Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 17 août 2018
Antananarivo | 13h48
 

Lu ailleurs

Lu ailleurs

Guy Tam Hyock, l’homme qui murmure à l’oreille des poissons

mercredi 8 août

Guy Tam Hyock est pisciculteur dans le nord de Madagascar. Président de l’Association des Producteurs Privés (APPA), il est expert en élevage de poissons d’eau douce endémiques. Avec son association, il dissémine des poissons endémiques dans différents étangs de la région. En collaboration avec WWF, son association et lui-même ont formé les communautés des hautes terres du nord de Madagascar en pisciculture. Ainsi, il contribue à promouvoir des activités génératrices de revenus pour les communautés.

Guy a commencé la pisciculture dès la fin de ses études dans les années 80. Sur un terrain de 2 hectares, son association possède 13 bassins où vivent 23 espèces de poissons endémiques. « Tous les poissons endémiques que j’élève sont dans la liste rouge de l’UICN » affirme-t-il. D’ailleurs, une équipe de l’UICN visitera ses bassins cette année pour attester de la santé de certains poissons avant de les relâcher dans la nature. C’est un grand pas pour la sauvegarde des poissons malgaches, et le fruit de 30 ans de travail de Guy Tam Hyock, l’homme qui murmure à l’oreille des poissons.

« J’ai même une espèce qui a été déclarée éteinte dans son habitat naturel en 2000, mais redécouverte en 2011. Aujourd’hui, des milliers d’individus de cette espèce vivent en captivité dans nos bassins », déclare-t-il. Une fierté pour cet homme dont la plus grande passion est de faire reproduire ses poissons.

Il y a plus de 23.000 espèces de poissons à Madagascar. 200 espèces parmi celles-ci sont endémiques, elles vivent uniquement à Madagascar. Pourtant, près de 80% de ces poissons endémiques sont en danger d’extinction. « Ma vision est que les plans d’eau de la région soient comme il y a 20 ans, foisonnants de poissons. C’est ce qui justifie tous nos efforts » conclue-t-il avec optimisme. « Voilà pourquoi nous travaillons avec des partenaires comme WWF. Il faut protéger la forêt pour éviter l’ensablement des rivières », dit-il convaincu du besoin de protéger les habitats de l’extraordinaire diversité de poissons d’eau douce de Madagascar.

Article paru initialement sur le site de www.wwf.mg

6 commentaires

Vos commentaires

  • 8 août à 12:23 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Ces étrangers ne savent plus quoi faire pour se singulariser ...
    Pourquoi le ministère de l’ environnement et de la pêche, ne met pas sur pied un programme pour developper ce genre de projet dans tout Madagascar, ce n’ est quand meme pas l’ eau qui manque !
    Et là ou il n’ y a pas d’ eau, lancer de la culture hydroponique, comme l’ on fait les Israéliens ( entre autres )
    Au lieu de s’ opposer à des projets de développements , souvent mal négociés et au profits de ceux qui en ont donné les autorisations, il serait temps de passer la seconde et envisager de grandir !
    Quequ’ un disait qu’ il suffisait d’ avoir le support pour le rendre rentable.
    Cela venait d’ un chinois et oui encore un qui a réussi sur un terrain acheté pour une bouchée de pain du coté de St Gilles les hauts, sablonneux et sec à souhait, à lancer une culture de pleurotes , et inonder le marché local dans toute l’ ile .
    Regardez ce qui se passe en Hollande, la majorité des légumes poussent sous serres toute l’ année avec la même eau recyclée .
    Il y a de quoi faire, certains disent : « on a pas de pétrole mais on a des idées », ici on a le support mais ce sont les idées qui semblent réservées aux étrangers, ou parties en vacances ?
    La pisciculture, et l’ aqua culture sont l’ avenir, avec l’ élevage des insectes de la spiruline et des algues, entre autre ! .

    Répondre

    • 8 août à 15:37 | tsirah (#10314) répond à Jipo

      aza nandra ihany oa fa ny WWF ry lety miara miasa amin’ iza ? Tsy ny ministera ? Tsy afaka miasa irery ny WWF letia raha tsy mahazo accord avy amin’ny ministera ? hita mihintsy ianao hoe panaradia an’ny rajoelina tsy mahay na inona na inona fa miteniteny foana fotsiny hisariana mpijery sy mpamaky

    • 8 août à 18:17 | Stomato (#3476) répond à Jipo

      >>Ces étrangers ne savent plus quoi faire pour se singulariser ...<<

      Formulation étrange, pour dire que des étrangers se dém**dent à la place des malgaches qui ne savent pas sortir leurs doigts de leurs Q !
      C’est ça votre singularité !
      Mais les autres exemples que vous citez sont hélas, trois fois hélas, les initiatives les plus « simples » venant de malgaches « de base » sont compromises par l’appât du gain immédiat « de ceux qui en ont donné les autorisations » !
      Pour le reste vous avez raison ! Ce que font les chinois et hollandais sont parfaitement au niveau intellectuel et aux connaissances des malgaches.

      Alors le remède est là, il n’y a qu’à se mettre au travail et utiliser la puissance d’internet pour dénoncer les fauteurs de troubles, les vrais.

  • 8 août à 15:10 | LeFou (#10163)

    Selon l’article, il y a 23000 espèces de poissons à Madagascar, un chiffre douteux sachant qu’il y en a 28000 pour toute la planète...

    Répondre

  • 8 août à 15:15 | Tsix (#10296)

    Manan-karena ny malagasy raha ity sehatra ity no resahina. Ny olana dia tena mbola manjaka lotra eto amin-tsika ny tsy ara-drariny sns... Ohatra iray izao tamin’ny andron’ny tetezamita tsy misy mihintsy izany fanajana ny taom-panjonoana izany fa dia samy manao izay tiany ny tsirairay. Betsaka loatra ny gaboraraka tamin’izany ka mbola sarotra ny manarina azy.

    Répondre

    • 8 août à 15:46 | tsirah (#10314) répond à Tsix

      Nga moa gaboraraka ihany fa ny halatra,ny tsindry hazo lena ; ny famonoana olona sy ny zava-mariry ary vakoka malagasy sy ny maro hafa koa ; izao ny fanjakana malagasy mihezaka mafy hanarina ity firenena izao nopotehin’i RAJOELINA sy ny namany rehetra

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 415