Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 14h32
 

Santé

La kinésithérapie à Madagascar

Un kiné pour 100 000 patients

samedi 8 octobre | Randria Maeva

Le 05 octobre, les associations des kinésithérapeutes à Madagascar ont tenu une journée scientifique à l’Académie Malagasy à Tsimbazaza. Avec le thème « santé mère-enfant », la visée de la journée est de faire connaître cette spécialité médicale. En effet, elle est peu connue par la population et est même confondue par le personnel de la santé avec les infirmiers et les masseurs.

La kinésithérapie fait partie des huit branches du paramédical. C’est une spécialité médicale, guérissant avec les mouvements comme la gymnastique, accomplie par le patient lui-même (kinésithérapie active) ou guérissant avec le massage (kinésithérapie passive). Elle est pratiquée tant pour un traitement que pour une rééducation. La kinésithérapie traite différentes maladies : incontinence urinaire chez la femme enceinte ou après l’accouchement, mal de dos, paralysie cérébrale, bronchiolite et torticolis chez l’enfant, malformations congénitales. En tout, une quinzaine de patients sont pris en charge chaque jour. Pourtant, selon le président de l’association, le nombre de kinésithérapeutes à Madagascar est insuffisant. Actuellement, ils sont environ au nombre de 260, où un pratiquant est en charge d’environ 100 000 patients ; pourtant en Europe, un kinésithérapeute s’occupe de 9 000 patients. L’association des Kinésithérapeutes envisage ainsi de mettre en place le corps des masso-kinésithérapeutes à Madagascar.

Les 260 pratiquants sont tous des diplômés d’Etat, ayant suivi une formation de trois ans après le Baccalauréat. Les Kinésithérapeutes doivent avoir un Bac série C. Par ailleurs, cette thérapie se complète avec les autres traitements de la médecine.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 8 octobre à 09:37 | Ibalitakely (#9342)

    Merci Maeva RANDRIA pour toutes ces informat°, Ibal.

    • 8 octobre à 09:40 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      & RANDRIA Maeva peut-on donc savoir un peu plus quant à la format° de Kiné comme on dit svt ?

    • 10 octobre à 19:54 | Bena (#494) répond à Ibalitakely

      sur la photo c’est plutôt massage asiatique (gamma) que kiné. attention à la confusion.

  • 8 octobre à 11:22 | Jipo (#4988)

    Je tiens à confirmer que les Malgaches maitrisent parfaitement , je dirai meme magiquement, cette profession, qu’ ils devraient développer.
    Ne peux que recommander les masseurs de ranomafana .
    Mais qui pour se payer leurs prestations ?

    • 8 octobre à 15:06 | Stomato (#3476) répond à Jipo

      Ben voyons il faut toujours payer, rien n’est gratuit !

      Je n’irai pas jusqu’à dire que les masseurs ou masseuses malgaches sont du niveau des kinés...
      Mais j’ai vécu des manipulations et massages qui ont eu des effets rapides et durables.

      Je me souviens surtout d’une femme au plein travail de l’accouchement, allée à l’hôpital on lui a dit que l’enfant se présentait par le siège et qu’il faudrait certainement une césarienne...
      Rentrée chez elle, sa mère à fait appel à une masseuse qui a fait ce que nécessaire pour retourner l’enfant.
      C’est une chose qui n’est plus pratiquée en France car la césarienne est plus profitable et sans douleurs pour la future mère. Là bas la prestation à couté un poulet !

  • 8 octobre à 15:28 | leclercq (#4410)

    Eny é
    Les Gasy n’ont déjà pas les moyens de consulter un médecin en tant que tel , !! et si cela se trouve la plupart d’entre-eux ne savent même pas ce que c’est « UN KINE » !!!!

    • 8 octobre à 18:40 | Jipo (#4988) répond à leclercq

      @ Stomato .
      Je parle des Malgaches, bien sur que pour les Européens, cela est largement abordable, mais pour un Paysan lambda ...
      En effet Me Leclerc ( 🙂)
      Les Malgaches ne connaissent pas cette activité pour ne pas dire profession, il vont voir le sorcier, ou le rebouteux, plus dans les moeurs & coutumes, qu’ un Kiné .
      Une Amie que l’ on surnomme Marie massage, qui exerce au fond de la plage d’ ambatoloaka a de l’ or dans les mains et arrive à vous réduire une entorse, de manière à ce que vous puissiez marcher le lendemain , je l’ ai vu sur des Européens comme locaux , habitant chez elle .
      A Ranomafana, c ’est un peu + touristique, n’ empêche qu’ à Apres ou avant un saut dans la piscine, : un régal, sans parler du coté humain & professionnel des masseurs, certes un peu commercial, mais bon : à recommander !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 376