qualifié au sol (ex : secrétaire qui enregistre les réservations, hôtesse d’accueil, planificateur des vols, etc...) reviendrait à pénaliser encore plus cette "classe moyenne" qui devient de jour en jour une classe pauvre. La paupérisation de cette classe moyenne entrainerait encore plus Air Mad dans la médiocrité à tous les niveaux (en partant de l’accueil des clients, jusqu’au respect élémentaire des règles de sécurité des aéronefs).

      A mon sens, vous pensez sans aucun doute à la catégorie salariale la plus haute, à savoir celle du personnel navigant technique. Si vous répondez en disant que vous n’ayez pas pensé à cela, je suis convaincu que ce n’est que pure hypocrisie ! Toucher à la rémunération des pilotes serait la dernière des bêtises. Vous n’êtes pas sans savoir des caractéristiques du métier de pilote de ligne (entre autres remise en cause médicale tous les 6 mois [visite médicale], remise en cause technique tous les ans [test et évaluation sur simulateur], responsabilité de la sécurité et de la vie des passagers à bord de son avion, etc.). Pensez vous que le commun des mortels accepterait d’assumer directement la vie de centaines de passagers sans un salaire correspondant ? définitivement non.
      Je suis étonné que vous n’ayez pas dit : ""yaka" virer les pilotes surpayés (de façon obscène) et prendre des mercenaires !" En effet, sur le marché, vous pouvez disposer d’équipages "low cost" composés par exemple d’un pilote ouzbek et d’un copilote Kazakh parlant un anglais sommaire et peu familiers avec les règles de navigation internationales. Ces mercenaires font certainement des miracles avec des poubelles volantes mais hélas le plus souvent ne font que des vols intérieurs dans les pays du tiers monde.

      Si le but est de rester ad vitam aeternam dans la fameuse liste noire, on devrait suivre vos propositions. La solution n’est pas si simple et le problème ne se résout pas avec des "il faut que" ou "il n’y a qu’à" en le disant de façon sûre et péremptoire. Un peu de modestie et de réflexion que diable.

      ARO.

    • 27 avril 2011 à 09:05 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à andry3012

      andry,

      Travailler cher Air Madagascar,ce n’est pas vraiment la question de salaire mais les questions des avantages,à tous les niveaux.

      J’ai connu Air Madagascar depuis fort longtemps,depuis son début.

      Les questions politiques ont joué des rôles importants dans la gestion de cette compagnie nationale,plutôt la compagnie des copains/et des coquins et des clans.

      La compagnie des affaires/sociétés informelles.

      Les enfants,bref les ayant-droits, bénéficient des avantages,comme chez Air France,jusqu’à l’âge de 25 ans.Les pilotes se croient être les milliardaires du ciel,mais ce sont des criminels (sous toute réserve) pour tous ceux qui acceptent de piloter des avions mal-entretenus.Point barre !!

      Un petit clin d’oeil,à notre pilote national-international "diégo",le milliardaire du ciel !!!!

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 28 avril 2011 à 01:19 | andry3012 (#5582) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Basile,
      C’est vraiment bizarre. Vos propos semblent ceux de quelqu’un qui a été, qui est et peut être qui sera toujours frustré de ne pas avoir pu bénéficier de ces avantages chez Air Mad. Si éventuellement vous avez pu en bénéficier, vous enviez sûrement ceux des pilotes (véhicule de ramassage, dotation en habillement, business class pour les conjoints lorsque le pilote est en fonction, priorité des enfants des personnels navigants sur les enfants des personnels au sol dans l’attribution des places GP disponibles, etc.). Que vous le vouliez ou non, il y aura toujours des différences entre les individus. Ceux qui veulent obtenir les avantages n’ont qu’à se battre (j’utilise le "yaka") pour les obtenir (et non attendre lamentablement qu’ils arrivent en jalousant ceux qui les ont). Il aurait fallu que vous soyez pilote de ligne pour les avoir mais peut être que vous n’étiez pas capable de faire ce métier (manque de compétence ou incapable physiquement ou autre chose).

      Maintenant ce n’est plus une histoire de salaire mais d’avantage ? et pourtant la proposition de diviser par 2 le salaires des employés d’Air Mad vient bien de vous non ? L’adage disant qu’il faut tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler vous conviendrait bien.

      Croyez vous qu’un pilote va prendre les commandes d’un avion sachant que son avion ne peut pas voler ? Comme tout le monde, il pensera avant tout à sa peau avant de penser à autre chose. S’il juge que son avion peut voler en toute sécurité, il volera avec. Cela n’a rien d’extraordinaire, c’est juste humain. Quand son avion a une avarie, le pilote en fonction des différentes tolérances spécifiées dans le manuel d’exploitation de l’appareil et en fonction des différents paramètres externes décidera s’il peut voler ou non. Sa décision sera réfléchie et ne sera certainement pas basée sur son humeur ou sur un quelconque paramètre hasardeux.

      Signé, un pilote... d’Air France.
      Nota : chez AF nous avons aussi les même avantages sociaux que nos collègues d’Air Mad et j’espère que vous nous enviez aussi (je sais c’est bas mais c’était trop tentant).

      ARO

  • 25 avril 2011 à 19:37 | Ramasy (#5578)

    Aleo hazavaina eto amin’ny fo tsy miangatra.
    Iza ireo mahazo tombotsoa amin’io orinasa io ?

    Ny mpitondra fanjakana : satria @ maha orinasampanjakana azy dia nataon’ireo mpitondra "vache à lait" foana izy io.

    Ny mpiasa airmad : ampidirina izay te hiditra rehefa havana, namana...dia lasa 1700 no isany - Malalaka ny afera, tsisy mpanelingelina - mifampiaro. Hararaotina ny privilege GP hanaovana bizina.

    IREO ENTITE 2 IREO IHANY

    Vokany :

    - Tsy mandeha amin’izay tokony ho izy ny fitantanana. Manao izay danin’ny kibony
    - Lafo ny frais avion ka vitsy ny mpandeha mahasahy.-kely ny touriste.
    - Tonga amin’izao interdiction UE izao.
    - Tsy manana esprit hamokatra ny mpiasa satria mamboly voky , tsy mamboly voky.
    Eo foana ny fanjakana hanampy raha misy mahazo.

    Vahaolana :

    PRIVATISATION - Ary ny prezidà mahasahy manao privatisation an’io dia tsy tia tena, tsy mieritreritra ny hanao "vache à lait" - Mijery ny vahoaka maro an’isa tsy hitaingina izay raoplanina izany - 90%n’ny malagasy dia tsy mahazo tombotsoa amin’io Air mad io.

    Vokatsoa @ privatisation :

    - Optimisé ny gestion
    - Tsy hafaka hanao gaboraraka ny mpiasa
    - Hihena ny frais ary hihamaro ny mpandeha, touriste (exemple : Air Mauritius)
    - Tsy hivadika atidoha intsony ny fanjakana ary hafaka hijery bebe kokoa any @ sehatra hafa.
    - Miditra kokoa ny vola - état gagnant - air mad gagnant -mpiasa perdant @ afera maloto - ny GP reglementé tsara - Ny mpitondra tsy hafaka hameno paosy @io.

    Ny olona himenomenona hankahala HAT sy tsy hanaiky privatisation ? :

    Iretsy ambony voakasik’io

    Note : Avions efa ho 20taona ve dia mbola hanaovana contrat ihany ?? Sa misy antony manokana tao ??

  • 25 avril 2011 à 20:15 | diego (#531)

    Mr. RAMAHEFARISOA,

    Les politiciens Malgaches sont les 1er responsables et de la crise actuelle, mais aussi celles que le pays ont dû subir depuis son Indépendance.

    Je suis un des Malgaches, un des plus C, peut-être le seul d’ailleurs, qui n’arrête pas, pas encore, de parler de la :

    - CONSTITUTION et les INSTITUTIONS de MADAGASCAR jusqu’à ce jour…

    Un pays sans CONSITITUTION et où les INSTITUTIONS sont - faiblards - si elles existent, est un pays voué à DISPARAÎTRE, ou au mieux, il est condamné à jouer le rôle d’un - pays potiche - . Vous en avez la démonstration depuis deux ans !

    Et je suis le plus C…des Malgaches, un C…qui a conscience de l’importance de la CONSTITION et des INSTITUTIONS d’un pays qui n’est plus que l’ombre de lui-même ces jours. Un C…qui n’arrête pas de répéter ici que :

    - un mauvais accord est bien mieux pour sortir d’une crise que de ne pas en avoir du tout !

    MADAGASCAR est peuplé des gens intelligents, ils dansent depuis deux années maintenant….eh bien ceux qui ont envie de danser n’ont qu’à entrer sur la piste et en faire autant. Ces gens intelligents qui vont nous dire que finalement, MADAGASCAR ne va pas si mal que cela.

    Et ben, je resterai C….et je le serai encore pour longtemps je pense.

    • 25 avril 2011 à 20:23 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à diego

      diégo,

      allez-voir ci-haut,mon point de vue.

      Mettre Air Madagascar en faillite.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 25 avril 2011 à 20:51 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à diego

      diégo,

      il y a des pays sans constitution,mais c’est quand même un Etat,un Etat souverain

  • 25 avril 2011 à 21:00 | Patrick le lyonnais (#1439)

    Ayant acheté mon billet en mars pour partir en mai, j’avoue mon inquiétude devant cette situation. Jusqu’à présent j’étais plutôt satisfait d’Air Mada. J’ai voyagé une fois avec Corsair pour revenir à la compagnie malgache, un peu plus chère mais plus pratique au départ de Roissy quand je viens de Lyon en TGV. En attendant que les choses s’arrangent j’utiliserai Air Austral pour mes prochains voyages, même si le détour par La Réunion ne m’enchante pas. Le principal est d’arriver entier et pas éparpillé dans le désert libyen ou soudanais.

  • 26 avril 2011 à 09:56 | randy (#5371)

    ka na i johell aza toa tsy sahy mandeha air mad fa mandeha @ avion Gsipro sponsor, sa hiteny indray ny mpiodana hazo amoro tevana fa fitsijovana ny air mad izany mon oeil oui (sic)
    Diovy air mad dia aza avela hiditra eto ny air bus raha sahy ny fat.
    Kitiho eo ange ny momba ny lanitra i gasikara ry fat isany !! ahita tokoa nareo

  • 26 avril 2011 à 15:17 | diego (#531)

    Mr. RAMAHEFARISOA,

    AIR MAD n’a pas des problèmes. Mais AIR MAD a été toujours dirigé par des incompétents, et c’est récurent. On ne privatise pas une Compagnie Nationale, en tout cas pas en ce moment.

    Exactement comme le pays. Les problèmes de MADAGASCAR ne sont pas le pays ou autres choses, mais ses FEMMES ET HOMMES politiques. La crise politique est récurent dans le pays, parce que les politiciens ne sont pas des LEADERS. Finalement, quand on pense en trouver, la personne n’était ou n’est que le petit chef de ses alliés et leurs intérêts en commun :

    - rester au pouvoir le plus longtemps possible pour VOLER, pas pour DIRIGER et REFORMER le pays.

    AIR MAD et MADAGASCAR même problèmes, même lutte :

    - chercher LEADER à la hauteur des challenges.

    L’un par la voix des URNES, l’autre par la compétence et expériences dans le monde des affaires. Et finalement le pays manque cruellement des gens COMPETENTS.

    Tout le monde peut parler PUTTA en quelques secondes Mr. RAMAHEFARISOA, mais personne,

    - sans avoir été à l’école et avec quelques expériences, et quelques bagages, un minimum -

    ne saura dirigé UN PAYS comme MADAGASCAR et une Compagnie Nationale et de pointe comme AIR MAD.

    Nos B767 sont cloués au sol, mais les dirigeants d’AIR MAD nouent le poisson, ou pire, ils ne savent pas nous expliquer pourquoi.

    Et pourtant, les choses sont simples, pas compliquer comme vous tentez d’expliquer. On ne cloue pas au sol un avion bruyants etc….ne partez pas dans les engagements communautaires, les accords, ni de certification des avions….les problèmes d’AIR MAD ne s’y trouvent pas.

    Il y a des gens ici qui sont fiers et contents de notre Compagnie, j’en fais partie. J’AIME PAS TIRER DANS UN AMBULANCE, en sachant très bien que l’un de nous qui s’y trouve.

    Le témoignage de Patrick le lyonnais ou de randy est plus qu’appréciable. Moi aussi, quand ce moi qui paye mes billets, j’ai toujours voyagé AIR MAD quand je rentre au pays. Maintenant, il y a des gens qui sont en colères, on le comprend aussi, les responsables s’appelles :

    - HOMMES POLITIQUES,

    Plus tard, je vais tenter d’apporter quelques explications simple et concises les causes qui pourraient amener à clouer un avion au sol.

    • 27 avril 2011 à 09:17 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à diego

      diégo,

      j’ai connu des pilotes "bagagistes" parce qu’ils sont en surnombre.

      J’ai connu des hauts fonctionnaires,avec juste, une formation de base au départ,mais la persévérance et l’honnêteté sont leur arme pour la réussite.

      Arrêtez de nous bassiner avec vos diplômes ou autres ;

      Votre haine "pour" Monsieur Andry Nirina RAJOELINA ne vous honore pas.

      Circulez,il n’y a rien à voir.Même sans diplôme,nous souhaitons arriver à diriger ce pays,Madagascar.

      Basile RA%MAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 27 avril 2011 à 09:21 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à diego

      Diégo,

      vous payez vos billets,à quel tarif ???

      Il faut supprimer tous ces privilèges !!

    • 28 avril 2011 à 01:26 | andry3012 (#5582) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Il faut supprimer tous les privilèges ? nous voilà revenus dans l’époque de la recherche du paradis marxiste prôné par ceux qui se définissaient comme des soviétiques... c’est trop drôle mais tellement pathétique.

      ARO

  • 3 mai 2011 à 01:15 | integral (#5596)

    Le sujet dérive...

    Voici les prix d’achat (de base) des appareils adaptés à notre réseau international, pour vous faire une idée :
    Airbus A330-200 : 169 millions US$ (neuf 2011)
    Airbus A330-300 : 190 millions US$ (neuf 2011)
    Airbus A340-200 : 195 millions US$ (occasion 2002)
    Airbus A340-300 : 185 millions US$ (occasion 1997)
    Boeing 767-300/ER : 144 millions US$ (neuf 2011)
    Boeing 777-200/ER : 191 millions US$ (neuf 2011)
    Boeing 777-200/LR : 249 millions US$ (neuf 2011)

    Les prix sont croissants d’année en année, et à cela s’ajoute les frais d’aménagement intérieur, de peinture, d’options (SatCom/iTV...) et des contrats de maintenance régulières. Il faut aussi compter les droits aéronautiques, ces taxes qu’une compagnie paye comme les taxes d’aéroport, les taxes d’ouverture et d’utilisation de ligne, les droit de survol, les taxes d’escale... il y en a des centaines.

    Les appareils suivants sont pure imagination dans le contexte malgache :
    Boeing 747-400/8x (comment remplir cet avion en basse saison)
    Boeing 767-400/ER (la production a été arrêtée)
    Airbus A380-800 (Ivato ne peut pas recevoir cet avion < vous en doutez ?)
    McDonnell-Douglas MD11 (C’est un très vieil avion)

    De plus, un avion d’occasion est moins cher à l’acquisition, mais plus cher, beaucoup plus cher à la maintenance : on répare beaucoup plus souvent et on achète tout le temps de nouvelles pièces. Et il y a les charges (salaires, opérations marketing, investissements sur projets de développement, carburant, prestations à bord, les agences, les loyers, la billetterie, les frais d’administration, les indemnisations sur services non rendues...)

    Maintenant, quand on observe la rentabilité d’un appareil, un achat, qu’il soit neuf ou d’occasion ne peut s’amortir que sur 2/3 ans au minimum, et ce n’est valable que pour une compagnie correctement gérée, ce qui n’est pas le cas d’Air Mad. Pour Air Mad, il faudrait 15 ans pour amortir un tel investissement (je ne parle pas d’un minuscule ATR, je parle d’un long-courrier ...et donc, se serrer les ceintures entre temps)

    Donc :
    - L’option remplacer les deux Boeing 767-300 par des appareils neuf N’EST PAS POSSIBLE !
    Sauf si Air Madagascar est prise par une autre compagnie qui dispose de fonds pour autofinancer cet investissement (Privatisation par absorption donc)
    Autrement, l’Etat, comme il est le principal actionnaire n’a qu’à prouver ses compétences, et trouver un généreux investisseur capable de prêter des liquidités à un taux anormalement bas (genre zéro ?) Mais ça reste une utopie car tous les têtes connues ont largement prouvé qu’ils sont incapables de gérer. Plus aucun investisseur n’a confiance. Comme je les comprend !!!

    - La seule option qui reste pour Air Madagascar (si elle veut survivre) c’est de négocier un nouveau contrat, ou son annulation avec les deux propriétaires de 5R-MFG et 5R-MFJ. Et/ou contracter un nouveau contrat avec des appareils plus jeunes (10 à 15 ans) et à ce moment-là, pourquoi pas des Airbus ?

    Note : Airbus ou Boeing, d’un point de vue technique, C’EST PAREIL ! Arrêtez de dire n’importe quoi sur des sujets que vous ne maîtrisez pas, que vous soyez pilote, conseiller à la présidence ou dirigeant d’Air Madagascar !!! D’un point de vue technique, je répète, c’est pareil ! Là où ça diffère, c’est le coût de mise en exploitation : Si le coût de qualification du personnel local est négligeable, mieux vaut prendre des Airbus de moins de 5 ans, que des Boeing 767 de plus de 10 ans. C’est un fait, les Airbus A330 disponibles sur le marché actuellement sont plus jeunes que les Boeing 767. Et il est difficile de trouver un Boeing 777.

    Air Madagascar souhaite vraiment remonter la pente ? elle devrait choisir l’Airbus A330-200 (et non des A330-300 comme le souhaite le gouvernement) Juste dans la limite Mada-Europe en rayon d’action et une capacité légèrement supérieure aux actuels 767-300.

    Si la compagnie dispose de 200 millions US$, c’est le moment de le faire savoir, et c’est tout juste pour s’offrir un A330-200 classique, mais neuf. Si l’appareil rapporte 1.35 millions US$ de bénéfices par semaine, Air Mad l’aura amorti en 150 semaines (3 ans à peu près, et ce, en ayant pieds et poings liés) Mais si Air Mad continue de jouer avec la fiabilité de l’appareil, les coûts de maintenance vont grimper, et l’amortissement s’étalera sur un nombre beaucoup plus élevé d’années...

  • 3 mai 2011 à 01:56 | integral (#5596)

    Et j’ajoute :

    Si Air Madagascar reste sur ces deux B767-300, elle ne fera que peu de bénéfices, voir pas, et ne pourra pas renouveler sa flotte (donc dépôt de bilan inévitable)

    En parlant de Flotte : Les Boeing 737 sont dans un état similaire aux 767 et les Twin Otter ont 41 ans !!! Les ATR sont jeunes, mais souffrent souvent de surcharge au départ des aérodromes de province (et donc s’usent très rapidement) C’est un détail jamais évoqué : On parle des 767, mais actuellement, c’est TOUTE la flotte qui est concernée par le problème. Mais comme on dit, chaque chose en son temps... A Mada on aime la médiocrité.

    Moi, comme beaucoup d’autres, j’ai déjà choisi Air Austral même s’il faut une escale à RUN, et même si c’est plus cher... Le prix n’a aucune importance quand la sécurité est mise en jeu. Là, les responsables de la compagnie (et en particulier, ce Fidy d’Air Sorry qui fait tout le temps des déclaration creuses) ne se rendent même pas compte qu’à cause du laxisme d’en haut, et cette très mauvaise habitude de se contenter du "bidouillage", font fuir des milliers de clients potentiels. C’est humain : Vous dites que "la compagnie a un bilan plus que satisfaisant" à l’occasion du cinquantenaire, et la semaine d’après elle se fait black-lister ? Et de continuer de dire qu’elle va se relever d’ici "3 mois" ..? Alors soyez pas surpris que Corsair, Air France, Air Mauritius et Air Austral mangent vos derniers clients ! Ce sont vos propres déclarations mensongères et votre manque de réactivité qui font fuir tout le monde !

    On aimerait bien dire "Restons sur Air Madagascar pour l’aider à se relever... bla bla bla" Chiche ! Personne dans ce pays, PLUS PERSONNE ne devra payer à la place de milliardaires qui se croient compétents pour diriger et donner des leçons ! Si Air Madagascar doit mourir parce que ses dirigeants ont préféré se dégager de leur responsabilité, alors soit ! Que je sois TGV ou pas, ce n’est pas à moi de payer pour des fautes qui viennent d’en haut ! Sans la moindre colère, je le déclare, inutile de "s’émousser" pour trois fois rien.

    Et ce n’est pas non plus Ra8 qui viendrait résoudre le problème. En soit, Radomelina est incompétent, et tout comme Ra8, il a perdu sa crédibilité. Et tous les autres aussi d’ailleurs ! Il faut autre chose.

    Alors qui me diriez-vous ?
    Personne ! Juste une chose : Assumer ses responsabilités ou les déléguer à un autre en cas d’incompétence. C’est la seule chose qui nous manque : de l’intégrité depuis la tête jusqu’au bout des doigts et de la langue. Si l’on faisait vraiment l’effort là-dessus, même un petit rajoelina peut faire de grandes choses, pour l’instant, ça reste un gamin devant un gros jouet appelé Madagascar. Peut-il faire ça ? Changer du jour au lendemain, ainsi que tout son corps gouvernemental ? Changer simplement !!! C’est tout ce qu’attend la communauté internationale !!! Bien faire les choses, relancer l’économie, la concurrence, le développement, la recherche ! La reconnaissance serait obtenue sans équivoque. Et renoncer au gain personnel, prouver que toi, rajoelina, tu aimes ton pays, comme tu le prétend, comme l’a prétendu ton prédécesseur, et tous ceux d’avant et ceux d’à venir...

    L’exemple vient d’en haut, comme on dit... Mais je reste sceptique. On peut toujours rêver, mais pas trop. La vie ne tolère pas les rêveurs...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS