Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 06h29
 

Energie

Fourniture d’énergie

Vers la fin des délestages pour Toamasina

mardi 16 décembre 2014 | Bill
JPEG - 127.9 ko
La délégation gouvernementale conduite par le ministre de l’Energie par intérim, le général Herilanto Raveloharison.

Cinq (5) groupes électrogènes en provenance de Dubaï ont été réceptionnés à l’aéroport de la Base aéronavale d’Ivato ce matin du 15 décembre 2014 par une délégation gouvernementale conduite par le ministre de l’Énergie par intérim, le général Herilanto Raveloharison. Il s’agit de répondre à des besoins urgents mais la politique générale demeure le cheminement vers les énergies renouvelables, a déclaré le ministre qui, par la même occasion a expliqué que la politique énergétique de Madagascar consiste aujourd’hui de s’engager dans la « transition énergétique » et sur l’utilisation du fuel lourd qui est moins onéreux et qui est produit localement à Tsimiroro.

JPEG - 178.4 ko

L’acquisition de ces groupes électrogènes est le fruit du partenariat de l’État avec la société internationale Sherritt d’Ambatovy et de la société Madauto. Le coût total de l’opération est de six (6) milliards d’ariary. Chaque groupe développe une puissance de 1,250KvA ; ils seront destinés à la Jirama de Toamasina qui va donc pouvoir mettre fin au calvaire des ménages et des entreprises du grand port de Madagascar. D’autres solutions viendront pour les autres régions, s’empresse d’ajouter le ministre.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 16 décembre 2014 à 08:50 | Mba misaina (#7232)

    Enfin, les problèmes relatifs à l’électricité résolus.
    Grands merci aux donnateurs !

    • 16 décembre 2014 à 09:26 | jansi (#6474) répond à Mba misaina

      espérons que le carburant est venu avec.
      on veut aussi entendre des reactions du dg rasidy qui a l’air de se réfugier derrière tous les ministres qui passent.

    • 16 décembre 2014 à 09:49 | Stomato (#3476) répond à jansi

      Ah oui, merci aux donateurs...
      Une fois de plus (si c’est le cas) un matériel « donné » ne sera pas entretenu car un bien donné n’a pas de valeur car acquis sans effort.
      Et il va fonctionner avec du carburant donné ?
      Mais voyons pourquoi pas ???
      Le beurre, l’argent du beurre, la crémière, la fille de la crémière, et quoi de plus ?
      La vie est trop belle, tout vient sans efforts et on se plaint ?

    • 16 décembre 2014 à 10:16 | jansi (#6474) répond à Stomato

      J’ai relu une 2e fois l’article. il n’y a pas le mot donner ou donateur. J’ai par contre lu le mot partenariat. donc jusqu’à plus clair, je m’abstiendrai d’interpréter qu’il y a eu de généreux donateurs à 100%. En tout cas en bon gestionnaire d’une entreprise occidentale, ni Madauto ni Sherritt n’accepteront de faire des pertes dans cette opération. Au pire ils feront moins de profit. Mais en réalité ils dont toujours gagnants.

    • 16 décembre 2014 à 11:33 | Mba misaina (#7232) répond à jansi

      « Donnateurs » ou pas, ces deux sociétés ont contribué à l’obtention de ces groupes électrogènes, contrairement à ce que l’on veut véhiculer au média que c’est de la part des dirigeants !

    • 16 décembre 2014 à 12:12 | jansi (#6474) répond à Mba misaina

      Le contrat originel Sherritt/Etat spécifie bien des obligations pour Sherritt dans le cadre de sa participation au développement local. Ces groupes électrogènes en constituent une mise en œuvre de ce contrat signe depuis le régime R8.
      Pour une fois, Sherritt ne fournira pas de meubles d’occasion comme ce fut le cas avec le nouvel hôtel de ville de Toamasina.
      Ni Sherritt ni Madauto, son principal sous-traitant, ne sont des groupes philanthropiques. ils nont rien a perdre dans ce qu’ils font car tout a été deja calcule avant la signature du contrat avec lEtat depuis le début.
      Cest DJ qui s’était fait avoir avec les tables et chaises d’occasion au moment de l’inauguration de l’hôtel de ville.

  • 16 décembre 2014 à 10:05 | jérémie (#3443)

    paraît-il que ces groupes électrogènes carburent à l’eau courante ! mdr !

    • 16 décembre 2014 à 12:01 | Isambilo (#4541) répond à jérémie

      Avec un petit fond de betsabetsa quand même.
      Donc Tsimiroro entre dans le cadre du développement durable ?

  • 17 décembre 2014 à 13:31 | Christian (#8677)

    Avec les 20megawatts dispo en ce moment, nous aurons droit à 20 heures de coupure par jour, ces 6 petits megawatts supplémentaires suffiront-ils à éradiquer le délestage ? NON. Le fond du problème, c’est pas le manque de puissance, mais la mauvaise gestion du gazole. Ces groupes ne sont là que pour la réveillon. Pour ce qui est de la fin des délestages, vous pouvez toujours rêver.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 112