Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 18 janvier 2018
Antananarivo | 00h15
 

Répondre à un commentaire

29 novembre 2017 à 19:23 | Turping (#1235)

Services publics et corruptions ?
- Dommage ,Mme Sahondra Rabenarivo a omis d’intégrer le phénomène de « corruption » cette-fois dans son article concernant la loi des finances .Pourtant ,la réalité nous démontre que tout ce qui touche le « public » a un retard énorme .Je venais juste de passer 1 mois et dem de vacances à Madagascar ,mon pays que j’aime adorablement ,hélas tout s’est dégradé sur tous les plans au fil des ans y compris la mentalité ,l’incivisme ,l’insécurité,la pauvreté touchant la majorité des populations ,....
- De nombreuses recherches ont démontré l’effet négatif de la corruption sur le développement humain ,montrant qu’elle était préjudiciable à l’état de santé et au niveau d« éducation de la population engendrant un ralentissement de la croissance que pouvait entraîner la corruption en freinant l’investissement privé et l »émancipation citoyenne .
- La corruption au niveau budgétaire ,forme de corruption publique au sens large .Elle peut correspondre le plus souvent à des détournements de fonds publics (corruption avec vol) ou de dessous -de table ’( corruption sans vol).
- La corruption est intrinsèquement liée au mécanisme de délégation de responsabilité et se nourrit de l’asymétrie qui le caractérise .
- Si le pouvoir politique est fortement concentré ,le niveau réel de corruption est élevé et la composition de l’investissement public altérée au profit des dépenses sujettes à corruption- (les dépenses en capital physique -et au détriment en capital humain).D’où l’intérêt de décentralisation,déconcentration effective et financière du système ( pouvoir attribué au fokonolona et fihavanana à l’ancestrale ).
— En revanche ,si le pouvoir est plus démoctratique ,les décideurs publics cherchent à dissuader la corruption et favorisent donc lles dépenses non sujettes à corruption et les dépenses en capital humain ,le développement sur le long terme (PIB FORT).
- Le niveau de corruption ,le ratio de dépenses et le PIB par habitant dépendent à l’équilibre de la concentration du pouvoir politique et de la technologie de corruption .
Masina ny tanindrazana !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 175