Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 octobre 2020
Antananarivo | 03h55
 

Politique

Élection présidentielle

Près de 300 observateurs de la SADC

mardi 15 octobre 2013 | Ra Bens (Photos), Yann

La cérémonie de lancement de la Mission d’observation électorale de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC Electoral Observation Mission ou SEOM) s’est déroulée ce lundi 14 octobre.

Comme pour la plupart des autres missions électorales envoyées par des entités internationales, la mission comprendra certains observateurs qui effectueront une mission de long terme, tandis ce que d’autres se concentreront sur le jour du scrutin. Pour ce qui est de la SADC, la première vague composée de vingt-cinq personnes est arrivée à la fin de la semaine dernière. D’autres vagues d’observateurs sont prévues d’arriver dans les prochains jours, et leur nombre total pourra atteindre 300 lors du jour du scrutin.

La mission sera dirigée par Netumbo Nandi-Ndaitwah, ministre namibien des Affaires étrangères.

Ces observateurs sont issus du réseau de soutien électoral de la SADC (SADC-ESN), une fédération de quinze organisations nationales qui oeuvrent dans le renforcement du respect des Droits de l’Homme dans la tenue des cycles électoraux. Cette mission pourra également s’appuyer sur des experts malgaches qui contribueront à apporter un éclairage politique local sur les points à risque et les zones géographiques justifiant une attention particulière. Les observateurs de la SADC ambitionnent en tout cas d’être présents jusqu’au niveau des communes les plus reculées. Ils entendent aussi contribuer à prévenir les problèmes autant en amont que possible : avant même le 25 octobre, jour du scrutin, la mission pourrait partager avec la CENIT ses observations sur l’organisation des élections. Les rapports après l’élection s’appuieront sur les lois malgaches et les principes et directives de la SADC concernant les élections.

La mission d’observation de la SADC sera la plus importante venant de l’étranger. Pour sa part, l’Union européenne aura un peu plus d’une centaine d’observateurs, l’Union africaine un peu plus d’une cinquantaine. L’Organisation internationale de la Francophonie devrait aligner 56 personnes, et la Commission de l’océan indien 16 personnes.

La CENIT s’attend également à la présence d’environ 5.000 observateurs issus des organisations locales de la société civile. Le plus gros contingent pourrait provenir du KMF-CNOE (lui-même membre du réseau SADC-ESN). D’autres organisations ont fait part de leur intention de contribuer à l’observation indépendante de l’élection, à l’instar du réseau WYLD Madagascar.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 15 octobre 2013 à 10:13 | mpitily (#1212)

    Beaucoup de bruits pour rien ! Il n’y a vraiment rien de bon à espérer de ces gens là.

    Toute honte bue, après l’épisode zimbabwéenne, voilà que ces bandes d’incapables corrompus viennent pavaner chez nous !

    A bas la SADC et tous ceux qui la soutiennent.

    Mpitily

    • 15 octobre 2013 à 15:37 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à mpitily

      Vous voulez que les européens dominent "TOUT SEUL" Madagascar.

      L’élection est au forceps,mais nous acceptons de suvre le processus.
      Reste à NOUS de rendre "NOS" élections,libres,transparentes et acceptées de tous,de tous les Malgaches,en particuliers.

      ="Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale"=

      ++++REMETTRE LA PENDULE MALGACHE A ZERO++++

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 27 octobre 2013 à 10:42 | qefkk18 (#7787) répond à mpitily

      vous regrettez mutuelle pas cher mma


      mutuelles nimes mutuelle vraiment pas cher mutuelle entreprise cdd Depuis son comparatif mutuelle maintenant mutuelles étudiantes mutuelles france complementaire sante pour jeunes assurance santé qu’est ce que c’est

  • 15 octobre 2013 à 10:48 | nelson (#2979)

    qui sont les fautifs ?
    Madagascar est devenu le Pays de villégiature des pseudos politiciens...
    Mais ce qui me frappe surtout les fréquents séjour à Maputo des escrocs sur le dos des pauvres Madagascarians...et maintenant la Mozambique a pu commandé 30 navires à la construction navale de St Nazaire, où a t elle trouvé les fonds ?????
    J’ai déjà dit ici qu’un Ami me dit un proverbe Malagasy( on lance la corde aux cornes du zébu,on lance une Idée à la tête des gens réfléchis),alors prenez vous en main,pour qu’on vous prend au sérieux et responsable ;mais pas toujours attendre après les Autres. Gold Bless You .

    • 15 octobre 2013 à 15:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à nelson

      Détrompez-vous,ces Pays là n’ont pas besoin de l’argent des crises Malgaches pour commander à la France des vedettes ou des TRAINS et/ou autres choses.
      OUI,l’affaire Malgache est un tremplin pour les affaires entre la FRANCE et les PAYS africains anglo-saxons.Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 15 octobre 2013 à 15:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    ="Au moins nos hôtels étoilés ne manqueront pas des clients pendant quelques semaines"==.
    BON SEJOUR A TOUS CES VANCIERS DES ELECTIONS MALGACHES.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 15 octobre 2013 à 15:26 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification :
      =="Bon séjour ,à tous ces vacanciers des élections Malgaches"==.
      Toutes mes excuses !

    • 16 octobre 2013 à 22:17 | gasy foana (#7763) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      déjà la SADC a des difficultés pour payer sa contribution. Il y aura encore des millions à dépenser. Bravo aux vacanciers comme vous dites. En réalité, ils seront des marionnettes.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS