Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 22h42
 

Politico-juridique

Enquête sur le retour de Ravalomanana

Violation flagrante des droits de la défense

jeudi 30 octobre 2014 | Léa Ratsiazo

Dans le cadre de l’enquête sur le retour « clandestin » de l’ancien Président Marc Ravalomanana, quatre employés de l’Aviation Civile de Madagascar (ACM) et Jean Marc Koumba, ex-garde de corps de l’ancien Président sont arrêtés par la gendarmerie. Ils étaient arrêtés à Antsirabe, emmenés dans la Capitale puis envoyés à Antsiranana pour être confrontés avec le principal intéressé.

Les familles de ces employés de l’ACM, trois gardiens et un proposé à l’accueil de l’avion, durement éprouvées, ne comprennent pas pourquoi on s’acharne sur leurs proches alors que les responsables sont laissés tranquilles. « Nous ne savons pas exactement la teneur des griefs retenus contre eux, nous n’avons aucun contact avec eux. Tout ce qu’on nous dit, c’est que sur ordre du cabinet de la Présidence de la République qu’ils ont été arrêtés et trimbalés partout. À Antsiranana, ils ne connaissent personne, qui s’occupe d’eux ? » se plaignent les membres des familles très inquiets.

Ces personnes arrêtées depuis le 23 octobre n’ont droit à aucune assistance juridique, aucun avocat, aucun contact avec leurs proches. Personne n’est au courant du contenu exact du dossier. D’après les familles, la gendarmerie agit sur ordre du Cabinet de la Présidence de la République, c’est la seule information qui leur est communiquée. « C’est de l’arbitraire total, mais nous n’avons aucun recours. Nos parents arrêtés sont les boucs émissaires parfaits pour ceux qui ont le pouvoir. C’est le pot de terre contre le pot de fer » constatent les proches accablés.

Le directeur de la Présidence de la République, grand avocat parisien de surcroît, devrait savoir quand même que dans un État de droit, comme il se plaît à répéter à tout va, toute personne arrêtée a droit à une assistance juridique, fut-il un gardien et un simple employé.

Sous d’autres cieux, au minimum le directeur de l’aviation civile, celui de l’Asecna, le premier responsable de l’air et des frontières, le ministre des transports auraient dû démissionner le lendemain du retour « clandestin » de l’ancien Président Ravalomanana. Ils devraient être mis en cause et être aussi enquêtés dans cette affaire. Mais à Madagascar, il est plus facile de s’en prendre aux gardiens et au petit personnel tout en laissant tranquille ministres et directeurs. Demain, ils vont clamer que nous sommes dans un État de droit, droit de ceux qui détiennent le pouvoir. Ceux qui n’ont pas de pouvoir ne semblent avoir aucun droit.

138 commentaires

Vos commentaires

  • 30 octobre 2014 à 09:16 | rasoulou (#4222)

    Dans le cas de terrorisme, d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat, l’acte ou l’action méritant la qualification de haute trahison, des crimes qui consistent en une extrême déloyauté à l’égard de son pays, de son chef d’État, de son gouvernement ou de ses institutions, il s’agit d’une infraction politique. Le Secret d’Etat prime avant toutes autres considérations juridiques (Voir Guatanamo etc...).

    Le problème ce n’est pas le retour de Ravalomanana, c’est surtout un avion et des pilotes étrangers qui ont violé inncognito l’espace aérien de Madagascar, c’est normal que le gouvernement prend ses dispositions, pour que tous ça ne se répète plus.

    Je suis de coeur avec tous les secondes mains : Koumba, les employés de l’ACM...qui étaient manipulés par un certain Ravalomanana. Ce ne sont que des bouc-émissaires.

    Ironie de l’histoire : Ravalomanana serait amnistié avec la Reconciliation Nationale, et eux ils vont ramasser !

    • 30 octobre 2014 à 09:31 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Rectif : c’est normal que le gouvernement prenne ses dispositions.......

    • 30 octobre 2014 à 09:51 | betoko (#413) répond à rasoulou

      Pourquoi personne n’ose faire des enquêtes sur le DG de l’AVC , de l’ASECNA , et du DG de la Police des Frontières , pourtant ils sont les premiers responsables

    • 30 octobre 2014 à 09:52 | betoko (#413) répond à betoko

      J’avais oublié le ministre des transports

    • 30 octobre 2014 à 09:59 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Dans la haute trahison envers l’Etat, la collusion avec une puissance étrangère en fait également partie , et dans ce cas figure Ravalomanana et Cie étaient de mèche avec des étrangers, puisque leur avion d’immatriculation étrangère n’ont pas eu une autorisation de survol et d’atterrissage de l’autorité locale.

    • 30 octobre 2014 à 10:14 | manga (#6995) répond à rasoulou

      Le souci dans cette épisode est telle qu’il s’git ici d’un vol où l’incontournable est défini par un décollage et un atterissage ; donc point de départ à destination du tarmac d’Antsirabe (alaiko ny taolany). Il ne s’agit pas d’un drône destiné à espionner les différents sites de la centrale nucléaire mais d’un vol purement commercial,où les dispositifs de sécurité devraient être respectés que ce soit au point de départ qu’à l’arrivée, et ce qui avait été le cas (sans déneigeuse ni taux d’alcoolémie du moins l’effet du triangle de Bermudes...).
      Tenant compte des propos ayant été vehiculés sur ce site :
      - Ra8 n’a jamais donc fait l’objet d’une quelconque poursuite du soi-disant pays hôte,
      - Ce dernier a eu plein droit de circuler librement en dépit de son passeport national, donc avait pu voyager en toute circonstance et sauf là le gouvernement malgache l’interdit : violation flagrante.
      - Et à mon humble connaissance, l’ennemi public désigné du doigt n’est pas titulaire d’un brevet de pilotage.
      Quoi qu’il en soit, le préjugé criminel notoire, dépourvu comme tel est le cas de l’espèce humaine, ne pourrait jamais voler de ses propres ailes.
      Dire que Marc n’avait jamais fait part, de près ou de loin, ou n’avait formulé des demandes aux instances concernées, revient à conclure que politiquement, les hommes partent mais les mensonges ont le droit de rester.
      Si et vraiment si il s’agirait d’une affaire de crime, ou haute trahison, quel est vraiment l’intérêt du régime à se conformer aux déclarations d’un gardien qui ne fait qu’obéir aux ordres de sa hierarchie. Quant à son soi-disant ancien garde de corps, à quel moment de ce voyage sa responsabilité en tant que complice a été réellement engagée.
      Le coup de bluff lui a sucité bien des envieux et dire qu’il faut toujours un coupable ne fait que planer multiples zones d’ombre.

    • 30 octobre 2014 à 10:24 | hrrys (#5836) répond à rasoulou

      prennez votre responsabilité mr le pdt.Il y a violation manifeste de l’integrité de notre territoire.R8 et ses acolytes ne sont

    • 30 octobre 2014 à 10:27 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      q des pions des américains.On se souvient bien de Mohamad Morsi...et les mains invisibles des américains...soyez pas dupe !

    • 30 octobre 2014 à 10:43 | manga (#6995) répond à hrrys

      La violation manifeste dont vous faites allusion n’incombe qu’à la Compagnie de transports Aériens qui avait assuré en toute sécurité ledit vol. Quant au soi-disant Ra8 -dans ses déclarations - ce dernier n’avait devoilé ni le nom de cette société ni les acolytes que vous mentionnez . N’attendez pas de lui de tels aveux. Montez en puissance votre adrenaline Hrrys, mais quoi que vous fassiez, vous allez fléchir quand l’effet commencera à s’estomper.

    • 30 octobre 2014 à 10:45 | Paulo Il leone (#6618) répond à hrrys

      Un Malgache rentre chez lui en catimini et on crie à la violation [tenez-vous bien !] de « l’intégrité du territoire national » !! Rien que ça !!
      Madagascar n’est pas prêt de devenir un état de droit avec des bouffons pareils au pouvoir et sur ce forum !
      Va falloir organiser un culte permanent pour tenter de réconcilier les Malgaches avec le bon sens le plus élémentaire ... et même avec l’intervention divine, si tant est que le Créateur pense que ça en vaut la peine, on n’est pas sortis de l’auberge !!

    • 30 octobre 2014 à 11:05 | Eloim (#8244) répond à Paulo Il leone

      Sans me déverser dans l’extrémisme, je suis entièrement de votre avis. Combien des gens qui passent inaperçus notre frontière ? Les BDR et nos ressources naturelles qui sortent sans se faire inquiéter par nos autorités de proximité et/ou du pouvoir central, illicitement du littoral nord/est/sud/ouest, ... n’ont fait aucuns recours ni d’investigations ni quoi que ce soit alors qu’aucunes personnes ont été appréhendées, ... Bizarre ! Le body guard de Ra8, les pauvres gars de l’ACM, qui sont-ils qui méritent d’un tel traitement ? Et le DG de l’ACM, il ne fait pas l’objet d’une enquête ? Encore, bizarre est le fait que Ra8 vous pourrait vous raconter des histoires sur comment il s’est fait introduire au pays, aidé ou non par quelqu’un, ...? Une source dit que l’AF ne poursuit pas les enquêtes concernant cette affaire tant les malgaches ne leur fournissent pas les résultats de leurs enquêtes.

    • 30 octobre 2014 à 11:14 | mpamely (#7910) répond à rasoulou

      rasolo >> Haute trahison envers l’état ??? Etat des karana et des frantsay ? Haute trahison car il exporte illicitement des bois de rose , des tortues, de l’or, il confisque beaucoup des terrains de la capitale et des terres domaniales à madagascar, etc ????
      Haute trahison car il ose tenir tête aux mafias, ose dénoncer le coup d’état qu’il a subit, ose faire face à des procès transparents, ose demander l’indépendance de madagascar contre la main mise des karana et de s frantsay, etc ???
      Rasolo, les politiciens malagasy sont actuellement des vendus et des lâches ! On fait tout pour éviter une descente dans la rue pour réclamer la libération d’un ancien président de la république emprisonné arbitrairement avec 5 autres personnes !

      Mais beaucoup de monde commencent à prendre conscience de ces mampiesona et ça bouille actuellement ! Face au bafouement des droits de l’homme, aux arrestations arbitraires et à la néocolonisation, il est temps de se révéiller sinon c’est la mort de l’état et de toute la population « indésirable » (les malama, les mahery fo, les pauvres, les non karana et non frantsay)

    • 30 octobre 2014 à 11:17 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Les infractions politiques sanctionnées par le code pénal

      Les infractions politiques sont des infractions en relation avec le combat ou les idées politiques. Ces infractions sont globalement soumises à un régime plus doux que le droit commun.

      La loi ne distingue ces infractions que pour les crimes. Elle établit une peine de détention pour ces infractions politiques. Les crimes punis d’une détention criminelle sont donc des crimes politiques. Il s’agit par exemple des atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation (trahison, espionnage). Il est admis que dans certains cas des crimes punis de réclusion se transforment en crimes politiques selon certains critères. La loi pour les contraventions et les délits ne détermine aucun critère, c’est donc la jurisprudence qui doit déterminer les infractions politiques.

      Il existe d’abord une conception objective dans laquelle l’infraction est politique car son résultat est politique. C’est l’exemple d’une infraction qui vise à renverser le régime, à troubler les élections. Ces infractions peuvent aussi être connexes. Ce sont les infractions qui ne produisent pas un résultat politique mais qui sont commises à l’occasion d’une infraction politique (vol commis lors d’une insurrection). C’est cette conception qui anime le législateur lorsqu’il prévoit la détention criminelle. Certains crimes objectivement politiques ne sont pas considérés comme tels par la loi qui prévoit la réclusion. C’est par exemple le cas des crimes contre l’humanité.

      La jurisprudence peut aussi prendre en compte une conception subjective. Selon celle-ci, une infraction est politique lorsque son mobile est politique. On peut prendre l’assassinat d’un ministre comme exemple ou encore le vol d’argent pour financer un acte terroriste. Pour les crimes, si le crime a un résultat intrinsèquement politique mais que la loi a prévu pour lui la réclusion, on peut en déduire que la loi dénie son caractère politique. C’est le cas des crimes contre l’humanité (génocide, eugénisme) ou des crimes liés au terrorisme, de la trahison ou espionnage en temps de guerre. Cela signifie que le législateur ne souhaite pas que l’auteur de ces infractions puisse bénéficier des mesures de faveur prévues pour les infractions politiques. Pour les crimes punis de la peine de droit commun qui ne sont pas intrinsèquement politique, les délits et les contraventions, la jurisprudence utilise la conception objective. Cela ne fonctionne que pour les délits et les contraventions qui pourront être qualifiés de politique si leur but est politique. Cette qualification est aussi admise pour les infractions connexes. Cependant, il y a une limite restrictive, la jurisprudence estime que les infractions connexes qui excèdent un certain seuil de gravité doivent rester dans le droit commun. Il y a aussi une limite extensive, dans certaines hypothèses la conception subjective est adoptée. C’est le cas pour la chambre d’instruction (formation de la cour d’appel qui juge de l’instruction du juge et qui se prononce sur les extraditions) et pour la cour de cassation qui retiennent parfois la qualification politique d’infraction intrinsèquement de droit commun mais dont le mobile est politique. C’est le cas parfois pour l’assassinat ou les graffitis politiques. Le plus souvent, la jurisprudence refuse d’appliquer la qualification politique lorsque l’infraction connexe est trop grave.

      Le code pénal punit le fait d’entretenir des intelligences avec une puissance étrangère. Les délinquants politiques bénéficient de faveur en droit pénal de fond. Pour l’incrimination, le régime est plus dur, les infractions politiques étant souvent rédigées en termes très larges et correspondent à la réparation d’un acte dommageable. Ce sont des infractions obstacles. Par exemple le code pénal punit la trahison et l’espionnage qui consistent à entretenir des intelligences avec une puissance étrangère. Un certain nombre de textes exprime cette faveur. Par exemple, pour le sursis qui est applicable aux infractions politiques, le juge ne peut pas imposer le régime de la mise à l’épreuve. La condamnation pour une infraction politique ne peut pas révoquer un sursis accordé pour une infraction de droit commun. De même, le régime pénitentiaire est plus doux que pour le droit commun, et c’est les cas ici de Ravalomanana en résidence surveillée, car il s’agit de crimes politiques. A contrario, la loi supprime parfois les faveurs accordées pour les infractions politiques. Les procédures de jugement rapide sont exclues pour les infractions politiques. L’extradition est exclue. Les infractions consistant en une atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation sont soumises aux juridictions militaires. En cas de haute trahison commise par le président de la République en exercice, c’est la Haute cour de justice qui est saisie.

      Donc dans ce cas de figure de Ravaolmanana et Cie, c’est la juridiction militaire qui devrait instruire l’affaire, mais non la juridiction civile. Le secret défense et le secret d’Etat sont de mise.

    • 30 octobre 2014 à 11:21 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Par le gouvernement, vu la tournure de l’affaire, le retour sans autorisation de Ravalomanana est considéré comme infractions politiques, d’où la « douceur » de la détention.

    • 30 octobre 2014 à 11:54 | manga (#6995) répond à Eloim

      Il faut vraiment avoir le toupet de commencer par un gardien pour aboutir à un conflit inter-gouvernemental. C’est quand même abbérant de traiter ce dossier comme ce régime le conçoit. Rien que du tapage médiatique pour noyer les administrés. Une tentative en matière de quête de popularité ne proviendrait certainement pas de ce côté. La formule Risara baomba se repète, ny atody tsy misy fa ny ta.ny no tsy mitsahatry ny mamofona.

    • 30 octobre 2014 à 11:58 | hrrys (#5836) répond à manga

      faudrait-il encore rappeler q R8 est déjà ds« son bercail »et est entrain de subir son sort en prison aussi luxueux soit-il ?

    • 30 octobre 2014 à 12:01 | hrrys (#5836) répond à Paulo Il leone

      Paulo laissez R8 d’accomplir son devoir de citoyen comme les mpangalatr’akoho q se sont infligés leur peine./

    • 30 octobre 2014 à 12:04 | dedou1 (#3831) répond à hrrys

      « Un malgache qui rentre chez lui, qui ne se cache pas mais qui se montre en disant je suis là » : cela met-il en péril la sûreté de l’état ?

      Si faute il y a de la part de ces employés, c’est bien les responsables de leurs entreprises ou administrations qui doivent être questionnés et sanctionnés en priorité. Non ?

      On marche sur la tête dans ce pays !!! et dire que certains forumistes critiquaient fortement les dirigeants africains (comme si nous, malgaches, étions meilleurs) !!!

      Moi qui croyais qu’on a atteint le fond du gouffre avec la période de transition et que maintenant on ne peut que remonter. Eh bien, j’avais tort (jusqu’à maintenant)

    • 30 octobre 2014 à 12:12 | hrrys (#5836) répond à dedou1

      désolé je ne vs suis pas mr dedoui,n’essayez pas de m’embobiner votre fichue réconciliation nationale car là aussi je ne suis

    • 30 octobre 2014 à 12:13 | manga (#6995) répond à rasoulou

      La plaidoirie est tellement convaincante que vous êtes arrivés à vos fins. Vous avez surtout misé sur ladite jurisprudence mais soyons clair et net afin de ne pas détourner la situation en faveur de je ne sais qui ou au détriment des 22 Millions d’âmes. Je ne vais pas m’élargir sur les données techniques dont un aéroport fonctionne mais ne serait-ce qu’en matière de zone publique, elle est composée de celle accessible d’une part et reservée de l’autre, et ce concernant l’embarquement.
      Monsieur RASSOULOU, dès que vous vous éloignez de 1mm de la salle d’embarquement, la compagnie dégage -le tarmac n’étant que la transition - ses responsabilités pour les confier à celle de l’aérienne. Aucun passager ne peut prétendre d’être entièrement responsable de sa personne dès franchissement de la zone reglementée jusque dans le hall des bagages. En d’autres termes, Il est complètement lavé de tout soupçon. Le fait d’interpréter les choses comme vous le reprochez dévie carrément du principal sujet. Mais reconnaissez que tout individu a le droit de circuler librement dans son territoire et rentrer en fait partie intégrante. Donc, opter pour d’autres « amendements » non proposés ni enterinés (à ce que je sache) par la Chambre basse se résume par une chasse aux sorcières.

    • 30 octobre 2014 à 12:14 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      pas d’accord avec la thése selon laquelle un grand pardon puisse effacer ts les maux accomplis ds ce pays.

    • 30 octobre 2014 à 12:26 | Isandra (#7070) répond à Paulo Il leone

      Ah bon...! Parce que selon vous, vous pouvez survolé sur les cieux français sans autorisation...A mon avis, c’est vous qui devriez vous réconcilier avec le bon sens, l’humilité, la tolérance,...surtout le respect des autres,...

    • 30 octobre 2014 à 12:29 | manga (#6995) répond à hrrys

      Merci Hrrys, vous avez bien saisi l’affaire, sauf que vous avez omis d’apporter quelques détails précis :
      - C’est ra8 en personne qui avait decidé d’assainir la résidence l’Amirauté,
      - Qu’il avait pu assister aux funerailles de sa regrettée soeur, en d’autres termes,
      - Le gouvernement, version officielle, déclare agir pour sa propre sécurité et que :
      - Vous veuillez ou non, la reconciliation aboutira par une amnistie généralisée.
      Votre soif n’est que passagère, et sauf, vous ne pouvez pas mourir dans la turpitude.

    • 30 octobre 2014 à 12:36 | Isandra (#7070) répond à rasoulou

      Donc, si je suis bien votre raisonnement, on pourra rajouter « abus de faiblesse » sur la liste des chefs d’inculpation de Ra8,...

    • 30 octobre 2014 à 12:48 | manga (#6995) répond à Isandra

      Pauvre Isandra, si vous ne pouvez pas stopper ces trafics illicites de BdR en milliers de stères, comment pouvez vous contrôler votre espace aérien . et par quel moyen si ce n’est pas la version utopique lutter physiquement contre un virus ? N’est-elle pas une leçon pour vous de comprendre à quel point notre pays est tombé au plus bas des plus bas après cette fameuse transition dont vous vous en rejouissez autant ?

    • 30 octobre 2014 à 13:15 | rasoulou (#4222) répond à manga

      A mon avis personnel, pour le cas de Monsieur Ravalomanana, le gouvernement joue sur deux options en matière juridique :

      - ou bien opter pour une haute trahison qui est le domaine de la Haute Cour de Justice et qui n’existe pas encore
      - ou bien sur une infraction politique, dont le délai d’instruction est illimité au bon vouloir du régime au pouvoir, et de ce côté : je suis désolé pour ses partisans !

    • 30 octobre 2014 à 13:30 | Isandra (#7070) répond à manga

      Lisez bien ce que Polo a écrit avant de vous précipiter de me répondre à tout va,...peut-être, vous pourriez me comprendre,...

      "Un Malgache rentre chez lui en catimini et on crie à la violation [tenez-vous bien !] de « l’intégrité du territoire national » !! Rien que ça !!
      Madagascar n’est pas prêt de devenir un état de droit... "

      On reproche ici, ce n’est pas son retour,...mais la façons dont il l’a procédé, laquelle viole les lois universelles en vigueurs,...

    • 30 octobre 2014 à 13:43 | Paulo Il leone (#6618) répond à Isandra

      Je n’ai aucun respect ni aucune tolérance pour ta malhonnêteté tant intellectuelle que morale, ni pour l’extraordinaire mauvaise foi permanente dont tu fais preuve jour après jour sur ce forum !
      N’attends pas de moi de gentilles paroles civiles à ton endroit et à ceux de ton espèce !
      Point-barre ! comme dirait le neuneu de service

    • 30 octobre 2014 à 13:44 | manga (#6995) répond à rasoulou

      Ne perdez pas votre énergie pour si peu comme les deux propositions personnelles sont purement vouées à l’echec RASSOULOU :
      - Le premier provoquerait sans détour à une incidence diplomatique : droit au mur que je ne souhaiterais jamais, et quant aux affaires internes vous savez pertinemment que la Haute Cour de Justice n’existe même pas dans ce pays dit de droit.
      Vous savez où est-ce que je veux en venir mais la présomption d’innocence ne fait un entendu un condamné comme un jugé avant d’être jugé.
      - La justice française s’est jusqu’à ce jour mise à courir derrière Sarkozy pour ce qui est d’infraction sans pouvoir y mettre la main définitivement. Les préjugés sont notre spécialité en voulant déliberement nous écarter des textes en vigueur. Pourquoi ne pas bâtir notre modeste démocratie à partir des moyens en possession au lieu de surfer dans le virtuel que vous prétendez comme « décent » ? Faites usage à la guillotine RASSOULOU, si c’est la solution à vos problèmes, je ne vous l’empêcherai aucunement.

    • 30 octobre 2014 à 13:52 | Isandra (#7070) répond à manga

      Lisez bien ce que Polo a écrit, au lieu de vous précipiter de me répondre à tout va,...peut-être, vous pourriez me comprendre,...

      "Un Malgache rentre chez lui en catimini et on crie à la violation [tenez-vous bien !] de « l’intégrité du territoire national » !! Rien que ça !!
      Madagascar n’est pas prêt de devenir un état de droit... "

      On reproche ici, ce n’est pas son retour,...mais la façons dont il l’a procédé, laquelle viole les lois universelles en vigueurs,...

    • 30 octobre 2014 à 13:52 | Paulo Il leone (#6618) répond à hrrys

      Faudrait tout de suite faire examiner l’espace aérien par un gynéco qui ne soit ni pro-ravalo ni anti-ravalo, et lui demander d’ausculter l’espace aérien malgache pour déterminer s’il est toujours vierge, ou au contraire s’il a perdu son pucelage virginal suite à son survol non consenti énonmoin violateur par ravalo !
      Y a urgence si notre bel espace aérien veut espérer retrouver un jour sa réputation désormais flétrie !

    • 30 octobre 2014 à 13:54 | Isandra (#7070) répond à Paulo Il leone

      Dans ce cas,...il est urgent et devient la nécessité,...que vous vous réconciliez avec le bon sens,...

    • 30 octobre 2014 à 13:54 | Paulo Il leone (#6618) répond à rasoulou

      hé rasoulou,
      faudrait tout de suite faire examiner l’espace aérien par un gynéco qui ne soit ni pro-ravalo ni anti-ravalo, et lui demander d’ausculter l’espace aérien malgache pour déterminer s’il est toujours vierge, ou au contraire s’il a perdu son pucelage virginal suite à son survol non consenti énonmoin violateur par ravalo !
      Y a urgence si notre bel espace aérien veut espérer retrouver un jour sa réputation désormais flétrie !

    • 30 octobre 2014 à 14:03 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Je n’osais pas dire, mais je lâche quand même les mots ,...ainsi qu’avec le savoir vivre, car n’oubliez pas que vous êtes comme chez les malagasy ici chez MT,...C’est un site fait pour les Malagasy,...où ils sont,...mais non pas chez vous,...je pense que cela résume tous,...faites comme chez vous, mais n’oubliez pas que,...

    • 30 octobre 2014 à 14:09 | rasoulou (#4222) répond à manga

      La différence entre Ravalomanana et Sarkozy c’est que le premier est in- carcéré, et l’autre libre !

      Grande différence dans la défense !

      S’il est en détention c’est qu’il y a un cas grave !

    • 30 octobre 2014 à 14:18 | manga (#6995) répond à Isandra

      Vous vous faites avoir par votre propre turpitude Isandra,
      Avec autant d’ hypocrisie, vous écartez le retour que vous n’avez jamais souhaité il me semble mais aveugle, muette et sourde comme votre situationactuelle ne peut en aucun cas vous permettre d’avoir la chance ni de lire du moins comprendre tout ce qui a été developpé depuis la diffusion du thème à commenter. On ne peut lui reprocher de quoi que ce soit depuis l’embarquement jusqu’à destination. La faute à Ra8, et pour vous rendre satisfaction, sa grossière erreur est à partir du moment où il avait commencé à s’exprimer publiquement et que vous qualifierez de manoeuvre de destabilisation à l’endroit d’un président qui vous laisse à désirer. Vous traversez une période très difficile quitte à vous noyer.

    • 30 octobre 2014 à 15:04 | ravel (#4625) répond à rasoulou

      MR RAVALOMANANA MARC a été invité et a reçu l’invitation de Monsieur RAJAONARIMAMPIANINA EN bonne et du forme , en JUIN 2014 et Pour des difficultés d’acheminenement qu ’il n’arrive QU’AUJOURDUI ET ENCOR AVEC SES PROPRES MOYENS ,
      ON NE VOIT PAS DU TOUT LE PROBLEME.

    • 30 octobre 2014 à 15:07 | el che (#344) répond à Isandra

      Donc ce n’est pas ra8 qui est en cause (tout ce qui n’est pas interdit par la loi est légale).

      Les responsables sont la compagnie d’aviation civiles, et toutes les autorités et fonctionnaires qui ont permi l’atterrissage de cet avion.

      L’Etat viole aussi la Constitution en refusant le retour de nationaux sur le territoire.

      L’Etat donner l’exemple car il doit respecter la Constitution avant tout autre citoyen.

    • 30 octobre 2014 à 15:08 | el che (#344) répond à el che

      L’Etat doit donner l’exemple

    • 30 octobre 2014 à 15:25 | manga (#6995) répond à rasoulou

      Vous ne cessez de decevoir vos lecteurs en déformant les propos de notre cher et bien-aimé son éminence RAKOTONIRAINY Pascal. Il avait dit et je cite : « Pour sa propre sécurité, il est de notre devoir de le mettre en lieu sûr. ». J’ai à choisir entre les vôtres et ceux de ce dernier. Mais de son côté, le Ministère de la Défense ne peut jamais prétendre et considérer l’AMIRAUTE pour un centre de détention, car à ma connaissance, ladite base est militaire et non pénitentiaire. Et ce que je ne souhaiterai que vous traversez c’est d’être entendu comme étant témoin au nom de la présomption et qui finirait tôt ou tard à une garde à vue donc tout droit vers un procès. Donc dire que Sarkozy est libre de conscience, je ne partagerai point votre avis. Il n’y a que lui qui entame la propagande au sein du parti que celui de ses probables adversaires. Vous appelez cela conscience tranquille ? Vous êtes poursuivi par votre propre ombre dans ce cas de figure RASSOULOU, et ne le niez surtout pas si la décence vous dit quelque chose.

    • 30 octobre 2014 à 15:36 | el che (#344) répond à rasoulou

      La Constitution dispose que le Président de la République est le garant de la celle-ci, ainsi que l’intégrité du territoire .

      Il est donc le Magistrat suprême apte à diligenter des enquêtes avec sous ses ordres les différents ministères.

      Dans une affaire de violation de territoire , il doit agir directement et affirmer son statut de Magistrat Suprême. Et ceci dans l’application stricte de la Loi fondamentale .

    • 30 octobre 2014 à 15:39 | el che (#344) répond à ravel

      Il y a deux problèmes : l’un politique (ra8), l’autre juridique (violation de territoire . A chaque problème sa solution.

    • 30 octobre 2014 à 15:56 | ravel (#4625) répond à el che

      MAIS MONSIEUR RAVALOMANANA ETAIT INVITE PAR CE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE , MAIS ME !!! ALORS
      VOUS AVEZ QUOI DANS LE CRANE.

      UN CITOYEN PEUT IL VIOLER LE TERRITOIRE ? pense plutôt au pillage des faunes aquatiques fait par les bateux européens et asiatiques, aux iles EPARSES BOUDEES PAR DES ETRANGERS .

    • 30 octobre 2014 à 16:38 | Isandra (#7070) répond à el che

      N’oubliez pas non plus que le rôle de l’Etat est aussi, de veuiller la tranquillité et la paix de ses citoyens, du coup, tout à fait son droit, s’il utilise son pouvoir d’empêcher à un citoyen à utiliser son droit,...s’il juge que cela pourrait créer des troubles,...comme certains pays qui interdisent les manifestations sur certains endroits dits sensibles,...cependant, cela n’enlève pas le droit de manifester d’un citoyen,...du fait qu’il ne s’agit qu’une mesure préventive.

    • 30 octobre 2014 à 17:22 | el che (#344) répond à ravel

      Ravel,
      c’est à vous de faire fonctionner un peu vos méninges.
      Certes, Ra8 a été reçu par le Pt de la République.
      Mais il y a eu viol de l’espace aérien national, et cela doit être éclairé. Nous touchons aussi le droit international, qui met en cause la société d’aviation, et la nationalité de cet avion.
      J’espère que vous avez bien compris ?????

    • 30 octobre 2014 à 17:25 | el che (#344) répond à el che

      Je ne mets en aucun cas le droit de ra8 de revenir dans son Pays, c’est un droit constitutionnel.

      Par contre, le peuple malgache a droit à un juste procès concernant la responsabilité de Ra8 et de Rajoelina pendant la crise.

    • 30 octobre 2014 à 18:43 | manga (#6995) répond à Isandra

      Une poursuite est provoquée à partir d’un grief de la partie civile auprès de l’instance du Tribunal saisie. Isandra :
      - Vous avez écarté le retour de Ravalomanana, à cet instant près,
      - Vous continuez par nier la façon dont il avait attérri, et ironie du sort,
      - Vous vous alignez sur la seule et unique thèse pour que poursuite aboutisse en vous basant sur le fait que les déclarations publiques sont des propos diffamatoires.
      Donc, et sauf, l’ordonnance de non lieu devrait être prononcée par la cour concernant les deux premières plaintes.
      De ce fait, et me conformant sur la teneur de votre dernier post de 16:38 et si tel est le cas, vous devriez être convaincue que ni les employés de l’AC d’Antsirabe, ni le soi-disant ancien garde de corps ne devraient être en aucun cas poursuivi des motifs qu’ils font l’objet. Encore pire, l’état pêrsiste et signe qu’ils doivent être disponibles à tout moment et en tous lieux pour le besoin de l’enquête. Ceci dit Isandra, vous même êtes convaincue à quel point le régime tourne ses admministrés en ridicule.

    • 30 octobre 2014 à 18:52 | lanja (#4980) répond à rasoulou

      nos espaces aériens et maritimes sont constamment violés par des trafiquants puissant, et le régime , complice ou non, laisse faire... mais bon , ok pour la poursuite, et il faut aller jusqu’au bout, surtout , ne pas balayer tout par simple coup de réconciliation, faut arrêter les jeux stupides et ridicules

    • 30 octobre 2014 à 19:00 | ravel (#4625) répond à el che

      Elclairer ,pour éclairer ,ECLAIRERZ NOUS CECI :

      IL N Y A JAMAIS D ENQUETE LA DESSUS :

      Pillage des faunes aquatiques fait par les bateAux européens et asiatiques ET iles EPARSES BOUDEES PAR DES ETRANGERS !!!!!
      et des aéronefs qui survolent ses iles tous les 5 jours ?POURQUOI Vous ne les abattrez pas ???

    • 30 octobre 2014 à 19:07 | manga (#6995) répond à Isandra

      Le chef d’inculpation est le motif d’un mandat d’amener ou transfèrement bon vous semble. On établit la plainte et si recevabilité il y a, poursuite s’ensuivra. Vous par contre, la charrue doit être placée devant les boeufs. Est ce que vous prétendez voir gérer les affaires de l’état telle que vous les concevez ou en respectant la procédure habituelle et légale ? Sinon, vous bafouez flagramment le principe de l’état de droit que vous ne cessez de crier haut et fort.

  • 30 octobre 2014 à 09:17 | revysaditra (#8500)

    ianao ve manameloka...
    ...dia manao fampihavanana ??? QUELLE RÉCONCILIATION ???
    — -
    Voilà, la mentalité Gasy, quand on parle une RÉCONCILIATION....
    ... on l’associe toujours avec LE PARTAGE DE GÂTEAUX...
    ... sur lequel les discussions sont souvent axées...
    — -
    Manjaka ny toka-maso eto @ tanin’ny jamba é !
    —  -
    ...du coup, pas mal des sujets sont dans l’oubliette...
    même pas abordés...
    — -
    ...ny mpanao « BIZna » ...
    ...TSY tokony hitsofoka @ fitondrana fanjakana !
    — -
    Désengagement totale des mpanao « BIZna » de l’ Etat !
    — -
    http://youtu.be/rKKb8TIiEKE
    — -
    I Have A Dream

  • 30 octobre 2014 à 09:56 | Ra-Jao (#282)

    L’Etat de non droit persite, en dépit de ce que veut faire croire à qui veut l’entendre !
    Je ne sais pas quelle formation jruidique rasoulou a suivi :
    - l’enquête n’a pas encore abouti et pour lui, la cupabilité de haute trahison est déjà établi.
    - secundo : pour lui, les coupables n’ont aucun droit. Va convaincre les juristes du bien fondé de telle ineptie.
    Je confirme et je signe que ce cabinet de Hery sous l’autorité de ce juriste à la touffe fournie est comparable à la Stasi !

    • 30 octobre 2014 à 10:05 | rasoulou (#4222) répond à Ra-Jao

      L’avion de Ravalomanana a commis une grave erreur de violation et d’ingérence de l’espace aérien de Madagascar.

      C’est à eux de fournir les preuves qu’ils ont bien eu l’autorisation de survol.

      La charge de la preuve incombe à Ravalomanana et Cie, jusqu’ à preuve du contraire ils sont présumé coupables.

    • 30 octobre 2014 à 10:06 | elena (#3066) répond à Ra-Jao

      Certes, il a changé sa coupe de cheveux mais ça ne le rend pas moins sinistre pour autant !hi !hi

    • 30 octobre 2014 à 10:09 | elena (#3066) répond à elena

      Je parle du juriste à la touffe fournie, bien sûr ! Mais bon, on n’est pas responsable de la gueule qu’on a mais de celle qu’on fait.

    • 30 octobre 2014 à 10:16 | betoko (#413) répond à Ra-Jao

      l’enquête n’a pas encore abouti en effet , mais le fait de violer l’espace aérien par un aéronef d’origine étrangère d’un état souverain n’est plus à démontrer , donc il y aurait ( j’utilise le conditionnel ) eu une haute trahison

    • 30 octobre 2014 à 10:31 | manga (#6995) répond à rasoulou

      RASSOULOU,
      Il faut vous recourir à la citation de Jean Giraudoux pour aboutir à de telles conclusions mais comme malheureusement, la connivence des femmes n’ont aucune équivalence par rapport à ce sujet que nous commentons, vous l’avez même évoqué : " l’avion de Ravalo n’est pas Ravalo. Par conséquent permettez-moi de vous signifier la déroute que vous avez affecté à votre fameuse et remarquable dissertation.

    • 30 octobre 2014 à 10:51 | manga (#6995) répond à betoko

      Mes sincères remerciements Betoko. Aujourd’hui vous me comblez de votre justesse. Ne mélangez pas comme les autres l’outil et la personne physique. Le problème du régime est le fait de vouloir provoquer sans le vouloir et qui aboutirait à ce qu’est un incident diplomatique. A ses risques et périls.

    • 30 octobre 2014 à 10:52 | Paulo Il leone (#6618) répond à rasoulou

      eh ben, si l’avion a commis une violation...faut poursuivre l’avion au pénal, rasoulou !
      un sacré rigolo, le rasoulou du forum !
      Jusqu’à preuve du contraire, (et quand on te lit, on voit que c’est pas gagné d’avance, et que t’as pas inventé le fil à couper le beurre !!) tu es présumé coupable d’être aussi bête que tes pieds et q.on comme un balai ...
      En attendant, tu aurais tout à gagner si tu fermais ton clapet de débile léger !

    • 30 octobre 2014 à 11:31 | rasoulou (#4222) répond à Paulo Il leone

      Dans toute affaire, il faut chercher le donneur d’ordre ou le commanditaire ? Non ?

    • 30 octobre 2014 à 11:35 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Et dans cette sordide, affaire, le commanditaire c’est Ravalomanana, qui est beaucoup plus débile et fou que moi si je suis un bien sûr ! Et ça à vouloir voyager sans passeport, sans autorisation de vol, et de survol de territoire. Un monsieur comme ça , il faut l’enfermer c’est un FOU A LIER !

    • 30 octobre 2014 à 11:38 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      A sa place, j’aurais du nager pour traverser le canal de Mozambique, là il n’implique la responsabilité de personne ! Là, dans sa traversée il a entraîné des innocents dans sa FOLIE !

    • 30 octobre 2014 à 12:09 | rasoulou (#4222) répond à manga

      Un avion, si je ne me trompe pas ne vole pas tout seul, il y a des pilotes et des passagers dedans, essayez d’être logique !

    • 30 octobre 2014 à 12:57 | manga (#6995) répond à rasoulou

      On y est RASSOULOU, et les autorités portuaires d’embarquement, ainsi que le gouvernement concerné ainsi que la Compagnie Aérienne affrêtée sont tous pour vous totalement exclus qu’irreprochables ? C’est du pur et simple déni bien camouflé pour un orateur de surccroît comme votre personne. Arrêtez de vous ridiculiser car vous ne le méritez même pas.

    • 30 octobre 2014 à 13:14 | manga (#6995) répond à rasoulou

      Et pour vous, le pilote, le copilote ainsi que les stewards s’appellent tous et toutes Ravalomanana Marc : Faux - Usage de faux et faux en écriture publique : repressible. Il aurait été préferable de les identifier comme ZD dont vous avez la gratuité de reprocher. Toutefois, une chose est sûre : Dada n’est pas zanak’iDada. Quant aux soi-disant passagers : ils n’ont aucun rôle dans tout ce que vous insinuez. prenez un café bien noir sans sucre pour vous avoir les pieds sur terre, vous cauchemardez Rassoulou si ce n’est pas l’effet de gueule de bois.

    • 30 octobre 2014 à 13:25 | rasoulou (#4222) répond à manga

      Dans toute affaire politique, on cherche toujours des bouc-émissaires (je suis désolé pour les familles de Koumba et des 4 employés de l’ACM), exemples palpants : l’assassinat de Kennedy, l’assassinat de John Lennon, celui de Martin Luther King, celui de Ratsimandrava etc....et tout dernièrement l’accident du PDG de Total (De Margerie) en Russie.

      Croyez-le moi,les gros bonnets, y compris Ravalomanana, ne sont jamais condamnés.

    • 30 octobre 2014 à 13:29 | Paulo Il leone (#6618) répond à rasoulou

      ..et schumacher...tu l’as oublié ? .. et mon ancien coiffeur mort de mort suspecte à 102 ans ?
      On nous cache des choses....! les martiens cannibales sont parmi nous... déguisés en vazahas (Français de préférence) !

    • 30 octobre 2014 à 13:56 | rasoulou (#4222) répond à Paulo Il leone

      PARETO A MADAGASCAR
      En théorie d’animation de masse, la loi de Pareto s’applique :
      > 80% de la masse ne connait pas les tenants et aboutissants des évènements, et les dessous d’une affaire politique, c’est ce qu’on appelle en terme trivial : LA MASSE SILENCIEUSE , et que les politiciens essaient de manipuler à leurs grés et selon leurs volontés. Ce n’est pas par ignorance ou par incompréhension mais par manque de temps ou pour raison économique ( non accès aux medias, insuffisance de capacités intellectuelles par une formation insuffisante...), cette masse est perméable à toutes formes d’intox, de désinformations, de démagogie, et de publicité mensongère.
      > 20% seulement de cette masse comprend tous ce qui se passe derrière un évènement, et c’est leurs devoirs à la Patrie de faire savoir à la masse silencieuse (sarambambem-bahoaka), et expliquer à leurs façons (internet pour la diaspora, bouche à oreille et médias classique pour les locaux) afin que devant les urnes ces deux catégories possèdent les mêmes chances et prennent conscience de l’importance de leurs votes. Vous faites partie de cette catègorie.
      Ainsi, je vous invite de faire ce travail de sape pour combattre les intox qu’on nous fait avaler à longueur de journée par l’intermédiaire des radios et de TV.
      Je ne suis ni pour Ra-8 ni pour Rajoelina mais pour l’éducation de nos concitoyens.
      VOUS ETES EN CONNAISSANCE DE CAUSE, A NOUS D’ EN PROFITER ET FAIRE TACHE D’HUILE.
      COMBATTONS ENSEMBLE LES MANIPULATIONS ET LES MENSONGES.

    • 30 octobre 2014 à 14:02 | rasoulou (#4222) répond à manga

      J’insinue que Ravalomanana était kidnappé par les pilotes et co-pilotes, et il a voyagé contre son gré ! Foutaises !

      C’est lui qui a payé l’avion, les pilotes, les pauvres employés de l’ACM, le body-guard, et tout l’arsenal du « faux kidnapping » etc ....en gros, c’est lui le donneur d’ordre de ce voyage illicite voire illégal.

      Prendre Ravalomanana comme victime ne marche pas, il est l’acteur conscient !

    • 30 octobre 2014 à 15:28 | Paulo Il leone (#6618) répond à rasoulou

      Les plus manipulés et les plus crédules ne sont pas ceux que l’on croit !
      En réalité, plus on est éduqué et plus on maîtrise les nouvelles technologies, plus on est manipulable !
      C’est le paradoxe bien connu des sociétés modernes où la masse est un troupeau de moutons de panurge qui croient tous avoir des idées ou des opinions hors du commun mais qui en fait pensent tous + ou - la même chose quelque détail près ! ça s’appelle le nivellement par le bas.

    • 30 octobre 2014 à 15:42 | el che (#344) répond à rasoulou

      Erreur, c’est la compagnie civile, et les complices des autorités malgaches qui sont les responsables . Le cas ra8 est une autre affaire.

    • 30 octobre 2014 à 15:47 | el che (#344) répond à betoko

      Il n’y a pas haute trahison, mais violation de territoire par un aéronef étranger. Ra8 n’est que le passager, ayant le droit naturel de rentrer dans son pays. Je ne suis pas pro-Ra8, mais je discerne au regard du droit.

    • 30 octobre 2014 à 19:34 | manga (#6995) répond à rasoulou

      Rassoullou,
      - Le frais d’un billet d"avion ne constitue seulement pas ledit trajet que vous avez à parcourir, on n’est pas dans un taxi-be, loin de là.
      - Aucun de nous ne pense laver Ra8 de tout soupçon sauf que les conditions à réunir pour inculper risquent de rejouir la partie defenderesse et ce qu’il ne fallait point.
      - Un voyage ne peut jamais être illicite sauf si le voyagisme est un domaine reprimandé.
      - Un voyageur de son côté ne fait que payer son ticket pour un siège, le reste ne le concerne en aucun cas.
      - Tout le monde est suspect tant que l’accusé ne se manifeste de gré ou de force : Ravalomanana n’est pas un saint, il est constitué de corps et âme.
      - Kidnapping, incarceration, mise en résidence surveillée ou autre, définissez comme vous l’entendez mais avant d’atteindre la cible il vous faudra bien viser, calculer la resistance de l’air que la vitesse du vent en vous conformant obligatoirement sur les caractéristiques techniques de votre arme ET CE QUI N’EST PAS LE CAS ; Voulez-vous toujours aggraver l’impopularité de notre cher Président car noyer un poisson ou (traduction libre) naniraka amalona hantsaka est tout ce qu’il faut éviter pour avoir bonne impression. Ne mélangez surtout pas vos états d’âme avec la réalisation d’un de vos projets comme ils ne se conjuguent presque jamais.

  • 30 octobre 2014 à 10:02 | meloky (#637)

    Chers forumistes, QU’est-ce-qui est le plus grave ?

    Violation des biens publiques, des confiances publiques, des confiances internationales, des plusieurs traites : traites diplomatiques depuis et avant 2002, Violations du territoire MAlgache par les zana-dambo et la liste continue...... ou bien ce qu’on a affiche dans cet article : Violation flagrante des droits de la défense ???

    Les Gasy ne sont pas fous !!! et ne diffuser pas des condusions ou des interets personnels pour le but de negocier et pousser davantage le RN (reconciliation Nationale pour blanchir un ou deux personnes qui avaient utilises le pays comme leurs proprietes !!!!!!

    Encore La reconciliation Nationale ne changera rien avec une telle mentalite !!!!!!!

    • 30 octobre 2014 à 10:10 | betoko (#413) répond à meloky

      Concernant le soit disant réconciliation nationale , faut pas s’attendre à quelque chose de bien et ça peut durer des années
      Concernant la violation du territoire malgache par les zana-dambo , voilà un sujet à mettre sur la table si réconciliation nationale verra le jour

    • 30 octobre 2014 à 10:38 | meloky (#637) répond à betoko

      Si ce sujet ne fugure pas dans la Reconciliation, donc c’est clair c’est justement une procedure de blanchiment !!!!

    • 30 octobre 2014 à 10:54 | Paulo Il leone (#6618) répond à meloky

      zavez oublié le pillage systématique des richesses du pays de 2009 à 2014 par les bandits de la hat, dj-simplet en tête...crimes pour lesquels personne n’a été inquiété !

    • 30 octobre 2014 à 11:05 | betoko (#413) répond à Paulo Il leone

      Comme vous j’ai aussi entendu dire qu’un tel a détourné des milliards d’Ar depuis les années 70 , 80, 90, 2000 , mais chose bizarre personne n’avait osé porter plainte . Vous connaissant Paulo , juste une question , est ce que Marc Ravalomanana n’a pas piqué dans la caisse de l’état, est il blanc comme neige ?

    • 30 octobre 2014 à 11:13 | Eloim (#8244) répond à Paulo Il leone

      Ne vous inquiétez pas. C’était des vols et pillages autorisés, car on en voulait vraiment à Ra8, le méchant et le criminel impitoyable, le diable en chair et en os.

    • 30 octobre 2014 à 11:15 | manga (#6995) répond à meloky

      Meloky,
      Enfoncer Ra8 avant la reconciliation afin qu’il s’y taise à jamais. Sauf que cette rubrique est loin d’être l’ultime recours pour satisfaire ses égos. En detournant le sujet, voici la phrase hypocrite des représentants diplomatiques ayant emprunté une déclaration collective qu’unanime : « Nous condamnons fermement les propos tenus par l’ancien président, mais il est temps au régime d’appliquer la feuille de route. » Est-ce la déclaration qu’il faut juger ou le retour sur sa terre natale ?

    • 30 octobre 2014 à 11:57 | Paulo Il leone (#6618) répond à betoko

      « blanc comme neige » ?
      Ne savez-vous pas que c’est une expression empruntée au vocabulaire colonial !!
      Pour être politiquement correct, s’agissant de Marc Ravalomanana, il eut fallu dire « ...est-il café-au-lait comme un flan au caramel. »
      Bon, je passe sur votre faux-pas flagrant, mais pour répondre à la question :
      C’est une différence d’échelle ! Certes, MR s’est enrichi, à la fois légalement et peut-être illégalement, mais chacun sait qu’il n’a pas systématiquement et méthodiquement pillé les richesses non renouvelables du pays comme l’ont fait pendant 5 longues années, au vu et au su de tous, le bandit psychopathe dj-simplet (alias radzoul le maléfique) et ses complices, dont certains sévissent encore dans les allées du pouvoir (suivez mon regard).
      Pas la peine de répondre ... j’connais tes affinités pour les bandits de la hat !

    • 30 octobre 2014 à 12:50 | Isandra (#7070) répond à Eloim

      Vous avez tout compris,...vous avez bien décrit cet homme,...

    • 30 octobre 2014 à 13:17 | Isandra (#7070) répond à manga

      Vous avez bien compris la situation Manga, le cabinet de la présidence(il est à préciser que cette affaire est gérée directement par la présidence) fait toute cette démarche pour augmenter leur monnaie d’échange, et réduire la marge de manoeuvre de Ra8, quand ils entameront une négociation avec lui,...A ce moment là, celui-ci ne ferait que accepter et suivre ce qu’on lui propose,...quitte à enterrer définitivement les ambitions politiques,...

      Je vous avais déjà prévenu,...que Hery préfère négocier avec Ra8 qu’avec Rajoelina, car s’il arrivait à convaincre celui-là de quitter la politique, HVM pourrait phagocyter le TIM,...Calcul politique oblige,...

    • 30 octobre 2014 à 14:02 | Eloim (#8244) répond à Isandra

      Ne vous réjouissez pas si vite. C’est de l’ironie !

    • 31 octobre 2014 à 08:54 | lanja (#4980) répond à betoko

      Un ancien président est propriétaire d’une villa d’une valeur de 3 millions d’euros en France , prouver s’il avait piqué ou pas dans la caisse de l’état n’est pas chose facile, c’est pas à la portée des simples citoyens, même si le revenu du président et vérifiable, la villa peut tout simplement être un cadeau de Kadhafi ou de Saddam, mais pour RAVALO avant d’accéder au pouvoir , il était déjà très riche, donc l’exercice est plus difficile ... mais s’ils sont tous voleurs, des différences évidentes poussent certains compatriotes aux fanatismes , il y a ceux qui sont très forts pour le pillages,mais il y en un , au moins, qui vole « ’peut être » mais en même temps , construit de routes , assure l’équipement des écoliers des primaires , limite l’insécurité , le chômage etc...mais il avait fabriqué aussi des ennemis potentiels dans le monde des affaires, ces gens on manipulés notre cher ANR ,maintenant , on avance, nous devons assumer les conséquences ... et si vous ne savez pas, une des premières , demander au service des domaines à qui appartient actuellement 80% des terrains à Ankorondrano et à ankadimbahoka ?

  • 30 octobre 2014 à 11:19 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Ce qui me désole sur cette affaire,c’est qu’on nous bassine==sans cesse==que le « MARI » du Ministre de la Justice était un « VICTIME DE SYLLA-RAVALOMANANA ».
    Ce Ministre devrait démissionner pour « APAISER L’ATMOSPHERE JURIDIQUE-JUDICIAIRE »,à Madagascar.Point barre !

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 30 octobre 2014 à 17:35 | jansi (#6474) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pour vous aider, pensez à remplacer le nom du groupe parlementaire MAPAR par Padesm. Vous avez un chef de groupe tout désigné. Première mondiale . Un rasta pourrait siéger comme VP de lAssemblee nationale en tant que chef de l’opposition. Accordéon en mains. Lol

    • 30 octobre 2014 à 18:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      Jansi !
      Avant d’être un parti des côtiers,le PADESM fut d’abord un parti des « MAINTY »,important groupe social puissant,notamment sur les hautes terres et constitue des descendants des anciens serviteurs royaux.
      Sous la monarchie,les serviteurs,encore que juridiquement NON libres,jouissent dans la société==merina==d’une position favorable.
      Leur déclin,entamé avant même l’abolition de la royauté,ne fit que s’accélérer ensuite,les amènent à être confondus avec les « FAMILLES D’ANDEVO »,esclaves proprement dits,affranchis par les « Français »,et que depuis,on appelle aussi « MAINTY ».
      Or,sur ces Mainty de deux origines==pèse==un certain mépris de la part des autres groupes statutaires de la société merina,hova (-rôturiers-) ou andriana (-nobles-),tous issus d’hommes libres.
      Pour les Mainty,dans les années 1940 et 1950,l’indépendance dont il est de plus en plus question==pourrait signifier==la restructuration des rigides structures sociales==du passé==et un renouveau de leur explotation par ces fotsy,à la tête du nouvel Etat.
      C’est pour faire face à cette menace qu’à Tananarive,un juin 1946,est fondé
      ==« LE PADESM »==,dont les statits sont dépposés le 1er juillet 1946.
      Mais les MAINTY ne sont pas les seuls à craindre une indépendance qui se ferait vraisemblablement==au profit==des seuls fotsy.
      Déjà les Merina peuplent l’Administration de toute l’île et se réservent une part importante ==des activités économiques==.
      Ce mouvement entamé sous la monarchie,amplifié par le régime colonial depuis Galliéni,est justifié par l’incontestable avancée culturelle des Merina,avance qui les rend==seuls capables==de fournir des auxiliairezs compétents.
      Aussi le PADESM s’adresse-t-il aux côtiers « opprimés » qui,bien que loin de constituer==un ensemble==cohérent,adhèrent aussitôt,en grand nombre au nouveau parti (-le padesm-).
      LE PROGRAMME DU PADESM N’EST PAS CELUI D’UNE INDEPENDANCE PRECIPITEE.
      S’inspirant souvent d’une analyse de classe vulgarisée par les « COMMUNISTES Français »,auprès des quels se formés ==des membres==
      - aussi bien du PADESM,
      - que du MDRM,
      les journalistes « PADESM » présentent « MAINTY » et « CÔTIERS » comme des prolétaires,également exploités par la bourgeoisie capitaliste Merina-un capitalisme qui est aussi un capitalisme moral « se manifestant » par un mépris irréductible des autres...
      - à suivre-

    • 30 octobre 2014 à 19:23 | Paulo Il leone (#6618) répond à jansi

      zavez oublié « distribution de »shit« / »beu" gratos à la récré des dépiote !

    • 30 octobre 2014 à 21:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      la suite
      ..JANSI !
      - les journalistes présentent « Mainty » et « Côtiers » comme des prolétaires ,également exploités par la bourgeoisie merina==un capitalisme==qui est aussi un capitalisme moral se manifestant par un mépris irréductible des autres.
      Ceci accompagné de protestations de fidélité à la France,démocratique et libératrice.
      Si le PADESM n’est pas hostile à une future indépendance,il lui paraît que l’échéance en soit repoussée jusqu’à ce que les déshérités aient le temps de s’éduquer comme l’on fait les merina et soient donc devenuscapables de produire aussi==bien==que ceux-ci des cadres pour le nouvel Etat.
      Alors,sera possible l’union fraternelle de toutes les composantes de la Nation Malgache.
      Sur un programme multiethnique,le premier « CONSEIL CENTRAL D’ADMINISTRATION » du parti PADESM ne compte que :
      - quatre CÔTIERS dont le tsimihety Ph Tsiranana
      pour
      - onze MAINTY.
      Le PADESM part à la conquête à la conquête de l’opinion en reprenant certaines des méthodes de son rival MDRM :
      - création d’une coopérative de consommation,en un temps où les ravitaillement des populations laisse encore beaucoup à désirer.
      Le PADESM fonde quelques écoles de brousse afin de contribuer à l’éducation des déshérités.
      Ces initiatives,la propagande du parti,ses publications nécessitent évidemment d’assez importants moyens financiers,dont l’origine n’est pas très claire,que soient acceptées l’aide de certains colons et une part des fonds secrets du Haut Commissariat.
      - "C’EST ça n==dont les adversaires== font reprocher au PADESM,argument que justifie la mauvaise image qu’ils veulent en donner alors que rien ne les autorise à prétendre aussi,comme ils le font souvent ,quev la création du parti PADESM ==aurait été==purement et simplement l’effet d’une manoeuvre du Haut Commissariat.

      Elément de faiblesse,les églises,notamment==la catholique==,sur l’appui de laquelle certains fondateurs==avaient cru==pouvoir compter,gardent leurs distances envers le PDESM qui se veut laĩc et que l’on soupçonne de subir l’influence communiste.
      Plus grave,les Mainty d’Imerina n’éprouvent pour les côtiers des sentiments beaucoup plus fraternels que les fotsy alors que le parti PADESM s’oriente de plus en plus vers les côtiers.

      Mais les côtiers eux-mêmes,divisés entre : !
      - côtiers de l’OUEST
      - et côtiers de l’EST /SUD-EST.

      Les élections,en particulier,celle de Novembre 1946,pour l’envoi de trois députés autochtones (-à côté de deux européens-),à la seconde Assemblée Constituante Métropolitaine,donnent la victoire au MDRM,mieux implanté,y compris dans les provinces côtières grâce à la diaspora merina,mieux structuré,disposant d’importants moyens et sachant mieux faire la propagande,le parti nationaliste fait élire ses candidats jusque dans la circonscription de l’Ouest,en train de devenir le principal bastion du PADESM.

      C’est l’insurrection anti-colonialiste de 1947 qui permet au PADESM de devenir,pour un temps,le premier parti de Madagascar.

      L(arrestation des principaux leaders du MDRM et la dissolution par voie administrative de ce parti le 10 mai 194,lui donnent un quqsi monopole politique.
      4 à 5 000 PADESM du Sud-Est ayant été exécutés par les insurgés MDRM.

      LE PADESM INSTITUE SES MORTS EN MARTYRS.

      Les nouvelles adhésions au PADESM affluent...

      à suivre.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 31 octobre 2014 à 02:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      - suite
      JANSI
      Les nouvelles adhésion au PADESM affluent.

      Bref apogée,car ,faute d’adversaire,le parti PADESM manque maintenant d’un épouvantailcontre lequel se mobilise.
      L’absence de danger immédiat libère en son sein==les rivalités==ethniques ou personnelles et les querelles idéologiques,ce qui a&pparaît au grand jour,lors du premier congrès du parti PADESM==à TULEA1R==,en décembre 1947.
      Des clivages résulte,en avril 1948,la constitution par les sections de toute la côte OUEST de l’Union Démocrate Côtière qui rejette tout ce qui vient des Hautes Terres et rompt donc avec les Mainty d’Imerina alors que la section du Sud-Est sont,en restant fidèle au PADESM,tentent progressivement à en devenir==le centre de gravité==,et à pousser en avant lers propres leaders.

      D’autre part,le Haut Commissariat,conscient de la nécessité de préparer les modalités==pacifiques==d’une prochaine indépendance,favorise maintenant les nationalistes modérés du PDM (-Parti Démocratique Malgache-)
      principalement merina.

      En février 1949,l’envoi en France par le Haut Commissariat pour un long séjour,équivalent à un exil du Secrétaire Général du PADESM,un Mainty-Tananarive,marque la rupture avec un mouvement qui se croyait le principal allié de ce Haut Commissariat et permet aux sections du Sud-Est d’accaparer tout à fait la direction du parti PADESM. 
      C’est désormais l’enterrement du PADESM.

      NOTE
      Après l’interdiction du MDRM,accusé d’être à l’origine desc troubles,le PADESM devient le principal parti politique de Madagascar et c’est donc parmi ses membres que les autorités coloniales françaises choisissent les futurs dirigeants de la « République Malgache ».
      Parmi ses derniers,on peut citer :
      - Philibert TSIRANANA,
      - Norbert ZAFIMAHOVA,futur Président de" l’Assemblée Nationale Malgache,dont la nièce devient l’épouse du Professeur Albert ZAFY
      - Pascal VELONJARA,beau-père de Dier RATSIRAKA,
      - Le Premier Ministre Francisque RAVONY,Fils de Jules RAVONY et gendre de TSIRANANA,
      - Le Premier Ministre Emmanuel RAKOTOVAHINY,
      - Albert SYLLA,père de Jacques SYLLA,Ministre de TSIRANANA
      EN FAIT ?UNE GRANDE PARTIE D’ENTRE LES DIRIGEANTS DE LA REPUBLIQUE MALGACHE et ce PRATIQUEMENT,JUSQU’A NOS JOURS,SONT ISSUS DU PADESM et DE SON HERITAGE DIRECT.

      Le PADESM et ses héritiers.

      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 30 octobre 2014 à 11:33 | vuze (#918)

    « Sous d’autres cieux, au minimum le directeur de l’aviation civile, celui de l’Asecna, le premier responsable de l’air et des frontières, le ministre des transports auraient dû démissionner le lendemain du retour « clandestin » de l’ancien Président Ravalomanana. Ils devraient être mis en cause et être aussi enquêtés dans cette affaire. Mais à Madagascar, il est plus facile de s’en prendre aux gardiens et au petit personnel tout en laissant tranquille ministres et directeurs. »

    Une enquête doit toujours commencer à la base et se poursuivre... Vous voulez peut-être qu’on envoie un fax et une invitation aux personnes suspectées ?? Tant que tous les éléments n’ont pas été explorés, les personnes suspectées doivent être enquêtées sans qu’il y’ ait contact avec l’extérieur ! C’est du bon sens, me semble-t-il ?

  • 30 octobre 2014 à 11:35 | Apache (#7156)

    J’ai 3 appareils volants :

    - 01 chasseur russe Sukhoï 37 Terminator, moteur essence
    - 01 chasseur américain F18 Super Hornet, moteur essence
    - 01 drone Parrot que j’ai récemment acheté, moteur électrique

    Je les fait voler n’importe où et à n’importe quel moment. Pour le Parrot d’ailleurs, en le faisant décoller de l’hippodrome d’Antsirabe, j’ai pu survoler, en partie, et photographier l’ENSOA, l’ACMIL et l’ENSP de la Police. Egalement, en décollant du jardin d’Ambohijatovo (et en suivant le drone), il m’a été possible de survoler l’embouteillage d’Andohan’Analakely et la base militaire RM1.

    Pour les chasseurs, la RN7 peut servir de piste de décollage/atterrissage.

    Ces appareils ont tous volés sans aucune autorisation.

    Suis-je également coupable au vue de l’art. 82-3 du Code Pénal ?

    Art. 82-3 « Sera également coupable d’atteinte à la sûreté extérieure de l’Etat et puni des mêmes peines, sans préjudice, s’il y a lieu, des peines portées contre la tentative des crimes prévus aux articles 75 et 76 (trahison et peine de mort), tout Malgache ou tout étranger qui survolera le territoire malgache au moyen d’un aéronef étranger sans y être autorisé par une convention diplomatique ou une permission de l’autorité malgache »

    Et comme Larousse défini un aéronef comme étant tout appareil capable de s’élever et de circuler dans les airs, je dois surement m’attendre à une descente du GSIS et à une confiscation de mes deux chasseurs et de mon drone.

    Aïe !!

    Vous aurez compris que les chasseurs sont des modèles réduits accessibles à tout passionné d’aéromodélisme.

    • 30 octobre 2014 à 11:57 | vuze (#918) répond à Apache

      Tout à fait, vous êtes passibles d’une condamnation ! Faites la même chose en France, dans les endroits non autorisés, et vous verrez ce qui risque de vous arriver..

    • 30 octobre 2014 à 13:32 | Jipo (#4988) répond à vuze

      En France une personne est supposée innocente avant d’ etre mise en garde à vue pour 48h00, comparez ce qui est comparable et pas seulement que ce qui vous arrange .

    • 30 octobre 2014 à 14:26 | Jacques (#434) répond à Jipo

      Salut Jipo,
      Et quand bien même une personne aura passé le cap de la garde vue et par la suite inculpée et mise sous mandat de dépôt, elle est toujours présumée innocente. Mais ça, c’est en France.

    • 30 octobre 2014 à 17:30 | el che (#344) répond à Jipo

      Remettez la cloche au milieu de l’église ; Ra8 a été condamné par contumace. Donc la justice, ou un accord politique doivent l’inculper ou au contraire le disculper.

      Quant à moi, j’estime qu’il y a eu responsabilité de 2 personnes dans la crise malgache, et si procès il y a, il faut inculper les 2 protagonistes.

    • 30 octobre 2014 à 19:59 | manga (#6995) répond à el che

      Et ce que certains ne veulent en aucun cas entendre parler. Ils avaient même osé donner leur avis tout en ignorant ce qu’est, conscience oblige, le refus d’obtemperer. Et en marge de cette affaire, d’autres présument qu’une probable reconciliation ne serait qu’une perte de temps. Se distingue involontairement les ZD des ZN.

  • 30 octobre 2014 à 11:36 | réveille-toi jeunes Malagasy (#2446)

    Pétition pour la libération de Jean-Marc KOUMBA
    http://www.avaaz.org/fr/petition/Amnesty_International_La_liberation_de_M_JeanMarc_KOUMBA/?cuUqSfb
    Depuis le vendredi 24 octobre 2014, notre ami Jean-Marc KOUMBA, citoyen gabonais et allemand, époux d’une Malagasy et résident à Madagascar où il est chef d’entreprise,
    champion d’art martial qui a remporté plusieurs titres mondiaux et a fait rayonner
    l’Afrique, l’Europe, le Gabon et l’Allemagne, se trouve aujourd’hui, selon ce qui nous
    a été rapporté, injustement arrêté devant sa femme malgache et ses enfants et emprisonné
    à Madagascar dans des conditions inhumaines. Il semblerait qu’on l’accuse d’avoir accueilli
    à l’aéroport d’Antsirabé l’ancien Président de la République Malagasy Marc Ravalomanana, dont il fut durant son mandat l’un des gardes du corps personnels. Malgré ses dénégations et malgré le témoignage de 20 personnes dignes de foi attestant sa présence à l’hôtel dont il est propriétaire et gérant, Jean Marc Koumba a été mis au cachot et transféré à Antsiranana (Diégo-Suarez), il n’a pas le droit de voir qui que ce soit ; les droits de l’homme sont à nouveau bafoués dans cette affaire. Il semblerait que sa famille pourrait être inquiétée aussi. Nous appelons tous les Malagasy, Européens, Africains, Allemands ,Gabonais et , soucieux de la liberté de pensée, du respect des droits de chaque citoyen du monde à se défendre quelles que soient ses convictions politiques, à se mobiliser pour demander sa libération.
    Jean-Marc Koumba a entamé une grève de la faim depuis son arrestation
    Merci à toutes et à tous.

    • 30 octobre 2014 à 11:56 | vuze (#918) répond à réveille-toi jeunes Malagasy

      « Il semblerait qu’on l’accuse d’avoir accueilli à l’aéroport d’Antsirabé l’ancien Président de la République Malagasy Marc Ravalomanana »

      olala le pauvre choux... Il est allé juste accueillir l’ancien voleur/menteur/spoliateur et on l’arrête !! La vie est vraiment injuste...

    • 30 octobre 2014 à 12:35 | Jipo (#4988) répond à réveille-toi jeunes Malagasy

      Bonjour .
      Un citoyen a le droit de rentrer dans son Pays quand il le veut, l’ en interdire est un viol !
      Un viol commis par ceux qui l’ en accuse !
      Dans un état qui se prétend de droit , existe la présomption d’ innocence, et toujours selon le droit, une garde à vue de 48h00 peut etre ordonnée, avec l’ assistance d’ un avocat pour l’ accusé.
      A partir du moment ou ce droit n’ est pas respecté il y a viol du droit par ceux qui prétendent le défendre.
      Quand des babakoto jouent à faire du droit, ça ressemble à une foire d’ empoigne dans un zoo ou règne la loi du + fort.
      Totalement illégal, irrecevable, incredible, toujours à l’ attention de ces juristes : s’ appelle un DOL ./
      Qu’ ils arrêtent de se la jouer, et déclarent la guerre à l’ Afrique du Sud pour viol de son espace aérien, et heureusement que Ravalomanana n’ est pas rentré en pirogue, car ils auraient incriminé la faune marine, puisque la pirogue aurait été brulée .
      Qu’ hery se cantonne à ce qu’ il ne sait pas faire : l’ économique, et ne s’ occupe surtout pas de DROIT, n’ y comprenant qu’ encore moins .
      LAMENTABLE, RIDICULE & PITOYABLE .

    • 30 octobre 2014 à 15:48 | Anton (#8594) répond à réveille-toi jeunes Malagasy

      Jean Marc Koumba, ce n’est pas son premier déboire à Madagascar !
      Petit rappel :
      Ancien garde du corps de Marc Ravalomanana, ce mercenaire fut appelé à Madagascar en 2001 (date de son premier séjour malgache) en vue des élections présidentielles de 2002.
      Le vendredi 25 mars 2005, Jean Marc Koumba ‘limogé’ sèchement par son « employeur », le président Ravalomanana, a du déguerpir de son poste. Avec « ordre » de quitter -dare-dare au plus tard sous 24 heures en abandonnant ses biens, sa femme et son bébé, le territoire malgache- au risque de se retrouver en prison, s’il n’exécute pas
      A la veille des élections présidentielles 2013, Jean Marc Koumba le kick-boxer est de retour à Madagascar pour réintégrer le camp de l’ex président et assurer la sécurité (..) de Lalao Ravalomanana ; puis renoncer à son poste de Bodyguard.
      Le retour de Jean Marc Koumba, a eu lieu quelques semaines après celui d’Adrian Burrow, un autre garde de corps étranger de l’époque, qui avait ‘’démissionné’’ pour des raisons inexpliquées.

    • 30 octobre 2014 à 16:13 | Jacques (#434) répond à Jipo

      Le Babakotoland s’est taillé son « droit », à lui. Présomption d’innocence dont vous faites état est une notion qui, visiblement, y est inconnue. Tenez par exemple, je cite les propos des parties lésées :
      « Tout ce qu’on nous dit, c’est que sur ordre du cabinet de la Présidence de la République qu’ils ont été arrêtés et trimbalés partout.  »

      Autrement dit : tout ce « tintamarre » est (et non serait) donc signé Rabary-Njaka, cet olibrius qui a ingurgité du vrai Droit français qu’il travestit à la sauce babakoto. Dans un Etat dit « de droit » qui serait confronté à un présumé délit ou autre crime, l’action publique est provoquée par le procureur de la république.

      Dans cette affaire (qui ne devait pourtant pas en être une) le pouvoir babakoto se fourvoye en essayant de mettre des fautes éventuelles sur le dos de tiers qui n’ont rien à voir à un atterrissage soi-disant « non autorisé » d’un aéronef sur le sol gasy, stratégie irraisonnée aux fins d’occulter ses propres responsabilités.

      Je ne sais plus qui a dit « Celui qui viole le droit des peuples a peu de chances de terminer sa vie »...

    • 30 octobre 2014 à 16:46 | hrrys (#5836) répond à Jacques

      R8 n’est rien face aux dangers qui menacent notre pays.Des intrus pourraient rentrer facilement ds ce pays sans p autant q l’

    • 30 octobre 2014 à 16:51 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      on sache qui les a vraiment donné l’accord.Ne vs étonnez pas si un j le virus ebola infecte nos compatriotes.Raison p laquelle

    • 30 octobre 2014 à 16:56 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      on tire la sonnette d’alarme et on incite notre pdt q’il prenne sa responsabilité en tant q garant d notre territoire .

  • 30 octobre 2014 à 12:04 | Turping (#1235)

    - Violation flagrante des droits de la défense voire aussi le « droit de l’Homme » en même temps.
    - L’arrivée inopinée de l’ex-président MR sur le territoire malgache a montré que le territoire malgache est une passoire sans contrôle avec l’hitoire des BDR.
    - Ce qui est déplorable dans cette situation s’explique par le faît que l’ancien garde du corps de l’ex-président avec sa garde à vue n’a pas pu bénéficier de se défendre ,prendre un avocat . Aucun dispositif de défense sur la présomption d’innocence n’a été accordé avant que la justice fasse son boulot ,les investigations ,etc,....
    - Comme la justice malgache est instrumentalisée sous la connivence et convenance de l’état en place ,le droit de l’Homme est bafoué car il fallait trouver un bouc émissaire avant que les investigations ne soient faîtes pour connaître la vérité .
    - Admettons que même si Jean Marc Koumba était impliqué dans cette affaire ,il aurait pu avoir un avocat à sa demande ,pour défendre ses causes .
    - A l’inverse ,s’il n’était impliqué dans l’affaire en niant tout en bloc ,c’était son droit aussi également de prendre un avocat pour se défendre si l’état de droit existe .

  • 30 octobre 2014 à 12:29 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA est rentré au PAYS,en tant que Malgache.
    Où est-il le « MAL » pour la Nation Malgache ?
    Que SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA s’accroche à son
    - « PROGRAMME DE RASSEMBLEMENT et de COMBATIVITE NATIONALE »
    - « Il veut oeuvrer à bâtir un »AVENIR DE PROSPERITE« et de »PAIX" dans toutes les régions de Madagascar :
    01-Androy,
    02-Anosy,
    03-Atsimo Andrefana,
    04-Atsimo Atsinanana,
    05-Ihorombe,
    06-Haute Matsiara,
    07-Vatovavy-Fitovinany,
    08-Amoron’Mania,
    09-Menabe,
    10-Vakinankaratra,
    11-Itasy,
    12-Bongolava,
    13-Analamanga,
    14-Melaky,
    15-Betsiboka,
    16-Alaotra Mangoro,
    17-Atsinanana,
    18-Analanjirofo,
    19-Boény,
    20-Sofia,
    21-Sava,
    - 22 Diana.
    Ce qui différencie SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA des autres,c’est « sa volonté » :
    - de se situer au dessus des « différends »,
    - de rassembler,
    et de convaincre.
    SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA veut réhabiliter le « FIHAVANANA »,vertu cardinal de notre civilisation Malgache.

    Finissons-en avec cette affaire du Président Marc RAVALOMANANA.
    IL EST AU PAYS.TANT MIEUX !
    - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale ».
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 30 octobre 2014 à 12:38 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      « Où est-il le « MAL » ??? FAUX !!!
      Ou est le mal . /

    • 30 octobre 2014 à 13:25 | Paulo Il leone (#6618) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      ben alors basile !? T’as oublié les ziles zéparses et le canal des pangalanes !!
      Quelle honte ! tu ne connais même pas les limites territoriales de Madagascar « indépendant » ?
      faut retourner dans une EPP de la république rastirakienne énonmoin délabrée !

    • 31 octobre 2014 à 02:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Paulo Il leone

      les îles éparses

      - « PAIX et CO-GESTION » :
      - MADAGASCAR- FRANCE

      FH/HR:même combat !

  • 30 octobre 2014 à 12:43 | Jipo (#4988)

    Plus facile de s’ attaquer au viol de l’ espace aérien que celui du droit le plus élémentaire, celui de rentrer chez soi dans son Pays, que s’ attaquer au viol du DROIT de chaque citoyen, et de la constitution : pitoyable irrecevable et condamnable .

    • 30 octobre 2014 à 14:02 | Paulo Il leone (#6618) répond à Jipo

      à mon avis, puisqu’il y a soupçon de viol....faut demander l’arbitrage d’un gynéco !
      Et pendant qu’on y est, on pourrait prendre un RV collectif pour les dirigeants actuels de ce pays chez le psy du PK 18 ....ça pourrait clarifier pas mal de choses.
      QdB !

    • 30 octobre 2014 à 15:15 | Jipo (#4988) répond à Paulo Il leone

      En effet il faut inspecter tous les trous, le PK18 comme félicie .

  • 30 octobre 2014 à 13:01 | Ra-Jao (#282)

    Les ennemis de Ra8 avancent tous les arguments pour l’enfoncer sans qu’aucune décision judiciaire n’a jamais été prononcée contre lui.
    Qu’on le soupçonne de haute trahison, de survoler illégalement l’espace aérien, qu’il a prépare un coup d’Etat, tiens ! tiens !....soit. Cela n’empêche qu’il a droit à être assisté par ses avocats ! Si le droit à la défense est supprimée par décsion adminsitrative - tiens encore une pratique de régime bananier, qu’on supprime la fonction d’avocats. Il n’ y aura que plus l’homme à la touffe (soit disant grand avocat du barreau parisien), plus l’emmoreg, le juge et le procureur de la république et la présidence. Cela aura le mérite de s’assumer que M/car est un régime banaier, c’est l’exécutif qui fait la Loi et le judiciaire est là comme des toutous pour appliquer !

  • 30 octobre 2014 à 13:07 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Encore une fois je vais faire de la pub pour Jeannot

    Je vous conseille de faire un tour chez Madagate et de lire les articles sur Vahombey et Koumba

    • 30 octobre 2014 à 13:26 | vuze (#918) répond à Rakotoasitera Fidy

      Il n’est jamais trop tard de reconnaître ses erreurs et d’apprécier la qualité journalistique de JR... Bravo !

    • 30 octobre 2014 à 19:53 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à vuze

      Je l’ai connu avant que t’arrives à émérger des chiottes de ta mère ..

      Et puisque depuis , t’as pu apprendre à lire .. prends en de la graine

    • 31 octobre 2014 à 11:25 | vuze (#918) répond à Rakotoasitera Fidy

      Gnark gnarkkk toujours le même répondant le petit lâche Fidy Kely.. lolllll

      Allez sois pardonné va, un jour on se rencontrera... Tu crois en dieu j’espère ? Et ça va arriver plus vite que prévu... Sois patient...

  • 30 octobre 2014 à 13:46 | kakilay (#2022)

    Contre tout abus
    de ceux qui détiennent
    le pouvoir,
    La Déclaration des Droits de l’Homme,
    est notre rempart.

    Elle est en préambule à nos constitutions.
    Et cela veut dire quelque chose.

    C’est elle qui garantissent
    les libertés fondamentales individuelles :
    ne les piétiner pas en ce jour
    pour des raisons
    obscures,
    politiciennes
    et partisanes.

    Des apprentis bourreaux
    s’ingénient ici
    à nous dire que
    tout homme
    est présumé coupable :
    le doute ici accable l’accusé
    et profite aux zélateurs,
    promoteurs de la culture fozaorana.

    Ces apprentis konnards
    nous demandent même que
    l’on doit démontrer son innocence.

    article 11 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 de l’ONU
     :
    « Toute personne
    accusée d’un acte délictueux
    est présumée innocente
    jusqu’à ce que sa culpabilité
    ait été légalement établie
    au cours d’un procès public
    où toutes garanties
    nécessaires
    à sa défense
    lui auront été assurées."

    Où en sommes nous ?

    • 30 octobre 2014 à 15:20 | Jipo (#4988) répond à kakilay

      Vous vous en approchez ; encore quelques petits détails à régler, et la démocratie vita gasy resplendira comme un phare dans le canal du mozambik .

    • 30 octobre 2014 à 17:25 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à kakilay

      Nous sommes à la croisée des chemins lorsque :
      - L’ONU/la CI incite les malgaches à se réconcilier en faisant abstraction des droits de l’homme.
      -Le régime (pouvoir exécutif, législatif et judiciaire) prône la RN en bafouant les lois (la constitution et les autres lois de la république) et sans projet ni proposition de loi allant dans ce sens.
      -Le FFKM veut faire la RN sans se référer à la Bible.

    • 30 octobre 2014 à 17:42 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      - la population malgache s’ignore superbement dans le bonheur comme dans le malheur.

    • 30 octobre 2014 à 18:38 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      - la justice populaire supplante le pouvoir judiciaire.

  • 30 octobre 2014 à 15:22 | Midabetsy (#8062)

    manjavozavo ity raharaha ity ka na isika forumiste aza toa fanina daholo.
    TSY MANOME NY POSITION MAZAVA I ANDRY KA FANINA NY REHETRA.
    - TIM : MPANOHITRA IZAHAY MANOMBOKA ETO.
    Omena passeport diplomatika ianareo.
    TSY MANOHITRA INDRAY ALOHA.
    - TGV : FOANO NY A.N FA MANGALATRA FOTSINY NO ASAN’IREO.
    raisiko ihany ireo tombotsoa izay omena ahy.
    - TSY MAHAZAKA VAHOAKA NY PM SY NY FITONDRANA KA TSY HITANY IZAY HATAO.
    - NY MAPAR MANANIHANY.
    - TIM : MANAMERDE.
    - HVM : TSISY TANJAKA.
    - AMIRAL ROUGE : MIANDRY MAHAZO.
    ATAOVY RY DEPIOT AY REHEFA TSISY HAZONDRAMOSINA FA VAHOAKA EFA ZATRA MIJALY IREO !
    TSISY LEHIBE HOATRIN’NY VOTOLAMPY FA REHEFA TSY MITENY ANGEREN’NY VORONA !
    TODY VAO HO ELA VE NO TSY HANAOVANDRATSY !
    k.o.n loatra ny vahoaka rehefa mifidy sady tsy hidina andalambe no tsy mahay misafidy.
    Hadisoan’ny mpifidy izao rehetra izao.

  • 30 octobre 2014 à 15:26 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    - Continuer la méthode mafieuse est-elle l’unique mode d’action possible du pouvoir actuelle ?

  • 30 octobre 2014 à 16:02 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalamo alaikoum

    L’enseignement biblique n’est-il pas suffisant pour régler les différents entre tous ces soi-disant chrétiens qu’ils soient des simples citoyens, des faiseurs d’opinions, des dirigeants d’églises et des dirigeants du pays ?
    Est-ce que l’enseignement de Dieu dans la bible n’incite pas ses disciples à ne l’appliquer que pendant les prières à l’église seulement ou bien dans leurs vies de tous les jours ?
    Sur quelles bases le FFKM va-t-il réconcilier ses enfants ?

    N’est-il pas écrit dans la bible qu’il serait impératif pour un chrétien de demander pardon/ de pardonner (à) son frère avant de faire l’offrande/la prière car autrement cette dernière ne sera jamais accepté ?

    Jusqu’où les chrétiens peuvent-ils aller pour vivre leur foi ?

    La foi chrétienne est-elle fondée sur l’hypocrisie ou le respect absolu de la loi de Dieu ?

    Il y a peu de vrai chrétien et beaucoup de faux chrétiens d’où le problème d’un pays à majorité chrétienne comme le notre.

    • 30 octobre 2014 à 19:59 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Et quand tes freres musulmans violent les femmes et font couper les tetes
      Allah est t’il toujours obligé ???

  • 30 octobre 2014 à 16:39 | diego (#531)

    Bonjour,

    J’ai dit au lendemain de l’inauguration que le nouveau pouvoir n’a que la légitimité, et rien d’autre.

    Comment faire pour exister et rester longtemps au pouvoir, quand on n’a pas une majorité à l’Assemblée Nationale, le Sénat est vide, les partis politiques sont éparpillés et sont inaudibles, les caisses de l’État sont vides ? On tombe dans le piège de la dictature !

    Comment instaurer une stabilité politique quand le pouvoir n’a pas des parlementaires pour relayer ses messages. On tombe dans le piège de la dictature

    En enfin, comment faire pour gagner la confiance des Bailleurs des Fonds quand le pouvoir fait chambre à part avec les parlementaires ? On ment !

    Le cas Ravalomanana et les autres seraient faciles à résoudre et ce pouvoir semble piétiner et s’isoler. Mettre Ravalomanana en résidence surveillée n’est pas une solution politique. Ce n’est pas ce que la CI demande à ce pouvoir.

    Ce que la CI demande à Mr R. Hery c’est de redémarrer l’économie malgache, mais comment le faire au beau milieu d’un foutoir politique et quand tous les compteurs sont à l’arrêt est un autre pair de manche ? Et le Président n’a jamais montré qu’il est taillé pour ce défi-là.
    Le temps va nous le dire !!

    • 30 octobre 2014 à 17:11 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à diego

      Bonjour,

      Légitimité ou légalité ?
      C’est plutôt la légalité et RA8 lui-même a affirmé que le pouvoir actuel n’a pas la légitimité émanant du peuple (un PRM par défaut).

    • 30 octobre 2014 à 17:21 | Ra-Jao (#282) répond à diego

      Une petite correction Diego : ce pouvoir a la légalité : élu conformément aux dispositions de la loi électorale, malgré les fraudes que les soit disant observeteurs internationaux qui ont fait du tourisme à Madagascar ont occulté.
      Mais pas la légitimité. D’un, il n’ a pas la majorité au parlement malgré la création du PMP, que d’aucun n’ignorent que c’est un panier de crabes alléchés par l’odeur des pepettes. Et de deux, si une institution de sondage comme en Franc existe à Madagascar, je suis certain que ce pouvoir n’est pas loin de l’impopularité de Hollande en France.

    • 30 octobre 2014 à 17:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Ra-Jao

      FH/HR=même combat !

    • 30 octobre 2014 à 17:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      rectifions le terme,==« en résidence surveillée »==
      - « Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA est en résidence protégée » !

    • 1er novembre 2014 à 16:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Je suis partisan du retour de Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA,au bled.
      Mais il a commis une erreur de « JUGEMENT ».
      Vouloir se mettre ,en premier rang==poussé== par certains esprits « REVENCHARDS » de sa mouvance.

      Le Président Marc RAVALOMANANA est en résidence « PROTEGEE ».Point barre !

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 30 octobre 2014 à 17:46 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Il fût un temps où c’est le vent de l’indépendance qui soufflait dans le monde suivi de la transparence et actuellement c’est l’impopularité des présidents par accident.

  • 30 octobre 2014 à 19:07 | lanja (#4980)

    Ny rediredy aloha dia tsy hijanona mihitsy eto, mora be ilay hoe tsy ilay mody no tsy mety fa ilay fomba nanaovany azy antsokosoko... efa nilaza fa hody io olona io, inona ihany ilay hoe antsokosoko, sakanana ilay olona , ireo nanao NOTAM , iza ireo milaza isan andro fa tsy maika ny fodiny, ireo no nanery azy tsy hiditra ara dalana ...fa mba azo ajanona ve ny resabe , leo ny olona, ny Délestage, ny économie , ny sécurité amboarina dia gadrao Ravalomanana raha izay no mahasoa ny firenena ,

  • 30 octobre 2014 à 19:37 | ikoto (#4912)

    Je me tais par dépit ! Ces hauts responsables qui tiennent les registres de commande savent pertinemment que les droits de la défense voire les droits de la défense ne sont nullement respectés ! Mais qu’importe, pour eux, car personne n’osera bouger son petit droit ! Pour les Malgaches qui sont maudits rien ne va plus, le cerveau ne réfléchit plus ! Voici la règle générale du jeu :

    « RAHA HO FATY IHANY, MATESA RAHAVANA, RAHA HO FATY RAHAVANA, MATESA NY OMBY » ! ....

    Alors les hauts responsables de l’Etat s’y donnent à coeur joie !

    • 1er novembre 2014 à 16:59 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à ikoto

      - « Qui vous dit que ces »PERSONNES« enquêtées sont inculpées ou arrêtées pour telle cause » ?
      Vous parlez du droit de la défense.
      N’allez pas trop vite que la musique !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 216