Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 25 juin 2022
Antananarivo | 09h24
 

Economie

Ethanol

300 foyers-pilotes pour une étude d’impacts

mercredi 17 décembre 2008 | Rianalazo

300 ménages, issus de deux districts de Vatomandry et d’Ambositra, ont été choisis pour être des foyers-pilotes pour une étude d’impacts sur l’utilisation de l’éthanol. Deux équipes universitaires de Liverpool et de Berkeley ont réalisé cette étude, avec le financement de la Banque Mondiale. Elle permettra, entre autres, de faire une évaluation macro et micro économique, tant au niveau des ménages que national. De même, pour les impacts de la dégradation de la forêt, l’économie des ménages et la comparaison des foyers qui utilisent l’Éthanol et ceux qui utilisent des charbons de bois et du kitay. A l’issue de cette étude, on pourra alors connaître les impacts économiques, sur la santé et sur les bénéfices à tirer.

Foyers

Pour ce faire, des capteurs dans la cuisine des ménages ont été installés pour mesurer le taux de monoxyde de carbone et le taux de particules, mais aussi pour contrôler ce qui se passe à l’extérieur de la maison. En effet, le CO2 et les particules sont responsables de maladies pulmonaires. Et d’après la FAO, 10 000 morts par an ou 39 personnes par jour souffrent ou meurent des maladies pulmonaires à cause de l’usage du charbon de bois, comme le cas d’Ambositra où 80% de sa population présentent ce cas. Plus abordable que le gaz, le charbon ou les bois de chauffe, l’utilisation de l’Ethanol permet de diminuer les méfaits dus à l’utilisation de ces deux premières sources d’énergie. Le rapport de cette étude sera remis au ministère de l’Energie avant la fin de cette année. Un projet-pilote comme celui-ci a été déjà réalisé en Ethiopie où on a constaté une réduction de 90% du taux de monoxyde de carbone et de celui des particules.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS