Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 15 avril 2024
Antananarivo | 00h20
 

Société

Mahajanga

Affaire de riz avarié : des arrestations qui font jaser

lundi 8 janvier | Mandimbisoa R.

L’affaire de transformation de riz avarié à Mahajanga qui implique plusieurs autorités de la ville continue de faire des vagues. L’emprisonnement du préfet de la Cité des Fleurs et de la directrice régionale du commerce de la région Boeny fait jaser. Ils sont considérés par certains comme de simples boucs émissaires dans une affaire hautement politique.

Les ramifications autour de cette affaire ont ébranlé les personnalités étatiques de la région ces derniers jours. Plusieurs d’entre elles ont été auditionnées par le Pôle anti-corruption (PAC) mais jusqu’ici sept personnes sont derrière les barreaux.

Le préfet de Mahajanga, Paolo Emilio Raholinarivo Solonavalona, ancien directeur des études et de la gestion des risques au sein du Bureau national de gestions des risques et catastrophes (BNGRC), mis en détention provisoire, fait partie de ceux qui ont signé l’autorisation de sortie de la cargaison de riz avarié du port de la ville comme le chef de région, une vice-présidente de l’Assemblée nationale et deux autres députés ainsi que le PDS de la ville de Mahajanga. Bien que le chef de région ait été entendu par le Pôle anti-corruption (PAC) vendredi dernier, il a pu rentrer libre chez lui, puisqu’il aurait été entendu en tant que témoin. Les personnes proches du régime Rajoelina ne semblent pas être inquiétées dans cette affaire, reprochent certaines personnes qui dénoncent ainsi deux poids et deux mesures dans cette affaire.

Ce week-end, le député de Soalala, cité également dans cette affaire, a été interpellé à l’aéroport d’Ivato alors qu’il se préparait à partir pour l’île Maurice avec sa famille. Selon les gendarmes, il a été notifié pour sa comparution au PAC en tant que témoin.

-----

11 commentaires

Vos commentaires

  • 8 janvier à 11:28 | lé kopé (#10607)

    Paolo Emilio Raholinarivo Solonavalona n’est pas le Préfet de Mahajanga incarcéré , mais le Président du Syndicat des Administrateurs civils . Il a d’ailleurs , comme le Calife pour Romy Voos , jeté aux orties son collègue , sans avoir essayé de le défendre , ne serait ce qu’en s’inspirant de la présomption d’innocence d’un individu , avant sa condamnation . Prétendant faire partie des élites de ce Pays , avec des diplômes ou des attestations de stages qui remplissent son CV , il n’a apparemment pas su appliquer les bases minimum de son passage sur les bancs de l’Université de Fianarantsoa . Est ce qu’il a posé son CV pour proposer ses services à un Département Ministériel ? Il l’a déjà essayé une fois , avec tambours et trompettes , et ce cela ne m’étonnerait pas ,qu’il ait récidivé dans sa mégalomanie. Ce qui valide son soutien indéfectible à ce régime , moyennent des espèces sonnantes et trébuchantes . En tout cas , dans cette affaire , ce seront les lampistes qui vont payer , comme le chauffeur du camion , et les employés de « batelage » qui ont transbordé les sacs de riz à dos ...d’âne sur le véhicule .

    • 8 janvier à 11:30 | lé kopé (#10607) répond à lé kopé

      Monnayant ses services en espèces sonnantes et trébuchantes ...

    • 8 janvier à 12:47 | MALIBUC (#9345) répond à lé kopé

      C’est reparti l’autre cinglé du cerveau crame se prend pour une star du porno.
      On t’a reconnu Dollop, Antasito, Woulf....

  • 8 janvier à 11:45 | Saint-Jo (#8511)

    Extrait de cet article .
    Les personnes proches du régime Rajoelina ne semblent pas être inquiétées dans cette affaire, reprochent certaines personnes qui dénoncent ainsi deux poids et deux mesures dans cette affaire.

    Comments :
    Ça n’étonne plus !
    Des dizaines de millions de madagougouesques ne mangent pas à leur faim !

    Pourtant le catho au pouvoir, le traître Cédric bac-3 plus montreur de foires, comme son compère Pedro, qu’autre chose, récite mécaniquement à l’office
    omeo anay anio ny haninay isan’andro [version k-to]
    omeo anay anio izay hanina sahaza ho anay [version ’’propestà"]
    donne nous aujourd’hui notre pain de ce jour [version française pour le traître Cédric bac-3]
    give us this day our daily bread [anglican saying].

    Je ne le répète jamais assez : le traître Cédric bac-3 n’est qu’un minable velléitaire !

    De plus , il n’est même pas sûr que cet abruti soit au courant qu’à l’heure actuelle la période de soudure n’est plus très loin !

  • 8 janvier à 11:57 | kartell (#8302)

    Cette affaire de riz pourri ne révèlerait-elle une nouvelle forme répressive d’un régime, qui, apparemment, utiliserait un fait de société, délictueux, touchant des notabilités locales pour faire son petit « tri sélectif » ?..
    Tout concourt à y penser, dès lors, où, celles proches du régime sembleraient être à l’abri de toutes poursuites..
    C’est ce que l’on pourrait qualifier de « joindre l’utile, à l’agréable ! » en utilisant le biais d’une justice, visiblement, politicienne, pour offrir à ses apparatchiks, une belle opportunité pour accéder à des postes laissés, vacants, par des titulaires empêchés ..
    La région du Boeny n’a jamais été une terre de soumission pour n’importe quel pouvoir, central, et la méthode choisie par ce régime rappelle celle utilisée pendant la colonisation pour soumettre les insoumis ..
    L’ironie de la situation est renforcée par le fait que le pouvoir central ( essentiellement, merne ?) réclamerait avec insistance les crânes de dignitaires, décapités par l’armée d’occupation dont aujourd’hui, ce président a endossé, à l’insu de son plein gré, la nationalité, « en bon père de famille » !..
    Bref, on mesure l’ambiguïté de la situation où tout s’entremêle en pointant du doigt une série d’irrégularités et de contre-sens de l’histoire qui ajoutent à ce fait divers ,une hauteur politique et historique, cocasses !..
    Déjà sur la défensive ?, on peut, d’ores et déjà, le penser, ce régime cultive les contradictions, entre sa volonté affichée de vouloir laver « plus blanc que blanc ! », et, celle, qui le pousserait à exempter ses courtisans, « présumés, coupables », d’avoir affaire aux fourches caudines d’une justice délibérément, affidée à un arbitraire, présidentiel !..

    • 8 janvier à 12:21 | lé kopé (#10607) répond à kartell

      La sulfurante Députée de Majunga , affidée au Régime , Hantanirina n’a nullement été inquiétée , alors qu’elle faisait partie des signataires du transfert du riz avarié du Port de la Capitale du Boina , vers l’ancienne Sotema . Apparemment , elle a tout simplement été entendue comme témoin .

    • 8 janvier à 15:11 | bekily (#9403) répond à kartell

      Une des tristes illustrations de ce système de gouvernement mafieux et corrompu

      Il suffit de lampistes pour éteindre le feu

    • 8 janvier à 22:13 | Albatros (#234) répond à kartell

      👏👏👏

  • 8 janvier à 12:29 | reviv (#9830)

    Dans un pays dont le riz est une principale source de vie des populations, les coupables et les commanditaires, cerveaux de ces trafics maffieux doivent payer de leurs actes.

    Il faut traiter cette affaire avec sérieux, avec partialité càd pas de passe droit, pas d’akama-akama.
    Et la pratique du double standard est à proscrire.

    • 8 janvier à 15:22 | bekily (#9403) répond à reviv

      Il n’y aura pas de traitement sérieux
      Les mafieux corrompus sauront camoufler l’affaire en objet délictuel banal...
      Comme une rubrique de chiens écrasés

      Les mafias savent faire, toute responsabilité n’effleurera jamais le grand chef !

      C’est la méthode même du travail en réseau , si cher à Focard par exemple :
      ni vu , ni connu pour les assassinats et les putschs perpétrés dans les anciennes colonies.

      Autre exemple d’impunité mafieuse :
      l’assassin AL CAPONE avait été emprisonné uniquement pour....fraude fiscale !!!

      Au peuple de choisir l’esclavage misérable ou la revolte légitime

  • 8 janvier à 14:14 | lanja (#4980)

    Gouverneur , Préfet , Député, matoa ireo niaraka nanao sonia dia tsotra ny antony, hifampiaro satria tsy madio ny zavatra hatao,ary sehatra tsy hananana fehefana no hidirana, vary izay fantatra fa efa lasa poizina no omena alàlana avoaka , tsy misy fepetra na kely aza fa avoaka fotsiny .Ity tranga ity no ahitana ny fitantanana ny firenena nanomboka 2009 ,izay nahazo fahefana dia manao izay sitrapony ... Nahazo ny mpitondra sahazy azy ny Malagasy !

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS