Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 juillet 2021
Antananarivo | 22h00
 

Coopération

Power Africa

1,2 million USD pour apporter de l’électricité à 28 000 personnes à Madagascar

mardi 24 novembre 2020 | Mandimbisoa R.

Une subvention d’une valeur totale de 1,2 million de dollars vient d’être accordée par le gouvernement américain, par le biais de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) et l’initiative Power Africa, à trois entreprises malgaches. Elle devrait permettre de développer des mini-réseaux qui apporteront l’électricité à plus de 5 200 foyers et entreprises des zones rurales, soit plus de 28 000 personnes.

L’ambassade des États-Unis à Madagascar précise qu’à l’issue du lancement du programme de subventions de Power Africa pour le développement de mini-réseaux, en mai dernier, 17 entreprises ont fait leur demande. Au terme d’une étude approfondie, des subventions ont été attribuées à trois d’entre elles : Autarsys Madagascar, Hydro Ingenierie Études et Réalisations (HIER) et Henri Fraise fils & cie. Ces subventions permettront de fournir de l’électricité dans trois régions : Amoron’i Mania, Atsimo Andrefana et Boeny.

Il est alors prévu qu’Autarsys Madagascar et Henri Fraise fils & Cie vont construire des mini-réseaux hybrides qui allient panneaux solaires et batteries de stockage. L’entreprise Henri Fraise fils & Cie construira également un nouveau mini-réseau solaire de 100 kW-crêtes. Quant à HIER, elle va assurer l’extension d’un mini-réseau hydroélectrique existant dans le cadre du projet présidentiel des 100 villages pour l’électrification rurale.

« Cette subvention fait partie de l’effort du gouvernement américain, à hauteur de 3 millions de dollars, d’accroître la production d’énergie et l’accès à l’électricité dans le pays », précise l’ambassade des États-Unis, dans un communiqué relatif à ce projet. Depuis 2018, l’initiative a aidé plus de 57.000 personnes à avoir accès à l’électricité et fournira, d’ici 2022, de l’électricité à plus de 400.000 personnes.

Les subventions lancées par Power Africa soutiennent notamment les développeurs de mini-réseaux qui ont obtenu des concessions de l’ADER, mais qui ont du mal à boucler un financement pour leurs projets, tandis que les développeurs disposant de mini-réseaux existants devraient utiliser la subvention pour connecter des ménages supplémentaires au réseau. Ce projet soutient l’objectif de l’État malgache d’atteindre 50% d’accès à l’électricité au niveau national d’ici 2023.

Power Africa a déjà octroyé en septembre dernier 240.000 dollars à l’entreprise sociale franco-malagasy Nanoé pour alimenter 35 dispensaires ruraux desservant 140.000 patients dans le nord-est de Madagascar.

« Ces projets font partie des efforts du gouvernement américain d’agrandir l’accès à l’électricité à Madagascar, mais s’inscrivent également dans les objectifs de développement plus larges du renforcement de la démocratie et des capacités du gouvernement, du raffermissement des liens commerciaux et économiques et de la promotion d’une autosuffisance durable », indique l’ambassade des États-Unis à Madagascar.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 24 novembre 2020 à 12:56 | nez_gros (#10715)

    ça c’est abusé, moi je peux trouver 500 milles $, à cette taille là, avec main d’ouvre locale et reseaux hybrides, en utilisant les batteries de stockage et dans des endroits où le soleil est à 365 jour/365 jours, à qui profite tous ces surfacturations ???
    - N’est on pas en train de nous faire de l’amad ahmad là ?

    • 25 novembre 2020 à 08:25 | jeanclaude (#11090) répond à nez_gros

      Bonjour .
      Votre commentaire est confus si bien que l’on doit deviner ou supposer ce que vous voulez dire.
      De toute façon , et dans tous les domaines , le fil conducteur se résume à : placement avec reour sur investissement ( payback) et ...une expertise Malagasy , la corruption et son attelage , les détournements de fonds .

  • 24 novembre 2020 à 17:02 | Vohitra (#7654)

    « …A l’issue de la rencontre d’hier, la responsable américaine a précisé qu’au menu figurait les questions de développement, comme la santé, la lutte contre la pauvreté, l’énergie, la lutte contre la corruption, LE TRAFIC DES RESSOURCES NATURELLES, LE BOIS DE ROSE… »
    En ce 11 janvier 2016, la responsable de la politique africaine des Etats Unis était en visite à Madagascar où elle a rencontré le Président de la République Malagasy Rajaonariampianina Hery…

    « …le plan POWER AFRICA était également dans les discussions…une initiative du président Obama qui permettra de faciliter les investissements américains dans les infrastructures de production d’énergie… »

    Et coïncidence du calendrier ou le fait d’un hasard, à peine quelques jours après sa nomination par le nouveau Président élu américain Joe Biden en tant que Représentante Permanente des Etats Unis auprès des Nations Unies, la subvention pour le projet POWER AFRICA venait d’être débloqué par l’ambassade américaine à Antananarivo…

    Elle, c’est Linda Thomas Greenfield…

    https://www.temoignages.re/international/madagascar/la-responsable-de-la-politique-africaine-des-usa-en-visite-a-madagascar,85060

  • 25 novembre 2020 à 10:29 | lysnorine (#9752)

    Re : « L’entreprise Henri Fraise fils & Cie construira également UN NOUVEAU MINI-RÉSEAU SOLAIRE de 100 kW-crêtes. »

    Sady mampalahelo no mahamenatra fa itony zavatra hataon’ny HFF & Cie itony no TSY VITA na TSY HAIN’ny mpitondra sy mpanao fanjakana malagasy ary ny JIRAMA mihitsy.

    Ny famolavolana sy fanefena VINAVINA HANORENANA ORINASA amin’ny fivondronana faribohitra/faritanana manerana ny FARITRA 22, hamokatra HERIN’ARATRA na elektrisite avy amin’ny TANAMASOANDRO – ka azo HISAMBORAM-BOLA amin’ny any ivelany –, izany no TENA ILAINA amin’ny lafin-javatra rehetra : tokony ho nanamboarana « Plan Quinquennal » mirakitra « PROJETS D’OPÉRATIONS » izany, tahaka io ho ataon’ny HFF & Cie io, ary mazava tsara fa TSY FIKASANA « ka KABARY politico-académique »sy « généralités abstraites » fotsiny izany.

    Tsy fantatray kosa aloha raha efa misy ihany izany, fa ny azo inoana dia izao : raha ry HFF & Cie no teo amin’ny toeran’ny mpanapaka Malagasy(Fanjakana , JIRAMA, sns.) dia mety ho maromaro ny « mini-réseau solaire de 100 kW-crêtes » tahaka itony haorina, hany ka, ao anatin’ny fotoana fohy, dia ho afaka olana tsikelikely amin’ny « électricité » [sy ny rano koa !] ny Malagasy sy Madagasikara.

    • 25 novembre 2020 à 11:42 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à lysnorine

      Salama,

      Ka tsy io ve no antsoina hoe fiaraha-miasa ny fanjakana sy ny tsy miankina na 3P (Partenariat Public et Privé).
      Ka inona indray ity fanakianana ataonao ity ?

    • 26 novembre 2020 à 00:38 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Re plus qu’hier et moins que demain 25 novembre à 11:42 répond à lysnorine
      « Ka tsy io ve no antsoina hoe FIARAHA-MIASA ny fanjakana sy ny tsy miankina na 3P (PARTENARIAT Public et Privé).
      « Ka inona indray ity fanakianana ataonao ity ? »

      Salama !
      TSY MISY DIKANY izany hoe « PARTENARIAT Public et Privé » fa hevi-damaody sy teny firehitra natao lamaody ihany koa, natao hitsimbinana ny HAMBO-PON’ ny mpitondra sy mpanao fanjakana Afrikanina sy Malagasy marivo salosina, tsy mahatantana tsara ny ekônômiamn’ny tany entiny mba hampandroso azy sy ny vahoaka ao aminy .
      TSY METY HITOVY SARANGA MIHITSY izany hoe « Fanjakana » (Afrikanina sy Malagasy) sy ny orinasa vahiny [ary ny Fanjakana iavian’izy ireo] izany ka raketin’ny hevitry izany hoe « PARTENARIAT » izany !

      Ny tetik’asa kasain’izy ireo hatao ary TEREN’izy ireo ho eken’ny Fanjakana mampiantrano azy dia toy « ny HANINA OMENA ANDEVOLAHY : TSY TIAN-KANO, TIAN-KANO »., na mahasoa ilay firenena na tsy mahasoa azy.

      Ny fiaraha-miasa tamin’ny Fanjakana sy ny orinasa tsy miankina amin’ny Fanjakana dia efa nisy hatry ny ela ary na taiza na taiza ! Ny endriny dia ny fananganana « SOCIÉTÉ D’ÉCONOMIE MIXTE » isan-karazany natao hanatontosa TETIKA ASA na « projet » AVY AMIN’NY FANJAKANA IRERY », novolavolainy izy samy irery – na dia mety nilainy mpanolo-tsaina ara-teknika KARAMAINY aza izany ! – izay heveriny fa hahasoa ny firenena entiny. Koa tsy nilaina ny namoroporonana ity hoe « PPP » ity.

      Ny fanakianana nataoko dia ny TSY FAHAVITAN’NY FANJAKANA sy ny « ELITANY » manao PROJET TENA ILAINA sy mahasoa ny vahoaka sy ny firenena. Tsy vao izao akory izany fa efa hatry ny ela ary izany no anisan’ny antony lehibe tsy mampandroso an’i Madagasikara fa ny fahantran’ny bozaka aman’ahitra aza no vao mainka miroborobo tsy misy fiatoany omban’ny kobaka am-bava sy ny volana hatenda.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS