Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 5 décembre 2016
Antananarivo | 07h16
 

Société

Lutte contre le trafic de bois de rose

Une pétition pour la libération de Clovis Razafimalala

samedi 12 novembre | Randria Maeva

Les organisations des écologistes font circuler une pétition pour la libération de Clovis Razafimalala, du collectif Lampogno, qui a été emprisonné. Il a été accusé d’avoir incité à la rébellion et à la destruction de biens publics, lors d’une manifestation des opérateurs de vanilles contre les trafiquants de bois de rose à Maroantsetra. Ce litige a comme origine la prolifération du blanchîment d’argent du trafic dans le commerce de vanille. Le conflit a opposé deux opérateurs économiques : Eric Besoa et Rodrigue Mahavita, lorsque ce dernier fut arrêté par les forces de l’ordre, ses partisans se sont alors manifestés et se sont pris aux bâtiments administratifs. Clovis Razafimalala, un militant pour l’environnement a été ainsi convoqué au bureau du district, accusé d’être l’organisateur de la manifestation. Selon les écologistes, il était pourtant absent de la manifestation, et avait même tenté de calmer la foule avant l’émeute.

Clovis a été emprisonné en attendant son procès. Rappelons qu’en 2015, Armand Marozafy, un écologiste qui a dénoncé l’affaire avait été emprisonné durant 4 mois. Selon l’Alliance Voahary Gasy, Clovis Razafimalala est détenu arbitrairement, étant impliqué dans la lutte contre le trafic de bois de rose.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 12 novembre à 09:56 | elena (#3066)

    Que peut faire un simple citoyen contre un richissime comme Eric Besoa et son groupe Dounia(vanille et bois de rose) !
    Peine perdue : un autre en d’autres temps s’est frotté au rocher bleu et a mal fini.

    • 12 novembre à 11:29 | betoko (#413) répond à elena

      De qui parlez vous ,un autre en d’autres temps s’est frotté au rocher bleu et a mal fini ,Vous voulez par du saphir ? Je ne crois pas que cette affaire va rester là , car selon l’Alliance Voahary Gasy la communauté internationale s’en occupe ,

    • 15 novembre à 08:20 | Bena (#494) répond à elena

      aboay clovis, gagao bekasy !

  • 12 novembre à 12:00 | TSIKOZA (#7624)

    Eric Besoa est affolé par sa cupidité déplacée. Ce richissime très connu à Maroantsetra a déjà emprisonné presque une soixantaine de personne par son mauvais caractère. Cet opérateur économique ne digère pas si quelqu’un parvient à lui défier financièrement ou matériellement. Manjaka tokana, « être toujours le record » voilà ce qu’il désir jusqu’à la fin de sa vie. Pour s’acharner contre quelqu’un qu’il voulait détruire, il allait même jusqu’à menacer à mort le Directeur de banque pour que celui-ci lui dévoile le secret bancaire de l’autre et une fois le montant est connu, il donne encore l’ordre avec menace au prestataire de service de la banque de virer tous les avoirs des autrui à son compte. Vous trouvez ça normal ? Ce Eric BESOA a déjà collaboré avec différents dirigeants de notre pays et y compris Rajaonarimampianina et son fils qui font tout le moyens possible pour blanchir leurs argents sales dans le nord du pays pendant cette campagne de vanille et girofle. Dernièrement Eric BESOA aurait l’intention de se suicider en se rendant compte des dépenses qu’il a fais à tous les responsables dans la région analanjirofo y compris des magistrats et des éléments de force de l’ordre. Cet homme omnipotent sera t-il poursuivi pour des crimes et délits qu’il a perpétrés aux simples citoyens malagasy ? Quelle autorité il a en lançant le « wanted » contre Rodrigue MAHAVITA mort ou vif moyennant la somme 50millions à 100millions ? Où est l’Etat de droit hvmique ?
    Croyez-vous que c’est ce sommet de la francophonie qui va tout résoudre prochainement ?

    • 14 novembre à 12:07 | Behantra (#9165) répond à TSIKOZA

      Rajao et son fils qui emploient tous les moyens pour blanchir leur argent sale dans le nord du pays ..

      Je viens de lire dans Midi-Madagasikara que l’équipe de Rajao et celui de Vohangy s’entredéchirent

      Question : le fils va t’il renier ’sa’ mère et former , lui aussi , une troisième équipe ??

      Suite du feuilleton au prochain numéro

  • 13 novembre à 12:17 | Albatros (#234)

  • 14 novembre à 01:27 | TSIKOZA (#7624)

    Merci à Albatros !
    Sieur BESOA Eric en personne a affirmé d’avoir octroyé au PGCA de Toamasina une somme de 1milliard pour lui motiver à déférer un mandat d’arrêt contre Rodrigue.
    La Justice n’est plus le rempart de la cité ni refuge des faibles à Madagascar.

  • 14 novembre à 17:21 | momoa (#8952)

    Difficile de lutter contre le trafic des ressources naturelles de Madagascar, dans un pays corrompu jusqu’à la moelle, où l’argent est roi et fait office de justice... Le gouvernement doit proposer des mesures strictes à l’encontre des trafiquants, comme un « didim-poitra deuxième tour » haha

  • 15 novembre à 09:51 | AzaMbaDonJona (#9745)

    Armand a dénoncé Domelina avec Bismarck. Résultat : Armand en prison.
    Clovis a défendu le site de l’Unesco. Résulta : Clovis en prison.
    L’élève Hery Vomanga a bien appris du maître Andry Domelina et l’Unesco n’y pourra rien.
    Le CITES n’y verra que du feu.
    Mainland, Wisco et les autres sinoa mining c’est le même combat.

    Alors, de quoi Augustin se plaint-il ?
    D’avoir été substitué par Claudine ? Nandresy ny tolona.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 237