Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 20 septembre 2017
Antananarivo | 12h15
 

Politique

15è anniversaire du TIM

Un refus de plus à Toamasina

lundi 14 août | Ny Aina Rahaga

Après les démêlés que le parti Tiako i Madagasikara (TIM) a eus avec la préfecture de police d’Antananarivo dans le cadre de la tenue d’une manifestation pour le 15ème anniversaire du parti, voilà que le TIM se heurte à la préfecture de police de Toamasina. C’était pourtant pour éviter ce genre de déconvenue que Marc Ravalomanana et son parti avaient décidé de continuer la célébration dans les provinces.

Le parti Tiako i Madagasikara (TIM) de Marc Ravalomanana avait décidé d’entamer la célébration du 15ème anniversaire du parti dans la ville du Grand Port, à Toamasina. Celle-ci devait se tenir samedi 12 août dernier dans l’enceinte du Magro à Tanambao V, dont le propriétaire a accepté de donner usage pour la manifestation. Une propriété privée et qui selon les membres du parti donc ne requiert aucune nécessité de demande d’autorisation. D’ailleurs, la préfecture de police de Toamasina a déclaré n’avoir reçu aucune demande d’autorisation venant du parti TIM, d’où aucun accord n’a été donné. La préfecture de Toamasina de rajouter qu’il ne s’agit que d’un coup du Parti pour semer le trouble à l’ordre public. Face à cette interdiction, les dirigeants du parti ont décidé de porter l’affaire devant le Tribunal Administratif de Toamasina en déposant une plainte contre la préfecture de police de la ville. De l’autre côté, un important déploiement des éléments des forces de l’ordre a été observé dans le quartier de Tanambao V.

Peur et faiblesse

Le porte-parole du parti TIM en la personne du député Guy Rivo Randrianarisoa de déclarer face à cette interdiction qu’il ne s’agit que «  d’un signe de faiblesse du pouvoir qui est très impopulaire en ce moment  ». La raison d’un éventuel trouble à l’ordre public a en effet déjà été avancée lors du refus d’accorder au TIM l’accès au Stade municipal de Mahamasina il y a quelques semaines. Ce samedi 12 août à Toamasina donc le trouble à l’ordre public ne justifie pas l’interdiction d’une manifestation qui était prévue se dérouler cette fois dans une enceinte privée. Outre cela, le fait que le refus vienne une fois encore de la préfecture, qui rappelons-le est une autorité déconcentrée et donc relevant directement de l’Etat central ne plaide guère en faveur du régime actuel. Ce nouveau refus atteste du fait que la célébration du 15ème anniversaire du TIM ne pourra se faire nulle part, ni dans la capitale ni ailleurs. Reste à savoir si Marc Ravalomanana et ses partisans tenteront encore leur chance ailleurs.

18 commentaires

Vos commentaires

  • 14 août à 10:24 | che taranaka (#99)

    AKORY LAHALY

    Reste à savoir si Marc Ravalomanana et ses partisans tenteront encore leur chance ailleurs

    Marc Ravalomanana et ses partisans tenteront leur chance aux prochaines élections et surtout donc à l’élection présidentielle de 2018

    Ils feront les campagnes aux moments opportuns

    L’actuel régime est aux abois et il n’est point besoin de le déstabiliser ,les améliorations des conditions sociales et économiques seront les seules garanties de réélection de RAJAO .En revanche ces gesticulations du Parti TIKO ;cela y ressemblent beaucoup,ne font qu’aggraver la chienlit et rendra le paysage politique « flou » qui ne profite à personne

    Ce pays souffre déjà,les Gasy sont plus que jamais dans la moise Les « affaires » et autres prévarications,les ressentiments de la population vis à vis du Pouvoir pour manque de résultats face à leur problème :pouvoir d’achat dérisoire face à la cherté de la vie,chômage,insécurité,santé,éducation ...

    La capacité d’un Parti à proposer aux Gasy un vrai changement et sa capacité à persuader les Gasy que ce qu’on propose sera réalisé seront donc les conditions nécessaires .Des rassemblements qui s’apparentent à une tentative de Sahotaka les Gasy en ont assez !

    De mon humble avis,il est ABSOLUMENT nécessaire que la prochaine élection présidentielle se déroulera dans les meilleures conditions sinon ce sera les SAHOTAKAS GARANTIS est que c’est cela que nous voulons ?

    • 14 août à 11:54 | Jipo (#4988) répond à che taranaka

      Bonjour le revenant .
      Moi qui vous prenais pour un pakafo 😉.
      En effet les « dirigeants » actuels sont aux abois, et le roland du haut de son fief n’ en mène pas large, pour ne pas dire se fait dessus, au point d’ alerter son kamarade hery de faire quelque chose .
      Cette attitude est : sous couvert de sécurité ( laissez-moi rire ) anti démocratique au possible, mieux : digne de régimes, à l’ image de son nouvel « ami » herdogan .
      Se maintenir par la force est un aveu de faiblesse, et dans ce domaine, les faibles n’ ont pas leur place .
      Oui Ravalomanana en a contrairement à hery : dans le pantalon et il va se le bouffer tout cru, lui et ses singes armés .

    • 14 août à 12:59 | akam (#7944) répond à che taranaka

      Ca y est ! les regionaux pretendus intellectuels et eclaires de l’ile ont disparu ! font defection...et ainsi le tamisage se fait. L’amour qu’on porte au pays n’a pas de limites. Les gugus au pouvoir actuel ont fait leurs preuves : 92% de pobres (sinon plus... entre-temps !) et maintenant une forme d’autocratie « pincee »est appliquee a Mada ! Je ne doute pas que nos grades, des mecs « etoiles », bodybuildes sont capables de diriger ce pays en contre partie des civils « eunuques » comme ceux au pouvoir actuel. Revoyez ces civils ventrus, improductifs qui gonflent leurs panse. Lylison a montre la voie qu’un militaire quittant l’uniforme peut etre elu democratiquement ! L’election de 2018 sera pour bientot ! ne pourra-t-elle etre une opportunite democratique ?

    • 15 août à 13:09 | che taranaka (#99) répond à che taranaka

      AKORY LAHALY

      Mon ami JIPO

      Le revenant....?!

      Oui, mais je suivais régulièrement vos échanges sur ce site Madagascar Tribune

      J’étais au pays et la connexion est impossible là où j’ai résidé qui fait donc que j’étais obligé de me déplacer pour avoir de vos nouvelles de temps à autres

      Pour revenir à nos moutons...

      Nous sommes à un an des élections à Madagascar

      Et je constate que les « polifikas » :
      - ceux qui sont au Pouvoir sont plus que jamais empêtrés dans les « affaires » et incapables de persuader les vahoakas que « le chantier du Développement » s’est traduit en une AMELIORATION de leurs conditions de vie !
      - et Ravalo et ses casseroles (13 chefs d’inculpations quand même....!) et ses nostalgiques sont perçus comme seulement des revanchards qui veulent accaparer le Pouvoir sans offrir une GARANTIE du MIEUX ÊTRE que les Gasy espèrent .Combien qu’il « pèse » exactement Ravalo à l’heure actuelle ? :
      - Les Gasy attendent un POLIFIKA qui a un programme clair et chiffré de gouvernance (ce qui n’est pas le cas lors de la dernière élection ...le Prézidà par hasard)
      - les Gasy veulent une garantie comme quoi « ce qui a été promis sera pratiqué et réalisé » (les Gasy ne demandent pas le paradisa sosialista ni le minoa fotsiny ihany et ses 4L ...juste une VIE DECENTE )

      RAJAO n’a jamais pu entamé son « CHANTIER DE DEVELOPPEMENT » .Sans un programme politique il débarquait aux manettes du Pouvoir.Entouré par des requins et des malhonnêtes il est devenu un « PREZIDA africain » avec tous ses défauts.Le mandat de RAJAO est un mandat pour rien.

  • 14 août à 11:01 | ratiarivelo (#131)

    Salama jiaby e !! Dia eo indrindra isika izao ra-NAMA a ??!! fatahorana sa inona ??? Matahotra ny MASONY sa inona ihany koa ? Raha johiana mantsy IREO hevitrin’ny MPITANTY RA-KENA sy TANDAPA Mpileleka na ny ao anatiny na ivelany , dia ny ankamarony , mahita volana alohan’ny Biby**** Samy tsara e !

    • 15 août à 13:31 | Jipo (#4988) répond à ratiarivelo

      @ taranaka.
      Content, de vous savoir au Pays , en espérant que vous affaires aillent comme vous le souhaitez .
      Suis en effet d’ accord que le quinquennat de hery est un quinquennat perdu, pour 90% de Madagascar
      5 ans de + !.
      A part ça cette partie de tilapia : c ’est pour quand 🐟 ?
      Bien cordialement 😉.

  • 14 août à 14:05 | Antony (#9838)

    Salama daholo, rehefa nanomboka kosa ny HVM dia tokony mahatanty hoe tsy maintsy hanao koa ny hafa e ! fa, io fomba fanao io, nanomboka 2009 tena lasa tarazo mihitsy. Zavatra O1, ohatra, no be mpihinana taloha fa ny O2 zara raha misy mihinana. Amin’izao fotoana izao nisy nanapa-kevitra fa O2 indray no malaza. Raha ao aorian’io ianao no mbola tamana mihinana O1 ihany fa lazain-dry zalahy ho adala.

  • 14 août à 14:49 | poiuyt (#584)

    La population a peur de sortir dans la rue. Aller au marché est devenu une aventure à l’issue incertaine ; on ne sait pas si on va revenir, et si on sera retourné sauf.
    Tu sors du ministère de l’intérieur : il y a 2 files d’attente, et le portier, même s’il ne t’a apporté aucune aide, te récite : Mba mamela kely e.
    Tu es étranger, tu veux devenir gasy pour t’établir, en t’enracinant ? Quoi de plus facile : va voir le ministre paie lui ce qu’il demande, et tu es gasy, avec ton terrain.

    Avec cela, rajaonarimapaory veut rester, l’incapable. Non mais : il reste à prendre les armes pour se protéger soi-même. En vérité, dago ne perd pas beaucoup s’il le perd : que quelqu’un fasse perdre cette personne à dago.

    • 14 août à 15:49 | Antony (#9838) répond à poiuyt

      Poiuyt, Eh ! ô rangahy ity a ! mihoatra be anie izany lazainao izany e ! eny e, izay aloha ny eritreritrao fa atao ahoana. Fa izao, raha izaho manokana aloha tsy nifidy azy io noho izany tena ialako lavitra be ny andraikitra mikasika izany. Izay nampifidy azy sy izay nifidy azy angamba aloha no tompon’andraikitra voalohany hoe inona no tokony ho atao satria ry zareo ihany no mahalala hoe araka ny faniriany sa tsia ny zava-misy amin’izao fotoana izao. Raha izao mihitsy kosa aloha no tanjony tamin’iny fifidianana iny dia nahomby izany ny fikasana fa raha tsy izay dia mila manapakevitra ry zareo sa ve diso izany teneniko izany ?

    • 14 août à 16:48 | poiuyt (#584) répond à poiuyt

      Antony,
      Ny tanko lazaina à ny hoe : « que quelqu’un fasse perdre cette personne à dago. », dia hoe : « very ho an’i dago i rajao, izany hoe fotsy, daidra ; very ho an’ny mada » ; raha mbola tsy mihevitra ny hanompo vahoaka, dia verezo ; na iza na iza

  • 14 août à 15:41 | Ibalitakely (#9342)

    Ny hiafaran’io Ra8 io dia rehefa mamory olona tahaka io, aza misy any izany, dia hisy hitifitra avy any @ tsy fantatra mpitandro filaminana dia izy no ho tànana nanao izany toy ny t@ 07/02/2009 na dia avy aty ivelan’ny tambohon’Ambohitsirohitra aza ny diam-bala.

  • 14 août à 16:16 | ratiarivelo (#131)

    Salama jiaby e !! Dia eo indrindra isika izao ra-NAMA a ??!! fatahorana sa inona ??? Matahotra ny MASONY sa inona ihany koa ? Raha johiana mantsy IREO hevitrin’ny MPITANTY RA-KENA sy TANDAPA Mpileleka na ny ao anatiny na ny aty ivelany , dia ny ankamarony : mahita volana alohan’ny BIBY**** Ao IREO milaza fa hahavita azy ohatra ilay IRAIKA LAHY Mpilelaka ny Heri-Vo-Tai **** AMPONDRA-lahy reraka i VONOJONGO : Mbola tsy tafavaoka ny ala akory LERY dia efa velon-tsioka ***I RAMBOn-tsalaka no tiako hamabara !. mampiome !! no mahonena ! Samy tsara !!

  • 14 août à 16:17 | katibo (#9077)

    angamba tsy tahotra ilay izy fa fiheverana fa azy izao ny tanana. ny mampalahelo dia NY mahita an’ingahy préfet toa azon’ny tery vay manta ka maka tahaka ny fanpahakevitra noraisin’ny tany Antananarivo. tsara NY manamarika fa ny faritany toamasina dia anisan’ny faritra tsy mpifidy TIM hatramin’izay. koa mahatsikaiky ihany iny fanapahqkevitra iny.

    • 14 août à 16:50 | Eloim (#8244) répond à katibo

      Marina ny anao Ra-Katibo, tsy tahotra tokoa ilay izy fa fanehoana fa misy MANAMPAHEFANA eto amin’ny firenena. Saingy diso hevitra amin’ny fiheverana ny hoe FAHEFANA ny mpitondra ankehitriny.
      Mbola omeko teboka iray koa ianao amin’io hevitrao io saingy ovaiko ny filaza azy hoe efa nandray lesona ny tamin’ny janoary 2009 ny fitondrana HVM ka tsy mamela an-dRa8 HANEHO NY HERINY.
      Raha mahazo resaka ary ny be sy ny maro dia tsotra ny ao ambadiky ny fankalazana ny faha-15 taonan’ny TIM, dia ny FANEHOANA NY HERIN’izany antoko izany sady FAMPITANDREMANA AN-KOLAKA koa fa tsy mora ny KÔMBAT (tsy ady an-trano na ady saritaka akory ny tian-kambara fa ...) amin’ny 2018 raha toa ka foana ilay « ni...ni » namofompofona efa nokotrehan’ny HVM sy ny tariny teo an !
      Aminao ary ve an’ny HVM sa an’ny MAPAR i Toamasina ? Izany dia tahaka ny fiheveran’ny maro hoe an-dRa8 Antananarivo ? Kômbà ho’ahy io amin’ny 2018 raha toa ka tontosa an-tsakany sy an-davany ny fanomanana io fifidianana io.

    • 15 août à 12:14 | rakoto-neutre (#8588) répond à katibo

      Mba meteza ianao eo @ toeran’ireo tompon’andraikitra ireo. Tsy mahalala ny Hery Vay Manta angaha, raha mbola misy ny fomba hisakanana ny antoko na fikambanana mety hampidaraboka ny seza dia tsy maintsy ataony zany.
      Ianao izao ve no ampatahorina sy horohorona dia tsy mba hiaro tena fa hangovitra hipararetra, dia ataoko fa tsy adala izy ka hamela ’zany.

  • 15 août à 07:57 | betoko (#413)

    Selon RFI information de ce matin , l’Union Africaine , l’UE et les Etats Unis seraient les facilitateurs des contentieux qui existent entre Marchiavel et Hery Rajao , mais selon toujours RFI , leur problème est délicat , mais une rencontre avec les deux hommes pourrait se concrétiser lors du synode de l’église FJKM à Diego jeudi prochain

    • 15 août à 10:36 | manga (#6995) répond à betoko

      Betoko,
      La communauté internationale a, sans nul doute, une très bonne connaissance du terrain. Son rôle est d’être la plaque-tournante, d’interface et de conseiller entre les belligérants de chaque côté.
      Reconnaissons tout de même que le volet en question ne concerne que les partis politiques et ne touche directement, et sous aucun prétexte, le domaine social.
      Ceci étant, on peut déjà exclure le terme « fihavanam-pirenena », le conseil des églises et autres formes locales ayant la prétention de vouloir mettre un peu d’ordre dans ce qui ne résout point le vrai problème.
      La dissension relève purement d’ordre politique. De ce fait, que les prétendants politiciens dans ce pays se remettent sur une table ronde, pas surtout dans le percept où cette démarche a été précédemment conçue .
      L’erreur plus que fondamentale dans la précédente version est le fait que le magistrat suprême avait exigé sa notoriété sur des faits qui ne le concernent même pas, et ce, en prétendant qu’il est le nouveau démocratiquement élu. Il aurait dû rester là où il se devrait : ray aman-dreny, et point barre.
      Il a tout foiré, et s’était même permis d’apposer ses signatures sur des documents qui ne visaient, directement ou non, qu’à l’enfoncer.
      Donc encore évoquer l’intervention de la communauté internationale que celle religieuse dans la recherche d’une quelconque sortie de crise n’est autre qu’utopique à vouloir ressusciter ceux qui ne font plus partie de ce monde ; le vécu le démontre.
      Madagascar n’a jamais voulu crever l’abcès, les politiciens n’ont fait jusqu’ici que panser en le laissant gangrener de l’intérieur, soi-disant pour soigner leur propre image déjà pourrie jusqu’aux os.
      Passons à quelque chose de plus concret en demandant au président lui-même de prendre un peu de recul sur certains volets qui ne le concernent même pas, et surtout sur des domaines qu’il n’a aucune maîtrise.

  • 15 août à 14:50 | AzaMbaDonJona (#9745)

    Ny Vahoaka tsy mila olona be saina : tsotra fotsiny avereno ny Jirama, hatsangano ny HCJ sy ny komity demokrasia. Asaivo manao ny asany ny mpitandro ny filaminana. Fa tsy hitatatata @ youtube kanefa na atody aza tsy vaky.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 430