Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 28 mai 2022
Antananarivo | 09h29
 

Coopération

Conseil en lutte contre la piraterie

12 mois de collaboration fructueuse

mercredi 4 décembre 2013

L’entreprise Drum Cussac est très impliquée dans les opérations anti-piraterie. Elle a récemment achevé un exercice d’entraînement avec la marine malgache. Cette société internationale de conseil en gestion du risque livre son premier projet à Madagascar, d’appuyer les opérations de lutte contre la piraterie rapporte un communiqué en date du 2 décembre 2013.

Drum Cussac Ltd a développé un programme de formation à la lutte contre la piraterie destiné à la marine malgache à la base navale d’Antsiaranana. Une équipe de consultants Drum Cussac en gestion du risque, hautement qualifiés et expérimentés, a travaillé en étroite collaboration avec trente personnels navals malgaches dans le but d’accroître les capacités de la marine malgache dans le domaine de la lutte contre la piraterie dans le contexte d’opérations au large. Il s’agit là du tout premier partenariat d’une entreprise privée avec la marine malgache. Bien que le nombre d’incidents signalés touchant à la sécurité au large de l’Afrique orientale ait récemment diminué, le développement rapide du secteur des hydrocarbures offshore dans les eaux malgaches a contribué à faire apparaître la nécessité d’une sécurité plus stricte dans la région.

« La formation que nous proposons contribue à la constitution d’équipes de sécurité crédibles et professionnelles, capables de conduire aussi bien des missions de lutte contre la piraterie que de sécurité en général », explique Andrew Nicholson, directeur des activités offshore de Drum Cussac. « La formation aidera la marine malgache à assurer la sécurité de l’environnement dans lequel s’inscrivent les activités du secteur des hydrocarbures de la région. Nous avons collaboré étroitement avec les pouvoirs publics, ainsi qu’avec les autorités administratives indépendantes et de régulation malgaches durant une période de 12 mois, et nous espérons être en mesure de poursuivre cette relation en livrant d’autres projets dans la région », déclare le directeur des activités offshore de Drum Cussac.

Le général de brigade Rabeharindranto, Directeur de la défense des Forces armées malgaches, ajoute : « La formation assurée par Drum Cussac a été très pragmatique. Elle a apporté à nos hommes des connaissances et des compétences en matière de conduite d’opérations de lutte contre la piraterie. »

Auprès des industries extractives également

La société Drum Cussac propose des solutions d’atténuation du risque et de sécurité destinées aux secteurs du pétrole et du gaz, de l’énergie, maritime et de la logistique. Cette société est idéalement placée pour travailler avec la marine malgache du fait de sa solide expérience, à savoir aider des organisations à surmonter les multiples défis auxquels elles sont confrontées lorsqu’elles opèrent dans des régions complexes où piraterie et criminalité sont présentes à l’état endémique.

Drum Cussac peut se prévaloir d’un palmarès avéré en matière de coopération avec le secteur du pétrole et du gaz, mais également diverses autorités nationales, en Afrique, au Moyen-Orient et dans la région Asie-Pacifique, dans le but de créer des capacités propres à permettre l’éclosion d’un environnement dans lequel les entreprises sont à même d’opérer en sécurité.

Recueilli par Valis

2 commentaires

Vos commentaires

  • 4 décembre 2013 à 16:50 | Jipo (#4988)

    " La formation aidera la marine malgache à assurer la sécurité de l’environnement dans lequel s’inscrivent les activités du secteur des hydrocarbures de la région,
    dans le but de créer des capacités propres à permettre l’éclosion d’un environnement dans lequel les entreprises sont à même d’opérer en sécurité."
    Il n ’est plus à démontrer que de notoriété publique les entreprises de ce secteur d’ activité se sont toujours battues pour la préservation de l’ environnement, et l’ intérêt des Pays qu’ ils exploitent .
    Que la marine Malgache du haut de ses 3 vedettes pour surveiller les quelques 6000 kms de cotes qui plus est sans carburant pour les alimenter, vont etre d’ une aide inégalée après une année de collaboration certainement à la hauteur de celle de l’ armée et ses hélicoptères contre la lutte des Rémenabila & consorts ...
    Ce que semble ignorer DRUM CULSEC c ’est que les Pirates se foutent royalement de Madagascar et de leur gardes cotes , autant qu’ eux comptent / la Marine Malgache pour les protéger , autant faire appel au spécialiste et homme de l’ Art : ratsyhiraka ...
    Doit-on prendre cela pour une farce ou une blague Belge , à moins qu’ elle soit pour le QI du rat zoel .

    • 5 décembre 2013 à 08:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      Toujours à fourrer son nez partout ,ce povr c...om de "JIPO/jupes

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS