Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 28 mai 2016
Antananarivo | 03h19
 

Société

Sages femmes

Une pour 20 000 habitants à l’heure actuelle

jeudi 3 mai 2012 | Haingo

Le nombre des sages-femmes en exercice est encore très insuffisant pour Madagascar. On recense seulement une sage-femme pour 20.000 habitants. Or la norme internationale exige une sage-femme pour 5000 habitants. La présidente nationale de l’Ordre des sages femmes à Madagascar d’expliquer que seul le ministère de tutelle est en charge de recrutement. Notre mission, explique-t-elle, c’est d’améliorer la qualité de service. Elles sont au nombre de 2430 dont 1629 fonctionnaires et 801 exercent au niveau des établissements privés.

Cette année, l’Ordre des sages femmes célèbre ses 50 ans d’existence, et cet anniversaire sera marqué par des évènements exceptionnels à Fianarantsoa les 4 et 5 mai prochains ; l’objectif est d’informer la population sur le métier des sages femmes, appeler les sages femmes à connaitre leur obligation de veiller sur les mères et enfants, donner des formations sur les soins humanisés et les prises en charges des mères enceintes et des nouveaux nés... Cette célébration qui va de pair avec la journée mondiale des sages femmes aura pour thème : « le monde a besoin des sages femmes aujourd’hui plus que jamais ». L’objectif principal est de réduire le taux de mortalité maternelle jusqu’à 75%. Car, selon toujours la présidente, les 80% des décès maternels sont dus à des causes évitables. Les sages femmes occupent des responsabilités quant à la réduction de ce taux. Pour y parvenir, les membres de l’Ordre projettent de renforcer leur mission et attribution par le biais de son conseil national tel que le contrôle de l’exercice de la profession des sages femmes, la qualité des formations et le respect du code de déontologie ainsi que le traitement des plaintes à l’encontre des membres de l’Ordre.

En outre, toujours en vue d’améliorer la profession des sages femmes, l’Ordre sensibilise également les autorités et la population à travailler ensemble pour la réduction de la mortalité maternelle et néonatale. Notons que le problème de l’existence des matrones reste encore un débat ouvert selon l’Ordre des sages femmes à Madagascar.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 78