Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 5 décembre 2016
Antananarivo | 07h16
 

Société

Procès

Verdict attendu demain dans l’affaire Soamahamanina

jeudi 3 novembre | Bill

Les prévenus dans l’affaire Soamahamanina attendent à la prison d’Antanimora d’être fixés sur leur sort ou leurs peines ce vendredi 3 novembre 2016. Leur procès s’est déroulé au tribunal à Anosy en présence de leurs avocats et d’une attentive oreille de l’assistance, apparemment nombreuse malgré la soudaineté de la publication de la date du procès. D’ailleurs l’avocat Willy Razafinjatovo a fait remarquer la célérité de la juridiction de jugement qui intervient aussitôt après que John Knox, le Rapporteur spécial de l’ONU pour les Droits de l’homme ait pointé du doigt la lenteur dans le traitement de l’affaire Soamahamanina, alors que d’autres entités (Sefafi, Cnidh, société civile et société religieuse) ont vainement appelé à cette promptitude plusieurs semaines durant. Toujours est-il que le déroulement du procès a eu comme résultat, un certain apaisement au sein d’une partie des sympathisants des détenus ; certains ont déclaré suspendre les manifestations de ce jeudi 3 novembre en attendant le verdict tandis que d’autres souhaitent poursuivre pour faire pression notamment pour l’annulation pure et simple du permis accordé à la société chinoise.

Les cinq prévenus ont nié avoir incité à la révolte et à la haine envers l’Etat. Appuyés par les plaidoyers de la défense, les prévenus ont martelé qu’ils n’ont fait que défendre leurs terres et patrimoines et n’ont commis aucun crime. Le Parquet a demandé des peines correctives et a déclaré les charges de vols d’armes et de coups et blessures, sans fondement. Quant à la défense, elle a réclamé la libération pure et simple de leurs clients et dans le cas contraire, elle va aussitôt faire appel.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 3 novembre à 12:12 | Jipo (#4988)

    Bill, je mes permet de gratifier votre article d’ 1 commentaire, pour vous dire que beaucoup s’ en tapent !
    S ’il n’ y a pas de condamnation, ce sera la porte ouverte à jurisprudence .

  • 3 novembre à 12:16 | punchline (#9673)

    nous demandons, pour nos héros :
    - un élargissement sur le champs,
    - dommage et intérêt dus au traumatisme aux privations subis
    - classement sans suite de l’affaire
    - et plainte pour procédure abusive contre la société chonise

    des légions d’honneurs ne seraient d’ailleurs pas de trop pour nos heros, ROBSON, et TSITOHARA et leurs compagnons de lutte

    et que le frère de HERY rende l’argent des chinois, car au final ce n’est pas tant les chinois qui sont les fautifs, mais ceux qui étaient corrompus et les ayant promis monts et merveilles

  • 3 novembre à 12:30 | ratiarivelo (#131)

    Salama hianao ra-punchline : inona marina ny tena JEUX-nao ity e ?? Androany hianao FOTSY **** omaly Hianao MAINTY ?????????? iNONA MARINA NY TENA IZY OO ?? raha izao zavatra hiara-mijery izao dia mampiome ihany ??? sana rancune ***mahereza...

    • 3 novembre à 17:44 | punchline (#9673) répond à ratiarivelo

      @ratiarivelo, hey gros, je ne joue pas, des hommes ont été emprisonnés, leur crime ??? avoir défendue la terre de ses ancêtres, de tes ancêtres... ;

      à cause de cela, leurs épouses sont sans mari, leurs enfants sans pères, et pire , leurs familles se retrouvent sans ressources, car souvent ces pères emprisonnés sont les seuls qui travaillaient

      alors, liberté, liberté, freedom, libertad,

      Esa ola ira creciendo cada día que pase ; esa ola ya no parará más"

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 227