Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 28 juin 2022
Antananarivo | 00h08
 

Economie

Exportation de letchis

À la conquête du marché américain

samedi 15 septembre 2007 | Volana R.

Les consommateurs américains goûteront bien nos letchis en 2008. Les premiers paquets de letchis à destination des Etats-Unis seront expédiés par voie aérienne. C’est ce qui a été décidé lors de l’atelier qui se déroule en ce moment à Toamasina.

Ne pas perdre le marché déjà entre les mains, et s’offrir d’autres sont les maîtres mots dans le milieu ! Opérateurs, la plate-forme de la filière, le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, et le MCA (Millenium Challenge Account) organisent en ce moment à Toamasina, un atelier axé sur la remise sur les rails de la filière letchis.

Ne pas baisser les bras

Si l’Europe constitue le principal client de la filière malgache, les Etats-Unis représentent actuellement la prochaine cible. Seulement, ce client potentiel donne du fil à retordre à nos opérateurs. Le soufre, habituellement utilisé pour conditionner les produits, n’y est pas accepté. De plus, les normes sont assez rigoureuses.

L’institution, qu’est la Plate-forme de concertation sur la filière letchis, s’engage à formaliser la filière d’abord, à professionnaliser les opérateurs à tous les niveaux ensuite.

Respecter le principal preneur

Les normes internationales, toutefois européennes, sont respectées par nos opérateurs. A savoir la propreté. Mais, puisque le LAP (Letchis Action Plan) est déjà établi et validé par tous, il est recommandé de le mettre en avant dans toutes opérations : les normes de production, les normes au niveau des opérateurs (culture, cueillette, conditionnement, exportation), le marché, la recherche de nouveaux marchés. De plus, la filière s’avance vers la transformation et le respect des lois en vigueur est obligatoire.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS