Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 15 juin 2021
Antananarivo | 15h44
 

Divers

Sur TV Plus

141 chauffeurs dans le besoin depuis plusieurs jours

samedi 10 juillet 2010

C’est depuis dimanche 4 juillet 2010 que 22 chauffeurs des 22 Régions et 119 autres chauffeurs des 119 districts accompagnent leurs « patrons » respectifs parce que ces « patrons » sont en formation à Androhibe dans le cadre d’une séance organisée par les ministères de l’Intérieur et de la Décentralisation à propos des secrétaires comptables dans les communes et de la gestion des allocations du Fonds de développement local (FDL).

Selon les informations de TV Plus de ce vendredi soir du 9 juillet, ces chauffeurs, notamment ceux qui n’ont pas de parents ou connaissances qui les hébergent, n’ont comme dortoir que leur véhicule ; quant aux repas, ils les sèchent souvent du moment que leur « patron » ne les leur offre pas.

Bref, ces chauffeurs se plaignent parce qu’ils n’ont perçu depuis leur arrivée dans la capitale, aucune indemnité. À leur avis, toujours selon TV Plus, c’est l’organisme invitant qui doit les prendre en charge. Mais le premier responsable du FDL répond que les Régions et Districts ont leurs budgets et les missions du genre de celles qui s’effectuent à Androhibe actuellement doivent être pris en charge par ces Régions et Districts.

Recueilli par Valis

3 commentaires

Vos commentaires

  • 10 juillet 2010 à 10:09 | Rainivoanjo (#1030)

    C’est à ce genre de comportement que l’on se rend compte que Madagascar est encore à des années-lumière d’un pays civilisé : comment des chefs de région auraient pu ne pas penser une seconde que les chauffeurs sont des hommes et non des oiseaux qui n’ont pas besoin d’être nourris et hébergés ? C’est un scandale, un de plus. A propos, ils sont payés en heures supplémentaires ou sont-ils taillables et corvéables à merci ? On s’étonne après de la corruption généralisée à Madagascar !

  • 10 juillet 2010 à 20:05 | Ny ando (#1495)

    Une seule réaction à ce type d’info scandaleuse ? Quatre si je compte les votes ?

    Ah oui, c’est connu : ce qui concerne les petites gens n’intéresse personne, ni ne représentera jamais une affaire d’État.

    Une semaine pour mourir de faim, et 141 personnes, c’est rien...
    Il y en a bien 19 000 000 qui le font sans râler (au sens propre).

    • 11 juillet 2010 à 11:48 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Ny ando

      Ny ando

      type d’information scandaleuse,dites-vous.

      Je ne partage pas votre point de vue.

      C’est une information intéressante,un détail à relever.

      Bref,c’est la course au Pouvoir qui compte et on se moque du reste,surtout,les laisser-pour-comptes(le Peuple).

      Des informations de ce genre à médiatiser quels que soient les 3RESPONSABLES".

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS