Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 3 décembre 2016
Antananarivo | 17h49
 

Vite dit

Vite dit

mercredi 2 décembre 2015 | Léa Ratsiazo

Santé - 460 porteurs du virus du Sida à Madagascar : Officiellement, les responsables sanitaires ont détecté 460 séropositifs à Madagascar. Néanmoins, l’ONUSIDA estime à 39 000 les malgaches porteurs de virus de sida qui s’ignorent dont 4 000 enfants de moins de 15 ans. Quoi qu’il en soit, Madagascar figure parmi les pays d’Afrique ayant un faible de taux de prévalence avec 0,4%. L’objectif étant de maintenir le taux, voire de le réduire à zéro. Notons que les séropositifs malgaches n’ont plus été approvisionnés en médicaments par les hôpitaux publics depuis plus d’un mois.

26 commentaires

Vos commentaires

  • 2 décembre 2015 à 09:30 | Dadabe (#9116)

    460 séropositifs pour les responsables sanitaires malgaches, 39.000 pour l’ONUSida. Cherchez l’erreur. Une erreur impardonnable ! Notez bien que depuis un mois, il n’y a plus de médicaments pour les séropos dans les établissement sanitaires publiques. Cinq ans de « Transition » et deux années sous la coupe de l’ancien ministre du minus habens Bac-8... Bravo !

    • 2 décembre 2015 à 10:17 | Eloim (#8244) répond à Dadabe

      Léa doit revoir la source de ce chiffre qui rend fou furieux les autres qui n’attendent que les dérapages de nos journalistes à ce terrain accidentel et glissant quant à ce qu’ils appellent incessamment manque de professionnalisme.
      Pourquoi ne pas corriger vous-même plutôt que de crier oh scandale, alors qu’un peu plus bas c’est écrit que le taux de prévalence est assez moindre et est de 0,4% (environ 88000 malgaches) qui est largement supérieur à 39000 séro+ (environ 0.2%).

    • 2 décembre 2015 à 11:25 | Dadabe (#9116) répond à Eloim

      Je n’ai pas les moyens immédiats de corriger un chiffre fourni par l’ONUSida. Par ailleurs, le taux de prévalence est calculé sur quelle base ! le nombre de la population malgache (lequel ? 22,25,29 millions ?) ou bien celui de la population estimée en âge d’avoir des pratiques sexuelles (13, 15 millions ?).
      Si vous avez des lumières là-dessus, merci de m’éclairer.
      Si le nombre de séropos est de 88.000 au lieu de 39.000, raison de plus pour crier au scandale, non ? Je ne comprends pas très bien votre réaction.... Bonne journée.

    • 2 décembre 2015 à 11:51 | Gérard (#7761) répond à Dadabe

      formidable ! miraculeux ?

      compte tenu des pratiques sexuelles locales assez voisines de celles de la race canine, le taux de prévalence de cette maladie devrait logiquement avoisiner celui de l’afrique du sud soit au delà de 15%

      bien sur sans « thermomètre », c’est à dire sans dépistage, on n’a jamais de « température »

      Attendez un peu qu’ un « instruit » local découvre que le sida est un moyen de trouver quelques dollars auprès de la communauté internationale et vous verrez éclore les sidéens comme vous venez de découvrir les « sinistrés climatiques »

      en attendant, que dieu continue de vous protèger du Syndrome Imaginaire pour Décourager les Amoureux !

    • 2 décembre 2015 à 12:15 | Dadabe (#9116) répond à Gérard

      Honte à vous. Votre propos est injurieux et raciste (ce qui en France vous mériterait quelques ennuis judiciaires !). Votre pseudo laisse d’ailleurs penser que vous n’êtes pas Malgache mais Français (à la Réunion, non ?). Vous êtes odieux, même s’il est vrai qu’il n’y a pas eu d’étude épidémiologique sérieuse concernant la prévalence du VIH à Madagascar. C’est vous le chien !

    • 2 décembre 2015 à 12:16 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      PS - Selon l’ONUSida, la prévalence du VIH est calculée sur la population de 15 à 49 ans.

    • 2 décembre 2015 à 12:26 | Gérard (#7761) répond à Dadabe

      mon propos concerne les pratiques, les mœurs, la coutume, pas les personnes !

      et concernant les pratiques, je confirme :

      je te renifle, je te prends par le bras et je te fais ton affaire dans le bouzak !

    • 2 décembre 2015 à 12:41 | Dadabe (#9116) répond à Gérard

      Du con et ça, tu ne l’as pas écrit, peut-être ? « ...pratiques sexuelles locales assez voisines de celles de la race canine » ! Si ce n’est pas prendre les Malgaches pour des chiens, c’est que nous ne parlons pas la même langue. Au fait, c’est quoi le bouzak ?

    • 2 décembre 2015 à 12:49 | leclercq (#4410) répond à Dadabe

      Pourquoi vous offusquer ??? vous vous sentez visé personnellement ou quoi , soyez objectif que de vous emballer , à lire vos propos(Français à la Réunion mais pas Gasy ) c’est plutôt vous qui êtes raciste , DADABE fané .

    • 2 décembre 2015 à 13:09 | Gérard (#7761) répond à Dadabe

      oui, j’ai écrit cela, un brin provocateur, et que vous répétez.....

      Suis je raciste ? non je le suis moins que ceux qui concoctent à tout va des prix vahazas, angap, hopitaux, etc

      moins que ceux qui interdisent aux merinas quelques sites autour de Diégo

      le bozaka, c’est, si vous continuez sur la belle lancée actuelle, ce que mangeront ceux qui n’auront pas fui cette ile dans quelques décennies !

      Mais contrairement ce que vous imaginez peut être, ce n’est pas du tout ce que je souhaite

      bonne journée quand même

    • 2 décembre 2015 à 13:09 | Tsisdinika (#3548) répond à Dadabe

      Ces 460 cas de séropositivité ont été recensés sur un nombre total de personnes ayant subi un dépistage s’élevant à environ 200.000. Parmi eux, les groupes distincts les plus touchés sont les femmes enceintes, les homosexuels « MSM » et les toxicomanes.

    • 2 décembre 2015 à 14:12 | Dadabe (#9116) répond à Gérard

      Faute avouée, faute pardonnnée ? Mais ce n’est pas « un brin provocateur », c’est purement et simplement raciste. Cela dit, chacun peut commettre une erreur. Bonne journée à vous, aussi, et surveillez un peu vos écrits lorsqu’il s’agit d’une généralité : LES Malgaches. Non. Ratsiraka gros con, oui. Vous voyez la nuance ?

    • 2 décembre 2015 à 14:23 | Dadabe (#9116) répond à leclercq

      Je m’offusque de propos racistes et je m’étonne que vous n’en fassiez pas de même. Si j’évoque La Réunion c’est tout simplement parce qu’en plus d’un quart de siècle j’ai croisé la route (dans les hôtels, les aéroports régionaux, les restaurants et sur les plages, mais pas les discothèques ni les bars que je ne fréquente pas) de centaines d’hommes réunionnais venus à Madagascar uniquement pour « baiser comme des chiens » et pour pas cher. La proximité joue, naturellement, mais proportionnellement, les vazahas de métropole se tiennent mieux (pas tous, évidemment !). Si cela ne vous gêne pas non plus, alors tant pis. Votre cas est désespéré.
      PS - Loin de moi la pensée d’impliquer TOUS les Réunionnais. Je réagissais aux propos inacceptables d’un homme dont le pseudo est Gérard (plutôt vazaha comme prénom, non ?) et je me demandais s’il n’était pas de La Réunion. Ce n’est pas raciste, du tout. Ne cherchez pas inutilement querelle. Merci.

    • 2 décembre 2015 à 14:27 | Dadabe (#9116) répond à Tsisdinika

      Merci de cette précision. J’imagine que les 200.000 personnes dépistées avaient été préalablement ciblées, non ? Au moins en ce qui concerne les tranches d’âge.

    • 2 décembre 2015 à 15:10 | Tsisdinika (#3548) répond à Dadabe

      J’aurais aimé avoir plus de précisions mais les chiffres que j’ai partagés ont été tirés du discours du ministre de la santé diffusé sur Tvm. J’en ai retenu que quelques bribes d’information.

      Je ne regarde presque jamais Tvm, comme tout le monde, mais le Professeur Lalatiana est une personne que j’apprécie parce qu’il a opéré mon neuveu, donc j’ai écouté ce qu’il avait à dire.

      J’ai beau chercher ensuite sur internet ou le site du ministère la transcription de ce discours mais rien.

    • 2 décembre 2015 à 16:50 | Gérard (#7761) répond à Dadabe

      vous vous trompez cher monsieur, Didier Ratsiraka n’est pas « gros »

    • 2 décembre 2015 à 18:32 | Dadabe (#9116) répond à Tsisdinika

      Pas grave... J’imagine qu’ils n’ont pas dépisté les bébés ni les personnes âgées (encore que, s’agissant des bébés, il y a un risque de transmission de la mère à l’enfant...). Merci !

    • 2 décembre 2015 à 18:37 | Menalahy (#9072) répond à Tsisdinika

      Si les femmes enceintes sont en tête du classement, les hommes hétérosexuels devraient, logiquement les précéder.

      A moins que les hommes hétérosexuels soient des polygames.

      Ou bien, ces « femmes enceintes » se sont transmises le HIV entre elles.

      Ou bien, ces « femmes enceintes » sont des toxicomanes (par injection) : dans ce dernier cas, elles se retrouveraient dans le classement des toxicomanes.

    • 2 décembre 2015 à 19:08 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      Tsisdinika, j’ai continué nos échanges sur l’autre article. Mais vous n’êtes pas obligé d’y jeter un oeil.

    • 2 décembre 2015 à 20:47 | vatomena (#7547) répond à Dadabe

      On peut etre raciste sans le savoir ,Dadabe !
      mettre en cause quelqu’un parce qu’il s’appelle gérard ,est peut etre français ,pire venir de la Réunion,est tout de meme hasardeux

      Connaissez vous le « tsena ampela » -Renseignez vous et venez nous en parler par la suite

    • 3 décembre 2015 à 12:22 | leclercq (#4410) répond à Dadabe

      Bonjour
      Comment pouvez porter des jugements sur des endroits que vous dites ne pas fréquenter !!! autre chose , nos parents nous avaient donné ou affabulé des prénoms ( Français ou Gasy ) peu importe, cela ne fait de nous des étrangers !!!

    • 3 décembre 2015 à 18:36 | Tsisdinika (#3548) répond à Menalahy

      Menalahy,

      J’ai jeté un coup d’oeil à votre post dans l’article sur le Sida et vous remercie d’avoir consacré autant de temps et de reflexion pour me répondre.

      Concernant le volet « finalité ultime » (comme la procréation, l’alimentation, etc) et le volet plaisir, je voudrais insister que l’un ne va pas sans l’autre. La nécessité physiologique et la nécessité psychique vont toujours de pair dans les « cas normaux » que vous avez cité, mais elles ne sont pas hiérarchiquement égales.

      Je ne vous apprends rien : une personne qui se nourrit le fait en premier lieu pour satisfaire la nécessité de rester en vie. Ensuite, il peut y surajouter l’extra du plaisir d’une bonne franquette (en sachant qu’il est probable que plus de la moitié de l’humanité ne goûte jamais à ce « luxe »).

      Pareil pour les vêtements : une personne s’habille pour protéger son corps et donc sa vie d’abord (à moins d’être très velu ou de vivre dans des climats cléments !). Le reste ne sera que fantaisie ou luxe, suivant les moyens de chacun. Personne ne fera passer sa fantaisie en premier par exemple et préférer l’achat d’un string à 500 Euros pour l’habiller en plein hiver au lieu d’une bonne doudoune qui la tiendra chaud. Le contraire sera preuve d’une sérieuse désorientation mentale.

      Qu’en est-il alors d’un couple qui se forme et qui vise la durée. Ilq prennent la décision de s’unir pour à la fois avoir des enfants et avoir du plaisir. Pour preuve, même les couples homos adoptent des enfants pour pallier au « défaut technique » parce eux-mêmes ressentent ce besoin. Je ne vous parle même pas du désespoir des couples qui ne peuvent avoir d’enfants.

      D’où il ressort que s’engager dans une relation intime et une pratique sexuelle qui rappellent vaguement les modalités de la « version standard » mais en intervertissant le primat dans l’ordre naturel des nécessités ou en tronquant les composantes, équivaudrait à préférer un string en hiver à la doudoune. Preuve ici d’une désorientation sexuelle. Et comme vous ne croyez pas en Dieu, vous ne serez donc pas sensible au fait que Dieu à créé le premier couple humain en « Adam and Eve » mais pas en « Adam and Steve ». Essayez également d’analyser sous cet angle les pratiques perverses qui m’a valu vos foudres parce que je les ai placé sur le même plan que l’homosexualité. Moi, je n’y vois aucune différence.

      Vous persistez à dire que l’amour chrétien n’existe pas ou si peu. Je ne vous donne ni tort ni raison. Vous croyez sans doute que par la tolérance et l’ouverture d’esprit que vous témoignez envers les homosexuels, vous faites preuve de beaucoup plus d’amour pour son prochain que les chrétiens de votre connaissance ou entourage. Toutefois, aimer son prochain, ce n’est pas l’accepter tel qu’il est comme on entend souvent le dire. Si une personne est malade, on cherchera à l’aider mais pas à lui faire croire que ce qu’elle a est normal. Maintenant, si son bonheur est dans la maladie, personne ne peut l’obliger à changer d’avis. Si en plus son entourage, ses amis, les gens célèbres, les leaders d’opinion, la loi de son pays, lui disent qu’elle est tout à fait normale, elle va y aller gaiement (!). Mais est-ce que ces gens pourront tous un jour dire qu’ils ont agi dans l’intérêt de cette personne ou n’était-ce plutôt qu’elles ont aimé ne pas avoir à nager à contrecourant et se faire de bonnes opinions sur elles-mêmes ?

  • 2 décembre 2015 à 12:10 | racynt (#1557)

    J’imagine que c’est grâce à la boule de cristal que l’ONU a pu connaître le véritable nombres de seropositif

    • 2 décembre 2015 à 12:32 | Dadabe (#9116) répond à racynt

      Voici quelques chiffres trouvés sur le site de l’ONUSida. Ce sont des estimations (2014) avec, probablement, de fortes marges d’erreur. Mais il s’agit tout de même d’une indication à prendre en compte au lieu de rigoler avec des boules de cristal...
      Estimations VIH et SIDA (2014) :
      *Nombre de personnes vivant avec le VIH
      39,000 [34,000 - 45,000]
      *de prévalence chez les adultes de 15 à 49 ans
      0.3% [0.3% - 0.3%]
      *Adultes âgés de 15 ans et plus vivant avec le VIH
      35,000 [30,000 - 40,000]
      *Femmes âgées de 15 ans et plus vivant avec le VIH
      16,000 [14,000 - 18,000]
      *Enfants âgés de 0 à 14 ans vivant avec le VIH
      4,500 [3,900 - 5,200]
      *Décès dus au sida
      3,200 [2,500 - 5,300]

      PS - Chaque personne séropositive et qui l’ignore est une « bombe » potentielle, a fortiori si elle a une activité sexuelle importante et vagabonde qui contamine « à l’aveugle » autant de partenaires. D’où l’urgence absolue de mettre une capote !!!! Laissez les évêques avec leurs enfants de choeur et les grenouilles de bénitier avec leurs gros cierges. Mettez des capotes !!!

  • 2 décembre 2015 à 16:20 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    « L’objectif étant de maintenir le taux, voire de le réduire à zéro. Notons que les séropositifs malgaches n’ont plus été approvisionnés en médicaments par les hôpitaux publics depuis plus d’un mois ».

    Voilà au moins un objectif qui sera surement (car sans médicament les séro+ ne grèveront plus les statistiques) atteint à mettre au bénéfice du présent régime (quelle intelligence) : Enfin quelque chose de positif après tant d’année de promesse en l’air n’est-ce pas DADABE ?
    Faites attention aux chars Leclerc,
    je vois bien que vous avez pris à la légère
    mon avertissement d’hier.

    • 2 décembre 2015 à 18:35 | Dadabe (#9116) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Hé oui... Cassons le thermomètre, on n’aura plus de fièvre. S’agissant de Leclercq et de son char, c’est négligeable.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 240