Madagascar-Tribune.com
http://www.madagascar-tribune.com/Valoriser-la-langue-maternelle,16465.html
Valoriser la langue maternelle
Semaine de la traduction /
mardi, 27 septembre 2011
/ Haingo

La semaine de la traduction à Madagascar a commencé ce lundi 26 septembre au Tahala Rarihasina Analakely et elle ne s’achèvera que le 30 septembre prochain. Havatsa Upem, organisateur de cet évènement à vocation culturelle avec sa section de traduction et de terminologie prévoit diverses activités pour cette semaine. Entre autres, une vente exposition dont l’objectif est de familiariser le public au monde de la traduction. Les quatre premiers jours de l’évènement seront consacrés aux échanges et rencontres durant lesquelles plusieurs thèmes tels que « la Terminologie dans l’enseignement et la Terminologie dans la littérature ainsi que celle dans la vie publique et sociale et celle dans la vie des Institutions » seront débattus par les intervenants et l’assistance.

Henri Rahaingoson , président de Havatsa Upem expliquer : « le thème mondial est la traduction : un pont entre les cultures. Ce thème a été choisi car la traduction est indispensable pour le développement d’un pays étant donné qu’on traduit pour découvrir et faire découvrir d’autres cultures ». La cible de cette manifestation est constituée surtout des jeunes vu que la traduction permet de s’approprier un savoir et de faire progresser les sciences et techniques. Ainsi l’objectif étant de promouvoir et enrichir la langue maternelle, affirme toujours ce président.

Il est à noter que la journée mondiale du 30 septembre a été instaurée en 1991 sur l’initiative du professeur Gonie Bang et du comité de communication de la Fédération Internationales des Traducteurs (FIT). Elle a comme objectif de rappeler au monde extérieur et aux clients de la traduction et de l’interprétation le rôle clé joué par ces professeurs dévoués, qui sont bien des travailleurs de l’ombre. Madagascar n’est pas encore membre de la FIT mais avec la société de l’information, la grande île est entrée dans l’âge de la traduction généralisée.

Pour clôturer cette semaine de la traduction et de l’interprétaion, les organisateurs en partenariat avec la Faculté des lettres d’Antananarivo, l’École Normale Supérieure d’Antananarivo et le Fikambanan’ny Mpampiely baiboly Malagasy projettent d’organiser une soirée de gala poétique et musicale au Carlton d’Anosy.

commentaires