Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 14 août 2020
Antananarivo | 06h06
 

Santé

Bilan épidémiologique

4 décès et un record de 614 nouveaux cas

jeudi 23 juillet | Fano Rasolo

Le rythme de propagation du coronavirus semble effréné ces dernières semaines. Hier, le CCO-Covid-19 a rapporté quatre (04) décès dû au coronavirus ainsi qu’un nombre record de six cent quatorze (614) nouvelles contaminations. Le cap des huit mille contaminations a ainsi été dépassé avec un total de huit mille cent soixante-deux (8 162) cas. Le pays compte à ce jour soixante-neuf (69) décès dus à la pandémie de Covid-19.

La région Analamanga reste l’épicentre de la maladie en enregistrant cinq cent quarante-huit (548) cas positifs équivalent à 89, 25% des nouveaux cas.

Parallèlement, le nombre de malades guéris s’accroît avec trois cent soixante-(376) nouveaux cas de guérison qui donne un total de quatre mille six cent soixante-deux (4 662) malades guéris.

- Nouveaux cas de contamination : 614

  • 590 sur 1 325 tests PCR réalisés
  • 24 sur 54 tests GeneXpert
    • Analamanga : 548
    • Itasy : 27 (tous à Arivonimamo)
    • Amoron’i Mania : 12 (10 cas à Ambositra et 2 à Manandriana)
    • Anosy : 8 (tous à Taolagnaro)
    • Bongolava : 7
    • Betsiboka : 5 (tous à Maevatanana)
    • Vatovavy fitovinany : 4 (Mananjary : 1, Farafangana : 2, Manakara : 1)
    • Menabe : 1 (à Morondava)
    • Pas de communication sur la localisation des 2 derniers cas

- Nouveaux cas de guérison : 376

  • 336 guéris en traitement à domicile, dont 334 à Analamanga et 2 à Atsinanana
  • 40 guéris dans les hôpitaux, dont :
    • CHU Befelatanana : 15
    • CHU Andohatapenaka : 2
    • HJRA : 1
    • Ambohimiandra : 1
    • Alaotra Mangoro : 15 (tous à Ambatondrazaka)
    • Analanjirofo : 4 (Sainte-Marie : 2, Soanierano Ivongo : 2)
    • CHU Analankininina : 3
    • Arivonimamo : 1

- Malades souffrant de la forme grave : 84

  • CHU de Befelatanana : 48
  • HJRA : 17
  • HOMI Soavinandrina : 7
  • Anosiala : 3
  • Andohatapenaka : 4
  • Fenoarivo : 2
  • CHU Andrainjato Fianarantsoa : 2
  • Antsirabe : 1

- Dernier bilan :

  • Nombre total de contaminés : 8 162
  • Guérison : 4 662
  • Malades sous traitement : 3 431
  • Forme grave : 84
  • Décès : 69
  • Tests PCR effectués : 35 268 (entre le 19 mars et le 21 juillet)

4 commentaires

Vos commentaires

  • 23 juillet à 09:23 | Shalom (#2831)

    Voafehy io ary eo ny CVO.
    Kabary tsy valiana fanaon’ny sasany eto.
    Hoy i Matoriandro sy Rati hoe : Tohizo fa tsara

    • 23 juillet à 11:33 | nez_gros (#10715) répond à Shalom

      t’as lair content gros, pourvu qu’il en a plus d’après toi, c’est cela ? ok j’a capté gros ? si tous les opposants sont comme vous, je comprends mieux, pourquoi il y a de succession de bêtes, nul et méchant à la tête de l’etat depuis indépendance....
      TGV est nul sans doute , mais toi t’es encore pire, car tu es ravi des morts d’autrui. ’

    • 23 juillet à 14:18 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      nez gros, lisez bien et sachez lire mais je ne me réjouis pas de la situation actuelle.
      Où voyez-vous le contraire ?
      Je me moque de ce gouvernement c’est tout et c’est mon droit.
      Je ne me déclare pas faire partir de l’opposition, je critique ce que je pense non avenu pour le bien des malagasy et de Madagasikara.
      Si vous pensez connaître les biens pour ce peuple, désolé mais peut-être que j’en connais plus ! On ne s’était pas concurrencer sur ce thème.

      PS : Quand on s’adresse à des gens qu’on ne connaît pas, on ne tutoie pas en même temps qu’on vouvoie ; c’est ce qu’on appelle non maîtrise de soi.

  • 23 juillet à 17:58 | Rakoto (#10929)

    Définition claire du mot ironie :
    - raillerie qui consiste à dire le contraire de ce que l’on souhaite faire entendre.

    Donc quand on dit :
    Voafehy io ary eo ny CVO
    cela peut dire que le CVO ne vaut rien, bidon, arnaque, tromperie, ...
    et surtout le contraire de voafehy c’est à dire TSY voafehy ou non maîtrisé, incontrôlable, ...

    Lisez l’ensemble du texte pour avoir une idée générale de ce que la personne souhaite transmettre, ce n’est pas la peine de se précipiter à réagir.

    Je préfère échanger et discuter avec des gens courtois et polis. Il ne sert à rien de s’insulter ou de se minimiser. Ceux sont des idées et point de vue qu’on doit confronter.

    Bonne santé à tous
    Rakoto de Montpellier

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS