Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 8 décembre 2016
Antananarivo | 17h04
 

Vite dit

Vite dit

lundi 24 août 2015 | Bill

La commission nationale indépendante pour les élections pour remplacer la CENI-T est au centre des discussions ces temps-ci. Même le président de la République s’en mêle, semant quelque fois la confusion dans les esprits. Il a en effet déclaré que la nouvelle commission électorale s’occupera d’organiser les sénatoriales mais que tout ce qui est des communales ou des éventuelles partielles des communales reviendrait toujours à la CENI-T. Autrement dit, la CENI-T devra toujours siéger tant que les contentieux relatifs aux élections de maires et conseillers demeurent. Il faudrait donc attendre l’issue des requêtes déposées par les citoyens et les candidats auprès des tribunaux administratifs.
Sachant que ce sont les grands électeurs qui choisissent les sénateurs, cela signifie donc que c’est une fois seulement que le corps électoral au complet que les élections de sénateurs pourront avoir lieu.

Le rapt perpétré dans l’enceinte du Collège Saint Michel Amparibe contre un ressortissant français d’origine « karana », patron d’une grande entreprise commerciale de la capitale, s’est terminé en queue de poisson. Les ravisseurs l’ont relâché vendredi dernier sans qu’aucune information n’a filtré apprend-on ce lundi 24 août 2015. Les forces de l’ordre sont muettes pour l’instant et nul ne sait la contrepartie de cette libération.
Rappelons que cet opérateur « karana » faisait son jogging quotidien au stade Saint Michel Amparibe quand ce 11 août 2015 ; trois individus armés ont surpris son garde de corps et s’en sont pris à leur victime. On disait alors que l’affaire concernait un citoyen français, les autorités policières françaises pourraient intervenir pour aider les forces de l’ordre et enquêteurs malgaches à le résoudre. Où l’opérateur a-t-il été gardé en captivité et à combien s’élevait la rançon ? Tout est gardé en secret dans une telle affaire de kidnapping.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 24 août 2015 à 17:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    L’élection sénatoriale passera==après==les « RESULTATS OFFICIELS » des élections communales et municipales ;
    Bref,
    - la CENI-T actuelle serait dissoute ==après== lles installations des Maires et des élus municipaux et communaux.

    • 25 août 2015 à 19:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Un petit aperçu sur le « Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation ».

      Ce Ministère est le département ministériel d’un Gouvernement chargé :
      - de la Sécurité Intérieure ,
      - de l’Administration du Territoire
      - et des Libertés Publiques.
      - "LE MINISTERE DE L’INTERIEUR et DE LA DECENTRALISATION ASSURE SUR TOUT LE TERRITOIRE NATIONAL :
      - LE MAINTIEN
      et
      - LA COHESION
      DES INSTITUTIONS DU PAYS".
      - Son organisation ,
      - ses moyens humains et matériels
      constituent l’outil privilégié de l’Etat pour garantir aux citoyens d’exercise des droits ,devoirs et libertés réaffirmés par la Constitution de la Quatrième République Malgache.

      Missions et attributions (-ce que devraient être !-)
      du Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation.

      Le Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation est== au coeur== de l’Administration Malagasy :
      - il (-devrait assurer-) sur tout le Territoire National :
      le maintien
      et
      la cohésion des « INSTITUTIONS ».
      - il (- devrait assurer-)la Représentation et la Permanence de l’Etat sur l’ensemble du Territoire National ;
      - il (-devrait-) élaborer et faire respecter ==les règles garantissant==aux citoyens l’exercice des Libertés Publiques,notamment par le « SUFFRAGE UNIVERSEL » ;
      - il (-devrait veiller-) au Respect des Libertés Locales et des Compétences des Collectivités Territoriales dans le cadre de la « DECENTRALISATION » ;
      - il (-devrait garantir-) l’intégrité des « INSTITUTIONS PUBLIQUES » et la SECURITE des PERSONNES et des BIENS ;
      - il (-devrait protéger -) la Population contre les risques ou fléaux de toute nature et contre les conséquences d’un conflit éventuel.

      Comme dans tous les Ministères Malgaches,afin de remplir ces missions,le Ministère de l’Intérieur ,et==avec==le Président de la République et le Premier Ministre,==conçoit et fixe :
      - les objectifs du Ministère.

      Ensuite,
      l’Administration Centrale==transforme==ces objectifs politiques==en règles juridiques==,c’est-à-dire :
      - "applicables et concrètes.

      Enfin,
      c’est l’Administration Teritoriale qui est chargée de mettre en oeuvre ces règles.
      Etant confrontée à la réalité de la « SOCIETE MALAGASY »,au plus près des citoyens,l’activité de l’Administration Territoriale,==plus encore==que dans les autres Ministères,témoigne des efforts de « DECENTRALISATION » entreprise par l’Etat.

      Pour l’ORGANISATION...à suvre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 25 août 2015 à 19:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Pour le karana kidnappé,ne vous inquétez pas :
    - « IL PARTIRA EN VACANCES TRANQUILEMENT AVEC UNE FORTE SOMME D’ARGENT==en devises==,EN POCHE ».

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 305