Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 13h26
 

Société

Circulation urbaine

Un signe de main de l’agent de la circulation

mardi 24 mai | Yvan Andriamanga

Depuis le terrible drame survenu la fin du mois d’avril, les agents responsables de la sécurité de la population sont de plus en plus stricts. En effet, le contrôle des papiers comme les visites et les patentes des véhicules (surtout pour les transporteurs tels que les taxis, les taxis-brousse et les bus) sont de plus en plus rigoureux. Pourtant, nombreux sont aussi ces agents qui profitent de la situation. En effet, certains font ces contrôles, uniquement pour vous mettre dans l’embarras ou que vous admettiez que vous êtes dans une situation irrégulière donc passible d’amendes : même si vos papiers sont en règle, ils trouvent toujours la petite bête pour vous « convaincre » de leur verser une petite « contribution ». Du coup, les conducteurs sont sujets à des doutes perpétuels dans les rues.

« Les agents de la circulation ne se donnent plus la peine de suivre les normes. Ce qui fait que chaque fois que je sors, même si mes papiers sont en règle, c’est quand même désagréable de sursauter chaque mètre car ils vous arrêtent tout le temps.

De plus, on ne sait plus ce que ces gars-là veulent : « ils ne vous pointent même pas du doigt comme le règlement l’exige mais pointent directement un coin ; et si vous avez la malchance de ne pas être devin ou si vous n’avez pas compris ce que ce geste signifie et que vous décidiez de ne pas vous arrêter, croyez-moi, vous aurez de sacrés ennuis ! Normalement, s’ils veulent vous stopper, ils doivent lever une main, vous pointer et ensuite pointer l’endroit où vous devez vous arrêter non ? Ici, rien ne suit les normes ! » Dixit monsieur Aimé, chauffeur de taxi.

Donc, chers conducteurs, soyez attentifs, cultivez votre don de devin au moindre signe de mains de ces agents ! D’après les supérieurs de ces agents de la circulation, il faut aussi que les usagers de la route, plus particulièrement les conducteurs de véhicules respectent le code de la route et prennent soin de l’état de leur véhicule. Ils appellent aussi les usagers à ne pas accepter et à dénoncer les mauvaises pratiques de corruption car aussi les corrupteurs que les corrompus sont coupables et sont sanctionnés des mêmes peines.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 24 mai à 11:01 | walesa (#5863)

    « corrupteurs et corrompus »... Bien, bien...
    L’avenir pour eux est radieux ! Car les futurs agents dans le rang de gendarmes et de policiers sont actuellement tous (ou presque !) les élèves grace au gros bakchich payé aux grands chefs éxaminateurs ! Et peu importe, s’ils n’ont pas une capacité intellectuelle, morale ou meme physique !
    Ce qui est sur, qu’au travail, ils vont se servir de leur position dominante aussi bien, que leur grands chefs pour en tirer le profit !

  • 24 mai à 11:15 | Vohitra (#7654)

    Il ne faut pas trop exiger de ces honorables policiers quand même, avec ce froid hivernal et l’antipathie croissante envers eux de la part des usagers, et les carences éthyliques aidant, ils deviennent nerveux et doivent bouger tout le temps les mains afin de se réchauffer et assurer une meilleure circulation sanguine

    • 24 mai à 12:18 | rakoto-neutre (#8588) répond à Vohitra

      Mais ces gestes devront être réglementées, tous les chauffeurs ne sont pas devins.
      N’empêche que la plupart d’eux sont là pour vous soutirer de l’argent

    • 24 mai à 12:20 | rakoto-neutre (#8588) répond à Vohitra

      Mais ces gestes devront être réglementées, tous les chauffeurs ne sont pas devins.
      N’empêche que la plupart d’eux sont là pour vous soutirer de l’argent

    • 24 mai à 15:24 | Vohitra (#7654) répond à rakoto-neutre

      N’avez vous pas pu bien saisi le sens de mon post ?
      Je veux dire qu’avec ce froid hivernal, une ou deux botakely de rhum ne leur suffisent plus à rester au chaud, et qu’ils doivent bouger tout le temps leur main pour assurer un flux sanguin optimal sinon leur cerveaux vont geler, le hic c’est qu’ils n’arrivent plus à bien coordonner leur mouvement, et ils doivent arrêter de temps en temps des voitures afin de pouvoir se procurer des tsakitsaky après

    • 24 mai à 16:56 | rakoto-neutre (#8588) répond à Vohitra

      Je saisis bien maintenant. Ces policiers sont tous des buveurs et même des alcooliques, pourquoi ? Ils ont du sang dans leur alcool.

  • 24 mai à 12:38 | Jipo (#4988)

    Ce signe de main est simplement un bonjour, évitant à l’ intéressé de hurler pour que les chauffeurs vitres fermées : l’ entendent .
    C ’est aussi pour manifester sa présence inutile et éviter de se faire écraser, bien que l’ on en écraserait 2 ou 3 et plus un adepte ne se présenterait au poste : on pourrait enfin circuler librement et puisque hery est au faite de la modernité d’ un pays développé qui se respecte, manque pour parachever cette dernière et compléter les horodateurs : installer des caméras de surveillances à chaque carrefour et si ça marche bien dans quelques mois , y rajouter l’ option : verbalisante, mettant au passage tous ces racketteurs hors « circulation » ...

  • 24 mai à 12:43 | takaka (#8449)

    Les ripoux ! Vous avez vu les nouvelles en France ?
    C’est pire à Mada surtout durant le Tetezamita. Des policiers qui tuent un Magistrat, un officier supérieur de la Police Judiciaire, en pleine rue et devant tout le monde à Tuléar !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 422