Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 27 septembre 2020
Antananarivo | 23h12
 

Santé

Bilan épidémiologique

13 décès et 516 contaminations au coronavirus en une semaine

lundi 31 août | Fano Rasolo

Durant les dernières 48 heures, 4 décès liés au Covid-19 ont été enregistrés selon le dernier bilan du CCO-Covid-19. La semaine dernière, du 24 au 30 août, 13 décès ont été recensés dans tout le pays, contre huit (08) la semaine du 17 au 23 août. Le nombre de décès déclaré officiellement depuis le début de l’épidémie s’élève ainsi à 191 dans la Grande Ile.

Les cas positifs trouvés la semaine dernière sont au nombre de 516, portant à à 14 843 le nombre total des cas confirmés de coronavirus depuis le 19 mars jusqu’au week-end dernier.

- Cas de contamination : 147 nouveaux cas entre vendredi et samedi

  • Pour vendredi : 95 cas trouvés sur 637 tests PCR et 100 tests GeneXpert,
    • Analamanga : 64 cas positifs
    • Sofia : 11
    • Menabe : 6
    • Vatovavy Fitovinany : 4
    • Alaotra Mangoro : 3
    • Diana : 3
    • Haute-Matsiatra : 2
    • Anosy : 1
    • Atsinanana : 1
  • Pour samedi : 52 cas trouvés sur 482 tests PCR et 55 tests GeneXpert,
    • Analamanga : 21 cas positifs
    • Bongolava : 21
    • Diana : 14
    • Alaotra Mangoro : 14
    • Sava : 5
    • Sofia : 5
    • Boeny : 4
    • Atsimo Andrefana : 4
    • Betsiboka : 3
    • Menabe : 3
    • Vakinankaratra : 2

- Cas de guérison : 96 (samedi : 44, dimanche : 52),

  • Analamanga : 94
  • Haute-Matsiatra : 17
  • Boeny : 10
  • Vakinankaratra : 8
  • Alaotra-Mangoro : 4
  • Bongolava : 3
  • Atsimo Andrefana : 3
  • Betsiboka : 3
  • Amoron’i Mania : 2
  • Itasy : 1
  • Sava : 1
  • Sofia : 1
  • Anosy : 1
  • Menabe : 1

- Malades souffrant de la forme grave : 53, dont 35 à Analamanga et 18 répartis dans 5 autres régions

  • CHU de Befelatanana : 18
  • HJRA : 7
  • CHU d’Andohatapenaka : 5
  • CHU d’Anosiala : 4
  • CTC de Mahamasina : 1
  • Haute-Matsiatra (CHU de Fianarantsoa) : 11
  • Toliara : 3
  • Diana : 2
  • Vakinankaratra (Antsirabe) : 1
  • CHU de Morafeno Toamasina : 1

- Dernier bilan :

  • Confirmés : 14 843
  • Guéris : 13 803
  • Malades sous traitement : 847
  • Formes graves : 53
  • Décès : 191
    - Tests PCR effectués : 57 736 (entre le 19 mars et le 22 août)
    - Tests GeneXpert : 5 716

32 commentaires

Vos commentaires

  • 31 août à 11:14 | Gérard (#7761)

    z’ ont beau s’ ett fait offrir pour des dizaines de million d’ariary d’ordinateurs , y sont toujours aussi forts en math’ au CCO
    Guéris 13753+52 = 13802 ?
    surement distraits par la belle télé livrée en même temps..

    • 31 août à 11:36 | Noue (#2427) répond à Gérard

      Zut alors , tena tsy nahomby indray zany ilay voalaza hoe " Nivaly ny fivavahako fa efa tsy ahomby intsony ilay coronavirus .

      Tsy nahomby aloha ny cov organics dia toa lasa hoe nivavaka mafy , dia nanambara fa voafehy tsara ny haretina , avy ry tsy ahomby intsony.

      Loza anefa zao no zava-misy , tsy mitsahatra mitombo ny marary sy ny maty . Ahoana ihany eee ?

    • 31 août à 12:33 | Shalom (#2831) répond à Gérard

      Gérard,

      Ni les robots mercenaires, ni betoko dadanaivo jomak’Ambatomanga vazaha+gasy fohy tongotra havia, ni "si pire encore" n’ont lu votre post.
      Veuillez les en excuser, ils sont encore au lit.
      PS :
      Loin d’être l’avocat du diable, les foza détestent les "amphis" et les diplômes !

    • 31 août à 21:46 | ASSISE (#10453) répond à Gérard

      Etonné de votre étonnement, je vois vraiment bizarre de trouver ça drôle !

      Nos ordinateurs aiment ce genre de calcul : CENI, HCC, MinInter, MinSan, CCO, MinFin. Entre autres.

      Et ce seront toujours les réalités virtuelles de nos valeurs, et le résultat et direct et efficace.

      Genre, c’est le résultat qui compte pour moi et c’est comme ça que je le souhaite, enfin, du moment que je suis encore là.

      Et c’est comme ça !

  • 31 août à 12:13 | Isandra (#7070)

    104 vendredi, 94 samedi, 52 Dimanche,...tendance en baisse, tandis que dans le monde est ascendante.

    - Dans le monde :
    Cas positif 25 051 178, guérisons:16 451 018(taux:66%), Décès:843 586(Taux:3%),

    - France :
    Cas positif : 277 943 , guérisons:86 177(taux:31%), Décès:30 606(Taux:11%)
    Médicament utilisé : Hydrochloroquine

    - Madagascar :
    Cas positif : 14.843 , guérisons:13 803 (taux:93%), Décès:30 606(Taux:1%)
    Médicament utilisé : CVO, et Hydrochloroquine,

    • 31 août à 12:14 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Madagascar Décès : 191(taux 1%).

    • 31 août à 13:03 | Hoct Ogone (#11011) répond à Isandra

      @Isandra

      Bonjour,

      Désolé de vous réfréner dans vos ardeurs, mais il serait bon que vous appreniez à lire les chiffres au lieu de les interpréter à l’aulne de vos convictions politiques...
      Madagascar s’en sort bien au niveau des chiffres, pour la simple et bonne raison que sur une période de 6 mois, seulement 57736 tests entre le 19 mars et le 22 août donc, ont été effectuer. Sur une population totale de 27 millions d’habitants ! Il est évident qu’avec un ratio test/habitants aussi ridicule vous vous sentirez toujours au dessus du lot tant que les chiffres restent en deçà des autres pays… Pour rappel, sur la même période ce sont presque 6 millions de tests qui ont été effectuer en France, forcément que la pente sera ascendante !

      source : https://www.cascoronavirus.fr/test-depistage/france

    • 31 août à 13:16 | observateur (#3486) répond à Isandra

      Medicaments utilisés : vous oubliez les evoka kininimpotsy/ravintsara qui sont je trouve les principaux acteurs de guérisons, votre CVO n’est là qu’en tant que placebo.
      Vous ne trouverez aucun cas de traitement exclusif par CVO, ne me parlez pas d’une obscure tante du président :)
      Et puis, si le CVO était aussi efficace, on devrait entendre des louanges venant des pays africains qui l’ont testé, chiffres à l’appui

    • 31 août à 13:59 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      observateur,

      Nous n’avons plus besoin de louange de qui que ce soit, les Malagasy ont constaté, eux-même, son efficacité, grâce à laquelle le pire est évité, la catastrophe prédite par l’OMS(2 Millions contaminés) et les détracteurs(plusieurs milliers de morts),...etc

      Si les autres pays n’en veulent pas, c’est leur problème, ce que nous savons, nous avons de remède pour nous protéger de cette maladie. Tant pis, pour les incrédules.

    • 31 août à 14:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Hoct Ogone,

      Plusieurs fois, j’ai déjà expliqué ici concernant le nombre de test. Je ne veux plus perdre mon temps à vous répéter. Croyez ce que vous voulez croire, mais, les chiffres sont là,...!

    • 31 août à 22:03 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra.

      Tu as oublié, mais je sais que tu l’a fait exprès, le nombre de test effectué par Pays. Qui donnera l’indice de confiance à accorder au chiffres avancées et ensuite pour affiner les choses donner le type de tests car tester en " sniffant le doigt " me parait pas très Médicale.

    • 31 août à 22:27 | Zora (#10982) répond à Isandra

      Bonsoir à tous
      Maestro
      Inutile de le lui rappeler... Elle est trop dodrona et bornée qu’intellectuement elle est incapable de réfléchir et s’instruire. Pour elle ce qui compte c’est de vénérer son DJ coûte que coûte.
      C’est un robot qui répète ce qu’on lui souffle.

  • 31 août à 12:22 | Besorongola (#10635)

    LA SEMAINE LA P’US MEURTRIÈRE. CERTES RAJOELINA SUBIT LA CONSÉQUENCE DE LÀ PANDÉMIE COMME TOUS LES PRESIDENTS DU MONDE MAIS SON ERREUR IMPARDONNABLE QUE LES AUTRES N’ONT PAS FAITE C’EST D’AVOIR TROMPÉ LES MALGACHES ET NOS FRÈRES AFRICAINS AVEC SON TAMBAVY MIRACLE.

    Artemisia : Andry Rajoelina, VRP en Afrique du Covid-Organics
    Jrunz Afrique.
    23 mai 2020 à 17h06
    Par Emre Sari - à Antananarivo
    Mis à jour le 10 juin 2020 à 13h58
    Le président Andry Rajoelina présente le Covid-Organics, à Antananarive, Madagascar, le 20 avril.
    Le président malgache s’est fait le héraut du Covid-Organics, une décoction à base d’artemisia censée guérir le Covid-19 qui connaît un immense succès sur le continent. Pari politique risqué ou coup de maître ?

    Lundi 20 avril. Dans les jardins de l’Institut malgache de recherches appliquées, Andry Rajoelina présente « son » remède « préventif et curatif » contre le coronavirus : une tisane (« tambavy », en malgache) à base d’artemisia et de plantes endémiques de Madagascar, dont la composition exacte est gardée secrète.

    Pour convaincre son auditoire, le président malgache avale une généreuse rasade de la potion miracle. Est-il conscient, à ce moment précis, de la notoriété que va acquérir ce breuvage ?

    Infatigable VRP
    Depuis ce fameux 20 avril, Rajoelina a fait du Covid-Organics (CVO) le pivot de sa stratégie sanitaire face au coronavirus. Il l’évoque dans toutes ses prises de parole publiques et s’en est fait l’infatigable VRP. Une opération marketing qui, pour l’heure, donne d’excellents résultats. Il a déjà vanté les mérites de son traitement auprès de nombreux chefs d’État du continent, et même au-delà puisque Moïse Jovenel, le président haïtien, s’est lui aussi laissé séduire.

    À LIRE Artemisia et coronavirus : en RDC, « on peut commencer rapidement un essai clinique »
    Des palettes entières de Covid-Organics ont été offertes à une vingtaine de pays, parmi lesquels le Congo-Brazzaville, la Guinée-Bissau, les Comores, le Tchad (qui a intégré le CVO dans sa stratégie sanitaire).

    Défenseur de la fierté continentale
    Sur les réseaux sociaux, les commentaires des internautes sont majoritairement dithyrambiques. Beaucoup se disent fiers d’Andry Rajoelina, qui, selon eux, redore l’image de l’Afrique. Et même lorsque, au début de mai, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde contre l’absence de preuve scientifique établissant l’efficacité et l’innocuité du CVO, le chef de l’État malgache a tourné la situation à son avantage, s’érigeant en défenseur de la fierté continentale. « Le problème du Covid-Organics, c’est qu’il vient d’Afrique », a-t-il contre-attaqué, le 11 mai, sur la chaîne France 24.

    • 31 août à 13:00 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      "LA SEMAINE LA P’US MEURTRIÈRE. CERTES RAJOELINA SUBIT LA CONSÉQUENCE DE LÀ PANDÉMIE COMME TOUS LES PRESIDENTS DU MONDE MAIS SON ERREUR IMPARDONNABLE QUE LES AUTRES N’ONT PAS FAITE C’EST D’AVOIR TROMPÉ LES MALGACHES ET NOS FRÈRES AFRICAINS AVEC SON TAMBAVY MIRACLE."

      J’aimerais bien que vous le disiez ici à Madagascar aux gens qui ont vu leur vie sauve grâce à cette tisane. Ils sont nombreux.

      "A en croire à la publication d’un quotidien national dans la Capitale, Rajoelina Andry figure dans le Top 5 des Présidents africains. Selon un sondage effectué, la chaine « Bénin Web.TV » publie un article sur le Top 5 des Chefs d’Etat africains ayant brillé par leurs prises de décisions courageuses en termes de développement et sur la gestion de la réponse à la pandémie de Covid-19.

      Mis à part le deuxième rang, les autres nominés de la prestigieuse « liste » sont des vieux routiers du pouvoir en Afrique, des ainés en âge et en termes de durée de règne. Le cinquième est un jeune loup. Un porte-flambeau de la nouvelle garde, de la nouvelle génération de la politique en Afrique. Et pourquoi pas, une icône du courage et de la volonté de changer le continent. Bref, une étoile montante qui brille au firmament de l’Afrique.

      En effet, au premier rang trône Nana Akufo Addo, 76 ans, Président du Ghana. En trois ans à la tête de l’Etat, Addo parvient à asseoir une économie robuste pour son pays avec un PIB de 7,1%. Devant Macron, il déclara qu’ « il est temps que l’Afrique se débarrasse de son statut d’assistée ». La seconde place revient à Abiy Ahmed Ali, 44 ans, Premier ministre d’Ethiopie, Prix Nobel de la Paix. Ahmed Ali réussit à « renouer la paix et la relation entre son pays et l’Erythrée ». Le troisième rang échoit, sans surprise comme disent certains, à Paul Kagamé, 61 ans, Président du Rwanda. En vingt ans au pouvoir, Kagamé réalise un exploit de taille à savoir hisser le Rwanda au top de la gouvernance et à bâtir une économie prospère. Il ose défier le modèle occidental. La quatrième position revient à Idriss Déby Itno, 68 ans, Président du Tchad, depuis 1990. Itno réussit à tenir tête contre les éléments radicalisés de l’Etat islamique, l’AQMI dans le Sahel. Il ne se plie pas docilement aux caprices de la mère-patrie. Arrive en cinquième rang le jeune visionnaire et Président de la République malagasy, Rajoelina Andry Nirina, 46 ans. Il accède au pouvoir selon le verdict des urnes en 2018. Animé d’une volonté irrévocable d’apporter le changement à son pays, Rajoelina mène un combat, sans complaisance, contre toutes malversations entre autres l’impunité, la corruption et de toutes les formes de délinquances financières qui, au final, ont ruiné le pays. Dans la guerre contre la Covid-19, Rajoelina Andry fit savoir au monde, notamment à l’Afrique, que Madagasikara est parvenu par le biais du laboratoire national (IMRA) à mettre au point le protocole d’un remède, Covid-Organics (CVO) contre le nouveau coronavirus. Si la pandémie recule dans le pays, c’est grâce surtout à l’efficacité du CVO. Il sait pertinemment que la démarche initiée déclenche l’ire des grands laboratoires occidentaux mais l’homme ne recule jamais. Il est toujours prêt à en découdre pour défendre les intérêts de la Nation. De la même manière, il a osé braver la volonté néocolonialiste voire expansionniste de la France dans la saga des Iles Malagasy (Eparses).

      Incontestablement, on peut affirmer que Rajoelina, cette étoile montante, fait honneur à la noble cause du Panafricanisme. Le choix de l’intégrer au Top 5 des Chefs d’Etat africains, n’est que le début de la consécration." La verité

    • 31 août à 17:31 | lanja (#4980) répond à Besorongola

      le problème du CVO , c’est qu’il vient d’Afrique,

      C’EST FAUX , DJ DOIT ARRÊTER DE RABAISSER LES AFRICAINS

      les africains utilisent des remèdes traditionnels , mais il n’ y a pas un seul qui ose délirer pouvoir sauver le monde et soigner cette maladie virale récente avec une tisane, les africains ne sont pas fous.

      Donc, le problème c’est que la seul validation officielle vient d’un disk jockey gasy fumeur d’artémisia !

      Il a fait des essais cliniques , mais pas question de diffuser les résultats, le business fonctionne bien, alors !

    • 31 août à 17:56 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Lanja,

      C’est un remède traditionnel amélioré, ce n’est pas dans la même catégorie que les grigris utilisés par certains,...mais, juste un empan(iray jehy) sa différence avec le médicament.

      Malheureusement, cette tisane est victime de campagne de dénigrement à l’échelle mondiale, ici chez nous, c’est la raison politique politicienne, à l’extérieur ,c’est raison la commerciale.

      Par contre, nous sommes convaincus que si les autorités de tous les pays dans le monde auraient autorisé l’utilisation de cette tisane dans leur pays, beaucoup de vie auraient été épargnées. Ces chiffres 840.000 décès n’auraient pas atteint.

    • 31 août à 19:05 | elena (#3066) répond à Besorongola

      C’est ça qu’on appelle l’imaginaire : dans les rêves d’Isandra !

  • 31 août à 13:09 | Vohitra (#7654)

    Besorongola,

    Vous avez omis un fait...

    Ce 20 avril, un calife avait déclaré urbi et orbi que les écoliers n’avaient pas droit à venir s’instruire si les parents refusent à ce que leurs progénitures ingurgitent la potion magique sous forme de tisane....

  • 31 août à 13:35 | Besorongola (#10635)

    COMPARER LE CAS DE MADAGASCAR AVEC CELUI DE LÀ FRANCE EST UNE LIGNE DE DÉFENSE ENFANTINE.

    Le dilemme dans la gestion de cette pandémie c’est de savoir à quel moment décrété LE DÉCONFINEMENT. Les autorités subissent la pression des gens qui désirent travailler au plus vite pour nourrir leurs familles. Les autorités savent que s’il y a aggravation de la contamination les critiques reviennent à eux. C’est ici qu’il faut faire preuve de fermeté et de sagesse. A Madagascar le déconfinement des TAXI BE et TSARADIA comporte un risque de DEUXIÈME VAGUE comme en France cet été. Les régions touristiques comme la littorale méditerranéene et la région parisienne sont visiblement les plus atteints.
    Mais on ne peut pas comparer l’incomparable, faut t il que Madagascar atteigne le nombre de décès français pour que Isandra arrête de comparer ? En France dés que le déconfinement a été annoncé, les gens se déplacent à tout va car les moyens de locomotion et la structure routière sont très développés. Ce qui est loin d’être le cas de Madagascar, Même s’il y a déconfinement les malgaches ne se déplacent pas comme les Français loin de leur lieu de résidence . J’étais sur la Côte d’Azur cet été et les immatriculations des voitures qui viennent d’autres régions de France que la PACA et les étrangers sont majoritaires. Et c’est la raison de la deuxième vague localisée surtout dans ces endroits. Toutes proportions gardées, comment se fait t il que l’Afrique du Sud qui se trouve à moins de 1000 km de Madagascar connaisse le niveau de contamination que les pays occidentaux ? Peut on conclure que le Covid-19 est une pandémie favorisée par le développement et les pauvres pays comme Madagascar ne subissent que les dégâts collatéraux ?

  • 31 août à 15:57 | lé kopé (#10607)

    Deux clans s’opposent à Madagascar , et il n’est besoin de démontrer d’où viennent les hostilités . En premier lieu ,ceux qui soutiennent le coup d’Etat de 2009 , malgré leur déni ( Cf.Razara Pierre , et Charles A .), ils continuent à pérorer que le pouvoir qu’ils ont entre les mains(doublons) est légitime et adoubé par le peuple .Habitué à toute sorte de manipulation , ( mivarotra saka be loha) , ils continuent leur route ,tracé par un IEM cousu main , par des intervenants à la botte de leur Calife, et des puissances occultes ... Nous voilà , à la croisée du chemin , où certains de ceux qui ont voté pour lui ,commencent à se rebiffer pour cause de distribution inéquitable des aides du gouvernement , afin de compenser le manque d’activité durant le confinement . Il est évident , que la répartition de ces aides aux mêmes bénéficiaires depuis le début , est une source de mécontentement de la population actuelle , et que les répercutions seront lourdes à porter . Mais , pour le moment , nos décideurs ne se rendent pas compte de l’ampleur des dégâts , et d’après eux , ce ne sont que des vociférations des imbéciles ,ne représentant que 6% des Malagasy sur les réseaux sociaux et des Andafy . Mais sachez bien que ces derniers envoient au bas mot, 240M d’EUROS par an à leur patrie ,et que leur participation est loin d être inutile , comme vous le prétendez .

  • 31 août à 15:59 | Besorongola (#10635)

    Isandra
    𝔥𝔦𝔤𝔥 𝕽𝖆𝖏𝖔𝖊𝖑𝖎𝖓𝖆 !
    Votre culte de personnalité à l’endroit de Rajoelina est inégalable. Même un membre du gouvernement de Rajoelina en ce moment ne sublimé pas de Rajoelina comme vous le faites.
    Sachez que même si Rajoelina atteint un taux de croissance de 7% comme Akufo Addo les malgaches s’en foutent royalement car ils tiennent seulement compte de ce qu’ils peuvent mettre dans leur marmite. Avec 5% de croissance Rajao en sait des choses. Si c’etait le niveau de croissance et les réalisations sont le critère de choix des Gasy Rajao devait passer mais non ce n’était pas cas. A moins qu’il change radicalement Rajoelina ne fera pas long feu à cause de son comportement " DEDAKA", et vouloir toujours se montrer avec sa stratégie de com à outrance. Les malgaches sont très sensibles au comportement de leur dirigeant.
    L’électorat Gasy très versatile est l’un des plus complexes au monde. Tsiranana, ,Ramanantsoa. Rarsimanfrava,Ratsiraka, Zafy, Ravalomanana, Rajaonarimampianina... étaient tous élus démocratiquement mais tous sortis par la petite porte suite à des descentes populaires dans la rue.
    Le scénario est classique, les gens mécontents descendent dans la rue, le régime panique et essaie de mater les manifs par la force. Dès qu’il y a ne serait-ce qu’une seule victime , la fin du régime est scellée. Qui vivra verra comment Rajoelina pourrait échapper à cette règle !

    • 31 août à 17:25 | kartell (#8302) répond à Besorongola

      Les histoires d’amour finissent mal en général mais aussi en particulier !.....

    • 31 août à 19:17 | elena (#3066) répond à Besorongola

      Et il y a des pieds au culte qui se perdent !

    • 31 août à 19:20 | elena (#3066) répond à Besorongola

      Heu, plutôt des coups de pied... (ça fait plus mal)

  • 31 août à 17:44 | olivier2 (#9829)

    @ kartell

    « L’électorat Gasy très versatile est l’un des plus complexes au monde« 

    Ah bon ?

    Quid de la creation de l ONU ?

    😂😂

    • 31 août à 18:26 | kartell (#8302) répond à olivier2

      @ Olivier 2

      Combien d’années de vécu pour une telle conclusion ? définitive et sans appel ?’..
      La versatilité à laquelle vous faites une allusion pudique, est-ce la version du plus offrant, demain ?....
      L’ONU, c’est un peu comme un kleenex, on l’utilise à sa convenance et sinon on l’a « fatwa » au nom d’une ingérence non négociable ...
      Sinon, pas importuné par le bruit incessant des marteaux piqueurs et autres engins de chantiers mis en scène dans tout le pays en ce moment à en croire son guide suprême ?
      Les boulles Quies pourraient être la solution momentanément, le définitif étant plus hypothétique, ici....
      😷

  • 31 août à 18:56 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Et dire qu’ il y a des conspirateurs qui s’ ignorent, face à toute une bande de mougeons prêts à défendre la quenelle pour tous comme salut et d’ intérêt général , tous ceux qui la refusent ne peuvent qu’ etre des facho, populistes, frondeurs, des endoctrinés quoi 🤣 ...
    https://www.youtube.com/watch?v=9W8kuMNPtHQ

  • 31 août à 22:16 | Rainingory (#11012)

    Vaovao du soir,

    Voici les 6 pays africains où la Russie établirait ses bases militaires

    http://opr.news/t459ad025200830fr_mg?client=newslite

    • 31 août à 22:54 | elena (#3066) répond à Rainingory

      On se rappelle que le 23 octobre 2019 , Macron déclarait aux Iles Glorieuses/Nosy Sambatra "ici, c’est la France" et en même temps il y avait le sommet Russie-Afrique à Sotchi où participait Madagascar.Ne faudrait il pas en conclure que le président français s’adresser à la Russie plutôt qu’à Madagascar.
      Tout n’est que géopolitique et géostratégie, et Madagascar n’est qu’un tout petit pays, petit fétu de paille à côté des grandes puissances.

    • 31 août à 23:25 | lysnorine (#9752) répond à Rainingory

      Re Rainingory : 31 août à 22:16
      Vaovao du soir,
      « Voici les 6 pays africains où la Russie ÉTABLIRAIT ses bases militaires »
      http://opr.news/t459ad025200830fr_mg?client=newslite

      EFA MISY United States Special Operations forces (SOF) aloha ETO MADAGASIKARA koa mety FANDREBIREBENA fotsiny io ambaran’ny gazety Alemà BILD io hoe : « Moscou a déjà conclu des accords historiques avec... Madagascar,..., qui permettraient à la Russie d’établir des bases militaires dans ces pays [africains] »

      Araka ny efa nasehonay teto ihany :
      lysnorine 24 août à 09:56 répond à lysnorine ^

      Re Vohitra 23 août à 11:42 & nez_gros 23 août à 12:57 répond à Vohitra
      « MALI + NIGER + Etazonia Africacom tao amin’ny
      https://www.madagascar-tribune.com/834-malades-a-Madagascar.html#comment443409, « 834 malades à Madagascar » , samedi 22 août

      1. https://southfront.org/documents-reveal-sprawling-network-of-us-military-bases-in-africa/

      Documents Reveal “Sprawling Network” Of US Military Bases In Africa...
      The DOCUMENTS show that AFRICOM has larger “ENDURING” OUTPOSTS, which include FORWARD OPERATING SITES (FOSes) and COOPERATIVE SECURITY LOCATIONS (CSLs), as well as more numerous austere sites known as CONTINGENCY LOCATIONS (CLs). ALL OF THEM ARE ON THE CONTINENT, with the exception of 1 FOS, on Britain’s Ascension Island.
      .
      3. http://atavist.mg.co.za/inside-the-secret-world-of-us-commandos-in-africa#chapter-5967602

      Exclusive : Inside the secret world of US commandos in Africa
      A Mail & Guardian investigation reveals, for the first time, the vast African footprint of America’s most ELITE COMBAT TROOPS — and that more US commandos are deployed to Africa in SECRETIVE MISSIONS...
      6:08 AM • Aug 11, 2020
      Although US commandos operate on the African continent WITH THE AGREEMENT OF HOST GOVERNMENTS, ORDINARY AFRICANS ARE RARELY TOLD ABOUT THE FULL EXTENT OF US ACTIVITIES — NOR OFFERED A SAY in HOW and WHY Americans operate in their countries
      In 2019, US SPECIAL OPERATIONS FORCES were deployed in 22 AFRICAN COUNTRIES :... MADAGASCAR...
      More secretive still are the activities of US SPECIAL OPERATORS. Their presence in African countries is rarely publicly acknowledged, either by the US OR HOST NATIONS ; CITIZENS ARE NOT TOLD WHAT THESE ELITE TROOPS ARE DOING ON THEIR LAND...

      4. https://www.rt.com/news/497891-africa-us-military-footprint/
      US Special Ops secretly active in almost half of Africa, new report reveals, as military touts THREAT OF CHINA & RUSSIA.
      13 Aug, 2020 10:30
      “Last year, some of the deadliest PENTAGON COMBAT TROOPS were PRESENT in ... MADAGASCAR...
      “Some of the US missions in Africa are aimed at training local forces while OTHERS INVOLVE DIRECT COMBAT...”

    • 1er septembre à 03:11 | Rainingory (#11012) répond à Rainingory

      Lysnorine,
      Misaotra amin’ny fanampimbaovao.

  • 1er septembre à 11:07 | Rainilita (#10532)

    Tsy tokony atao "valalan’aliaka ka ny tompony aza tsy tia" ny CVO. Ceux qui sont dans l’hexagone ne l’ont pas peut-être essayé mais en tout cas, à Mada, plusieurs témoignages attestent de son efficacité. Je ne parle pas des témoignages de ces marionnettes qui sont passées à la TV, mais des témoignages des petits gens qui vivent dans des quartiers populeux.
    C’est malheureux de constater qu’il y a de gasy qui ne cherchent qu’à dénigrer tout ce qui est gasy.Je peux assurer que tout malgache, à un moment de sa vie, a bu du tambavy. A ma connaissance il y a peu pour ne pas dire aucune personne qui est passée à trépas pour avoir bu de la tisane. Chaque peuple a sa ou ses tisanes mais c’est seulement nous les malgaches qui discréditons tout ce que nous produisons. On s’en fout que ce soit Rajoelina ou un autre qui se vante d’avoir travaillé avec l’IMRA dans la découverte d’une solution à base d’artémisia qu’est le CVO, l’essentiel est que le CVO ait sauvé des vies.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS