::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 14h09  :  28°C  :  Très nuageux
vendredi 24 octobre 2014
 

 > Politique

Le projet de loi d’amnistie pour la réconciliation nationale

Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain

mercredi 28 mars 2012

La course du gouvernement contre la montre s’est achevée comme prévu car ce mardi 27 mars en début de soirée, le conseil des ministres, précédé dans la matinée par la prolongation du conseil de gouvernement de la veille, a adopté deux projets de loi à soumettre au Parlement qui est convoqué pour une réunion extraordinaire de 12 jours au maximum à partir de ce mardi 3 avril 2012. Il s’agit du « projet de loi d’amnistie pour la réconciliation nationale » et du projet de loi portant Code d’éthique et de bonne conduite politique pendant la Transition.

Le projet de loi d’amnistie n’étant pas encore disponible pour la presse et le public, les porte-parole du gouvernement ont pris la peine de lever un pan du voile de ce projet très attendu par une partie de l’opinion. Il faut dire que des politiciens et nombre d’observateurs meurent d’impatience de prendre connaissance de ce fameux projet de loi. Le Pr. Alain Tehindrazanarivelo a déjà demandé au nom de la transparence sur une chaîne de télévision privée de la capitale à ce que le Mémorandum soit rendu public pour mettre fin aux suspicions et à cette culture du secret qui entoure la confection des lois qui seront appliquées dans le pays et auxquels tous les justiciables doivent se plier. Le Dr. Hery Raharisaina lui aussi, a souhaité que la période considérée par l’amnistie s’étende jusqu’en 2012 ou du moins en 2011 au lieu d’être limitée à l’année 2009 seulement car, à son avis, le pays est toujours en crise.

C’est sans doute pour éclairer l’opinion et donner un avant goût de ce qui va sortir du Parlement qu’il a été livré à la presse un extrait de l’exposé des motifs de ce projet de loi d’amnistie pour la réconciliation nationale ; ci-après cet extrait : «  l’amnistie ne signifie pas faiblesse et ne doit en aucun cas favoriser la culture d’impunité. C’est pourquoi elle connaît des limites qu’imposent la protection de la société et de son patrimoine ainsi que les Résolutions de l’Organisation des Nations Unies et les Conventions internationales, auxquelles Madagascar a adhéré, qui disposent que les violations graves des droits de l’Homme et des libertés fondamentales ne sont pas amnistiables  ».

À comprendre le communiqué du conseil des ministres, le projet de loi d’amnistie comprend 16 articles parmi lesquels on peut cerner les grandes lignes ou les éléments structurant ce projet, à savoir, la période couverte par l’amnistie, les différents types d’amnistie (amnistie large et de plein droit, l’amnistie sur requête, les faits non amnistiables), et les effets de l’amnistie. L’amnistie large et de plein droit est accordée si les infractions, liées aux évènements politiques, se sont produites entre 2002 et 2009. Les personnalités concernées par cette disposition sont précisées dans le projet de loi. L’amnistie pourra être accordée, sur requête auprès du Conseil du Fampihavanana Malagasy, pour certaines catégories de personnes n’ayant pas pu bénéficier de l’amnistie large et de plein droit. Quoiqu’il en soit, lit-on toujours dans le communiqué, l’instauration d’un environnement de confiance et d’apaisement ne signifie pas impunité pour les infractions pénales graves exclues de l’amnistie par l’Article 18 de la Feuille de route. Il s’agit en premier lieu des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre, de génocide et, en second lieu, des violations graves des droits de l’Homme et des libertés fondamentales.

Pour éviter toute interprétation déformante, les violations graves des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, prévues par les Conventions internationales, sont énumérées dans le projet de loi : meurtre, assassinat, empoisonnement, actes de torture, traitement cruels inhumains et dégradants, viol, pédophilie, enlèvement de mineurs.

Il est précisé dans ce projet de loi que l’amnistie entraîne l’extinction de l’action publique ou l’effacement des condamnations. Elle entraîne également la réhabilitation professionnelle : droit à la réintégration, à la reconstitution de carrière ou reclassement de l’intéressé. Enfin, l’amnistie ne doit pas porter préjudice aux droits des victimes et elle ne suspend ni n’arrête une action en révision.

Recueilli par Bill

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 30 réactions Lire les commentaires
  • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
    28 mars 2012 09:31, par RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Débat pompé d’avance.

    Les experts juridiques de la SADC clarifient certains points dans le référendum.

    Mémorandum de la SADC :
    - Amnistie et abandon des poursuites judiciaires pour Marc RAVALOMANANA.

    Basile RAMAHEFARISOA
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
      28 mars 2012 10:07, Boris BEKAMISY (#4822) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

      Ceux qui ont esperé que l’Amnistie sera une porte de sortie pour Ravalo sont deçus !

      C’est HISTORIQUE et FONDATAIRE, Jamais plus d’IMPUNITE à Madagascar , ce serait le premier acquis politique de cette Transition de Rajoelina et ça changera beaucoup dans les prochaines gouvernances , mandats ou legislatures !

      Il est vrai qu’il serait difficile de militer ...pour l’IMPUNITE , on peut donc imaginer la position INCONFORTABLE des ministres de la Mouvance Ravalo au gouvernement !

      Le parlement ne serait q’une promenade de santé pour la dynamique Rajoelina car l’Absence de la mouvance Zafy et de Ratsiraka marginalise la mouvance Ravalo....à moins que les Dollards de Ravalo vont tout basculer à sa faveur ...c’est une eventualité ! Tout en sachant aussi les Dollards qu’il a injecté dans l’Armée (affaire FIGN) n’a pas reussi à faire basculer l’Armée à sa faveur ....l’argent a été jeté à la fenetre et n’a produit l’effet escompté...vola adala tompo oblige !

      Beaucoup d’observateurs politiques interpretent que le refus bontolo de Zafy/Ratsiraka à integrer le parlement de la transition n’est qu’une strategie pour faire la vie dure à Ravalo.....ce qu’ils appellent ....HAUTE POLITIQUE !!

      • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
        29 mars 2012 00:08, el che (#344) répond à Boris BEKAMISY (#4822)

        Constitution malagasy, art. 121

        Article 121.

        "Le président de la République, les présidents de toutes les institutions, les membres du Gouvernement, de la Cour constitutionnelle administrative et financière et de la Cour suprême sont pénalement responsables des actes accomplis à l’occasion de l’exercice de leurs fonctions et qualifiés de crime ou délit au moment où ils ont été commis.
        Ils sont justiciables de la Haute Cour de justice.

        Ils peuvent être mis en accusation par l’Assemblée nationale par un vote au scrutin secret et à la majorité absolue des membres la composant."

  • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
    28 mars 2012 09:33, par RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    rectification ..lire dans le « Mémorandum » au de « référendum »
    Toutes mes excuses

  • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
    28 mars 2012 10:07, par iarivo (#5822)

    Il n’est pas question ici d’une quelconque confrontation entre Marc Ravalomana et Andry Rajoelina mais bien celle entre Marc Ravalomanana et les Institutions républicaines et démocratiques que ce dernier avait violé et abusé lors de son mandat présidentiel.

    Andry Rajoelina est là uniquement pour exécuter la sanction : l’éviction de ses fonctions et la mise à l’écart de la vie politique et civique du Président incriminée.

    L’amnistie doit être appliqué avec parcimonie car elle ne devra pas laisser impuni des actes de malversations et autres violations de la Constitution constaté à ce niveau de responsabilité au sein de l’État.

    Des sanctions doivent impérativement être appliquées car elles pourront ainsi servir de JURISPRUDENCE lors d’éventuelles futures fraudes, escroqueries, malversations et autres abus de pouvoirs commises au sommet de l’État malagasy.

    • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
      28 mars 2012 10:32, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à iarivo (#5822)

      Bien sûr Andry et sa bande pourraient bénéficier des mesures d’apaisement sur les événements de LUNDI NOIR du 26 janvier 2009 et de celui du 07 février 2009 AV7(la plus grosse escroquerie/manipulation du siècle).Mais qu’ils disent au Peuple la « REALITE » et la « VERITE ».

      Un peu de courage !!

      Si les PRO Marc RAVALOMANANA se trouvent mal-à-l’aise dans les institutions de la « TRANSITION »,qu’ils rendent leur tablier,l’opposition pourrait se faire à l’extérieur des institutions (pipées).

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa gmail.com

      • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
        28 mars 2012 10:53, Boris BEKAMISY (#4822) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

        Votre appel tombe dans l’oreille d’un sourd Basile...

        La mouvance Ravalo dans les Institutions de la Republique ne vont pas du tout laisser la « Cuillere , les morceaux et la banquise » pour les beaux yeux de Ravalo....tout en sachant que c’est un Homme fini...politiquement !

        D’ailleurs ils savaient dejà qu’ils n’arriveront pas à renverser la vapeur en integrant les Institutions .....

        La bouderie de Zafy et Ratsiraka a plus de SENS....!

        • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
          28 mars 2012 10:56, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Boris BEKAMISY (#4822)

          BB,
          On verra
          La suite ou la Chute d’Andry/Christine.

          Basile RAMAHEFARISOA
          b.ramahefarisoa gmail.com

          • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
            28 mars 2012 11:32, Boris BEKAMISY (#4822) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

            Oui Basile ...

            Ce qui vivra vera...si vous auriez encore.... la chance ...d’assister à la chute de Andry/Christine qui à l’allure où vont les choses risque de prende encore du..... temps !

            Longue vie à vous Basile !

            • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
              28 mars 2012 12:13, ASSISE (#1505) répond à Boris BEKAMISY (#4822)

              BB « Betsileo(Belges) », oh oh, ce n’est pas rigolo ce que vous annoncez là.

              Ce qui vivra verra et longue vie à nous tous.

              J’espère vous (Basile et BB) avoir tous les deux témoins de l’avenir.

      • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
        28 mars 2012 14:22, internaute (#5979) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

        Lu sur La Gazette
        Loi d’amnistie : Marc Ravalomanana exclu ?
        Pour une fois, les membres de l’exécutif ont montré leur volonté et leur engagement à honorer les recommandations de la SADC.
        Aussi, les membres de l’exécutif se sont démenés pour adopter en conseil du gouvernement et en conseil des ministres le projet de loi d’amnistie …
        Si on se réfère au communiqué officiel du conseil des ministres, qui convoque pour mardi prochain la session parlementaire extraordinaire, le contenu du projet de loi d’amnistie n’est pas très différent de celui élaboré par le ministère de la Justice.
        Cette loi d’amnistie dont l’étendue est limitée entre le 1er janvier 2002 et le 31 décembre 2009 pourrait exclure Marc Ravalomanana, contrairement à ce que certains essaie de véhiculer, condamné pour meurtre et complicité de meurtre devant le palais d’Ambohitsorohitra dans l’affaire « 07 Février 2009 » ; et ses partisans poursuivies depuis 2010
        Ce projet de texte a été renforcé par des articles apportant des explications comme sur l’établissement des listes de crimes exclus de l’amnistie regroupés par le terme « violations graves des droits de l’homme » : meurtre, assassinat, empoisonnement, actes de torture, traitements cruels inhumains et dégradants, viol, pédophilie et enlèvement de mineur. Ceux qui n’ont pas pu bénéficier de l’amnistie peuvent demander à être inclus dans la liste des amnistiés sur requête auprès du conseil pour le fampihavanana malagasy (CFM).

        Marc Ravalomanana a-t-il accepté son sort ?
        Cette interrogation se pose aux yeux des observateurs. En effet, aucun ministre nommé dans le quota de la mouvance Ravalomanana n’a quitté la salle de réunion en guise de protestation contre cette loi d’amnistie ni même esquissé la moindre contestation.
        Dans ce cas, le projet de texte sur l’amnistie pourrait être adopté au Parlement sans de grands amendements …

        J’espère, Cher Basile, que tu vas cette fois prendre enfin la décision de rentrer dans le ’’pays’’ que tu as déserté en 1964 -pour t’opposer, non pas à l’extérieur, mais bel et bien à pied d’oeuvre- ...au lieu de blabater à tort et à travers !

        • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
          29 mars 2012 03:32, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à internaute (#5979)

          Internaute,
          Lu ailleurs :

          "Mémorandum de la SADC :
          - Amnistie
          - et abandon des poursuites judiciaires pour le Président Marc RAVALOMANANA.
          En effet pour surmonter les blocages dus à l’interprétation des expressions :
          - « autres violations graves de droits de l’Homme et des libertés fondamentales »
          - et « événements politiques »
          la SADC évoque la nécessité d’une loi d’amnistie stipulée à l’article 20 de la feuille de route.
          Cet article 20 dispose
          "La HAT devra permettre à tous citoyens Malgaches ,en exil,pour des raisons politiques,de rentrer à Madagascar sans conditions,y compris Monsieur Marc RAVALOMANANA.
          "La HAT devra développer et promulguer d’urgence les instruments juridiques nécessaires,y compris une loi d’amnistie,afin d’assurer la liberté politique de tous citoyens Malgaches dans le processus INCLUSIF de transition,débouchant sur la tenue d’élections libres et crédibles.

          A propos de la « NOTE EXPLICATIVE ».
          Article 45 de la feuille de route.
          Le point1 de cette note explicative stipule :
          « les principes et les valeurs de la SADC n’acceptent pas l’impunité ».
          Le terme « SANS CONDITIONS » s’applique à la notion de la liberté de rentrer à Madagascar pour tous les citoyens Malgaches,en exil,pour des raisons politiques.Cela implique qu’aucune mesure administrative et politique ne devrait être appliquée pour restreindre ou empêcher leur liberté de rentrer au Pays.

          Le point 2 de la même note explicative de disposer :
          Ainsi « SANS CONDITIONS »,ne suggère et n’empêche pour les citoyens Malgaches rapatriés une exonération de poursuites ou pour des crimes allégués.

          Les experts de la SADC suggèrent dans une note :
          "les éxilés,à leur retour au Pays,peuvent être poursuivis pour des crimes qui auraient été commis par eux,mais une loi d’amnistie dont le contenu doit être déterminé par les autorités compétentes,à Madagascar,peut être adoptée afin d’accorder un tel retour aux exilés politiques et à d’autres personnes que pourraient faire face ou faire l’objet de poursuites judiciaires ou qui ont déjà été poursuivis.

          INTENTION DE LA SADC.
          L’intention tend vers la promulgation d’une loi d’amnistie permettant à ceux qui souhaitent rentrer au Pays,Madagascar,d’une manière inconditionnelle et d’éviter d’être poursuivis,arrêtés ou emprisonnés,soit pour les crimes commis par eux,soit qu’ils aient déjà été poursuivis.

          Bref,le mémorandum de la SADC suggère une loi d’amnistie qui ne tolère pas des crimesinternationalement reconnus comme :
          - les crimes de guerre,
          - les crimes de génocide (à l’exemple de ce que propose Cyrille Rasamizafy ou Ramambazafy.« IL FAUT VERSER DU SANG HUMAIN A TITRE DE SACRIFICE POUR LA REUSSITE DU COUP »
          - les crimes contre l’Humanité
          - et autres violations graves des droits de l’Homme et des libertés fondamentales,certes,mais cette loi fondamentale devrait in clure les dispostions permettant le retour sans conditions des exilés politiques,y compris le Président Marc RAVALOMANANA,conformément à l’article 20 de la feuille de route.
          Cette loi d’amnistie devrait également permettre à ce que ces exilés politiques ,une fois rentrés au Pays,ne soient pas poursuivis,arrêtés et jetés en prison.
          Midi MADAGASCAR.

          Basile RAMAHEFARISOA
          b.ramahefarisoa gmail.com

      • Réponse à Basile
        28 mars 2012 20:20, betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

        Que les pro Marc Ravalomanana rendent leur tablier dites vous, je vous prends aux mots, à commencer par vous , comme on dit , on n’est mieuxw servi que par soit même .
        Vous avez écrit à maintes reprises que Marc Ravalomanana n’a pas besoin d’amnestie , dois je comprendre que vous êtes soit le le doyen des juges d’instruction du tribunal de Tana , soit l’avocat génèral ou encore mieux , le procureur génèral ?
        Vous êtes rien , moins que rien , C’est votre fanatisme qui vous aveugle tous les jours, Je suis sûr et certain que si Hitler était encore de ce monde ,vous allez lui torcher le c.u.l

        • Réponse à Basile
          29 mars 2012 02:42, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko (#413)

          Betoko,
          Avec respect,je vous réponds :
          « Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA n’a pas besoin de loi d’amnistie ».
          Madagascar a besoin des mesures d’apaisement pour faire avancer la feuille de route.Point barre !

          Basile RAMAHEFARISOA
          b.ramahefarisoa gmail.com

          • Réponse à Basile
            29 mars 2012 08:05, betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

            Et vous croyez qu’une fois rentré au pays , Marc Ravalomanana restera tranquille ? Déjà depuis son exile il cherche à assassiner 3 personnalités de haut rang , et que faites vous des victimes du régime de Marc Ravalomanana , à commencer par la famille des victimes du massacre du 7 février 2009 , sans parler des pauvres paysans vitimes de ses spoliations dont il a demandé au tribunal de les condamner à mort pour avoir osé lui demander des comptes .
            SI je devrais suivre votre logique par soucis d’apaisement Laurent Gbagbo et Bel Ali entre autre doivent rentrer dans leur pays .
            Et vous croyez qu’une fois rentré rentré au pays Marc Ravalomanana dormira tanquille jusqu’ à la fin de ses jours , vu qu’avec seulement 7 mille euros( c’est la somme que Marc Ravalomanana avait proposé à des militaires nouvelement libérès pour aller assassiner Andry Rajoelina et deux génèraux) , n’importe qui pourrait l’assassiner et n’importe où qu’il se trouve .
            Si j’étais à votre place j’irai faire un tour à Madagascar et rendre visite à ses victimes , aprés vous pouvez délirez comme d’habitude

            • Réponse à Basile
              29 mars 2012 20:00, leucky (#3198) répond à betoko (#413)

              OK,mais pas le soir
              les forces de l’ordre ont recensé trois à cinq attaques, chaque nuit dans la capitale et ses environs. Souvent, les malfrats sont équipés d’armes réservées aux forces de l’ordre.

              • Réponse à Leucky
                29 mars 2012 20:46, betoko (#413) répond à leucky (#3198)

                J’ai étè à Tana au mois de janvier 2011 , mai 2011 et mois d’aout dernier , peut être que j’ai eu de la chance , mais le soir je suis toujours invité ,pas à Tana ville , mais à AMbohibao , Talamaty , Ankadikely Ilafy, Iavoloa et je rentre souvent vers 22 , 23 heure et tous les soirs en rentrant les flics m’ont fouillé , m’ont demandé d’où je viens ou je vais , et ils m’ont donné leur numéro de portable au cas où je croise quelque chose de louche en cour de route .
                Je ne dis pas le contraire que des malfrats sont équipés d’armes réservées aux forces de l’ordre, mais même du temps de Ra8 , des gendarmes ont loué leur kalak aux brigands aussi , Bien spur ce n’est pas une raison valable, La force de l’ordre fait tout mais hélas , des assassins il y en a partout , même un ex chef d’état malgache voulait monayer des militaires pour assassiner Andry Rajoelina et deux génèraux pour la modique somme de 7 mille euros, je dis bien 7 mille euros , mais pas 7 million d’euros .Ce n’est pas étonnant si le nombre de bandits augmentent de jour en jour , l’être humain n’a plus aucune voleur à Madagascar , pourtant l’exemple doit venir d’en haut

  • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
    28 mars 2012 13:02, par hrrys (#5836)

    Il n’ y a pas à espérer , les crimes ne seront jamais amnistiées il nous faudrait tout simplement de démontrer qui sont vraiment les (ou le)auteurs
    les faits ont été déjà établis il nous reste un seul élément CAD la (ou les) personne responsable .Il ne faut également pas se polémiquer sur la nature de ces crimes (politiques, droit commun....) un crime restera un crime

    • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
      28 mars 2012 18:06, mihemotra (#4567) répond à hrrys (#5836)

      Qu’appelle t-on crime ?
      Le 26- Janvier 2009 c’est quoi réellement ????
      Le 07 Février 2009 encore c’est quoi ???
      On verra la suite. Le SADC n’est pas bête du tout.

      • Réponse à Mihemotra
        28 mars 2012 20:42, betoko (#413) répond à mihemotra (#4567)

        Si j’ai étè à votre place je porterai plainte aussi bien au tribunal de Tana et au TPI ou à CPI , en se constituant partie civile . Fondez une association des victimes d’Andry Rajoelina , comme cela vous serez pris au sérieux , dans le cas contraire vos bla bla ne valent rien. La SADC n’a aucun pouvoir concerant la décision du tribunal malgache , Madagascar est un pays souverain , aucun pays au monde n’a le droit de s’initier sur la décision de justice d’un pays , des recommandations à la rigueure et encore .

        • Réponse à Mihemotra
          29 mars 2012 03:38, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko (#413)

          Betoko,
          Dîtes-vous :
          « La SADC n’a aucun pouvoir concernant la décision du tribunal Malgache ».
          D’abord :
          Quel tribunal ?

          Lire ci-dessus l’intention de la SADC.

          La suite de la feuille de route ou la chute d’Andry/Christine.

          Basile RAMAHEFARISOA
          b.ramahefarisoa gmail.com

          • Réponse à Basile
            29 mars 2012 08:12, betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

            Le même tribunal qui a jugé Didier Ratsiraka et ses proches aprés les troubles de 2002 . Pourquoi en espace de 7 ans au pouvoir, Marc Ravalomanana n’a jamais mis en place la haute cour de justice pour juger les chefs d’états , premiers ministres et les hauts fonctionnaires et politiciens véreux malgaches , Il a raison , il ne va pas fabriquer une corde pour le pendre

    • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
      29 mars 2012 10:51, da fily (#2745) répond à hrrys (#5836)

      hrrys, allons...nous savons de quoi nous parlons quant aux responsabilités des 26/01 et 07/02/2009, non ?

      Est-ce encore utile de se mettre à conc.hier le genre de harangues des betoko, internaute ou borisov ? Non, la chose est entendue, et la SADC qui connaît non seulement les dossiers, mais ne veut pas s’en laiser compter, continue d’avancer dans la démarche. Si nous en sommes là, c’est uniquement qu’il y en a qui veulent le blocage et roulent pour l’unilatéralité, c’est tout ! dans le camp Rajoelina, il y en a même qui ont déja reconnu cet état de fait ! en êtes-vous ?

  • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
    29 mars 2012 17:01, par diego (#531)

    Bonjour,

    On nous a dit qu’il y a eu un coup d’État en 2009, mais depuis trois ans, on nous parle sans cesse d’un gouvernement malgache qui adopte des projets, vote même des lois.....

    On nous dit que la Communauté internationale ne reconnait toujours pas le régime actuel, un régime de Transition. Mais ce régime se compte comme s’il a reçu un mandat venant de peuple malgache.

    La crise Institutionnele sera résolue, il faut bien mettre fin à l’aventure inutile nommée HAT. 2009 ressemble fort bien à une saute d’humeur, qui coute cher au pays, de l’aile gauche ou droite, c’est selon, de l’intelligentsia et élitesTananarivienne sur laquelle quelques politiciens et élites côtiers se sont greffés pour faire mordre de la poussière à Mr Ravalomanana. A Madagascar, on ne peut pas et ne doit pas exercer le pouvoir tout seul, pas encore. La multiplication des formations politiques continuera à affaiblir nos futurs représentants, ne permettra donc pas à court ou à long terme d’affirmer que le pays sera dirigé par des élus. Il n’y a que les attitudes de nos partis politiques qui pourraient y changer quelque chose.

    Une/un compatriote m’a dit hier pourquoi le pays est toujours en crise. Tout le monde sait pourquoi, les gens qui trouvent leurs comptes, nommé ministre, etc...les Cies, les étrangers qui trouvent leurs comptes dans un Madagascar en désordres, etc....tout ce monde n’a pas du tout intérêt à ce que le pays soit sorti de cette crise. Même les officiers militaires du pays s’improvisent politiciens.

    J’ai dit hier, on a des gens éduqués qui s’expriment ici, mais sans vexer personne, combien d’entre eux ont jugé que Rajoelina et ses alliés exposent dangereusement leur pays. Depuis 2009, ces gens exposent Madagascar à toute sorte de problèmes politiques et économiques bien connus, mais surtout remet en danger notre cohésion sociale et l’existence même de notre NATION. Une bonne éducation vous attribue quelques responsabilités en tant que citoyen.

    Le procès Ranjeva est peut-être un avertissement pour les ennemis du régime, surtout une image des désordres, mais avant tout c’est une insulte à l’intelligence. Ce n’est pas étonnant quand on pense qu’ici même, parler des diplômes est une insulte. Il n’est pas du tout étonnant que diriger par un être éduqué sera une insulte pour certains qui se donnent du mal pour apparaitre, justement, comme un être éduqué. C’est ce genre de contradiction manifeste chez nos élites et politiciens qui nous prive d’avancer depuis 50 ans. On prétend comprendre le monde qui nous entoure, pourtant on est manifestement largué, incompétent, mais on refuse d’apprendre enfin d’en tirer profit......ce que j’appelle complexe et égoïsme d’AVARAMPIANARANA GASY, un politicien GASY qui trouve que l’autoroute est une bonne chose, mais il met dans son compte personnel l’argent mis à sa disposition pour construire des routes dans son pays.

    À mon sens, SAHONDRA RABENARIVO a fait une démonstration de lucidité il y a quelques jours, en parlant de la Démocratie et le développement d’un pays. Il y avait matière à discuter, je suis resté sur ma faim après avoir lu mes compatriotes ! Intelligente, elle se dit moins démocrate que légaliste. Elle trouve légitime, et c’est clé du succès du miracle économique Sud coréenne par exemple, que le pouvoir se repose sur une bureaucratie forte. Elle a évoqué la fierté et le professionnalisme, surtout la compétence de la bureaucratie sud-coréenne. Une manière intelligence d’interpeller nos élites, nos politiciens nos intellectuels et les citoyens tout simplement. Aie-je tout compris, probablement pas, mais au moins j’ai très bien compris et en phase avec l’éditorialiste quand elle a dit :

    - « ....., je suis de ceux qui se passeraient de démocratie si au moins il y avait progrès et justice. » Il ne vous aurait pas échappé le, SI AU MOINS....précédé par PROGRÈS et JUSTICE. Avec un prénom SAHONDRA, la personne ne pourrait être qu’une femme.

    Revenons à notre sujet du jour. On nous parle des vifs débats prochainement au parlement. Quel parlement ? On nous parle depuis trois ans, tantôt d’un président de la République, président de la Transition, on ne sait plus comment il faut l’appeler, le pauvre....on nous parle de Parlement dans un pays qui a subi un coup d’État, non reconnu ce jour même, on nous parle de gouvernement, des ministres, bref on fait comme si notre pays connait une vie politique normale.

    Les gens éduqués ne devront pays tomber dans un piège aussi manifeste, il faut le faire pour la génération à venir, ayons au moins la fierté de ne pas participer à ces mascarades et bassesses politiques, élevons un peu plus haut nos âmes.

    • Réponse à Diego
      29 mars 2012 21:37, betoko (#413) répond à diego (#531)

      J’ai des doutes sur la capacité intellectuelle de cette Sahondra Rabenarivo , Pour elle il suffit de lire un seul bouquin et basta , Dire que La Corée du Sud a étè colonisée par le Japon , c’est une trés trés grosse bétise , J’ai interrogé des profs d’histoire et aussi l’attaché de press de l’ambassade de La Corée du Sud à Paris, tout le monde est inanime, La Japon n’a jamais colonisé La Corée du Sud , car cette partie de la Corée a vu le jour en 1948 , juste aprés la seconde guerre mondiale . En revanche toute la Corée a étè colonisée par le Japon entre 1910 et 1945 .
      C’est un peu trop légé la démonstration de cette Sahondra Rabenarivo , pourquoi elle n’a pas pris d’autres éxemples comme l’Argentine , où aprés avoir souffert de la dictature et pu redresser son économie en espace de dix ans grace à une régime démocratique depuis l"ére Kirchner en 2001

      • Réponse à Diego
        29 mars 2012 22:23, diego (#531) répond à betoko (#413)

        Betoko,

        Il me semble que la division de la Corée a commencé en 1910 justement à la suite de l’occupation japonaise. Le Sud et le Nord ont vu le jour en 1948 oui, je ne conteste pas, la guerre a commencé en 1950. Mais continuez votre recherche quant à savoir si le Japonais était en Corée ou pas....dites-nous où est-ce vous en êtes demain, cela m’intéresse, sans ironie aucune !

        A votre place, je réfléchis à deux fois avant d’attaquer l’intégrité intellectuelle d’une/un compatriote. Cela ne se fait pas. Il aurait fallu avoir la délicatesse de mettre en doute ce qu’elle a avancé, on a le droite de douter, même la vérité.......mais Betoko, avez-vous déjà entendu une/un Malgache dire qu’elle ou il a dans les veines des sangs Argentin ?

        Pour moi, elle est lucide et intelligence. Qu’elle me donne la recette comment elle fait en lisant seulement un livre et basta comme vous dites Betoko.

  • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
    29 mars 2012 21:04, par Lefona (#4584)

    Ouais c’est çà : les gens éduqués et quoi encore ? Heuu..éduqués à quel point vraiment ? Car sauf erreur de ma part, encore deba et zafy étaient « éduqués » d’une façon vu leur génération. On connait leurs résultats. MINABLE !! TGV « simple DJ » est 10000 % mieux éduqué que le ra8....alors, faire croire qu’il suffit d’être éduqué pour patati tsoin tsoin est un leurre !...même basile et che t semblent « éduqués »...alors ?

    il faut trouver d’autres arguments pour avancer !

    • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
      29 mars 2012 22:41, diego (#531) répond à Lefona (#4584)

      LEFONA,

      Votre pays est à court d’arguements pour avancer LEFONA, tout comme vous. Vous par exemple, dites nous ce que vous avancez. Depuis 2009, dites ce que vous avez avancé ici, à par nous faire croire qu’un petit pilote d’aéroclub serait capable d’attérir un Jet pour nous convaicre qu’un DJ peut diriger et a la capacité intellectuel de diriger un pays pauvre avec plus de 20 millions d’âmes ! Il n’y a que vous qui croyez que c’est possible et souhaitabe. Voilà notre différence ! Vous ne doutez de rien, je doute de tout, surtout à la suite d’un coup d’état.

      Libre à vous de critiquer tout le monde, nos EX par exemple, et je peux me joindre à vous mais plus tard, pas maintenant mais une fois que notre pays serait reconnu par la Communauté internationale. On va se faire de mamours en ce moment là !!!!!

  • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
    30 mars 2012 00:35, par Lefona (#4584)

    Diego : « Votre pays est à court d’arguements pour avancer LEFONA, tout comme vous. »

    Merci de m’avoir confirmé que ce pays n’est donc PLUS le votre !

    « à par nous faire croire qu’un petit pilote d’aéroclub »
    Une fois de plus, il me semble que vous ne faites DONC plus parti de la grande famille des pilotes, ou personne n’a rien à fiche qu’il soit de club, pro, de ligne ou chasse ou d’ulm mais où l’essentiel est qu’il le soit : pilote ! Ca re-confirme une fois de plus votre tendance à vouloir que le monde n’existe qu’à votre seule « vision des choses ». Malheureuseument pour vous, le pilotage, c’est pas vous, ni moi, qui l’avons inventé. Sans vous..il existera toujours !

    « a la capacité intellectuel de » .

    BINGO une troisième fois dans un même post, en vous référant à vous même !

    Diego, ne vous prénommez vous pas Narcisse par hasard ? Arrêtez de reluquer le miroir il va finir par vous renvoyer une image déjà assez remarquée :....le complexe ! Rien à rajouter !

    • Vifs débats au Parlement à partir du 3 avril prochain
      30 mars 2012 05:15, diego (#531) répond à Lefona (#4584)

      Bonsoir,

      Quelqu’un qui vous dit matin midi et soir qu’il a le plus grand respect de l’intelligence est quel genre de personne pour vous ? J’ai cinq prénoms, dont un en français, un frère, deux soeurs plusieurs cousins et cousines, pas un s’appelle Narcisse.....une grande famille qui vit à mes crocher, les temps sont dur à Madagascar depuis trois ans, vous comprenez cela au moins, non ?

      Le petit pilote de l’aéroclub dont je parle est votre petit pilote à vous, pas le mien, défendez-le donc. J’ai le plus grand respect envers tout le monde, jeune ou moins jeune, fille ou garçon, homme ou femme qui vient apprendre à voler ou souhaite devenir pilote professionnel. J’ai toujours gardé un bon contact, ce jour même, avec mes anciens aéroclubs en Europe, mes écoles en Amérique du Nord où je vole toujours dès que j’ai l’occasion ...Je parle moi de votre petit pilote d’aéroclub qui a pris la place des pilotes d’un jet pour sauver les passagers, c’est votre histoire, corrigez vite si vous ne voulez plus en entendre parler.....

      Je veux un autre monde, un autre Madagascar que celui qui vous semblez nous proposer. Personne ne veut votre monde encore moins votre Madagascar. Votre monde est brouillon....mettez le au propre qu’on en discute si vous le voulez.

      Je vous ai dit qu’on va faire des mamours quand le pays sera reconnu....une phrase qui vous passe sous le nez, et pourtant j’étais prêt à parier que vous allez la remarquer, je me suis trompé, tant pis ! Je me pose la question alors s’il vous arrive de me comprendre.

      Vous ne semblez pas prêt à engager une conversation compatriote, dommage.

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 455  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360