Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 11 décembre 2016
Antananarivo | 01h52
 

Editorial

Une note verbale du bout des lèvres ?

lundi 21 décembre 2015 | Ndimby A.
JPEG - 57.5 ko
La fameuse note verbale

Après deux semaines de rumeurs et de polémiques concernant une hiérarque du pouvoir actuel attrapée à Paris avec plusieurs millions d’Euros non déclarés dans ses bagages, on a enfin eu droit à une réaction officielle. Celle-ci est venue sous la forme d’un communiqué de la Présidence de la République, indiquant que « les articles publiés par certains médias concernant l’interpellation sur le territoire français de Madame Nicole Andrianarivoson, sont entièrement infondés ». Ce communiqué prend à témoin la copie d’une note verbale rédigée par l’Ambassade de France qui dit que suite à une requête écrite du Ministère des affaires étrangères (MAE) malgache, « les recherches diligentées auprès des différents services de l’état habilités se sont avérées négatives ».

On ne sait pas exactement sur quel point précis portait cette requête du MAE, mais la réponse est donc « non ». Chacun y verra midi à sa porte et interprétera comme il l’entendra, car ni le communiqué malgache ni la note verbale française ne contredit noir sur blanc le fond de l’affaire. On sait donc seulement de source officielle que la dame n’a pas été interpellée, mais on ne sait pas ce que contenaient ses valises. Si la note verbale avait infirmé l’existence d’une importante somme d’argent dans ses bagages, cela aurait été différent. Le contenu fort diplomatique de la note verbale et le texte du communiqué de la Présidence donnent donc une réponse sur l’interpellation, mais ne donnent aucune information à la question centrale. Ainsi, au lieu de clore le débat, l’opération de communication ouvre la boite de Pandore. Est-ce véritablement une note verbale qui veut rétablir la vérité ? Est-ce une note verbale négociée par le pouvoir malgache pour « blanchir » un de ses hiérarques d’une scabreuse histoire ? Est-ce une note verbale politiquement motivée par le souci d’éviter de fragiliser encore plus le pouvoir actuel ? Mais si un jour on apprenait que cette note verbale n’était qu’une manoeuvre dans laquelle la France s’est rendue complice de blanchissement de faits répréhensibles, alors honte sur elle [1].

Si Henri IV disait que Paris valait bien une messe, éviter à tout prix un accroissement de l’instabilité à Madagascar valait bien sans doute une note verbale. Mais le retard pris pour sortir cette information n’a fait qu’alimenter les commentaires à charge. De plus, les Sherlock Holmes de bars et de salons de coiffure se sont précipités pour analyser la forme de la fameuse note verbale pour mettre en doute son authenticité. Certains ont pointé du doigt l’absence de référence, d’autres plus francophones que les Français y ont cru voir plusieurs fautes d’orthographe (qui n’y existent pas). Touefois, le pompom du ridicule revient à ceux qui se sont empressés de crier à la fausse note (verbale) sous prétexte d’une absence de signature. Or depuis la nuit des temps, les gens qui ont un minimum de culture des usages diplomatiques savent qu’une note verbale n’est pas signée. Mais comme me le faisait remarquer ironiquement un ami proche dans un échange par mail, « quand on constate que même certains anciens auditeurs du centre qui se veut prestigieux d’études diplomatiques et stratégiques font partie des incultes qui se gaussent de l’absence de signature sur la note verbale, on ne peut pas s’attendre à ce que le vulgum pecus fasse autrement ».

Durant deux semaines, même si cette affaire a alimenté les gorges chaudes de ceux qui se prétendent toujours bien informés, jusqu’à preuve du contraire il n’y a jamais eu un fait pour soutenir la véracité de cette affaire. Les principes du Droit voulant que tout accusé soit considéré innocent tant que sa culpabilité ne soit démontrée, on prend donc acte de la version officielle. Et ceci, tant que personne n’arrive à produire des éléments tangibles prouvant le contraire.

Un contexte propice à crédibiliser cette rumeur.

Dans la civilisation orale qu’est la nôtre, propice aux tsaho, honohono et autres comportements de concierge, les bruits de couloir font toujours florès. L’explosion des médias sociaux et les avancées technologiques ont accentué cette propension aux rumeurs, qui comme on le sait, sont des informations passant de bouche à oreille sans passer par le cerveau. Les hoax, fake, montages photos et autres canulars, dont certains sites et certains facebookers se sont fait une spécialité, alimentent quotidiennement Facebook, et il est très amusant (mais à la fois très inquiétant) que les Malgaches soient d’aussi bons clients pour croire et partager tout et n’importe quoi. Le « minoa fotsiny ihany » a encore de beaux jours devant lui, tout comme le « minomino foana ». Il n’est donc pas étonnant que « cette affaire Nicole Andrianarivoson » ait excité ceux qui aiment le sensationnalisme des scoops chocs même sans fondement précis, mais en se contentant de répéter ce qu’a dit le voisin [2].

Ceci étant dit, une version officielle n’est pas forcément synonyme de vérité, surtout en politique. La seule chose que l’on souligne dans le présent éditorial, c’est que sans preuve raisonnable, on ne veut pas verser dans l’affabulation, juste pour faire plaisir à ceux qui aimeraient que leurs suspicions ou leurs désirs deviennent des réalités. L’Histoire est remplie de versions officielles qui se sont révélées après coup comme des gros mensonges éhontés : entre des dizaines d’exemples possibles, on citera la présence d’armes de destruction massive mentionnée par Colin Powell devant le Conseil de sécurité des Nations unies (2003) pour justifier l’invasion de l’Irak, ou un pseudo accord de vente de terres malgaches par Ravalomanana à Daewoo pour servir de prétexte au coup d’Etat de Rajoelina en 2009. On mentionnera également les versions officielles sur le 22 février 2002 et le 17 mars 2009 avancées respectivement par les camps Ravalomanana et Rajoelina, et qui n’étaient que des écrans de fumée.

JPEG - 68.7 ko

On ne sait pas si l’avenir sera capable de nous dire si la version officielle était juste une manière d’éteindre un incendie, ou une sincère transposition de la réalité des faits. Mais une chose est sûre : rien ne reste indéfiniment caché, et pour cette raison, le Président Rajaonarimampianina ferait bien de mettre de l’ordre dans son entourage pour éviter que son héritage ne soit fait que de révélations embarrassantes qui ne manqueront d’éclater à la fin de son mandat. Si la rumeur des trois millions de la dame paraissait tant crédible, c’est parce que le contexte favorisait cette crédibilité. Certains proches du Président Rajaonarimampianina se faisant remarquer de plus en plus par leur interventionnisme sans honte et sans scrupules à Antananarivo, tout ce qu’on racontera à tort ou à raison à leur sujet semblera acceptable à ceux qui connaissent ces frasques, et qui ne s’étonneront pas d’un scandale de plus ou de moins. Les innombrables problèmes actuels de gouvernance et corruption, soulignés de manière récurrente par les partenaires techniques et financiers, et quantifiés par les divers indicateurs internationaux (Transparency International, Afrobaromètre, Mo Ibrahim, Banque mondiale etc.), se traduisent également dans la vie des citoyens, qui subit quotidiennement agents de police et gendarmes racketteurs, inspecteur du fisc véreux et autres fonctionnaires corrompus.

L’absence d’enquête sérieuse sur les enrichissements sans cause de ceux qui gravitent dans les couloirs du pouvoir depuis la Transition à ce jour, alimentée par les déclarations arrogantes de certains hiérarques dans leurs cercles privés, alimente le malaise et la mauvaise image du régime actuel. Certains justifient leur grand appétit par la nécessité de rentabiliser leur investissement financier pour soutenir Hery Rajaonarimampianina pendant la campagne présidentielle de 2013, ou le besoin d’accumuler le maximum pendant un minimum de temps car la durée de leur présence au pouvoir est inconnue, et au cas où ils devraient tout à coup s’exiler. Dans tous les cas, il y a peu de risques d’enquête gênante à craindre du côté malgache face à tous ces dérapages. Mais même quand il y a enquête, il y a rarement une suite.

Par exemple, on s’écoeure que les personnes mises en cause par le Bianco et la Chaine pénale anti-corruption soient libérées de façon quasi-systématique, alors que tant de personnes ont pris tant de risques pour faire correctement leur travail, avant de s’apercevoir que finalement ces risques étaient inutiles. Exemple d’école, le cas Bekasy, accusé de trafic de bois de rose, et sorti des geôles, puis du territoire malgache suite à « une intervention ». Selon nos confrères de La gazette de la Grande Ile, c’est Nicole Andrianarivoson (encore elle) qui est intervenue en faveur du trafiquant. Question fondamentale : pourquoi donc le Chef de l’État laisse son entourage faire tant de bêtises qui font le grand écart avec les beaux principes de son discours d’investiture ?

La vérité politique se base toujours sur la réalité perçue par les citoyens, car en communication, c’est le récepteur qui valide le message. Ce n’est donc pas à coups de communiqués officiels, mais à coups d’actes concrets, que l’on rebâtit une image sérieusement écornée par le vécu quotidien de la population. Normal qu’une note verbale française fasse couler autant d’encre et de salive, car son contenu laisse perplexe, sa forme laisse dubitatif, le timing de sa publication laisse pantois, et le fait qu’elle soit mis en avant par la partie malgache et non par l’Ambassade de France laisse sceptique.

Notes

[1On pourrait même pousser le vice jusqu’à se demander si c’est une vraie note verbale, rédigée par l’Ambassade de France ou par le site LeGorafi. Toutefois, même s’il y a beaucoup à dire sur le régime actuel, on doute qu’ils osent aller jusqu’à produire un fake. On partira donc du principe que ce texte est bel et bien issu d’Ambatomena.

[2Ayant failli verser dans la dynamique, Madagascar-Tribune.com s’est ravisé à temps et a retiré de sa propre initiative une publication sur le sujet qui est restée quelques instants sur le site. Ce retrait n’a été dicté par aucune pression, mais par le sentiment au sein de la rédaction qu’on n’avait aucun élément objectif pour traiter ce fait de réel, n’en déplaise à ceux qui s’offusquaient qu’on ne se soit pas précipités pour hurler avec les loups qui n’ont pas de scrupules à hurler sur la base de rumeurs.

114 commentaires

Vos commentaires

  • 21 décembre 2015 à 07:38 | Gérard (#7761)

    Bonjour Monsieur Ndimby,

    Pouvez vous m’autoriser une incursion dans l espace de réponse à votre éditorial ? Espace de réponse que je viens ici « squatter » brièvement afin de faire connaître au plus grand nombre un rapt d’enfants auquel je ne peux vous imaginer insensible

    Deux adolescents, Arnaud 17 ans et Annie 14 ans ont été kidnappés,
    alors qu’ils étaient sur le chemin de leur école à Toamasina, le matin
    du 23 novembre, ils sont donc maintenus captifs depuis 4 semaines.

    Cet enlèvement crapuleux à fait l’objet d’une demande de rançon et de
    négociations avec la famille

    La presse n’en a pas assez parlé, un article de « la vérité » n’hésitant pas, cependant, à mentionner des « manœuvres mafieuses étatiques »

    http://www.laverite.mg/index.php?option=com_content&view=article&id=7148:serie-de-kidnappings-commanditaire-au-palais-detat-&catid=1:politique

    un autre de Midi évoquant les enfants d ’un « opérateur en bois de rose » et la rançon :

    http://www.midi-madagasikara.mg/faits-divers/2015/11/27/kidnapping-darnaud-et-danny-pourparlers-entre-les-parents-et-les-ravisseurs/

    un troisième, de Midi, décrivant l’ampleur de la crise sociale :

    http://www.midi-madagasikara.mg/faits-divers/2015/12/12/fakana-an-keriny-ani-arnaud-sy-annie-am-polony-voasambotra-roa-polisy-iray-mpandraharaha-ny-fonja/

    Au delà des hypothèses, et du milieu ou cette affaire se déroule, sur lesquels il me semble vain d’épiloguer, seules la sauvegarde et la liberté des enfants m’intéressent.

    Il n’est pas légitimement concevable de faire peser sur des enfants la responsabilité des actes de leurs parents , s’’en prendre à des adolescents pour exercer un chantage, ou se venger des parents est le comble de la lâcheté et de la bassesse et constitue la pire ignominie qui se puisse imaginer

    Aucune société humaine, fusse la plus barbare, n’a jamais pu tolérer de tels agissements.

    Les animaux eux mêmes, protègent collectivement leur progéniture

    Malgré quelques articles , le silence qui entoure cette affaire est bien pesant.

    Je crois qu’il faut que l’information autour de ce type d’affaires circule largement, non pour colporter la rumeur, mais pour clamer plus efficacement notre indignation collective.

    C’est parce que je pense que notre tollé peut être de nature à aider et soutenir les proches de ces enfants et à peser sur les ravisseurs ainsi que leur commanditaires, que je m’autorise cette intervention

    Il s’agit bien sûr de tenter de sensibiliser une part de l’opinion, et par la même ceux qui, détenteurs d’un quelconque pouvoir, peuvent être sensibles à cette opinion.

    Pour que l’épuisement, la tendance naturelle des autorités à l’oubli et à la paresse ne laissent pas trop vite les mamans de ces enfants seules face au néant, afin que ces enlèvements ne deviennent pas « monnaie » courante, merci de contribuer à diffuser cette information autour de vous

    Une pétition est ouverte là :

    https://secure.avaaz.org/fr/petition/Opinion_publique_Liberation_de_Arnaud_et_Annie/?nOypZjb

    pour permettre à chacun d’ajouter sa voix à notre clameur et de soutenir cette famille

    • 21 décembre 2015 à 10:13 | Chafiqah (#9354) répond à Gérard

      À tous ceux qui liront ces quelques mots, je vous prie de le prendre au sérieux. Comme vous le savez tous je pense aujourd’hui cela fait maintenant plus de 3 semaines qu’un tres bon ami à nous Arnaud et sa cousine Annie se sont fait enlevés.
      Hier le pire est arrivé :’( le corps d’Annie à été retrouvé devant la maison de ces parents dans le quartier de la verrerie de Toamasina d’après une certaine source. Comme vous pouvez le voir cet enlèvement prends des mesures beaucoup plus tragiques qu’on ne l’aurait imaginer. Mais s’il-vous-plaît chers lecteurs je vous prie de ne pas baisser les bras. Gardez espoir, réagissez, pour cet cause très touchante, mobilisez vous ! Arnaud est encore en captivité on prit tous pour qu’il soit en bonne santé encore une fois.
      Et pour cela on a besoin de vous plus que jamais , mobilisez le maximum de personnes , faites passer le message. unissons nous , oeuvrons pour ce fait qui en vaut mais vraiment la peine . Apportons ainsi de cette manière notre compassion à la famille ,notre force notre énergie et notre détermination à ne pas lâcher prise pour notre ami , notre frère de coeur Arnaud .

    • 21 décembre 2015 à 10:29 | betoko (#413) répond à Chafiqah

      pas de soucis nous allons nous mobiliser

    • 21 décembre 2015 à 11:06 | Mad’Em (#9355) répond à Gérard

      Puissent les ravisseurs revenir à la raison, à un semblant d’humanité, et sortir de la spirale arbitraire de violence indescriptible qu’ils ont choisi jusqu’ici...
      Un homme peut ouvrir les yeux sur ses propres errements et se reprendre...

      En effet, comment comprendre que ce soit à des enfants que s’en prennent les ravisseurs ?
      Quelles que soient leurs motivations, c’est inhumain, scandaleux, révoltant... Les mots sont faibles.
      Ce matin on lit, pour Annie, l’issue tragique de cette manœuvre inqualifiable d’adultes monstrueux... Comment est-ce possible d’en arriver à de telles extrémités ?
      Nos pensées, souhaits, supplications, douleurs, hurlements silencieux - tout cela paraît bien dérisoire, tant on est impuissants...
      Je souhaite à chacun des proches, familles et amis, de trouver de la force en soi et du soutien autour de soi pour traverser cette épreuve, fusse-t-elle par procuration.
      Connaissances d’Arnaud, ma famille et moi-même sommes très émus et totalement dévastés par le sort d’Annie, s’il est confirmé...
      L’espoir continue de chuchoter pour Arnaud, bien sûr et nous l’entretenons contre toute adversité.
      Nous pensons fort à lui évidemment et à ses proches.

    • 21 décembre 2015 à 11:48 | Gérard (#7761) répond à Mad'Em

      l’assassinat d’Annie est hélas confirmé,
      la brutalité des ravisseurs également, et il est aisé de comprendre qu’ils comptent sur cette brutalité pour impressionner les « braves gens » que nous sommes et parvenir à leurs fins
      à nous tous « braves gens », par notre action collective, de les faire douter, ainsi que leurs éventuels commanditaires, de l’impunité dont ils croient pouvoir jouir éternellement

    • 21 décembre 2015 à 12:25 | Rakotozafy (#1655) répond à Gérard

      Je sais bien que ça fait mal de se trouver dans cette situation ; mais je me pose la question si ce n’est que la suite d’une situation globale. Car depuis 2009 les multiplications de ces exactions ne font que s’empirer et on pourrait se poser la question si les exemples ne viennent pas d’en haut, pour ma part il n’est pas excusable ces faits, que l’attitude des gouvernants qui tiennent en otage la majorité de la population en les maintenant dans la pauvreté absolue. C’est obligé que les voyous profitent de la situation, d’autant plus, qu’il n’y a plus d’autorité et que ceux qui ont le pouvoir ne pensent qu’à se remplir les poches.

      Une des solutions pour ma part serait de rétablir la sécurité, on peut dire tout ce qu’on veut de R8 ; mais de son temps, la sécurité était patente, la preuve, les investisseurs, les touristes, les aides, etc. étaient présents

    • 21 décembre 2015 à 14:28 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Gérard

      Dia tena mampalahelo tokoa aloha ny zava-manjo ireto zaza ireto !
      Ny lehibe tokoa no miady ka ny ankizy no voaporiporitra !

      Ny mampametra-panontaniana koa nefa dia ny fihetsem-pon’ny raiamandrenin’reto zaza reto !

      Toa lasa ny vola no ambony nohon’ny ain-jaza !

      Diso tanteraka ankehitriny ilay fitenenana hoe « ny vady azo soloina fa ny zanaka tsy azo soloina » !!!!!!!

      Dia toy izao tokoa ny atao hoe fihavanan-jiolahy !

      Mirary soa @ famahana izao zava-mitranga mampalahelo izao !

    • 22 décembre 2015 à 10:20 | Menalahy (#9072) répond à Gérard

      Je suis étonné pour ne pas dire écoeuré de constater qu’il n’y a que 316 signatures recueillies à ce jour (22/12/2015 à 08h 15 minutes, heure de Paris).

      Est-ce que cela veut dire que le sort de ces deux adolescents n’émeut à personne ?

      Est-ce que la douleur de leur famille laisse mes compatriotes indifférente ?

      J’avais déjà parlé de mon étonnement quand un forumeur avait osé écrire qu’un « génocide à la Mao Zedong » ne le dérangeait pas si c’est la solution pour le redressement de Madagascar.

      J’avais aussi rappelé les comportements des « terroristes intellectuels » lors des discussions sur les Isles Vazimba.

      La vie humaine n’aurait-elle plus aucune valeur pour mes compatriotes Malagasy ?

      Il aurait suffit que chacun signe cette pétition et copie le lien pour l’envoyer à toutes les personnes de soin carnet d’adresses. Est-ce difficile ? est-ce que cela prend du temps ?

      J’espère que ceux qui n’auront pas été solidaires avec cette cause puissent, tranquillement, passer des Fêtes de Fin d’Année !!!

      JE SUIS ANNIE ET ARNAUD.

    • 22 décembre 2015 à 12:15 | betoko (#413) répond à Menalahy

      J’avais déjà parlé de mon étonnement quand un forumeur avait osé écrire qu’un « génocide à la Mao Zedong » ne le dérangeait pas si c’est la solution pour le redressement de Madagascar.
      Qui est l’imbécile qui a écrit cela ? Il y a trois grands génocidaires dans le monde , Hitler avec les 6 millions de juifs , Staline 2 ou 3 millions parait et Mao Zedong avec 30 millions de chinois à cause de son programme du grand bon en avant . En deux mots , après sa victoire contre Tchan Kaï Tchéque en 1949 , Mao avait demandé à Staline de l’aider financièrement en en contre partie Mao avait forcé tous les paysans chinois à produire plus et que toutes les récoltes soient envoyées en Russie , résultats , 30 millions de paysans chinois moururent de faim

    • 22 décembre 2015 à 12:18 | Gérard (#7761) répond à Menalahy

      merci

      continuons donc de lutter contre l’anesthésie de l’opinion,

      ANTSO AVO MPIAMPITA

      Ry namana,

      Tohina ny fo nahare fa novonoin’ireo olondratsy ny zazavavy Annie nalaina ankeriny niaraka tamin’ilay zazalahy Arnaud tao Toamasina.

      Efa tsy manam-panahy ny olona tahaka izany sy ireo rehetra miray tsikombakomba amin’ny mpamono olona.

      Hiantso mafy isika hoe TSY RARINY. Fa maninona ny zaza no vonoina sy ampijaliana noho ny filàm-bola.

      TSY RARINYsatria tsy misy mpiaro ny zaza. TSY RARINY raha natera-behivavy no mahavita izao.

      Alefantsika ny ANTSO MIAMPITA fa hisy sofina hihaino ihany raha miezaka ho avo ny fitarainantsika rehetra miaraka.

    • 22 décembre 2015 à 20:34 | Turping (#1235) répond à Gérard

      Gérard,
      Même si votre sujet n’a pas de lien disons direct par rapport à ce que Ndimby a principalement évoqué ,condamnons tout ce qui ressort de l’insécurité, du barbarisme,du rapt ,de l’enlèvement, du terrorisme.
      - Il faut que l’État de droit et sécuritaire puissent si

      s’,instaurer parallèlement dans la lutte contre la pauvreté ,les inégalités sociales,l’anarchie,....des causalités entraînant des effets rectroactifs qui
      ont des impacts directs à tout le monde(résidents,
      expatriés,....).

      Dans cette affaire évoquée par Ndimby où le doute plane sur la suspicion plausible pour essayer de noyer le poisson.Souvent quand j’ai parlé de la politique de la francafrique avec les dirigeants
      africains et leurs représentants,le transfert et trafics d’argent sale ne sont pas à écarter.
      Paradoxalement, cela créé de la misère dans l’ensemble de la population ,les autochtones comme les expatriés dont Gérard fait partie pour faire appel au secours des victimes.
      Entre la diplomatie franco-malgache,il faut que le masque tombe.Si la France considere

      Madagascar comme un pays ami,le meilleur cadeau que la France pourrait faire c’est de dénoncer sévèrement tout trafic de blanchiment sale pour l’aider au développement, les misères, etc...etait-il le cas ?
      Si le fait s’est avéré exact même sans
      preuve tangible, ce qui démontre encore à quel point les irresponsabilités bilatérales créent encore de misère ,d’insécurité dans le monde en combattant Daesh ? l’inégalité entre le Nord et le Sud ne fait que creuser !

      Dans cette affaire évoquée ou le doute plane peut—être

      Concernant l’ article,les rumeurs,les suspicions, les dèmenti, voire la véracité ,etc....s’il n’ y a pas de preuve d’inculpation formelle, le doute plane même ss’il y a de preuve

    • 23 décembre 2015 à 12:17 | Menalahy (#9072) répond à betoko

      Je voulais vous répondre plus tôt mais je ne voulais pas donner le pseudo de cette personne car je voulais vous faire un copié-collé de son intervention.

      L’article date du 15 Décembre et il n’est plus en ligne parmi les archives de MT.com.

      Je vais fouiller le poubelles de MT.com et quand je l’aurai trouvé, je ne manquerai pas de vous donner satisfaction.

      C’est un contributeur qui écrit des posts prolixes et parfois incompréhensibles.

    • 28 décembre 2015 à 20:03 | Gérard (#5118) répond à Gérard

      Il est un fait indéniable : Madagascar n’est plus un pays de droit et rien n’étonne plus personne car il est de notoriété publique que tout se vend, tout s’achète et tout se négocie car Madagascar est devenu une république où l’argent règne en maître.

  • 21 décembre 2015 à 09:27 | Noue (#2427)

    On dit toujours : « il n’y a pas de fumée sans feu »

    Enorme tout de même comme rumeur qui laisse perplexe nombres de personnes.

    • 21 décembre 2015 à 14:47 | poiuyt (#584) répond à Noue

      Perso je serais enclin à penser comme vous : cela fait longtemps que l’on entend des bruits provenant de la (pseudo) présidence. Comme ce pouvoir a été pondu par une horreur, on ne s’étonne pas : on penche vers « c’est normal ». Que font-ils ? Rien. Ça dérive, ça dérive.

      Quand aux détails que devraient représenter l’orthographe, les fautes sont tout de même bizarres, il y en a, là où Ndimby soi-même dit qu’il n’y en a pas. Le sens n’en est pas modifié, mais dans certains milieux, cela devient déplacé, suspect. Ou alors, il ‘y a pas de respect entre états.

      Dans la feuille attribuée à France, « à l’honneur » devrait être « a l’honneur ». Et en guise de Référence de document, la lettre présente un gouffre.

      Dans celle attribuée aux indigènes, il y a pire : « rumeurs véhiculés » devraient être « rumeurs véhiculées ».

      Ils sont trop jeunes dans les secrétariats aujourd’hui, ils sont non seulement irrespectueux de protocole, mais ils sont passés à l’anglais, ou au mandarin. Depuis 2009, la nation va à volo. Il faut penser à se barrer.

    • 21 décembre 2015 à 15:24 | Parole (#2602) répond à poiuyt

      A vau-l’eau et non « à volo », monsieur l’expert en orthographe !

    • 21 décembre 2015 à 15:59 | poiuyt (#584) répond à Parole

      Merci. Ce n’était pas tout. Et pourtant, il me semblait bien, car par le passé, j’avais déjà.

      Il y a encore un bug que vous avez manqué :

      « Quand aux détails que devrait représenter l’orthographe, . . . ». Pas grave.

      Sans vous, j’aurais laissé passer. Je trouve que faire un post pour corriger soi-même ses fautes, c’est une surcouche désagréable aux autres. Quand le fond est passé, au diable les fautes de formes. Néanmoins, le statut de certaines personnes ne leur donne aucun droit à l’erreur, suivez mon regard.

    • 21 décembre 2015 à 16:06 | poiuyt (#584) répond à poiuyt

      Ma parole, mais d’où vous tenez que poiuyt est monsieur. D’abord, poiuyt est virtuel. Lui coller un sexe serait aventureux. Jésus était blanc. Certains muslims ne supportent pas de voir représenter. Laisser la chose idéale de par sa virtualité.

    • 22 décembre 2015 à 08:48 | hrrys (#5836) répond à Noue

      Mes condoléances aux parents de cette gamine !!!!
      Revenons à nos moutons , ma question est simple :
      Peut-on accepter une lettre officielle sans signature ni le nom de responsable ???? Une lettre anonyme vaut mieux selon vous qu’une lettre signée ou du moins paraphée ??

  • 21 décembre 2015 à 10:42 | betoko (#413)

    La note verbale disait que maître Nicole n’a pas étè appréhendée ni par la douane ni par la police française , mais n’affirme pas et n’infirme pas non plus l’affaire
    Une chose m’étonne , comme avocate de profession comment se fait il que maître Nicole n’a pas porté plainte pour diffamation ? Certains vont me dire , « est ce qu’ à chaque fois qu’on s’est senti victime de diffamation on va porter plainte ? » Je réponds bien sûr surtout quand on est avocate
    Comment se fait il que le même jours 3 journaux ont sorti cette affaire , en plus des journaux en ligne ? Est ce que ces journaux ont sorti une telle affaire juste pour le plaisir de salir la conseillère du président de la république , et dans quel but , par vengeance ou par plaisir de la salir , je ne crois pas .
    P/S Ndimby A ne rate pas une seule occasion c’’est trop fort pour lui pour salir Andry Rajoelina qui d’après lui était l’auteur d’un coup d’état en 2009 .

    • 21 décembre 2015 à 12:23 | Rakitoza (#689) répond à betoko

      Meeeuuuuuuhhh non

      Big Foza n’a jamais fait de coup d’état. Il a été élu au suffrage universel suivant les dispositions constitutionnelles.

      Ndimby a tort et Betoko a raison

    • 21 décembre 2015 à 15:40 | betoko (#413) répond à Rakitoza

      Est ce que Marc Ravalomanana avait démissionné de son poste de président de la république au mois de mars 2009 , répondez par oui ou non
      Est ce que Marc Ravalomanana après avoir démissionné avait donné le plein pouvoir à l’armée et est ce que c’est écrit dans notre constitution
      répondez par un oui ou par un non
      Est ce qu’Andry Rajoelina a pris le pouvoir par la force , répondez par oui ou par non et si c’est oui de quelle façon
      Avant d’accepter d’être président de la transition Andry Rajoelina avait demandé l’avis de la HCC , la quelle était sous les ordres de Marc Ravalomanana vrai ou faux ?
      Au Bukina Faso , Blaise Compaoré s’est enfui et ce pays a été gouverné par un gouvernement de transition ,est ce que c’était un coup d’état ? idem ce qui s’est passé en République Centre Africaine

    • 21 décembre 2015 à 15:42 | Parole (#2602) répond à betoko

      Au monsieur qui ne voit pas un éléphant dans le salon : Ravalomanana n’a pas quitté brusquement le pouvoir et le pays poussé par le désir irrépressible de visiter l’Afrique du Sud. Du 26 janvier au 16 mars au soir, des attaques suffisamment connues du public permettent de qualifier sans hésitation la période considérée comme une marche inéluctable vers un putsch (prise de pouvoir violente avec l’appui d’une fraction de l’Armée).
      Pour le reste, chacun peut apprécier si cela était prévisible, souhaitable, bénéfique pour le pays etc.

    • 21 décembre 2015 à 15:52 | Isandra (#7070) répond à betoko

      La question qui se pose : est ce que le MAE a posé les bonnes questions...?

      En effet, s’il a demandé si Mme Nicole A est incarcérée en France, il va de soi que la réponse est négative,...

      « P/S Ndimby A ne rate pas une seule occasion c’’est trop fort pour lui pour salir Andry Rajoelina qui d’après lui était l’auteur d’un coup d’état en 2009 ».

      En fait,...Rajoelina est une source d’inspiration de Ndimby,...d’où la rareté de son intervention,...

    • 21 décembre 2015 à 16:01 | Menalahy (#9072) répond à betoko

      Bonjour Betoko,

      Vous vous posez la question de savoir comment se fait-il que trois journaux publient la même information ?

      Ndimny a donné la réponse. Mais j’ajouterai pour votre gouverne que l’Internet est un terreau fertile pour répandre les informations, vraies ou fausses, sourcées ou pas.

      Pour cela, il y a plusieurs méthodes :

      - le copié-collé de l’article (dans le cas où l’article n’est pas verrouillé par in code pour que son contenu ne soit transformé par malveillance),

      - le tranfert de l’URL par e-mail à ses correspondants. Supposons que vous avez 50 personnes dans votre carnet d’adresses, vous pouvez envoyer 50 e-mails sans trop vous fouler (envoi groupé). Si chacun de vos contacts avaient aussi chacun, 50 personnes dans leur carnet d’adresses, le nombre de personnes averties augmentera d’une façon exponentielle,

      - les réseaux sociaux favorisent également la dispersion de l’information à une vitesse grand V et en multipliant les destinataires.

      - le bouche-à-oreille peut aussi être mis en oeuvre.

    • 21 décembre 2015 à 16:11 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      En tout cas, je remercie Ndimby pour son éditorial très bien charpenté et très bien documenté comme d’hab.

      De plus, sans vouloir me vanter de quoi que ce soit, cet éditorial conforte la position de prudence que j’ai adoptée malgré les posts de mes contradicteurs qui essayaient de me convaincre que leur conviction était faite.

      Cette affaire restera dans nos mémoires, j’en suis sûr. Non pas pour empoisonner nos relations entre nous. Mais pour nous faire grandir en tant que citoyens objectifs et respectueux des droits d’autrui quels que soient les sentiments qui nous animent envers « cet autrui ».

      Ceux qui doutent de mes propos actuels n’ont qu’à lire ou relire tous mes posts (longs, certes mais argumentés et toujours respectant le droit à la présemption d’innocence malgré mes doutes et malgré les turpitudes de ce régime).

    • 21 décembre 2015 à 16:23 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      A mon avis,...seul le résultat des enquêtes diligentées par la justice puisse enlever la suspicion dans cette affaire,...

      Cela suscite des questions :

      Pourquoi fallait-il l’intervention du MAE pour démentir cette affirmation,...alors que la personne concernée est une avocate qui sait se défendre, encore s’expliquer dans ce genre de situation...?

      Pourquoi cette dame a t elle dû rentrer au pays en catimini, alors qu’elle aurait dû saisir cette occasion pour démentir cette affirmation...?

    • 21 décembre 2015 à 16:30 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Pourquoi le Mae n’a t il pas publié leur NV de départ adressée à l’ambassade, pour que la transparence soit parfaite ...?

    • 21 décembre 2015 à 17:05 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Bonjour Isandra,

      Vous auriez dû lire mes longs posts en réponse aux vôtres. Je ne dis pas que j’ai raison, ce n’est pas le but de nos échanges, mais il y a peut-être matière à réflexion.

      Bien à vous.

    • 21 décembre 2015 à 17:21 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      - Si l’infraction n’a pas été constatée, pourquoi y aurait-il une enquête administrative ou autre ?

      Vous vivez sous quel régime ?

      - Cette personne dépend de la sphère étatique et est de citoyenneté malagasy. Il appartient, par conséquent, au Ministère des Affaires Etrangères Malagasy de se préoccuper et de s’occuper de son cas.

      CDe que confirme la note explicative du MAE même si cela pourrait entraîner de nouveaux soupçons.

      Restons sur le plan des faits conus et portés à la connaissance du public au lieu de tirer des plans sur une comète inconnue.

      Ce qui ne nous empêche pas d’avoir des doutes qui pourraient être levés par des preuves irréfutables UNIQUEMENT.

      - Ah, elle est rentrée en catimini ? Quand ça ? Je n’étais pas au courant. Mais même si cela est avéré (et je suppose que vous allez me répondre avec un URL), je ne vois pas pourquoi rentrer en catimini après le tollé qui s’en est suivi devrait être considéré comme une preuve de sa culpabilité qu’il faudrait démontrer avec des faits IRREFUTABLES.

      - Elle a (peut-être) préféré ne pas faire de publicité sur son retour au pays pour les biens de l’Etat malagasy car, ne l’oublions pas qu’elle travaille pour l’Etat malagasy.

      Même un simple fonctionnaire est tenu à certaines discrétions concernant son Administration et son Corps de métier. Alors, à plus forte raison, une conseillère à la Présidence...

      Vous devriez savoir ce qu’englobe le terme générique de « fautes professionnelles », je suppose...

    • 21 décembre 2015 à 17:40 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      Je sais que vous êtes trop vigilant pour ne pas dire parano,...cela n’empêche que cette affaire a pas mal de zone d’ombre,...

      Et cette communication mal faite de la présidence ne fait qu’accentuer le doute,...au lieu de le dissiper,...du fait qu’elle n’est pas complète,...ne nous permet pas de savoir le motif ou le caractère du voyage de cette dame en France,...ni les contenus de la note verbale du MAE,...Pourquoi n’ont-ils pas publié cette NV, comme ils ont fait de ces deux lettres...?

    • 21 décembre 2015 à 17:59 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      « Si l’infraction n’a pas été constatée, pourquoi y aurait-il une enquête administrative ou autre ? »

      Je vous retourne la question :

      Comment savoir s’il y a une infraction, sans faire des enquêtes...?

      « Cette personne dépend de la sphère étatique et est de citoyenneté malagasy. Il appartient, par conséquent, au Ministère des Affaires Etrangères Malagasy de se préoccuper et de s’occuper de son cas ».

      S’agit il des affaires diplomatiques...?

      Je suis d’accord avec vous si la personne était coincée à l’étranger, là c’est le consulat Malagasy qui devrait s’en occuper,...ou demander directement des éclaircissement aux autorités concernées(la douane,...)

      Pourquoi sur l’affaire Cahuzac, c’est le ministère de l’économie français lequel a posé les questions auprès des autorités suisse, mais non pas le ministère des Affaires étrangères,...alors qu’en général, notre système est similaire,...?

    • 21 décembre 2015 à 18:04 | betoko (#413) répond à Parole

      Je suis mort de rire . Certains ZD disaient il était obligé de déposer sa démission car il a été menacé par un militaire avec un pistolet sur sa tempe , d’autres disaient , l’armée avait encerclé Iavoloa .
      Lors de son passage à Tana le mois dernier le directeur adjoint de RFI disait , c’était Gislaine Dupont qui avait informé le monde entier sur RFI que Marc Ravalomanana vient de déposer sa démission , et heureusement qu’il y a You Tube dont personne ne peut effacé . On voit bien l’allocution de Marc Ravalomanana en radio télévisée concernant sa démission et même l’ambassadeur de France et des Etats Unis lui avaient demandé de ne pas démissioner , mais il disait je le cite" Zé men fou séplis mon affaire zé m’envé
      Il n’y avait jamais eu un putsch et en plus Marc Ravalomanana disait pendant son exile , j’ai donné le plein pouvoir à l’armée , mais je leur avais dit que je le reprendrai au moment voulu . clap clap clap

    • 21 décembre 2015 à 18:30 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      - Vous concernant, je n’ai pas à être « vigilant » ou « précautionneux » car je ne vois aucun des signes de la paranoïa dans vos posts. Rassurez-vous. Si c’était le cas, je me serai permis de vous le suggérer en d’autres termes comme je l’ai déjà fait pour une personne ici même.

      - De plus, dans ma bouche (ou plutôt sous mon clavier) ce terme n’est pas péjoratif : ce serait le constat d’un état psychique. ET ça se soigne très bien en ambulatoire après une stabilisation de l’état du patient (une hospitalisation d’un mois est nécessaire pour ajuster les doses). Le traitement n’est même pas handicapant. Je parle en professionnel et non en individu qui utilise ce mot pour insulter.

      - Nous n’avons pas à connaitre le motif ou le caractère de son voyage en France. Quel droit pouvez-vous évoquer pour que les responsables de l’Etat soient obligés de nous narrer en détails leurs allées et venues, leurs faits et gestes ?

      - Arrêtons de chercher des poux là où il n’y en a pas.

      - Arrêtons de couper les cheveux en quatre.

    • 21 décembre 2015 à 18:51 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      -  Les Notes Verbales sous-entendent qu’il y a eu demande d’éclaircissement. La Note Verbale de l’Ambassade de France donne une réponse négative à la question posée par le MAE. Qu’importe la teneur de la question posée, c’est la réponse de l’Ambassade de France qui nous intéresse car cette Ambassade n’aurait pas pu donner (sauf cas de complicité [à démontrer] avec les autorités malagasy pour cacher une affaire) une réponse s’il n’y a pas eu enquête auprès des services français concernés.

      Il suffit d’imaginer ce qui a pu se passer et le doute n’est plus permis (au vu de la Note Verbale en réponse de celle du MAE.

      -  Il n’y a pas de Représentant officiel de Madagasikara en France à part une Chargée d’Affaires Commerciales qui n’est pas compétente dans cette affaire. Les Consuls Malagasy sont des Consuls de papier car lorsque vous avez besoin d’actes administratifs, ils vous renvoient à l’Ambassade de Paris qui n’a pas d’Ambassadeur nommé jusqu’à ce jour. J’ai déjà évoqué ici la galère de la Diaspora pour faire ou pour renouveler un passeport par exemple.

      https://embassy-finder.com/fr/madagascar_in_paris_france

      -  De plus, son statut de conseillère à la Présidence la met directement sous la tutelle du MAE pour tout ce qui la concerne à l’étranger (comme pour tout citoyen malagasy aux prises avec une autorité étrangère, hors du pays natal).

      -  Dans l’affaire Cahuzac (dissimulation de fonds à l’étranger), il est tout à fait normal que ce soit le Ministère concerné, donc le Ministère de l’Economie et des Finances, qui s’occupent de l’affaire. D’autant plus, qu’à cette époque, Cahuzac était en France et non en déplacement en Suisse. J’espère que vous saisissez la nuance qu’il y a entre les deux situations qui ne sont pas comparables.

      Il ne suffit pas qu’il y ait quelques similitudes entre deux cas pour leur appliquer le même traitement.

    • 21 décembre 2015 à 18:54 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      « Quel droit pouvez-vous évoquer pour que les responsables de l’Etat soient obligés de nous narrer en détails leurs allées et venues, leurs faits et gestes ? »

      En tant que citoyen et contribuable qui paye les impôts et taxes, bien sûr, mon docteur,...j’ai le droit d’être informé sur l’utilisation de l’argent public,...par exemple,...pourquoi a t-on dépensé autant d’argent pour ce voyage, s’il s’agit de voyage officiel...? D’autant plus, cette personne est employée de l’état,...personnage public,...donc payée par l’Etat,...

    • 21 décembre 2015 à 19:05 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      Vous vous trompez Menalahy, si la question n’est pas la bonne, c’est claire la réponse ne serait pas pertinente,...de ce fait, la teneur de cette question est très importante,...

      Je vous signale qu’au moment où le ministère des affaires étrangères a envoyé cette note verbale, cette dame est déjà à Madagascar le 15/12/15, alors que cette note a été envoyée le 16/12/15,...et la réponse a été publiée le 18/12/15,..de ce fait, la personne concernée est sur place,...comme c’était le cas de Cahuzac,...

      Je vous réitère encore que seul le résultat des enquêtes de la justice pourra soulever cette suspicion,...

      Par ailleurs,...pour blanchir cette dame, la présidence a violé le secret de la correspondance diplomatique, comme leur habitude, d’ailleurs,...qui transgresse la loi et le principe comme ils respirent,... en divulguant cette note :

      http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/pour-disculper-une-conseillere-du-president-le-secret-dune-correspondance-diplomatique-viole-51070

    • 21 décembre 2015 à 19:25 | poiuyt (#584) répond à betoko

      Parole,

      celui là est un fanatique, un converti, un bouché, un sourd, un malentendant, un idéfix gaulois, un primaire, un primitif, un aveugle, un malvoyant, un toreau du toréador, une tâche débile indélébile, une victime collatérale d’un Président due à une proximité imbécile, un fou bel apparaissant, un malheureux inconditionnel, un anti Don Quichote, ou plutôt son âne, mais bâté, . . . , un anti idéaliste,

      Et on pourrait continuer comme ça tellement il se découvre généreusement tous les jours, étant assidu bénéve sur les forums de mt : pas trop de progrès : toujours les mêmes idées, toujours les mêmes fautes d’orthographe,

      Bref ça suffit, Parole, c’était pour Vous. Seulement pour Vous. Ça il faut le préciser, sinon il prendrait pour lui. Pour jouer. A plus.

      Mais ce n’est que 1 avis qui est loin d’être universel.

    • 21 décembre 2015 à 19:40 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Qu’un haut responsable de l’Etat fasse état de ses déplacements à l’étranger, une transparence est nécessaire.

      Mais qu’un haut fonctionnaire soit obligé de rendre compte de ses missions à l’étranger pour prospection ou pour la préparation d’une rencontre au sommet, il n’y a pas lieu de faire un rapport qui risquerait de faire capoter la prospection ou la préparation de la rencontre au sommet.

      Si vous trouvez un pays qui fait ce que vous exigez, prévenez-moi pour mettre mon logiciel à jour.

      Si non, ne cherchez pas des poux là où il n’y en a pas.

    • 21 décembre 2015 à 19:58 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      C’est vous qui vous trompez du tout au tyout en profitant des similitudes des deux cas que vous comparez à tort.

      Ces dates que vous citez sont postérieures à cette supposée interpellation en France.

      Les documents mentionnant cette supposée interpellation sont donc en France et non à Madagascar.

      A moins que vous imaginez que ces documents aient été remis à l’Ambassade de France à Madagascar puisque la résidence habituelle et juridique de cette femme est à Madagasikara.

      Raisonnement absurde au regard du droit français car l’infraction, s’il infraction a eu lieu, n’ a pas eu lieu à Antananarivo mais en France.

      De même, si interpellation a eu lieu, c’aurait été en France et donc son éventuelle incarcération ou garde à vue se serait passée en France.

      Pourquoi ne s’est-elle pas présentée à l’Ambassade de France pour se faire incarcérer ou être mise en garde à vue puisque c’est l’Ambassade de France qui est la Représentante de la France à Madagasikara ?

      L’affaire est sous juridiction française et non sous juridiction de l’Ambassade de France à Madagascar d’autant plus que celle-ci n’a ni les compétences pour juger une telle infraction ni les moyens juridictionnels pour le faire.

      L’infraction commise par Cahuzac est sous la juridiction de l’Etat Français car c’est une infraction au regard de la loi française.

      Même si Cahuzac avait été à l’étranger, son infraction aurait été toujours sous la juridiction française car son infraction est une violation de la loi française et non d’une loi étrangère.

      Il n’y aurait même pas eu besoin d’une demande d’extradition puisque Cahuzac n’est pas fautif au regard de la loi du pays étranger. Mais, le cas échéant, la France aurait pu demander l’aide du pays étranger pour l’obliger à retourner en France pour se faire se juger.

      Ne cherchons pas des poux là où il n’y en pas.

    • 21 décembre 2015 à 21:41 | zanadralambo (#7305) répond à betoko

      Tant que des gredins nieront la réalité de ce coup d’état, il faut bien que les âmes citoyennes la rappellent.

    • 22 décembre 2015 à 10:27 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Quelles sont/seraient donc « ces bonnes questions » à poser aux autorités françaises ?

      Dîtes-en nous un peu plus car nous ne sommes pas aussi intelligents que vous pour douter de la compétence des autorités du MAE.

      Merci d’avance pour votre éclairage !

      PS. Au fait, ne devriez-vous pas postuler à un poste ministériel au MAE ? Ce serait une bonne chose pour Madagasikara, non ?

    • 22 décembre 2015 à 10:30 | betoko (#413) répond à zanadralambo

      Deux exemples de coup d’état , en 1987 Blaise Compaoré avait assassiné Thomas Sankara et a pris le pouvoir
      En 2002 Marc Ravalomanana s’était autoproclamé président de la république de Madagascar avec la bénédiction des États Unis « Premier tout dia vita »
      A propos de Blaise Compaoré , la justice vient de lancer un mandat d’arrêt international contre lui pour assassinat , quand est ce que la justice malgache va poursuivre des assassins comme Didier Ratsiraka , il est prouvé maintenant que c’est lui l’assassin du colonel Richard Ratsimandrava
      Vient ensuite les affaires de 2002 , dont une de ses filles était l’auteur du blocus économique et celle ci n’ose plus renter à Madagascar
      Marc Ravalomanana en 2002 disait je le cite « Ataovy toy ny azalambo » Ce qui veut dire , assassinez les sans pitiés , Incitation au meurtre et complicité d’assassinat . Je laisse de côté l’affaire du 7 février 2009
      A Madagascar , faites de la politique , cela vous autorise à voler à assassiner , dormez tranquille , personne n’ose vous traduire en justice , car c’est la culte de l’impunité qui fait foi

    • 22 décembre 2015 à 11:01 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      Ce cas est exceptionnel dans lequel la transparence complète est nécessaire pour dissiper le doute et la suspicion,...la présidence a déjà commencé, en publiant cette NV de l’ambassade quitte à violer les règles diplomatiques,...il faudrait qu’elle aille jusqu’au bout de leur démarche,...

    • 22 décembre 2015 à 11:21 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      Nous ne cherchons pas des poux, mais nous sommes en quête de la vérité,...!

      Si nous étions dans un pays lequel applique vraiment la loi et les règles de procédures, où tous les fonctionnaires faisaient bien leur travail,...cette affaire aurait dû intéresser et impliquer plusieurs services administratifs tels la douane, le fisc, brigade financière,...Bianco, Samfin,...etc, au vue de l’importance de la somme publiée, équivalent de 52 Milliards Fmg...Cependant, nous sommes à Madagascar, seule la présidence qui entre en jeu, dans le but de disculper leur collaboratrice, si on peut dire ainsi,...

      Je ne comprends pas pourquoi on y avait encore besoin de l’intervention tardive du MEA, alors qu’au moment où il a envoyé cette NV à l’ambassade de France, la personne concernée directe s’est trouvé bel et bien à Madagascar, il suffit de lui demander sa version de fait et d’utiliser ses droits de réponses en cas échéant,...à moins qu’on connait à l’avance la réponse de l’ambassade,...

    • 22 décembre 2015 à 11:36 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ou on ne croit pas en cette personne, là ce serait autre chose,...

    • 22 décembre 2015 à 12:29 | betoko (#413) répond à Isandra

      J’ai envoyé en copié collé tous les articles de la presse malgache concernant cette affaire au journal Le Canard enchainé , nous verrons d’ici quelques jours ou semaines le résultat . Avant d’envoyer toutes ces pièces j’avais discuté au téléphone avec un de leur journaliste , en gros je lui avais dit que « parait que l’affaire était publiée sur le site de la douane française » et que cette institution l’aurait effacé depuis . Ce journaliste me disait que même si c’était effacé ils peuvent retrouver la trace
      Aussi patience , si ma canne à pêche a bien fonctionné , peut être que nous saurons la vérité d’ici quelques jours voir quelques semaines , dans le cas contraire nous attendons sagement que le gros poisson morde à l’hameçon un jour . Il a fallu 40 ans pour qu’enfin quelqu’un ose dire en public que c’est bien Didier Ratsiraka qui avait assassiné le colonel Richard Ratsimandrava , le jour viendra où tout sera sur la place publique y compris l’affaire du 7 février 2009

    • 22 décembre 2015 à 12:40 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Nous ne voulons que la vérité s’éclate,...ça va p...êter...

    • 22 décembre 2015 à 12:41 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ...la vérité éclate au grand jour,...sans s,...

    • 22 décembre 2015 à 15:45 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Nous ne sommes pas dans une situation d’exception. C’est une situation « ordinaire » concernant une suspicion de transfert illégal de devises.

      Si à chaque fois qu’un « citoyen ayant tous ses droits civiques » estimait que telle situation est une situation d’exception, nous n’en finirions pas avec les demandes d’explication au gouvernement.

      Les autorités concernées ont publié des documents concernant cette affaire, elles ont fait leur boulot, elles ont prouvé à leur façon et selon leurs moyens ce qu’il en est de cette affaire.

      Sinon, il faudrait qu’un comité de citoyens exigeants lance une pétition ou tente, par un autre moyen de pression, d’accéder à tous les documents concernant cette affaire.

      Vous avez un ordinateur, vous savez écrire, vous avez des idées, vous avez des doutes et vous êtes avide de Vérité, vous savez ce qu’il vous reste à faire (je pense...).

    • 22 décembre 2015 à 15:49 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Pourquoi ne répondez-vous pas à ma demande sur les « bonnes questions à poser » ?

      Qu’est-ce qui vous embarrasse dans ma demande légitime car je ne veux pas mourir idiot, tout de même.

    • 22 décembre 2015 à 15:54 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Attention, vous tournez en rond.

      Je vous ai déjà donné ma vision sur ce que vous vous posez encore comme question.

      Je ne vais pas encore perdre du temps à vous ré-expliquer depuis le début.

      Si mes réponses ne vous ont éclairée ou convaincue, je ne peux plus rien pour vous.

    • 22 décembre 2015 à 18:48 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      Je vous réponds à la manière de Le-Jo, je savais que la savez déjà, c’est un rappel :

      La bonne question est une question ouverte mais elle centre l’attention sur le sujet qui est au cœur de la recherche, qui appelle des réponses précises, la bonne question ne peut-être répondue par un « oui »(positive) ou par un « non »(négative),

      La réponse de l’ambassade est « ,...avérée négative », presque simple non,...Cela nous amène à se poser la question, la question posée était la bonne,...car la bonne question ne peut-être répondue par un « non »(négative),

    • 22 décembre 2015 à 20:57 | zanadralambo (#7305) répond à betoko

      Vous avez même des relations au Canard Enchaîné...

  • 21 décembre 2015 à 10:56 | Isambilo (#4541)

    Il faudrait attendre l’ouverture des archives françaises pour connaître la réalité de cette histoire. Ou compter sur une dénonciation de la part d’un fonctionnaire français.
    Une des meilleures solutions pour avoir une idée de la réalité est d’observer ce que cette dame va faire dans les mois qui viennent. Si elle disparaît de la scène politique officielle, c’est qu’elle n’a pas été claire. Les autorités françaises feront pression pour qu’elle disparaisse de la vie politique malgache. Dans le cas contraire, ce n’aurait été qu’une intoxication de la part de certains opposants internes ou externes à Rajaonarimampianina.

    • 21 décembre 2015 à 11:21 | betoko (#413) répond à Isambilo

      Relisez la note verbale soit disant envoyée par l’ambassade de France , il se pourrait qu’il ait eu faux et usage de faux grave . Je vous le dirai pourquoi après avoir bien observé la lettre

    • 21 décembre 2015 à 12:38 | betoko (#413) répond à betoko

      Certains ont pointé du doigt l’absence de référence, d’autres plus francophones que les Français y ont cru voir plusieurs fautes d’orthographe (qui n’y existent pas). Touefois, le pompom du ridicule revient à ceux qui se sont empressés de crier à la fausse note (verbale) sous prétexte d’une absence de signature. Or depuis la nuit des temps, les gens qui ont un minimum de culture des usages diplomatiques savent qu’une note verbale n’est pas signée.

      Ndimby disait qu’il n’y a pas une faute d’orthographe , si j’en ai référé une et le plus grave la faute de grammaire . Une note émanant d’une ambassade ou d’un consulat est toujours signé , si non cela devient une lettre anonyme . Allez sur Madagate.com un de vos collègues que vous ne supportez pas , il a mis en ligne une note verbale émanant de l’ambassadeur de France au Pérou et qu’il a signé avec en tête Ambassade de France au Pérou et avec une référence
      C’est vous qui n’a même pas un minimum de culture

    • 21 décembre 2015 à 13:04 | Rakitoza (#689) répond à betoko

      O ry Bekoto be resaka a

      Une note verbale n’est pas signée. Elle est quelquefois paraphée, mais ce n’est pas obligatoire.

      Dans mes fonctions je vois passer des dizaines de NV par an, alors ne venez pas nous raconter des salades fozacratiques

    • 21 décembre 2015 à 16:00 | betoko (#413) répond à Rakitoza

      Relisez bien cette soit disant note verbale émanant de l’ambassade de France . Est ce qu’un fonctionnaire de l’ambassade de France pourrait commettre une telle faute de grammaire aussi grosse . et aussi une autre faute que je vous dirai après .
      Je ne pense pas que se soit une secrétaire malgache qui ne maîtrise pas la langue française qui a écrit cette note et sans que son chef hiérarchique l’aurait lu avant de la publier
      Avez vous remarqué le petit signe juste après le mot « négatives » écrit à la main , est une signature ou un paraphe voir un coup de stylo involontaire ?
      Cela n’a rien à voir avec les salades fozacratiques mais j’ai des doutes et je ne suis pas le seul . De toute façon un jour nous saurons la vérité .
      Avec cette histoire de note verbale et aussi avec sa déclaration maladroite concernant les îles éparses , l’ambassadeur de France risque sa place

    • 21 décembre 2015 à 16:18 | Menalahy (#9072) répond à betoko

      Vous émettez un doute sur l’origine de la Note Verbale de l’Ambassade Française.

      Est-ce que vous croyez que le cabinet de la Présidence et le Ministère des Affaires Etrangères Malagasy seraient capables d’usurper l’identité de l’Ambassade de France à Madagasikara ?

      Il y aurait, d’après vos doutes, faux et usage de faux de la part des autorités malagasy ?

      Si cela était avéré, il y aurait un conflit diplomatique en vue entre les deux entités. Or, jusqu’à maintenant, l’Ambassade de France n’a émis aucune contestation concernant une telle usurpation d’identité.

      Faudrait pas pousser la paranoïa trop loin, Betoko.

    • 21 décembre 2015 à 16:26 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      Défintion d’une Note Verbale (Wikipedia)

      La note verbale est un document utilisé pour la communication entre ambassades ou ministères dans les milieux diplomatiques. Elle commence par une salutation un peu archaïque suivie d’un texte opératif et finit sur une phrase exprimant l’amitié entre les organisations concernées.

      Voici un copié-collé d’un modèle ne Note Verbale :


      => Début du copié-collé :

      Modèle de Note Verbale transmettant l’instrument d’adhésion

      Ambassade de [nom de pays] ............................
      (Adresse)

      No.
      Objet. :

      N O T E V E R B A LE
      L’Ambassade de … présente ses compliments au Ministère des Affaires Etrangères du Royaume des Pays-Bas et, avec référence à l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’afrique-eurasie, adopté à la Haye le 16 juin 1995, a l’honneur de vous notifier que l’adhésion de …[nome de pays]… à l’Accord mentionné ci-dessus, a été autorisé par … [autorité législative] …, promulgué par … [nom du Chef d’Etat] …. et publié dans le Journal officiel ............ le…[ Date] ......... .

      Ainsi, l’Ambassade de …[nom du pays] … soumets respectueusement au Ministère des Affaires Etrangères du Royaume des Pays-Bas l’instrument d’adhésion de..................... (nom du pays) à l’Accord mentionné ci-dessus en conformité ave Article XIII paragraphe 4 dudit Accord.

      L’Ambassade de ..................... saisit cette occasion pour renouveler au Ministère des Affaires Etrangères du Royaume des Pays-Bas, les assurances de sa haute considération.

      Fait à [Lieu et Date] .....................

      Sceau

      Ministère des Affaires Etrangères du Royaume des Pays-Bas
      Département des Traités
      Bezuidenhoutseweg 67
      2594 AC La Haye
      Pays-Bas

      => Fin du copié-collé.


      Comme vous pouvez le voir, il n’y a qu’un sceau et aucune signature. Ndimby connait parfaitement son affaire et vous avez tort sur toute la ligne.

    • 21 décembre 2015 à 17:12 | betoko (#413) répond à Menalahy

      Est ce qu’un fonctionnaire de l’ambassade de France pourrait commettre une faute de grammaire aussi grosse et aussi écrire Tananarive mais pas Antananarivo ? Quel est le niveau d’instruction de tous les fonctionnaires français qui travaillent dans toutes les ambassades de France dans le monde entier ? pas niveau classe de troisième certainement
      Avez vous lu la note émanant de notre MAE ? avez vous remarqué la faute de grammaire( rumeur véhiculés avec ES mais pas EES , le mot rumeur est de quel genre ?) et non signé non plus .
      P/S , il m’est arrivé de recevoir du courrier venant de l’ambassade de France pour mon certificat de vie par exemple et en tête c’est écrit "Antananarivo le ..... mais jamais Tananarive .
      Peut être qu’il fallait publier cette note de toute urgence car il y a péril en la demeure et qu’importe s’il y a une faute de grammaire ?
      J’ai envoyé la copie des article de sobikamada.com et de Madagate.com avec les deux notes verbales au journal Le canard enchainé , et aussi ceux de la gazette de la grande île et du journal La Vérité . On va voir ce que cela va donner . Comme nous sommes en période de vacances de noël et nouvel an , pas grand monde chez eux en ce moment , on verra l’année prochaine

    • 21 décembre 2015 à 17:25 | Menalahy (#9072) répond à Rakitoza

      Miarahaba anao Rakitoza,

      Tena matsiro mihitsy ity kitozanao miaraka amin’ny « salades fozacratiques » ity.

      Raha ampiana divay na toaka gasy mahery dia tonga lafatra ny sôsy ....

      Sa hijanona amin’ny ranovola isika ?

    • 21 décembre 2015 à 17:26 | rakotoson (#8023) répond à Menalahy

      LAISSONS FAIRE LA JUSTICE ( MALGACHE ) DITES _ VOUS ?

      &&& Est-ce que vous croyez que le cabinet de la Présidence et le Ministère des Affaires Etrangères Malagasy seraient capables d’usurper l’identité de l’Ambassade de France à Madagasikara ? &&&

      Quand je pense qu’ il y a ( encore ) des personnes qui croient en la Justice malgache comme on entend dire , ici et là , dans les différents posts publiés .

      Depuis le coup d’ état de 2009 , que d’ affaires à scandale , de détournement, de trafic en tout genre - bois de rose , tortues , de carburant ... ) , d’ abus de pouvoir , d’ intervention de hauts dignitaires de l’ Etat pour libérer des personnes déjà épinglées par le Bianco et / ou la Chaîne Pénale etc

      Seuls les lampistes se voient condamnés par la Justice en question . Jamais les gros bonnets , les commanditaires dans les hautes sphères . Dans les Sociétés d’Etat - JIRAMA et Air Madagascar pour ne pas les nommer - les leaders syndicaux sont jetées en prison , jamais les gros bonnets qui sont à la tête de ces entreprises et dont la mauvaise gestion a conduit à la faillite de ces entreprises .

      Pour faire court , regardez dans un pays comme la France où le DG d’ une grande institution ( Fonds Monétaire Internationale ou FMI ) , est maintenant dans le collimateur de la Justice dans une affaire la liant
      , il y a quelques années , avec Bernard Tapi .

      Un autre DG du FMI , un certain DSK ou Dominique Strauss Khann était lui aussi tombé dans les mailles de la Justice pour avoir abusé d’ une... femme de chambre d’ un grand hôtel new - yorkais

      Et , Miche Platini ...

      Des affaires sous d’ autres cieux qui ne font pas l’ objet d’ une intervention en haut lieu comme cela se passe - très souvent - à Babakoto Land !
      Quand je pense que pour a nième fois , Air Madagascar va recevoir de l’ argent frais de l’Etat . Merci de lire , au lieu de l’ Etat , des « contribuables » ; et , encore , avec des dettes contractées auprès des bailleurs de fonds que devront

      Pour en revenir à la note verbale de Béatrice Attalah , sur les 3 millions d’ euros de Me Nicole ... , les journalistes peuvent - ils lui demander pourquoi n’ a-t-elle pas signée cette note . Un tampon , fût - il du MAE
      on peut le trouver au totobato d’ Ambondrona et d’ Antaninarenina . On peut s’ en procurer sans même présentation d’ une ...CIN .

    • 21 décembre 2015 à 17:39 | Menalahy (#9072) répond à betoko

      Les fautes diverses sont les chausse-trappes de ceux qui écrivent, surtout avec un clavier.

      Moi-même, j’en fais et je fai_s souvent des auto-corrections quand mes erreurs risquent de dénaturer mes posts.

      Parfois, je les laisse telles quelles car ce n’est pas trop important pour la compréhension de mes posts.

      Si dans une administration, il n’y a pas de règle établie concernant la grahie des mots et des noms propres ; il est d’usage d’accepter les variantes existantes de ces mots et de ces noms propres.

      - Supposons que dans l’administration malagasy, il n’a pas été édicté comme règle que Pékin est une ancienne dénomination à ne plus utiliser, on trouvera alors des documents avec Pékin et d’autre avec Beijing. C’est l’auteur du document qui aura loe choix de la graphie.

      ’ Autre exemple. Bous pouvez écrire fantasme ou bien phantasme.

      Fantasme est une graphie moderne tandis que Phantasme est plus conforme à l’étymologie de ce mot. Personnellement, étant un accro au Grec ancien et au Latin, je préfère Phantasme.

    • 21 décembre 2015 à 17:54 | Menalahy (#9072) répond à rakotoson

      Bonjour Rakotoson,

      J’ai écrit de nombreux posts et même si ma profession m’a permis d’avoir une mémoire d’éléphant, il se pourrait que ma mémoire ait flanché car je ne me souviens pas d’avoir écrit qu’il faut laisser la Justice malagasy s’occuper de cette affaire :

      - 1) Comme je l’ai écrit à Isandra, puisque l’infraction n’a pas été constatée, il n’y a pas lieu de faire une enquête,

      - 2) je viens de parcourir tous mes posts de ce jour, et je ne vois pas trace de ce que vous m’attribuer.

      Vous vous êtes trompé de personne, je suppose. Ne vous inquiétez pas, cela arrive à tout le monde et ça n’accélèrera pas la Fin Du Monde.

      Un individu m’a, récemment, invectivé car il a cru que les phrases que je rapportais étaient mes convictions.

      J’attends d’ailleurs qu’il se manifeste pour me dire qu’il s’est trompé lourdement sur mon compte. Mais je vais plagier une phrase du site présidentiel sur Facebook : « Tsy anatin’ny soatoaviny izany fialan-tsiny izany ka tsy angatahina aminy akory ».

    • 21 décembre 2015 à 17:55 | Menalahy (#9072) répond à rakotoson

      Concernant la Note Verbale, vous pourrez vous référer à mon post à ce sujet.

  • 21 décembre 2015 à 12:25 | Paulo Il leone (#6618)

    Cher Ndimby, quand on se gausse et qu’on a la prétention de corriger le français des internautes, on évite d’écrire des barbarismes du genre : 0cette affaire a (je cite en me marrant ) « alimenté les gorges chaudes » (SIC et XMDR !) de ceux ...."
    Bref, quand on ne maitrise mal la finesse de certaines expressions de la langue française, on fait profil bas (ou si vous préférez, on s’écrase ! )

    • 21 décembre 2015 à 12:43 | Isambilo (#4541) répond à Paulo Il leone

      Entre « faire » et « alimenter » les gorges chaudes, il n’y a pas de quoi faire une montagne. Le problème est ailleurs.

    • 21 décembre 2015 à 13:55 | Rakitoza (#689) répond à Isambilo

      Simple pinaillage de virgule du vieux colon

    • 21 décembre 2015 à 22:52 | zanadralambo (#7305) répond à Paulo Il leone

      Vous qui nous reprochez de faire des fautes de français, je me permets humblement de vous rappeler que ce n’est pas notre langue maternelle. Il est vrai qu’on n’en maîtrise pas toutes les finesses, mais je trouve qu’on se débrouille pas trop mal. Vous, en revanche, qui avez vécu longtemps chez les indigènes, j’ai l’impression que vous n’avez pas fait trop d’efforts pour baragouiner leur dialecte. Vous n’avez même pas essayé, me trompé-je ?

      Juste pour dire que vous pinaillez sur des détails vraiment futiles.

    • 22 décembre 2015 à 08:56 | hrrys (#5836) répond à zanadralambo

      Paulo n’en a rien à foutre de notre langue ça j-en suis sur

    • 22 décembre 2015 à 10:33 | Menalahy (#9072) répond à zanadralambo

      Bonjour Zanadralambo,

      Sur tous les forums, et plus particulièrement ici, il y a toujours des personnes qui n’ont d’autres buts que de critiquer ce que les autres écrivent ou qui ne font que chercher des poux aux autres.

      Sur ce forum, il y a des spécialistes du genre et on les reconnaît à leur style lapidaire, à leur façon de rabaisser les autres et à leur propagande pour leur parti chéri qu’est le Front National et ses succursales.

  • 21 décembre 2015 à 13:19 | HALLUCINANT (#6086)

    Ne saviez-vous pas que les malagasy sont les plus intelligents de la Terre ? Qu’ils ont défini une note verbale comme étant orale et devant nécessiter une copie audio digitale ? Qu’une note verbale est similaire dans la forme qu’ un courrier ordinaire, aussi diplomatique soit ou fusse-elle ?
    Qu’ici on engage une bataille d’égos pour savoir qui a le plus grand et le plus beau et le plus pointu ?
    Bravo à tous ceux prennent part à la déchéance de ce pays en s’alimentant de scandales et de rumeurs à la mode Voici ou Gala de 3ème zone et qui ont pour les uns honte de faire part de ce que les autres font de bien, et pour les autres, qui sont tellement aveuglés par leur colère et leurs frustrations... Que le Très Haut vous pardonne votre incrédulité et votre égoïsme... mais surtout que les enfants de Madagasikara vous pardonnent... après vous avoir tous punis de ce gâchis monumental auquel vous participez activement et fièrement.

  • 21 décembre 2015 à 15:55 | Parole (#2602)

    Cette affaire « 3 millions € » sent la vinasse du coup fourré. Aucun media rapporteur ne fournit un début de preuve, la dame en question ne dit rien, un communiqué laconique laisse le coeur du scandale (car c’en est un de première, si les faits sont avérés) intact, la même dame défraie la chronique depuis longtemps sur d’autres sujets tout aussi sulfureux mais non, rien ne se passe...
    Une atmosphère à la Titanic plane en cette fin d’année.

    • 21 décembre 2015 à 18:02 | Menalahy (#9072) répond à Parole

      Bonjour Parole,

      Un Communiqué officiel est toujours laconique car il s’attache au fonds et non à la forme.

      Ce n’est pas une Note de Service non plus.

      Ce n’est pas une Décision de Justice qui doit être argumentée et motivée.

      Et encore moins, un roman de gare.

      Les documents administratifs obéissent à des règles strictes et leur forme est définie d’avance pour que son auteur et son destinataire ne perdent pas leur temps dans les détails inutiles.

      Ne cherchons pas des poux là où il n’y en a pas.

  • 21 décembre 2015 à 18:07 | Isambilo (#4541)

    Tant de bruit pour si peu. Il faudrait être complètement débile pour trimbaler 3 millions d’€ dans des valises. Aucune banque n’aurait accepté d’encaisser autant de liquide sans justificatif en Europe.
    Que cette dame soit sulfureuse, elle ne doit pas être la seule. Et si Rajaonarimampianina n’arrive pas à s’en débarrasser, c’est qu’il est loin d’avoir toutes les cartes en main.
    N’oublions pas d’où sortent toutes ces personnes.

  • 21 décembre 2015 à 18:37 | tsimahafotsy (#6734)

    / Certains justifient leur grand appétit par la nécessité de rentabiliser leur investissement financier pour soutenir Hery Rajaonarimampianina pendant la campagne présidentielle de 2013, ou le besoin d’accumuler le maximum pendant minimum de temps car la durée de leur présence au pouvoir est inconnue, et au cas où ils devraient tout à coup s’exiler./ sic.
    Voilà tout est dit ! C’est clair !
    Qu’est-ce qu’il a fait le Dj après avoir été évincé ?
    Et l’amiral aux mains rouges ?
    Alors pourquoi faire mine de se scandaliser ?
    Etre scandalisé, c’est une posture des vieux bourgeois qui savent très bien que le pouvoir oblige à s’enrichir, à annihiler ce qui reste de conscience,à ne pas avoir honte du ridicule. Que le pouvoir est une course contre la montre, un combat contre l’opinion publique, que s’attaquer aux vrais problèmes provoque d’autres problèmes plus graves, insurmontables pendant la durée d’un mandat, que le réveil d’un peuple est imprévisible. Et toujours sanglant.
    Donc le plus sage à faire c’est de protéger les arrières et avec 3 millions d’euros placés en Europe, on aura de quoi voir venir.
    Après moi le déluge ! ou la révolution !
    On est à Madagascar et si vous n’êtes pas contents, ce n’est pas grave, on ne vous a pas demandé votre avis !
    Le sujet des ziles zéparses va ressortir de nouveau pour faire oublier les drames qui se jouent dans l’Île heureuse !
    Signé:Ramalagasy Mpanao paolitika kintana.

    • 21 décembre 2015 à 19:03 | Menalahy (#9072) répond à tsimahafotsy

      Bonjour Tsimahafotsy,

      Cette affaire me fait penser à une discussion avec mes trois enfants les plus grands à qui nous avons déjà expliqué que le Père Noël est un conte de fée.

      Or, hier, ils avaient vu un reportage sur le Marché de Noël de Paris où nous avons vu le Père Noël traverser le ciel de Paris sur son traineau.

      Alors mes enfants m’ont dit : pourtant tu nous avais bien dit qu’il n’existe pas mais là on l’a vu à la télé.

      Je vous laisse deviner mon embarras (relatif) car il a fallu ré-expliquer sinon ils auraient appelé le Père Fouettard pour leur père.

    • 21 décembre 2015 à 20:25 | betoko (#413) répond à Menalahy

      Patience Menalahy d’ici peu de temps les journaux français vont sortir l’affaire , j’imagine d’ici les dégâts que cela pourrait causé

    • 21 décembre 2015 à 23:55 | zanadralambo (#7305) répond à tsimahafotsy

      ...Les vieux bourgeois qui se drapent du nationalisme pour masquer la faillite de leur mai 72. C’est de bon ton de crier au scandale pour récupérer le gâteau que les coquins malins du moment croquent tranquillement le temps d’une imposture...Des voyous ont succédé à d’autres voyous que de nouveaux voyous remplaceront...avant que les anciens voyous prétendument repentis reprennent le flambeau. Un cycle infernal. Ainsi va Mada, leurs ziles éparses ont bon dos. Alain Ramaroson et autres James Ratsima les aura bien roulés dans la farine ; pendant ce temps Hery, sans crier gare, aura fait rentrer Turkish Airlines. Le paradis islamiste n’est pas si loin, j’ai vu des photos des vierges qu’on promet à ceux qui veulent bien exploser, c’est des « bombes », cher compatriote.

    • 22 décembre 2015 à 00:02 | zanadralambo (#7305) répond à Menalahy

      Bonsoir, Menalahy. Et le vary amin’anana avec le kitoza du matin, qu’est-ce qu’ils en pensent les petits ? Vous devez vous lever très tôt pour préparer.
      Tsetsatsetsa tsy aritra....

    • 22 décembre 2015 à 01:14 | tsimahafotsy (#6734) répond à zanadralambo

      Aïe, aïe, aïe ! quel pot vous avez eu cher compatriote ! Des bombes au lit ces vierges, ou des bombes dans une salle de concert ?
      Et l’ami Menalahy qui ne veut pas que ses enfants croient aux contes de fée ! Quel père indigne !lol ! Les contes de fée existent ! Il suffit de faire de la politique pour que çà se réalise !
      Un Dj peut être chef d’état par la grâce d’un président de la république qui a eu un coup de blues et a voulu passer des vacances en Afrique du Sud !
      Et un avocat par un coup de baguette magique peut trouver trois millions d’euros dans ses bagages dans un aéroport !
      Un obscur comptable ayant le charisme d’un bovin peut se retrouver à jouer parmi les grands de ce monde au poker menteur !
      Et 22 millions de Malagasy croient qu’un paradis céleste leur sera réservé parce que c’est écrit dans un livre de conte et légendes, la bible c’est le titre si je ne me trompe !
      Tout le monde, comme vous le voyez, croit aux contes de fée ! Moi par exemple, je crois qu’une bonne fée se penchera un jour sur Madagascar et va éradiquer la corruption et la pauvreté !

    • 22 décembre 2015 à 10:44 | Menalahy (#9072) répond à tsimahafotsy

      Bonjour Ramalagasy Mpanao paolitika kintana, (Lol),

      Avant les Isles Esparses (!) il y a cette proposition des anciens militaires qui veulent créer des « Forces Spéciales ».

      Ces retraités de l’Armée cherchent un moyen pour arrondir leur fin de mois (ah, petite retraite, certainement ? ).

      Et là aussi, ce sera pour « l’intérêt de la Nation ». « NobleKoz ».

      - La religion est un produit qui se vend bien (pullulement des sectes).

      - L’intérêt de la Nation, l’Avenir des Générations Futures, la Souveraineté Nationale, et j’en passe, sont des thèmes très à la mode et très vendeurs par ces temps où le Dieu Argent occupe tous les esprits (surtout ceux des Fetsifetsy).

      Nous sommes tombés bien bas !

    • 22 décembre 2015 à 14:11 | tsimahafotsy (#6734) répond à Menalahy

      Bonjour Menalahy,
      Vous le savez que je suis partisan de la suppression totale des armées, à part la gendarmerie.
      Pourquoi entretenons-nous cette bande de bidasses et de galonnés d’opérette ?
      Pourquoi ces retraités ne créent-ils pas des « Forces spéciales » contre l’analphabétisme et la corruption ?
      Ils rendront un grand service à la Nation et redoreront leur blason.
      Des gardes-côtes, des gardes-forestiers, des gendarmes et des policiers bien formés et valorisés dans leur fonction suffisent.
      L’armée de terre, l’armée de l’air à quoi servent-elles ?

    • 22 décembre 2015 à 16:25 | Menalahy (#9072) répond à betoko

      Moi aussi, j’aimerai connaître le mot de la fin car cette affaire est intéressante à tous points de vue.

      2015 : Annus Horribilis pour Madagasikara ?

    • 22 décembre 2015 à 16:38 | Menalahy (#9072) répond à zanadralambo

      Bonjour Zanadralambo,

      Le soir, on fait cuire une espèce de vary amin’anana japonais (guen maï) : riz et légumes divers coupés en très fins morceaux. Cela permet de faire participer les enfants à la préparation et ils apprécient de manger « leur cuisine ». Et le matin, on n’a plus qu’à terminer la cuisson.

      Le kitoza posait un problème mais les grands mères ont trouvé le moyen de couper la viande en petits morceaux et les mélangent au guen mai.

      C’est le vary mena qui passe mal avec les enfants car ils trouvent que les grains de riz « râpent la langue ».

      Je dois tout de même reconnaître, sans faire cocorico, que le petit-déjeuner à la malagasy est plus nourrissant car les enfants ne se jettent plus sur leur goûter de 11 heures.

      Donc, ma femme et moi avons décidé qu’on va continuer comme ça. (Les grands mères ont gagné leur combat, Lol).

    • 22 décembre 2015 à 16:52 | Menalahy (#9072) répond à tsimahafotsy

      Bonjour Tsimahafotsy,

      « Tout le monde, comme vous le voyez, croit aux contes de fée ! Moi par exemple, je crois qu’une bonne fée se penchera un jour sur Madagascar et va éradiquer la corruption et la pauvreté ! »

      Votre voeu va bientôt être exaucé. Il suffit d’y croire :

      http://www.midi-madagasikara.mg/faits-divers/2015/12/22/bois-de-rose-une-probable-arrestation-en-chine/

      Et n’oublions pas le pétrole et le gaz et d’autres richesses des Isles Eparses.

      Comme ces îles sont la même plaque tectonique que l’île de La Réunion, en forant bien profondément et rapidement pour obtenir notre pétrole et notre gaz, nous pourrons accélérer le rapprochement de l’île de La Réunion de Madagasikara.

      Et quand cette île de La Réunion sera dans nos eaux territoriales, nous pourrons aussi la réclamer auprès de l’ONU qui ne tardera pas à pondre une autre résolution de la même teneur que celle de 1979. Et nous serons encore plus riches.

    • 22 décembre 2015 à 16:57 | Menalahy (#9072) répond à tsimahafotsy

      « Pourquoi ces retraités ne créent-ils pas des « Forces spéciales » contre l’analphabétisme et la corruption ? »

      Ces « retraités » veulent créer un corps de Forces Spéciales de 6 000 hommes (1 000 par province).

      L’analphabétisme, la pauvreté, la corruption ? Ce ne sont pas des « NôblKôz ».

      Il n’y a que l’argent. Et puis un corps à corps entre hommes (sans connotation sexuelle SVP), cela leur rappelle le temps de leur jeunesse fougueuse.

    • 22 décembre 2015 à 18:14 | tsimahafotsy (#6734) répond à Menalahy

      Cher Menalahy, si c’est à propos de la probabilité d’une éventuelle possibilité d’arrestation d’un trafiquant de bdr, on me l’a déjà fait moult fois. C’est une conte de con et non une conte de fée :)

    • 22 décembre 2015 à 20:59 | zanadralambo (#7305) répond à Menalahy

      Quelle chance d’être en famille à Noël.

    • 22 décembre 2015 à 21:03 | zanadralambo (#7305) répond à Menalahy

      @ Tsimahafotsy et Menalahy.
      On se rejoint, comme d’habitude. Cette armée ne sert à rien, juste bonne à peser sur le budget déjà bien maigrichon de l’Etat. Créons, ou recréons le service civique, renforçons la Gendarmerie (après l’avoir nettoyée des brebis galeuses).

  • 21 décembre 2015 à 21:35 | QUOUSQUE TANDEM (#543)

    Il me semble que le document présenté dans cet article comme étant une note verbale émanant de l’Ambassade de France à Madagascar n’est en fait, au mieux, qu’un brouillon. En effet plusieurs éléments semblent aller dans ce sens :
    - la référence ( 2015- /CI/sz) est incomplète
    - le texte « à l’honneur » au lieu de « a l’honneur »
    - le texte « avérées négatives » … pourquoi pas « avérées fausses », pendant qu’on y est ?
    - le paraphe au milieu de la note verbale
    - « ministère des Affaires étrangères » au lieu de « Ministère des Affaires Etrangères »
    - l’absence de cachet

  • 21 décembre 2015 à 22:27 | diego (#531)

    Bonjour,

    Je poste une seconde fois ce que j’ai écrit le 19 décembre dans la mesure où j’ai encore du mal à croire, pour l’instant, que le président vole son pays. Je ne crois pas, pas encore et pas à cet instant, que Mr R. Hery utilise une Institution, la Présidence, pour faire main basse sur les richesses de son pays :

    - or, bois des roses, et trafics de tout genre !

    Mr R. Hery a un problème, et il est gros :

    - Madagascar n’a plus d’État, plus une seule Institution fiable, pas un seul parti politique fiable, viable et solide.

    La responsabilité du président se situe donc, à mon sens, à ce niveau :

    - qu’est-ce qu’il a fait pour ressusciter, renforcer et rendre crédibles l’État et les Institutions du pays et surtout ressusciter et faire revenir les partis politiques au centre de la vie politique du pays, AVEC LUI, sous son autorité ???? Bien sûr, c’est une question à 10 balles, mais pourrait-il y répondre et donner des explications qui tiennent la route à son peuple ?

    La Banque exige de président de la transparence ! Mr R. Hery devrait le savoir. La Banque et les Bailleurs des fonds ne viennent pas au secours de la classe politique, mais du peuple gasy. La classe politique est un outil. Si l’outil n’est pas en état, on ne va pas loin. La Banque demande de la transparence, elle n’a pas dit qu’elle refuse d’aider Madagascar.

    Autrement dit, il faut que le président cesse de penser qu’il est à la tête d’une Entreprise familiale....les bailleurs des fonds ne sont pas là pour juger sa bonne foi. Est-ce qu’on peut faire confiance, c’est à dire, laisser en SOLO, le régime pour gérer les aides :

    - nope, nope et nope !!!

    L’affaire est fondée ou pas, le président aurait dû venir expliquer ce qui se passe et dès qu’il a été averti.

    Dans un pays où l’État et les Institutions sont fragiles ou inexistants même, dans lequel tous les pouvoirs sont entre les mains du président, cet homme-là se doit de réagir et rapidement.

    Et dans cette affaire ou non-affaire comme on le veut, on entend un autre pays au bout, ici la France. Encore une fois, il faut agir vite, s’expliquer, expliquer ce qui s’est passé.....c’est ce que les politiciens du monde entier font, expliquer tout, politique et économique, incidence, etc....expliquer tout matin midi et soir. Et c’est de cette manière que chaque pays évite des crises inutiles....

    Encore une fois, Mr R. Hery ne se prend absolument pas comme LE PRÉSIDENT, du pays :

    - mais rapidement le régime dit qu’il y a acte de déstabilisation.

    Et bien qu’est-ce qui empêche la Présidence de mettre de l’ordre rapidement dans le pays pour parer à ce soi-disant acte de déstabilisation qu’on entend tout le jour ?

    La présidence dit et pense qu’il ait, ENCORE, une force politique existante à Madagascar pour conduire un acte de déstabilisation ?

    C’est que le président lit mal le pays. Il apprécie mal le désordre politique et l’état économique de son pays et surtout :

    - l’état de pauvreté dans lequel se trouve la grande majorité de ses concitoyens.

    S’il y avait acte de déstabilisation, il ne viendrait pas des partis politiques ou des leaders politiques qui ne sont même plus en état de proposer des idées, et qui n’a plus aucune politique alternative....s’il y avait acte de déstabilisation :

    - il viendrait de peuple qui se trouve dans la misère noire !

    Quand on a faim, on va finir par se révolter. Il faut que Mr R. Hery apprenne ses leçons :

    - c’était une crise économique, la faim qui a poussé les gens dans la rue pour faire tomber les régimes de Mubarack et de Ben Ali et qui a entrainé le monde arabe dans une grande crise politique dont les conséquences sont sous nos yeux aujourd’hui.

    Autrement dit, une crise, surtout économique fait tomber brutalement un régime et installe le CHAOS dans un pays.

  • 22 décembre 2015 à 01:11 | zanadralambo (#7305)

    « le Président Rajaonarimampianina ferait bien de mettre de l’ordre dans son entourage pour éviter que son héritage ne soit fait que de révélations embarrassantes qui ne manqueront d’éclater à la fin de son mandat ».
    Mais, Ndimby, dans ce pays où la quête du Graal se résume aux 3 V, il n’en a cure de l’héritage qu’il va laisser. Aucun des dirigeants de ce pays, particulièrement depuis que l’escroc de 1975 a souillé ses Institutions, n’a jamais eu le noble souci de laisser sa trace dans l’Histoire. Se remplir les poches et planquer le butin à l’étranger, voilà le crédo.

    • 22 décembre 2015 à 10:38 | betoko (#413) répond à zanadralambo

      le Président Rajaonarimampianina ferait bien de mettre de l’ordre dans son entourage pour éviter que son héritage ne soit fait que de révélations embarrassantes qui ne manqueront d’éclater à la fin de son mandat ».
      Pour quoi Hery Rajaonarimampianina ne peut pas ou n’ose pas se séparer de certaines personnes de son entourage ? Georges Pompidou disait à Léopold Sédar-Sengor , s’il te plait ne fait pas de la politique car c’est sale , réponse de Sengor, dans ce cas Georges nous allions nous salir ensemble

    • 22 décembre 2015 à 17:06 | Menalahy (#9072) répond à zanadralambo

      Quoiqu’il arrive, leurs noms se retrouveront dans toutes les livres d’Histoire.

      Dans les livres d’Histoire en version non expurgée, nous lirons (ou nos descendants) concernant leur bilan (dans le désordre) :

      - Président A : corruption, gabegie, économie en berne,
      - Président B : corruption, gabegie, économie moribonde, dictature,
      - Président C : corruption, gabegie, économie inexistante, dictature, meurtres des opposants,
      - Président D : corruption, gabegie, économie à l’agonie, dictature, braderie du pays au plus offrant.

      Remarque : la chronologie n’existe pas dans mon exemple, donc, inutile de mettre des noms sur A, B, C et D.

    • 25 décembre 2015 à 11:10 | el che (#344) répond à Menalahy

      excellent, un triste résumé de la situation, mais réaliste

  • 22 décembre 2015 à 10:52 | el che (#344)

    Ndimby, dans sa verve habituelle tire à boulets rouges sur ceux qui répandraient de fausses informations. Pourtant, il semblerait que MT est allé dans ce sens en publiant un article, puis en se rétractant....
    Quant à vouloir attendre des documents officiels pour dénoncer des magouilles au sein de l’Etat, relève de la pure naïveté, ou de la malhonnêteté. Toute magouille organisée efface toute preuve.

  • 22 décembre 2015 à 11:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    A Ndimby A.
    Merci de votre éditorial.
    - « NOUS AVONS BESOIN D’UN TEL EDITORIAL ».
    L’éditorial d’un « SAGE » !
    Je vous souhaite « BIONNE FÊTE » de fin d’année 2015.
    Cordialement.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 22 décembre 2015 à 12:42 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Éditorial d’un sage , mon Q oui , il disait qu’il n’y a pas faute d’orthographe mais il n’a pas vu la très grosse faute de grammaire
      J’attends la réponse du journal Le Canard enchainé sur cette affaire ,. Si vraiment des détournements de 3 millions d’Euros existait , le gouvernement français aura du mal à nous le cacher . Si cela est avéré je ne pense pas que ni François Hollande ni Manuel Valls vont protéger Hery Rajaonarimampianina et aussi maître Nicole Andrianarivosoa . Dans le cas contraire , je disais il n’y a pas de fumée sans feu , et un jour viendra où tout sera mis sur la place publique

    • 22 décembre 2015 à 13:36 | Rakitoza (#689) répond à betoko

      Il est bien connu que la sagesse se mesure aux fautes de français.

      « Si vraiment des détournements de 3 millions d’Euros existait » : grossière faute d’accord d’un auteur qui ne sait pas accorder un verbe quand le sujet est au pluriel.

      Betoko n’est donc pas un sage. Je dirai même plus : c’est un bêta. cqfd

    • 22 décembre 2015 à 18:53 | betoko (#413) répond à Rakitoza

      Oui je reconnais que j’ai commis une faute de grammaire et je l’assume , j’avais pas eu le temps de le relire avant de l’envoyer J’ai été trop pressé pour l’envoyer à cause d’une coupure de courant intempestive

    • 22 décembre 2015 à 19:34 | Rakitoza (#689) répond à betoko

      Ce n’est pas grave. A force d’écouter en boucle les discours de Big Foza, ses fautes de français ne pouvaient que déteindre sur vous. Et puis, personne ne va vous reprocher d’avoir pensé que le verbe devait s’accorder avec « vraiment ». :D

    • 23 décembre 2015 à 08:38 | betoko (#413) répond à Rakitoza

      Une méchanceté gratuite et sans fondement . Et que pensez vous de la note verbale émanant de l’ambassade de France avec une grosse faute de grammaire ?

    • 23 décembre 2015 à 17:45 | Rakitoza (#689) répond à betoko

      Je m’en tape !

    • 23 décembre 2015 à 19:06 | betoko (#413) répond à Rakitoza

      Quand c’était moi qui avais commis une faute d’orthographe ou de grammaire on en fait tout un plat , mais quand c’étaient d’autres on s’en tape
      Mauvaise foi quand tu me tiens , lamentable

    • 23 décembre 2015 à 20:02 | Rakitoza (#689) répond à betoko

      Arrêtez de jouer le martyr fozacratique. Cela marche sur la Place du 13 mai, mais je n’y suis pas. Si j’ai pointé du doigt une de vos fautes de français (parmi tant d’autres), c’était pour vous signifier les limites de votre crédibilité pour corriger les autres (Ambassade de France, Dimby etc), alors que vous n’êtes même pas fichu de vous corriger vous-même. Syndrome du donneur de leçons qui s’empresse de commenter la paille dans l’œil de son voisin, et ne voit pas la poutre qui est dans son œil. Et qui après fait du délestage son bouc émissaire. Minable !!!!

    • 26 décembre 2015 à 13:33 | takaka (#8449) répond à Rakitoza

      fozacratique. Un vocable de plus pour l’académie française.
      Hi hi hi !

    • 5 janvier à 14:02 | Ibalitakely (#9342) répond à Rakitoza

      « ...si un détournement ... existaient... »

    • 5 janvier à 14:05 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      c’est plutôt à Baitoukou, sorry.

  • 24 décembre 2015 à 08:53 | sanois (#8546)

    Au fait
    Pourquoi les ravisseurs demandent les rancons en euros ?

    • 26 décembre 2015 à 12:34 | Rakitoza (#689) répond à sanois

      Parce qu’il est plus facile d’obtenir des notes verbales en Europe

  • 25 décembre 2015 à 12:03 | Gérard (#7761)

    internet est une mine

    la lecture des documents en lien ici

    https://www.bk.admin.ch/themen/lang/04929/05490/index.html?lang=fr

    et notamment du 2éme, (correspondance diplomatique), rédigé par des orfèvres en la matière, aurait pu éviter à nombre d’intervenants ici l’écriture de bien des bêtises !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 106