Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 27 juillet 2017
Antananarivo | 09h37
 

Economie

Accaparement des terres

Une entreprise chinoise sur les terres de l’hôpital psychiatrique d’Anjanamasina

vendredi 3 mars | Helma Vucemil

Comme de nombreux espaces à Madagascar, l’hôpital public psychiatrique d’Anjanamasina, situé à 18 kilomètres au Nord-Ouest de la capitale, souffre de l’accaparement des terres par les entreprises chinoises, avec la complicité directe du gouvernement malgache.

Tout sert, rien ne se perd pour les aménagements du XVIe Sommet de la Francophonie. Tel est le cynisme des politiques gouvernementales, au sens fort du terme, c’est-à-dire la négation de tout respect pour les valeurs humaines. L’on a du mal à y croire tellement l’absurdité des procédés politiques est grande, celle qui consiste à montrer aux visiteurs étrangers des infrastructures modernes dans un pays dit « en développement », tout en menaçant des projets locaux d’intérêt public. En effet, la construction de la route baptisée « route de la francophonie », reliant la « digue » au village de la Francophonie à Antananarivo, a mené à l’expropriation des rizières, qui étaient cultivées par 700 personnes, rizières dont on connaît l’importance pour leur alimentation.

Une unité ergo-agricole en péril

L’envers du décor exposé aux puissances étrangères apparaît également à l’hôpital public d’Anjanamasina. Plus particulièrement concernée, l’unité ergo-agricole est une petite unité située à Ambohidratrimo, où 8 convalescents autonomes réalisent des travaux ménagers (ramassage du bois pour le feu par exemple), et cultivent les terres de l’hôpital pour leur alimentation. Ce projet thérapeutique vise à maintenir en autonomie des personnes guéries, mais malgré tout vulnérables, par l’activité agricole. Mais, ce projet s’avère mis à mal car les terres sont désormais occupées par une entreprise chinoise de BTP, qui a d’ores et déjà commencé à enfouir des rizières sous des coulées de goudron. Une partie des rizières appartenant à l’hôpital a été engloutie sous le trop-plein de terre issu de l’aménagement routier pour la Francophonie.

Cent-soixante-dix familles cultivent ces terres et doivent en principe rapporter un tiers de leur production aux convalescents. Quinze hectares de terrains sont désormais inexploitables, et l’avenir des 40 hectares restants demeure en suspens. Le responsable de l’unité, cadre infirmier de l’hôpital, nous livre ses interrogations et parfois son désespoir concernant l’avenir du projet : les convalescents pourront-ils cultiver les rizières et s’approvisionner encore ici ? L’intérêt d’une telle structure étant de pouvoir aider des personnes guéries à évoluer de manière autonome et dans un univers rassurant, l’expropriation de ces terres vient confirmer l’exploitation sauvage des terres à Madagascar. Comment donner des repères stables, à des personnes, dont on sait qu’elles en ont le plus besoin pour continuer leur vie, alors que les entreprises privées, avec la caution des pouvoirs publics, rendent cette vie encore plus incertaine et semblent mépriser le devenir des populations locales ?

Un imbroglio politique et institutionnel

La mise en péril de cette unité ergo-agricole représente une situation généralisée à Madagascar. Il faut revenir au mode de vie d’une majorité de la population malgache pour comprendre le contexte de cette structure. Les bouleversements qui la touchent sont emblématiques d’autres changements plus globaux dans l’île. Alors que la population a toutes les ressources nécessaires pour subvenir à ses besoins de manière autonome, avec des cultures vivrières familiales, les effets de la globalisation se font sentir. L’unité ergo-agricole vise à élaborer une thérapie par l’activité autonome et l’auto-suffisance.

L’auto-suffisance est une des grandes potentialités de Madagascar. Les entreprises privées, étrangères ou malgaches, de premier plan sur le marché mondial, détruisent les capacités d’auto-suffisance de la population. Cette exploitation est belle et bien sauvage car cette destruction n’est que la conséquence d’un business qui ignore les populations locales. Le but affiché ne saurait être la destruction de terres cultivables car faudrait-il déjà que les acteurs de ce business se préoccupent de savoir qui cultive ces terres, et à quelles structures elles appartiennent. Il semble néanmoins que pour protéger l’aspect légal de l’opération, les responsables ont choisi d’occuper des terres appartenant à l’Etat. Cette responsabilité de l’Etat rend la tâche encore plus difficile pour les populations locales, qui voudraient s’engager dans des procédures d’accusation contre cette entreprise. Dans le cadre du droit public, c’est l’Etat en tant que personne morale qui pourrait être mis en cause dans cette affaire, au nom de l’illégitimité de l’accaparement de ces terres.

22 commentaires

Vos commentaires

  • 3 mars à 10:51 | Boris BEKAMISY (#4810)

    A cette allure, Madagascar , finalement , ne serait (le condition est de rigueur) qu’un ÉNORME HÔPITAL PSYCHIATRIQUE !
    Tsy tsy MDR !
    BB

    • 3 mars à 13:24 | Bena (#494) répond à Boris BEKAMISY

      Ils ont déjà rasé la maison destinée durant la présidence Zafy en face de la Hutte canadienne. Ils y ont carrément installé une société de mining. Peut être que Hery pense déjà à son exil en Chine ?

  • 3 mars à 11:38 | RAMBO (#7290)

    Boris
    C’est un bon ticket RAJAO/MAHALY..je suis d’accord avec vous...C’est comme vous et moi un bon ticket Merina et Côtier est toujours efficace ..N’est-ce pas ? Cela va faire des jaloux !
    Tiako be ny famalianao an’i Turping omaly..Olon-kendry ianao ary tena mila olona toa anao ny firenena.
    Tandremo kosa anefa fa tsy hoe côtier i Mahafaly dia izy no maka ny décision ao Iavoloha. Il a bien montré allégeance à son Président le PM dans toutes ses interventions...Le boss a attendu le compte rendu de son PM avant de prendre sa décision à Iavoloha. C’est un bon tandem et encore une fois BRAVO.

    • 3 mars à 12:04 | manga (#6995) répond à RAMBO

      Rahavana,
      Misy olana be misesy eto amin’ny fitantanan-draharahan’ny firenena. Ka dia gaga ihany izahay ny tsy fahitana anao tato ho ato teto amin’ny tranonkala, noho amina olon-tsotra anao alohan’ny maha mpanao pôlitika izay itadiavan-kevitra aminao sao mba mety ho diso ny fiheveranay noho ny fanomezam-baovao tsy mitombina ka antony tokony ifanakalozana.
      Sempotra amin’ny asa aman-draharaha angamba ka tsy dia ifanomezan-tsiny loatra.
      Saingy tsara atsipy ihany ny hoe :
      Raha ministera miandraikitra ny filaminam-bahoaka no mahavita nanao izao zavatra mamoha fady izao dia mba tahak’inona no zava-mety hitranga any amin’ireo ministera hafa izay tsy mifandraika amin’ny vahoaka loatra ?
      Ny mikasika ity lohateny natolotra androany ity dia angamba tsy mahadiso ny miteny fa adala tompo ilay tany ka izay miseho azy ho salama saina dia afaka maka araky ny fiheverany azy.
      Ireny tanim-panjakçna iorenana sampan-draharaha toy ny hôpitaly, toby miaramila, sekoly sns... ireny dia tsy azo atao velively ny mikasika ny ampahan-tany manodidina.
      Mifanohitra amin’izany ny zava-misy ankehitriny indrindra fa hatramin’izay naha repoblika faha efatra izay.
      Ho aiza ity firenena ity ?

    • 3 mars à 16:32 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à RAMBO

      Le sujet parle du PK 18 et les conséquences d’une décisions irréflechies pour des « petits » , des fragiles et vous avez toujours l’art de parler d’autres choses insignifiantes.

      - Vous rendez-vous compte de votre caractère inique voire c(h)ynique ?

  • 3 mars à 12:20 | RAMBO (#7290)

    Manga
    Misaotra anao raha nahamarika ianao fa tsy niteniteny firy aho tato ato. Izahay dia mbola kely anaka satria efatra ny zanako ary 10 taona ny kely indrinra 15 taona ny zokiny indrindra...Mba naka rivotra kely tany amin’ny Alpes tany izahay mba nitondra an’izy ireo nanao « ski » ...Satria ianao nanontany dia lazaiko ny marina...sao lazaina matikambo eto indray aho. Manana moyens izahay ary tsy volam-bahoaka mihitsy fa vokatry ny hatsembohanay madiodio...Matoa izahy miditra manao politika dia fitiavana ny tanindrazana sy ny malagasy fa tsy hitadiavanay harena velively...Tamin’ny andron’i Ravalo izahay dia nataony izay fomba hamapahantra anay nefa izy dia niha nanankarena hatrany..Izany ve dia mba rariny ?

    • 3 mars à 14:53 | manga (#6995) répond à RAMBO

      Dia arahabaina fa nanao izay nahafinaritra ny fianakaviana rehetra amin’izay fitsangatsanganana izay.
      Dia arahabaina ampahatsotrana koa fa tody soa an-tanindrazana, ka dia ampitaho ny hafatra.
      Ialan-tsiny mialoha raha milaza etoana fa tsy ato anatin’ny eritreritro velively izay anakiana ny anjara masoandron’ny hafa indrindra rehefa fianakaviana iray manontolo no resahina.
      Saingy ny filazàna zavatra tsy mifanandrify amin’ny tokony ho izy no tsindriana feo ary arenina mba tsy amitahana ny sisa manaraka ny fifanakalozana eto.
      Izao no zava-mitranga : nandritr’izay tsy nahateo anao izay dia nataon’ireo vahiny mandray anjara eto ny fanabatiana ny gasy tsy akanavaka na dia misy aza no tompon’andraikitra mivantana amin’izao raharaha izao.
      Tsy tako afenina intsony ny fahafaham-baraka nataon’ny tompon’andraikitra isan-tokony ka rehefa nahatsikaritra ny bekiry dia namoaka izay lainga nafafy vao nandroaka ny mahefa.
      Eo indrindra isika izao.
      Raha tsy misy anareo eo amin’ny fitondrçna hanazava kokoa ny fandehan-javatra, mba inona moa no fomba andiovan-tena amerenana hasina ny mpiray monina amintsika ?
      Aza heverina foana ho fankahalana foana tompojko ny resaka ifanaovana eto ; ka ny fiangavianay mpamaky anareo dia ny hitondra fanazavàna mari-pototra ka hiaiky koa izay mivoana rehetra mba itambaran-kevitra entina anarenana ny tsy mety.
      Ohatra iray mibaribary dia ity :
      Na zaza mena vava aza dia milaza fa tompon’andraikitra amin’ny tsy fandehan-draharaha eto amin’ny firenena izay rehetra nitondra teo.
      Asa angamaba raha mahatsapa ianao fa dia tsy mitsahatry ny manilika ny tsy mety rehetra ankehitriny any amin’ireo filoha taloha ny anao lahy isaky ny mazhazo sehatra.
      Ahoana moa Rahavana no ahazoana mihaiky izay voalaza raha toa ka raha zavatra nampanantenaina ho vita ao anatin’ny telo volana no mety ho tanterraka ao anatin’ny valo taona manaraka ?
      Ary havana avy any andilam-bato aiza amin’ny sari-tany indray hono ity tonga hanatanteraka an’izany vinavina noporofoina tamina teôria izany ?
      Misy fomba faharoa azony anadiovan-tena :
      Efa tsy talentany raha teo ny miseho sehatra dia tsy misy hafa-tsy ny miasa mangina no sahaza ho azy.
      Tsy teto an-tanindrazana ianao hoy ianao : mbola tsy folaka akory ny andro nampitandremany ireo mahasahy mandatra-drà dia indro olona akaiky azy no manitsaka ny didy sy baiko avy aminy.
      Ianareo ireo no masin-teny aminy ka faniriana ny anay :
      Ampio re io ray aman-drenintsika io fa toa betsaka loatra ireo nitokisany nefa dia tsy menatra akory mamingana azy amin-tsy fiambahambana.

  • 3 mars à 14:05 | Ibalitakely (#9342)

    Izay anie no mahatonga ny fitenenana hoe midifidiana ihany fahatany fa tsy misy dikany izany fifidianana izany. Ny vokany ange tsy eo no eo fa amam-bolana na aman-taonany aty aoriana e. & ianareo mpanao gazety indrindra no tena andrasana ampisokatra ny sain’ny vahoaka kanefa raha izao fomba fiasanareo izao no tsy hiova mihintsy fa matin’ny vola kely etsy & ery dia lasa namana manody foana ianareo. Mbola tsy taraiky izao fa mba tonga saina amin’izay itsika rehetra.

  • 3 mars à 14:22 | Isandra (#7070)

    Tant que le manara-penitra est là, nous sommes satisfait, même si on n’ avait attendu plus les Français que les chinois,...

    C’est dommage,...la France commence à céder à la chine sa place au niveau mondial, en particulier en Afrique...Ses influences d’antan ne sont plus que l’ombre d’elles-même,...

    C’est pourquoi, on est un peu dure avec eux, quant à leur choix,...car on veut une grande puissance à la tête de Francophonie,...sinon, ce n’en vaudrait plus la peine,...

    Réveillez-vous Jipo et Atavisme,...Vatomena,...

    • 3 mars à 15:07 | manga (#6995) répond à Isandra

      Ô Risandra !
      Atao varo-bobatahak’izao angaha ity firenen-tsika ity no mahatonga anao mamoaka izao teny voalazanao izao ?
      Ny Marôkana dia nosoloin’ny mpajakany tena nefa dia tsy nanatrika akory ny lanonana nifanandrify tamin’ny fandaharam-potoana nisy nankalazaina ho toy ny tsy manam-paharoa.
      Dia mahasahy milaza ve ianao fa fanomezana hasina ny raibeny natao sesitany tany Antsirabe ve no tena anton-diany teto amin-tsika ?
      Dia natositosika toy ny alika toy ireny ve ireny mpanao gazety nanaraka ny diany taty ?
      Sa mba nahasahy nilaza ampahibe maso ve ny tompon’andraikitry ny raharaham-bahiny amin’ny fanabatiana ny mpandraharaha gasy eto amin’ny taniny ?
      Aoka re Risandra mba tsy hanome vahana ny vahiny miditra eto ianao n’inona anton-diany ka mba hanome hasina ny anao aloha. Fa rehefa tsy ianao no mandray andraikitra amin’izany dia aza igagàna ny ampitson’ny faramandimbinao.

    • 3 mars à 15:10 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra ,
      Comme je l’ai déjà expliqué l’attitude collective de la caste dirigeante concernant ces dons et prêt ne me plait pas du tout et c’est peu de le dire .
      Le tout mou de l’Élysée a voulu vous donner le sommet de la Francophonie ,je ne l’aurais pas fait .
      D’autres vous ont fait des promesses de dons de prêts ,ils ne savent pas la duplicité et les calculs tordus que vous aller faire pour en être les bénéficiaires exclusifs et cela n’ont plus je ne l’aurais pas fait !
      Maintenant que les chinois vous aimes et que vous les aimiez pas de souci ,c’est votre avenir que vous engagez et comme le reste c’est mal barré !
      En clair pour ma part ce serait 0 euros et cela autant de temps qu’il faudrait pour que vous cessiez vos manigances infâmes .
      Est ce clair ?
      Maintenant qu’un changement positif dans les us et coutumes(oh miracle) se fassent sentir et les choses changeraient sans doutes assez facilement !!!

    • 3 mars à 16:05 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Atavisme

      « Comme je l’ai déjà expliqué l’attitude collective de la caste dirigeante concernant ces dons et prêt ne me plait pas du tout et c’est peu de le dire . »

      Pour conquérir le monde et garder peu de vos influences qui restent, dans cette mondialisation, dans laquelle, la donne change complètement et la concurrence est rude, il faudrait que vous adoptiez une nouvelle tactique et arrêtiez avec cette formule coloniale, mère patrie-les colonies pour conquérir le monde,...dont la règle est simple, la mère se constitue une providentielle et en contrepartie, les colonies s’engagent à lui offrir le monopole de relation et partenariat extérieurs,..car la conférence de Berlin est depuis longtemps caduque,...et des intrus troublent la fêtes avec des charmes beaucoup plus doux et séduisant,...

    • 3 mars à 16:16 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra,
      Les chinois vous vont très bien ,restez avec eux c’est l’amour fou !
      Ils sont partout et distribuent des montagnes de pot de vin a vos dirigeants !
      Tous va bien donc l’avenir de quelques uns est assuré .
      C’est sur ils sont moins con que les vazaha et ne se font pas facilement escroquer !
      Mais vous avez choisi votre destin !!!!!

    • 3 mars à 16:53 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra,
      Franchement qui connaissant l’attitude de la caste dirigeante et du passé ou d’innombrable personnes et sociétés se sont fait spoliés ,qui voudrait ,à part les chinois avec leur méthodes particulière,investir et avoir une relation privilégiée avec Madagascar ?
      Sans compter l’absence totale d’infrastructure moderne et de législation fiable qui aujourd’hui a envie de venir investir ?
      Personne ,démerdez vous avec vos mentalités de c..!

    • 3 mars à 17:19 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Atavisme premium

      C’est dommage, si vous vous résignez comme ça, sans faire des effort pour résister...,de Gaule se retourne dans sa tombe, en l’apprenant que les influences de la France dans le monde sont presque sensiblement égal à 0,...que ce soit en Europe ou en Afrique,...

      On n’a jamais dit que nous aimons les chinois, mais, c’est la loi du marketing, ceux qui séduisent plus qui gagnent,...Si la France veut rester dans sa stratégie traditionnelle, elle va en subir la conséquence, non seulement à Madagascar, mais, partout dans le monde,...Made in French tout court ne se vende plus sans effort,...

    • 3 mars à 20:05 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      si Vatomena n’enlève rien au crédit de Gallièni et de ses hommes qui ont forgé un Madagascar plus moderne et plus productif, il n’accorde rien aux Cohn Bendit ,Hollande ,DSK, Attali ,Melenchon, Chirac ou autres naufrageurs.Que votre Dieu nous préserve de cette engeance !

  • 3 mars à 17:26 | atavisme premium (#9437)

    Isandra,
    Combien de société dans le secteur des mines ont investis des millions de dollars en pure perte ,
    attendant notamment des permis d’exploitations qui ne viendront jamais .
    Si s’était a refaire les investisseurs d’ambatovy et de Fort dauphin ne viendraient pas !
    Votre attitude démontre toujours le mêmes défaut qui est de croire que vous avez la main parce que vous êtes chez vous .La politique issue de cette idée imbécile a eu quels résultats depuis 1962 ?
    Vous regretterez tous cela et longtemps !

    • 3 mars à 18:04 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      Atavisme premium,...

      « Votre attitude démontre toujours le mêmes défaut qui est de croire que vous avez la main parce que vous êtes chez vous »

      Je n’ai jamais dit ça, cependant, dans cette mondialisation, dans laquelle la présence de la chine et les pays émergents( je les appelle les intrus,...) change complètement la donne. Ces pays se bousculent avec les pays occidentaux qui avaient longtemps le monopole, pour s’approvisionner des matières premières,...c’est la loi de l’offre et la demande qui entre en jeu,...du coup, le rapport de force entre les pays où se trouve les matières premières et les pays occidentaux n’est plus comme avant,...

      Pareil, pour les exportations des leur produits, ils se bataillent pour avoir de la part du marché,...la concurrence est rude,...A nous de savoir jouer les jeux,...pour pouvoir en tirer profit,...

    • 3 mars à 18:59 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

      Isandra ,
      D"’ailleurs a part avec les chinois ou vous avez une relation contre nature ,quels sont vos partenaires commerciaux et politiques avoués .
      Perdues les relations lybiennes,coréennes ,russes,etc,etc,..vous êtes seul sur votre cailloux et personnes, à part les organisations spécialisées dans le sous développement ,ne s’occupent ou ne s’intéressent à vous .
      Rien n’est possible à Madagascar à cause de cette attitude détestable.
      Quelles sont vos relations avec vos voisins et avec la Sadec ?

  • 3 mars à 19:39 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661)

    Vous vous attendiez à quoi de la part d’un peuple qui considère les occidentaux comme étant des barbares et qui considèrent que les africains sont des singes !

  • 4 mars à 03:09 | cacatoès (#9758)

    Havoakao ireo panofa trano ao Anjanamasina anamboarany azy e !! Ainy tsara no mikarakara anireo tsinoa ireo sy ny fitaovany !! Efa ataon’ny fitedavan-karena sy ny vola mitapy ireto kely maso ireto ka any ka feno azy naizanaiza halea eny na dia any amin’ny toerana hoe tsy ampozina hahitana azy aza !!

  • 6 mars à 12:29 | Ibalitakely (#9342)

    Tant que ce n’est pas Mavoloha ou Ambohitsirohitra ou Mahazoarivo que des chinois nouveaux venus ne squattent !!!

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 546