Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 21h16
 

Vite dit

Vite dit

mercredi 26 août 2015 | Ben

- Le président de l’intersyndical de la Jirama déclare que la grève se poursuit. Elle s’étend jusqu’aux agents qui font le relevé des compteurs et qui délivrent les factures. Dès lors, le président de l’Intersyndical de la Jirama prie les abonnés de prendre leur facture dans les bureaux de la Jirama et d’y effectuer les paiements. Est-ce la grève ou pas ? Les grévistes lancent un appel au ministre des Finances pour discuter du problème de délestages car c’est une question d’argent qui fait perdurer ces délestages.

- Les réunions des enseignants chercheurs du SECES se suivent et se ressemblent. Assemblée générale ou conseil national, section Antananarivo, ou au niveau national, n’apportent que report et suspens de plus en plus lourd de la reprise des cours ou de grève générale. Les étudiants sont sur des charbons ardents et une autre assemblée générale ou conseil national du SECES décidera de la suite alors que la ministre de l’Enseignement supérieur multiplie les appels à la raison à l’attention des enseignants et au calme à l’endroit des étudiants.

- Des chefs de régions abusent de leur autorité. Sont accusés directement par des membres de bureau de vote dans le district d’Antsalova, région Melaky, le chef CISCO, le chef de district, le chef de région, voire des éléments de la CENI-T locale, de faire pression pour que les résultats des votes des élections de maires et conseillers soient changés et présentés en faveur du parti HVM. Un plaignant est même apparu à visage découvert dans les médias tandis que les autres membres du bureau de vote ont témoigné devant les enquêteurs de la gendarmerie. Ce serait donc les pièces à conviction du flagrant délit qui sont étalées dans les médias. D’après les reportages de la presse en effet, ces malfaisants étaient surpris en pleine action d’inversion des résultats alors qu’ils devaient acheminer les matériels de vote au district.

- La peste pulmonaire tue six personnes à dans la commune Ampasimpotsy Gare, district de Moramanga ce 24 août. Sept (7) personnes atterrissent à l’hôpital de Moramanga ; deux (2) d’entre elles décèdent aussitôt et trois autres également. D’après les sources locales à Moramanga, rapportées par Radio Don Bosco, les autorités sanitaires de Moramanga en partenariat avec l’Institut Pasteur certifient que l’origine de ces décès est la peste pulmonaire. Des mesures ont déjà été prises. La Direction de veilles sanitaire épidémiologique confirme.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 26 août 2015 à 10:12 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Est-ce l’atmosphère de fin de règne pour le présent régime ?

    Qu’attend-t-il encore pour se déclarer incapable de gouverner ce peuple docile/moramora car il ne manquait plus que l’effusion de sang pour couronner le tout ?

    • 26 août 2015 à 10:22 | betoko (#413) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Tout le monde craint le pire en effet , rien ne va plus . On ne se cache plus pour tricher , voler , spolier , kidnapper , la mafia sévit partout même dans les banques . les administrations , les entreprises . Si cela continue 2002 et 2009 ne sont que des échantillons et se sera des règlements de compte comme ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire et République Centre africaine

  • 26 août 2015 à 10:43 | Jipo (#4988)

    Le président invite ???
    A délester les factures ./
    Ce qui prete toujours à sourire, c’ est qu’ une fois que la mort est survenue, voir que l’ incendie a tout ravagé, cette expression endémique , voir séculaire et génétique, ☛ DEJA ☚ fait ...
    Tout est systématiquement déjà fait, bien qu’ à chaque fois, moramora oblige : ce soit trop tard !
    On se revoit quand ? « déjà » ...

  • 26 août 2015 à 10:55 | Eloim (#8244)

    Et en revanche, si les abonnés (les particuliers) font la grève de ne pas payer leurs dues ?
    De quel droit la jirama du moins le syndicat nous oblige à retirer nos factures chez eux ? C’est insensé ! Il ne faut pas confondre la fonction des agents de la jirama et l’obligation des abonnés.

  • 26 août 2015 à 19:51 | Belakana (#7721)

    C’est quoi ce président de l’intersyndical de la jirama ? Il se prend pour qui ? Pour Lech Walesa peut-être ? Je suis pour le droit de grève, mais là, il y a des limites à ne pas dépasser. Délestage sur délestage, et voilà que ce président de l’intersyndical « prie les abonnés de prendre leur facture dans les bureaux et d’y effectuer leur paiement » ! Mais dans quel pays vit-on ? On demande aux clients de la Jirama de payer des produits (eau et électricité) qui ne sont même pas distribués correctement pour cause d’incompétence (voir l’article de Ndimby).
    Il faut que les consommateurs arrêtent de payer leur facture une bonne fois pour toute : pas d’eau, pas d’électricité et bien pas de facture.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 279