Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 août 2020
Antananarivo | 17h00
 

Environnement

350 frigoristes à former

mercredi 30 juillet 2008 | Manou

La mise en oeuvre du Plan de Gestion et d’Elimination Finale (PGEF) des CFC (chlorofluorocarbones) en vue de sauver la couche d’ozone est en cours à Madagascar.

Différents ateliers de formation destinés aux techniciens frigoristes sont donc prévus à travers l’île afin de renforcer leurs capacités à maîtriser les bonnes pratiques en réfrigération, en technique d’assemblage des machines de récupération/recyclage ainsi qu’en techniques de reconversion, mais aussi pour leur permettre de mieux comprendre les implications de l’élimination des substances appauvrissant la couche d’ozone dans les différents secteurs tout en leur apportant les informations nécessaires relatives aux substituts des CFC en vue de sauver la couche d’ozone.

Atsimo-Andrefana

Dans ce cadre, les techniciens frigoristes de la région Atsimo-Andrerfana, les techniciens du ministère de l’Environnement, le député Randrianjafy Gui Francis présidant la commission environnement à l’Assemblée Nationale, le député de Toliary I ainsi que le maire et le représentant de la région ont bénéficié de quatre jours d’atelier de formation conjointement organisé par le ministère de l’Environnement, le Programme des Nations-Unies pour l’Environnement (PNUE) et l’Organisation des Nations-Unies pour le Développement Industriel, dans la ville de Toliary la semaine dernière. Des formateurs vont travailler ensemble dans le cadre de cet atelier régional et vont être soutenus par les cadres du ministère de l’Environnement à travers l’équipe du Bureau National Ozone (BNO) dirigé par le coordonnateur national "ozone", Ratsimisaraka Télesphore.

Formations multiples

D’après le même ministère, une série de formations similaires sera tenue en diverses régions de Madagascar pour cibler 350 techniciens frigoristes environ dans le courant du deuxième semestre de cette année 2008. Madagascar a adhéré à la Convention de Vienne pour la protection de la couche d’ozone, et au Protocole de Montréal pour l’élimination des Substances Appauvrissant la couche d’Ozone (SAO) depuis 1996.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS