Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 10 décembre 2016
Antananarivo | 23h19
 

Société

Iles éparses

Une fois de plus renvoyé à la prochaine session de l’ONU

jeudi 22 septembre | Yvan Andriamanga

Le 71ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies qui se tient actuellement à New York a renvoyé, une fois de plus la question des îles éparses de Madagascar à la prochaine session. Proposé pour figurer à l’ordre du jour au 59ème point, la question sur les îles malgaches Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassa da India n’a pas finalement été retenu. Le Bureau recommande que cette question soit inscrite à l’ordre du jour provisoire de la prochaine session de l’Assemblée générale des Nations Unies et ainsi de suite.

Il faut dire aussi que rare pour ne pas dire aucun pays ne soutient la Grande Ile dans cette revendication pour la bonne raison que les autorités actuelles n’ont jamais fait une revendication officielle et publique. Le Chef de l’Etat pour ne pas trop mécontenter l’opinion a fait seulement une revendication du bout de lèvres et a trop peur de la réaction de la France à la veille du Sommet de la Francophonie pour oser réclamer ouvertement les îles éparses. Seule la Russie a une fois, lors de sa dispute avec la France à propos de l’annexion de la Crimée, rappelé à la France qu’elle est très mal placée en termes de respect de droit international pour donner des leçons à la Russie.

L’association Nosy Malagasy dirigée par la juriste internationale Arlette Ramaroson a noté qu’un soutien d’autres pays est nécessaire dans ce genre de revendication. Or, on ne peut demander un soutien sans l’aval officiel des autorités en place. Ces dernières, à commencer par le ministre des affaires étrangères Attalah Béatrice ne semblent pas du tout disposer à réclamer quoi que ce soit d’une façon officielle. Ce qui arrange forcément la France qui est en train d’exploiter paisiblement les ressources de ces territoires.

71 commentaires

Vos commentaires

  • 22 septembre à 10:16 | atavisme premium (#9437)

    Il ne suffit pas d’exister pour que l’on prennent en compte vos désirs
    D’ailleurs le peuple Malagasy à 98 % EXISTE, mais les quelques milliers qui constituent la classe dirigeante s’en foutent « royalement » si j’ose dire.
    Donc ce n’est q’un juste retour des choses ,l’aroseur arosé comme ont dit

    • 22 septembre à 10:36 | Eloim (#8244) répond à atavisme premium

      Il ne suffit pas de se contenter de l’existence même de ce 98% selon vous car avec ce simplet la vie de la nation de s’arrête pas là, sauf constatation manifeste de l’incapacité de nos Dirigeants, une remarque que tous les opposants utilisent comme mobile de leur éviction, soit en réclamant leur démission et organisant une élection anticipée ou de procéder à un référendum si on garde encore jusqu’en 2018 le tenant du pouvoir actuel. Une version positive sous vos yeux pour ne pas toucher mot sur les questions préoccupantes concernant ces îles.
      C’est pourquoi, je dis bien que la vie ne s’arrête pas là où on se plaint tout le temps sur la pauvreté qui s’abat sur la majorité des foyers des malgaches, mais de chercher également d’autres opportunités qui pourraient résoudre du moins en partie les problèmes du pays, c’est à dire l’on évite à tout prix d’adopter l’esprit de la mendicité qui ne nous mène nulle part, mais se limite à quelques offrandes seulement en petites gorgées.

    • 22 septembre à 11:00 | punchline (#9673) répond à atavisme premium

      tu vas faire de l’arrosage alors ! sabrer la champagne

  • 22 septembre à 10:17 | Eloim (#8244)

    Madagascar est loin d’être soutenu par des pays ayant de poids et de veto au sein de l’ONU, à part la Russie, alors que celle ci s’est préoccupée et consacrée davantage ses efforts à la crise énergétique qui s’abat chez elle et le problème de la Syrie qu’elle fait face à la guerre froide menée avec les américains pour combattre le Daech.
    Madagascar a besoin également d’autres données scientifiques plus convaincantes à part les ERREURS dues à notre histoire du passé récent qui était la colonisation. Il ne suffit pas de se battre contre la France (en terme non conflictuel, pour éviter la mauvaise interprétation de certains susceptibles) mais de s’apercevoir une manière d’éclaircir les idées comment la France a pu s’approprier ces îles. Si ces ERREURS ont été rendues publiques qu’il y ait violation manifeste des DROITS, du type annexion ou autres façons d’accaparer illégalement « une propriété territoriale » par un déséquilibre du rapport de force, avec l’histoire vécue, tout le monde - à une dimension plus étendue pourrait être mobilisé en vue de restituer ces îles à Dagoland.

    • 23 septembre à 12:27 | Stomato (#3476) répond à Eloim

      Renseignez vous bon sang !
      Le droit de véto exercé par certains pays n’est valable qu’au sein du CONSEIL DE SECURITE !
      Or la question des iles éparses concerne l’assemblée générale des nations unies.
      Si vous ne savez pas faire la différence et respecter les règles (de fonctionnement de l’ONU) en général il ne peut être question de porter devant l’assemblée des nations ce différend concernant les iles éparses.
      Si Madagascar a des droits sur ces iles (ce qui reste à prouver en termes de droit international) Madagascar a aussi des devoirs de respect de procédures elles aussi internationales.

  • 22 septembre à 10:27 | Babah (#9347)

    Ce résultat n’est une surprise que pour tous ceux qui s’attendaient à une surprise ! Comme quoi il y a des prédispositions à la désillusion...

    Cette position du statu quo onusisien illustre aussi la nullité, l’incompétence, la fausse prétention des révendicateurs et nationalistes de tous bord : que du wawawa passionnel sans aucun professionalisme, comme tous les « ultimatumistes » gasy, tous les partis confondus ( au pouvoir ou « en attente » de pouvoir )...

    Elle est belle, notre île aux trésor !

    • 22 septembre à 10:57 | punchline (#9673) répond à Babah

      hey gros , apparemment t’es content !

  • 22 septembre à 10:33 | Turping (#1235)

    On attendait une revendication publique et officielle des autorités pour donner un peu plus de poids à cette revendication comme si on attendait l’éloge panégyrique « assemblée de tout le peuple ».
    - Force est de constater en se posant la question si cette histoire n’est pas un oxymore ( obscure clarté qui tombe des étoiles). Dixit Corneille en utilisant la langue de Moliere.
    - Compte tenu de la situation géographique de ces îles éparses, leur localisation,... Incontestablement, cette revendication si celle-ci n’est pas une fausse propagande pour goinfrer le ventre des tenants du pouvoir depuis l’ère Ratsirakiste devrait faire l’objet d’une attention sévère. Est-il le cas ?
    - Géopolitiquement et geostrategiquement est-ce que la France va t-elle céder même si Madagascar selon la résolution de L’ONU devrait obtenir le gain de cause ?
    - Conclusion :Comme beaucoup avancent l’histoire de fédéralisme avorté. Il serait plutôt important de nettoyer les écuries d’Augias. Trouver une stabilité politique, d’avancement réel vers la décentralisation financière réussie, un équilibre régional vers l’union,lutte contre la pauvreté, l’insécurité,...... Le tout nous permettrait d’avoir le poids vers une revendication, sans apporter systématiquement une gamelle, la risée du monde. L’île Maurice a su négocier l’île Tromelin pour l’extraction des gaz et pétrole pourquoi pas Madagascar en changeant profondément de mentalité, le mode de gouvernance ?
    - La clé de la réussite se réside au niveau de la souveraineté nationale en dépassant l’indépendance octroyée sous dépendance (une république bananiere) où les institutions restent molles et caduques.
    - Ce ne sont pas les intérêts mafieux ni la communauté internationale qui dictent l’avenir de ce pays en combattant la corruption de tout genre.

    • 22 septembre à 10:46 | atavisme premium (#9437) répond à Turping

      - Ce ne sont pas les intérêts mafieux ni la communauté internationale qui dictent l’avenir de ce pays en combattant la corruption de tout genre.

      Ah bon et qui dirige alors vraiment ce pays ?

    • 22 septembre à 11:00 | Turping (#1235) répond à Turping

      Atavisme,
      Les mafieux, au sens plus large du terme inclut même les usurpateurs du pouvoir comme les intérêts étrangers sans profiter à l’ensemble de la population dont plus de 92 pr 100 vivent sur le seuil de pauvreté bientôt 95 pr 100 pour atteindre son apogée.
      NB/Malheureusement, le pouvoir central se situe à Antananarivo, comme si les Antananariviens, les merinas comme les Andrianas sont les causes de cette decadences uniquement.
      En faisant le compte depuis 56ans d’indépendance, les côtiers ont dirigé le pays pendant 38ans. Le défi à relever ne se situe au niveau de scission, division mais plutôt de retrouver l’unité nationale :Valeurs communes pour des intérêts communs,..... Le reste s’ensuivra en donnant au sens noble des termes, ce que c’est faire la politique, pour faire développer le pays. La revendication s’ensuivra quand il y aura un vrai équilibre pour parler d’une seule voix :Madagascar indivisible avec son peuple !

    • 23 septembre à 03:01 | Gérard (#7761) répond à Turping

      «  » Géopolitiquement et geostrategiquement est-ce que la France va t-elle céder même si ....« . »

      bonjour Turping, Nul ne sait si la France va céder, mais il est certain que la syntaxe de notre langue a elle déja cédé face à ces variantes originales et tropicales, sans lesquelles , il faut bien le dire, le Français serait bien monotone......

  • 22 septembre à 10:52 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Sans vouloir décevoir les indépendantistes, nationalistes, souverains, pourriez-vous me dire qui se préoccupe de ces confettis autre que les sus-cités ?
    Juste une question, messieurs/ dames : vous envisagez d’ en faire quoi de ces iles ?, la meme chose que la grande ile ?
    Piller, ruiner, et feindre le magaga à votre seul égoïste avantage , pour vite aller placer le vola chez celui que vous accusez de tous les maux à commencer par votre cynisme .
    Je rappelle que ce sont les mêmes qui ont aboli l’ enfer colonial, au profit du paradis vita gasy actuel , avidité quand tu nous tiens ...
    Une nostalgie d’ y revenez-y ?

  • 22 septembre à 10:55 | punchline (#9673)

    nous, on ne va pas se laisser faire, il en va de notre avenir, notre dermographie est galopante, parmi les plus performante du monde, 7 lahy 7 vavy, c’est pour vous dire

    nous allons même revenir à la frontière de 1700, nous allons revendiquer l’ile de la reunion, le seychelle, les iles comores, l’ile Maurce , maldives.

    car il faut être honnête ,depuis quand ces gars là sont ils une « nation », des territoires pas plus grandes que NOSY BE, peuplé à 60 % des gens d’origine Malgache

    d’ailleurs c’est la seule occasion de remplir notre caisse (le budget de l’êtat)

  • 22 septembre à 11:21 | Jipo (#4988)

    Eurêka : solution !
    Je propose d’ y envoyer tous ceux qui revendiquent ces iles, pour les peupler, y planter le drapeau Vert-Blanc-Rouge, et d’ y transférer la capitale Malagasy, Antananarivo, serait une annexe, voir un arrondissement de la proche banlieue.
    On pourrait commencer par y implanter tout le gouvernement actuel , avec toute son administration, ce qui permettrait à la grande ile de respirer, voir mieux se porter, la situation étant difficilement plus : irrespirable ...
    Sans oublier d’ y affréter une quantité équivalente, de pelles et pioches, pour commencer les forages et s’ enrichir sans attendre : que les autres le fassent pour eux, et qu’ ils récidivent avec un nouveau ratsyraca .
    Pour le tourisme, roland-R aura vite fait de démontrer son talent, et concurrencer Ste Marie & Nosy-be, en ouvrant les premiers zotely 5 ✭, réservés exclusivement à la jet society, les vip, et à leur image, les voleurs friqués sans scrupules .
    Maurice & voisins n’ ont plus qu’ à bien se tenir ...
    Une priorité capitale à inscrire à l’ ordre du jour de la francofolie, pour le développement immédiat de l’ ancienne colonie qui enfin va pouvoir jouer dans la cour des grands et sortir de sa situation de dépendance souveraine.

  • 22 septembre à 11:31 | jules (#2904)

    Donner les iles Eparses aux malgaches ?
    Ca va pas non !!!
    Pour qu’elles soient ravagées et détruitent à jamais !
    Occupez vous de ce qui reste de la « grande ile » , grande par la taille
    mais pour le reste....

  • 22 septembre à 12:14 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Tout argument est bon pour révendiquer ces îles éparses mais de là à faire croire, qu’ils vont nous(la population malgache dans son ensemble) rendre riche, est un mensonge de trop comme le paradis socialiste sous DD RATSIRAKA et la volonté de rendre tous les pauvres aussi riches que Crésus sous RA8.

    • 22 septembre à 12:20 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Mais c ’est la volonté de ouak/ cher monsieur.
      De zéparses oui : mais hallal

    • 22 septembre à 14:40 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Plus jihadistes que Jipo vous mourrez : Inch’Allah.

  • 22 septembre à 13:05 | kartell (#8302)

    Lorsqu’on fait le bilan de la gestion de l’état sur le patrimoine de l’île, on peut comprendre les réticences internationales à statuer sur des îles aux potentiels écologiques majeurs pour cette partie de l’Océan Indien ….
    Jusqu’à preuve du contraire, la France n’exploite pas les ressources énergétiques de ces îles même si des autorisations ( fantasmées ou pas !) de sondages auraient été octroyées mais dont le démarrage n’a été constaté par personne !…
    Comme d’habitude, la charrue est mise avec les zébus, on pousse des cris d’orfraie dans une affaire extérieure( officiellement française même si elle est revendiquée !) et cerise sur le gâteau en ajoutant que des recherches pétrolières et gazières auraient été entreprises ?…
    L’agitation est à son paroxysme tandis que la dégradation du pays s’accélère à un rythme jamais observé jusqu’à maintenant…
    Isolée et sans soutien international, Madagascar tente de faire « du rentre dedans » en cautionnant les annexions chinoises en mer de Chine, contestées par le Japon, le Vietnam , les Philippines, la Malaisie et Brunei par un communiqué de soutien ( ou plutôt de fayotage) à une Chine annexionniste au possible et qui s’est abstenue de tout renvoi d’ascenseur ! …
    Ce qui revient à dire que Madagascar soutient ailleurs ce qu’elle revendique dans le canal du Mozambique « res nullius », le ridicule ne tue plus !…
    Mais l’histoire nous a appris que le pays a toujours aimé fantasmer des soutiens extérieurs, celui des américains en 47, voir celui des anglais en 96, avec le résultat que l’on connait ….
    Et qui demain, les russes de Poutine voir les turcs d’Erdogan ?….
    Le report de cette question « d’importance mondiale » démontre le peu d’intérêt des grandes puissances à remettre sur le grill ces vieux contentieux et surtout par ce report, elle cautionne le titre de propriété de l’état français en tant que gestionnaire exemplaire de ces environnements exceptionnels …
    Madagascar s’acharne à vouloir démontrer son bon droit sur ces îles mais son isolement international, voir son cavalier seul dans cette affaire confirme, à lui tout seul, le camouflet diplomatique d’une île visiblement bien gourmande territorialement alors que la famine s’incruste dans son Sud sans que cela lui pose un problème de conscience sur les priorités à conduire !….

    • 22 septembre à 13:33 | akam (#7944) répond à kartell

      - t’es mal renseigne car les TAF aident les états voisins a gerer les mauvaises intemperies...et donc merci qui ?...la France.
      - En revanche t’es victime d’une infantilisation ! oh oui…le chroniqueur a ete mal renseigne par son informateur ou plutot l’informateur ignore encore comment fonctionne le board des Nations Unis ! bref un titre accrocheur qui vise les naifs. Et rien de tel pour ridiculiser les natifs de ce pays.

  • 22 septembre à 13:11 | vorona (#8254)

    Pour éclairer un peu :
    La surface totale de ces ilots est d’environ 60 km2 soit moins que l’agglomération de Tana. Bassa De india est un atoll de 1 km2 qui n’a pratiquement pas de terre immergé lors des grandes marées !
    Le pays n’a pas les moyens actuellement de gérer ces joyaux. La CI se rend bien compte que pour l’heure il serait irresponsable d’en changer la gestion (les gens se renseignent et lisent les journaux) . Pour inciter la population à se joindre à une éventuelle revendication c’est difficile 95% ignorent leur existence. Les 600 000 habitants du sud qui sont « en situation de grave insécurité alimentaire » ont surement d’autres priorités ! Pour « punch » vous avez oublié Mayotte dans votre liste et surtout l’Australie (qui elle est plus grande que Nosy Be).

    • 22 septembre à 14:18 | vatomena (#7547) répond à vorona

      "L’Ile aux trésors ’’ ! ! et on pense aussitôt aux épaves des bateaux pirates naufragés supposées contenir des trésors en or et en argent.’ des trésors pris sur un autre monde . à Nosy Be ,notre personnel et notre président se sont montrés si incompétents qu’il a fallut s’adresser à Paris pour déterminer si le lingot retiré d’un fond de cale était en argent ou en plomb ; Contre toute espérance ,il s’est avéré que c’était du vil plomb .Dans l’affaire des iles éparses ,la communauté internationale a peut etre jugé qu’il était hasardeux de confier la préservation de ces ilots à une bande de branquignols actuellement au pouvoir .Sur la scène internationale ,il est impérieux de démontrer que l’on sait gouverner ,administrer pour etre crédible .

    • 22 septembre à 15:11 | kartell (#8302) répond à vorona

      @ vatomena,

      On pourrait douter que Madagascar ait, aujourd’hui, les moyens de ces hypothétiques ambitions tant le ciel s’est obscurci depuis plusieurs décennies avec une accélération vertigineuse par les temps qui courent….
      La fouille orchestrée par des chercheurs américains résume à elle seule, la réalité du terrain…
      Un lingot de 5O kilos présenté, comme un trésor inestimable, s’est révélé être de plomb avec un sérieux doute sur son authenticité historique, bref un montage de toutes pièces pour cacher l’essentiel de ces investigations archéologiques , à savoir qu’ont-ils mis à jour dans le secret et la dissimulation ?….
      A se demander si ce film promis à huit épisodes n’aurait pas été qu’un simple prétexte pour fouiller tranquillement….
      Les baleines sont devenues le nouveau filon d’or de St Marie jusqu’à ce fait divers, venant ternir un avenir prometteur mais la lenteur des investigations policières annoncent un enterrement de première classe de cette affaire, au grand soulagement du microcosme touristique de l’île ….

      Sur la scène internationale, c’est le vide sidéral , plus d’ambassadeur à Paris et dans d’autres capitales depuis trois ans, le pouvoir ne fait plus confiance à personne, même ceux de son clan sont pas en odeur de sainteté…
      Le président est un homme seul, autoritaire en coulisse, manipulateur, la panoplie du parfait petit autocrate mais avec un air débonnaire en public, ce sont les plus redoutables !…
      L’international l’a bien compris, il attendra des jours meilleurs, les prochaines présidentielles, il en a l’habitude, ça se renouvelle tous les cinq ans !...

  • 22 septembre à 13:57 | RAMBO (#7290)

    En 1975 les militaires français basés à Madagascar ont plié bagages sans rouspéter...Pourquoi ? Parce que La Russie et la Corée du Nord ainsi que la Chine étaient avec nous ...Maintenant il faut voir comment certains Malgaches se comportent avec les Chinois...Nous ne pouvons pas compter sur eux !
    Pour moi la solution c’est la co-gestion avec la France...De toute manière si nous aurons la possibilité de posséder ces îles il nous faudrait faire appel à une ou plusieurs grandes puissances pour exploiter les richesses qui s’y trouvent...Comme le cas de l’or en ce moment sur la Grande ïle ...Nous n’avons pas le savoir faire technologique pour exploiter à l’échelle industrielle l’or chez nous... le gouvernement a fait appel aux Chinois mais nous savons tous la suite.
    Les Américains ne s’immiscieront pas dans cette affaire qu’ils considèrent comme fief de La France

    • 22 septembre à 15:29 | Eloim (#8244) répond à RAMBO

      Un prétendu proche des Dirigeants actuels du pays qui raisonne de cette manière me paraît lamentable car la gestion du pays reste indépendamment du caractère et/ou de la superficie du territoire en question. Madagascar devra être géré de la même façon qu’il soit resté la grande île ou avec ces îles éparses. Donc, vous vous trompez de tout bord et vous devrez rectifier votre tir (au singulier) comment vous allez vous comporter en conseillant nos Dirigeants à l’avenir.
      Tous ceux qui réclament la restitution de ces îles ont raison de crier haut et fort car ils se sentent bien responsables de l’avenir de leurs progénitures.
      Et le fait de se plaindre qu’on laisse tout bêtement nos richesses de sous-sol (par exemple) exploitées par des investisseurs étrangers (encore une idée irréfutable, non plus) parce qu’à Dagoland il n’y a pas beaucoup des jeunes gens formés en la matière, c’est déplorable car pourquoi a priori on abandonne l’idée d’orienter les jeunes à aller dans ce sens, et après la voie sera libre pour nos jeunes compatriotes de démonter au monde entier qu’on pourra leur confier l’avenir de la nation (allusion à des beaux discours politiques d’antan). Je crois que vous connaissez bien le fameux proverbe chinois sur l’histoire du poisson et de la pêche à la ligne ou au filet.
      Rambo, n’essayez toujours pas de transposer chaque situation d’envergure comme la revendication de ces îles à des contre-fichus politiques vains dont les conséquences restent toujours néfastes à la vécue au quotidien du peuple.

  • 22 septembre à 14:04 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !
    Quelle équipe de dirigeants de pays dans le monde entier ne saurait pas que notre pays , déjà en situation catastrophique , continue quand même à descendre encore plus bas chaque jour ?
    A croire que nos dirigeants politiques appliquent cyniquement un leitmotiv dont le sens est inverse à celui du pseudonyme d’un intervenant sur ce forum : aujourd’hui moins qu’hier et plus que demain !

    Il y a dicton de nos ancêtres qui disait « celui qu’on a sur la poitrine n’est même pas renversé , pourtant on demande aussi d’appeler le Grand Mâle » !
    Au vu et au su du monde entier , nous n’arrivons même pas à gouverner ni à administrer le territoire et les populations qui sont sous notre responsabilité , pourtant nous réclamons encore au monde entier la possession d’autres territoires .

    Est-ce qu’on peut se foutre de la gueule du monde entier ?

    • 22 septembre à 14:11 | Rafra (#9713) répond à Saint-Jo

      bonjour a tous,
      bonjour Saint-Jo
      encore un faux du fauxentoutgate : il a ecrit que les militaires Français ont quitte la grande ile en 1975, or c etait en 1974 suite a la signature des nouveaux accords de cooperation , moi meme j etais present lors d un depart d un convoi ferroviaire transportant les matériels de l armee francaise

    • 22 septembre à 15:05 | Jipo (#4988) répond à Saint-Jo

      De re-préciser, quel est le pourcentage de « Malgaches » qui revendiquent ces iles et qui sont-ils exactement ?
      Eh bien j’ vais vou’l dire :
      la même minorité qui a revendiqué l’ indépendance, la même minorité qui revendique la souveraineté, la même minorité qui se croit la caste élue sortie des 1+1 de jupiter, la même qui se croit de descendance royale, ( avec la dégénérescence consanguine qui l’ accompagne) la même qui se prétend nationaliste, patriote, et s’ octroie le droit d’ exploiter sans vergogne leurs compatriotes, c ’est bien cette « caste » qui faut éradiquer , décapiter, ce qui revient à dire une bonne partie de l’ aristocratie bourgeoise imbue de son éducation & arrivisme , l’ os pour ne pas dire la tumeur est à ce niveau, nulle part ailleurs, mettre fin à ce gâchis ostentatoire est une priorité des plus urgente .

    • 22 septembre à 15:18 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Bonjour , Rafra !
      Dans ce pays , ce que les Français appellent ascenseur social ne fonctionne plus depuis des dizaines d’années !
      Les citoyens des classes populaires , même doués et très compétents , ont beaucoup-beaucoup de mal à s’intégrer . On leur met des bâtons dans la roue .
      Les fils à papa et les filles BCBG ( pas le genre Beau Cul Belle Gueule , mais l’autre genre ) sont surprotégés et les postes à responsabilité leur sont réservés en priorité .
      Mais des enfants issus des couches populaires sont loin d’être maladroits . Oh ! Que oui !
      Alors c’est la panique dans les rangs des gens d’en haut ! Donc ils font tout pour défendre leur bout de gras .
      C’est une des raisons majeures qui poussent les incompétents comme RAMBO à instiller sournoisement l’idée d’établir une royauté dans ce pays . Et ce couillon trouve en la nazie foza femelle isandra une complice intime . Cette fofolle espère peut-être être considérée un jour comme faisant partie de la prétendue haute caste de son complice .
      .

    • 22 septembre à 16:08 | Eloim (#8244) répond à Saint-Jo

      Jipo,
      Ce qui nous importe, ce n’est pas le nombre des revendicateurs mais de bien connaître, est ce que ces îles sont malgaches ou elles appartiennent à la France ? Il ne faut surtout pas de se porter sur la défensive tout en évoquant de manière simpliste que ces îles ne sont pas malgaches, donc ce sont des propriétés de la France. Raisonnons à facette multiple. Ainsi, vous vais-je poser la question tout en nous montrant des preuves irréfutables (avec des documents à l’appui) que ces îles sont bien françaises et le contraire mérite bien rejet !
      Vous et moi sommes convaincus que gouverner la grande île sans ces îles n’a aucune différence généralement à ce que comment gérer le nouvel ensemble (grande île et ces îles), sauf que la casque portée par un motard limite ses pensées à ne pas dépasser la concave de la casque en question ?

  • 22 septembre à 14:50 | Isandra (#7070)

    Moi, personnellement, je suis pour la co-gestion avec la France, laissons la France les gérer(quelle que soit la formule,...) pendant certain temps et puis elle nous versera tous les mois quelques euros...,car nous n’avons pas assez de moyen pour protéger ces îles à l’envahissement de Daech ou Boko haram,...

    • 22 septembre à 15:14 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Voilà une idée lumineuse !
      A votre habitude, laisser la France pour ne pas dire les autres développer le support, pour ensuite, votre bande et vous venir en revendiquer la propriété et vous en accaparer les fruits, je vois que cette enflure de ratsyraca a fait des émules, vous avez appris avec une vélocité ( pour une fois ) hélas l’ exemple à ne pas suivre !
      Quand allez vous assurer sans rien demander aux zétranzés, sur la tête de qui vous n’ avez de cesse de cracher ?
      En créole, s’ appelle démèd à zot oté , avec ce que vous avez sous les yeux, ( santé, éducation, sécurité, corruption, je vous laisse le choix) et les lacunes polymorphes qui vous aveuglent, vous commencez par quoi & quand avant de « Koloniser » le reste de votre Pays ???

    • 22 septembre à 15:22 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      Cette idée de la nazie foza femelle isandra est très caractéristique des idées des foza : extrêmement foireuse !

    • 22 septembre à 15:25 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Jipo,

      En fait, il s’agirait de location gérance,...le vrai propriétaire, c’est Madagascar, il est normal que les loyers lui seront versé,...ce n’est pas une aide ou autre, mais c’est un droit,...

      De toutes façons, quand le Pen arrive au pouvoir, elle cédera ces îles aux Malagasy, sans que ceux-ci les réclament,...car ce qui lui préoccupe, c’est uniquement le métropole, les restes, elle s’en fout,.. .Vivement le Pen,...

    • 22 septembre à 15:30 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Plus foireuse que la mise en sous tutelle...ou le découpage de Madagascar comme une poire...?

    • 22 septembre à 15:43 | Eloim (#8244) répond à Isandra

      Isandra,
      C’est plutôt plus sage pour nous malgache de choisir, soit ces îles nous appartiennent et le plein droit de gérer ces îles n’est autre qu’une extension du pouvoir de façon homothétique de la grande île selon l’adage Madagascar est unique et indivisible et appartient aux malgaches«  ; soit laisser à la France sa »propriété" à elle toute seule et nous malgache n’avons rien à voir à ces îles. Détrompez-vous sur cette notion de CO-GESTION dont Basile avait réclamé en simulant HR/FH quant au mode de gouvernance qu’il a insinuée ayant le même combat.

    • 22 septembre à 15:53 | Eloim (#8244) répond à Isandra

      Isandra,
      Pourquoi nous nous laissons faire en disant qu’on opte pour la co-gestion ? Parce que nous nous sentons déjà vaincu sans se battre, du moins en retraite. Et voyez, c’est l’attitude de nos Dirigeants actuels, ils se battent en retraite car ils ont peur de l’attitude dont se comporte la France durant le sommet qui se tiendra d’ici deux mois à Dagoland. La réussite de l’accueil de ce sommet compte beaucoup plus le régime actuel que d’aller se lamenter pour ce que certains disent des comptes pour l’avenir de leurs progénitures ? Le succès cueilli à l’issu de ce sommet servira d’un nouveau passeport pour le régime Rajao d’abattre et/ou d’écraser ses adversaires lors de la prochaines échéances électorales de 2018. Donc, c’est peu de croire qu’il bouge d’un iota ses pieds pour revendiquer la restitution de ces îles. Dit-on en haut lieu, concentrons nos efforts à l’accueil des deux sommets la COMESA et la FRANCOPHONIE.

    • 22 septembre à 17:32 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Eloim,

      L’idéale, que la France nous restitue délibérément ces îles,...là nous pourrions les gérer tout seul,...

      Cependant, compte tenu du fait que celle-là ne daigne pas le faire et que nous n’avons pas les moyens de l’obliger et la déloger...vus les équipements de nos militaires et leur effectifs,...Atody tsy miady ambato,...de surcroît, rares sont les pays qui nous soutiennent sur cette affaire, pour le moment,...il faut y être réaliste, et pragmatique, en attendant que la donne change,...nous devrions opter la-cogestion,...si la France l’accepte, nous serions à moitié du chemin,...au lieu de nous enfoncer dans une lutte longue sans issue,...pourrait être perdue à l’avance,...

    • 22 septembre à 17:36 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Mais, cela n’écarte pas que ces îles nous appartiennent,...selon la convention de nations unies concernant le droit de la mer reconnue par la France,...

    • 22 septembre à 17:43 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      Nazie foza femelle isandra ,
      la besileo qui espère naïvement faire partie de la prétendue haute caste merina de RAMBO !

      Seules les personnes aveugles et sourdes
      ne se rendent pas compte que,
      sous la direction des différentes équipes gouvernementales gasy qui se sont succédé depuis 56 ans,
      ce pays et ses populations sont plus pauvres encore tous les ans que les années précédentes !

      Nazie foza femelle isandra ,
      vous êtes une illuminée fifohazana ( réveil des apôtres de Jésus ) de Soatanàna-Isandra,
      donc vous croyez naïvement qu’un miracle vous délivrera , vous personnellement , de l’état de misère avancée de ce pays et de ses populations !
      Vous le croyez personnellement pour vous-même , car vous croyez pouvoir appartenir à la prétendue haute caste merina de RAMBO . Ce que je doute fort !

      Et les autres populations gasy , alors ?
      Ces gens-là ne comptent que pour du beurre , nazie foza femelle ?

      Actuellement , il est prouvé par les faits que toute équipe de politiciens gasy n’arrivera jamais à mener ce pays vers le développement !
      Surtout-surtout avec ce système de pouvoir centralisé dans un seul foyer géographique !

      Rearquez :
      a) quand ces dirigeants gasy sont atteints de maladie ,
      ils ne font pas confiance aux médecins gasy ,
      ils se font soigner à l’Etranger , et par des médecins étrangers !
      b) le monde entier et les populations de ce pays savent que ce pays est malade ;
      ils savent aussi que les politiciens gasy n’arrivent pas à soigner ce pays de sa maladie ;
      mais les abrutis égoïstes , du genre de la nazie foza femelle isandra ,
      ne veulent surtout pas confier aux Etrangers les soins pour guérir ce pays et ses populations de cette maladie ! Pourquoi , d’après vous ? Parce que tout simplement ils ne veulent pas que ce pays guérisse ! Aussi simple que ça !

      PS : Le service de censure de MT-com vont encore effacer ce post , comme d’hab’ ! Alors si ça vous a intéressé , alors dépêchez-vous de le relire !

    • 22 septembre à 18:48 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vous confondez la sous-tutelle et le soin,...

      - la mise en sous-tutelle est réservée à une personne en état de santé psychique gravement altéré ou ses facultés physiques sont altérées,...peut être cela concerne vous et vos camarades,...alors là, il faut appeler Dadabe, il le fera avec plaisir,...mais nous ne sommes pas du tout dans cet état,...

    • 22 septembre à 19:11 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      Il faut vraiment être foza du DJ-ex-la-terreur pour être aussi stupide !
      Une personne malade a besoin de soins médicaux . Vos amis foza vont se faire soigner par des Etrangers à l’Etranger pour soigner leurs maladies , car ils ont peur d’en mourir sans doute !
      Ce pays est malade . Et ça , le monde entier le sait . Sauf la nazie foza femelle isandra .
      Et quand un pays est malade , ce n’est pas des soins médicaux qu’il lui faut !
      La nazie foza femelle isandra croit peut-être qu’on irait mettre Madagascar dans une salle de soins pour que les praticiens étrangers exercent leurs talents sur ce pays .
      Non , nazie foza femelle isandra , non ! Cela ne marche pas comme ça !
      Dans ces cas-là on peut mettre le pays sous tutelle !
      Et mettre un pays sous tutelle n’est pas la même chose que mettre une personne sous tutelle ni soigner une personne malade .
      Il est évident que cette foza ne sait pas discerner tutelle de tutelle . Ce n’est guère surprenant pour une foza !
      Je me demande si elle sait discerner marché de marché et de marché !
      Si j’écris, par exemple ,
      « j’ai marché au marché et je me suis aperçu que les astuces que mon voisin avait prévues avaient bien marché » ,
      je doute fort qu’en tant que foza la nazie foza femelle isandra y a compris quelque chose !

    • 22 septembre à 20:24 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Madagascar aux malgaches ! ça devrait suffire
      Les iles éparses à d’autres, à ceux qui savent les entretenir

      simple et clair

  • 22 septembre à 16:04 | Jipo (#4988)

    @ Isandra.
    Permettez de vous demander / quelle planète vivez-vous ?
    1/ la France n’ a certainement pas envie de louer quoi que ce soit, encore faudrait-il que vous en justifiez la propriété, quand bien même vous lui louriez Madagascar, qu’ elle n’ en a pas plus les moyens que l’ envie .
    Cette hypothèse relève d’ un état d’ esprit de macro, qui loue sa belle pour quelques passes, ou moments...
    2/ que savez-vous de ML , elle va se faire écraser par l’ ’umps, en plus de commettre erreurs / erreurs dont le but est on ne peut plus clair arriver au perchoir moyennant toutes les concessions aussi impudiques puissent-elles etre .
    3/ comparer Madagascar à une poire trahi un état d’ esprit qu’ une minorité pratique depuis l’ indépendance au mépris total du respect fondamental que vous lui devez.
    Madagascar est un Pays comme la planète qui ne nous appartient pas mais un support qui permet à la nature humaine de grandir, quelle que soit sa race, pour ne pas dire toutes ethnies confondues, en aucun cas et au grand jamais elle n’ appartient à quiconque , ce que ceux qui se précipitent au crachoir depuis l’ indépendance n’ ont à l’ évidence pas intégré !
    Cette attitude est inacceptable et mérite sanction, tout simplement.

    • 22 septembre à 16:19 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      Jipo,

      « 1/ la France n’ a certainement pas envie de louer quoi que ce soit, encore faudrait-il que vous en justifiez la propriété, quand bien même vous lui louriez Madagascar, qu’ elle n’ en a pas plus les moyens que l’ envie . »

      Faites un peu de recherche Jipo, vous trouveriez que d’après la Convention des Nations unies sur le droit de la mer, ces îles se trouvent dans nos jardins squattées par la France à la Gitane,...et que la France nous prouve le contraire et nous montre l’acte de propriété à son nom,...

    • 22 septembre à 16:31 | atavisme premium (#9437) répond à Jipo

      Ne vous fatiguez pas ,vous parlez a un mur.
      Il faudra sans doute dans le futur une révolution mondiale pour eradiquer tous ces gens qui se croient supérieur aux autres !

    • 22 septembre à 16:34 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      Et nous sommes gentils de laisser la France les gérer, et la faire payer des loyers,...au lieu de la faire déloger par une puissance, par exemple la chine ou la Russie,...mais, si la France est têtue, ne veut rien payer,...nous pourrions opter cette option B,...

    • 22 septembre à 18:00 | Saint-Jo (#8511) répond à Jipo

      La nazie foza femelle isandra est plus bête encore que le faux intello RAMBO !
      C’est elle qui souhaite faire intervenir les Chinois ou les Russes pour conquérir ces îles pour les Gasy !
      C’est elle ! Ce n’est pas nous !

      Imaginez le ridicule de cette affiche placardée à Pékin ou à Moscou !

      « Jeunes entre 19 et 23 ans ! »
      « Engagez-vous dans l’armée russe ( ou chinoise ) pour faire la guerre à la France , »
      « afin de conquérir de petites îles dans la partie Ouest de l’Océan Indien , »
      « et rendre ensuite ces îles au gouvernement gasy ! »

      Il faut être con comme un(e) foza pour espérer pousser les Russes ou les Chinois à faire la guerre à la France , pour satisfaire les rêves fous de Gasy totalement écervelés !

      L’illuminée fifohazana nazie foza femelle isandra délire totalement !

    • 22 septembre à 18:08 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      A force de vouloir répliquer ce que nous écrivons ici, Masin-Joany désirant être qualifié faux-cancre est tombé dans mon piège,...énigme !???

    • 22 septembre à 18:31 | Saint-Jo (#8511) répond à Jipo

      Un piège tendu par une con’ne en plein délire ? Laissez-moi rire !

  • 22 septembre à 16:43 | betoko (#413)

    Je viens de lire vos commentaires concernant NOS îles (Nosy Malagasy) , Vous êtes nombreux à dire des âneries et ne sont pas du tout au courant de ce qui se passe . Peut être que ce n’est pas de votre faute car vous n’êtes pas informés
    J’ai écouté sur les ondes de la radio Antsiva et Free FM avant hier et hier les explications de Madame Arlette Ramaronson un juriste qui a siégé au tribunal international de La Haye pendant 15 ans . Selon cette dame , depuis 1835 , des pêcheurs malgaches ont investi ces îles et elle en possède les preuves . Un jour elle s’est adressé à la présidence de la république à Iavola concernant les pêcheurs dont l’armée française avait mis en prison car ils étaient pris en flagrant délit de pêche illégale au large de ces îles . Réponse d’un des conseillers de Hery Rajanarimampianina , bien fait pour eux , car personne ne les avait obligé d’aller pêcher au large de ces îles . Je trouve la réponse lamentable et irresponsable .
    Continuant sa démonstration , elle disait qu’elle avait côtoyé des personnalités hauts placés au sein du FMI qui lui disait :" Pourquoi Madagascar se contente des miettes que nous et la banque mondiale vous octroient pourtant avec ces îles qui vous appartiennent tout de suite Madagascar pourrait bénéficier au moins de 4 milliard de dollar ?
    Arlette Ramaroson ne baisse pas les bras , car elle va déposer un dossier solide au près du tribunal international de La Haye prochainement et ce dossier concerne le droit de pêcher au large de ces îles en se basant sur le droit de la mer , et cela sans l’aval ou le consentement de notre président de la république ou de notre gouvernement et personne ne pourrait l’interdire .Sa démarche est subtile car si le tribunal de La Haye lui donne raison , La France n’a aucun moyen de pression comme actuellement concernant ces îles ,
    donc , il se pourrait que ces îles nous reviennent de droit .
    Isandra , une congestion de ces îles est inacceptable car ces îles nous appartiennent . Vous dites que nous n’avons pas les moyens financiers et matériels de pomper du gaz et du pétrole au large de l’île Juan de Nova par exemple . Mais pour quoi en ce moment La France avait donné son accord pour que deux entreprises étrangères fassent des prospections , est ce que cela voulait dire que La France n’a pas les moyens ?

    • 22 septembre à 16:52 | Jipo (#4988) répond à betoko

      « La France avait donné son accord pour que deux entreprises étrangères fassent des prospections , est ce que cela voulait dire que La France n’a pas les moyens ? »
      Juste qu’ elle se comporte une métropole ...

    • 22 septembre à 16:52 | Jipo (#4988) répond à betoko

      « La France avait donné son accord pour que deux entreprises étrangères fassent des prospections , est ce que cela voulait dire que La France n’a pas les moyens ? »
      Juste qu’ elle se comporte comme une métropole ...

    • 22 septembre à 18:01 | atavisme premium (#9437) répond à betoko

      Si ces iles revenaient un jour à Mdagascar cela serait un grand malheur pour ce pays
      En effet la classe dirigeante indigne se jeterait ,si le potentiel gazier ou pétrolier se confirme,sur ces richesses et ne laisseraient que des miettes au pauvre peuple .
      D’autre part ,ce savant calcul de la cogestion avec la France n’est pas sans filouteries et ruses typiquement fotsy.En effet avec des accords secrets, cette bande de malfaisant pourrait sans rien faire se mettre des milliards dans la poche et raconter pendant ce temps la des énormités au peuple en accusant toujours et encore la France que l’argent ne rentre pas ,on appelle cela faire d’une pierre deux coups !
      Gageons que le gouvernement Francais ne tombera pas dans ce piège cousu de fil blanc !

    • 22 septembre à 18:05 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      Qu’il est bête ce betoko !
      Il croit que nous ne sommes pas informés , mais que lui seul est informé !
      Nous avons une cervelle, betoko ! Et c’est cela qui nous différencie de vous ! C’est tout !

    • 23 septembre à 17:16 | Maditch (#9298) répond à betoko

      Bien entendu Betoko, vous ne dites jamais d’âneries.

      Juste des Betokonneries.

      La brave Arlette, voilà peu, profitait de la crédulité des journalistes malgaches en laissant entendre que le « mouvement » qu’elle entend incarner saisirait l’assemblée générale de l’ONU.

      Communiqué de l’ANM du 17 septembre 2016 :
      « [...] Le projet de résolution issu de la résolution nationale prise par les participants au forum durant le Symposium national pour la restitution des îles malgaches a été adressé à l’Assemblée générale des Nations Unies pour être discuté et voté lors de la 71ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies [...] » (Au passage, le bureau de l’assemblée générale de l’ONU proposait d’enlever les îles éparses de l’ordre du jour dès le 14 septembre - http://www.un.org/en/ga/search/view_doc.asp?symbol=A/71/250 - point 71)

      Maintenant qu’Arlette a « découvert » que seuls les ex magistrates et associations bananières locales ne pouvaient mettre des questions à l’ordre du jour de l’assemblée générale de l’ONU (http://www.un.org/fr/ga/about/ropga/ropga_agenda.shtml : le lien vers le règlement intérieur de l’assemblée générale de l’ONU qui t’expliquera tout ça. C’est cadeau Arlette), il ne lui reste plus qu’à « découvrir » que :

      -  des personnes physiques ou morales (qui doivent au surplus être patronnées par leur Etat) ne peuvent saisir une juridiction internationale compétente en matière d’application de la convention de Montego Bay qu’à propos des « plans de travail » et « contrats » relatifs à l’exploration ou l’exploitation en haute mer conclus avec l’Autorité Internationale des fonds marins (c’est-à-dire hors des limites des eaux nationales, que ce soit les mers territoriales, le plateau continental ou le plateau continental étendu). Aïe, rien ne concerne les île éparses.

      -  qu’accessoirement lesdites juridictions ont interdiction de traiter les questions de souveraineté et même, sans l’accord des états concernés, les questions relatifs aux délimitations de zones maritimes (notamment ZEE) ou aux titres historiques

      Des preuves me direz-vous, pour ne pas changer la ritournelle Betokokone ? …. Suivre le lien :

      http://www.un.org/depts/los/convention_agreements/texts/unclos/unclos_f.pdf

    • 23 septembre à 17:17 | Maditch (#9298) répond à betoko

      Comme c’est un peu indigeste, je le concède, une petite explication de texte.

      SUR L’INTERDICTION DE STATUER CONCERNANT LES QUESTIONS DE DELIMITATIONS DE ZONES (notamment ZEE) ET DE SOUVERAINETE

      Art. 298
      « 1. Lorsqu’il signe ou ratifie la Convention ou y adhère, ou à n’importe quel moment par la suite, un Etat peut, sans préjudice des obligations découlant de la section 1, déclarer par écrit qu’il n’accepte pas une ou plusieurs des procédures de règlement des différends prévues à la section 2 en ce qui concerne une ou plusieurs des catégories suivantes de différends :

      a) i) les différends concernant l’interprétation ou l’application des art. 15, 74 et 83 relatifs à la délimitation de zones maritimes ou les différends qui portent sur des baies ou titres historiques, pourvu que l’Etat qui a fait la déclaration accepte, lorsqu’un tel différend surgit après l’entrée en vigueur de la Convention et si les parties ne parviennent à aucun accord par voie de négociations dans un délai raisonnable, de le soumettre, à la demande de l’une d’entre elles, à la conciliation selon la procédure prévue à la section 2 de l’annexe V, et étant entendu que ne peut être soumis à cette procédure aucun différend impliquant nécessairement l’examen simultané d’un différend non réglé relatif à la souveraineté ou à d’autres droits sur un territoire continental ou insulaire, » […]

      SUR LE PRINCIPE DE SAISINE DES JURIDICTIONS INTERNATIONALES COMPETENTES EN MATIERE DE DROIT DE LA MER PAR LES ETATS ET LEURS RARES EXCEPTIONS

      Article 291
      « 1. Toutes les procédures de règlement des différends prévues dans la présente partie sont ouvertes aux Etats Parties.
      2. Les procédures de règlement des différends prévus dans la présente partie ne sont ouvertes à des entités autres que les Etats Parties que dans la mesure où la Convention le prévoit expressément. »

      Article 187
      La Chambre pour le règlement des différends relatifs aux fonds marins a compétence, en vertu de la présente partie et des annexes qui s’y rapportent, pour connaître des catégories suivantes des différends portant sur des activités menées dans la Zone :
      […]c) différends entre parties à un contrat, qu’il s’agisse d’Etats Parties, de l’Autorité ou de l’Entreprise, ou d’entreprises d’Etat ou de personnes physiques ou morales visées à l’art. 153, par. 2, let. b), relatifs à :
      i)l’interprétation ou l’exécution d’un contrat ou d’un plan de travail, ou
      ii)des actes ou omissions d’une partie au contrat concernant des activités menées dans la Zone et affectant l’autre partie ou portant directement atteinte à ses intérêts légitimes ;

      Article 1
      « 1) Aux fins de la Convention :
      1. on entend par « Zone » les fonds marins et leur sous-sol au-delà des limites de la juridiction nationale ; »

      Art. 153 Système d’exploration et d’exploitation
      « 1. Les activités, dans la Zone, sont organisées, menées et contrôlées par l’Autorité pour le compte de l’humanité tout entière conformément au présent article, et aux autres dispositions pertinentes de la présente partie et des annexes qui s’y rapportent ainsi qu’aux règles, règlements et procédures de l’Autorité.
      2. Les activités menées dans la Zone le sont conformément au par. 3 :
      a)par l’Entreprise ; et
      b)en association avec l’Autorité, par des Etats Parties ou des entreprises d’Etat ou par des personnes physiques ou morales possédant la nationalité d’Etats Parties ou effectivement contrôlées par eux ou leurs ressortissants, lorsqu’elles sont patronnées par ces Etats ou par tout groupe des catégories précitées qui satisfait aux conditions stipulées dans la présente partie et à l’annexe III.
      3. Les activités menées dans la Zone le sont selon un plan de travail formel et écrit, établi conformément à l’annexe III et approuvé par le Conseil après examen par la Commission juridique et technique. Lorsque, sur autorisation de l’Autorité, des activités sont menées dans la Zone par les entités ou personnes mentionnées au par. 2, let. b), le plan de travail revêt la forme d’un contrat conformément à l’art. 3 de l’annexe III. »

      On voit bien que l’ambition de la p’tite dame n’est pas d’éduquer ses compatriotes aux enjeux et réalités du monde d’aujourd’hui, mais au contraire de se servir de leur ignorance comme d’un marchepied vers des ambitions personnelles ou y a bon la vola (ministre de la Justice ou des Affaires Etrangères ?).

      Bravo Arlette, la démagogie ça paye. Continues et t’auras peut être une réduction sur ton écolage en 2018.

      Un pur produit de la mafia politique gasy-gasy en résumé !

      Quant à Betoko, ça rime bien avec babakoto.

  • 22 septembre à 17:12 | betoko (#413)

    Jipo , qu’est ce que vous entendez par « Juste qu’elle se comporte comme une métropole » ? Mais pour quoi Total est partout en Afrique ?

    • 22 septembre à 17:56 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Cela induit qu’ elle en est : comme la capitale ...
      Pour les compagnies pétrochimiques, multinationales, ce sont des groupes pluri milliardaires, qui brassent souvent par jour ce que des Pays produisent en une année la France comprise, (cf Sirven) alors, qu’ ils arrivent à soudoyer n’ importe quel gouvernement, ne feignez pas d’ etre étonné, quant à des républiques bannières comme la votre, je ne doute pas un instant que vous soyez surpris ...
      L’ appart du gain , n’est pas interdit dans la constitution, alors pourquoi s’ en priver !

  • 22 septembre à 18:36 | atavisme premium (#9437)

    Isandra ,
    Pourquoi vouloir prendre les Frantsay pour des cons comme vous le faites !
    Un simple regard à la sortie des aéroports principaux respectifs permet de savoir qui est qui !!!

    • 22 septembre à 18:48 | Saint-Jo (#8511) répond à atavisme premium

      Cette nazie foza femelle isandra fait partie de ces Gasy incroyablement cons qui croient qu’il n’y a pas plus intelligents et plus rusés qu’eux dans le monde !
      Lisez RAMBO . Lisez isandra . Et comparez . Vous allez voir que
      . l’une se croit supérieure à tout le mode parce qu’elle s’est donnée corps et âme au DJ-ex-la-terreur
      . l’autre se croit au-dessus de tout le monde à cause des choses ( soit-dit , entre nous , inexactes ) qu’il revendique pour lui-même !

  • 22 septembre à 18:48 | betoko (#413)

    A Atavisme et à Jipo ,
    Bien sûr qu’il y aura de la corruption , mais cela va se savoir un jour ou l’autre, je ne suis pas naïf . Selon les estimations des spécialistes , rien qu’au large de l’île Juan De Nova ,il y aurait des millions de mètres cubes de gaz et du pétrole , sans compter les matières premières qui se trouvent au fond de l’océan .
    Notre problème c’est à qui nous allions faire confiance , certainement tous les gros bonnets et tous les politiciens vont en profiter , mais avec ces millions de mètre cube combien ils vont en mettre dans la poche , un million , cent million ,de dollar . Ce sera comme en Russie , alors qu’est ce que vous proposez , qu’on laisse tout tomber que c’est la France qui va tout rafler ? Mais même si Madagascar ne gagne qu’un dixième ou une centaine , déjà cela pourrait changer la vie des milliers de malgaches surtout ceux du sud , mais cela pourrait aussi nous déstabiliser , qui ne connait pas ce qui s’est passé à l’ex Zaïre , au Mozambique, au Nigèria , et en Angola , etc ... la guerre civile et coup d’état organisés par les grandes puissances

    • 22 septembre à 19:15 | atavisme premium (#9437) répond à betoko

      betoko,
      Vous etes bien naif !
      La minorité qui mettrait les mains sur ce pactole bénificierait de la situation offshore
      Pas de greve ou d’interruption d’exploitation par la population ,filtrage extreme des accès et du comptage des quantités extraites .
      Cette situation c’est le pied complet pour les prédateurs de la classe dirigeante
      Et vous croyez qu’ils vont partager,vous n’aurez rien vous et les 99,99 % de la population .
      Enfin si peut etre la pollution pour les Vezo !
      Ils se voient déja comme Bongo ou Sassou n’guesso qui bénéficient des memes situations géographiques .

  • 22 septembre à 21:41 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Miantso antsika rehetra Malagasy izay mbola mahatsiaro fa sarobidy sy tsy azo sandaina na atao lokan’ady sy kinanga na hoverezina anatin’ny fotamandrin’ny antemaka ny fanehoana ny fitiavana ny Tanindrazana sy ny Firenena.

    Diniho sy tombano amim-pahatoniana daholo ny fanehoan-kevitra voasoratra etsy ambony, dia aoka isika handinika raha maritombina ny fanontaniana mendrika hiarahana mandinika na tsia :

    • Satria ve tsy laharam-pahamehana ho an’ireo tompo-pahefana mahefa sy mpizaka ny fitantanana ny fahefam-panjakana ny fangatahana ireo vondronosy ireo, dia midika ve izany ho antsika fa tokony hahay hionona sy hanaiky ny safidy sy ny fijerin’izy ireo isika ? manana zo haneho ny tsy fitoviankevitra manoloana ny zotra sy ny rindrandamina apetraky ny mpitarika ve ny entina ?

    • Tokony hiandry ny fandrosoan’ny Firenena Malagasy sy ny fananana ny hoenti-manana amin’ny fitantanana sy ny fitrandrahana ny otrikarena voatahiry ao amin’ireo vondronosy ireo ve isika vao haneho ny fanohizana ny fampiharana ny fanapahankevitry ny firenena mikambana tamin’ny 1979 mikasika ny zo sy fanekem-pisitrahana ny maha-Malagasy ireo vondronosy ireo ?

    • Azo raisina ho famadihan-tanindrazana tsotra izao ve ny TSY fandraisana fanapahankevitra manoloana ny fangatahana ho fizakam-pirenena ireo vondronosy ireo ho fanajana ny tombondahiny efa natolotry ny firenena mikambana ?

    Tsotra ny hevitro : adidintsika rehetra mbola manana fietanam-po hampandroso ny Firenena ny fitakiana ny fizakana ny maha-malagasy ireo vondronosy ireo, ary amin’izao fotoana izao no tokony hanamafisana orina izany fangatahana fitakiana izany, tsy hiadiankevitra intsony ny hoe ampahan’ny Firenena Malagasy izy ireo, efa ny fifampidinihana amin’ny firenena frantsay ny amin’ny famerenana ireo vondronosy ireo no toromarika nomen’ny firenena mikambana tamin’ny 1979, ary na ho ela na ho haingana dia tomponandraikitra feno amin’izany ireo izay afaka nandray fanapahankevitra tamin’izany nefa nandao ny andraikiny.

    « Hianareo no natao masoivoho, hidin-trano miantoka ny alina »
    “Ny olona marina toy ny ombalahy ampandronjinana : tsy folaka anio, tsy maty mandrakizay”

    Mankasitraka Tompoko

  • 22 septembre à 22:03 | Mihaino (#1437)

    Selon les infos de TVPlus en français ce soir , Hery a pris la parole à la tribune des Nations Unies cet après-midi en parlant des îles éparses !

  • 22 septembre à 22:06 | Vohitra (#7654)

    Tsarovy fa matoa isika mbola miady hevitra sy miara-mitady ny làlana sy fomba entina hitondrana vahaolana entina hamoahana nyy Firenene a anatin’izao lavaka mangitsoka misy azy izao, dia satria mbola manana tsirim-panantenana ihany isika fa indray andro any dia ho tratra izany hoe Madagasikara hiadam-pinaritra izany, eny fa na dia hoe ho an’ny taranaka fara mandimby ihany aza.

    Raha toa moa ka efa very fanantenana tanteraka isika rehetra, dia inona intsony moa no tokony handrasana ka tsy hirosoana amin’ny famongorana tsy amin-tahotra ary tsy hitsinjovan’aina ireo heverina ho tompomarika nampiditra antambo sy fahavoazana mangidy ?

    • 22 septembre à 22:19 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Fanitsiana tsipelina : « ...Firenena ao anatin’izao... »

  • 23 septembre à 07:52 | lebrech (#9029)

    HA HA HA !!!

  • 23 septembre à 11:57 | kartell (#8302)

    Le président a osé, enfin de parler des îles éparses à l’ONU et avec quel courage et avec quelle abnégation !…
    En fait rien de tout ça, il faut oublier le cliché de la carte postale,du président qui mouille sa chemise pour les autres ! …
    Tandis qu’entre temps, ses troupes envoyées sécuriser un Sud en pleine effervescence rackettent ses malheureux habitants pris entre le marteau d’état et l’enclume des dalaho !...
    La raison est bien moins séduisante, moins avouable, elle est simplement imposée par la situation intérieure de plus en plus opaque voir dangereuse pour un président qui se cherche une porte de sortie pour tenter une réélection compromise !.
    Parler du sujet à l’ONU, c’est donné satisfaction à tout ceux qui piaffaient d’impatience d’entendre la voix de Madagascar réclamer son du et crier à la spoliation !...
    Pour le pouvoir, c’est un effort peu couteux mais qui pourrait rapporter gros en interne, alors qu’importe les relations bilatérales puisqu’elles sont au point mort et que le pompon a déjà été donné ( sommet francophone)…
    D’autant plus que pleurnicher à l’ONU, ce n’est pas obtenir gain de cause mais c’est en parler, revendiquer en renouvelant une demande mise au rebut depuis des décennies…
    La question posée serait de savoir ce qui aurait bien changé depuis la première demande officielle, voici plus de trente ans, déjà ?
    Qu’est-ce qui a donc motivé pour que cette nouvelle exhortation soit la bonne ( gaz et pétrole !) ?….
    il n’est pas certain qu’un bras de fer entre les deux pays belligérants soit engagé, on est plus dans un contexte diplomatique où les choses avouées, au siège de l’ONU, valent mieux que des demandes hypothétiques de coulisses…
    On est plus sur un scénario de politique intérieure que dans un contexte international puisque Madagascar est trop isolé politiquement pour obtenir des soutiens pour faire aboutir une requête dans ce contexte défavorable…
    A jouer à qui perd, gagne, le pays s’est engouffré dans une drôle partie de poker, bien loin des scénarios habituels qui font pourtant l’insolente opulence d’un pouvoir,aujourd’hui, quémandeur officiel, sans état d’âme, dés lors, où il faut répondre impérativement à un populisme de plus en plus exacerbé !
    Le zébu corrompu tente d’encorner le coq tropical, les pattes ensablées dans le canal du Mozambique qui attend sereinement la marée montante pour repousser la bête testostéronée à ses rizières et à ses dahalo….

    • 23 septembre à 12:30 | vatomena (#7547) répond à kartell

      plus d’illusions
      le renvoi de la cause correspond en termes diplomatiques à un enterrement de la cause ..

  • 23 septembre à 12:45 | zorey974 (#7033)

    Isandra me fait mourir de rire ! non seulement la France gère ces îlots et assume les coûts de gestion de ces îlots (Marine pour la surveillance, , personnel scientifique...) mais en plus devrait payer un loyer !
    Mettez-vous bien une chose dans la tête : Aucune exploitation de quelque ressource que se soit n’a lieu dans ces îles ! Et c’est pas demain la veille que ça arrivera, les Betoko, Isandra et j’en passe, auront largement le temps de trépasser...
    Le seul intérêt de ces îles je le répète c’est la ZEE, le reste n’est qu’affabulation...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 170