Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 22h00
 

Société

La famine dans le Sud

Une crise humanitaire grave, selon l’ONU

mardi 2 août | Randria M.

C’est maintenant que l’ONU déclare la famine dans le Sud, comme étant « une crise humanitaire grave ». Kyung-Wha Kang, la Sous-Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, l’a affirmé lors d’une conférence de presse à New York, le mercredi 27 juillet 2016, après sa visite à Madagascar et au Malawi.

La sous secrétaire a déclaré que cette insécurité alimentaire est due à la marginalisation depuis des décennies ainsi qu’au manque d’investissements, confiant également que16 millions de dollars d’aide ont déjà été octroyés à Madagascar et au Malawi pour faire face à cette situation.

Une sècheresse chronique

Le Kéré ou la famine dans le Sud de Madagascar, est une réalité à laquelle font face les habitants de cette zone. La sècheresse dans le Sud commence à partir du mois d’octobre jusqu’au mois de février, elle apparaît tous les deux ans. Maintenant, elle est devenue chronique et affecte toute la région. Les cultures sont ravagées, les fleuves et les lacs s’assèchent. Le phénomène El Nino plonge la région dans une sècheresse de plus en plus en intense.

La population s’adapte pour survivre

Bekily, Ambovombe, Amboasary Atsimo…, ce sont surtout les périphéries de ces régions qui sont menacées. Les enfants et les personnes âgées sont les plus vulnérables ; environ 1,8 million de personnes sont affectées. Les ménages se nourrissent des feuilles et des fruits de cactus rouge. Pourtant, ce régime est la cause de différentes maladies comme la diarrhée. Ils se nourrissent également des semences, du tamarin et des feuilles de manioc. Pour survivre, ils sont réduits jusqu’à vendre tout ce qu’ils possèdent comme les ustensiles de cuisine, les pierres précieuses qui sont vendues à bas prix, pour pouvoir manger du riz, une fois par jour, ou du manioc, dont les trois pièces coûtent 1000 ariary.

Pendant ce temps, les organismes comme le PAM ou l’UNICEF continuent à distribuer des vivres.

Valorisation du cactus rouge

Le mois dernier, des chercheurs malgaches annoncent que le cactus rouge peut être valorisé pour éradiquer la famine dans le Sud, de par sa teneur en calcium, en vitamine C et en magnésium. Ce sont notamment des chercheurs de la biologie végétale de l’Université de Toliara et ceux des Sciences agronomiques et environnementales de l’Université d’Antananarivo. Selon l’étude, il existe 27 espèces de cactus rouge dans le Sud, il y a ceux de faible valeur nutritionnelle mais il existe huit espèces exploitables, selon les recherches. Cette valorisation consiste à extraire du cactus rouge une variété de produits, par exemple en extraire de l’huile alimentaire ou à le transformer pour nourrir le bétail.

Repérage des points d’eau

Il y a aussi la proposition sur le système de drainage de l’eau. Rappelons que le projet AES (Adduction d’eau dans le Sud) pour l’approvisionnement en eau des communes de la région, par des camions de citernes, est actif malgré les difficultés. Les téléthons sont foisons mais les projets s’évaporent en cours de route et la situation empire.

131 commentaires

Vos commentaires

  • 2 août à 09:14 | Noue (#2427)

    nrooo et dire que le hery disait « qui ose dire que les Malagasy sont pauvre » ?

    certainement pas lui et sa femme qui se permettent de tout !

    Mais la famine et le kere , non ils ne connaissent pas .

    • 2 août à 11:44 | rajoarison (#9522) répond à Noue

      C’est une HONTE de plus sur nous Malgaches, la femme de Hery porte une robe(s) à plus de 7000€ et les Malgaches du Sud meurs de faim par le kéré et cela dénoncé par les NU.
      Cela existe depuis très longtemps c’est vrai, mais aucun Président ne se souci de ce fléau, il préfère se remplir les poches et celles de sa famille. Ce ne sera certainement pas Hery et son équipe de bras cassés qui va y changer quelque chose surtout avec les dollars des NU, car il y a la garde robe de la sauterelle à faire, (je cite V.....) bijoux qui vont avec ect...
      Le peuple du sud pour eux c’est une quantité négligeable.
      A quand le changement, j’en ai ma claque de voir des pauvres et des enfants aux ventres vides......

    • 2 août à 11:59 | rakoto-neutre (#8588) répond à Noue

      Bien sûr qu’ils connaissent très bien le sens de la famine et du kere, mais ils ne voudraient rien savoir sur la réalité au sud, ils l’ignorent complètement

    • 2 août à 13:31 | Bena (#494) répond à Noue

      le peuple de la république est heureux, dixit son président. et la fec du fmi est là pour le rendre encore plus heureux.

    • 2 août à 15:14 | ndaty (#9516) répond à Noue

      3 choses à dire

      1)-d’une part , Jacques DIOUF , DG du FAO, disait : « pour que personne ne meure de faim dans le monde, il nous suffit d’avoir 30 milliards de $/an »
      — d’autre part : le monde a dépensé 1 200 milliards de dollars en armements alors que, dans un seul pays developpés, les déchets alimentaires annuels atteignent 100 milliards de dollars et que l’excès de consommation des personnes obèses dans le monde coûte 20 milliards de dollars
      comprenne qui pourra, il y a de quoi à devenir fous

      2)la grosse larde conseillère de Rajaonarimampianina, a été interceptée à l’aeroport de paris , avec de valise bourées de devises, où se sont elles volatilisées(les devises), qu’avaient à dire les autorités Malgache d’abord, et française ensuite ?

      3)FMI, FAO, PNUD,PAM, secaline, AES, et j’en passe et des meilleurs, parait qu’ils sont là pour lutter contre la pauvreté et la famine, force est de constater, que 60 ans d’existence (de ces institutions), la situation va de mal en pis, leurs bilans sont négatifs partout (Éthiopie, France, pendjab, somalie, bresil, angleterre etc... ...) et ils vont toujours continuer à nous pondre de rapport, organiser de séminaires, etc...
      plus rien ne m’etonne

    • 3 août à 09:14 | franc (#9485) répond à Noue

      « La sous secrétaire a déclaré que cette insécurité alimentaire est due à la marginalisation depuis des décennies ainsi qu’au manque d’investissements, confiant également que16 millions de dollars d’aide ont déjà été octroyés à Madagascar et au Malawi pour faire face à cette situation. »

      LOL !!! 16 million de dollar d’aide

      pour qui déjà ???

      reponse : www.tananews.com/2016/06/iavoloha-la-belle-robe-de-voahangy-rajaonarimampianina/

  • 2 août à 09:59 | Dadabe (#9116)

    Ce n’est pas une découverte mais une confirmation, sans doute utile à ceux qui ne quittent jamais la grande poubelle de Tana ou qui vivent « andafy ». C’est aussi une honte pour tous les responsables politiques du présent et du passé qui continuent à la fois à mépriser une partie de la population et à prouver leur totale impuissance morale et intellectuelle à résoudre un problème.
    Un détail, encore : pourquoi mettre cette photo à la une de MT.com exhibant le corps nu d’une petite fille ? Je ne suis pas un « père-la-pudeur » mais, dans ce contexte de misère, cette image n’est pas mignonne, elle est dégradante. Il s’agit d’un être humain, pas d’un animal, et nul ne lui a demandé son autorisation... Trop nul !

    • 2 août à 10:38 | Saint-Jo (#8511) répond à Dadabe

      Bonjour, Dadabe ! Je suis trop pris par de lourds travaux des champs à la campagne. Mais je ne peux pas rester muet devant ce fléau kere qui frappe les populations du Sud depuis plus d’un demi-siècle. Les Gasy , surtout les citadins , ont inexplicablement tendance à mépriser ces populations du Sud. Voyez-vous : la vie d’un citoyen du Sud ne vaut même pas un zébu volé pour les foza , pour les militaires et pour les gendarmes gasy. Je ne comprends pas et je regrette beaucoup que Hollande a décidé de contribuer à la formation de ces sanguinaires forces Gasy de répression. Les foza donneurs d’ordre et les fotaka exécutants sont totalement deshumanises. A + , Dadabe !

    • 2 août à 10:56 | RAMBO (#7290) répond à Dadabe

      Pour une fois je suis d’accord avec vous ! La presse malgache a cette mauvaise habitude de montrer des images choquantes ...à la télé ou dans la presse écrite ...des morts gisent en même le sol... des blessés et des enfants nus ou mineurs sont montrés sans être floutés ...
      J’ai déjà dit ici que l’application du code de communication est nécessaire dans ce pays...j’irais même plus loin en proposant d’instaurer l’équivalent du CSA français à Madagascar..un organisme indépendant du pouvoir, non rattaché au Ministère de la Communication et qui supervise et contrôle toutes les dérives à la télé, dans les journaux et dans les stations Radio...

    • 2 août à 10:56 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Bonjour Saint-Jo !
      Je vous envie d’avoir les pieds dans vos rizières ! Votre pays me manque mais j’ai beaucoup de choses à régler, ici, en France. Et puis cela me repose un peu, aussi.
      A bientôt, donc. Profitez au maximum de votre ressourcement !!! Ici, sur MT.com, rien de très important, comme d’habitude. See you later !

    • 2 août à 11:05 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      A l’attention de Zizikely, dit Rambo,
      Merci de reconnaître cela. C’est honnête. Et, pour ma part, je n’ai jamais dit qu’il ne fallait pas un code de déontologie très rigoureux afin d’éviter les débordements de toutes sortes. Et, je l’ai déjà écrit : je n’ai jamais crié avec les loups contre le principe d’un code de la communication. Il suffit de ne pas le rendre « liberticide » mais protecteur de la liberté de s’informer, d’informer, d’analyser, de contredire, d’encourager et, avant tout de vérifier et de citer ses sources. C’est aussi en ce sens que je ne puis admettre des propos à caractères xénophobes, racistes, néo-nazis ou antisémites,sur ce forum comme tout autre autre support d’ailleurs. Se dire des « gros mots » et quelques « gentillesses » un rien vulgaires, est peu de choses. L’écume des jours. Malgré tout ce qui nous sépare, je vous souhaite une bonne journée (En Bretagne, mon ami ex-diplomate est sous la pluie et, ici, elle menace aussi... Sale journée !)

    • 2 août à 11:08 | Behantra (#9165) répond à Dadabe

      16 millions de dollar pour Madagasikara et le Malawi !!!

      Alors rambo , tu peux nous détailler ce que ton rajao a fait de cet argent ??

      Ne nous dis pas que c’est le prix du pied à terre de voahangy à Paris avec en sus le prix de sa robe mananasy ...

      Mais bien sûr que si : il n’y a point de pauvres à Dago

      Dadabe , je vais vous dire : rajao a l’intention de doter la région de sa provenance ou son frère est pasteur et lui mème diacre , Sabotsy- Nahamena (banlieue de Tana) d’un Lycée et d’un hopital

      En tant que diacre , protestant , comment se fait t’il qu’il ait accepté la construction de 2000 mosquées à Madagasikara ???

      Rambo le con .. seiller va certainement nous éclairer sur les intentions , les projets que le ’président’
      a élaborer pour éradiquer cette HONTE !!

    • 2 août à 11:10 | Saint-Jo (#8511) répond à Dadabe

      Le sujet kere est d’une extrême gravité.
      Mais le rocambolesque RAMBOesque conseiller auto-déclaré de Rajao-la-terreur , lui, détourne l’attention vers son Code de Communication. Pourquoi ? Pour mieux cacher leurs récurrentes décisions inhumaines et leurs actes ignobles qui s’ensuivent ainsi que leurs terribles conséquences ? Quelle superficialité d’esprit !

    • 2 août à 12:25 | Tsisdinika (#3548) répond à Dadabe

      Any i dadabe,

      Bonjour. Je réponds ici à votre réaction à mon post d’hier. Comme vous l’avez peut-être remarqué, j’ai répondu au forumeur atavisme premium qui depuis quelques jours a été plus que virulent et insultant vis-à-vis des Malagasy, sans faire de distinction, traitant mon pays de pays de m.. entre autres. Je ne vous ai pas entendu lui faire la moindre reproche ou le reprendre comme le malpoli qu’il est. Il est vrai qu’en même temps, il a fait l’éloge de la grandeur de la France, la lumière de toutes les civilisations du monde à l’entendre, et en tant que son concitoyen, j’imagine que vous ne pourrez qu’être solidaire. Vous ne vous êtes d’ailleurs pas empêché d’apporter votre pierre à l’édifice en nous balançant à la figure le souvenir des milliers d’hommes et de femmes vendus comme esclaves, sans se poser la moindre question sur la responsabilité de ceux qui les ont ACHETÉS et UTILISÉS comme esclaves. Dans tout commerce, c’est la demande in principio qui motive l’offre, je ne vous apprends rien.

      Convaincu que la traite des esclaves est exclusivement la responsabilité des Malagasy, vous avez convoqué le cas de Tromelin, en affirmant que l’esclavage est la « seule raison (pour laquelle) on a trouvé des ossements malgaches sur les Îles Eparses (des esclaves malgaches abandonnés sur Tromelin...) ». Tout s’arrêterait là si le site officiel des Taaf relève bien à propos que ces esclaves Malagasy ont été achetés en fraude et qu’en raison du naufrage du bateau qui les transportait, l’équipage français a regagné Madagascar avec une embarcation de fortune et les avait laissés sur cet îlot, avec la promesse de revenir les chercher. Promesse jamais tenue. Ils avaient été abandonnés, vos propres mots, en omettant de dire lâchement. Mais c’est la faute des vendeurs, pas des acheteurs, le SAV, connaissent pas. 16 ans plus tard, il ne restait que sept femmes et un bébé...à vous juger de l’humanité et du mercantilisme des uns et des autres.

    • 2 août à 12:43 | betoko (#413) répond à Dadabe

      Oh le donneur de leçon à un euros , quand on n’est pas au courant on ferme sa gueule . Nombreux sont des gens de Tana et des associations qui vont aider des gens du sud , et sans faire du tam tam . Est ce que tous ceux qui habitent à Tana , habitent dans une grande poubelle ? Que penses tu des villes chinoises , américaines et européennes polluées ? La misère il y en a dans le monde entier surtout en Europe . Combien de pauvres français vont au restaurant du coeur , et leur nombre augmente d’année en année . Balaye d’abord devant ta porte avant de nous donner des leçons
      L’année dernière Andry Rajoelina avait apporté de l’aide aux habitants du sud victimes du kéré , il s’est fait insulté par notre président de la république en disant que son geste est inutile , ce qu’il faudrait ce sont des aides à long terme
      Un ministre de Hery Rajaonarimampianina disait que la famine n’existe pas dans le sud que c’est de la désinformation
      Concernant cette ces photos de gamines nues DUKON , je trouve que tu es inculte et ignare . Tu n’as jamais entendu parler du poids des mots et choc des photos ? Dans les années 60 tous les médias du monde entier ont montré des gosses nus lors des famines au Biafra et en Ethiopie , et une autre photo qui avait ému le monde entier pendant la guerre du Vient Nam , c’était petite fille vietnamienne qui courait toute nue sur la route dont le village a été bombardé par l’armée américaine
      Ces photos si tu ne le savais pas c’est pour alerter le monde entier et surtout notre gouvernement . Si tu as envie d’aider Madagascar , va voir les responsables français et dis leur que les îles éparses appartiennent à Madagascar et en exploitant ces îles , la misère serait moins terrible chez nous . Ségolène Royale sera à Madagascar très bientôt , et j’espère que des journalistes vont lui poser des questions sur nos îles éparses ou du moins sur l’île Juan de Nova dont elle avait interdit qu’on y fasse des recherche en pétrole et en gaz mais elle a été désavoué pour le tribunal de Saint Denis de La Réunion ( à lire dans www.zinfos974.com )

    • 2 août à 12:51 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      A l’attention de Tsisdinika
      Je vous reprochais simplement de vous glorifier d’un « humanisme » qui n’est pas si humaniste que cela, quoi que vous en pensiez. Et cela n’exonère évidemment pas d’autres nations qui, elles aussi, ont eu des comportements pour le moins odieux et condamnables.
      C’est curieux, cette façon de tout mélanger... Si j’ai des reproches à faire à atavisme premium je les ferai sans vous en demander l’autorisation. Je ne sais pas s’il s’agit d’un compatriote, d’ailleurs. Peu m’importe. Je ne suis pas étroitement nationaliste comme vous.
      Quant à l’histoire de Tromelin, vous pouvez tordre l’histoire dans tous les sens, il s’agit bel et bien de Malgaches vendus comme esclaves par des Malgaches (ce qui, là aussi, n’exonère en rien les acheteurs d’esclaves de leurs responsabilités). Vous êtes en permanence dans le « cépamafote ». Une attitude enfantine et bien souvent raciste et haineuse.

    • 2 août à 12:54 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      A l’attention de Betoko la terreur,
      Ta réponse est tellement bête et injurieuse que je n’en dirai rien. Vieux débris méprisable qui ne comprend rien à rien et confond tout.

    • 2 août à 13:46 | Tsisdinika (#3548) répond à Dadabe

      Dadabe,

      Merci de votre réponse.

      Ça y est, vous avez fini avec les reproches et les accusations ?

      Si je défends l’honneur de mon pays qu’on salit ici à longueur de journée, avec les seules armes dérisoires de mes mots, sans napalm, sans armes à sous-munitions, c’est du nationalisme étroit ?

      Que je dénonce l’auto-amnistie d’un certain pays autosatisfait (dès qu’ils ne sont pas entre eux) sur des faits qualifiables de crimes contre l’humanité, c’est du cépamafotisme et du racisme haineux ou autre xénophobie tropicale ? Qu’est ce qu’il ne faut pas entendre !

    • 2 août à 14:05 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      A l’attention de Tsisdinika (suite et fin).
      Relisez vos propos. C’est tout. Et essayez de comprendre les miens...
      Vous cherchez une querelle ? Vous ne l’aurez pas. J’ai autre chose à faire et j’ai dit ce que j’avais à dire. Rien de grave, par ailleurs. Tous ces mots vont s’évanouir dès demain matin... Il restera que Madagascar n’est pas un exemple remarquable de nation « humaniste » (raison de ma réaction) et que son peuple, qui adore les castes et se montre plus souvent qu’à son tour xénophobe, envieux et nationaliste, n’a aucune leçon à donner en ce sens à qui que ce soit. Ce qui ne veut pas dire que le monde entier est parfait, sauf Madagascar. J’assume ce que je dis, pas les interprétations qui en sont faites.

    • 2 août à 14:42 | Tsisdinika (#3548) répond à Dadabe

      Dadabe,

      Merci encore une fois de donner suite (et fin) à mon post.

      Je ne cherche pas la querelle. Et j’ai bien relu mes propos et n’y changerai pas un iota. Je ne me glorifiais pas, comme vous l’affirmiez plus haut, de l’humanisme de ma nation. Déjà que le concept de ce courant culturel par essence européen n’est pas du tout connu, ni reconnu, ni « piédestallisé » chez nous, même si d’aucuns clament son universalité, sans en référer à tous les concernés (fâcheuse habitude décidément). Je réagisais donc disons par pure ironie aux affirmations d’un forumeur qui semble nier que les belles qualités de son pays ont été, à plusieurs reprises au cours de son histoire, mises au vestiaire lorsque les enjeux géopolitiques et économiques se montraient/se montrent impérieux.

      Pour finir, les qualificatifs de « xénophobe et nationaliste » ne sont pas l’apanage des Malagasy, loin s’en faut. C’est pas demain qu’un parti de cette obédience sera prêt à s’emparer du pouvoir à Madagascar. Quant à la France, 2017 nous le dira :-) Pour ce qui est d’être « envieux », la jalousie et la convoitise est la chose la mieux partagée au monde. Mieux, un sage a dit un jour « J’ai vu que tout travail et toute habileté dans le travail n’est que jalousie de l’homme à l’égard de son prochain. C’est encore là une vanité et la poursuite du vent. » Ecclésiaste 4:4. Je sais, vous détestez les quatre-quatre, pour faire une forme de litote.

    • 3 août à 09:28 | franc (#9485) répond à Dadabe

      Bonjour Dadabe ! Enfin decidez vous bon sang ou on vou zappel dadabe ou papi pask’on m’a dis que c’est la meme chose. Bref, vous avez raison c’est pas mignon de montrer ça mais c’est surprennant de votre part qui pourtant habitué à cotoyer les ptites huîtres mineures torride-ment charnues d’antsibe et de morondava ! Vous n’avez pas honte ??? vieux pervers !

      hihihi ! Je rigole papi james bond ! C’est juste pour vous taquiner, c’est toujours marrant quand vous êtes furax.

    • 3 août à 09:34 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Bonjour Franc, vous êtes toujours aussi drôle.
      Peut-être pourriez-vous exercer votre talent comique à l’encontre de ceux qui trouvent « normal » ce genre de photos (je m’en suis expliqué longuement, hier, je n’y reviendrai pas).
      Rassurez-vous , je ne suis pas « furax », tout simplement surpris et désolé par l’indifférence de certains de mes contemporains (je n’ai pas dit compatriotes !) lorsque je parle de « dignité humaine ». Bonne journée, malgré tout, et essayez de pas avoir 24 heures de retard sur les conversations de ce forum...

    • 4 août à 15:42 | samu (#9670) répond à Dadabe

      Je suis tout à fait d’accord avec vous. Je vous remercie de vous être inquiété pour cette photo dégradante.

    • 4 août à 15:59 | samu (#9670) répond à Dadabe

      J.e suis tout à fait d’accord avec vous. je vous remercie de vous être inquiété pour cette photo dégradante

  • 2 août à 10:30 | olivier (#7062)

    « l’ONU déclare la famine dans le Sud, comme étant « une crise humanitaire grave ». »

    Si je comprends bien, il aura fallu attendre « l’ingérence de l’ONU » pour qu’on appelle un chat un chat, et surtout que des fonds soient levés, des solutions cherchées...?

    Tres bien..

    Attendons donc que l’ONU dise leurs quatre vérités et tous ceux qui ont rendu cette famine ( presque 2 millions de personnes !!! 10% de la population du pays, excusez du peu ! ) possible…

    Un véritable théâtre de GUIGNOL ici…

    Sans doute une forme d’humanisme tropical...

    • 2 août à 11:11 | vatomena (#7547) répond à olivier

      @Saint Jo ,Dadabe—
      « We are the world ,we are the children » -Vous souvenez vous de ce chant qui émut la terre entière et suscita un formidable élan de générosité pour secourir les affamés d’Ethiopie .En Ethiopie ,la famine est épisodique ,dans notre grand Sud ,elle est éternelle .Nous ne vivions pas encore en période de « mondialisation » ,et ,pourtant la terre entière se couvrit d’images d’enfants noirs squelettiques et un torrent de générosité apporta les aides alimentaires nécessaires à la survie .Le gouvernement éthiopien avait su émouvoir le monde pour sauver ses enfants .
      Rien de semblable chez nous .Héry se ballade dans le Sud et en revient sans angoisse aucune . Le pays va mieux .La mort ,la crève des Bara ,des Antandroy ,des Mahafaly ,ça compte peu. On y est habitué !!!

    • 2 août à 12:48 | vatomena (#7547) répond à olivier

      @Tsisdinika ---Tsisdinika ,ne l’oubliez pas ,l’exportation d’esclaves malgaches a été une aubaine ,un plus pour l’enrichissement de la monarchie hova . C’est grace à la vente d’esclaves sur les cotes que la monarchie hova a pu se montrer prédominante et conquérante .Elle pouvait acheter des armes ,de la poudre ,des uniformes et meme des instructeurs anglais et des chevaux pour son armée .
      Auparavant ,l’esclavage était culturel et interne au pays .Les marins naufragés n’échappaient pas au sort commun . Ils devenaient esclaves blancs .

    • 2 août à 12:52 | Tsisdinika (#3548) répond à olivier

      Olivier,

      Pourquoi attendre que « l’ONU dise leurs quatre vérités et tous ceux qui ont rendu cette famine ( presque 2 millions de personnes !!! 10% de la population du pays, excusez du peu ! ) possible ? »

      L’ article n’attribue-t-il pas la sécheresse devenue chronique au phénomène El Nino ? Le dérèglement climatique mondial, sacrifice consentie par toute l’humanité, y compris la majorité des pauvres bougres tropicaux qui la compose (sans que leur avis leur soit demandé à ce jour), c’est pas ça le responsable ? À quel cliché voulez-vous encore attribuer cette famine et cette sécheresse ? À notre indolence ? À nos autorités politiques, en premier chef hère rajaonarimampianina le pauvre ?

      Croyez-vous que ces affamés vous seront davantage reconnaissants parce que vous avez démontré votre grand humanisme en usant de votre « sens sarcastique » sur ce forum, ou que vous vous êtes scandalisé sur une photo dérangeante (dans votre culture), etc. Comme dirait l’autre, we are the world bon sang !

    • 2 août à 13:11 | Tsisdinika (#3548) répond à olivier

      à Vatomena,

      Lorsque vous dites : « ne l’oubliez pas ,l’exportation d’esclaves malgaches a été une aubaine ,un plus pour l’enrichissement de la monarchie hova . C’est grace à la vente d’esclaves sur les cotes que la monarchie hova a pu se montrer prédominante et conquérante »,

      je ne suis pas certain si vous vous en réjouissez comme quelque chose de positif (en tant que bon mal.gache soucieux de l’intérêt de la nation, duh) ou si vous le déplorez (en tant que ce que vous êtes réellement) ? Quoi qu’il en soit, je vois que vous avez lu l’article de l’historien d’hier. Mais auriez-vous par hasard zappé le passage suivant ?

      « En compensation de la suppression de la traite des esclaves, principale source de numéraire du royaume merina, une somme en or et argent ainsi que du matériel militaire lui étaient versés. On estime que le gouvernement britannique de l’île Maurice fournit à Radama, entre 1813 et 1826, pas moins de 64 278 livres sterling, soit l’équivalent à l’époque de près de 443 kilogrammes d’or fin. Ainsi, même si l’abolition de la traite des esclaves entraîna l’appauvrissement de nombreuses familles de l’Imerina, les versements britanniques de compensation enrichirent Radama et son appareil d’État. »

      Et le pays des droits de l’homme, qu’est-ce qu’il a fait lui pour sa part ? Il confisque tout. Duh !

    • 2 août à 13:24 | Isandra (#7070) répond à olivier

      « Si je comprends bien, il aura fallu attendre « l’ingérence de l’ONU » »

      Gouvernement, oui, mais quant à Rajoelina, il n’a pas attendu l’ONU pour constater que les populations de ces régions sont dans la difficulté nutritionnelle, c’est pourquoi, il était à leur chevet, au lieu de se défiler comme certains politiciens à Ambohitsirohitra,...le 07 fév,...

  • 2 août à 11:12 | izaho91 (#3427)

    Moi je pense que montrer cette adorable fillette nue est très démonstratif de sa malnutrition. Masquer cet énorme ventre qui en résulte sous un lamba pudique ce serait encore vouloir se masquer la réalité. On ne porte pas atteinte ainsi à l’honneur de la fillette mais on reçoit en plein visage notre propre honte d’avoir laissé cette situation se produire.

    • 2 août à 11:58 | rajoarison (#9522) répond à izaho91

      Je suis entièrement d’accord avec vous Izaho, c !est en pleine figure que je le reçois et cela me fais vraiment mal pour mes compatriotes du sud.
      Que faire devant une telle photo, ma mère à eu les larmes aux yeux....
      C’est dans notre Pays, le Président c’est lui qui devrait avoir HONTE, mais il est bien trop occupé à satisfaire sa sauterelle de V.... Pour se soucier ne serais-ce qu’une seconde des peuples du grand sud.
      Nous sommes tous concernés car nous sommes tous des Malgaches du Nord de l’Est de l’Ouest et du Sud de notre Pays Madagascar...
      Nous devons faire réagir ce Président, qui est certainement le plus mauvais que notre Nation n’est jamais porté.

    • 2 août à 13:07 | Dadabe (#9116) répond à izaho91

      Bonjour Izaho91
      Libre à vous de penser ce que vous dites à propos de cette photo. Je vous signale toutefois qu’il existe des lois, en France et partout ailleurs dans le monde civilisé, qui imposent le consentement des personnes photographiées avant toute publication. Ce « droit à l’image » est d’autant plus impératif lorsqu’il s’agit d’enfants (nus ou pas, d’ailleurs). C’est une question de respect de la dignité humaine. Une notion qui semble vous échapper. Dans quelques dizaines d’années, je suis sûr que Madagascar s’alignera sur les autres pays à travers le monde à propos de ce respect (et non d’une pudeur de grenouille de bénitier) qu’exige la personne humaine.
      Ps - Il existe bien d’autres façon de photographier la misère et d’interpeller les lecteurs comme les politichiens. Je vous cite le Portugais Sebastião Salgado, par exemple (regardez sur internet) et, plus près de vous, le photographe malgache Pierrot Men. Mais je crains de perdre mon temps à vous expliquer la petite différence entre la photo qui se veut « sensationnelle » et le document qui dit beaucoup avec énormément de talent. Un talent qui n’est pas donné à tout le monde.

    • 2 août à 13:31 | vatomena (#7547) répond à izaho91

      Bonjour Tsisdinika
      Il est exact que le chargement en esclaves du bateau échoué à Tromelin était frauduleux .La traite était déjà interdite mais on trouvait encore de « la marchandise »disponible sur les cotes malgaches et notamment à Foulpointe. Le capitaine de la flute « L’Utile »n’eut aucun mal à remplir les cales du navire .La mer n’avait pas brisé en mille morceaux le vaisseau lors du naufrage
      Les marins survivants ,tous bons charpentiers ,avec les matériaux sauvés du bateau construisirent une embarcation de fortune baptisée « La Providence »et regagnèrent la Cote Est de Madagascar .Ils laissaient 60 esclaves sur l’ile avec 3 mois de vivres et la promesse de venir les rechercher.Chaque esclave avait couté environ 30 piastres à l’achat ; Les tentatives de secours échouèrent . Une marine malgache ,cela n’existait pas .L’ile de Tromelin était connue seulement de quelques navigateurs français et sa position sur les cartes marines de l’époque tres mal déterminée. C’est quatorze ans plus tard qu’un navire commandé par Tromelin croisa au large de l’ile ,aperçut les survivants et les embarqua . L’ile fut alors baptisé : Tromelin

    • 2 août à 14:07 | Tsisdinika (#3548) répond à izaho91

      Vatomena,

      Vous ne maitrisez pas encore le MT nouveau format il semble parce que vous continuez à me répondre sous un post différent de celui auquel j’ai réagi. Pas étonnant que les tentatives de sauvetage des esclaves sur le futur Tromelin aient échoué, hein ! Zavez des preuves de ces fameuses tentatives par le site web des Terres Australes Françaises dit bien qu’on les avait abandonnés ? 30 piastres l’unité mais avec le surcoût du sauvetage, ça donne pas trop envie.

    • 3 août à 00:42 | racledaclems (#9021) répond à izaho91

      soyons sérieux pour une et derniere fois le grand menteur c’est l etat 10 euros données 9 euros partis où tandis que le peuple meurt de faim partout honnêtement reglez vos gabegies ailleurs et donnons nous la main pour aider nos compatriotes je m’afdresse surtout aux 3 presidents gasy qui manquent d’objectivité pour son peuple

  • 2 août à 11:31 | Behantra (#9165)

    CSA a CSA !!!

    Aza ahodina any ny resaka rambo a !!

    Inona izao no nahamay any rajao anao Lycée sy Hopitaly ao Sabnam ??

    Tena diso fanantenana ireo zay nanangana an’ilay hoe UMP gasy (Union majorité présidentielle) tao ariana kely ny nahalany any rajao ho filoha ny nosy

    Fa dia tsy ho ainy ialahyisany mahintsiny ve ny miresaka miaraka aminy ireo malagasy tompon’andraikitra sy ireo sy ireo malagasy manana traikefa momban’io kéré any atsimo
    io ??

    Ialahy izao anie no porofo mivaingana e sa ahoana ry MR ??

    • 2 août à 15:52 | vatomena (#7547) répond à Behantra

      0@Tsisdinika ( -ll serait bon ,en effet ,de m’indiquer l’usage du nouveau format qui m’échappe .).— Pensez vous que des marins naufragés aient eu de véritables moyens financiers pour financer une opération de sauvetage pour les 60 esclaves restant sur l’Ile.La monarchie malgache ou meme son gouverneur à Foulpointe, une fois alertée ,’ avaient ils les moyens ,la volonté de secourir ? Les vendeurs malgaches d’esclaves ne se préoccupaient guère d’un ’suivi " de leurs marchandises. Vite vendu ,Vite oublié ! ..au suivant ! A Foul pointe ,aujourd’hui , y a -t-il une pierre commémorative de ce drame franco-malgache ? En France ,partout ,il y a des plaques en mémoire de ceux qui ont été fusillés par les allemands . à Saint Paul de la Réunion ,il y a un groupe de 3 statues pour la mémoire de ceux qui ont été arrachés à la grande ile

    • 2 août à 17:17 | Tsisdinika (#3548) répond à Behantra

      Vatomena,
      Pour répondre à un post, vous devez revenir au post de départ du fil, quel que soit le nom du forumeur qui l’a initié, et vous mentionnez le pseudo de celui à qui votre réponse est destiné. Bien sûr, ça vous l’avez compris.
      Pour en revenir à nos esclaves oubliés, je n’ai pas souvenir d’avoir lu que l’équipage français avait alerté le gouvernement royal Malagasy d’alors, vu qu’ils ont exporté les esclaves en fraude ! Donc, les esclaves, c’est comme deux poulets qu’on a accidentelement écrasé sur une nationale, c’est pas grave, on les met sur le bord de la route et on repart...mais la question est de savoir qu’est qu’on fait de leurs motos ?
      Pour ce qui est de la commémoration, vous êtes quel genre de mal.gache dites-moi pour ignorer que chez nous, c’est pas une plaque qui commémore un événement mais des vatolahy (namelan-kafatra), des toponymes évocateurs (ampamoizankova, andevoranto)...

  • 2 août à 11:32 | Eloim (#8244)

    Que va t’il devenir les « LARMES VERSEES » qui ont « COUVERT » la fameuse « CONVENTION » initiée par le Ministre de la Population, Onitiana Realy ?

  • 2 août à 11:49 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Mais qui a osé cacher cette situation à notre honoris causa ?
    Ou se trouvaient ces enfants quand il est venu ?
    La photo se veut choc, et c’est réussi , reste à savoir si cela peut émouvoir l’ élite au pouvoir , qui peut etre fière : de la relève ...
    Donner aux générations futures les moyens de représenter le Pays, ne semble pas rentré dans les gènes de cette caste supérieure, particulièrement en : infériorités & tares polymorphes et fière de l’ etre .

    • 2 août à 11:51 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      MERCI D’ AVOIR RETABLI LE « REPONDRE » sous chaque poste 👁 .

    • 2 août à 11:54 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      OUPS 🕵🏽 .

    • 2 août à 12:01 | rajoarison (#9522) répond à Jipo

      Un excellent résumé des personnes au Pouvoir fait par Jipo Bravo, surtout pour le terme polymorphe.... C’est tout à fait ça..

  • 2 août à 11:57 | Isandra (#7070)

    « la grande poubelle de Tana ».

    Vous voyez les amis,...le narcissique-belon se permet de mépriser, d’insulter les tananariviens, les traiter comme des mouches bleues,...habitant dans une grande poubelle,...

    Bien sûr, à Tana, il y a des montagne des ordures à ramasser,...comme à Paris quand les éboueurs ont fait leur grève, mais cela ne permet pas à cet narcissique vulgaire de qualifier Tana grande poubelle.

    Même si les morts en France à cause de terrorisme depuis 2015 comptent plus de 250, on se refuse de qualifier la France comme un abattoir,...par respect nos amis Français,...dont certains n’ont plus l’impression d’être chez eux,...

    • 2 août à 12:08 | rajoarison (#9522) répond à Isandra

      Isandra, malheureusement Tana, est une poubelle à ciel ouvert, si vous prétendez le contraire c’est vraiment que vous n’êtes pas sur la Capitale...
      Ou que vous êtes dans un quartier Résidentiel et que vous n’en sortez pas.
      Car des ordures, il y en a partout, la saleté est partout et la pauvreté aussi elle ne se trouve c’est sur pas sur une partie du quartier d’Ambatobe résidence de pas mal de personnalités du régime.

    • 2 août à 12:15 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Vos comparatifs sont incompréhensibles, et s’ il s’ agit de vengeance, tout simplement plus que petit .
      Le seul point commun, c ’est que les dirigeants ne savent pas quoi faire pour parasiter et monopoliser le pouvoir, mais ce n’ est pas exclusif à ces 2 pays .
      Nous n’ en sommes pas encore à suivre l’ exemple des Pays scandinaves .

    • 2 août à 12:17 | rajoarison (#9522) répond à Isandra

      Je trouve honteux de votre part Isandra de parler des personnes qui sont mortes en France, avec le terme ab....
      C’est un manque total de respect pour leurs familles et pour la France.
      Vous savez a Madagascar, les pauvres ne meurent pas assassiné par un fou de Dieu ou pseudo fou, mais par le mépris de son propre peuple et de ses responsables politiques.
      Balayer d’abord devant votre porte, avant de dire de telles propos.
      Ils sont indignes d’une personne que je pensais cultivé...
      Rajao de Fenerive-est.

    • 2 août à 12:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Comme j’ai mentionné sur mon post, il y a des montagnes d’ordures à enlever, mais cela ne nous permet pas d’affirmer que Tana est une grande poubelle,...dont les habitants ne sont que des mouches bleues,...

    • 2 août à 12:33 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      A l’attention de Rajoarison et Jipo,

      Je reviens de quelques courses en ville et je découvre à l’instant la provocation gratuite d’une vieille grosse bébête inculte, jalouse et haineuse.
      Merci de vos réponses. Mais ne perdez pas trop de temps avec cette imbécile qui ne sait que provoquer et n’a jamais la moindre idée intéressante à émettre.
      Quant à Tana la poubelle, effectivement je confirme : c’est une grosse poubelle ! Et moi, quand je parle de Madagascar, je ne passe pas mon temps à chercher des exemples ailleurs (je suis bien certain qu’en Inde, qu’en Afrique noire, et même en France lors de grèves qui ne durent toutefois pas très longtemps, on trouve aussi des villes-poubelles).
      Ici, il est question de Tana, la capitale d’un pays dont les gouvernants laissent leur population patauger dans les détritus et d’autres mourir dans le Sud. Il n’y a aucun mépris là-dedans. Un simple constat qui me désole (et la situation empire depuis la fameuse révolution Fanta Orange). Mais il est probable que la grosse vieille bébête vit en réalité dans une HLM de Marseille-Nord, avec les Comoriens (au secours, FN fait quelque chose !). De Tana, elle ne connaît plus rien et depuis longtemps (ou alors elle est paralytique, ne sort jamais de chez elle et reste scotchée à son écran d’ordinateur tandis qu’une petite bonne-esclave du Sud, qui dort sur une natte dans la cuisine, lui prépare à manger, c’est aussi possible). Avec les kons, tout est possible, n’est-ce pas.

    • 2 août à 12:40 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      PS - Toujours à l’attention de Rajoarison et Jipo,

      Vous aurez noté que je n’ai pas parlé de « mouches bleues » (c’est celle qui le pense). Mois j’évoque des Malgaches CONTRAINTS de vivre dans une grande poubelle par la faute de leurs dirigeants et la situation empire depuis le coups d’Etat de 2009.
      Par ailleurs, aucun rapport, naturellement, avec les attentats de Paris ou de Nice ni avec l’assassinat d’un vieux prêtre ou d’un couple de policiers. La vieille bébête ne se contrôle pas très bien... En outre, le « respect » dû aux « amis français » ! Laissez-moi rire. L’idolâtre du jeune imbécile charismatique qui se la coule douce à Paris (loin des poubelles de Tana) déverse sa haine anti-française à longueur de posts sur ce forum. Et même pas honte. Bon, passons à autre chose !

    • 2 août à 16:08 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      Quand on ne maitrise pas bien une langue étrangère alors on commet des erreurs qu’un natif ne commet pas.
      Dadabe est natif français.
      Donc Dadabe ne dira pas « mouche bleue ». Les Français le disent autrement. Pareillement : si vous voulez évoquer « poissons rouges » en anglais en disant « red fishes » , alors on devine tout de suite que vous n’êtes pas natif anglais.
      La personne qui écrit « mouche bleue » n’est certainement pas natif français.

    • 2 août à 16:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Masin-Joany, le sous-fifre de retour, après avoir checked ses rizières,...

      Je parle ici de « bluebottle »,...

    • 2 août à 17:18 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      Ha-ha-ha ! Pathétique ! Tenter de façon ridicule de recourir à la langue anglaise pour dissimuler sa propre insuffisance en langue française.
      Mais qui ne sait pas dans Tana que la caractéristique commune à tous les foza est leur déplorable insuffisance d’instruction.
      A tel point que pour tenter d’induire en erreur les gens et les persuader à tort que le chef foza est instruit, les foza ont fait campagne pour faire croire que le DJ-ex-la-terreur est un ancien élève de l’ESCA !!!

    • 2 août à 18:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Masin-Joany encore, tout craché,...reprend sérieusement son service, en tant que sous-fifre et ramasseur des miettes(fautes,...etc),...Il n’y rigole pas,...

      Quant aux restes, il s’en fout,...

    • 2 août à 20:17 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      Il semble qu’il est très difficile pour les foza d’être placés devant leurs insuffisances chroniques .
      Mais il n’est jamais trop tard .
      Rien ne les empêche de faire des efforts et de se former enfin ...
      Le DJ-ex-la-terreur suivrait , paraît-il, des cours du soir pour adultes en France métropolitaine pour tenter de combler ses grosses lacunes connues de tout le monde .
      On se demande qu’est-ce qui empêche la nazie illuminée foza d’en prendre de la graine .

  • 2 août à 12:02 | TSIKOZA (#7624)

    Alors HVM ! Il est temps de changer de stratégie et non de répondre bêtement toutes critiques lancées par tous les observateurs nationaux et internationaux. Rester en place jusqu’en 2018 n’est pas une bonne récitation de notre époque mais y rester et travailler concrètement pour le bien du peuple sera l’idéal si non votre démission a été déjà 22.000.000 de fois réclamée et vous savez très bien que rien n’avance en ce moment à cause de votre incapacité. Obéir la démission vous sera l’honneur pour n’e pas aggraver la situation. Même s’il n’y a pas de coup d’Etat pour vous renverser de votre trône, la situation où nous vivons maintenant est pire que celle d’après 2002 et 2009. N’avez vous pas honte Président ? Si j’étais à votre place j’aurai changé ma manière de m’exhiber devant le public en enfilant mes mains dans mes poches, me tenir debout comme un soldat puni et de bloquer mes deux jambes de façon à ce que je n’arrive plus à danser comme un petit vieux qui voulait se rendre au petit coin. Signé HVM

    • 3 août à 13:43 | rajoarison (#9522) répond à TSIKOZA

      Ce message et pour Dadabe,
      Je suis entièrement d’accord avec vous concernant Izandra elle à en fait le comportement d’un (e) Foza....
      Elle représente tout ce que je méprise dans mon Pays, ces gens là se pensent supérieurs alors que c’est le contraire ils sont médiocres , vaindicatifs et surtout se sont à cause d’eux que notre Pays n’avance pas...
      C’est la dernière fois que je parle d’Izandra microbe insignifiant. Pas de temps à perdre.

  • 2 août à 12:03 | RAMBO (#7290)

    Dans mes derniers posts, je pose souvent la question ici : « Mais où est donc passée la France ? » et les Vazaha me taxent d’avoir la « haine » contre la France ou de mendier ...La Bible dit « Demandez et l’on vous donnera »...il n’y a pas de honte à demander...il y a des situations où nous devons mettre de côté notre fierté à la c....La plupart des clochards sont tels qu’ils sont à cause de leur fierté et de leur orgueil mal placé.
    Quand je posais cette question « Où est la France » ...aucun vazaha de MT.com n’a le réflexe de montrer que le France reste le partenaire privilégié de Madagascar...
    Ce n’est pas vrai que la France ne veut pas aider Madagascar...les aides et les coopérations de la France n’ont jamais été aussi intense dans ce pays de Madagascar...Le grand bémol entre la France et Madagascar a eu lieu au début de la deuxième mandat inachevé de Ravalomanana qui affichait clairement sa fierté d’être plus anglophone que francophone...même à un français, dès qu’il voit un blanc Ravalo n’hésitait pas à dire « Do you speaking english ? » Tellement Ravalo n’aimait pas la langue française qu’il avait mis en place un projet de changer tous les panneaux indicateurs des grandes villes en anglais...à la place des « Arrêt de bus » par exemple il avait mis « Bus stop »...Et le top c’est en 2009, Ravalo savait bien que la France était en première ligne pour sa destitution avec la complicité de la bourgeoisie Merina et l’Armée Malgache.. Là, ni les Norvégiens, ni les Américains n’avaient plus rien à faire...ils ont même été « humilié » à Antanimena...Si les Français de ce forum savaient à quel point Ravalo hait les français et la France suite à cet événement de 2009 ils changeront d’avis sur le laitier...de 2009 à 2013 la haine des ZD contre les français fait que ces derniers étaient obligés d’adopter profil bas de peur d’avoir un pneu autour du cou...

    La France et Madagascar ( Document officiel du Ministère des Affaires Etrangères Français du mois d’Avril 2016)

    1-Relations politiques

    Depuis l’indépendance jusqu’à 2001, les relations franco-malgaches ont été inconstantes, marquées par trois périodes : 1) une très forte présence durant le mandat du Président Tsiranana (1959-1972) ; 2) une dégradation durant la période « progressiste » (avec la fermeture des bases militaires et la sortie de la zone franc en 1972, la « malgachisation » et les nationalisations en 1975-1978) ; 3) un renouvellement, après le revirement de la politique extérieure malgache à la fin des années 1980 (le différend sur les nationalisations et les spoliations des particuliers a été soldé entre 1998 et 2001).

    Les relations d’aujourd’hui, si elles restent denses du fait des données reliant les deux pays et des liens de solidarité entre pays membres de la Commission de l’océan Indien, sont normalisées et amicales. La crise de 2009-2013 a été résolue par la concertation inter-malgache avec le concours de la médiation de l’Union africaine, soutenue par le « groupe international de contact » constitué par les principaux partenaires de la Grande île, dont la France faisait partie.

    2- Visites

    4 mars 2016 : entretien à Paris de la ministre des Affaires étrangères, Mme Béatrice Atallah, avec le Ministre, M. Jean-Marc Ayrault.

    5 septembre 2015 : visite à Paris du Premier ministre Jean Ravelonarivero, entretien avec son homologue à Matignon.

    10 avril 2015 : entretien à Paris de la ministre des Affaires étrangères Mme Béatrice Atallah avec le Sécrétaire Général du Quai d’Orsay.

    9 décembre 2014 : visite de la Directrive générale de l’AFD.

    19 septembre 2014 : visite à Paris du Président M. Hery Rajaonarimampianina, et entretien avec le Président de la République.

    Juin 2014 : visite à Madagascar de la secrétaire d’Etat chargée du développement et de la Francophonie, Mme Girardin.

    à suivre..

    • 2 août à 12:51 | Stomato (#3476) répond à RAMBO

      >>Si les Français de ce forum savaient à quel point Ravalo hait les français et la France suite à cet événement de 2009 <<

      Si vous saviez à quel point la haine de Ravalo pour la France et les français m’en touche une sans faire bouger l’autre !
      J’étais content de vois Ra8 battre l’amiral aux mains rouges en 2002.
      Mais j’ai été déçu de voir comment il traitait ses amis politiques sur les basses accusation d’un aspagnol illuminé !
      Puis catastrophé de vois comment il s’est approprié tout le pays à son profit exclusif.
      Il était en quelque sort un Trump avant l’heure, mais manquant des fonds d’un Trump.

      Si seulement il avait pu faire en sorte que les enfants du Sud ne meurent plus de malnutrition, car officiellement personne ne meurt de faim à Madagascar. Seulement de malnutrition.

  • 2 août à 12:07 | DIPLOMAT (#846)

    @Rambo :

    Vous n’avez pas répondu à mon post hier .
    Aujourd’hui vous ne répondez pas sur le fonds de l’article. Vous préférez parlez de déontologie, alors même que la première serait que TON président et son pote Andry qui avait fait sa super com en venant UNE fois avec 100 bouteilles d’eau et des photographes .

    Concretement : Qu’à fait ton Président pour enrayer la famine. L’université de Tulear dit que le Cactus rouge pourrait enrayer ...cette famine . Bien et ensuite ??????????

    Laisse moi deviner : Rien .

  • 2 août à 12:08 | RAMBO (#7290)

    France Madagascar ...suite
    3-Relations économiques et aide au développement

    La France est un acteur économique majeur à Madagascar puisqu’elle est :

    son premier partenaire commercial avec 727 M€ d’échanges en 2015 ;
    son premier client (17,8 % des exportations malgaches en 2014) ;
    son 2e fournisseur (11,3 % de part de marché), derrière la Chine (22 %) et devant l’Inde (5,7 %) ;
    son 3e investisseur en stock d’IDE avec 15,3 % en 2014, derrière le Canada (21,6 %), et le Royaume-Uni (17 %) ;
    son 2e investisseur étranger en 2013 (après Maurice) avec 95 M€ de flux d’IDE (22 % du flux total). En stock d’IDE, la France est le 3e pays source avec 747 M€ en 2013 (15,3 % du stock total) ;
    son premier bailleur de fonds bilatéral, à travers l’AFD ;
    son premier pays de provenance des touristes à Madagascar (52 % des arrivées en 2014), devant l’Italie (20 %).

    En 2015, les importations françaises de produits malgaches s’élèvent à 402 M€, tandis que les exportations de produits français représentent 325 M€.
    En 2015, Madagascar est le 13e marché pour la France en Afrique subsaharienne.

    4- La France, premier bailleur bilatéral de Madagascar

    La France apporte à Madagascar environ 55 M€ d’aide au développement par an : 19 M€ en multilatéral (FED, Fonds mondial Sida) et 36 M€ en bilatéral (dont 15 M€ de l’Agence Française de Développement (AFD) et 16 M€ de l’AEFE).

    5-En matière de coopération, la France s’appuie sur de nombreuses institutions très actives : l’AFD, dont les engagements ont atteint 176 M€ en 2015, l’Institut français de Madagascar, principal pôle culturel de l’Ile, le réseau des 29 alliances françaises, les 24 établissements scolaires français, mais aussi des instituts de recherche liés à la France, l’Institut pour la recherche et le développement, le Centre de coopération International en Recherche Agronomique pour le Développement et l’Institut pasteur.

    Un Document cadre de partenariat (DCP) doit être prochainement signé avec les autorités malgaches pour la période 2016-2020. Ce document prendra la suite du DCP 2006-2010, dont le renouvellement avait été suspendu en raison de la crise politique à Madagascar. Recentré sur des priorités resserrées, en cohérence avec le programme indicatif national 2014-2020 du 11e Fonds européen de développement, il permettra à la France de se doter, à l’instar de ce qu’on fait les autres grands bailleurs de fonds de Madagascar, d’un plan stratégique en phase avec le Plan national de développement 2015-2019 adopté par les autorités malgaches.

    Des échanges commerciaux importants et en progression au cours de la dernière décennie

    6-Les échanges commerciaux entre la France et Madagascar sont supérieurs à 500 M€ depuis dix ans. En 2015, la France est le premier partenaire de l’île. Avec 11 % de part de marché et 325 M€ d’exportations (+ 11,7 % par rapport à 2014), la France est le second fournisseur de Madagascar, après la Chine, et son premier client (absorbant 15 % des importations malgaches, soit 402 M€ en 2015). Au total, Madagascar est le 13e débouché des produits français en Afrique subsaharienne et le 7e fournisseur de la France alors que le pays n’est que la 26e économie du continent. Cette hausse des échanges (+ 8,4 % au total entre 2014 et 2015) s’inscrit dans un contexte économique et un climat des affaires encore très moroses et confirme la relation commerciale forte entre les deux pays.
    Les exportations françaises se concentrent essentiellement (à 72 %) sur quatre secteurs. Le premier poste d’exportation représente les matières textiles, cuir et chaussures, destinés aux entreprises de confection situées en zones franches (25,3 % des exportations françaises). Les équipements mécaniques et électriques représentent 19,5 % des exportations françaises et ont diminué de 10 % ; il s’agit pour l’essentiel de machines industrielles ou agricoles. Les matériels de transport représentent ensuite 18,6 % des exportations, suivi des produits de l’agroalimentaire à 8,6 %. Les importations françaises sont concentrées à 85 % autour de trois familles de produits : la confection textile (38,1 %), les produits agricoles et produits de la pêche (24,2 %, essentiellement vanille, cacao, girofle, café vert, poivre et crevettes), ainsi que les produits des industries agroalimentaires (22,4 %).
    à suivre...

    • 2 août à 12:32 | Behantra (#9165) répond à RAMBO

      Malagasy Malagasy !

      Tu veux vraiment que je dise qui tu es rambo ??

      On parle du kéré dans le sud et tu nous sors de ce que peut faire la France !!

      Pffff plus nul que toi ..

      Dommage .. pour ceux et celles qui ont à coeur de sortir Madagasikara de cette misère , mais ce rambo qui n’arréte pas d’insulter les malagasy de l’extérieur , avec son je ’suis’ et qui en fait nous montre sa parfaite nullité , à l’image de son mentor est LA HONTE de tout le HVM

  • 2 août à 12:12 | RAMBO (#7290)

    France Madagascar suite et fin.

    Les échanges avec Mayotte et La Réunion, en légère hausse, sont encore faibles. Les exportations de La Réunion vers Madagascar (13,5 M€) représentent 4,2 % des exportations françaises vers ce pays. Ce sont essentiellement des produits agro-alimentaires dont des aliments pour animaux destinés aux élevages de crevettes. Pour La Réunion comme pour Mayotte, dont les exportations (287 000 €) restent encore très modestes, on note une hausse sensible des échanges en 2015. Par ailleurs, la part de Madagascar dans les importations de La Réunion et de Mayotte, respectivement de 1,1 % et 1,8 %, enregistrent également une légère hausse par rapport à l’année précédente. Les échanges de Madagascar avec autres îles de l’océan Indien représentent aujourd’hui moins de 5 % des échanges internationaux de la Grande Ile.

    Une présence française très importante soutenue par un dense tissu d’entreprises françaises et des investissements en croissance

    7- Les intérêts français sont anciens et couvrent à Madagascar des secteurs variés : services financiers (Société générale, BPCE, Allianz), téléphonie (Orange Camusat), les biens de consommation (Castel, Casino, Canal Sat), la distribution de carburants et de gaz (Total, Air Liquide), BTP et immobilier, transports (Air France, Air Austral, Corsair , Bolloré), tourisme et services. Il existe 170 filiales, dont 8 entreprises du CAC 40 (Air Liquide, Bouygues, Lafarge Holcim, Orange, Société générale, Total, Vinci, Vivendi). Plus d’un millier d’entreprises à capitaux français sont installées à Madagascar.

    En 2015, les entreprises Matière et Eiffage ont remporté deux contrats sur financements de la Banque mondiale pour les réhabilitations des ponts de la Betsiboka et de la Kamory sur la RN4. ATR a conclu la fourniture de 3 ATR 72-600 pour un montant de 77 M$ et le leasing de 2 ATR 72-600 a été concédé par Elix Aviation Capital à Air Madagascar.

    SIT, associé à la société locale Vidzar, réhabilitera deux unités de production de l’entreprise publique sucrière Sirama (Brickaville et Nosy Be) pour un investissement de 15 M€. Par ailleurs, le groupe français BRL a remporté un appel d’offre pour l’élaboration du schéma directeur et l’identification des travaux prioritaires pour l’assainissement d’Antananarivo pour un montant de 2 M€. Le consortium ADP/Bouygues/Colas/Meridiam a remporté la concession des aéroports internationaux d’Ivato (Tananarive) et de Fascène (Nosy-Be). Le montant des travaux pour la 1re phase est de 178 M€.
    Coopération culturelle, scientifique et technique

    Particulièrement dense, le réseau culturel français à Madagascar comprend un centre culturel à Tananarive, un centre d’information technique et économique et les alliances françaises (29 établissements), lesquelles accueillaient plus de 26 000 étudiants en 2015.

    Les trois missions fondamentales du réseau des alliances françaises à Madagascar sont l’enseignement du français « sous toutes ses formes », l’organisation d’événements et d’animations culturels, ainsi que la promotion de la lecture publique. L’offre culturelle de l’Alliance française s’articule autour de plusieurs axes : coopération avec les grands festivals dans la capitale et en province, coopération avec les instituts de recherche (IRD, CIRAD, Institut Pasteur) pour la circulation d’expositions scientifiques et l’organisation de conférences, organisation de grands événements populaires lors des rendez-vous annuels (Fête de la Francophonie, Fête de la Musique, etc.). En juillet 2012, le gouvernement malgache a octroyé à l’Alliance française le statut d’association reconnue d’utilité publique.

    Composé de 24 établissements, le dispositif d’enseignement français à Madagascar forme le quatrième réseau de l’AEFE par le nombre d’élèves (11 449 inscrits à la rentrée scolaire de septembre 2015).
    Autres types de coopération

    La coopération militaire existe entre la France et Madagascar est principalement articulée sur le conseil et la formation en matière de sécurité et de défense. En septembre 2008, le premier centre SMAD (Service Militaire d’Action au Développement) de formation aux métiers urbains a été inauguré.

    Les actions de coopération menées par la France depuis plusieurs années dans le cadre de l’appui à la gendarmerie, à la protection civile, aux forces navales, à la réorganisation de l’armée et de la logistique, à la formation et à l’aide au développement ont permis de maintenir une forme de stabilité alors que le pays était plongé dans une longue crise politique.
    Mise à jour : 25.04.16 Quai d’Orsay Paris /France

    Je réitère encore que je préfère largement une autoroute fabriqué par Colas que par les Chinois à Madagascar...mais il est vrai que les prix chinois est imbattable partout dans le monde et le budget malgache y trouve son compte..

    Pour ce kéré dans le Sud, la France humaniste devrait apporter une aide massive...ce n’est pas le régime actuel qui va l’empêcher... au contraire.

    Je fais aussi un appel solennel à tous les Malgaches de la terre entière...c’est le moment idéal pour rentrer , s’investir et investir au pays...contrairement au régime Tiko...la libre entreprise est une réalité chez nous et avec vos euros ou £ ou $, et vos savoirs faire, il vous sera plus facile de développer vos business.

    • 2 août à 12:27 | Jipo (#4988) répond à RAMBO

      Votre invitation semble venir des tripes, mais avec un incapable au pouvoir comme c ’est le cas actuellement , qui voudriez-vous bien convaincre ?
      Le meilleur catalyseur est de montrer l’ exemple, et là , c ’est pas gagné ...

    • 2 août à 12:45 | Behantra (#9165) répond à RAMBO

      Un appel à tous les malgaches de la terre entière !!! et solennel en plus

      Et tu veux que ton ’appel’ soit entendu alors que alors que ton mentor est incapable de répondre à l’appel des malagasy de l’intérieur concernant des basiques tel que la santé , la sécurité , l’éducation
      Et que tu t’empresses d’étouffer tout mouvement de contestation ?

      Et investir dans quoi rambo ?

      Pourquoi ne pas le dire carrément : rajao c’est un k....ard incompétent et donc il faut le virer

    • 2 août à 12:54 | Stomato (#3476) répond à RAMBO

      >>Je fais aussi un appel solennel à tous les Malgaches de la terre entière...c’est le moment idéal pour rentrer , s’investir et investir au pays...contrairement au régime Tiko...la libre entreprise est une réalité chez nous et avec vos euros ou £ ou $, et vos savoirs faire, il vous sera plus facile de développer vos business.<<

      Oui venez au pays, apportez vos €,$,£ et autres Yens, Madagascar et ses dirigeants sont prêts à Tout vous piquer !

    • 2 août à 13:11 | FAUVY Bertrand (#9518) répond à RAMBO

      J’apprend plein de choses sur Madagascar par MT.com, et les commentaires de chacun encore plus. Mais en France, on entend pas parler de Madagascar, sur les télévisons, les journaux (il est vrai que j’en lis très peu). Arte et la cinq montre quelques fois des reportages. Le seul qui a parlé de la misère à Madagascar, c’est père Pedro qui est venu dans l’église Saint-Jean près de chez moi. Vous n’avez d’associations qui pourraient promouvoir auprès des Français ces informations, en France, les petites gens sont habituellement généreux, et les petits ruisseaux font de grandes rivières.

    • 2 août à 14:52 | takaka (#8449) répond à RAMBO

      Comme si investir se fait comme un achat dans un supermarché !
      Mr Rambo, vous êtes malade pour débiter des stupidités pareilles.
      Faites tout d’abord un petit commerce ou une petite unité d’exploitation et on va voir si ça marche de votre côté.
      Et investir n’est pas question d’Euros. Il faut des informations capitales sur le milieu.

    • 3 août à 11:34 | DIPLOMAT (#846) répond à RAMBO

      Pour investir cher Rambo , et en particulier dans l’industrie , il faut des débouchés. C’est la base.
      Hors , cher Rambo, pour pouvoir exporter ces débouchés, il faut des infrastructures, et il faut une administration simplifiée et efficace, tant au niveau de l’information que de la fiscalisation.
      1 er Question pour vous cher Rambo : Avez vous des infrastructures opérationnelles (routes, Ports, Aeroports) ? Je vous laisse répondre, car vous écrivez plus haut « c’est le moment idéal » . Moi je connais la réponse .
      2 ème Une administration simplifiée : Disons que je sois un hotellier et que je souhaite acquérir un hotel à Madagascar ? Pouvez vous me dire vers qui je m’adresser pour m’assurer au préalable que le bien que je vais acquérir est bien celui du vendeur ?? Les notaires ? I’histoire des déboires d’autres « investisseurs » montrent qu’ils doivent corrompre les « domaines » et qu’au finale les notaires ne garantissent rien du tout... alors Rambo , on fait quoi ????
      Enfin et pour finir : Le « service des douanes » : On en parle ou je vous en fais grâce ???

      Donc voyez vous mon cher Rambo, les entreprises du CAC 40 qui investissent à Madagascar et dont on se demande bien pour certain ce qu’ils y font réellement pour Madagascar (je pense à Total et Air Liquide) (mais vous allez me le dire ), s’en tape de l’administration , tout se fait au niveau de l’Ambassade et du ministère directement... mais pour les autres ???

  • 2 août à 12:25 | Isambilo (#4541)

    La photo n’a rien d’exceptionnel (ceux qui n’ont jamais vu des photos du Biafra ou de l’Ethiopie peuvent se documenter). La situation non plus. La seule solution raisonnable pour résoudre le problème est la migration que toute la population malgache a connue. En commençant par les premiers habitants.
    Ceux qui se disent choqués, scandalisés, etc, peuvent se documenter sur ce qui se passe ailleurs qu’à Dago. On n’est pas les plus mal lotis de la planète. Mais ce n’est pas une raison non plus de s’en contenter.

    • 2 août à 12:57 | Stomato (#3476) répond à Isambilo

      Comparaison n’est pas raison.
      Et dire qu’ailleurs est pire qu’ici c’est accepter de continuer jusqu’à ce que Madagascar soit les dernier des pays au monde dans tous les classements.
      C’est donc accepter une sorte de médiocrité génétique.
      Soyez donc contents et si vous êtes content mieux.

    • 2 août à 13:01 | akam (#7944) répond à Isambilo

      - Ta vision est positive par rapport a celle des donneurs de lecons qui s’emportent face a ce probleme du kere !
      - Amigos, ce sujet chaud doit etre leve quotidiennement pour que les 8% de gasy et, bien sur, les precheurs de morale a longueur de journee debitent leur savoir sur MT. Que lit-on ? des blablas emis par des apparents specialistes en « sociologie, economie, linguistique… et en religion… » bref des pretendus politi…de toutes apparences allant des « courts sur patte » jusqu’ « au long cou » !
      - N’a-t-on pas appris dans l’histoire (bien que j’ai des origines insulaires, je ne me restreints jamais a mon savoir si limite) qu’on peut deplacer les peuples. Staline n’a pas eu tort de l’avoir fait pour consolider l’URSS. Sans tomber dans la stupidite humaine, car cela fut pour des raisons politiques !
      - En 2016, ne doit-on pas créer un vrai « ministere contre la faim ». C’est beau de se faire elire, mais revoyez le physique de chaque elu au debut, au cours… et a la fin de son mandat. Y-a-t-il un ou une qui a perdu du poids ? qui a plutot des joues creuses qu’une face bouffie ? Randria M., ce sont ces images qu’il faut montrer plutot que cette charmante dame qui a visite le Malawi ou Mada qui n’a fait que voyager et rapporter ! C’est clair que t’as reussi ta mission lorsque t’as acte par une nouvelle action corrective sur terrain ! Visiblement les sous ne suffisent pas.
      - C’est facile de lancer des cailloux a HR mais hierarchiquement, que fait la fameuse dame avec une belle bouche ourlee qui montait sa voix portante en face d’une injustice ! N’est-elle pas ministre de la population ? exclut-elle celle du Sud de ses priorites ?
      - Ici on debat plus ou moins du role des ONG, mais le sujet est renversant quand on qualifie ces institutions de vaches a lait. De plus repondre aux problemes recurrents par l’octroi des dons est loin d’etre la solution la meilleure ou la moins mauvaise. Recourir aux ONG, c’est plutot entretenir la charite ! Si on blablate inutilement sur la reconciliation ou la mise en place d’un gouvernement d’union nationale...qui deviennent des sujets stockes « en vinyles », je m’adresse a « Gros-bras » qui murmure aux oreilles...que HR a de quoi defendre son bilan s’il se decide, dans ces 2 annees restantes, a initier une vraie politique de decentralisation qui aille dans ce sens. Lutter contre le kere.
      - Il ne faut pas oublier que des mouvements de population existent localement. Cela ne date pas d’aujourd’hui ! Au lieu de pousser le gens vers ces sites d’exploration « infructueuse » de pierres precieuses, ce gouvernement de combat a de quoi faire de ces gasy qui veulent manger. Ce pays ne manque ni de terre arables, ni d’eau et ni de soleil…des routes ont ete construites pour atteindre ces endroits. Voyez l’exemple des regions Amoron’i Mania et bien d’ autres ?

    • 2 août à 13:58 | Dadabe (#9116) répond à Isambilo

      Bonjour Isambilo
      La photo n’a effectivement rein d’exceptionnel. Elle est juste dégradante pour la petite personne concernée à qui on n’a demandé aucune autorisation d’exploiter la vision de son petit corps nu et malnutri. Une question de principe, donc, ce dont tout le monde (ou presque) se contrefiche, ici.
      Quant aux photos du Biafra ou d’Ethiopie... Ce n’est pas ce que le photo-journalisme a fait de mieux au cours des soixante dernières années. Au Biafra, ces photos d’un génocide (encore un !) ont permis de cacher l’un des plus grands scandales de l’histoire contemporaine s’agissant de manipulation de l’information. Le saviez-vous ? Médecins sans Frontières est né là-bas, mais la polémique dure, aujourd’hui encore.
      Alors, alerter les populations ? Résoudre un problème ? Avec une photo ? Non, cela sert tout au plus à émouvoir, brièvement, et à faire qu’une quête sur la voie publique ou l’envoi de dons soient plus importants qu’espérés. Ici, il s’agit (je me répète !) de respect de la dignité humaine (est-ce trop demander que d’être compris ? La DIGNITÉ HUMAINE !!!!).
      Pour le reste, chacun pense et écrit ce qu’il veut. Je m’en contrefiche totalement.

  • 2 août à 12:33 | Isandra (#7070)

    "La sous secrétaire a déclaré que cette insécurité alimentaire est due à la marginalisation depuis des décennies ainsi qu’au manque d’investissements,..()

    Je croyais qu’à l’époque de Ra8, cette insécurité alimentaire dans le sud a été endiguée..., au vus des financements et aides qu’il avait bénéficié,...« Ny ampiasaina azy indray aza no tsy hita,... »

    • 2 août à 12:55 | Behantra (#9165) répond à Isandra

      C’est avec une mentalité pareille , en rejetant sur les autres ce que soi mème on est incapable de réaliser
      que rajao , sa femme , rambo , véhiculent avec la bienveillance des nandra (dont , hélas , une éxemplaire
      hante ce forum) qu’une robe mananasy , un pied à terre , un avion à 40 milliards ariary et j’en passe

      1,8 millions de malagasy peuvent crever : ce n’est guère le souci de rajao

    • 2 août à 13:08 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Behantra,...

      C’est vous les ZD qui accusez Andry, l’origine de tous ces malheurs,...comme si au temps de Ra8, la pauvreté, la malnutrition, etc n’existaient plus,...complètement disparues,...Mais, ce rapport de nations unies affirme le contraire,...

    • 3 août à 11:40 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Oublie Rav8 et pose toi la question de savoir où est ton Andry ?
      Tu sais le type qui s’est empresser UNE FOIS d’apporter 5 bouteilles d’eau et 3 planches de bois dans un village où 1 personne le connaissait ...
      Il est en vacances ? En train de faire des cours du soir ?

  • 2 août à 12:43 | walesa (#5863)

    Bonjour à tous !
    L’année 1995 je visité quelques endroits insolites de la province de Tulear, loin de grandes axes routiers entre Betioky Sud et Ampanihy à la recherche des meilleurs endroits pour l’installation de futurs puits d’eau. J’ai du traverser alors une forest vièrge qui a été en train d’etre totalement rendu aux cendres par une enorme incendie. Il n y avait, qu’un seul arbre sauvé au millieu de la dèsolation ! A ma grande surprise en haut de cette arbre du bois de rose j’ai aperçu une mère sifaka avec son petit bébé sur son dos ! Je me demande, qui ne pourra pas pleurer en voyant une telle scène de crime ?! Malheuresement j’ai n’avais pas un appareil photo sous ma main, pour eterniser cette tragique et scandaleuse incendie criminelle dont l’auteur n’était un autre, qu’un certain « GARDE DE FORET » de cette endroit. Car lui et son fils ils ont pratiqués la soi-disant « culture sur brulis » pour pouvoir cultiver leur mais ! Je me demande s’il travail encore ou bien « misotro ronono » bien merité ?!
    Ne soyons pas etonnés ! Tous les fonctionnaires à Madagascar sont pareils : Aucune conscience professionelle, aucune notion de la responsabillité, aucun respect pour les valeurs humaines et autres !
    Madagascar est à l’instar de cette foret - en train de mourrir en toute inconscience de ses Grands Cheffs !

    • 2 août à 14:43 | takaka (#8449) répond à walesa

      Bien dit !
      C’est pourquoi dans nos slogans pub, nous informons qu’il faut visiter Dago avant que les Gasy ne le détruisent à jamais.

  • 2 août à 12:59 | atavisme premium (#9437)

    La France et Madagascar
    Que pourrais donc vendre la France ou plutôt quels seraient les secteurs économiques ou la France est leader et qui mériteraient l’attention des capitaines d’industries de ce pays .
    Eh bien rien ou peu voir marginal,
    - aéronautisme,nucléaire ,matériel militaire rien ,si en matériel ou vous donne gracieusement quelques 4x4.
    Pour le reste ce sont des marchés marginaux qui ne représentent même pas les volumes d’ échanges avec un seul des 100 départements Français .
    Donc Madagascar aucun intérêt peut être des emmerdes et c’est tout !

    • 2 août à 15:14 | Tsisdinika (#3548) répond à atavisme premium

      Vous pouvez même fermer l’ambassade d’Ambatomena parce que dépenser autant pour des « liens historiques », c’est pas sérieux quoi.

    • 2 août à 15:37 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

      Oui vous avez raison c’est beaucoup trop cher pour à quoi cela sert.
      Au passage je supprimerais aussi le statut des doubles nationalités qui ne sert qu’a engraisser les ex collabos de la France

    • 2 août à 16:44 | Tsisdinika (#3548) répond à atavisme premium

      Je suis tenté d’être d’accord. Ça viendra bien tôt ou tard. L’ année qui vient nous le dira, tiens. Mais ce sera vache pour mes compatriotes à 50%, et je ne le souhaite pas par égard pour eux.

    • 2 août à 17:00 | Tsisdinika (#3548) répond à atavisme premium

      Et pour répondre à ceux qui nous taxent de xénophobes, c’est trop d’honneur vraiment. Nous prêter un tel privilège de riches ! Non, à Madagascar, tout comme en France, dire le plus simplement du monde « vous êtes ici comme chez vous mais n’oubliez pas que vous êtes chez nous », c’est pas de la xénophobie mais de la xénogestion (!)

    • 3 août à 10:19 | franc (#9485) répond à atavisme premium

      C’est ce que je me tue à dire Mataviste ! Il faut couper tout lien diplomatic avec cette chose ! toute à fait d’accord avec vous ! supprimer le statut bi-nationalité de ces traîtres et lechq et bannir les french des terres malagasy, laissons easy park pour cette chose et recuperons îles éparses.

  • 2 août à 14:15 | kartell (#8302)

    Heureusement que l’ONU décrète « une grave crise humanitaire dans le Sud » du pays, le pouvoir semble ne rien avoir vu venir : (la récurrente myopie du pouvoir !) ….
    De là à dire qu’il est plus facile de voir cette famine depuis New-York que depuis le palais D’Iavoloha, on serait tenter à le penser…
    Qu’à donc fait le pouvoir pour tenter quelque chose ?
    Et, si cet appel au secours onusien n’avait pas été poussé, qui dans la presse locale aurait relayé cette tragédie silencieuse ?..
    L’état malgache n’est plus au service de son peuple mais à celui d’une petite élite centralisée qui se contrefout de ce qui se passe en province, d’autant plus que ces malheureux coupés de tout soutien médiatique, meurent dans l’indifférence de la capitale !…
    Autant, le pouvoir semble mobiliser des forces de parade contre les dalaho, autant, pas un treillis, pas de présence significative pour tenter de sauver une tragédie d’une catastrophe annoncée !…
    Trois petit tours et puis ils s’en vont, voilà le rôle joué par ce gratin politicien qui s’était empressé de venir, par la voie des airs, faire « une photo officielle » avec ces malheureux…et vous voulez, ensuite en 2018, leur confier les clés rouillées du pouvoir ?….
    Il serait temps de se ressaisir, de leur demander des comptes , d’exiger qu’ ils aident plutôt qu’ils fassent semblant mais non, je déconne, le chacun pour soi à trouver, ici, sa tragique apogée finale ; non, tout va bien, !...

    • 2 août à 15:25 | Saint-Jo (#8511) répond à kartell

      Bonjour kartell !
      Cela fait très longtemps déjà je suis persuadé qu’un système fédéral convient mieux à ce pays.
      Mais les membres de la mafia transtribale qui s’accapare sans vergogne de tout ce qui a de la valeur dans ce pays s’y oppose farouchement.
      De quoi ont-ils peur ? Je me demande.

    • 2 août à 21:24 | kartell (#8302) répond à kartell

      Bonsoir Saint-Jo,

      Un sytème fédéral ne s’improvise pas, il nécessite une sérieuse préparation….
      Nous n’en sommes pas là, ici !….
      Cette mafia transtribale est au coeur du sujet, prête aux « chocs des photos et aux pschitt de l’action » mais pas plus, le monde paysan a toujours été méprisé mais pas à ce point, tout de même….
      La peur naît toujours de l’inconnu, celle de croire qu’en changeant de système, elle risque de perdre de son pouvoir sur l’ensemble de l’île, de donner naissance à des esprits indépendants et à des refus de faire allégeance à un pouvoir central qui ne tolère aucun partage avec la province !…
      La perte de pouvoir, c’est la hantise première de tous ces élus !...

  • 2 août à 14:41 | takaka (#8449)

    Le kere dans le Sud, il y avait, il y a et il y aura.
    C’est quoi le problème ? C’est la sédentarisation. Les populations du Sud sont nomades. Et d’un.
    Ensuite les crises politiques, surtout celui de boay kely ANR, ont tué le Sud.
    Mais malgré, les Sudistes ont toujours gardé leurs mauvaises coutumes de tuer des zébus avant d’enterrer les morts, famine ou pas.
    Et bonjour les dégâts !
    Dans le Sud, c’est la loi de la jungle. Les droits de l’Homme sont inconnus. C’est l’environnement naturel qui engendre une telle catastrophe.
    Ah, j’aime Dago !

    • 2 août à 18:30 | walesa (#5863) répond à takaka

      Takaka, vous avez raison en parlant de « mauvaises coutumes ». Les Antandroy ont poussé leur coutume à l’extrème ! Mais Madagascar entier est victime de differents coutumes, qui l’appauvrissent ! Ainsi est-t-il avec une « Famadianana » sur le Les Terres Hautes, Tromba, Bilo mais bien evidemment surtout avec une Fandevenana dont tout le monde s’appauvrit, car les coutumes obligent ! Madagascar DOIT ABSOLUMENT ROMPRE avec cette culture de la mort ! Il faut laisser les morts en paix et s’occuper d’avantage de vivants !

  • 2 août à 15:03 | atavisme premium (#9437)

    A Tsisdinika
    Je ne comprends pas bien votre stratégie .
    Vous êtes prompt a dégainer vos attaques des qu’il s’agit d’un vazaha qui critique les affaires de Madagascar.
    Mais vous même ,les innombrables scandales générés par l’incompétence,l’inconséquence ,l’impéritie de votre classe dirigeante, ne vous gêne pas et pire votre silence cautionne ces agissements.
    Ah les cours de marxisme a Moscou ,cela ne s’oublie jamais !

    • 2 août à 16:04 | Tsisdinika (#3548) répond à atavisme premium

      Ah, voilà que vous ne me tutoyez pas d’emblée, preuve peut-être que vous êtes plus disposé à écouter des opinions différentes que vous ne l’étiez hier.

      Bon, je vous la fais simple, et ne le prenez pas pour une insulte :

      - La colonisation qu’a subi mes ancêtres et mon pays a été une politique inique et cynique visant à l’asservissement et à l’anéantissement de toute une civilisation, surtout si l’on s’accomode de la doctrine que ce n’était de toute façon pas une (de civilisation). Si elle était une maladie virale infectieuse, la colonisation serait Ebola. Elle a laissé ce pays exsangue, surtout de son âme. C’est bien beau de dire après, voilà on vous laisse maintenant les clés, comportez-vous comme des adultes. Comme si, par exemple, la fracisation de l’enseignement, la politique des races, toutes imposées par Galliéni, n’avaient pas pris durablement racine. Comme si...bref. Voyez ce qui arrive aux premières nations du continent américain, aux descendants d’esclave noirs américains, aux aborigènes d’Australie...toutes des nations qui ne se redressent pas/plus, parce qu’on les avait déracinés et phagocytés MAIS sans les assimiler. Ils ne savent plus qui ils sont ; mais si on ne sait pas d’où l’on vient, on ne sait pas non plus où l’on va. Seule option : faire du mimétisme et du psittacisme pour produire et exhiber fièrement un pastiche qui vaudra à son auteur le sourire bienveillant des races/nations supérieures.

      Pour résumer, j’accepte les critiques sur mon pays d’où qu’ils viennent si c’est de la part de personnes ou de nationalités qui n’y sont pour rien, ni de près ni de loin. Je dénie ce droit à la France et à ses ressortissants parce que je ne vois aucune incompétence, inconséquence, impéritie, surtout de la classe dirigeante, qui ne puise ses racines de la confétisation de nos valeurs et identités souveraines, perdues pour toujours. Vous y voyez du Marxisme ? C’est votre opinion. Je suis sûr que vous avez toute une batterie de termes philosophico-politiques du genre pour catégoriser adéquatement tout ce que je pourrais dire ou penser. Mais je ne peux m’empêcher de penser qu’un français d’origine africaine ou arabe ou asiatique ne tiendrait jamais le genre de discours condescendant, paternaliste, cocoricoèsque que j’ai l’habitude de lire ici.

  • 2 août à 15:07 | Saint-Jo (#8511)

    L’extrême gravité du sujet kere, appuyée par l’émotion provoquée par cette terrible photo, est sans aucun doute une question que les foza veulent à tout prix éviter d’évoquer.
    La gêne des éhontés foza a atteint un sommet à tel point qu’ ils ont délégué leurs défenseurs attitrés sur ce forum pour tenter de détourner le sujet.
    Et ne voilà t-il pas que le rocambolesque RAMBOesque , l’illuminée nazie isandra , le fourchu betoko s’efforcent de détourner les échanges vers l’état des relations entre les Gasy et la France. Le choix est pertinent mais très malhonnête car dès qu’on parle de la France et nous, alors les passions se déchaînent ... et on oublie le sujet réel des échanges.
    Trois remarques :
    On parle de kere et non d’autre chose.
    Le kere est un fléau gasy, et la France n’a rien à y voir.
    La France est un pays riche et comparer Madagascar à elle relève de l’idiotie pure et simple accompagnée d’une stupidité hors norme.

  • 2 août à 15:08 | olivier (#7062)

    @Tsisdinika

    à ta question :« L’ article n’attribue-t-il pas la sécheresse devenue chronique au phénomène El Nino ? »

    Je te réponds NON

    L’article dit ceci :

    « La sous secrétaire a déclaré que cette insécurité alimentaire est due à la marginalisation depuis des décennies ainsi qu’au manque d’investissements » »Le phénomène El Nino plonge la région dans une sècheresse de plus en plus en intense. »
    "Pendant ce temps, les organismes comme le PAM ou l’UNICEF continuent à distribuer des vivres. »

    QUI D’AUTRES que tes gouvernants auraient du :
    - investir ?
    - reguler les naissances ?
    - interdire le racisme ( y compris inter ethnique, qui est une cause de la marginalisation citée dans l’article) ?
    - que sais-je encore ?

    A tes autres questions :

    "À quel cliché voulez-vous encore attribuer cette famine et cette sécheresse ? À notre indolence ? À nos autorités politiques, en premier chef hère rajaonarimampianina le pauvre ? »

    Il me semble tres osé de ta part de parler de clichés, quand on parle de l’incompétence et de la bêtise de générations « d’élites » qui ont entrainé ce pays…et avec eux des millions de miséreux…dans l’état dans lequel il se trouve aujourd’hui.

    Ta haine viscérale de la France t’aveugle, et j’imagine qu’elle est issue d’une certaine éducation...

    C’est bien dommage, et je crains que ce soit rédhibitoire…

    PS : le tutoiement n’est pas ici une marque d’irrespect…

    • 2 août à 16:36 | Tsisdinika (#3548) répond à olivier

      Cher Olivier,

      Dans mon éducation, le tutoiement est une marque d’irrespect, à moins d’avoir été formellement présentés ou avoir gardé les cochons ensemble. Mais je ne m’en formalise pas pour autant, avec l’habitude.

      Cette éducation que j’ai reçue ne m’a pas non plus inculqué la haine de la France. Je ne hais pas la France. Je ne l’aime pas, question d’affinité ; c’est différent. Avoir la haine c’est comme boire du poison et espérer que l’autre crève. Ma position est simple et je le dis en anglais, que vous maîtrisez à merveille ;-) « I beg to differ ». Mais j’insiste qu’il y a une VÉRITÉ que beaucoup, y compris les malgaches bien intégrés en France (ou s’imaginent l’être), nient : on ne se relève pas d’une maladie mortelle en faisant copain copain avec le virus qui l’a causée. Je crois ne pas trop m’avancer en affirmant que les relations franco-malgaches depuis la Charte Lambert sont des plus...euh, insalubres.

      Pour en revenir au kere dans le Sud, ce n’est pas pour rien que plusieurs nations au COP21, au rang desquels Madagascar, ont lutté pour être reconnus comme victimes du changement climatique et demandeurs d’assistance/indemnisation de la part des grands pollueurs et de loin. Quant à la question de savoir si les fonds obtenus, si jamais ils le sont, parviennent à destination, c’est un autre débat.

      Si l’ONU pense avoir fait une trouvaille en affirmant que le Sud manque d’investissement, je me demande s’ils se sont posés la question, d’où devrait venir cet investissement. De l’État, chroniquement déficitaire ? D’un fonds de solidarité ou de péréquation qui n’existe pas ? Sinon s’ils en ont, ce sera la bienvenue... Quel genre d’investissement ce serait ? Des infrastructures d’adduction d’eau ou d’irrigation ? C’est pas ce qui manque. Des usines ? Avec quelles qualifications ?

      Vous parlez de racisme et de marginalisation. Le Sud est représenté au Parlement, au Gouvernement, ils n’ont pas mieux comme avocats, dans les deux sens.

  • 2 août à 15:27 | ndaty (#9516)

    3 choses à dire

    1)-d’une part , Jacques DIOUF , DG du FAO, disait : « pour que personne ne meure de faim dans le monde, il nous suffit d’avoir 30 milliards de $/an »
    — d’autre part : le monde a dépensé 1 200 milliards de dollars en armements alors que, dans un seul pays developpés, les déchets alimentaires annuels atteignent 100 milliards de dollars et que l’excès de consommation des personnes obèses dans le monde coûte 20 milliards de dollars
    comprenne qui pourra, il y a de quoi à devenir fous

    2)la conseillère obèse de Rajaonarimampianina, a été interceptée à l’aeroport de paris , avec de valise bourées de devises, où se sont elles volatilisées(les devises), qu’avaient à dire les autorités Malgache d’abord, et française ensuite ?

    3)FMI, FAO, PNUD,PAM, secaline, AES, et j’en passe et des meilleurs, parait qu’ils sont là pour lutter contre la pauvreté et la famine, force est de constater, que 60 ans d’existence (de ces institutions), la situation va de mal en pis, leurs bilans sont négatifs partout (Éthiopie, France, pendjab, somalie, bresil, angleterre etc... ...) et ils vont toujours continuer à nous pondre de rapport, organiser de séminaires, etc...
    plus rien ne m’etonne

  • 2 août à 15:48 | diego (#531)

    Bonjour,

    Question, est-ce que le Sud fait partie de Madagascar ?

    Le président actuel n’a plus que deux ans avant l’élection présidentielle, la caisse de l’État est vide, le pays n’a même pas de budget, regardez dans quel état physique se trouve la Capitale, sale, en désordre, des embouteillages monstres, délestages et la corruption font parties de quotidienne des Tananariviens.

    Quel est, sont les rapports avec la crise humanitaire grave dans le Sud, que j’appelle chez moi ? Je serais tenté de dire que rien :

    - Mr. R. Hery n’a-t-il pas préféré aller visiter l’État Hébreu en 2014, qui n’a nullement besoin de lui, qu’aller dans Sud, constater la crise humanitaire, déjà, et apporter l’aide de l’État Malgache en suite.

    Ce qui me fait dire que le Sud, selon Mr R. Hery, ne fait pas partie de Madagascar !

    Depuis deux jours je dis que Madagascar peut s’endetter massivement pour financer son développement. Aller voir les Chinois ou les Indiens ou les Turks ou d’autres pays pour financer le développement du Madagascar :

    - est une blague !

    Il faut aller voir les bailleurs des fonds traditionels du pays, il n’y a pas d’autres alternatives. C’est à dire, les Européens, la France, les occidentaux. Mais il faut obtenir leur confiance, c’est ce que Mr R. Hery n’arrive pas avoir :

    - le président pense, il est dans l’erreur, qu’il peut contourner les bailleurs des fonds traditionels.

    Mais enfin, on parle de l’autoroute financer par la Chine, l’État chinois ? Et à quand la création de base militaire chinoise à Madagascar ? La mosquée Turque dans la Capitale ? Et le ministre Indien ?

    • 2 août à 16:31 | ndaty (#9516) répond à diego

      il faut que vous arrêtiez avec votre ritournelle endetter massivement, car :
      - 1) le mot massivement est un gros mots , car tout est question de dosage, la loi du marché concurrentiel, le rendement décroissant des facteurs, la visibilité à long terme, tout cela impose de la prudence
      2)Madagascar est déjà très endetté, les crédits qu’il va obtenir, servira à rembourser et payer les intérêt de sa dette
      3)une chose nous met tout de même d’accord, le régime actuel est complètement corrompu, et tu vas encore demander à celui ci à s’endetter pour hypothéquer l’avenir de nos enfants
      4)sans parler le taux de LIBOR qui ne cesse d’augmenter, avec beaucoup d’incertitude sur le marché monétaire international

  • 2 août à 16:49 | valoha (#7124)

    raha ity resaka any atsimo ity no asian-teny dia paika vita lamin’ ny mpanjaka tany aloha tany no lovaina hatr’izao.
    toa natao izay ’ahazanak’ikalahafa’ ireo malagasy any mba ho mora hampiasaina @ izay hilana azy(resaka henjana, misoaka, mafana,...) mba tsy hitadiavana commmandos avy any ivelany.
    ny foko any atsimo any(bara, antandroy, antan’ala,...), tsy-fanavahana, sanatria, dia miaritra ny mafy hatrany(gardiens, dahalo, ...) - na natao zay iaretana ny mafy(andron’ny fratay - mandrak’izao) mba ho mafy soaka sy tsy mavozovovo. toa ny sonagaly ihany, raha @ voambolana fanjanahana. atahoran’olo, mihina olo,...hany ka mora ho an’ny mpitantana ny manatanteraka ny ’didiko fehy lehibe’ mba hijanonan-dreo maharitra hatrany eo @ ny fitondrana. ankohatran’ny filalaovana lalana io.
    tsy ho olana @ntsika mihintsy ny mitady vahaolana hitaritana na handava-drano, hampirobo ny fambolena sy fiompiana any ! fa iniana atao mba ho sahira, hijaly, ho mora rebirebe e olo any ! hevitra maimbon’ny fratay io no midina @ ny mpitondra nifandimby napetrany.
    misy ny rano eto, misy ny teknisiana, misy ny aomby sy ny masomboly = tsy tokony hiisy ny kere ! fa kosa iniana n/atao mba ho sahira ny gasy any, ho rebirebe.
    mila antsika malagasy miara-misalahy mijery io resaka io ! tsy vitan’ny hvm irery, na arema irery, na tim irery io resaka io. raha miara-mirodo isika dia voavaha malaky ny kere ! tsy misy ilana vahiny, na vola vahiny.

  • 2 août à 16:57 | vatomena (#7547)

    Il y avait plus de fierté à se sentir malgache à l’heure de l’Indépendance qu« aujourd »hui aprés plus de 50 ans de gouvernement malgache ; C’est sur .La résistance sourde ou muette à la colonisation avait affermi l’ame malgache .Aujourd"hui cette ame malgache ne vibre plus du tout au cœur de la jeunesse .Ce n’est pas la faute aux colons

    • 2 août à 17:15 | ndaty (#9516) répond à vatomena

      ils (les colons)y sont pour quelques ou beaucoup de choses quand même, bien que nous avons aussi notre part de responsabilité

  • 2 août à 16:59 | vatomena (#7547)

    @Kartell
    C’est "un crime d’état envers une population en danger que vous évoquez

  • 2 août à 17:56 | walesa (#5863)

    Ndaty, vous parlez juste ! Comment donner encore de l’argent à ceux, qui le gaspillent, de ne pas parler plus fort ! Donner encore de l’argent sachant, qu’il subira le meme sort que des perles jetés aux porcs ?!
    Il est temps peut etre de declarer la faillit de l’Etat Malgache et de lancer l’appel d’offre aux plus offrants, qui voudront le succeder ! Personnellement j’aurais préféré voir Madagascar vendu aux charitables milliardeurs genre Bill Gates et pourquoi pas, qu’il puisse devenir un nouveau Roi de Royaume de Madagascar ! Je sais, comme la plupart vous tous, que son reigne pourra etre de loin benéfique aux Malgaches et au Madagascar, ile immensement riche, mais pauvre parmi les plus pauvres !
    A tout entendeur !

    • 2 août à 18:05 | walesa (#5863) répond à walesa

      Allez, allez, Mr Hery, osez declarer la faillit du Pays ! Car tel est le constat réel de l’etat de votre royaume ! Pensez à l’avenir de votre Nation sinistré par des interminables crises politiques ! Pensez, que vous etes incapable de rempre avec ce cercle vicieux de la corruption à toutes les échelles !
      Allez, allez...Allez, allez !
      Faillit ; faillit, faillit.............................................................................................................................!

  • 2 août à 18:21 | Cacatoès (#7049)

    Ho anareo pitondra gasy amin’izao ireo !! Mila fanampina tsy tapaka ry zareo any atsimo fa tsy fanampin’ny mila deraina fotsiny !! Mody makany doly nareo mitondra ireo fanampina tsy maharitra anareo mba hanaovana pub fotsiny hoe mba manao fa refa veo mifika maina ry zareo any !!
    Mba jereo akaiky izy ireo fa malagasy mitovy anao !! Ny vola toa azo ihany avy any hivelany fa toa tsy hita firy ny tena vokany !! Nareo panao polifika ireo dia mitovy doly, tsy misy iray zay mba tena mitsinjon’ny gasy kely sy io Nosy io fa ny paosy sy nykibonareo doly no vokisanareo klo zay vao ny sisa, raha misy , no hatsipy any amin’ny pokona !! Misy valiny io ry zareo an !!

  • 2 août à 18:31 | Isambilo (#4541)

    @ DIPLOMAT,
    Trop pressé ? Vous n’avez pas compris ce que j’ai écrit. Il n’y a rien de nouveau à l’horizon, le kere revient presque régulièrement depuis des siècles et c’est pour cela que cette petite zone est historiquement peu peuplée ; ça ne date pas d’aujourd’hui même s’il y a eu l’erreur ayant conduit à détruire une partie de la flore pendant la période coloniale.
    J’ai quelques dizaines d’années de militantisme derrière moi. Et j’ai connu d’autres situations ailleurs autrement plus graves pour rester sans bouger.
    Quant au choc des photos et le respect de la dignité humaine...chacun sa sensibilité.
    Cordialement.

    • 2 août à 23:18 | DIPLOMAT (#846) répond à Isambilo

      @Isambilo

       ??? Etes vous certain que votre post m’est destiné ???

  • 2 août à 19:09 | diego (#531)

    Bonjour ndaty,

    Prudence, un petit peu d’honnêteté et de décence dans ce que nous disons. Il ne faut pas s’en mêler.

    Comment pouvons-nous mentionner l’avenir des enfants du pays, ici du Sud, et oser parler d’ hypothéquer leur futur alors que nous savons pertinemment aujourd’hui que ces enfants se meurent par dizaine tout le jour et la moitié ou plus, ne serait peut-être plus là dans quelques mois, l’année prochaine, en tout cas, les survivants ne connaitraient pas l’école :

    - alors hypothéquer l’avenir de nos enfants ?

    Ces enfants coutent combien à l’État Malgache aujourd’hui ? Un 4X4, un avion, combien des millions ? On sait par exemple que ......parler l’avenir politique de Lylison et le rétablissement de la censure mobilisent beaucoup d’énergie à la tête de l’État et au sein des Institutions.....

    Quels enfants parlons-nous ? Ceux du Sud ne sont pas les nôtres peut-être ?....dans ce cas, oui, je me suis trompé, dire massivement serait une insulte à l’intelligence GASY !

    Mais enfin, vous n’allez pas me faire une crise avec le mot massivement dans la situation actuelle où se trouve le pays ?

    Vous savez, je ne réagis pas à la légère. Je réagis à froid !

    Vous ne voulez pas que Madagascar reçoive des prêts, des matériels, et des nourritures massivement ?

    Vous êtes économiste ! Si vous l’êtes, de quel ordre est votre inquiétude, politique, économique ou peut-être les deux, quant aux endettements massifs que je suggère ? En tout cas, quelque soit l’inquiétude qu’on peut avoir sur l’endettement, elle serait moins dangereuse pour la population que d’avoir des gouvernements fantoches, qui ont vocation à appauvrir le pays et à affaiblir sa souveraineté !

    Votre explication est insuffisante, elle ne donne pas une seule bonne raison pourquoi Madagascar ne pourrait pas s’endetter massivement !

    Ce n’est pas comme si on pouvait ne pas s’endetter. La question est quand est-ce que Madagascar va avoir un régime politique, des femmes et des hommes politiques responsables qui vont conduire les affaires du pays qui va enfin permettre à ce pauvre pays de s’endetter.

    Comment allez-vous faire et auprès de qui pour trouver des milliards pour financer les Insfrastrictures, la Santé, résoudre les délestages, pour créer des emplois.....il faut mettre le pays au travail, n’est-ce pas ? Et comment assurer la sécurité, etc....

    .....comment faire pour trouver ces milliards ? S’endetter et faire entrer le pays dans la modernté économique :

    - Capital, Travail et Confiance !

    Pour payer ses dettes, il faut travailler !

    • 2 août à 19:31 | olivier (#7062) répond à diego

      @Tsidinika

      Passons sur ces histoires de tutoiement...de cochons...de grenouilles..de Nazis ..etc...

      Dans mon éducation, on ne dit pas « mon cher » à quelqu’un qu’on assimile à un VIRUS voire à UNE MALADIE MORTELLE : La FRANCE...et donc les français ( ou franchouillards...c’est au choix).

      Car dans mon éducation, il y a une grande différence entre politesse et hypocrisie..

      N’est ce pas là ce qui nous oppose finalement ?

      Parlons donc du KERE :
      1) vous oubliâtes, et j’imagine que ce n’est que pur oubli de votre part, de répondre à certaines interrogations de mon précédent post.
      2) COP 21 : savez vous que c’est la FRANCE...ce pays que vous ne haïssez pas mais que vous assimilez à un virus, qui en est le principal moteur ?
      3) Concernant Bekily et region :

      Je vous ai parlé de contrôle des naissances...
      Je vous ai parlé des NON investissements de l’état malagasy ( irrigation, puits, déplacements de populations...)

      4) concernant el nino : en observateur bien informé, vous avez du constater à quel point TOUT MADAGASCAR – excepté le sud aride – a été copieusement arrosé cette année...
      Qu’est ce qui empêche l’état malgache de déplacer ces populations vers des régions plus humides ?
      Manque de Terres ? Allons vous savez aussi bien que moi que Madagascar est un quasi no man’s land...

      Au final, vous vous retrouvez ENCORE dans la position de la VICTIME qui demande réparation pour EL NINO.

      Quid des émoluments ridicules de votre sénat, de vos députés, de vos ministres ?
      Quid de ...quid quid quid …
      ETC...ETC ?

      5) concernant le racisme inter ethnique :

      Est il vraiment nécessaire que je re dise des choses désagréables ici.. ?

      Vous et vos amis nous expliquez tous les jours que ce sont les français qui vous ont divisé pour mieux régner.

      Depuis que j’habite ce pays, et n’ayant pas connu la colonisation, je vis au jour le jour le racisme inter ethnique qui ne dit pas son nom..

      Aussi je suis au regret de vous dire que le quotidien vous donne tort...

      Le racisme est présent à un niveau inimaginable, et il est certainement un frein majeur au développement..Députés ou pas députés...

      6) concernant mon niveau d’anglais : la phrase que j’ai utilisé à l’époque , à savoir : « go back home to think again » est tirée d’un hymne écossais : FLOWERS OF SCOTLAND..
      Hymne magnifique qui raconte comment les guerriers écossais ont littéralement botté le Q de l’armée du roi Edward..

      Mais cela vous a échappé « my dear »...

      Allez pour le plaisir :

      https://www.youtube.com/watch?v=DG7Zizey43U

      Moi j’aime bien les écossais …

       :)

    • 2 août à 19:55 | walesa (#5863) répond à diego

      Diego, tout le monde vous comprend ! Sauf de ceux, à qui vous vous adressez ! Sinon, ils comprennent peut-etre, mais leur mauvaise fois les empeche de vous entendre et suivre vos conseils !

    • 3 août à 11:29 | Tsisdinika (#3548) répond à diego

      À l’intention d’olivier,

      Je vois que vous avez assez facilement pris la mouche à propos de cette image métaphorique de maladie virale à propos des relations malgacho-françaises. Pourtant, même en France, j’imagine qu’il y a encore des personnes qui se méfient comme de la peste des Allemands suite aux « événements » qui ont eu lieu il y a « déjà » 75 ans, même si certains n’ont pas vécu la guerre, et à fortiori. Pareil en Chine ou en Corée du Sud lorsqu’ils sont face à des Japonais. Pour ma part, j’ai déjà pardonné mais ne suis pas près d’oublier les environ 100.000 victimes de la pacification faite par Galliéni contre les « fahavales » au début de la colonisation, sur une population de 3 millions, sans oublier les dizaines de milliers de morts lors de la répression de 1947. Vous vous rendez compte qu’il y a toute une génération de Malagasy qui n’aura donc pas vu le jour en raison de ces massacres ? Quoi qu’il en soit, à leur libération, ni la Chine ni la Corée du Sud n’avaient été obligées d’apprendre le japonais ou d’attendre que les nippons viennent investir chez eux (après les avoir investis) pour réussir à s’en sortir ; et personne chez eux n’avait la nostalgie de la domination nippone, même au creux le plus profond de la vague.

      Comme je suis réaliste en ce qui concerne Madagascar, parce que malgré son pseudo-indépendance, ce pays a été paramétré d’avance pour rester dans le giron de la France, j’ai fait la démarche personnelle de m’ouvrir à d’autres cultures et trajectoires professionnelles au lieu de l’andafy pour lequel tout mon parcours scolaire me conditionnait. Vous parliez d’’Écossais. Un de mes mentors en est un. Comme on a appris à se connaitre plus ou moins depuis le temps, vous savez que je n’ai jamais vécu en France ou perçu vos aides sociales, etc. et je n’attends et n’espère rien de la France. Parler d’hypocrisie de ce fait est assez déplacé lorsque je vous donne du « mon cher » par politesse. Les formules de politesse ne sont pas à prendre pour argent comptant, vous le savez bien. Et surtout, on fait son hypocryte lorsqu’on a de la crainte ou qu’on espère obtenir quelque chose de quelqu’un. C’est le cas vous croyez ?

      Revenons au Kere et à vos questions :

      1) Je n’ai pas oublié. Le gouvernement doit investir mais il doit emprunter pour ce faire. Est-il solvable ?

      2) COP 21 : FRANCE, principal moteur ?

      - Pour le moment, le principal moteur tourne mais l’avion ne décolle pas. Trop de gros fumeurs en cabine. Le COP22 à Marrakech pointe son nez dans 95 jours. Pensée pour le roi Mohammed V, exilé par la France coloniale à Antsirabe.

      3) Contrôle des naissances...

      - Faut voir l’acceptabilité culturelle et le taux de mortalité à la naissance. Et vous dites vous-même plus bas qu’il y a encore de la place à Madagascar.

      4) El nino : déplacer ces populations vers des régions plus humides

      - Est-ce que ces gens accepteront d’être déplacés d’abord ? J’en doute fortement.

      Au final, vous vous retrouvez ENCORE dans la position de la VICTIME qui demande réparation pour EL NINO.

      - Tous les états insulaires et tous ceux démontrés scientifiquement comme victimes du changement climatique, vous en faites quoi ? Ce changement est maintenaint reconnu comme étant la conséquence des impacts sur la nature de l’activité de l’homme, blanc et jaune, pour être précis. C’est votre croissance et votre train et mode de vie, mais cette planète c’est aussi la nôtre. Vous polluez, vous payez. C’est pas nous qui l’avons inventé.

      Quid des émoluments ridicules

      Je ne commente pas le salaire des dirigeants parce que personne ne fait ce boulot par patriotisme. Savez-vous qu’un député est quasiment assiégé chez lui ou au parlement par toute sorte d’association pour parrainer, sponsoriser des événements communautaires, sportifs, religieux, corporatistes, etc. Croyez-vous qu’il peut envoyer tout le monde promener ?

      5) Racisme inter ethnique :

      Le racisme est un problème dans tous les pays multi-raciaux, multi-ethniques, multi-communautaires. Même si vous les Français du forum détestent qu’on évoque le cas de votre pays, parlons du racisme inter-communautaire en France. Ce phénomène existe et est latent en France, vous ne pourrez pas le nier. Tout comme le Sud de Madagascar, il y a des zones dites « difficiles » quasi-marginalisées correspondant à des « faciès » communautaires définis (Black Lives Matters Too in France). Il est patent que votre gouvernement a besoin d’investir davantage dans ces communautés (Valls avait eu la mauvaise idée des mosquées). La limitation des naissances n’est peut-être pas encore à l’ordre du jour ni l’éclatement et le déplacement de populations.

      À Madagascar, quoi qu’on en dise, la mayonnaise de la guerre tribale ne prend plus et la politique des races de Galliéni a vécu. Le spectre de la fameuse opposition Hauts-Plateaux - Côtiers ne resurgissent que lors des surenchères politiques, sans beaucoup d’effet. Encore une fois, je ne peux me substituer à tous les Malagasy mais en ce qui me concerne, je n’ai jamais pratiqué ni été victime de votre fameuse racisme inter-ethnique parce que je considère tous les Malagasy comme les miens.

  • 2 août à 19:31 | diego (#531)

    Bonjour,

    Qu’est-ce qui empêcherait Mr R. Hery d’appeler le président français et demander des milliers des tonnes des nourritures pour ces enfants du Sud ?

    Cela ne va pas ruiner le pays, et Mr Hollande répondra présent pour Madagascar !

    Si Madagascar était attaqué par une force étrangère, la France serait présente, je ne vois pas pourquoi, elle ne répondrait pas présente pour une crise humanitaire si Mr R. Hery sollicitait cette présence ?

    Les choses ne sont pas aussi compliquée ni excessivement complexe comme on veut la faire croire. Gouverner est difficile, rendre le pays gouvernable n’est pas compliqué !

    • 2 août à 20:50 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Bonjour Diego ,
      Si l’ONU constate que c’est une crise humanitaire qui existe dans le sud de notre Pays, nos Dirigeants peuvent interpeller tous les Pays membres de l’ONU et non exhorter uniquement la France à nous aider pour pallier ce grave problème ! Mr le Pdt Hollande a d’autres chats à fouetter et à nourrir en ce moment !
      Vous savez bien qu’un cortège de 4X4 de nos gouvernants est venu dans le sud pour donner des miettes de nourritures et de PPN mais cette solution tip top ne résoudra jamais le vrai problème du KERE ! « Opération bling bling » , disent certains . Le KERE a existé depuis belle lurette chez nous mais hélas aucun régime n’a jamais résolu ce désastre humanitaire !!??Incompétence, manque de solidarité , intérêts persos , avantages divers creusent encore et encore le fossé entre le Peuple et nos Dirigeants !

  • 2 août à 19:52 | vatomena (#7547)

    Merci pour le fil ,tsidinika
    Oui ,un superbe vatolahy dressé à Foulpointe m’aurait convenu mais il manque encore aujourd’hui. Il est certain qu« à l »époque transmettre une alerte ,une information pouvait prendre des jours et des jours .Averti tres tardivement ,le gouverneur de l’Ile de France jugea qu’il était trop tard pour secourir pensant que les esclaves étaient déjà tous morts ; Il se trompait .Arrivés en Ile de France ,les rescapés choisirent de ne pas revenir dans leur pays malgache. Ils étaient libres. Certains d’entre eux ,dont une mère et son fils baptisé Moise le jour de son arrivée,furent pris en charge par l’Intendant de l’ile de France .On recueillit des témoignages sur leur vie dans l’Ile de sable. «  »Entre temps, l’administrateur de l’Ile fut fortement critiqué,et des réflexions sur la traite des noirs et des condamnations furent portées en public par des scientifiques «  »

    • 2 août à 20:19 | vatomena (#7547) répond à vatomena

      vatomena
      Il est évident que l’histoire a un poids. Des siècles plus tard les français vénèrent encore l’œuvre des romains en Gaule Ils visitent les théâtres ,les arcs de triomphe ,les aqueducs ,les bains ,les cirques batis chez eux. L’abandon dans les lycées de l’étude de la langue latine est assez récente.

  • 2 août à 20:33 | aromedespoir (#8959)

    https://www.youtube.com/watch?v=Uc8aRbfo16k Ou êtes- vous pharaon de MADAGASCAR ?

  • 2 août à 20:39 | diego (#531)

    Bonjour walesa,

    Les politiciens Malgaches qui ont appris à gouverner et qui aiment leur pays me comprennent !

    Le PM actuel par exemple, est-il déjà aller dans le Sud depuis sa nomination ?

    Cette crise est connue depuis des mois...j’aime bien rappeler qu’en 2014 j’ai critiqué le président, déjà, d’avoir choisi d’aller en Israël alors que le KERE faisait de ravage dans le Sud, ....et qu’est ce qu’elle fait l’Assemblée, les élus ? Même pas capable de voter un budget :

    - on a un tel résultat quand on s’amuse à tripatouiller les Institutions et interpréter matin midi et soir la Constitution du pays.

    N’est-il pas ingénieux que toutes les transactions inimaginables fonctionnent avec efficacité à faire pâlir une institution régalienne occidental à Madagascar, en pleine crise institutionnelle SVP :

    - mais il semble que c’est challenge insurmontable pour le régime malgache de sauver la vie et l’avenir de quelques milliers d’enfants dans un pays qui compte à peine 22 millions d’âmes ? Comme si ces enfants étaient des somaliens qui se trouvaient à des milliers de km de la grande Île !!!!

    La moquerie est le reflet de l’ignorance nous dit-on !

    Je vous dis que si un bon matin le PM ou le président Français souhaite venir dans le Sud, nous allons assister certainement à une transhumance ordonnée des résponsables politiques malgache dans ce sens....

    ....et pas l’ombre d’une honte !!

    • 2 août à 21:43 | walesa (#5863) répond à diego

      Oui, Diego, croyons au miracle et à leur conversion ! Pour accelerer ce processus il serait necessaire, qu’ils prennent leur détente d’un mois au millieu du Kéré, loin de tous les axes routiers, si possible loin de quelques derniers puits pas encore asséchés !

  • 2 août à 20:41 | aromedespoir (#8959)

    • 3 août à 09:05 | walesa (#5863) répond à aromedespoir

      L’outilité de cette technique pourra nous apporter quelques progresses. Néanmoins la structure du sol au sud de Madagascar contient plusiers difficultés particulièrs dont : terre rocheuse, ou argileuse, dure à creuser, sables mouvantes, qui fait, que la nappe souterraine change souvent son lit (dans le profondeur de la terre !), la rarefication de nappes phréatiques, la profondeur

    • 3 août à 14:31 | aromedespoir (#8959) répond à aromedespoir

      Yes we can walesa ! Juste ajusté les fraises aux différents types de sol.

  • 2 août à 23:39 | diego (#531)

    Bonjour Mihaino,

    Mr R. Hery est le président de ce pays aujourd’hui. À ce titre, il est, me semble-t-il, le premier responsable du KERE, comme il est le Chef des Armées, et premier responsable de l’intégrité des territoires Malgaches :

    - il y a rien là qui pourrait dédouaner des anciens résponsables politiques dans le pays.

    Il faut que les élus dans ce pays assument un peu leurs résponsabilités respectifs. Les élus ne peuvent pas continuer à exhiber l’étendu de leurs pouvoirs et exploiter merveuillement bien leurs prérogatives et plus personne, c’est la faute des anciens, des ex, quand le peuple a besoin d’eux....et ces personnes pensent déjà aux prochaines élections, des millions vont inonder le pays durant la campagne électorale....ce qui veut dire qu’il y a des milliards à gagner à Madagascar...

    Je pense à la France, c’est le seul pays qui ne va pas se formaliser si les autorités compétentes du pays ou le président Malgache font appelle à elle. Tous les structures politiques et économiques de Madagascar sont des héritages de la colonisation, cela facilite beaucoup de choses. Et si les dirigeants successifs n’ont pas jugé nécessaire de les changer, ce qu’ils ne sont pas mauvais. La France mettra à peine 12h pour nourrir des milliers d’enfants, l’ONU et ses membres mettront 6, 8 mois pour venir dans Sud :

    - c’est à dire après des centaines de morts !

    Une vie sauvée est une vie sauvée.....si l’Inde, ou la Chine ou d’autres pays arrivaient avec des tonnes des nourritures, ils sauveraient des milliers d’enfants !

    Un 4X4 sauvera des milliers des enfants du Sud, un seul.

    Mais vous savez, je n’en veux pas à ce président, le Sud, ce n’est pas chez lui, cela ne peut pas l’interpeller, le toucher :

    - en fait, j’en veux plus à Monja, à Vital, le Sud avait là, me semble-t-il des gens pour faire de lobbying pour le Sud.

    • 3 août à 00:41 | Jipo (#4988) répond à diego

      « Mais vous savez, je n’en veux pas à ce président, le Sud, ce n’est pas chez lui, cela ne peut pas l’interpeller, le toucher : » ???

      Moralité & quelle moralité , je suis de sabotsy , les autres peuvent crever !!!
      Avec une mentalité pareille , on est assuré d’ avoir l’ avenir de me-de que l’ on mérite, mais comme ce n’ est pas le notre mais bien celui du voisin, on s’ en tape ...
      On « ne peut lui en vouloir, » il est président non pas de tous les Malgaches, mais juste de son trou de Sabotsy Namehana , les autres : ils peuvent crever , on « ne peut lui en vouloir » : il ne savait pas ..
      Par contre les magasins sur l’ élysée , ça n’ est pas non plus « chez lui » mais on « ne peut lui en vouloir que ça le touche », lui au portefeuille et sa femme : pour son look , « touchant » show🍍 - chaud devant !

  • 3 août à 00:32 | walesa (#5863)

    Diego,
    Votre projet d’endetttement de Madagascar pour aller en avant merite une plus grande attention ! Mais à condition de l’adapter et l’encadrer dans le moindres details à notre situation.
    Donner de l’argent pour renflouer les caisses vides de l’Etat me semble egal à jeter les perles aux porcs ! Vu l’état d’esprit de nos incapables gestionnaires ce sera l’argent perdu (gagné par quelques uns malintentionnés), et je suis evidemment contre !
    Je suis plutot pour le financement à grande echèlle de nombreux projets d’utilité publique comme des barrages hydro-agricoles ou celui d’une pipeline approvisionante la region du sud en eau ! L’exoneration de taxes douaniers sur materiel agricole subventionné par les bailleurs de fonds sera aussi bénéfique au monde rural moyenageux ! La privatisation de la Jirama, Air Mad et autres s’impose... Etc etc...
    Il sera tjrs plus facile d’obtenir un quelconque investissement bien encadré, que d’obtenir une aumone pour remplir les caisses vides de l’Etat et soutenir le status-quo actuel dans la gestion du Pays. Et bien un tel endettement me plait !
    Bonne soirée et bonne nuit !

    • 3 août à 00:48 | Jipo (#4988) répond à walesa

      Mais ce sont des investissement pas encadrés qui sont souhaités, car les projets d’ utilité publique, non seulement ils s’ en tapent copieusement, mais par altruisme les laissent à leurs successeurs, vous n’ avez pas tout compris : vous n’ avez pas Free ☎️ ?

  • 3 août à 01:26 | route66 (#9604)

    porofoy amiko hoy ilay ranga izay fa mahantra ny malagasy . raha io sary io no haseo @ i Heryjao dia hoy izy oe : jereo ny kibony fa zaza voky tsara ireo fa tsy mijaly @ anoanana .

  • 3 août à 01:58 | diego (#531)

    Bonjour walesa,

    Les politiciens malgaches prennent les responsables des Institutions internationales pour des incultes. Ces mêmes politiciens ont reçu avec honneur les fonctionnaires de la SADC, notamment un ex-président mozambicain et diplomate, médecin de formation, durant la transition !

    Je n’ai pas raison, comme je dis, cela n’est pas sorti de ma cervelle. L’endettement, massif, c’est la seule manière pour développer le pays. Cela a été prouvé, et quel pays ne s’endette pas aujourd’hui ?

    Personne ne va donner de l’argent à Mr R. Hery, pour ses beaux yeux !

    Je répète, toujours et encore, il faut revenir vite aux fondamentaux. Mr R. Hery et le président aujourd’hui, demain ce serait quelqu’un d’autre, les élus c’est la même chose :

    - mais comment aider et qui veulent nous aider si le pays n’a pas les Fondamentaux, État, Constitution et Institutions !

    On peut me prendre pour un fou.....avec le temps, on verra bien qui serait le véritable fou.....si les bailleurs des fonds seraient assez fou pour aider un pays dans lequel ce serait les groupes des Mafias locaux qui gouverneraient le pays.

    Mais bien sûr que si le pays rentre dans l’ordre, redeviens un pays normal, il est plus facile de lui venir et de lui apporter de l’aider, et il serait plus facile pour les élus de s’attaquer aux gros travaux pour développer le pays :

    - il serait alors possible pour le pays de s’endetter.

    Si un jour l’État français s’engage à l’électrification du pays ou à financer des formations....accepté par l’État malgache, c’est des contrats entre deux États :

    - les petits malins ne pourront pas empêcher ces projets, ils iront jusqu’au bout, ou l’État français se retire en cas de force majeur, coup d’État par exemple, arrêt des travaux donc, il n’y aura pas un centime qui se baladerait dans les poches des x élus !!!!

    Maintenant si les travaux allaient jusqu’à leurs termes, ahhh, il y aurait de l’argent qui vont se balader dans les poches des uns et des autres, mais on s’en fiche, les travaux sont allés jusqu’à leur terme, n’est-ce pas. Autrement dit, la corruption, c’est comme l’erreur, on pourrait seulement l’atténuer, pas la faire disparaitre totalement, impossible !

    • 3 août à 03:44 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à diego

      Pour certains Incultes du Forum MT , c’est et encore et toujours LA FRANCE qui est leur référence en matière de VOLA ( financement)..... le réflexe des « colonisés » est tellement encré dans les tsinaimainty

      Alors que cette FRANCE BEVOLA TALOHA (anciennement riche) n’a plus de AUCUN SOUS maintenant pour résorber son CHOMAGE HOLLANDESQUE et si par hasard , ils en aurons des SOUS un jour , VALLS préfère plutôt financer la construction des MOSQUÉES partout en France mais pas jeter dans les forets de Cactus du SUD .....

      Le Keré dans le sud est une chose mais LA PATHETIQUE CONFUSION FRANCAISE QUI S’ISLAMISE avec les SOUS de VALLS est aussi une autre.......
      BB

    • 3 août à 07:20 | Dadabe (#9116) répond à diego

      A l’attention de Boris BEKAMISY

      « Pour certains beaux esprits islamophobes du Forum MT, c’est et encore et toujours LA FRANCE qui les obsède. Sans doute un ancien réflexe de « colonisé » en mal d’une idée originale et, surtout d’une information vérifiée »... (C’est un petit plagiat que je m’autorise avec quelques nuances...).
      Plus sérieusement, Boris, dire que la France ne peut plus résorber son chômage parce qu’elle n’a plus d’argent, est une bêtise. La création d’emplois ne dépend pas de l’argent de l’Etat et, pour l’instant, la France indemnise ses millions de chômeurs (tous les pays ne peuvent en dire autant). Ce que vous dites est donc faux. Tout comme les « mosquées » financées par Valls. Lisez vos journaux du matin : Hollande vient précisément de refuser le financement public de toute mosquée. L’idée de Valls est donc tombée à l’eau.
      Sur MT.com, si, comme votre pseudo semble l’indiquer, vous avez des origines malgaches, parlez donc un peu de Madagascar et laissez tomber la France où il me semble que vous vivez mal, et même très mal, loin de vos origines et en proie aux peurs irrationnelles de ceux qui n’ont pas tout compris des idéologies d’un autre temps. Si vous n’êtes pas Malgache, alors parlez de la France ailleurs et adhérez tout de suite au Front National, vous y trouverez d’autres beaux esprits...

  • 3 août à 05:08 | diego (#531)

    Bonjour,

    Les enfants du Sud qu’on parle aujourd’hui. S’ils sont mille aujourd’hui, combien resteront en vie demain, dans un, deux, six mois.

    Amplement suffisant, à mon sens, pour ne pas s’éparpiller, se concentrer comment tacler cette crise grave. C’est le Sud aujourd’hui, mais à qui le tour demain. Le pays a d’autres problèmes aussi graves que le KERE !

    S’il y avait le KERE dans le Sud, si on parlait de KERE dans le Sud, ce qu il y aurait un problème de leadership dans le pays ? En tout cas, c’est mon avis !

    On dit que c’est problème ne date pas d’aujourd’hui, ce qu’on peut être traduit mot à mot :

    - Mr R. Hery, le KERE, non seulement vous en êtes pas responsable, mais vous ne pouvez pas résoudre ce problème !

    On sait et on voit le résultat de cette attitude vis à vis de la réconciliation, le pays est instable.

    Il y a urgence, il faut faire vite pour sauver de vies. Et il y a le long terme ! Cela s’appelle développement. Comment addresser ce problème de KERE nationalement ?

    J’ai dit souvent qu’aucune grande ville n’a de budget dans le pays, le pays n’a pas de budget !

    Comment peut-on gouverner le pays dans cette condition ? Prétendre qu’on gouverne le pays sans le moindre budget ? Cela va être sportif, parce que les choses ne vont pas s’arranger.

    La Francophonie va masquer beaucoup des problèmes et des frustrations. Ces frustrations continueont à faire surface ponctuellement aussi longtemps que le pouvoir est incapable de tacler les problèmes auxquels le pays doit faire face !

    Un pays indépendant, incapable de faire face à un KERE sur son territoire ? En plus l’alerte vient de l’extérieur, mettant en évidence l’irresponsabilité les dirigeants pour bien les humilier !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 243