Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2022
Antananarivo | 00h37
 

Agriculture

Autosuffisance alimentaire

500 ha de terrain pour cultiver du maïs à Vakinankaratra

vendredi 26 août | Mandimbisoa R.

Le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, le PAM, la région Vakinankaratra et la région Androy unissent leurs forces et efforts pour renforcer la résilience de la population et l’autonomisation alimentaire dans le Sud. Ils viennent de signer un projet pour la production de maïs sur 500 ha dans le Vakinankaratra pour approvisionner durablement la banque alimentaire dans la région Androy en maïs.

Selon les explications, ce projet permettra d’investir dans la production locale et de soutenir les producteurs malagasy afin d’aider la population du Sud affectée par la sècheresse. Il Symbolise le patriotisme malagasy pour la lutte contre le kere dans le sud. C’est aussi une stratégie pour accélérer la concrétisation et l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire dixit le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage.

« Il s’agit d’un projet innovant et gagnant-gagnant puisqu’il va exploiter les ressources et potentiels des 2 régions. De ce fait, le PAM ne va plus importer les denrées nécessaires pour l’approvisionnement de la région du Sud en vivre  »

. En effet la région Vakinakaratra va produire près de 1200 tonnes de maïs sur une superficie de 500ha sécurisée par la région que le PAM va acheter pour alimenter la banque alimentaire dans le Sud. Le PAM assurera également le transport de la production vers la région Androy, qui se chargera des infrastructures d’accueil. Le Ministère de l’Agriculture appuie le projet en terme de matériel, de protection des cultures contre les nuisibles et prendra en charge les dépenses relatives à l’exploitation et au fonctionnent du projet.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 26 août à 10:10 | Albatros (#234)

    Plantation de maïs dans le Sud de Madagascar !!!.

    Etonnant !.

    Rappelez moi les besoins en eau de la culture du maïs !.

    • 26 août à 10:15 | Albatros (#234) répond à Albatros

      Bon je sais, la région d’Antsirabe ne manque pas d’eau !. Mais comment transporter cette production de maïs dans le Sud ?!.

      Par camion sur des routes inexistantes ?.
      Par chemin de fer ?.
      Par des "pipelines" ?.

    • 26 août à 10:38 | Shalom (#2831) répond à Albatros

      La principale culture du Sud était le maïs (TSAKO) après le "raketa" et le "laloasy" mais avec les besoins en eau de cette plante et la sècheresse .... 😢😒
      D’autant que le peuple du Sud est un peu "capricieux" (si je me permets de le dire), il préfère 1000 fois manger du riz que de consommer du maïs, les Tandroy en ont marre du maïs (c’est la vérité).

    • 26 août à 10:56 | arsonist (#10169) répond à Albatros

      Ah ! "Albatros" a complètement raison.
      Actuellement, compte tenu du manque de pluie dans toutes les régions du globe , "on" pense à changer les cultures qui ont besoin de beaucoup d’eau, comme celle du maïs, pour la remplacer par celles de plantes nourricières moins gourmandes en eau, comme le sorgho par exemple.

      Mais les foza, peut-être convaincus par les idées en retard d’au moins un siècle exposées ici par le Taikiringy "vatobidule", croient vivre sur une planète où la région de la ville d’eau, Antsirabe, eau ne manque pas d’eau ! Ho-ho ! Là ! Là !

      Par deux fois déjà, j’ai fait allusion au changement progressif de nourriture de base à Madagougou : pas à pas remplacer le riz en autres choses dont la culture est moins dépendantes en eau.

  • 26 août à 12:34 | Isandra (#7070)

    La Mise en place de la politique de développement continue sa route, malgré la crise internationale et l’augmentation des prix sur le marché international.

    Ce régime ne baisse pas le bras et cette attitude rend les détracteurs fous de rage.

  • 26 août à 14:01 | vatolahy (#11348)

    Les malheurs d’un pays autrefois favorisé :
    Ici ,il manque d’eau .C’est la famine .On mange ,on suce des croutes de cuir
    Là ,il y a trop d’eau.Cyclones sur cyclones . On cuisine des herbes inconnues,des fruit sauvages .Et on meurt.
    Le Vazaha ne donne plus assez d’ argent au fanjakana et tu crèves la bouche ouverte .Autrefois des Vazaha vivaient ici et maintenant ils sont à 11 000 kilomètres ;Il faut les supplier

  • 26 août à 15:13 | Albatros (#234)

    C’est l’heure de la « pause café » du vieil oiseau d’andafy !.

    J’en profite pour revenir sur mes posts de début de journée au sujet de l’article en référence.

    Il était effectivement un peu surprenant que je parle de la nécessité de beaucoup d’eau pour la culture du maïs, dans une région qui n’en manque pas !.

    Ce qui m’interpellait alors c’était la « solution » trouvée par : le Ministère de l’Agriculture, le PAM, la région Vakinankaratra et le région Androy !. On allait utiliser 500ha de terre en région Vakinankaratra pour alimenter la région Androy !.
    Bravo !

    Mais ces 500ha on allait les trouver où ?.

    On aller remplacer 500ha de cultures de carottes et de pomme de terre (produits qui alimentent régulièrement la Capital !) pour les remplacer par la culture de maïs ?.
    On allait « découvrir » des ha de terres nouvelles à cultiver ?!.

    Dans son post de 10:56, Arsonist, parle de plantation de sorgho !.
    Cela me rappelle les ha de sorgho remplacés par la culture d’haricot vert ( sous serres) au Kenya à destination des marchés occidentaux ( les kenyans, à l’époque ne mangeaient peu/pas d’haricot vert !).
    Va-t-il en être de même à Madagascar ?!.

    Si, comme le dit Shalom dans son post de 10:38, les « Tandroy » en ont marre du maîs, pourquoi les « représentants » de l’Androy ont-ils opté pour cette plante, alors que la région de Vakinankaratra produit DEJA d’autres produits alimentaires !.

    Questions :
    Comment sera cultivé ce maîs ?. De manière mécanisée en sacrifiant le système de « rizières » actuel ?.
    Comment sera acheminer cette production vers le Sud, alors qu’actuellement les diverses productions alimentaires ne peuvent pas être transportées vers la région Androy ?!.
    Le « Calife orangé » va-t-il mettre en place l’industrialisation des transports alimentaires par téléphériques ?.
    Va-t-il « industrialiser » une fabrique de « pop-corn » à Antsirabe ?.

    @+

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS