Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 12 avril 2021
Antananarivo | 02h15
 

Coopération

Filets de sécurité sociaux

150 millions de dollars pour la poursuite des transferts monétaires

jeudi 11 mars | Mandimbisoa R.

Les programme de transferts monétaires pour les ménages les plus vulnérables vont pouvoir reprendre. Un troisième financement additionnel sous forme de dons de la Banque mondiale pour le projet de filets de sécurité sociaux vient d’être signé avec le gouvernement pour soutenir les ménages vulnérables.

Le montant s’élève à 150 millions de dollars et devra assurer la continuité des transferts monétaires, tels que le « Tosika Fameno » ou encore le « Fiavota » un programme de résilience pour le Sud. Ce financement devra porter à 4 millions le nombre de personnes bénéficiaires des programmes de protection sociale dans tout Madagascar.

« Ce troisième financement supplémentaire soutiendra l’expansion des programmes nationaux de protection sociale pour protéger les ménages pauvres et vulnérables en zone rurale ainsi que la mise en œuvre d’un nouveau programme de transfert monétaire en milieu urbain », annonce Marie-Chantal Uwanyiligira, représentante de la Banque mondiale à Madagascar.

Les deux premiers financements entrant dans le cadre du projet de filets de sécurité sociale s’élèvent déjà à 125 millions de dollars dont les 90 millions de dollars débloqués en mars 2019 pour étendre les programmes à une plus grande échelle.

Cinq régions vont bénéficier de ces filets de sécurité, Alaotra Mangoro, Analamanga, Analanjirofo, Atsimo Andrefana et Menabe. En total 14 régions et 29 districts sont couverts par les projets de filets de sécurité sociaux.

Pour rappel, le montant total des financements reçus par le pays pour faire face à la Covid-19 et ses conséquences s’élevait à 673,43 millions de dollars en novembre 2020, selon le ministère de l’Economie et des Finances. Une partie de ces financements a été consacré au programme de transferts monétaires établis dans le pays. .

Pour rappel, le projet de filets de sécurité sociaux (FFS) a été mis en place par le gouvernement depuis 2015, en accord avec la politique nationale de protection sociale. Il est mis en œuvre par le Fonds d’Intervention pour le Développement (FID) sous la coordination de plusieurs ministères. L’objectif étant de de mettre en place un système de protection sociale qui puisse répondre aux besoins des ménages les plus vulnérables. Les programmes de Vatsin’Ankohonana, Fiavota, Asa Avotra Mirindra ou Asa Vonjy Voina ont ainsi été mis en place bien avant la crise de Covid-19.

92 commentaires

Vos commentaires

  • 11 mars à 09:34 | mbola (#11168)

    soit a peu pres 135.000ar par personne donc,

    • 11 mars à 09:43 | betoko (#413) répond à mbola

      Tout cet argent on ne les distibue pas comme ça à tout ce qu’on croise dans la rue , certainement des études ont été faites en amont et les bénéficiaires sont très bien ciblés

    • 11 mars à 11:18 | Ragnarok (#3696) répond à mbola

      C’est sûr ’bien ciblées’... Venant de la part des plus grands lécheurs de botte du régime... On imagine allègrement. Just believe.

    • 11 mars à 13:15 | purgatoire (#11152) répond à mbola

      Vous habitez à Madagascar betoko ?? et vous êtes de quelle nationalité ??? pour être aussi éloigné de la vrai vie du peuple malgache

  • 11 mars à 09:37 | Isandra (#7070)

    La relation de Madagascar et la BM est au beau fixe.

    Elle a souligné cette représentante que Normalement, pour débloquer ce genre de financement, il faut 18 à 24 mois, mais, comme la BM est satisfaite de la gestion de la pandémie dirigée par notre Président, elle a accéléré cet déblocage en 8 mois seulement.

    Évidemment, les Complotistes vont dénigrer la BM avec leurs longs posts comme d’hab.

    • 11 mars à 14:05 | Eloim (#8244) répond à Isandra

      C’est au nom de la continuité de l’Etat que notre PTF nous accorde ce financement. Vous devrez revoir votre copie concernant le F.S.S négocié par la Ministre Onitiana Realy, Ministre de la Population de Rajao. Plutôt du surenchère chère "lèche-botte".

  • 11 mars à 09:37 | luczanatan (#321)

    Eh bien,on dit merci maman.
    Et on est fier d’être malgache.

    • 11 mars à 09:44 | betoko (#413) répond à luczanatan

      De quelle maman il s’agit ?

    • 11 mars à 10:09 | Stomato (#3476) répond à luczanatan

      Le 11 mars à 09:44 | betoko (#413) répondait à luczanatan ^

      >>De quelle maman il s’agit ?<<

      Il est bien connu que Madagascar à plusieurs maman...
      Un pays tellement bien géré qu’il faut bien qu’il bouffe à tous les râteliers.
      Au point d’en avoir des indigestions qui alimentent des comptes off-shore :-)

    • 11 mars à 11:05 | Yet another Rabe (#4812) répond à luczanatan

      Bonjour Stomato,

      Le grand enfant Madagougou a en effet plusieurs mamans et tète à tous les seins.

      Il n’y a pas d’âge limite pour tèter, c’est la version actualisée de la politique ratsira-kyste du tout azimuts.

      Par contre pour nourrir ses propres enfants, Madagougou n’y arrive pas (les bourses des étudiants impayées, les dûs aux paramédicaux, ....), les seins de Madagougou sont taries, pas d’argent.

      C’est un peu la version madagougouesque de "la victoire à cent pères mais la défaite est orpheline"

      Par contre, je ne sais pas comment Madagougou fait, mais on trouve des sous pour faire un Colisée, un gallodrome, pour faire des études sur la création de téléphériques ....

      Je serais pour que toutes les mamans de Madagougou fassent la grève des seins pour que Madagougou justifie au dollar américain près l’usage de tous les fonds en prêts ou dons depuis 2009 (soyons fous depuis même 1975).

      Et seulement, après cette mise à plat de décider ou non de donner le sein à nouveau à Madagougou.

      Une maman m’inquiète tout de même, la maman chinoise car de toutes les mamans elle est la plus roublarde et âpre aux gains. Si on la laisse faire, elle dépouillera le grand enfant Madagougou et le laissera tout nu.

      C’est peut-être pour ne pas donner trop large latitude à la maman chinoise, que de temps en temps, les autres mamans (ici en l’occurrence la BM) donne du lait à Madagougou.

      Cordialement
      YaR

    • 11 mars à 11:27 | elena (#3066) répond à luczanatan

      Et oui, Bonjour YAR, on ne sait plus à quel sein se vouer !

    • 11 mars à 21:29 | Rainingory (#11012) répond à luczanatan

      elena,
      joli 👏👏👏

  • 11 mars à 09:38 | betoko (#413)

    Arsonist
    Qu’est ce qu’il va encore debiter comme délire au vue de ce financement ?
    J’attends aussi la réaction des opposants haineux et jaloux qui sont domiciliés à l’étranger

    • 11 mars à 12:36 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Quel délire débiter au vu de ce financement ? Je vous prends au mot , et je ne fais qu’alimenter le débat , et non répondre à la place de l’ami Arsonist , qui est assez grand , et assez "blindé" pour le faire . En premier lieu , je ne parlerai pas de financement , mais "des" financements qui ont émaillé les régimes successifs ayant traversé le Pays . Vous êtes quittes , car vous n’êtes pas les seuls à avoir trempé la main dans la soupe .Mais revenons au fait : quel est le pourcentage financier , atteignant la masse populaire dans ce transfert de fonds ? La moitié , 25% ?ou...10% ? Les analystes , ou les observateurs avisés , optent plutôt pour les 10%, car les sommes attribuées aux Pays pauvres , reviennent en grande partie aux généreux donateurs , soit sous forme de prestations de service , soit comme budget de fonctionnement (Salaire de coopérants , et dotation de matériels roulants et immobiliers ), et surtout comme retour sur investissement travestis sous plusieurs formes . Le reste revient aux Dirigeants véreux , les fameux crapules de la République , bien protégés via leurs comptes Off Shore, dans les paradis fiscaux .Notre ami Vohitra , et Shalom, sont bien mieux calés que moi , pour disséquer tous les mécanismes mis en œuvre pour s’accaparer des biens mal acquis . Ains , les caciques du pouvoir fantoche pourront déblatérer n’importe quelle assertion ( par ex ,que c’est une reconnaissance de la transparence des décideurs, et de leur soutien indéfectibles), les faits sont là , et le peuple ne cesse de s’enliser dans une misère Abyssale .
      L’invité du jour de l’émission de REAL TV hier , a démontré si besoin en est , de l’absurdité et de l’incompétence de nos "apprentis sorciers ,et magiciens de service". Je ne mentionnerai que deux choses dans son discours assez pittoresque :
      - La fougue de la jeunesse ne peut pas rivaliser avec le nombre des années , l’expérience et la maturité . Il a toutefois spécifié que le Pays a besoin de toutes ses forces vives , et que la participation de chacun , à tous les niveaux de la hiérarchie , est souhaitable .
      - Il est facile de tomber dans le piège de la haine et de la discrimination , entrainant des débats irréversibles , car il faut des générations pour en sortir indemne (RWANDA).
      Bref , cet Eminent Professeur de Théologie , ayant occupé des postes prestigieux dans l’Administration Canadienne , Mais aussi au Congrès à Washington , et à l’ONU à New York (excusez du peu), a les reins solides pour apporter sa contribution à la rédemption de notre Patrie . De plus , son intégrité ne laisse aucun doute sur sa volonté à sortir notre Pays de sa léthargie , et de cette fatalité qui minent notre espoir pour un décollage économique . Bref , de vrais patriotes , compétents et honnêtes de surcroît, existent ,mais malheureusement , ils mettent de l’ombre aux innombrables flagorneurs , et tous les moyens sont bons pour les éloigner contre toutes formes de décisions .Cela va sûrement faire grincer des dents(mais tant pis) , je vais finir par une citation de Karl Marx et non Marson ...Marx : "Malagasy (prolétaires )de tous les Pays , unissons nous ". A l’heure où l’inconditionnel de service prône pour le libéralisme , la prise en compte des aides sociales reste toujours d’actualité . Salut Lé...Kopé.

    • 11 mars à 12:40 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Rectification : Ainsi ... et Dégâts à la place de débats (Deba) !!!

    • 11 mars à 17:38 | purgatoire (#11152) répond à betoko

      C’est votre devoir de porter plainte contre les opposants haineux devant les tribunaux, si vous aves des suspicions de preuves de ce que vous avancez. Pour quoi vous ne l’aviez pas fait depuis que longtemps ?
      Souvent à cause des rumeurs certains assassinent des innocents , ou sont mis en prison arbitrairement

  • 11 mars à 10:09 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    On ne peut que se réjouir de cette aide au profit des couches vulnérables et défavorisées dans le pays dont le nombre ne cesse d’exploser aussi bien en milieu rural qu’urbain, et s’épancher géographiquement dans la quasi-totalité des Régions…d’autant plus que l’aide octroyée fait partie d’un accord de « DON » mais non pas sous forme de prêts à des taux concessionnels…

    Et quoi qu’on puisse dire à propos de sa gestion du département ministériel qu’on lui avait confié la charge, on ne peut que féliciter aussi Mme Onitiana Realy qui avait grandement contribué dans la négociation de cette appui auprès de la Banque Mondiale dès 2015, sous l’ère du précédent quinquennat de Rajaonarimampianina Hery…

    C’est la continuité de l’Etat dans le fond et dans la forme…

    • 11 mars à 10:17 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Et la particularité dans la mobilisation de ce fonds accordé à titre de don, c’est que la ressource ne sera pas gérée par un une structure du genre CCO, mais directement par l’Agence d’Exécution de projet de la Banque Mondiale dans le pays en matière d’intervention en faveur du développement, en l’occurrence le FID…

    • 11 mars à 10:46 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Le problème serait que nous ne verrions que le plaqué-or de cet argent (traduction de manara-penitra), une grosse part sera affectée à des "sans qu’on sache quoi". L’opacité étant la spécialité de ce régime.

    • 11 mars à 11:02 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Shalom,

      Les risques de volatilisation, au propre comme au figuré, des aides allouées sont réduites du moment que c’est la propre Agence d’Exécution du PTF qui s’occupe de sa gestion et allocation…

      Risques réduits ai-je dit car des manuels de procédures existent dorénavant à ce stade quant au décaissement et mobilisation…

      Si par malheur, des détournements ou tentatives dans ce sens apparaîtront, c’est qu’il y a de complicités au sein même soit du FID soit des personnes ressources locales de la Banque Mondiale…

      A ce niveau, les tactiques utilisées par les éventuels kléptocrates pour l’accaparement des ressources, c’est la création de bénéficiaires fictifs et d’association fictives de bénéficiaires par le biais de falsification procédures…

      Et afin de réduire encore les risques de ce genre, les dirigeants du FID devraient s’engager dans des accords de coopération avec le SAMIFIN et le BIANCO…afin de pouvoir assurer dans les meilleurs conditions les différentes passations de marché dans l’exécution du projet...

    • 11 mars à 13:44 | saint-augustin (#9524) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra,
      Personnellement ,je hais le DON.Il faut que la population malgache sache d’où vient l’argent, comment le gagner :par le travail.Il y a tout à Madagascar pour être heureux.Les Karana qui sont richissimes ,ils sont venus à Car qu’avec leurs têtes,ils ne cultivent pas la terre .Je propose que cet argent soit recuperé par une banque d’investissement malgache et des agents sillonnent le pays pour conseiller et financer les bonnes volontés :à commencer par les vendeurs des rues :ce sont des entrepreneurs en puissance :les financer et les conseillers ,le paysans :les financer,les conseiller à cultiver des cultures qui rapportent.Bref donner aux malgaches des moyens pour pêcher le poisson mais pas donner directement le poisson.Combien de dons Mcar a reçu depuis son indépendance ?:Et les malgaches mangent à leur fin ?Bien utiliser les dons pour ne plus quemander des dons ! Même si le lait maternel est nourricier surtout chez les "dongadonga"

    • 11 mars à 14:57 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      St Augustin,

      J’ai évoqué à peu près même idée que vous, hier, mais, en réponse, cet Ingahindriana m’a traité de tous les noms.

      ils veulent que l’Etat-providence continuent d’infantiliser ainsi le peuple, pour que celui-ci dépendent de l’aides.

    • 11 mars à 15:08 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Quand une personne n arrive pas a faire la distinction entre un don assimilable a une oeuvre de charite...et l usage optimal des ressources fiscales dans un Etat responsable...alors il vaut mieux eviter de proferer des insanites...

      Mais c est excusable car c est un sagnana...de renom

    • 11 mars à 15:48 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      La personne qui est imbu de sa personne, ne reconnaît pas que filets de sécurité sociaux (FFS) sont toujours parallèles aux mesures que le gouvernement en place doit appliquer et que son financement n’est accordé que si seulement, la Banque mondiale a l’assurance que celui-ci appliquent ces mesures.

      Parce qu’il est hautain, c’est une situation plus destructrice que l’ignardise.

    • 11 mars à 15:59 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      Il m’a semblé avoir lu hier que nous sommes en soi disant "libérale sociale" et que l’état n’est pas là pour ….
      Que de baratins ! Car voyez-vous ce que la personne écrit ci-dessus ?

    • 11 mars à 16:12 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Un FSS est prevu pour amortir les impacts d un choc passager...

      Mais avec les foza et son calife, le choc est devenu permanent et perenne...

  • 11 mars à 10:22 | betoko (#413)

    Stomato
    Mais quelle méchanceté de votre part . Quelle solution proposez vous pour pouvoir soulager cette population qui en a tellement besoin ?

    • 11 mars à 10:39 | Shalom (#2831) répond à betoko

      Que betoko offre chaque mois toute sa retraite en euros en contribution pour soulager cette population miséreuse

    • 11 mars à 11:52 | sakalava (#9382) répond à betoko

      Betoko
      ma solution est simple, qu’il dégage votre poulain et le pays pourra se relever ainsi que son peuple
      BONNE LECTURE et sans rancune
      Les « biens mal acquis » affolent la Transition Rajoelina
      La « bande des cinq » vous connaissez ? A Madagascar, on a toujours invoqué les agissements de son « entourage » pour expliquer les échecs puis la chute de tous nos chefs d’Etat successifs. Il ‘agit de toute une nébuleuse de composantes indéterminées. L’actuel régime de Transition fait exception qui confirme la règle. Le fameux entourage porte enfin, un nom, « la bande des cinq ». Les observateurs spécialistes des mouvements sont unanimes autour de 5 personnes qui ont le pas sur les ministres, voire le premier ministre en exercice. Et au nom du Président, impose leur « diktat » aux membres du gouvernement, les font poireauter dans les couloirs de leur bureau, voire les admoneste. La « bande des cinq » est réputé de notoriété publique, pilier du pouvoir Rajoelina et gardienne des secrets. Comme la pierre philosophale, elle transforme tout en or ou en espèces sonnantes et trébuchantes, et connait les recettes. On mesure l’affolement du Palais à l’aune d’un gravissime danger qui menace les chiffres ultraconfidentiels du coffre-fort, l’image et l’avenir politique du chef de l’Etat. La fin de règne de la Transition n’échappera pas au syndrome des « biens mal acquis », qui a jeté la famille Bongo d’un scandale international. Karim Wade croupit actuellement dans une prison de Dakar après l’échec de son père Abdoulaye Wade à la présidentielle sénégalaise. La fuite de Ben Ali de Tunisie.
      Blanchiment d’argent. C’est la nouvelle vedette de l’actualité politique. Comme sous le coup d’une baguette magique, se réveillent le Samifin, le Bianco ou la police économique. Ils complètent un dispositif devant l’inefficacité de l’Inspection générale de l’Etat trop occupée à traquer les pauvres maires plutôt que les gros poissons des eaux troubles du pouvoir. Ce réveil interpelle. « Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? » écrivait Racine. Les candidats sont prévenus. La « bande des cinq » et leurs satellites pourraient tout oser, même l’impensable. Lors de la « tournée-propagande camouflée », on a eu l’intense surprise de voir un consul de Madagascar très ami-ami avec le Chef de l’Etat alors que les comptes de son consulat ont été bloqués par la France pour fortes suspicions de blanchiment d’argent. On n’en a plus entendu parler, mais on a vu le monsieur dépenser des millions pour soutenir la pré-campagne d’un candidat d’Etat dans le village-capitale du saphir. Il était devenu opérateur économique. Les liens privilégiés avec la « bande des cinq » rapportent. Un des membres émérites est spécialiste du secteur minier, et gère par-dessus le ministre en exercice, les affaires relevant du département. Cela en fait des dollars que le Trésor Public ignore. D’où les malheurs d’une responsable qui veut secouer une main trop lourde. On comprend les malheurs d’une société d’Ambatovy qui ne veut pas entendre parler d’une gestion unilatérale des millions dollars de ses donations humanitaires. On comprend les relations privilégiées avec les Thaïlandais, et un de leurs premiers ministres déchus pour corruption etc… Le reste à l’avenant, car ils sont partout, jusque dans les forêts de… bois de rose, comme des pieuvres tueuses, sucent le sang de leur propre patrie.
      Quand l’ONG Sherpa de réputation internationale, révèle que Madagascar figure en tête de liste des opérations jugées « anormales » en direction de paradis fiscaux, cela explique la panique en haut lieu. « La bande des cinq » sont des opérateurs économiques et/ou anciens ministres, de compétences éprouvées en matière de circuits financiers internationaux. Des membres du gouvernement ont été « affectés » vers Ambohitsorohitra. Ils étaient plus utiles au Président qu’au Premier Ministre, encore moins au peuple. Parmi eux, un a été rétrogradé consul, mais un récent scandale bancaire a révélé de quoi retourne la nomination. Le blanchiment d’argent et les paradis fiscaux n’ont pas de secrets pour cette bande, et ils recrutent à tour de bras et au prix fort. Comme dans tout think tank qui se respecte, elle compte au moins, un « vazaha » de service pour huiler les portes vers le cercle des relations publiques vers l’extérieur. La mafia des appétits, comme toutes les mafias a une vocation internationale. Notre bande des cinq est la réplique de la « bande des quatre » que Mao Ze Dong n’a pu terrasser qu’avec une révolution culturelle. C’est exactement ce que tente Madagascar avec la présidentielle. Un changement de tête est toujours le cauchemar des « bandes » de la planète. En effet, elles risquent non seulement de perdre, mais aussi de tout perdre et de finir en prison. On comprend que Andry Rajoelina & co n’hésiteront devant aucun moyens pour que l’éventuel vainqueur du ni…ni le 24 juillet ne vienne jeter des yeux par trop inquisiteurs dans les comptes de la Transition. Il fallait absolument un copain, mieux un complice, ou au moins, un personnage coulant et qui a (déjà) fait preuve de beaucoup d’appétit de pouvoir et d’argent. D’où le scandale public du Congrès TGV tenu à Andranomena. A éviter absolument, tout candidat intègre, droit, loyal, ayant foi aux valeurs du patriotisme, de la parole donnée. Dans quelle mesure le(s)candidats(s) qui ont gagné le cœur de Andry Rajoelina répondent-ils à ces critères ? Cela importe peu. La « bande des cinq » fera le nécessaire.

    • 11 mars à 13:20 | purgatoire (#11152) répond à betoko

      Vous habitez à Madagascar betoko ?? et vous êtes de quelle nationalité ??? pour être aussi éloigné de la vrai vie du peuple malgache

    • 11 mars à 16:55 | MALIBUC (#9345) répond à betoko

      Alors, vous habitez à MADAGASCAR Betoko ?
      Qui ne dit mot consent, donc je suppose que ?????

    • 11 mars à 17:12 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Mais il ne pourrait pas vous donner une réponse satisfaisante dans l’un ou l’autre sens car…il n’y a pas de betoko…mais des multiples de betoko, les uns à Saint Dénis, les autres à Mayotte, et quelques uns qui visitent les bistrots en ville à Antananarivo pour prendre des petits coups à l’heure de l’apéro avec des ripoux et des bidasses…ou celui affaibli par la goutte, et l’hypertension et autres troubles respiratoires…sans parler de Dadanaivo d’Ambatomanga…

    • 12 mars à 08:07 | dahalo (#8794) répond à betoko

      Sakalava,
      Votre post est très opportun par les temps qui courent et montre bien comment ce pays a été dirigé durant des décennies sauf pendant une période, celle de 2003 à 2009.
      Malheureusement cette bande n’a jamais été dénoncé et a toujours agit dans les coulisses mais avec une efficacité incroyable pour le pillage en règle de ce pays et avec la bénédiction de nos dirigeants.
      Et toujours pour notre malheur, il n’y a pas que cette bande, il y en a d’autres tout aussi voyous et tout aussi efficaces dans les pillages et magouilles en tout genre.

  • 11 mars à 10:53 | lancaster (#10636)

    Traiter les projets de ce genre ne doit revenir à une entité spéciale comme le CCO qu’à titre exceptionnel.
    Les agences d’execution comme le FID, OMN, Agetipa doivent prendre naturellement le relai. Toutefois il y a lieu de revoir la gouvernance de ces agences et à renouveler leur direction pour redonner un souffle nouveau aux projets et espérer de meilleurs résultats. Ce ne sont pas des entités privées. Ce sont des agences à but non lucratifs et d’intérêt public. Des textes officiels encadrent leurs fonctionnements. Les ministères de tutelle doivent revoir la réalité managerial de ces agences car si certains directeurs sont inamovible depuis 10 ans et plus, d’autres sont la depuis le coup d’etat de R8 en 2002.

  • 11 mars à 11:02 | Shalom (#2831)

    Mba ahafahana manao fampitahana amin’ireo lisitra famoakako eto isan’andro sy ahafahana mijery ny tokony ho fitondrana an’i Madagasikara dia misy fanontaniana ho an’ny rehetra ity :

    "Inona no nataonao na traikefa nentinao raha ianao no lany tamin’ny fifidianana filoham-pirenena farany teo ?"

    Soratra malalaka ity ka tsy misy fanerena. Ny Antony dia ny mba ahafahana mahita ny tena hetahetan’ny malagasy amin’ny fampandrosoana ny firenena sy ny fiainam-bahoaka.

    Mankasitraka mialoha ho an’ireo mitondra ny valin-dresaka.

    • 11 mars à 12:26 | citoyendumonde (#4292) répond à Shalom

      Shalom
      Mila miantomboka amin’ny fokontany ny fanontanianao.
      Mbola lavitra anie izany toerana filoham pirenena izany e
      Io no mahavoa antsika Malagasy, vao misy zavatra mety kely atao dia mitady na hilatsaka filoham pirenena no tanjona

    • 11 mars à 21:56 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      citoyendumonde,

      tsy mitovy fahazoana ny tian’i Shalom ho tenenina aminao aho, ialako tsiny.

      Raha ny fahazoako azy dia toy ny mametraka izao fanontaniana manaraka izao i Shalom : raha lany tamin’ny fifidianana farany teo izaho, izany hoe nahazo amin’ny fomba marina ny zo sy alàlana avy tamin’ny Malagasy hitarika ny firenena mandritra ny 5 taona, dia inona no nataoko ho azy, ary inona no fahaizana amam-pahalalana nentiko hanao ?

      Ny valimpanontaniako voalohany ka tsy mieritreritra lava dia ireto :
      - manao izay hamongorana ny kolikoly ;
      - mamerina amin’ny ambarantongam-pahefana fototra, ny fokon’olona, ny fitantànana ny fiaraha-moniny ;
      - manao izay hanafoanana ny ratra tsy takom-pery mahazo ny vahoaka, toy ny kere ;
      - manao izay fotodrafitr’asa ilaina ampitaovana ny 98% ny malagasy amin’ny fihariany, izany hoe izay mety ampiroboroany ny fambolena sy fiompiana ;
      - sns, sns

    • 12 mars à 02:57 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      @ citoyendumonde (#4292) sy citoyendumonde (#4292)

      Mankasitraka amin’ny ventin-dresaka namalianareo ny fangatahana.

      Na dia ireo valin-teny ireo fotsiny aza dia ahitantsika mivaingana fa dia ny politika mivantana amin’ny vahoaka ary ho an’ny vahoaka no arosonareo voalohany indrindra.
      Raha alalinina ka ampifanatrehana amin’ny ataon’ny filoha ankehitriny dia manontany tena isika hoe : fa nahoana tokoa re no tsy izany no ataon’ny filoha ankehitriny ?

      Sa ve ilay fanamarinan-dRainigory momba ny fomba mahalany azy no manamarin’izany ?
      Mino aho fa izay tokoa no fototra sy anton’ny raharaha (dualité).
      Satria tsy hanao politika momba ny vahoaka ny mpitondra ankehitriny ka dia nataony tamin’ny fomba fangalam-bato ny nahalany azy mba ahafahany manao izay tiany atao.

    • 12 mars à 08:37 | lysnorine (#9752) répond à Shalom

      NY MEHINA TSY MBA MEHINA AMIN’NY FANJAKAN’ANDRIAMBORIVORY MISY ANKEHITRINY !

      Re Shalom 11 mars à 11:02
      11 mars à 11:02 | Shalom (#2831)
      « Mba ahafahana manao fampitahana amin’ireo lisitra famoakako eto isan’andro sy ahafahana mijery ny tokony ho fitondrana an’i Madagasikara dia misy fanontaniana ho an’ny rehetra ity : "Inona no nataonao na traikefa nentinao raha ianao no lany tamin’ny fifidianana filoham-pirenena farany teo ?" »

      Tsipy teny vitsivitsy asisikay ho an’ny antoko pôlitika mikasa hanolotra kandidà tena tompon-tany Malagasy hilatsaka hofidina prezidàn’ny Malagasy no hamalianay io fanontaniana io.
      Ny sarotra sy manahirana indrindra anefa, dia ny tsy ahazoana mandahatra azy ireo araka ny tena HAMEHANY noho ny FIFANDROHIZANY sy ny FIFAMPIANKINANY, ary ilaina avahana tsara amin’izay ny ZAVA-KENDRENA HOTRATRARINA ao anati-na fehim-potoana voafaritra sy ny HOENTI-MANANA AMAM-POMBA ary ny FIRAFITRA VAOVAO hanatontosana ny tsirairay avy amin’ izay tarigetra nofantenana.

      « Nify lanin’ny olitra, hoy ny fitenin-drazana, ka alana no odiny » : Tahaka izany nify izany tokoa ny HALÒVANA misy eo amin’ny Fanjakana Malagasy ankehitriny sy ny fitantànana azy. Marina fa tsy vao izao akory izany toe-javatra izany fa efa nisy hatry ny ela.

      Ny fitenin-drazana hoe : « Aza atao be ny raharaha ka ny VOLY VARY indray no tsy efa », na « Variana amin’ny voly vomanga ka manadino ny voly vary » no hiainganay, izany hoe NY FAHAVITAN-TENA ARA-BARY izao dia izao ka tsy mandany vola vahiny intsony hanafarana azy.

      Tsotra ny HANY VAHA OLONA VOALOHANY indrindra ary efa narosonay matetika teto dia : ny FANAPARIHANA ny VOLY VARY MARO ANAKA (SRI) fa TSY ILAINA no mandany andro sy vola ary herim-po amin’ny zavatra hafa FANESIKY NY ANY IVELANY mihaza tombon-tsoa manokana ho an’ny orinasany. Aoka tsy hahagaga raha nataon’izy ireo ANKASOMPARANA foana - tamin’ny alàlan’ny MALAGASY ao amin’ny ministera misahana ny Fambolena - io VOLY VARY MARO ANAKA io hatramin’ny nahitan’ny mompera zezoita Henri de LALAUNIÉ azy teto Madagasikara tamin’’ny...36 (enina amby ny telopolo) taona lasa izay. Atao mandrakariva izay maha-lasa ireo Malagasy tompon’andraikitra ao amin’ny ministera misahana ny Fambolena ireo « VARIVARIAN’NY LAVITRA KA TSY MAHITA NY AMBANY MASO ». Efa « FATRA-PITADY NY TSY HITA rahateo izy ireo KA MANARY NY MBY AN-TANANA ! »
      Mba jereo KELY ange itony tany RWANDA itony :
      SRI IN RWANDA
      Rohy nakana azy efa tsy mandeha intsony : http://www.ifad.org/events/sri/index.htm

      SRI introduced in Rwanda in 2006.
      Began with the SRI TRAINING OF 50 RICE PRODUCERS and Rwandan technicians BY TWO MALAGASY EXPERTS with the support IFAD.

      In 2007, SRI introduced into PAPSTA PILOT ZONES of Kibaza/Bugesera district and Rwabutazi /Kirehe district with assistance from (UCORIRWA).
      . Kibaza- rice yields have INCREASED FROM 4 T/HA TO AT LEAST 6 T/HA with a total production of 135 t in 2008.
      . Rwabutazi- rice yields have INCREASED FROM 4 T/HA TO AT LEAST 7 T/HA with a total production of 401 t in 2008.
      AVERAGE YIELD per farmer in the PILOT ZONES : INCREASED FROM 3.5T/HA TO 7T/HA WITH A MAXIMUM OF 8T/HA.
      DECREASE IN THE QUANTITY OF SEEDS USED - (from of 80kg /ha to 6-8kg per ha).

      Ny firafitry ny governemanta iray - ny anaran’ny ministera ao anatiny - moa dia efa azo anombanana izay pôlitika harahiny sy ny hahahomby azy na tsia. Voateny matetika fa tambanivohitra ny hoe 80 isan-jaton’ny Malagasy, koa tsy tokony hikasika azy ireo MIVANTANA ve ny 80 isan-jaton’ny ministera ao anatin’ny governemantan’i Madagasikara ? Arak’izany, dia ny hisian’ny MINISTERA MANOKANA MISAHANA FOTSINY NY RAHARAHA REHETRA MIKASIKA NY VARY no heverinay tokony ho voalohan-javatra ny amin’ity resaka vary ity. .
      Ny amin’ny ENTI-MANANA dia aoka tsy hiantehitra amin’ity FISAMBORAM-BOLA BEFAHATANY amin’ny any ivelany ity intsony, na ny HATA-PISO, mitambezo isaky ny mihetsika, sarisarim-panampiana mamohehatra any amin’izy ireo.

      Ny FITSITSIANA ny VOLAM-BAHOAKA ka arahin’ny FAMONGORANA tsy misy fiantrana ny FANDANILANIANA foana manerana ny fitondram-panjakana, dia efa tokony ho AMPY TSARA. Efa nisinisy ihany koa ny fanehoan-kevitra nasehonay teto ny amin’izany ka tsy hiverenanay intsony.

      Zahao :
      lysnorine 25 novembre 2016 à 08:55, 09:20, 09:43 & 21:40 | | répond à Gérard
      @ rakotoson (#8023) répond à Gérard/ HALTE AUX GABEGIES
      ao amin’ny https://www.madagascar-tribune.com/Les-deputes-forcent-l-inscription-des-4X4-dans-la-loi-des-finances-2017#comment326843, « Les députés forcent l’inscription des 4X4 dans la loi des finances 2017 », jeudi 24 novembre 2016.

      MIARA-DIA amin’izany avy hatrany, araka ny efa nasehonay teto ihany koa, ny FAMERENANA tanteraka amin’ny FANJAKANA MALAGASY ny fifehezana ny FAMORONANA NY VOLA ISAN-KARAZANY REHETRA hampiasaina manerana ny tokantranom-pirenen’ny VAHOAKA MALAGASY
      Zahao : lysnorine 22 novembre 2016 à 08:16 Jipo ^
      « REPRENDRE LE CONTRÔLE DE LA CRÉATION MONÉTAIRE » ao amin’ny https://www.madagascar-tribune.com/Liens-historiques-forts-renouveau,22684.html#comment326638,
      Le Roi Mohammed VI en visite d’Etat-Liens historiques forts, renouveau de la coopération,lundi 21 novembre 2016.

  • 11 mars à 11:03 | Isandra (#7070)

    Que demande le peuple ?

    - L’argent entre même en télé-conférence, sans avoir besoin de dépenser l’argent du contribuable pour sillonner le monde comme les Présidents précédents avaient l’habitude de faire, ni acheter des forces one pour mesurer les grands de ce monde.

    - Les grands projets se réalisent en grand pas :

    - Le Miami démarré, les travaux sont déjà en cours,
    - Le téléphérique, le calendrier déjà fixé,
    - Les buildings d’Ivato sont déjà construits jusqu’au 4 ème étage, qui réjouissent déjà les passants,...

    Et le phare des phares, Tana-masoandro, lisons ce que rapporte Midi :

    "C’est désormais officiel. La nouvelle ville Tanamasoandro sera implantée à Imerintsiatosika, précisément dans la commune de Tsimahabeomby qui a déjà été indiquée comme étant une « zone d’aménagement différé », selon une note prise par le ministère de tutelle. En effet, le Conseil des ministres d’hier a adopté la décision concernant le lancement de l’étude d’impact environnemental et social relatif à la mise en œuvre de ce projet, considéré comme le projet phare de ce premier quinquennat du président Andry Rajoelina. Une démarche marquant la première étape de l’implantation du projet sur le site. Contrairement aux habitants d’Ambohitrimanjaka, la population d’Imerintsiatosika n’a pas contesté l’implantation de la nouvelle ville Tanamasoandro dans sa commune. Au mois de novembre de l’année dernière, le vice-ministère en charge des Nouvelles villes et de l’habitat avait déjà pris un arrêté prévoyant le gel des procédures des transactions foncières pour interdire la vente de terrains à Imerintsiatosika et ses environs. Le projet sera érigé sur un terrain de 1 000 Ha, a-t-on fait savoir. Pour rappel : le projet Tanamasoandro prévoit la construction de logements sociaux pouvant accueillir 100 000 à 300 000 personnes, d’une autoroute, d’infrastructures scolaires et sanitaires, de complexes sportifs et hôteliers, de voies de communication et de nombreux bureaux administratifs."

    • 11 mars à 11:08 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      En même temps, les gens objectifs n’omettent pas dans leur analyse cette crise sanitaire, qui a rendu l’année 2020 comme une année blanche économique, durant laquelle les débuts de la plupart des projets ont été reportés.

      Mais, par mauvaise foi, les détracteur continuent de faire semblant de l’ignorer comme si cette crise n’avait aucun impact sur notre économie.

  • 11 mars à 11:04 | betoko (#413)

    Shalom
    Et pour quelle raison dois je offrir ma retraite ? Et pourquoi pas ton salaire à chaque fin du mois d’autant plus que tu travailles à l’étranger

    • 11 mars à 11:42 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,

      C’est pourquoi, je l’appelle poutre, il ne se pose pas la question, c’est un acte patriotisme d’être déserteur et pourquoi ne fait il pas lui-même au lieu de pousser les autres à le faire à sa place ?

      Parce que lui, il veut rester dans son confort, il pousse les autres à faire de sacrifice, en plus, il ne souhaite que notre pays soit dans le KO, juste pour se venger de ce qui est arrivé à sa famille.

    • 11 mars à 16:19 | Shalom (#2831) répond à betoko

      De quoi je me mêle la "besileo femelle couill … inandra" ?
      Qu’en sait-il de ce que je fais ?

      Et toujours ce mot PATRIOTE :
      - Les herim-pamoretana et les spécialistes en lacrymo sont les caractéristiques des patriotes foza.
      - Des étoilés plus nombreux que les hommes de troupe, c’est le signe de patriotisme foza.
      - Des étoiles qu’on peut acheter à 100 millions FMG.
      - Une armée restructurée calquant l’organisation de l’armée française ! C’est du patriotisme foza.
      - Une armée avec des mercenaires "serbes" et le 1er conseiller du ministre en la personne de M Petit-Jean, un ancien colonel de l’armée française naturalisé malagasy par mariage, c’est du patriotisme foza.
      - Une section de pilote d’hélicoptère à la solde du pouvoir pour récupérer la production des mines d’or et de pierres précieuses dans les 4 coins de l’île (les hélicoptères militaires ne passent pas la Douane). C’est du patriotisme foza.
      - Des officiers s’accaparant des terrains publiques (zone Pagode Atsimondrano) pour y construire illégalement des villas. C’est du patriotisme foza.

      Dois-je continuer pour définir le patriotisme dans l’armée foza ?
      Malagasy ! C’est vous par vos impôts qui devez payer ces lascars de galonnés !

      Et ce D(idy) J(adona) tsy ampy solaitra, c’est du patriotisme le fait d’avoir une villa en Suisse, un appartement en région parisienne et une villa à l’île Maurice alors que le peuple malagasy miséreux meurt de faim ?

      Nettoyez votre étable avant de parler de patriotisme aux autres.

    • 11 mars à 16:37 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Shalom,

      1°-Patriotisme :

      - Empêcher les troubles, ,
      - Faire respecter les lois,
      - Protéger les citoyens et leurs biens,

      Etc,

      2° Anti-patriotisme :

      - Déserteur, alors que quelqu’un aurait pu être admis à votre place au départ ;
      - Diffuser et faire circuler des informations non justifiées et sans preuves pour tromper les compatriotes,
      - Pousser le pays au KO, pour une raison personnelle(se venger de ce qui est arrivé à sa famille) ;
      - Utiliser ses connaissances et son expérience pour un autre pays, au grand dame de son pays ;

      Etc,

    • 11 mars à 19:14 | Shalom (#2831) répond à betoko

      Etre PATRIOTE ?
      La liste n’est pas exhaustive :

      - Ne pas accepter des charlatans à la tête du pays
      - Ne pas accepter les mensonges d’état
      - Ne pas être à la solde d’un homme (De quel droit les généraux ont-ils pour oser prêter allégeance à D(idy) J(adona) ? Leur devis est "Ho an’ny Tanindrazana" et non "Ho an’i presidà")
      - Œuvrer pour le bien du pays et du peuple et non pour les profits de ses amis et des étrangers
      - Comprendre les vrais besoins et savoir résoudre les problèmes du peuple
      - Ne pas vendre le pays aux étrangers
      - Avoir en tête : en premier le pays et le peuple et en dernier soi-même
      - Trouver des solutions pour développer le pays et ne pas s’appuyer uniquement sur les prêts
      - etc ...

      D(idy) J(adona) est-il un patriote ?
      Non ! Il est passé par Antsiranana, il a préféré inaugurer un "fampiadiana akoholahy" plutôt que de faire un tour voir et dialoguer avec les étudiants suite à leur dernière manifestation.
      Ce n’est ni un président ni un patriote. C’est un charlatan "kanosa kabosy mifori-drambo".

      Souvenez-vous de ceci : le point de non retour est à mi-avril.
      Nous verrons qui sont les vrais patriotes.

  • 11 mars à 11:30 | Isandra (#7070)

    La transparence ?

    Pourquoi ces bailleurs continuent ils de débloquer les financements ainsi, si l’utilisation des précédents est opaque, pourtant, ils sont très exigeants sur tous les points avant de prendre ce genre de décision ?

    Ils sont plus bêtes que les détracteurs ou les jaloux sont ils trop curieux ? Possible !

    Chez les andafy, où ils paient les impôts, ont droit d’exiger quoi que ce soit, leur Etat publie t il un euro près les détails des utilisations de leur dettes colossales ?

    • 11 mars à 11:50 | vorona (#8254) répond à Isandra

      à la dernière question "chez..................................colossales ?"
      Réponse : OUI
      Je conçoit que vous n’ayez pas l’habitude !

    • 11 mars à 12:08 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vorona,

      Pourquoi la commission de finance s’est plaint : "La commission des finances dénonce une gestion opaque de la dette au seul profit des acteurs financiers" ?

      http://www.cadtm.org/France-La-commission-des-finances

    • 11 mars à 17:01 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      OUI ! L’état publie chaque année un compte rendu de l’utilisation de l’argent reçu et emprunté.
      Et la coure des compte y veille, ne vous en déplaise...

    • 11 mars à 18:13 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      >>Chez les andafy, où ils paient les impôts, ont droit d’exiger quoi que ce soit, leur Etat publie t il un euro près les détails des utilisations de leur dettes colossales ?<<

      Oui, bien sûr, mais l’accès à ces informations n’est pas permis à tout le monde surtout pas aux shalepersonnes comme vous...

  • 11 mars à 11:46 | vorona (#8254)

    Je sais que c’est illusoire à mettre en place. Si depuis 40 ou 50 ans les pays "aidant" avaient instauré dans une grande partie des pays africains devenus indépendants, une allocation versée directement aux mères de famille de la main à la main, cet argent serait entré directement dans l’économie nationale. Au lieu de ça pour ne pas froisser "les nouveaux petits rois" ont leur a donné directement et dans leur grande inclination au partage et leur grande mansuétude ils en ont fait ce que l’on sait .

  • 11 mars à 11:55 | luczanatan (#321)

    Oui Yet Another Rabe,
    Vous avez raison il vaut mieux éviter la mama chinoise qui construit des portes avions et des destroyers qui font peur.
    Et en plus elle a 1 milliard, trois cents millions de petites bouches à nourrir...
    Avec elle il faudra les rembourser les dettes : en passeports,en poisson, en terres rares, et peut être même en femmes Malgaches vu qu’ils manquent cruellement de sexe féminin là bas...

  • 11 mars à 12:00 | Vohitra (#7654)

    Mais les griefs, parfois légitimes et aisément vérifiables, et largement exprimés à l’encontre des projets de la Banque Mondiale dans les pays pauvres et endettés comme le nôtre se situent à trois niveaux différents :

    o L’identification et la préparation de projet exécutées de manière superficielle et conformément aux objectifs parfois propres à la mission de la Banque Mondiale, et aboutissant par la suite à des impacts et retombées fortement réduits des projets, et qui s’expriment en termes managériaux par des indicateurs d’objectifs éloignés des préoccupations et des attentes des bénéficiaires.

    o Une dissipation conséquente de la capacité de mobilisation de ressource ainsi que la réduction des opportunités de reproduction de la possibilité de création de valeur ajoutée à travers le fonds alloué… car il existe toujours dans la politique interne de ce PTF des volontés avouées d’externalisation des services fournis…

    o Une forte propension à réaliser des passations de marchés impliquant la contribution des entités extérieures au pays en coopération…et l’orientation des procédures à favoriser l’augmentation du taux de décaissement au détriment des critères de développement humain existants et internalisés par les bénéficiaires…

    Ces trois aspects qui font que malgré de longues années d’expérience en coopération avec la Banque Mondiale, les pays pauvres et endettés, en particulier dans le continent africain, n’ont jamais pu s’en sortir de la nasse de la pauvreté et d’améliorer un tant soit peu le niveau de vie et conditions de vie la population de ces pays…

    Pour le cas de Madagascar, le premier projet avec l’appui de la Banque Mondiale avait eu lieu en…1966, mais malheureusement, 55 années après, le pays fait partie des…cinq premiers pays parmi les plus pauvres de la planète…

    Mr Hafez Ghanem, ancien représentant de la Banque Mondiale à Madagascar et actuellement Vice-Président chargé du continent Africain auprès de cette institution, devrait en être conscient...il sait bien et en parfait connaissance de cette situation pour le cas de Madagascar...

    Bref, pourquoi Mr Hafez Ghanem ne met pas beaucoup de pression, pour inviter avec la manière la plus appropriée possible, les différents responsables locaux à faire la lumière et en toute transparence, dans les détails voulus, l’utilisation ultérieure des 673 millions de dollars alloués dans le cadre des appuis en faveur de la résilience contre le contamination du Covid-19 dans le pays ?

  • 11 mars à 12:27 | arsonist (#10169)

    L’annonce de ces histoires de dons ne sont que rideau de fumée
    pour cacher derrière
    les détournements de fonds publics gasy
    et les vols des richesses naturelles
    appartenant aux populations gasy déjà réduites à cet actuel état de misère très sévère !

    Bokassa gasy et les foza croient peut-être
    que tous les Gasy sont des naïfs grands enfants
    qui croient ce que
    les vils prestidigitateurs aux mains agiles et trompeuses daignent leur montrer .

    L’esprit scientifique ,
    contrairement à l’esprit obscur foza ,
    ne croit pas à la magie , ni au miracle et encore moins au mensonge .

    On ne peut pas cacher par de la com’ la misère inhumaine dans laquelle Bokassa gasy et les foza ont plongé et y maintiennent les populations gasy !
    Les meurtrières et sanglantes répressions que les forces armées de Bokassa gasy font subir aux populations ne peuvent être oubliées ni effacées !

    Deba , à son retour au pouvoir après la chute du Pr Zafy avait averti
    qu’il allait s’occuper de lui-même et des membres de sa famille .

    Son Premier Ministre n’était pas en reste .
    Ce dernier allait avouer publiquement plus tard qu’il avait détourné pas moins de $9millions d’argent public .
    Somme d’argent planquée en Suisse
    et que Marc Ravalomanana avait au mieux hésité - au pire refusé - de tenter de récupérer .

    Prenant exemple sur Deba [un ancien de Navale]
    et sur l’ancien PM de celui-ci [un ancien de Centrale] ,
    l’ancien DJ Bokassa gasy [de niveau d’instruction ric-rac celui d’une classe de 3e du secondaire]
    s’est offert lui aussi
    une propriété à Neuilly-sur-Seine et un chalet en Suisse [1,102 et 2,725 mégaeuros]
    sans compter les sommes d’argent détournées et dissimulées dans des banques offshore .

    Mais tout le monde sait que
    le métier de DJ fait gagner plus d’argent que Messi et Ronaldo réunis !

    https://www.facebook.com/LaitZaimbeciles/videos/959886184780975/

  • 11 mars à 13:04 | Isandra (#7070)

    Je ne sais pas si certains détracteurs comprennent les Malagasy, qui continuent inlassablement dans une stratégie, les calomnies, qui n’était pas efficace lors des élections présidentielles du 2018, pendant lesquelles, les adversaires de Rajoelina n’avaient d’autres choses à proposer aux électeurs que les calomnies sur calomnies.

    Tous les jours, ils sortaient des articles à l’encontre de Rajoelina, racontant des affaires sur affaires,...il y a même qui se sont permis de déclarer que celui-ci a été convoqué pour assister un audience en France, le 19 Décembre 2019, et certains articles ont même fait agir l’ambassade de France.

    Cependant, nous avons tous, quelle est la suite de tout cela, quel est l’impact sur le choix des électeurs, Rajoelina a failli élu dès le premier tour.

    Là encore, ils reprennent la même stratégie pour mettre en puissance le miara-manonjana, les mêmes causes produisent les mêmes effets.

    Si la stratégie des dénigrements(sans mettre le jugement ce qu’il avait fait) était efficace, Ratsiraka n’aurait pas pu revenir au pouvoir, et pareil pour Ravalo, malgré ses affaires, il aurait pu faire gagner son poulain en 2013, s’il s’appelait Botozaza Pierrot.

    • 11 mars à 13:06 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      certains articles ont même fait réagir l’ambassade de France.

  • 11 mars à 13:16 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Hier c’est la France qui dictait les échéanciers de remboursement de ses créances ( Imaginons un père de famille auquel son créancier lui fixe les échéanciers : Plus de confiance n’est-ce pas ?).
    Aujourd’hui, c’est la BM qui vient à la rescousse pour nourrir les 14% sur les 77% de nos populations pauvres (Imaginons toujours le père de famille qui n’arrive plus à subvenir aux besoins basiques de ses enfants : l’alimentation-les soins médicaux- l’habitat, etc...) n’est-ce pas ?
    Ce père de famille a failli à ses devoirs et il n’y a pas de quoi à être fier car c’est la HONTE toute bue n’est-ce pas ?
    Si l’aide de la BM est une source intarissable ca peut aller encore pour un régime qui a besoin d’un soutien à très court terme mais ce n’est pas notre cas n’est-ce pas ? Car on recule dans tous les domaines surtout socio-économique et en sus le fait d’être un assisté (pour éviter d’écrire un mendiant) professionnel.

    • 11 mars à 14:00 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      PQMD,

      On n’est pas fier parce qu’on est assisté, mais, on est fier parce qu’on a gagné leur confiance, parce que ce genre d’aide.

      Un certain Marc s’est vanté d’avoir fait un exploit, en obtenant l’effacement des dettes réservé aux pays les plus pauvres et endettés au monde.

    • 11 mars à 14:28 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Isandra, il n’y a de CONFIANCE que dans les crédits mais pas dans le don n’est-ce pas ?
      Le mieux pour eux (les tenants du pouvoir voire le régime) c’est de se décréter un IST (Interdiction de Sortie du Territoire) jusqu’à la fin de leurs mandats n’est-ce pas ?

    • 11 mars à 14:33 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      C’est l’un des points positifs du covid-19, l’IST de presque tous les tenants du pouvoir dans le monde y compris chez nous n’est-ce pas ?

    • 11 mars à 14:49 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      PQMD,

      Ils ont suspendu tout sans distinction, quand Ravalo avait refusé de s’expliquer à propos de somptueuse Force one.

    • 12 mars à 11:12 | dahalo (#8794) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Isandra,
      Décidément les calomnies sur Ravalo sont votre essence pour l’existence :
      La BM mondiale a en effet demandé des explications sur l’achat de air force one 2
      Ravalo y a répondu comme quoi le financement de cet achat venait d’un excèdent budgétaire sur l’exercice en cours de l’époque.
      Ensuite ce que vous occultez volontairement comme à votre habitude pour calomnier vos adversaires politiques c’est que cette explication a satisfait la BM et il n’y a plus eu de suite à cette histoire.
      En plus vous occultez aussi les sanctions décidées par la BM à l’égard de la transition et qui a mis le pays à genoux au terme de cette transition inutile et dévastatrice.

  • 11 mars à 13:16 | lancaster (#10636)

    Nos parents nous ont donné des noms qui peuvent ne pas nous convenir. Mais les générations qui viennent peuvent quant à eux en tirer des leçons.

    VOICI DONC UN ÉCHANGE TRÈS PERTINENT ENTRE UN AFRICAIN ET UNE CHINOISE

    🔴CHINOISE : Xhenxhi Honhong est mon nom.
    ⚫AFRICAIN : Enchanté, moi je me nomme Emmanuel Noël de Souza.
    🔴 CHINOISE : Vous n’êtes donc pas Africain mais Franco-brésilien ?
    ⚫ AFRICAIN : Si, je suis Africain
    🔴 CHINOISE : Et vous vous appelez Emmanuel Noël De Souza ?
    ⚫AFRICAIN : Oui, je dois à mes parents ce joli nom.
    🔴 CHINOISE : Même des simples noms qui pourtant n’exigent aucune technique, aucune technologie, vous n’arrivez pas à en produire chez vous ? Il faut que vous les importiez ou qu’on vous en fasse don ? Nous allons donc commencer à les fabriquer chez nous en Chine pour venir vous les vendre. Il est hors de question que nous laissions ce vaste et rentable marché de noms aux seuls Européens. Et vous préférerez nos noms à ceux des européens pour une raison bien connue : "Made in China", c’est toujours moins cher !
    ⚫AFRICAIN : Vous faites aussi des blagues chez vous, c’est bien donc ! Et que faites-vous ici ?
    🔴CHINOISE : J’étudie les neurosciences et je m’intéresse aussi beaucoup à la robotique. Je donne aussi des cours sur la civilisation chinoise à l’Université D de Paris, et vous ?
    ⚫ AFRICAIN : Je suis un doctorant-chercheur.
    🔴CHINOISE : Chercheur en quoi ?
    ⚫AFRICAIN : Je suis chercheur en littérature française et spécialiste de Victor Hugo.
    🔴 CHINOISE : Comment ça ?
    ⚫ AFRICAIN : Je lis et commente les œuvres des auteurs français et j’analyse beaucoup Victor Hugo.
    🔴CHINOISE : Vous n’êtes pourtant pas un médecin légiste, pourquoi faites-vous des analyses sur un cadavre ?
    ⚫AFRICAIN : Haha, je lis et fais des recherches dans les écrits de Victor Hugo, je ne touche pas à son cadavre. D’ailleurs je ne sais même pas où il est enterré.
    🔴 CHINOISE : Donc ton boulot est de faire des recherches sur ce que Victor Hugo a écrit, autrement dit tu cherches ce que Victor Hugo a déjà trouvé. Quelle paresse intellectuelle est la tienne ! Faites des études utiles pour sauver vos frères de la famine plutôt que de chercher ce que d’autres ont déjà trouvé depuis la nuit des temps.
    ⚫AFRICAIN : Vous avez vraiment le sens de l’humour... En fait je vous ai approché pour vous inviter à notre culte.
    🔴CHINOISE : Ça tombe très bien ! J’ai déjà assisté par curiosité aux cultes chrétiens, musulmans, bouddhiques, ... mais jamais à un culte africain. C’est donc une occasion que je ne raterai pas. Où aura lieu le culte ?
    ⚫AFRICAIN : À "International Church of the last soldiers of Jesus" dans le neuvième arrondissement...
    🔴CHINOISE : Attends, tu es entrain de m’inviter à l’église ?
    ⚫ AFRICAIN : Oui, à l’église du grand prophète américain Weiss White, le prophète des grands miracles, le seul homme au monde...
    🔴CHINOISE : Vous n’avez pas aussi une religion propre à vous ? Vos prophètes à vous sont aussi étrangers ? Que vous êtes terribles et misérables vous les Africains ! Je n’aurai plus le temps pour votre culte et je dois vous quitter maintenant... Mais que vous êtes bien habillés !!!
    ⚫ AFRICAIN : Merci, c’est le pagne africain !
    Le chinois murmurant seul en partant : Pauvre africain, il ne sait pas que ce qu’ils appellent pagne africain et dont ils sont fiers sont des tissus hollandais fabriqués dans nos usines en Chine.
    Ce message est un appel à l’éveil des consciences des africains. Et ne souffre d’aucune partialité, d’injustice ou de discrimination.
    "On ne monte que sur un dos courbé."
    Africa réveille-toi !!!

  • 11 mars à 13:39 | Vohitra (#7654)

    Raha atao mahitsy tsy mihambahamba ary tsy miolaka mihintsy ny mikasika ity fanomezana vola avy any amin’ny Banky Iraisampirenena ity dia, izao no azo ambara mivantana :

    1. Vola omena izy ity ka na dia kely sy vitsy tokoa aza no mpahazo tombontsoa sy fahafahampo azo avy aminy, dia atao ahoana fa mba misy kely mba azon’ny Malagasy aloha, ary tsy mivadika ho trosabe mitambesatra ao andamosin’ireo marobe efa valaky ny fahatrana rahampitso

    2. Amin’izay vola kely telo alina na efatra alina Ariary mba ho voarain’ireo vitsy an’isa hisitraka izany eto amin’ny Firenena, fara faharatsiny mba misy andro vitsy monja mba ho voky izy ireo, ary mba hahatsiaro fa hafa ihany izany hoe voky na dia andro vitsy aza

    Miala tsiny, miala fondro fa hotsorina ny marina eto : vola tsy natao hivadika ho asa fivelomana na fihariana akory io…fa vola natao hivadika ho…kapa na fivalanana mivoaka…fotsiny ihany…

  • 11 mars à 15:03 | luczanatan (#321)

    Excellent Lancaster ! Excellent !
    Ce dialogue pourrait s’adapter à nos bien pensants français.
    On en a par centaines en France des lettrés tournés vers le passé et frustrés par le présent.
    Leurs enfants seront esclaves. Ils ont déjà les prénoms des séries américaines..

    • 11 mars à 18:20 | Stomato (#3476) répond à luczanatan

      Il y a aussi en France des centaines de personnes qui ont depuis 2001 le joli prénom XXX ou XXXX.
      Pratiquement toutes viennent et sont nées à Madagascar.

    • 11 mars à 18:54 | ASSISE (#10453) répond à luczanatan

      Que voulez vous, il y en a qui sont sortis ou passés par Mère Patrie et étaient Président. C’est comme ça en 2018, ne chercher pas loin.

      On vous donne même des cours de formation de "Présidentorat" si ça vous chante. On ne vous demandera pas beaucoup, en terme de critères, pour être candidat.

  • 11 mars à 15:18 | Isandra (#7070)

    Zavatra hafa mihitsy.

    Niaiky ihany i Del Kely, miara-manojana, fa tsy dia betsaka ny olona tonga teny Antanjombato tamin’ny asabotsy lasa teo, na dia nanadrana namoaka photoshop mba hampisehoana fa betsaka rizareo teny aza i Hanitra. Ny fialany bala ny antony nahavitsy moa, dia satria natahotra orana ny ankamaroany olona tamin’iny, marihina fa tena nazava be ny andro tamin’io, mazava izany fa heveriny ho sira lazainy indray izany vahoaka be ka matahotra rano, raha nolazainy ho robo mifono vy tamin’ny voalohany.

    Mitsotra rahateo izy ankehitriny fa tsy vitan’ny TIM rery intsony ity raharaha ity, na dia tsy izay aza ny tao an-tsain-drizareo tamin’ny voalohany. Nahatsiaro nahilikilika moa ireo mpanohitra sasany, satria dia ny TIM no manapa-kevitra samy irery amin’izay natao. Ankehitriny vao domy aho ranaotra.

    Ny ahiako rehefa hitan-dRavalo, fa tsy mahavita azy ireto dia ataony hoatran’ny nanaovany an’i Mamy Rakotoarivelo, nahilika hoatran’ny siligoma rehefa tsy nilainy intsony.

    • 11 mars à 16:00 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Izao no hany resaka manavanana sy ankafizin ity zavaboahary miavaka antsoina isandra ity...

      Tiany sy miangaly mihintsy izy raha vao tatasika toy ny del kely, Hanitra, Maman i Lita, zan eau, bonnie, petsambava...

      Be sifrity hoy ireo any avaratra any...

    • 11 mars à 16:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Ka izahay tsy dia havanana amin’ny tombatombana (imagination) sy ny théorie de complot loatra, indrindra moa resaka fady izany, fa ny fihetsik’ireto manonjana ireto no hainay manava azy.

    • 11 mars à 19:38 | Mahitsy (#11156) répond à Isandra

      efa dia zatra mandaiga mihitsy a tsy niteny izany mihitsy i fidel ary izaho dia anisan’ny mpihaino sy manaraka ny miaramanonja ,sary tamin’ny firy no nalaina tamin’ny drone iny no nalefanao ? f’angaha vendrana ny olona ramatoa ity a. betsaka ny olona tany na dia ireo izay niandry an’i betoko tany fotsiny aza ! izy moa efa nilaza ny momba momba azy iny ary efa niteny hoe teny analakely tamin’ny feno 3000 olona mitambasy ireny kanefa dia tsy tonga tany izy. raha nojerena ny post tamin’ny 06/03 dia isan’ny tato voalohany izy fa tsy sahy nijerijery tany kay.

    • 11 mars à 20:01 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Mahitsy,

      Jereo tsara ity fa tratra ny Photoshop ny Hanitra :
      https://www.facebook.com/actusmada/photos/a.1898861663467657/4118483411505460/

      PS : Toa nangina kely ny miara-manonjana ?

    • 11 mars à 20:07 | Isandra (#7070) répond à Isandra

  • 11 mars à 16:13 | kartell (#8302)

    L’insolvabilité du pays n’est pas un scoop mais ces derniers temps elle vient d’être confirmée par ces reports officiels de dettes d’1 647 221, 78 € vis à vis d’une France éparse mais surtout 44 796 679 € à la Banque Mondiale et 1 973 026€ à la Deutche Bank pour ne citer que les ardoises principales en passant sous silence celles de la Jirama ou d’Air Malade en autres !..
    On comprend plus aisément pourquoi son Excellence toujours prompt à exiger l’effacement de poids de la dette du pays passe sous silence son train de vie qui lui est loin de le plonger dans l’endettement mais plutôt dans celui des acquisitions à la dérobée...
    En fait, sa politique est simpliste, c’est celle de faire pleurer dans les chaumières des instances internationales pour susciter de leurs compassions partagées aides et reports des dettes d’hier..
    La conjoncture aujourd’hui reste des plus favorables à ce genre comportement qui touche, il faut le souligner, tous les pays sans exception, miam-miam !....
    Sauf qu’ici, cette forme de procrastination à honorer ses dettes est ancestrale voir addictive jusqu’à se demander si l’état aurait un jour déjà remboursé une quelconque dette !..
    Le petit chant entonné d’une cour flattée « d’une telle attention » en s’empressant d’ajouter que cela résumerait « la confiance » des institutions à l’égard du pouvoir, spécialisé dans l’inauguration de gallodrome tout en oubliant de dire ces aides sont monnaies courantes sans distinction de mérite, fort heureusement !...
    Bref, à vouloir travestir une généralité d’action en une vulgaire reconnaissance personnalisée à l’égard du pouvoir, cela ne peut être qu’une contrefaçon qui aujourd’hui fait partie intégrante du discours politique local « mégaphonée »par une cour, groupie grotesque jusqu’à l’abêtissement !..
    Mais au-delà de cette bouffée d’oxygène indéniable dont on sait par avance qu’elle sera dénaturée par « des pertes en fonctionnement et en distribution « , cette manne sortie du chapeau qui sert la soupe chaude au pouvoir, n’aura qu’une action éphémère sur le long terme en repoussant à demain des problèmes de société qui ne pourraient trouver de solution fiable qu’en local et qu’en entre-soi ...
    En agissant de la sorte, les bailleurs entretiennent l’illusion du pouvoir en repoussant à plus tard les préoccupations d’un quotidien qui apparaissaient d’une urgence absolue au fil de cette pandémie en creusant un peu plus le fossé entre démunis et riches...
    Ceci tout en confortant les opportunités offertes entre corrompus et parvenus qui laisseront de côté les exclus qui ne serviront désormais plus qu’à alimenter ces aides dont on sait par expérience qu’elles ne sont qu’un pansement sur une jambe de bois pour l’immense majorité et une source renouvelée pour assurer une retraite dorée pour les quelques autres !...
    L’illusion est plus que jamais d’actualité mais cela fait déjà deux ans que cela dure déjà, « roule, ma poule » !..

  • 11 mars à 16:29 | Shalom (#2831)

    Ary mba ahoana ny amin’itony no tsy asian-dresaka ?

    "Vondron’ireo Malagasy any Amerika dia nametraka fitoriana ny fitondrana rajoelina any amin’ny onU"

    Ny miara-Manonja any ivelany ve no iantsoana itony hetsika itony ?

  • 11 mars à 16:32 | Shalom (#2831)

    Tsy adino velively ny Velirano miseho isan’andro : Aoka tsy ho adino ny tsiahy mahazatra sy zava-misy marina mikasika ny raharaham-pirenena

    TRAGEDIE DU ROI CHRISTOPHE (DJ TSY AMPY SOLAITRA)

    IZA AMIN’IRETO ARY NO TANTERAK’I DJ Roi Christophe ?

    Valin-teny tsotra no angatahina : vita, tsy vita na mbola tsy vita.
    Mijanona ity lalao ity rehefa miala eo amin’ny toerany io fitondrana fopla io.

    - Fidinan’ny vidin-tsolika @ antsasany
    - Fanagadrana izay mitsikera ny fitondrana
    - 200 000 ar ny karama farany ambany
    - Bulding marobe
    - 50 000 logements
    - 4x4 afaka mananika tendrombohitra
    - Drônes miady amin’ny dahalo
    - Miami
    - Côte d’Azur
    - Parking EPP
    - Tanamasoandro
    - Piscine olympique
    - Puce-n’omby
    - Tramway
    - Fambolena Coton Tuléar
    - Paris (Antsihanaka)
    - Fizarana tany 1ha isan’olona
    - Angidimby 10
    - Fitaovana manara-penitra ho an’ny miaramila
    - Fiakaran’ny vidin’ny lavanily
    - Panneaux solaires anti-delestage
    - Angovo sy rano ho an’ny daholo be mora vidy
    - Fampianarana maimaim-poana
    - Fahasalamana ho an’ny daholo be tsy an-kanavaka
    - Asa ho an’ny rehetra
    - Indostria ho an’i Madagasikara
    - Ny vehivavy sy ny tanora ho an’ny ho avy
    - Fahampiana sy fahaleovantena ara-tsakafo
    - Fitantanana ny harena voa-janahary an’i MAdagasikara
    - Fitantanana manan’andraikitra ny faritra
    - Ny spoaro, rehereham-pirenena
    - Ady amin’ny kolokolo
    - Làlana Ambilobe Vohémar, Tetezana Ampasika, Anosizato, RN44 izao indray autoroute Tanà Toamasina
    - Orin’asa isaky ny faritra 22
    - Tranomaizina manokana ho an’ny mpanao kolikoly
    - Kit scolaire feutre (???)
    - Comptoir d’Or de la BFM
    - Karaman’ny filou isam-bolana homena ny faritra
    - Ho foanana ny sénat
    - Oniversite isam-paritra
    - Karniem-pokotany misy "CODE BARRE" manara-penitra
    - Ravalomanana no filohan’ny mpanohitra
    - GasyCar
    - Kianja manara-penitra
    - Téléphérique (Sans budget, sans étude d’opportunité) MERCI LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)
    - Ozinina momba ny fambolena any Itasy
    - Drônes
    - RN 13 : si je ne termine pas la réhabilitation de cette route, je ne ferai plus de politique
    - La plus grande cimenterie d’Afrique
    - Usine éthanol Ambilobe
    - Locomotives FCE avec les Wagons ...
    - Flyover Antananarivo andrefana
    - Ordinateur par Fokontany
    - Handrakotra ala an’i Madagasikara (Guiness record fambolen-kazo)
    - Tsy andoavambola ny fampianarana eny amin’ny fanabeazana fototra (maro ny nikatona satria tsy mandray karama ny mpampianatra FRAM )
    - Digitalisation bourses d’études
    - Plan Marshall
    - Iles Eparses

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

  • 11 mars à 16:32 | Shalom (#2831)

    Tsy adino velively ny Velirano miseho isan’andro : Aoka tsy ho adino ny tsiahy mahazatra sy zava-misy marina mikasika ny raharaham-pirenena :
    Ireto ny toe-javatra tsy mbola mazava ka handrasana ny tohiny :

    - MBS : notapahina ny fifanarahany tamin’ireo orin’asa telo tsy miankina
    - Ireo mpikaraman’ady "serbes"
    - Kianjan’ny Demokrasia
    - 26 janoary 2009
    - 07 febroary 2009
    - Bonbon sisety
    - Resaka doublon
    - Gadra tany Farfangana
    - Fitaovam-piadiana naiditra antsokosoko
    - Ireo gros bras vahiny (mercenaires)
    - Ilay fiara Escalade naiditra an-tsokosoko
    - Miaramila tany Amparafaravola
    - Ecrans plats (MinInter)
    - Resaka Rolly Maercia
    - Volamena tatsy Morisy
    - Volamena tatsy Comores
    - Satro-boninahitra Ranavalona
    - Volamena 73,5 kilao
    - Fanodinkodinana ny fanampiana COVID-19
    - Ny vidin-tsolika
    - Ny delestazy
    - Ny rano maloto
    - Orinasa madinika mpanao làlana tsy voaloan’ny fitondrana ny volany
    - Tifitra ny 18 febroary, mpianatra maty tatsy Toamasina
    - Varotra ny Nosy Mitsio
    - Fifanekena amin’ny sinoa
    - Vy any Soalala
    - Tsy fandoavana ny vatsimpianarana 4 volana miampy fitaovana ho an’ny mpianatry ny anjerimanontolo Toamasina
    - Tsy fandoavana ny karama 4 volana an’ny mpiasan’ny anjerimanontolo Toamasina
    - Ny GRAPHITE tsy hita izay mba nahasoa ny vahoaka malagasy
    - Ny Hazan-dranomasina lasan’ny vahiny ka mivanaka ny mpanjono malagasy

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

  • 11 mars à 17:07 | Isandra (#7070)

    Un article de JR sur lagazette :

    "Ne perdons pas de vue qu’en cette année 2009, le maître à penser -et à dépenser…- Marc Ravalomanana, n’avait pas hésité à demander à l’Union africaine et aux pays de l’hémisphère Nord (Europe et U.S.A) de « corriger » (« manasazy ») Madagascar en lui refusant toute aide, même humanitaire. Qu’importait au fondateur du parti TIM, en exil en Afrique du Sud à l’époque, si ses compatriotes du Sud, déjà frappés par le Kere, risquaient de mourir de faim. L’important pour lui était que la communauté internationale condamne son propre pays et le soutienne, lui, pour qu’il puisse revenir en sauveur au pouvoir. Depuis sa démission, suivie de son exil volontaire, combien de fois cet ex-président malagasy ne s’est-il pas adressé à des entités étrangères, américaines plus que d’autres, à chaque fois que leur plan de rassemblement était contrarié par les autorités du moment ? Des drapeaux américains avaient même flotté à Ambohijatovo, lors de meetings à sa gloire perdue à jamais.

    Mais comme il faut faire flèche de tout bois, selon les ordres de « Dada » (Papa : surnom de Ravalomanana), c’est le même Fidèle Razara Pierre, devenu Député TIM minoritaire, élu à Ambatondraka -localité qu’il a désertée depuis belle lurette-, qui a publié sur les réseaux sociaux, « une déclaration de citoyens malagasy résidant à New York ». Or, déjà, cette ville n’est pas citée dans le texte en anglais, intitulé « Alert to dictatorship in Madagascar » et signé « Concerned Malagasy citizens living in the United States ». Ces derniers lancent un appel aux Nations-Unies ainsi qu’aux dirigeants des Etats-Unis d’Amérique, par rapport aux abus et à la « dictature » opérée par le régime actuel. Il est dit que « ces abus concernent notamment les divers barrages érigés dans la capitale et ses périphéries, par les forces de l’ordre dans le but d’empêcher la libre circulation des citoyens », selon leur point de vue. Cela concerne également la fermeture de la place de la démocratie et de celle du 13 mai et enfin l’arrestation de manifestants qui ont porté des vêtements “Miara-Manonja” dans les rues. Manifestants qui sont encore en prison à l’heure actuelle ». Ils sont en retard d’une bonne semaine, les fonds ravalomananiens ayant sans doute accusé aussi du retard. Who knows ?

    (...)Déjà, la distance physique entre Madagascar et les States est de 15.841 km. Il y a Internet, diriez-vous. Oui, mais rien ne vaut des constats in vivo, et non des vidéos, mal montées en plus. Non ? La réalité que retiendra l’Histoire politique de Mada­gascar est celle-ci : Journée du 20 Février 2021 à Antananarivo, menacée d’émeute par les pro-Ravalomanana : MORT ZERO, BLESSES ZERO. Même que les représentantes morticoles de Rfi et de France 24, postées ce jour au pied de l’escalier menant vers Antaninarenina, n’ont rien pu pondre face à ce résultat démontrant qu’il existe un pouvoir légal dirigé par le Président Andry Rajoelina, qui protège et assure la sécurité des citoyens. Ce qui n’a pas été le cas lors de la journée du 26 janvier 2009 sous la présidence de Marc Ravalomanana.

    (...)Prenant à fond leur mission de « conforter au niveau national et international l’image de « voyous » des « putschistes », qu’est-ce qu’on n’a pas vu et entendu sur Andry Rajoelina et sa famille, de 2009 à 2014. Vraiment  ! Or le résultat escompté est resté aux antipodes des attentes. Au fil du temps, Marc Ravalomanana a perdu sur tous les plans. Le dénigrement systématique, la désinformation et le mensonge n’ont eu aucun impact assurant son retour au pouvoir. Qu’est-ce qu’il n’a pas fait, pourtant ? Jusqu’à la sortie d’un film intitulé « Return of a president – After the coup in madagascar » présenté en 2017 au Danemark. Présenté comme une victime, il s’agissait pour Marc Ravalomanana d’apitoyer des gens de décision en Europe qui financeraient sa campagne électorale pour 2018. Comme commentaires que j’ai pu lire sur le site de koolsaina, en date du 03 décembre 2017 : « Si tous les Malagasy voient ce film, l’élection de Marc Ravalomanana est assurée ». No comment.

    Mais combien de fois faudra-t-il répéter à Marc Ravalo­manana et ses fanatiques que, comme l’a dit le grand Albert Einstein : “La folie c’est de répéter les mêmes erreurs en espérant des résultats différents” (“Insanity is repeating the same mistakes and expecting different results”) ? De 2009 à 2018, l’homme d’Imerikasinina (Americachine a inventé le confrère Razafilahy) a essuyé défaites sur défaites à force de mensonges, de diffamation et de désinformation. "

    http://www.lagazette-dgi.com/?p=54934

    • 11 mars à 17:46 | benantsa (#10178) répond à Isandra

      J’ai lu aussi ce matin cet excellent article. Belle plume et contenu intelligent !

    • 11 mars à 19:28 | Mahitsy (#11156) répond à Isandra

      razafillahy ,rabelaolao , zannn eau ....ry tsioka vao gazety ve ? volandratsiraka no lalaovin’i lola rasoamaharo heveriny fa toy ny tao ampefiloha fahiny angamba raha tsy nanao afatsy ny miady aman’olona izy sy i clark ka ilany ady ry fidel sy ny karazany angaha ireny mitovy categorie amin’i fidel na i hanitra "les chiens aboient la caravane passent"e . izy ihany no miteny ny tenany mensonges diffamation, désinformations.
      Rehefa jiolahimboto dia jiolahimboto foana ra lola . nalaza ange izany lola sy clark izany taloha e, maty hasina atramin’ny anaran’i maitre ramanitrandrazana renée mihitsy

    • 11 mars à 19:55 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Mahitsy,

      Catégorie ambony ry Hanitra sy Fidèle, aleo aho hihomehy. Rainiketaka, eny.

      Manaiky aho raha ry Guy R, Botozaza P, Majamirado, Olga R, Ravatomanga, Ramiaramanana, etc

    • 11 mars à 20:18 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Isandra

      Nous sommes en 2021.

      Rajoelina est au pouvoir.

      - Les PTF se méfient il de la mauvaise gouvernance de ANR & Co pour ne point lui accorder de crédit suffisant ?

      Les PTF demandent seulement de la transparence sur la gestion des prêts/dons accordés pour le Covid19.

      - Qu’est ce qu’il attend pour donner l’ordre à son ministre des finances pour communiquer de façon complète ce document ?

      - Les erreurs de Ratsiraka, de Zafy, , de Ravalomanana, de Rajaonarimampianina justifient-elles les actuelles conneries de Rajoelina ? (Mauvaise gouvernance, dictature, populisme,...)

    • 11 mars à 20:30 | Mahitsy (#11156) répond à Isandra

      izany hoe ireo olona "malemy" afaka manao compromis sy te hanao compromis ,fa inona no tena atahoranareo ny miaramanonja e ! ireny teny tanjombato anie ka tim fa tsy ny mpanohitra akory aza an ! Natao ireo rehetra hanakanana fitsangatsangana fa lasa ihany ny sasany, tsy navela nanao tatitra taminay nifidy azy mbola vita ihany koa ho avy ny manaraka (jamais deux sans 3).Tsy ho ela io e hoy i njato izay.
      Ny manga rehefa masaka na izy io avela ilatsaka fotsiny dia alaina rehefa avy eo ,na velesina dia mianjera dia raisina ihany koa ,na koa torahana vato mba hianjera fa tsy ilaina basy io ,fa ny sûr koa dia azo ahozongozona ny hazo dia mianjera .
      Izay tian’i isandra amin’ireo scénario ireo fa ny tsy azo afenina intsony dia efa masaka ny manga ary efa tsy azo tohaina intsony io tahaka ny fahafatesana ianareo moa tia milalao faty sy mamono olona io indrindra ny tanora .
      tsy mbola nisy erak’izao tontolo izao mihitsy izany hoe gallodrome no dokanana filoha na hoe filoha feno doublon mpampiditra fitaovampiadiana antsokosoko aza. Hita mihitsy fa tsy mari-toerana ilay napetraky ny hcc teo

    • 11 mars à 20:49 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      @ 11 mars à 19:28 | Mahitsy (#11156)

      Nalaza tokoa r’ise izany Lola sy Clark izany tetsy Ampefiloha fahiny saingy ny olona resiny no milaza izany.
      Tamin’ny zanak’Ampefiloha : vao niseho i Rajonson Falimanana (malagasy nahazo ny fehikibo maintin’ny Aikido voalohany), ry Solokely sy Ra-Julio ? Taiza i Lola ?

      Tsy lazaina intsony ry Lalabe (Ratsimiseta), ry Roby mban-dry Mahery (zandrin-dRatafika), i Jacquelin (fantatry ny mpianatr’i Saint-Michel tsara no sady mpanao Hand-ball, sa ahoana lé kopé ?), vao niseho ireo dia tsy re intsony izany Lola sy Clark izany.

    • 11 mars à 21:25 | Mahitsy (#11156) répond à Isandra

      Shalom a ny tiako holazaina anie dia i lola tia misetrasetra sy tia miady aman’olona io e ary gazetiny io.hatramin’ny ambassadin’ny frantsay aza manana olana taminy ange e.
      fantatro ny sasany lazainao ireo ary mbola nisy andry nel (Ninel) sy ry felix aza (Ra kekely no fiantsonay azy) fa ireo indray tsy mipetraka eny ampefiloha fa mpianatry maitre renée koa.

    • 11 mars à 23:19 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      i sensei Rambeloson tamin’izany andro no nampianatra ahy

    • 11 mars à 20:37 | Mahitsy (#11156) répond à lancaster

      ho alefako ho an’ny malagasy koa, indrindra ireo manao doctorat anglais any frantsa
      Misaotra anao

    • 12 mars à 00:05 | lé kopé (#10607) répond à lancaster

      Shalom ,
      Mahatsiaro ny taloha tokoa ianao izany , ka mamisavisa ny fahatsiarovana . Marina fa nisetrasetra ireo olona voalaznao ireo , sady mpandrava bal , saingy raha nila vaniny teny Ankatso , dia nifanena t@ mpaka kitay . I Vazara, sy ry Tombo no nanatra azy ireo , ka rehefa voapoka dia nanao "arrangement " , sady nanao Plainte rehefa avy eo .Marina fa ry Jacquelin , sy ry Alain no mpikatroka taty aoriana , sady nanao Hand Ball . Nifandona t@ Ekipanay ASE , ny STMichel , ka izahay no nandresy andrizareo , ka tsy nahatompon-daka azy ireo tao Imerina . I Majunga no nandresy anay (Sélection), ka tsy nahazahoanay ny maha Tompo Ndaka ny Nosy t@ fotoana androny .Tantara sisa .

  • 11 mars à 20:40 | Shalom (#2831)

    Tsetsatsetsa tsy haritra somary lava :

    Be loatra ny resaka mandeha eto momba an-dRavalomanana koa dia mba manisy izay fantatro ihany koa ny tenako.
    Anisan’ny mpandrindra ny niakaran-dRavalomanana teo amin’ny fitondrana ny tenako, tsy afeniko izany kanefa olona tsy nitady ary tsy naniry ny ahazo toerana tamin’izany fitondrana izany ny tenako.

    Fanontaniana :
    Inona no nisy raha nandray fitondrana Ravalomanana ?
    Toe-javatra telo loha no tiako avoatra mba hitaritako ny fandinihan’ny mpamaky momba izany.

    1- Ho an’ireo mpanjifa sy ireo te- hanjifa :
    Tamin’ny voalohany dia nanome 1 taona Ravalomanana ahafahan’ireo mpandraharaha, mpanjifa manafatra fitaovam-pamokarana tsy handoavana fadintseranana.

    Fanontaniana : Firy ny malagasy mpandraharaha sy mpanjifa na olona mikasa ny hanjifa no nanararaotra izany fahalalahana izany kanefa ny banky afaka nampindram-bola tamin’ny vidiny ambany dia ambany ary teo ihany koa ny fanampian’ny fanjakana azo nangatahana ?

    Valiny : Vitsy dia vitsy fa ny karana no nanararaotra ka nahatonga an-dRavalomanana niteny hoe : tsy azoko mihitsy hoe nahoana no tsy nanararaotan’ny mpanam-bola malagasy ny fanafarana fitaovam-pamokarana, saingy tsy nasiana fanavahana izany na dia nampalahelo azy ny hoe ny karana no nanararaotra.

    2- Fitaovam-pamokarana :
    Nanao antso Ravalomanana fa hovarotana ny trano fampiasa (Hangar) an’ny Compagnie Marseillaise sy ny Compagnie Lyonnaise de Madagascar teo aloha ary naniry izy ny mba ho mpandraharaha sy mpanjifa malagasy no hividy izany.

    Fanontaniana : nahoana no tsy nisy malagasy nikasa ny hividy ireny toerana ireny fa karana avokoa ireo nitolotra hividy izany ?

    Valiny : satria nomen’ny karana vola ny malagasy dia tsy nividy ka namela ny karana hanao izany. Tezitra Ravalomanana koa dia novidiany ireo trano ireo ary lasa Magro ny ankamaroany. Hoy izy : Malagasy no niriko handray ireo fa tsy ny karana. Teo no nanomboka ny disadisa teo amin’ny karana sy Ravalomanana

    3- Resaka MAGRO :
    Fantatsika fa teo am-pelatanan’ny karana ny toe-karena malagasy (na mandrak’ankehitriny aza). Namporisika ny resaka fambolena Ravalomanana ary indrindra ny resaka vary.
    Teo am-piandrasan’izany anefa dia nanjakazaka tamin’ny fanafarana ny karana sy ny tonta-kely ka norotorotoron’ireo ny resaka PPN (zavatra ilain’ny be sy ny maro an-davan’andro : vary, menaka, siramamy sns …).
    Niteny tamin’izy ireo Ravalomanana hoe : tsy mety izao fakana tombony miaompampana ataonareo izao ka ahidino ny vidin’ireo entana ireo.
    Tsy nety ny karana sy ny tontakely malagasy fa mbola nanaoy ny fanaony.
    Toa izany koa ny fividianana ny vokatry ny tantsaha izay vidin’ireo mora dia varotany lafo.

    Vokany ?
    Toe-karena no resahina ary mifaninana ny mpandray anjara amin’izany toe-karena izany.
    Tsy noraran-dRavalomanana ireo karana sy tontakely tamin’ny fomba fanaony ; etsy an-kilany anefa dia nasainy niditra tamin’ny fanafarana ireo zavatra ilaina isan’andro ireo ny MAGRO ary namidin’i MAGRO tamin’ny vidiny mirary izany - milamina sy mandray ny tombony ny VAHOAKA.
    Ny fividianana ny vokatry ny tantsaha ihany koa dia novidin’i MAGRO tamin’ny vidiny ambony ary novarotany tamin’ny vahoaka tamin’ny vidiny mora.

    Kentsoka sempotra ny karana sy ny tontakely zatra mangoron-karena satria tsy afaka nanao ireo tombony mihaompampana intsony ka hany herin’ireo : NANAKANTONA ny orin’asany.

    Izay no zava-nisy fa tsy marina velively ny filazana hoe NIDIN-DRAVALOMANANA NY ORIN’ASAN’NY MPIFANINANA TAMIN’I MAGRO.

    Toa izay ny zava-niseho tamin’ny ankamaroan’ireo sehatra nisy teto amintsika ka nahatonga an-dRavalomanana nanao io karazana "dumping" io ; ny antony hoy aho dia satria ny vahoaka no nojereny voalohany ary ny tarigetrany dia ny hoe : raha ny vahoaka no manana ny ampy isan’andro, tsy hitako izay tsy hampandroso an’i Madagasikara.
    Koa tsy ny fitadiavana tombony mihaompampana no hampandroso ny vahoaka fa ny fandanjana izany amin’ny fahafahany mividy.

    Resaka toe-karena no jerentsika eto. Diso Ravalomanana raha toa ka tsy nampitandrina ireo karana sy mpanjifa malagasy zatra mangoron-karena izy. Koa na efa nametrapetra izany aza izy dia tsy nohainon’ireto teo anoloany.

    Iza no nandray ny vokatr’izany ? NY VAHOAKA.
    Iza no tsy faly tamin’izany ary manely ny tsaho fanenjehana azy mandrak’androany ? Ny karana sy ny malagasy mpambotry tontakely mpampijaly ny Ambanilanitra.

    Tsarovy ihany koa fa tamin’ny fisian’ny fanonganam-panjakana tamin’ny 2009 dia NANANA AMBIM-BAVI NY FANJAKANA MALAGASY ARY IZANY NO NOVANTANIN’NY MPANONGANA SY NY TETEZAMITA.

    Hamaranako azy dia averiko ny teniko im-polo-kely efa hatramin’ny taona 2006 tany ho any hoe : Fa maninona no tsy nahitana entana novokarin’i TIKO (oron’asa MALAGASY) eny amin’ireny orin’asa sy tranom-barotra tazonin’ny karana na misy volan’ny karana ireny ?
    Izany no tsy nisakafoanako intsony tao amin’ny Shalimar etsy Antsahavola.

    Toro-hevitra ho an’ny foza : mba mitadiava olona manan-tsaina sy mahay mandrindra no sady MAHALALA NY ATAO HOE MALAGASY (Zanak’Andriana tsy ampianarin-kabary) toa ilay malagasy antsoina hoe "Dadanaivo" (tsy i betoko akory) mpampianatra amin’ireo oniversite ambony sy malaza any Kanada sy Zamerika.
    Fa maninona io olona io no tsy mba nanome ny CV an’i D(idy) J(adona) taona vitsy lasa izay ?

  • 12 mars à 11:31 | Mike Andriantsoa Mic Mec (#10716)

    Porofo mitohoka @ tenda izao fa atokisan’ny Mpamatsy vola iraisam-pirenena ny Fitondrana Rajoelina tarihin’ny Filoham-pirenena Andry Rajoelina noho ny fahaizany mitantana ny Firenena sns...
    Misaotra ny Filoha Andry Rajoelina @ izay fahaizany mitantana izay ka nahatonga an’i Madagasikara ho lasa atokisan’ny Mpamatsy vola iraisam-pirenena hatrany.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS