Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 22 avril 2018
Antananarivo | 00h04
 

Répondre à un commentaire

5 décembre 2017 à 13:06 | doulos (#10113)

Je m’étonne que sur un sujet aussi brûlant et qui touche à la vie quotidienne des Malgaches, son éminence dadabe-pangloss reste silencieuse (« se » pour l’accord avec éminence ; je laisse volontiers le ridicule de L’écriture inclusive aux précieux.ses que sont pangloss et les gens de son espèce.)

Il est vrai que se pencher avec compassion sur le quotidien des petites gens exige un miminum de compassion et est beaucoup moins glorifiant que de nous distiller ad ostentionem et pompeam ses « rêveries du touriste solitaire » et ses aphorismes d’une incroyable « beaufitude » qui ne manquent jamais d’ébahir ses zélés admirateurs ravis de se jeter sur ses petites verroteries clinquantes, tels des groupies de Jauni Halliday se ruant sur un de ses mégots de cigarette qu’elles conserveront ensuite religieusement.

On aurait aimé connaître son avis éclairé sur cette question donc,... et pendant qu’on y est, sa réaction sur le débat actuel concernant le harcèlement .... lui qui naguère se laissait aller à des confidences et avouait benoîtement avoir régulièrement pris la liberté de pincer les fesses des hôtesses de l’air exotiques quand il prenait l’avion ... bien qu’il l’ait par la suite farouchement nié ! ...trop tard les écrits restent ! On comprend que notre pangloss qui se prend pour Voltaire ait hâte de faire oublier la révélation de des pratiques .... il lui restera toujours le souvenir de ses amours ancillaires à Mada...
T’inquiète dadabe, c’est toujours permis, et pour longtemps encore !

Publicité


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 278