Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 18 janvier 2018
Antananarivo | 00h15
 

Répondre à un commentaire

3 décembre 2017 à 18:32 | diego (#531)

Bonjour Vohitra,

La solution est politique et il faut s’appuyer sur le Droit en vigueur dans le pays, point ! En dehors de celà, c’est du non sens.

Mais parlons.....

Je ne rentre pas dans l’histoire de Madagascar. Je n’ai pas le niveau....

Maintenant, l’ambition qui est la mienne est une ambition politique, c’est de sortir le pays de la crise dans laquelle il est englué, la tête haute. C’est à dire, sans humilier personne. J’ai l’impressin que vous réagissez, comme cela, sans vraiment connaître mes objectifs en fait.

Une crise politique banale peut conduire un pays à une crise meurtrière, dévastatrice si on n’y prend pas garde. Ce notre cas aujourd’hui. Il n’y a pas de guerre, comme telle, mais le pays est frappé par une crise qui touche plus 50% de sa population.

Les crises politiques que Madagascar a connu depuis son indépendance ont été toujours teintées par la méfiance, la détestation et les mépris entre les FOKO dans le pays. J’ai dit ici, que Madagascar sur ce point a connu des progrès.....les Universités, les écoles etc.....ont fait vite avancer le pays. Mais peu de changement à la tête du pays et dans la classe politique, autrement dit, chez nos élites, les changements de mentalité évoluent lentement.

J’ai toujours proposé une politique, et cela tient toujours aujourd’hui, qui consiste à partager le pouvoir à la tête du pays, bien définir les rôles de l’Armée, les rôles que le pays souhaite donner aux étrangers, politiques ou économiques ou les deux, et redéfinir les rôles des élus des grandes villes. C’etait faisable en 2009, en tout cas facile à mettre en place. Cela devient compliquer quand la crise prend racine. Violer les lois deviennent normal. Par conséquent, les initiatives locales deviennent caduques celles des pays étrangers deviennent des solutions. Une situation bancale pour un pays indépendant.

Mais cette pensée même qui consiste à vouloir faire croire ou pire à expliquer qu’à Madagascar, il n’y a pas des problèmes ethniques, dans un pays où on peut voir 22 FOKO, est une ignorance.

La France et l’Europe et l’Amérique du Nord ont et connaîssent des problèmes avec quelques origines qui composent leurs populations, il y est des racismes, des problèmes politiques, raciaux économiques et d’intégration etc.....par miracle, ces problèmes n’existeraient pas à Madagascar ? Laissez-moi rire et dire encore une fois, c’est de l’ignorance.....et si j’étais vicieux et méchant, je demanderais aux gens qui oseraient me contre dire, de quelle origines ils sont ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 185