Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 14h15
 

Transport

Transport aérien

Un salon VIP spécial à Ivato sur la demande des députés

mardi 11 novembre 2014 | Léa Ratsiazo

Le ministre du transport Ulrich Andriatiana avec son staff et quelques députés ont inauguré ce 10 novembre une nouvelle infrastructure au sein de l’aéroport d’Ivato. Il s’agit d’un nouveau salon pour les hautes personnalités, selon l’explication du ministre du transport, où elles pourront être fouillées en toute discrétion. « Nous sommes des élus et nous avons nos honneurs et des rangs à tenir, expliquent les députés présents. Raison pour laquelle nous avons exigé ce genre de structure ». Ce genre de structure existe dans tous les aéroports du monde, d’après le ministre et fait partie de l’outil de la sûreté aérienne. Tout le monde doit être fouillé, qu’il soit ministre ou député, cela fait partie des exigences de la sécurité aérienne internationale. Comme les députés n’ont pas eu satisfaction pour les passeports diplomatiques pour toute la famille, au moins ils ne se mélangeront plus avec les simples citoyens à l’aéroport international, leurs honneurs sont en jeu !

En attendant, Air Madagascar n’est pas encore sorti de la zone de turbulence, il lui reste encore quelques 80 imperfections à rectifier pour pouvoir prétendre sortir de la liste B de l’Union européenne. C’est déjà un grand pas, car au moment de la sanction, il y avait 800 points à rectifier selon le ministre. Mais on ignore encore si ces imperfections seront rectifiées d’ici le passage des experts de l’Union européenne prévue au mois d’avril 2015 en principe.

32 commentaires

Vos commentaires

  • 11 novembre 2014 à 09:24 | olivier (#7062)

    Je pense que ces députés devraient exiger la gratuité totale de leurs voyages avec Air Mad (en incluant les membres de leur famille - cousins inclus - maîtresses inclues).

    La crème des zélites qui voyage avec la creme des compagnies aériennes...

    800 Non conformités...

    LOL

    • 11 novembre 2014 à 21:12 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Fallait oser... la citation du jour : « Nous sommes des élus et nous avons nos honneurs et des rangs à tenir (SIC).. expliquent les députés.« Et le prix Nobel de la q.on.ne.rie indélébile va aux »honorables" dépiote malagasy !

  • 11 novembre 2014 à 11:17 | Isambilo (#4541)

    Un aller simple vers les « Ile éparses » et sans fouilles.
    Est-ce qu’ils savent au moins ce que signifie VIP ? Ils produisent quelle richesse ? Qu’est-ce qu’ils ont comme pouvoir ? La plupart ne savent même pas quelles sont leurs fonctions.
    Un salon pour prendre un avion à hélices.
    Les seuls à avoir gagné quelque chose dans tout ça, ce sont les aménageurs.

  • 11 novembre 2014 à 11:17 | tanguy37 (#7699)

    Pas d’autres choses a faire ,de plus urgent ?

    • 11 novembre 2014 à 11:55 | Isambilo (#4541) répond à tanguy37

      Si, un salon VIP à l’aéroport international de Bekily pour le député du coin qui sera reçu par une garde d’honneur composée par les « dahalo répentis » armés de leurs angady.
      C’est pas beau ça ?

  • 11 novembre 2014 à 11:59 | betoko (#413)

    ils se prennent pour qui ces députés , sont ils sortis de la cuisse de Jupiter ? En tout cas que je n’en croise pas un à Roissy , Oseront ils dire à la PAF ou la la douane française qu’ils sont des députés malgaches et de ce fait ils vont leur dire « Vous n’avez pas le droit de nous fouiller devant tout le monde » ?

  • 11 novembre 2014 à 12:10 | Rakotomenatra (#6912)

    Un salon VIP pour être fouillés en toute discrétion et pouvoir plus discrètement graisser la patte aux fouilleurs pour fermer les yeux devant les quelques kilogrammes d’or, de tortues et lézards protégés etc...

    Ils n’ont vraiment honte de rien !!!

    • 11 novembre 2014 à 12:54 | betoko (#413) répond à Rakotomenatra

      Cela vous étonne ? Ils ne sont pas à un scandale près . Il y a à peu prés deux mois de cela j’ai coincé un député avec sa 4X4 V8 en sens interdit dans un embouteillage , le bougre me demanda de m’écarter , j’ai dit NON
      Voyez ce qui se passe à l’assemblée nationale , il y a un pédophile , un trafiquent de bois de rose , sans parler des magouilles achat de voix
      Rien ne m’étonne plus à Madagascar .Cela dépasse l’entendement

  • 11 novembre 2014 à 12:50 | tsimahafotsy (#6734)

    . . « Nous sommes des élus et nous avons nos honneurs et des rangs à tenir, expliquent les députés présents. Raison pour laquelle nous avons exigé ce genre de structure ».
    Ces VIP, (Voyou Inutile Pourriture) de depiote ont le sens des honneurs mais pas de l’honneur !
    Quelle honte pour nous Malgaches d’avoir élu des représentants pareils !
    Élimination de cette assemblée de nouilles et remise du pouvoir législatif et consultatif aux fokontany et fokonolona plus près du peuple !
    Revenons aux fondamentaux de nos institutions politiques et sociales d’avant la colonisation !
    A tous ceux qui voient toujours ailleurs un modèle politique à transposer à Madagascar, je recommande la lecture de Gustave Julien, Administrateur des Colonies et Professeur à l’Ecole Coloniale de Paris sur les Institutions politiques et sociales de Madagascar :
    - Je cite :
    ( ...Nous ne croyons pas émettre un paradoxe en affirmant que la civilisation malgache pourrait offrir à nos sociologues actuels bien des leçons profitables.
    Le principe d’autorité, délégué par le souverain aux chefs de castes, de tribus, de clans, et jusqu’aux chefs de famille et aux aînés, maintenait, du haut en bas de l’échelle sociale, une discipline dans laquelle on démêle un curieux amalgame d’absolutisme et d’esprit démocratique... Les fokonolona ont comme privilège un droit de basse justice pour le règlement de tous les conflits civils ; leurs décisions acquièrent, sauf recours à une juridiction supérieure, la force de la chose jugée... De l’ensemble des lois édictées se dégage un évident respect pour la personne et la vie humaine ainsi que pour la propriété individuelle... Le droit à la vie est inscrit en toutes lettres là où il est dit que « ce n’est pas voler que de cueillir les fruits de la terre pour rassasier la faim pourvu qu’il n’en soit pas fait de provision à emporter »
    ... La protection des femmes, des enfants, des esclaves, des veuves et des infirmes est une des charges qui incombent à la collectivité.
    Que penser d’un peuple qui a eu sa loi Grammont avant nous-mêmes les Français pour la protection des animaux ?
    Si nous ajoutons que le droit d’asile est reconnu à tous les sujets, qu’en cas de maladie ou d’empêchement, la collectivité travaille, ensemence et moissonne le champ momentanément abandonné, que l’obligation du travail est faite à tous les valides sous peine d’expulsion de leurs communautés, que l’assistance judiciaire est accordée aux nécessiteux, qu’une sépulture décente, aux frais de la collectivité, est assurée aux malheureux ; que les enfants et les vieillards sont l’objet d’un amour et d’un culte qu’on ne trouve nulle part ailleurs, qu’on adopte les premiers et hospitalise les autres pour le seul plaisir de faire une bonne action, nous ne voyons plus quel argument nous pouvons donner en faveur d’un peuple qui a été jusqu’ici trop méconnue.
    Dans le domaine politique, on constatera qu’un grand bon sens préside à toutes les mesures, et, dans celles-ci, on n’aura pas de peine à déceler un souci de prospérité et de prévoyances sociales forçant l’admiration.
    Tels sont les grands traits caractéristiques d’une société que nous, FRANÇAIS, avons surprise en pleine évolution et dont nous n’avons pas tenu assez compte, n’en saisissant pas suffisamment l’importance et la signification.)
    A méditer et pour agir, en ces temps tristes pour notre pays à cause de ces pourritures et voyous de depiote qui se targuent de nous diriger. Nous diriger ? ... Oui mais vers le néant politique !

    • 11 novembre 2014 à 14:52 | caro (#7940) répond à tsimahafotsy

      Tsimahafotsy,

      Ne voyant pas trop de bon oeil ce nouveau privilège accordé aux députés dont certains mélangent l’exercice d’une fonction au profit de leurs électeurs et privilèges personnels non explicitement y rattachés, je reprends votre post sous l’angle du modèle à instituer à Madagascar.

      Vous dites « A tous ceux qui voient toujours ailleurs un modèle politique à transposer à Madagascar » :

      Ce qui est relaté dans le texte que vous rapportez remonte au temps ou la moralité et le respect mutuel de chaque membre de la société restaient corrects et en constituaient la base même . Voyez autour de vous, on en est très très loin de ca maintenant.

      Quoique l’on veuille garder cet aspect de la traditionnelle société malgache, l’évolution a fait que l’adaptation a l’ ère actuelle devient une nécessité. Il ne s’agirait pas de transposer aveuglement au pays un modèle quelconque, mais celui qui résultera d’une réalité locale après de longues et minutieuses réflexions. Un chantier a ouvrir qui demande du temps, mais qui s’avère indispensable pour l’avenir.

      Nous avons tellement le nez dans le guidon a l’heure actuelle que les actions consistent plus a éteindre les feux là ou ca brûle, et dieu sait qu’il y en a, qu’a songer à voir plus loin que le bout du nez.

    • 11 novembre 2014 à 15:35 | zanadralambo (#7305) répond à tsimahafotsy

      Malheureusement, la mégalomanie de cette assemblée de singes savants n’a aucune limite. Un salon VIP alors que le peuple crève la dalle, on est dans le ridicule ! Aucune pudeur, aucune retenue. Votre formule « ils ont le sens des honneurs, pas de l’honneur » résume tout.
      Et je vous rejoins dans votre appel à revenir aux fondamentaux de nos Institutions politiques et sociales. Oui, mille fois oui.

    • 11 novembre 2014 à 16:00 | tsimahafotsy (#6734) répond à caro

      Mais je souscris totalement à ce que vous dites !
      Un peuple qui ne fait pas confiance à ses dirigeants, un peuple qui doute, qui s’interroge sur ses capacités à s’assumer tout seul, à s’adapter au monde moderne, un peuple qui vit dans la défiance de tout, sauf du pouvoir de l’argent, ce peuple là ne peut qu’aller à la dérive !
      Quand il n’y a plus rien comme repère historique, culturel, politique, et surtout éthique à part la soumission morale aux églises, il ne faut pas s’étonner que même des depiote sensés être les protecteurs et les représentants du peuple, des gens qui devraient être des modèles de citoyenneté, abusent de tous les pouvoirs et adoptent la politique du « après moi le déluge ».
      J’ai cité Gustave Julien pour qu’on retrouve un peu de notre fierté de peuple, car quand on ne sait pas où on va, il vaut mieux savoir d’où l’on vient ! Çà peut-être utile pour faire un plan de route !

    • 11 novembre 2014 à 16:13 | tsimahafotsy (#6734) répond à zanadralambo

      Le ridicule ne tue pas malheureusement !
      Ah ! si çà pouvait l’être... !
      On serait débarrassé définitivement de tous ces pourris de depiote qui nous ridiculisent en fin de compte !

    • 11 novembre 2014 à 18:57 | Isambilo (#4541) répond à tsimahafotsy

      Les deux positions ne sont pas contradictoires. A cette nuance près (parce qu’il s’agit de quelques ilots) que l’organisation de la société n’était pas la même partout dans l’île.
      Je voudrais bien avoir la référence bibio si c’est possible.

    • 11 novembre 2014 à 20:13 | tsimahafotsy (#6734) répond à Isambilo

      A cette nuance près (parce qu’il s’agit de quelques ilots) que l’organisation de la société n’était pas la même partout dans l’île.
      L’étude de Gustave Julien porte sur tout Madagascar.
      La base de la société est partout la même, même s’il y a des variantes. Le gouvernement merina de l’époque l’avait étendue sur tout Madagascar, sans difficultés notoires ( toujours selon Gustave Julien) car il y avait malgré tout une certaine unité de culture basée sur la famille, le clan, la tribu.
      Concernant le livre, voici la référence :
      Gustave Julien
      Administrateur des Colonies,
      Ancien Interprète principal du Gouvernement général de Madagascar
      et Professeur à l’Ecole Coloniale

      INSTITUTIONS POLITIQUES ET SOCIALES
      DE MADAGASCAR
      d’après des documents authentiques et inédits
      Ethnographie, philologie, mœurs, coutumes et lois,
      Organisation sociale, politique, administrative et judiciaire
      II Tomes

      Librairie orientale & américaine
      PARIS
      Livre édité en octobre 1908
      Pour les amoureux des livres et de Madagascar, il y a plein de librairies de livres anciens à Paris spécialisées dans l’histoire de la colonisation française.
      En espérant avoir répondu à votre demande.

    • 12 novembre 2014 à 06:10 | Gérard (#5118) répond à tsimahafotsy

      Les députés n’ont vraiment honte de rien. Pensent-ils vraiment qu’ils peuvent prendre en otage un peuple entier pour ne penser qu’à eux alors qu’ils sont sensés être au service de leurs élus et du peuple. Des 4X4 V8 neufs, des augmentations des services de VIP et quoi d’autre encore ? Peut_être serait-il temps de contrôler d’un peu plus près l’argent qu’ils envoient à l’étranger afin d’avoir un coussin bien rembourré le jour où les électeurs leur tourneront le dos avec raison.

    • 12 novembre 2014 à 13:54 | tsimahafotsy (#6734) répond à Gérard

      Sur 100 politiciens malgaches, vous avez 2 ou mecs qui se sont engagé en politique pour vraiment servir et œuvrer pour les intérêts supérieurs de la nation.
      Ils sont noyés dans la masse de pourriture qui les entoure.
      On rigole sous cape quand ils refusent les dessous de table.
      On se moque de leur « naïveté » politique.
      Le reste, les 97% , c’est pour les honneurs , l’enrichissement personnel, l’enrichissement de la famille ( frères, sœurs, cousins, maîtresses, etc..), enrichir son clan et acheter des électeurs...
      Et après ? après ! c’est après moi le déluge !
      Ce n’est pas moi la cause de nos échecs, ce sont les autres, ce sont les karana, les sinoa, les frantsay, les gasy qui sont amorphes, qui ne veulent rien faire, etc...
      On n’est pas sorti de l’auberge avec ces k.o.n.n.a.r.d.s de depiote !

  • 11 novembre 2014 à 12:58 | kartell (#8302)

    Les députés voient enfin le fruit de leur lobbying récompensé !....
    Un pouvoir faible accorde toujours beaucoup à ceux qui quémandent sous peine de voir son élection contestée par ces élus du peuple ayant vite troqué leur costume de député avec celui de mercenaire couplé en petits affairistes discrets...
    La démocratie, si elle a tenté d’exister au pays vient de faire un grand pas en arrière !....
    Mais demain, quelles seront les nouvelles exigences formulées par ces VIP autoproclamés partant du principe que rien ne doit leur être refusé ?
    Dans cette démocratie de pacotille s’est installée, aujourd’hui, un système mafieux qui est né à l’initiative d’une société abusée qui voit, ainsi, son vote détourné en devenant une courroie de transmission d’une impunité à tous les trafics....
    Le régime n’avait pas besion de cela mais il montre ainsi , aux yeux de tous, jusqu’où il est prêt à aller pour garder un pouvoir chancelant qui lui échappera, de toute manière, dans un proche avenir....

    • 11 novembre 2014 à 15:51 | zanadralambo (#7305) répond à kartell

      Hélas, je ne peux qu’ abonder dans votre sens. Démocratie et République, des mots vides d’ essence dans une société où les voyous dictent les règles.

  • 11 novembre 2014 à 14:38 | Jipo (#4988)

    Le very inutile personne, enfin récompensé, tout comme l’ amnistie des voleurs .
    Suite à l’ affaire qui vient d’ éclater, la perte de la virginité de l’ espace aérien Malagasy qu’ il est sensé proteger, quoi de plus opportun qu’ inaugurer un salon VIP, me-de, il est ou l’ homme aux ciseaux ?
    La récompense de la médiocratie enfin dévoilée, officialisée, légalisée, 1 petit pas pour hery , et un grand pour l’ humanité ...

  • 11 novembre 2014 à 18:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Le VIP ont leur== salon d’honneur== mais tous les bagages doivent passer au contrôle de sécurité.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 11 novembre 2014 à 18:51 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Seulement au contrôle de sécurité pas aux trafics en tout genre Basile ?
      A propos de notre ambassade aussi bien à New York qu’ à Washington , il y existe des gabegies , des corruptions et des scandales incroyables . Le FBI est sur l’affaire Basile .( à lire dans le journal La Nation du lundi 10 novembre 2014 . Notre ambassade à Paris aussi ne fonctionne plus normalement depuis deux ans , nous attendons la vérité

    • 11 novembre 2014 à 19:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      RAKOTOBE,
      Vous parlez de notre AMBASSADE à Paris,même je ne vais pas assez souvent,je peux vous dire qu’elle fonctionne « NORMALEMENT ».
      Il est temps que SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA se décide à nommer notre « REPRESENTANT(-TE-) PLENIPOTENTIAIRE » (-qui peut tout-) ,Ambassadeur de Madagascar,auprès de la République Française.
      Pourquoi pas ??== l’actuelle « Chargée d’Affaires »==
      Elle a fait du bon boulot durant la transition jusqu’à ce jour !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 11 novembre 2014 à 20:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Le FBI n’a rien à voir avec l’Ambassade.
      S’il y a un problème,la personne rentre au Pays.Point barre !
      Il s’agit d’affaire « HORS AMBASSADE » !Point barre !
      Alors ne mélangez pas tout avec vos racontars (-rumeurs-).
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 11 novembre 2014 à 18:37 | monfort (#8295)

    En quoi sont ils plus importants que le peuple qui les a élus ?

    Quel DESHONNEUR pour ces gens ?

    • 11 novembre 2014 à 18:58 | Isambilo (#4541) répond à monfort

      Le pire c’est qu’il y a un clown pour satisfaire à leur demande.

    • 11 novembre 2014 à 23:16 | RAININGORY (#7238) répond à Isambilo

      Bah oui , mon cher ! Si d’aventure , il y aurait quelque Autorité ferme et droit dans ses bottes pour dire à ces Dé-putés d’arreter leur delire et leurs exigences pueriles , on en serait pas là . Mais bon , il ne faut pas trop rever ! Bientot , ils vont exiger le remboursement de leurs courses hebdomadaires , ainsi que leurs tickets-restos . Et vive la Republique vatan’Akondro

  • 11 novembre 2014 à 20:39 | FANTOMAS (#7269)

    C’est vraiment honteux pour le peuple malgache, ce salon VIP sera un haut lieu de corruptions et de trafics.
    Ce qui est certains, c’est que ces VIP à IVATO ne seront pas considérés comme des VIP à ROISSY ou à ORLY s’ils viennent en FRANCE.
    Mais bon, comme on dit on a les hommes politiques qu’on merite !

    • 11 novembre 2014 à 21:20 | Paulo Il leone (#6618) répond à FANTOMAS

      Hé oui ! Les q.ons ça ose tout et c’est d’ailleurs à cela qu’on les reconnait !
      Jamais citation n’a été aussi bien illustrée que par vos abominables dépiote !

    • 12 novembre 2014 à 08:11 | rakotoson (#8023) répond à FANTOMAS

      Décidément , nous sommes bel et bien dans une République Bananière , mieux à Babakotoland à en prendre les avis d’ un certain Patrick Leloup , l’ éminence grise de Andry Nirina Rajoelina qui serait passé parmi les hauts conseillers de H.Rajaonariampianina.

      Ah , si seulement l’ ancien Premier ministre et feu Francisque Ravony pouvait revenir sur terre et regretter sa décision d’ avoir octroyé à chaque député un véhicule 4 X 4 dû à son rang et à ses « hautes fonctions » après avoir constaté l’ état de délabrement total du pays quelques décennies après sa mort ;

      L’ ancienne ministre de l’ injustice Christine Razanamahasoa a promis , cette année , aux députés un véhicule 4X4 si ces derniers l’ élisent Présidente de la Commission Nationale à Tsimbazaza ; mal lui en prit , elle n’ a pas été élue ; mais , sa promesse a été récupérée par d’ autres en sus des chèques - carburants mois par députés comme tous les hauts fonctionnaires de l’ Etat .

      Depuis la Transition , les avantages en nature et monnaies sonnantes et trébuchantes des élus et autres membres des institutions ne cessent d’ augmenter ; mais, pas ceux des maîtres - FRAM , ni des para - med , ni des enseignants - chercheurs de l ’ université et d’ autres corps de la Fonction publique .

      Et, voici , que le directeur de l’ ASECNA se faisant le porte - parole de son grand patron Hery Rajaonarimampianina et de Kolo Roger respectivement président de la République et premier ministre , dotent tous les députés d’ un Salon Spécial dit « Salon VIP » ( Very Important Personality ) par respect à leur rang pour les opérations des fouilles obligatoires avant l’ embarquement ! Je dis bien « porte - parole » car la décision et l’ idée ne doit pas venir de ce fonctionnaire

      D’ après ce responsable , dans son art rompu de mousser les déclarations , de telles mesures sont pratiquées dans « tous les pays du monde » . Ce dont je doute fort tout au moins dans les pays développés et non dans les Républiques Bananières comme la nôtre où tout le monde est placé sous la même enseigne au regard de la loi.

      Imaginez à Roissy - Charles -de - Gaulle , des salons VIP pour les élus et autres hauts responsables nationaux et régionaux de France et de Navarre pour ... des douaniers et des députés très spéciaux !

  • 12 novembre 2014 à 09:38 | zorey974 (#7033)

    Je ne suis pas sûr que cette volonté de se distinguer du peuple soit propre à Madagascar. Ce qui choque c’est que la misère est partout !
    Mais si l’on prend le cas de la France qui doit faire des économies, les représentants ne montrent pas l’exemple avec le maintien d’avantages scandaleux (les retraites des députés par exemple). Au niveau local, les petits potentats locaux continuent la gabegie également.
    A se demander si les malgaches n’auraient pas hérité de cette spécificité française qui veut que l’on ait coupé la tête à la monarchie pour la remplacer par une république qui copie ses comportements : ors de la république...

    • 12 novembre 2014 à 12:51 | kartell (#8302) répond à zorey974

      Vous avez raison sur le fond mais vous oubliez de dire que les deux pays ne jouent pas dans la même division...
      Cela me paraît important à souligner même si les mauvaises habitudes ont été prises dans les deux pays par nos « élus ».....
      Les sociétés sont prises en otage devant ce phénomène qu’elles sont dans l’impossibilité de changer tant les possibilités de changements sont verrouillées par une constitution complice.....

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 393