Madagascar-Tribune.com
http://www.madagascar-tribune.com/Un-nouveau-scanner-au-port-de,17004.html
Un nouveau scanner au port de Toamasina
Journée mondiale de la Douane /
vendredi, 27 janvier 2012
JPEG - 85.8 ko

Le nouveau scanner fixe.

L’occasion de la journée mondiale de la Douane ce jeudi 26 janvier, a été saisie par le partenaire technique de la Douane malgache, Gasynet, de présenter et d’inaugurer avec le président de la transition, Andry Rajoelina, le nouveau scanner fixe du port de Toamasina. C’est la nouvelle acquisition de la Douane malgache. De fabrication franco-allemande, ce scanner fixe de type « portail » traite (contrôle et vérifie) en moyenne 110 conteneurs ou camions conteneurs par heure avec des capacités de discrimination organique et inorganique. Le scanner mobile utilisé depuis 2005 à Toamasina sera transféré au port d’Antsiranana.

160 containers par jour circulent au Port de Toamasina. Le scanner à structure fixe facilitera encore plus les opérations douanières au Port. Le directeur général de la Douane, Vola Razafindramiandra, a souligné que la Douane malgache se soucie du rapprochement de l’Administration avec le secteur privé. Le thème de la célébration de la journée mondiale de la Douane étant : « Les frontières séparent, les Douanes rapprochent », ce nouvel appareil de plus de 3 millions d’euro, de fabrication franco-allemande par la Société Smith Heimann, répond aux exigences de contrôle non seulement en terme de qualité mais surtout de sécurité des marchandises. Ce scanner fixe contribue également, a-t-il expliqué, à améliorer les retombées économiques et à améliorer les recettes des caisses de l’État. La Douane contribue à hauteur de 25% des recettes de l’État. « Nous avons des obligations envers les caisses de l’État. Nous avons des comptes à rendre à la génération future. », a-t-il déclaré. Conscient des irrégularités et des différentes fraudes au sein de la Douane durant certaines opérations, le DG de la Douane a souligné que chacun doit prendre ses responsabilités.

Après l’inauguration du nouveau scanner, Andry Rajoelina a effectué une visite inopinée des services du Port autonome de Toamasina où sont stockés les 20 900 tonnes de riz importés par l’État. Puis, la délégation présidentielle a fait un tour à l’Hôtel de Ville de Toamasina qui s’inscrit dans les promesses présidentielles de l’année dernière. Une visite au nouveau Centre hospitalier de Toamasina, lequel possède une capacité d’accueil de 120 lits a suivi. Plus de 91% des travaux de construction ont déjà été réalisés.

Recueilli par Valis

commentaires