Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 15 mai 2021
Antananarivo | 07h05
 

Société

Ihosy

1 Ariary pour 1 litre d’eau

mercredi 2 mai 2007 | Herimanda R.

Rien n’est gratuit. A Ihosy, chef-lieu de Région d’Ihorombe, un litre d’eau coûte Ar 1. Le maire a voulu apporter plus de précision à ce sujet. « L’eau, le produit, n’est pas payante. C’est juste le service que les usagers doivent payer. Faisant partie dudit service le salaire des agents affectés à chaque borne-fontaine pour surveiller la distribution de l’eau ». Payante ou pas payante, l’eau est achetée à Ihosy.

De plus, l’eau qui coule des fontaines publiques n’est pas potable si l’on en croit aux dires du premier magistrat de la ville « car elle ne subit pas le traitement comme il faut (sic) ». Il faut s’entendre sur le mot « potable ». Pour Albert Jeannot Andrianalison, il voulait faire une référence à l’eau de Jirama (Compagnie nationale d’eau et d’électricité). Par définition, une eau potable est une eau qui doit répondre à un certain nombre de critères pour être bue par l’homme sans danger pour sa santé. Elle doit, pour cela, répondre à un certain nombres de normes. A Ihosy, c’est une entreprise privée, TSFM qui assure la distribution, la gestion de l’eau et l’entretien des infrastructures. Elle le fait sous forme d’un système d’affermage. Jusqu’à présent, la Jirama ne s’occupe que de l’électricité dans cette localité.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS