Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 1er octobre 2016
Antananarivo | 18h18
 

Economie

Filière vanille

Une baisse de qualité

samedi 20 juin 2015 | Randria M.

La filière vanille connaîtra une baisse de 50% de production cette année 2015, selon le groupement des opérateurs économiques dans ce secteur. Si l’année 2014 a été une campagne prospère avec 2 000 tonnes de vanille exportées, les prévisions pour cette année sont aux environs de 1 000 tonnes. Cela est dû au changement climatique, plus précisément au passage des cyclones dans les zones productrices, ce qui a causé la chute précoce des gousses de vanille. Il y a également la baisse du taux de floraison ; tout ceci a affecté la qualité de la plante.

Les craintes se sont donc avérées justes, malgré la hausse du prix de la vanille annoncée la semaine dernière. Le prix du kilo de vanille est monté jusqu’à 300 000 ariary ; habituellement le prix est à près de 150 000 ariary. Certains opérateurs espèrent vivre une campagne florissante car les demandes s’accumulent déjà. D’ailleurs, c’est l’un des problèmes dans l’exportation de la vanille car les offres n’arrivent pas à satisfaire la demande. Il y a aussi l’utilisation des moustiquaires imprégnées de pesticide qui peut affecter les plantes car la vanille est une plante très sensible.

Les clients internationaux sont très stricts à l’égard de la qualité de ces produits. Ceux de Madagascar ont toujours été admirés par les industriels de l’arôme naturel avec leur parfum doux et leur qualité unique.

La vanille est originaire des forêts tropicales d’Amérique centrale et du sud ; d’abord introduite à Madagascar en 1880, particulièrement à Nosy Be, elle s’étend vers les autres régions où la « vanilla planifolia » est la plus cultivée. Les chercheurs ont ensuite créé des variétés hybrides : « Manitra Ampotony » et « Tsy Taitry », avec une haute teneur en vanilline, plus coriaces et productives, résistant également aux maladies.

Mesures de contrôle

Pour ne pas perdre la réputation de la vanille de Madagascar, le ministère du Commerce a déjà pris des dispositifs de contrôle auprès des opérateurs, en faisant connaître les critères sur le marché international et en surveillant les conditions de préparations : propreté, accès à l’eau, mode de transformation, matériels.... Même les transporteurs en mer sont soucieux, si les produits présentent une quelconque humidité, cela pourrait abîmer leur conteneur.

Rappelons que Madagascar est le deuxième exportateur de vanille après l’Indonésie. La zone la plus productrice est la région de SAVA où neuf opérateurs économiques sur la vanille œuvrent officiellement. C’est une filière qui nécessite un énorme investissement. Normalement, l’ouverture de la campagne de récolte de la vanille devrait commencer le 7 juillet pour cette année 2015.

18 commentaires

Vos commentaires

  • 20 juin 2015 à 10:03 | olivier (#7062)

    Beaucoup de blabla pour pas grand chose.

    Pourquoi la vanille 2015 tiendra t elle plus du Haricot Vert que de la Vraie Vanille ?

    Tout simplement parce qu’il n’y a plus d’état !

    Tous les margoulins ont collectés d’avril à Mai, alors que la maturité réelle devrait conduire à collecter de juillet à septembre..!!

    Maires, chefs de regions CORROMPUS par des opérateurs Indo Pakistanais, ou quelques loustiks impliqués dans le BDR, et qui financent des petites mains un peu partout..
    L’arnaque consiste à faire du « potch » : stocker sous vide des vanilles vertes immatures, echaudées et séchée à la va vite...pour les revendre comme vanille « soit disant vrac » quelques mois apres..
    L’ETAT LAISSE FAIRE !!

    Oui Messieurs-Dames, la vanille 2015 est à l’image du pays : totalement Immature, et gangrenée par la corruption..

    Inutile de parler de climat et autres balivernes pour justifier l’injustifiable..

    En agronomie il n’y a pas de secret, si le fruit est cueilli avant maturité, il est DÉGUEULASSE !

    Enfin bon..inutile de s’énerver...çélafôteauxcyclones

    • 20 juin 2015 à 10:44 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Vous êtes bien pessimiste cher ami ! Pourtant l’auteur de l’article nous apprend que (tenez-vous bien ! ....et sarcasmes interdits svp !)

      « le ministère du Commerce a déjà pris des dispositifs de contrôle auprès des opérateurs, en faisant connaître les critères sur le marché international et en surveillant les conditions de préparations : propreté, accès d’eau, mode de transformation, matériels.... Même les transporteurs en mer sont soucieux, si les produits présentent une quelconque humidité, cela pourrait abîmer leur conteneur. » XMDR !

      Vous voyez bien que le ministre est en première ligne du combat pour la qualité et l’intégrité de la filière ! A mon avis il a dû descendre moultes fois sur le terrain pour s’assurer en personne que ces instructions sont suivies à la lettre !

      Bon d’accord l’article ne nous donne aucun détail sur ces fameux « dispositifs de contrôle », mais j’imagine qu’ils comprennent également le versement en liquide d’une contribution volontaire et régulière aux bonnes oeuvres du ministre de tutelle que ce dernier reverse fidèlement au père pedro !

      Vous voyez bien que y a pas de quoi s’inquiéter : tout va bien ....souriez ! c’est bientôt le 26 juin !

    • 20 juin 2015 à 11:17 | Isambilo (#4541) répond à Paulo Il leone

      Toujours le black out sur ce fameux curé ?

    • 20 juin 2015 à 11:34 | Paulo Il leone (#6618) répond à Isambilo

      si ça vous intéresse fouillez un peu et je suis sûr que les langues se délieront pour vous parler la belle batterie de casseroles qu’il trimbale ....

    • 20 juin 2015 à 11:50 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      1) ces dispositifs ne concernent QUE les exportateurs : donc tous les margoulins qui bricolent à droite et à gauche continueront leurs « bonnes pratiques. »
      Ils revendront ensuite aux zexportateur Karana et/ou BDR , leur mairde, moyennant un ptit billet aux zotorités..
      OUALA

      2) J’apprends par cet excellent article que L’indonesie est N°1 devant Mada..

      Vraiment n’importe quoi...

      AU SECOURS

    • 20 juin 2015 à 17:01 | Stomato (#3476) répond à olivier

      Voir : http://www.planetoscope.com/Flore/1345-production-mondiale-de-vanille.html

      Ou encore : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vanille#Production_et_consommation_mondiales

      Ce site est surtout commercial... http://www.trimeta-agrofood.com/fr/node/95

      Quoiqu’il en soit les données citées sont sujettes à caution. L’on sait bien le degré de fiabilité des données gouvernementales de tous les pays. Les données commerciales sont des secrets jalousement gardés.
      Le plus mauvais est la réglementation européenne (et US ?) sur l’étiquetage des produits alimentaires contenant des arômes...
      De nombreuses marques surfent sur le nom de Madagascar et sur le nom vanille quand bien même le produit ne contient rien qui vienne de Madagascar. C’est la conséquence directe de décisions qui datent de 1972 et des quelques années suivantes.

    • 21 juin 2015 à 11:22 | olivier (#7062) répond à Stomato

      Bonjour

      Depuis plus de 10 ans, Mada est et demeure le N°1 en terme de volume : il n’y a aucun doute à ce propos.

      La vanille d’Indonésie est un « produit différent » : pour des raisons climatiques et de durée du jour ( éloignement des tropiques), elle n’atteint pratiquement jamais le stade de maturité requis permettant d’atteindre des taux de Glucovanilline satisfaisants ( le précurseur de la vanilline).

      Mais nos Zamis margoulins cueillent désormais la vanille à 6-7 mois de maturité, lorsqu’il en faudrait 8.5 à 9 pour parvenir aux standards d’antan..

      Et oui...
      Bientôt la vanille gasy ne sera qu’un bâton mairdeux...comme la vanille indonesienne..

      célafôteauxcyclone et à Gallieni ?

      pitoyables...

    • 21 juin 2015 à 12:52 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Comme je suis béotien en la matière... quel est donc l’intérêt de ces margoulins de cueillir le produit trop tôt ?

    • 21 juin 2015 à 13:00 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      1) Dissimuler la mairde dans le « moyen » : ni vue ni connu je t’embrouille
      2) faire monter les prix pour écouler d’anciens stocks de 2013-2014
      3) blanchir l’argent du bdr
      4) acheter AVANT ceux qui font attention à la qualité des produits ( ces kons ...)

      J’oubliais !

      5) payer des journalistes pour faire monter la sauce du « oulala les prix vont monter »

    • 21 juin 2015 à 13:09 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      OK pigé !

    • 21 juin 2015 à 13:24 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      T’as rien pigé Paulo !

      Tout cela célafôte :

      - aux cyclones
      - à gallieni
      - aux brics qui ne veulent pas investir
      - à Total

      Et le pire ?

      C’est qu’il y a des Trou du Q qui dirigent des ONG pour « défendre » l’opprimé..

      Bah vi..

      y a des sous pour aider le pov mar’goulin qui a beaucoup souffert et qui te la met profonde..

      Dette de colonisation à ce qu’il parait..

    • 21 juin 2015 à 14:54 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Pas grave !! Un p’tit culte de réconciliation le 26 juin .....et tout ça va s’arranger illico presto ! Faut faire la fête !

    • 21 juin 2015 à 14:58 | pchamp (#9049) répond à olivier

      je suis d’accord à 100°/° avec votre commentaire.Les personnes qui font ce genre de pratiques vont mettre en péril dangereux notre filière vanille.Elles voient à court terme les choses mais à long terme ces pratiques vont tuer la filiére vanille et mettre en péril toute une région où les gens vivent grace à cette vanille.On connait ces gens du BDR qui participent à ce péril en payant des personnes pour acheter leur vanille.Malheureusement l’état ferme les yeux car certaines personnalités de l’état sont corrompues avec cet argent du BDR.

    • 21 juin 2015 à 15:15 | kozobe (#7754) répond à olivier

      Bonjour Olivier,

      Globalement d’accord avec votre analyse en ce qui concerne toutes les magouilles et spéculations qui existaient, qui existent et qui existeront autour de ce produit de rente. C’est vraiment le produit rêvé pour les pro des gains faciles et opportunistes de tout acabit : le retour sur investissement est des plus intéressants. Et on se bouscule au portillon (selon le terme consacré) pour avoir sa part (j’étais tenté de faire un jeu de mot mais j’ai pu me retenir). C’est ainsi qu’on voit le nombre des « collecteurs » se multiplier, et ils sont prêt à tout pour « collecter » le plus possible. D’où le fait de proposer aux paysans de récolter avant complète maturité. S’ils refusent, encourager carrément le vol sur pied par les désoeuvrés délinquants du village, amenant ainsi, par la force des choses, les producteurs de base à cueillir les gousses précocement pour sauver ce qui pourrait l’être. Et la boucle est bouclée.

      En fait le problème de qualité tient plus de la bonne pratique que des phénomènes climatiques, du moins ces phénomènes n’expliquent pas tout. Ceci est vrai pour la quantité par contre.

      Quant à la période de maturité des gousses, elle varie d’une région à une autre. Par exemple dans le nord-ouest (régions de Sambirano et Nosy Be),les gousses arrivent à maturité plus précocement (mai, juin) qu’au nord-est.

    • 21 juin 2015 à 16:35 | olivier (#7062) répond à kozobe

      Kozobe

      Je vois que nous sommes d’accord sur l’essentiel, et c’est bien là le plus important .

      Concernant la vanille D’Ambanja, ce qui la rend plus précoce est très simple :

      1) la periode de fécondation est traditionnellement avancée ( septembre...or septembre + 8.5 mois = juin pour la collecte) : un véritable cultivateur de vanille doit tenir un cahier de fécondation ( QUI LE FAIT ? LOL)...là ou la fecondation sur la cote ’est s’étend de septembre à decembre ( comprenne qui pourra)..
      2) un climat plus chaud et humide que la côte est..et plus marqué..

      Quant aux « collecteurs » qui se multiplient..

      Vous avez bien évidemment raison..

      Les ministères tapent sur les exportateurs...encore raté !

      Kozobe..le problème de gestion de la qualité implique l’état..

      Dans un état de non droit, les margoulins s’amusent...ils payent les chefs de régions, les ministres (etc..)..les gendarmes aux barrières de pluie.. CEPALEURFOTE

      Dans un état ou les chef foKontana ne savent ni lire ni écrire..que peut on espérer de politicien voyous, arrosés par des « français » qui ne sont en fait que des karana ( OUPS) ...ou des malagasy bien GRAS, qui ont su profité du système..?

      le drame, c’est que les paysans cedent aux pressions : si tu ne cueilles pas, tu seras volé..tu seras tué..

      Nous pourrions parler d’autres produits Kozobe..

      le seul produit qui m’inquiète dans ce pays, c’est l’absence totale de volonté de changer..

      Amicalement

      OR

    • 21 juin 2015 à 16:38 | olivier (#7062) répond à pchamp

      Nos échangent n’intéressent personne cher ami..

      Ce qui compte ici, c’est d’avoir un SEZA...

      Amicalement

      OR

    • 21 juin 2015 à 16:50 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      Et dire que tous les grands zommes de ce foury - hum ne se doutent pas une seule seconde que le pays tout entier est en train de sombrer dans les abîmes..

      FAISONS LAFETY !

      LAFETy Bé !!

      YEKA

    • 21 juin 2015 à 19:34 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      A dix mille kms de là, j’ignorais à quel point le futur de la filière vanille est précaire ; et si j’ai bien compris vos explications, en danger de mort, à court terme !
      Hélas ! ces comportements suicidaires ne se limitent pas à la seule filière vanille et ils datent pas d’aujourd’hui !
      Et on ne voit aucun signe d’une quelconque prise de conscience de la gravité du problème de la part des Malgaches, et encore moins sur ce forum où la plupart des intervenants aiment gloser et plastronner, mais surtout pas réfléchir et se remettre en question.

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 285