Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 22 juin 2018
Antananarivo | 18h11
 

Politique

Gouvernement Beriziky

13 ministres sur les 35 sont de Camille Vital

mardi 22 novembre 2011 | Valis

Le gouvernement Omer Beriziky ne donne pas l’impression d’un gouvernement qui veut changer, sinon très timidement ; et l’on ne sait dans quel sens exactement, car la structure a dégagé deux niveaux : les deux postes de vice Premiers ministres et tous les autres sont des ministres pleins ; il n’y a plus de secrétaire d’État. Mais le nombre de ministres est pléthorique par rapport à la richesse ou aux ressources financières dont dispose le pays.

Ces temps-ci, les dirigeants eux-mêmes ont fait allusion à la situation en Italie et à la rapidité avec laquelle le nouveau Premier ministre a confectionné son gouvernement. En raison de la crise et parce que l’Italie est foncièrement plus riche que Madagascar, on compte 17 ministres en Italie contre 35 dans un gouvernement d’union nationale de consensus sensé conduire le pays vers les élections et gérer les affaires courantes tout cherchant à séduire la communauté internationale et les investisseurs pour le retour des financements extérieurs.

Par ailleurs, treize (13) anciens membres du gouvernement Camille Vital ont été reconduits. Il s’agit de :

- Hajo Andrianainarivelo, promu vice Premier ministre en charge de l’Aménagement du territoire,
- Pierrot Rajaonarivelo, réduit ministre des Affaires étrangères,
- Harry Laurent Rahajason, maintenu à la Communication,
- Julien Reboza, maintenu au ministère de l’Eau,
- Jean André Ndremanjary, muté à l’Enseignement professionnel et technique,
- Hery Rajaonarimampianina, maintenu aux Finances et Budget,
- général Lucien Rakotoarimasy, maintenu aux Forces armées,
- général Randrianazary, promu ministre à la Gendarmerie,
- Florent Rakotoarisoa, maintenu au ministère de l’Intérieur,
- Christine Razanamahasoa, maintenue au ministère de la Justice et comme Garde des Sceaux,
- Ny Hasina Andriamanjato, maintenu aux Postes et Télécommunications et aux NTIC,
- Elisa Alibena Razafitombo, mutée au ministère de l’Artisanat,
- Benjamina Ramarcel Ramanantsoa, maintenu aux Transports.

Sachant les critiques formulées ici et là contre l’ensemble, ou du moins l’ossature même du gouvernement démissionnaire de Camille Vital, le maintien de ces ministres est un motif de doute sur la volonté de changements attendus, surtout que l’on avait avancé que la plateforme Andry Rajoelina ne manquait pas de personnalités nouvelles qui ne demanderaient qu’à faire leurs preuves. Après le retard pris pour décider de la composition de ce gouvernement et l’empressement du Premier ministre Omer Beriziky à démentir les rumeurs sur une présumée volonté de présenter sa démission au Président de la transision, cette situation conforte les convictions des observateurs aux yeux de qui les discussions entre lui et Andry Rajoelina ont été très vives sinon il n’aurait pas fait les va-et-vient auprès du Pr. Albert Zafy et demandé l’appui de l’ambassadeur sud africain, représentant par intérim de la Troïka de la SADC, voire celui de la France. Dans son allocution de ce lundi 21 novembre, le président de la transition lui non plus n’a pu s’empêcher de faire allusion à ses multiples longues entrevues - ou discussions, avec le Premier ministre pour pouvoir enfin mettre sur pied ce gouvernement. Finalement, lequel des deux a cédé sur l’intransigeance de l’autre ? Le refus des Zafy et Rakotoarivelo de monter dans le train qui a quitté la gare en dit long sur le sujet.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 22 novembre 2011 à 09:24 | Litakely1 (#5700)

    Pourquoi 13 ministres sont reconduits ?? Tout simplement, ils sont compétents.Le président élu andry Rajolena ne peut pas et ne pourra pas travailler avec des gens incompétents.

    • 23 novembre 2011 à 12:23 | Badraodra (#6071) répond à Litakely1

      Reconduits , c’est clair !! pour voiler les magouilles et les corruptions !!

  • 22 novembre 2011 à 09:26 | mpitily (#1212)

    Voilà la preuve que ANR et JOB ont joué aux vazaha mody miady alors qu’ils sont bien de mèche dans toute cette histoire ! Pauvres opposants (Zafy, Ravalomanana et consorts) qui ont cru le contraire !

    Et maintenant chers messieurs (SADC, HAT, 3 mouvances) ? En aura-t-on fini bientôt ? M. Ratsiraka peut-il rentrer tranquillement cette semaine ? ...

  • 22 novembre 2011 à 09:44 | da fily (#2745)

    Il faut constater une chose et pas des moindres : la HAT veut garder la main en maintenant ses ministres de la première heure, et surtout ceux qui sont vitaux(ironie du nom premier ministre passé) au maintien de ce pouvoir.

    Simple : 13 sur déja 35, pourquoi tant de bouches à pourvoir d’abord, le nombre est-il la condition sine qua non de la qualité ? On en doute, la preuve n’en a pas été faite. Je reviens sur les 13 qu’on peut qualifier d’obédience présidentielle, donc la plateforme de l’opposition doit se partager les 22 restants, soit 7 postes a pourvoir, des strapontins en somme. La première équipe de JOB fut beaucoup plus équilibrée, notons-le.

    L’équilibre n’a donc pas la même définition selon le balcon d’où on juge la chose...on s’en doutait un peu que faire voyager la carpe et le lapin ensemble serait chose ardue, l’un a besoin constant de flotte pendant que l’autre s’empiffre de salade...en attendant la mûle est surchargée.

    • 22 novembre 2011 à 10:55 | jack-no (#1477) répond à da fily

      da fily, lu sur l’express :

      - « les chefs de l’Exécutif attendent l’arrivée des cinq ministres de l’opposition au gouvernement »

      donc, si j’ai tout compris, l’opposition a 14%, ce serait :

      - Vice Pm Economie Industrie : Botozaza Pierrot
      - Min Commerce : Ramalason Olga
      - Min Decentralisation : Tsiranana Ruffine
      - Min Education Nationale : Manoro Régis
      - Min élevage : Ihanta Randriamandrato

      combien et qui seront à leur poste ?

      jacques

    • 22 novembre 2011 à 12:41 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à jack-no

      Visiblement Vazahabe Jackno/jacques est très mal informé et n’ a rien compris.....et pas du tout ! à ce spectacle politique zoulou_ malgacho_malgache........

      il est vrai que le veritable ENJEU de ce processus politique à la gasy est difficile à comprendre pour un vazaha comme Jackno...plutot habitué au RATIONALISME CARRE à l’occidentale ......

      mais ça n’empeche pas au pauvre Jackno de prendre position et de se planter comme un poteau au milieu d’un desert....

    • 22 novembre 2011 à 13:30 | jack-no (#1477) répond à Boris BEKAMISY

      Boris, il est vrai que le malgache est difficile à suivre, et vous en êtes un exemple du pire des cas. depuis le début de vos interventions, aucune proposition. que du bla-bla et du wha wha.

      dans la liste, j’en ai oublié :

      - Vice Pm Economie Industrie : Botozaza Pierrot (Ra8)
      - Min Commerce : Ramalason Olga (Ra8)
      - Min Décentralisation : Tsiranana Ruffine (Zafy)
      - Min Education Nationale : Manoro Régis (Zafy)
      - Min Environnement et Foret M. Randriamiarisoa Joseph (Zafy)
      - Min élevage : Ihanta Randriamandrato (Ra8)
      - Min Agriculture : Ravatomanga Roland (Ra8)
      - Min Travail lois sociales : Tabera Randriamanantsoa (Zafy)
      - Min Hydrocarbures : Marcel Bernard (Zafy)

      ces 4 ministères pro-Ra8, sont à la porté de la réussite technique. à condition qu’ils ne soient pas bridés dans l’exécution des programmes. une bataille est perdue, mais pas la guerre. je pense qu’il faut jouer le jeu de la sortie de crise. le citoyen électeur jugera les résultats.

      si l’article 20, l’ouverture des médias et la libération des détenus politiques restent en rade, ils pourront toujours démissionner.

      il faudrait que la Troïka garde un oeil vigilent sur le ministère de la Justice.

      jacques

    • 23 novembre 2011 à 12:26 | Badraodra (#6071) répond à jack-no

      Il n’ y aura pas des changements envisageables , ministres pro de pouvoirs , qui n’étaient pas à la hauteur à tous les niveaux pendant 2 années ; pauvre malgache !!

  • 22 novembre 2011 à 12:07 | kalapeta (#6165)

    O re olona ô ; raha tena tia tanindrazana marina ny mpanao pôlitika de tokony tsy handany andro hifanakiana fona. Avelao hiasa izay voafidy . Mijaly izahay vahoaka madinika nohon’ny ady placen’ny mpanao Pôlitika. Ny mpitondra teo aloha izay efa tsy eo @ toerana koa tsy tokony hahita ho tenenina satria raha nahay ireny de tsy ho nisy ny nanongana azy fa ho tahaka ny tany Afrique du Sud, izy tenany no nanala tena f’efa antitra. Mba hajao ny maha malagasy antsika f’aza variana miady seza.

    • 22 novembre 2011 à 12:33 | Bemakely (#2060) répond à kalapeta

      Je m’excuse Kalapeta mais ce que vous écrivez là est trop nul, au point que je n’arrive pas à m’abstenir de répondre. Vous dites que vous souffrez à cause de la guéguerre politicienne des politiciens, alors que vous soutenez celui qui est à l’origine de cette guéguerre et donc de cette souffrance. Vous voulez que ces pseudo-ministres travaillent. De quel travail parlez-vous ? Ils ont travaillé depuis trois ans à s’enrichir et à vous appauvrir. Si vous n’acceptez pas qu’il y ait équilibre de pouvoir dans le nouveau gouvernement, alors ces gens qui ne sont pas élus mais dirigent seuls le pays vont continuer à TRAVAILLER comme ils ont déjà fait depuis 2009, et vous souffrirez encore davantage, vous serez encore plus pauvre, et vous n’aurez même plus un kapoaka de vary à manger pour toute une semaine.

      Vous parlez de Ra8, ce n’est pas qu’il a fait ou n’a pas fait son travail en tant que président de la république élu qu’il soit contrait de s’exiler en afrique du sud, il a été victime d’une conspiration mafieuse, visant un seul objectif : l’enrichissement personnel, le pouvoir sans partage. Que vous souffrez maintenant car il est en afrique du sud et qu’il ne peut plus travailler comme président élu, ceux que vous soutenez maintenant s’en foutent totalement et profitent de votre QI d’un chimpanzé adulte pour vous la mettre dans le cul.

  • 22 novembre 2011 à 12:44 | Jipo (#4988)

    Bonjour , quelle supercherie , il suffisait d ’ augmenter le nombre des ministres pour conserver la meme équipe et le tour était joué , Bereziki dans cette histoire n’ apparait plus que comme une marionette ,de façade pour la galerie , et commme le dit si justement Valis 35 ministres comparer à ceux en I’Italie , on voit que Madagascar n ’ est pas concernée par la crise , et contrairement à elle a les moyens , et sans vouloir vexer ceux qui prennent tout ou partie pour eux , ils se reconnaitront , ou l ’ art d ’ embobiner à la Malagasy , autant l ’ émissaire Franseman , que la CI ,du moins le croire , en plus de la prétention , comment prendre tout le monde pour des k - ns .

    • 23 novembre 2011 à 12:32 | Badraodra (#6071) répond à Jipo

      Et maintenant , il y a encore des gens qui ne voient pas que LES MALGACHES SONT déjà dans le trou de ténèbre couvert de tain’omby .Pourquoi la communauté internationale recommande toujours un changement des membres de GVT parce qu’il y a des corruptions (finance , technique et moral) au pouvoir actuel .

Publicité



Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 265