Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 25 septembre 2020
Antananarivo | 19h57
 

Santé

Covid-19

767 personnes sous traitement dans le pays

samedi 6 juin | Fano Rasolo

Madagascar compte sept cent soixante-sept (767) patients atteints du Covid-19 sous traitement dans l’ensemble des sites de prise en charge éparpillés dans le pays avec le dix-huit (18) nouveaux cas recensés hier, selon le dernier rapport du centre CCO-Covid-19. Le protocole de traitement pour ces patients sont pour l’instant la chloroquine et d’Azitromycine et/ou le Covid-Organics. Un troisième protocole en essai clinique, qui devrait démarrer prochainement, a toutefois été annoncé par le président Andry Rajoelina. Cet essai clinique entre dans le cadre du "Solidarity Trial" de l’OMS.

Parmi les dix-huit (18) nouvelles contaminations, six (06) cas ont été trouvés par le laboratoire de l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) d’Antananarivo sur les cent trente-quatre (134) effectués, dont trois (03) provenant de Mitsinjo, Toliara, et trois (03) d’Antananarivo. Pour sa part, le laboratoire de l’hôpital HJRA d’Ampefiloha a recensé huit (08) cas positifs sur cent vingt-cinq (125) prélèvement, dont sept (07) de Toamasina et (1) d’Antananarivo. Le Centre d’infectiologie Charles Mérieux (CICM) d’Ankatso a de son côté enregistré quatre (04) contaminations, dont trois (03) de Taolagnaro et un (1).

Une personne guérie

Neuf (09) malades sur ces sept cent soixante-sept (767) en cours de traitement présentent une difficulté respiratoire, un signe de la forme grave de la maladie. Trois (03) d’entre eux sont traités au CHU de Befelatanana, tandis que les six (06) autres sont tous à Toamasina.

Avec ces nouveaux cas, l’effectif total des personnes confirmées porteuses du virus à Madagascar depuis le début de l’épidémie s’élève à neuf cent soixante-quinze (975). Le nombre de tests fait par les trois laboratoires habilités à pratiquer les dépistages à Madagascar sont au nombre de douze mille neuf cent-sept (12 907), un chiffre largement inférieur par rapport à ce qui se fait dans d’autres pays qui font des tests massifs.

Au CHU de Befelatanana Antananarivo, une personne a été déclarée guérie hier. Le nombre total des patients guéris s’élève ainsi à deux cent un (201) depuis le 4 avril. Le nombre des décès liés au coronavirus reste à sept (07) personnes.

11 commentaires

Vos commentaires

  • 6 juin à 09:38 | Noue (#2427)

    Manahirana satria afenipenina ny zava-miseho. Tsy misy fahamatorana mihintsy na @ inona na @ inona.
    Mampalahelo.

  • 6 juin à 12:07 | la mite railleuse (#10900)

    radio Pangolin : à 1725 km de
    Faratsiho

    le crash du Lancet et de ses sbires

    je sais bien que le monde entier est occupé à se rouler au sol en convulsions pour avoir envoyé il y a plusieurs siècles, lors d’une vie antérieure donc, des gens qu’on ne connaît pas dans des champs de coton ne nous appartenant pas non plus, mais ce pendant il se passe tout de même des choses assez intéressantes dans le temps présent...

    car, nous sortons d’une Grande Claustration somme toute assez délirante et je rappelle d’ailleurs que sauf à défendre une famille de multidélinquants notoires, les Français lambdas sont toujours interdits de rassemblements de plus de 10 personnes. L’amende de 135 euros sera le signe manifeste de ton white privilege

    ce pendant, donc, c’est en vain que l’on attendrait une quelconque excuse, un quelconque acte de contrition, une démission, de la part de tous les bouffons haineux qui se sont déchaînés pendant des semaines contre le Professeur Raoult et ont bondi sur l’étude foireuse du Lancet pour tenter d’asseoir leurs délires intéressés, à l’image d’un ministre qui déjà racontait que porter un masque était super complexe, inutile voire dangereux

    étude truquée, truffée d’erreurs, de malversations, de grossières manipulations méthodologiques, de mensonges principiels, d’arrières pensées nocives, de conflits d’intérêts à peine dissimulés

    en France, c’est sur la base de ce vomi de Diafoirus en carton-pâte que notre exécutif s’est fondé pour prendre le prétexte qu’il cherchait et tenter de verrouiller le protocole Raoult, et tenter d’enterrer définitivement -en vain- celui qui, pourtant, les dépasse de la tête et des épaules, les toise avec un mépris sûr de lui et rigolard qui doit étouffer dans leur morgue vaine tous les petits marquis de la création en mode « Ridicule » de Patrice Leconte

    on attendrait donc des excuses, des contritions puisque la contrition est à la mode. On attendrait que les philosophes de plateaux télé s’excusent pour leur ridicule et nuisible intempérance, que les médecins médiatiques qui depuis des années n’ont jamais vu un patient fassent les canards et filent droit et en silence, que les professeurs jaloux, scientistes de supermarchés tout droit sortis des Caves du Vatican, s’écrasent, s’écrasent publiquement puisque tout dans leur attitude n’a de sens que public

    mais non, rien.
    La morgue, le sentiment d’impunité, l’arrogance sont, chez ces gens-là, sans limites

    au moins autant que notre rire désormais à chaque fois que nous les voyons se tortiller pour raconter encore et toujours n’importe quoi avec l’aplomb des sots que rien n’arrête

    rien que pour le spectacle comique, merci

    prenez soin de vous et bonne vie

    • 6 juin à 14:36 | spliff (#5871) répond à la mite railleuse

      La mite railleuse,

      Bjr,

      La prose et le verbe bien sonore...
      Les seuls talents authentiques de la presse sur ce sujet.
      Absolument imbattable dans son élément du « parler ».
      Un hyper concentré de champions du monde. C’est leur boulot. Mais c’est tout ce qu’ils savent faire. Jongler avec les mots... des mots qui sonnent toujours bien, même quand ils sont déconnectés des réalités qu’ils prétendent décrire (partialement ?). Ça sonne toujours bien...
      En face il y a la réalité... souvent discrète par nature dans le bruit ambiant, mais inamovible.
      Elle n’est pas toujours simple à expliquer sur le terrain du parler - chasse gardée de la presse, une presse qui selon « qui est concerné » va être un allié mielleux ou un adversaire très articulé en bonne championne du monde de sa matière....
      Mais de temps en temps, la réalité perce le bruit, parfois maladroitement car non experte du parler qui sonne bien... et parfois en mode « rentre dedans » à la faveur d’un Raoult légèrement énervé face à un Pujadas ou une Elkrief...

      « Vous ne pouvez pas comprendre ce que je vous dis »
      Assène l’effronté

      Et là, le commentaire « expert » du « bruit ambiant », dans un déchaînement fébrile youtubé, s’empresse d’enfermer le messager dans une cage de sophismes plus savants les uns que les autres qui se limitent à zoomer sur « l’arrogance » du mauvais garçon (terre d’expertise de la presse), et de zapper (délibérément ?) le fait qu’il puisse avoir littéralement raison eu égard à la complexité d’une discipline qu’on le somme d’éclaircir en trente secondes... Certains, expérimentés de ce genre de situation, comprendront... la presse, pourtant dans sa grande intelligence auto-convaincue, non...

      Culte de la personnalité ou pas, là n’est pas le sujet...

      Il s’agit en revanche de jugeote et de lucidité un minimum éduquée vis a vis d’un fonctionnaire qui a déjà réalisé tous ses rêves et qui ne fait que décrire un boulot difficile avec des détails qu’en définitive seuls des pros de son niveau (pas ceux des plateaux télé qui ne travaillent pas) peuvent comprendre, particulièrement le fait de pouvoir empiéter, avec des précautions calculées, dans la zone de l’adaptabilité à une situation inédite.
      Le gars est au front et s’engage personnellement sur la vie des patients... mais la presse, elle, engluée dans les faux semblants et le partisianisme n’est pas équipée pour mesurer la signification d’un tel engagement frontal... leur terrain, eux, c’est parler... le concret opératoire du réel avec des conséquences sur la vie des gens, ils ne sont pas équipés pour mesurer ce que signifie en prendre la responsabilité personnelle... donc ils continuent de jacasser...

      Le lancet... qu’en dire ?.... plus rien finalement... vous avez tout dit, et les faits parlent d’eux-mêmes...

    • 7 juin à 09:46 | vazahapasbe (#9897) répond à la mite railleuse

      les pseudos essais cliniques du professeur Raoult sans groupe témoins c’est du n’importe quoi !mais on sait qu’il y a beaucoup d’argent à se faire avec la pandémie .

    • 7 juin à 10:35 | spliff (#5871) répond à la mite railleuse

      vazahapabe,

      Vous savez sans doute mieux que lui....

  • 6 juin à 13:43 | Gérard (#7761)

    sous traitement ?
    quel traitement ?

    • 6 juin à 14:42 | dominique (#9242) répond à Gérard

      Avaler 5 litre de potion magique / jour , du grand druide président voila le traitement = Mort d’une cirrhose du foie et intestins pourris . Mais c’est mieux que de mourir du Corona surtout pour le Druide qui ; je pense visait un prix Nobel de médecine histoire de frimer et surtout se mettre une bonne fortune au frais ....

  • 7 juin à 13:54 | Besorongola (#10635)

    Madagascar LA BRRE DE 1000 EST DEPASSEE !

    Confirmed : 1 026
    Deaths : 8

  • 7 juin à 22:15 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Dans la lutte contre ce covid-19, le respect des fondamentaux et des contextes s’avère incontournable si l’on veut obtenir des résultats

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS