Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 21 avril 2018
Antananarivo | 23h34
 

Répondre à un commentaire

1er décembre 2017 à 13:50 | akam (#7944)

- Ce qui se discute actuellement decoule de 2010, la constitution de la 4eme republique instituee comme dans ts pays africains par des putschistes. Elle est ce qu’elle est, lors de ces premieres annees de mandature, Hery n’a pas ose a la changer. He ben qu’il execute. Evidemment l’esprit est domine par le formalisme d’une « nouvelle constitution » mais qu’est ce que cela veut dire ? Le regime actuel est confronte par la mise en œuvre de celle-ci et constate l’existence des jalons ! Bien sur que le regime de transition (2009-2013), muni d’esprits effervescents, fut contraint par un dynamisme incontrole de modifier la constitution. Mais la pratique n’est pas si simple que cela car l’executif est contraint d’outrepasser le droit.
- C’est pourquoi l’interpretation des regles juridiques dans leur ensemble font apparaitre des quiproquos versant meme dans l’irrespect de la constitution. Le passage de Rivo Rakotovao a la tete du senat est revelateur. Transpose au droit constitutionnel, les deplacements presidentiels actuels, de surplus fleuris par le contenu des discours, revelent l’inconstitutionnalite de la pratique. Comme la HCC ne donne pas vie a un « vrai » controle democratique. Le tout devient ubuesque car l’institution en charge de « policer » et d’exiger l’application de la constitution est defaillante. Oui la verticalite de la nomination de la tete de la HCC explique cela. Malheureusement, le babakoutoland n’echappe pas a la pratique africaine comme quoi le regime au pouvoir applique l’autocratie.
- D’ailleurs, HRM ne se voile pas la face pour couper des rubans a longuere de journee afin de crier haut et fort sa reelection et martele notamment son nom pour que son nom et sa personne hantent les chaumieres gasy. Y a qu’a suivre ce qui se trame actuellement entre le PRM et le HVM. Ce dernier par la bouche de son president « reclame » formellement la candidature de HRM, mais sans etre handicapes mentaux, que fait et dit celui-ci lors de ces prises de parole ? Dans ce schema, pour autant qu’ils (PRM et HVM) disent respecter la constitution, la propagande presidentielle est bien en marche.
- A un an de la presidentielle, Jupiter a fait la demonstration en France qu’il est inutile de monter un parti, poussiereux d’espoir (Marine) et de desespoir (Fillon, Hollande…), pour parvenir a sa fin. Il est clair que HRM a change de statut car il a au Q maintenant le HVM. Ce parti, etant un moteur de sa mandature, n’est a l’abri de toutes mesaventures mecaniques. C’est la regle et notamment en Afrique. Mugabe vient de subir les frais. A suivre car ces pratiques « dites » constitutionnelles foisonnent en Afrique etant donne que le niveau intellectuel des politiciens gasy gravitant autour est malheureusement bas.

Publicité


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 276