Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 septembre 2016
Antananarivo | 21h28
 

Société

Collège Saint Michel Amparibe

Un kidnapping qui n’en serait pas un ?

mercredi 12 août 2015 | Ben

Le patron de la société commerciale CONFORAMA, un « karana » citoyen français, a été enlevé de bon matin ce 11 août alors qu’il était en train de faire son training quotidien dans l’enceinte du Collège Saint Michel Amparibe. D’après les témoignages recueillies par la presse, trois individus armés et se présentant au grand portail côté Ambohidahy comme étant des éléments des forces de l’ordre en mission, ont demandé au gardien des lieux à être escorté et de les conduire à l’intérieur de l’enceinte car il y aurait une arrestation à effectuer, un voleur apparemment se serait introduit au collège. Mais une fois près du terrain de sport, les trois individus ont montré leur vrai visage. Ils ont maitrisé le garde du corps du « karana » tout en menaçant leur victime et les témoins de leurs armes.

D’après les informations fournies par la Police nationale et rapportées par la presse, le « karana » en question n’a pas été kidnappé ; un kidnapping signifie enlèvement suivi d’une demande de rançon de la part des ravisseurs.

Pour l’instant donc l’élément demande de rançon ne serait pas encore connu et les conditions ne seraient donc pas remplies pour que la Police qualifie l’acte de kidnapping. Quand on sait la réticence des proches et familles des « karana » à partager les informations sur les demandes de rançons ou les contreparties pour la libération d’un des leurs, le « kidnapping » pourrait alors ne pas l’être policièrement parlant.

La Police nationale a cependant indiqué que les recherches sont en cours et des appels à contribution sont lancés car les ravisseurs sont montés avec leur victime dans un véhicule de couleur bleu de marque Renault espace. La Compagnie de Gendarmerie d’Antananarivo est aussi sur l’affaire. Interrogée par la presse elle avoue qu’il s’agit d’un kidnapping.

Kidnapping ou enlèvement, le constat est le même : un individu est porté disparu, ou a été enlevé, il est séquestré quelque part par des individus, contre son gré ou non en tout cas les ravisseurs étaient armés. Les intentions de chantage n’étaient pas encore révélées mais tout cela n’inspire que peur et douleur pour les proches de la victime et pour l’opinion publique, c’est l’expression d’une insécurité permanente.

D’ailleurs, rapporte toujours la presse, un garçon de 11 ans, a été lui aussi victime de kidnapping dans son village de Soavina, commune d’Ankadivoribe dans l’Atsimondrano. De nationalité malgache, le couple de ravisseurs a exigé la somme d’un million d’ariary contre la vie de ce jeune homme d’origine modeste, sinon ils lui couperaient la tête. Les recherches et le piège tendu par les éléments des forces de l’ordre ont abouti à l’arrestation des ravisseurs et de leur victime à Alatsinainy Bakaro au sud-Est d’Ambatofotsy Atsimondrano

38 commentaires

Vos commentaires

  • 12 août 2015 à 11:33 | betoko (#413)

    Vu l’arrogance de ce karana envers les malgaches , je dis bienfait pour sa gueule . Pourquoi deux karana dont un qui avait assassiné un de ses neveux à Tuléar et très connus pour leur magouille à répétition ont été libéré juste quelques heures pendant leur détention ?

    • 12 août 2015 à 11:40 | koukoulampy (#6913) répond à betoko

      On parie que c’est soit un de sa famille qui a fait le coup ou bien des gens des « mana-pahefana » qui n’ont pas eu ce qu’ils voulaient ?
      à moins qu’il ait changé de camps quand on lui a proposé de financer encore une déstabilisation du pays ?

    • 12 août 2015 à 12:54 | zaho (#699) répond à betoko

      Vous me faites pitié avec des arguments pareils. Je sais qu’ils sont arrogants, mais à nous aussi de nous défendre. Attendez la fin de l’enquête avant d’avancer des hypothèses qui n’ont aucune valeur à part vous défouler contre les « karany ». C’est triste et je peux vous dire que les malgaches riches et nos hommes ou femmes politiques, heureusement pas tous, ne sont pas meilleurs.

    • 12 août 2015 à 12:58 | zaho (#699) répond à koukoulampy

      A vous lire, vous êtes au courant de tout. Si vous savez quelque chose, dites le aux services compétents de l’Etat, même si notre justice ou ce qu’il en reste est la plus corrompue au monde. Laissez les professionnels non corrompus faire leur travail, si on les laisse faire.

    • 12 août 2015 à 13:35 | betoko (#413) répond à zaho

      j’avais déjà eu des altercations avec 3 directeurs de magasin d’élécro-ménagers des 3 entreprises karana , dont celui ci , et loin de moi d’avoir pitié de ces gens là
      Pourquoi leurs employés n’osent rien dire , car ils sont sous leur coupe
      En espace de 15 minutes suis allé me renseigné sur leur tarif . J’ai commancé à Conforama , puis Naza Electronic et enfin Madagascar Confort qui se trouve en face du lycée Rabearivelo , tous les 3 se sont montrés arrogants avec moi et je ne me suis pas laissé faire car j’ai des coui....les

    • 13 août 2015 à 08:39 | Stomato (#3476) répond à betoko

      >>En espace de 15 minutes suis allé me renseigné sur leur tarif . J’ai commancé à Conforama , puis Naza Electronic et enfin Madagascar Confort qui se trouve en face du lycée Rabearivelo , tous les 3 se sont montrés arrogants avec moi et je ne me suis pas laissé faire car j’ai des coui....les<<

      Et à part cela elles vous servent à quoi ?
      Il est probable que si vos interlocuteurs ont été « arrogants » c’est que vous l’avez mérité, par exemple en l’étant vous même !

      C’est quand vous voyez un moustique se poser sur vos coui....les que vous commencez à réaliser que les conflits ne peuvent pas se résoudre par la violence. (Proverbe chinois, mais qui pouvait être Malagasy il y a des siècles).

  • 12 août 2015 à 11:45 | koukoulampy (#6913)

    Renault Espace bleu ? il n’y aurait pas aussi un logo « Gendarmerie » sur la voiture ? il a eu de la chance, au moins ce n’est pas sur une charette ou bien un taxi pourri : un espace quand même c’est le CONFORT !
    quand c’est un karana, tout le corps de police et gendarmerie font le nécessaire mais nos enfants qui se font violé, volé, tué etc, c’est pas important. à quand le changement de mentalité ?

    • 12 août 2015 à 12:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à koukoulampy

      - "ILS VONT PARTIR EN VACANCES A DUBAĨ,ILS ONT BESOIN D’ARGENT !

    • 12 août 2015 à 12:52 | koukoulampy (#6913) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      avez-vous des noms ? ce serait super :)

    • 12 août 2015 à 15:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à koukoulampy

      Peut-être le « KIDNAPPE » !

  • 12 août 2015 à 11:48 | Jipo (#4988)

    Monsieur Ben , ou êtes vous allé pêcher cette plaisanterie ?
    A qui pensez-vous faire croire une telle farce qu’ un Belge refuserait ?
    A commencer : depuis quand St Michel serait devenu un lieu de jogging pour karane et leur garde de corps ?
    N’ y a -t-il pas d’ autres endroits à Tana pour ce genre d’ activité ?
    Radio ladi lafé, pour ne pas dire ragots, serait devenue, un palliatif à la stérilité des activités puériles du gouvernement ?

  • 12 août 2015 à 11:55 | Paulo Il leone (#6618)

    Il n’est peut-être pas inutile de rappeler à nos forumistes très pieux et autres hypocrites religieux de ce pays que dans l’ancien testament qu’ils vénérent tous les dimanches, le kidnapping était systématiquement puni de mort sans aucune circonstance atténuante !

    • 12 août 2015 à 12:40 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Paulo Il leone

      - « JE SUIS POUR LA PEINE DE MORT » !

    • 12 août 2015 à 12:42 | mailomikaroka (#2508) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Afflige toi toi-même cette peine.
      Pends-toi, comme ça y aura pas de responsable.

    • 13 août 2015 à 08:33 | Stomato (#3476) répond à mailomikaroka

      Il n’y a aucune corde assez solide pour supporter un tel poids de *onnerie !

    • 13 août 2015 à 15:26 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Commencez par donner l’exemple , piquez-vous et bon débarras !et surtout aucun « retournement » trop infect !!!

  • 12 août 2015 à 12:37 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Poussez un peu plus loin le kidnapping d’enfant malgache.
    Je m’avance,c’est encore une « AFFAIRE DE FAMILLE » !
    Pour l’indo-pakistanais,c’est la période de « VACANCES » et du « BILAN COMMERCIAL » !
    Pas d’autres commentaires !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 12 août 2015 à 12:40 | mailomikaroka (#2508) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      ça nous ferait des vacances de tes inepties.

    • 12 août 2015 à 15:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à mailomikaroka

      - « Attendons la suite de cette affaire » !
      « Kidnapping des étrangers » !

    • 13 août 2015 à 09:22 | vatomena (#7547) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Un kidnapping qui n’en serait pas un ?par vatomena

      Cet homme Kharane est de nationalité française . Donc l’ambassade va se meler de cette affaire s’il y a enquete .France généreuse qui accorde sa nationalité à tous .Durant les deux guerres mondiales qui ont saigné la France ,les kharanes se gardaient bien de demander la nationalité française car ils auraient aussitôt été mobilisables .Tandis que colons et malgaches enrolés montaient à Verdun ou à Colmar pour se faire tuer ,le vrai kharane restait à Tana pour faire prospérer ses affaires en l’absence de toute concurrence

    • 13 août 2015 à 10:50 | liliquilit (#7755) répond à vatomena

      Jalousie, quand tu nous tiens...
      Pour votre information, Vatomena, la plupart des ressortissants d’origine indienne habitant Madagascar ont la nationalité française en application d’une disposition du code civil français qui ouvre la nationalité aux ressortissants des anciennes colonies qui n’ont pas obtenu la nationalité de l’Etat dont ils sont originaires lorsque celui-ci est devenu indépendant. Les karanas sont victimes de discriminations à Madagascar et ne sont pas considérés comme des citoyens malgaches à part entière alors qu’ils sont établis sur la grande île depuis la moitié du 19ème siècle, ce qui, en soit est proprement scandaleux, et en plus vous jalousez leur nationalité française... écoeurant !

    • 13 août 2015 à 11:22 | vatomena (#7547) répond à liliquilit

      J’ai seulement dit : la France généreuse accorde la nationalité à tous .Ce n’est pas entièrement exact puisque obtenir un simple visa à l’ambassade est déjà un chemin de croix .Si vous postuliez pour la nationalité française ,seriez vous assuré de l’obtenir ,Liliquit ? La citoyenneté française est le refuge de nos hommes politiques quand ils ont failli et ont été chassés par la colère du peuple .Votre réponse Liliquit ne réduit en rien la situation que j’ai évoquée . Vous vous rapportez aux heures du vote pour l’indépendance ,moi ,j’évoquais les périodes de guerre mondiale dans lesquels la France alors métropolitaine était engagée .Les tirailleurs malgaches sont montés au front tandis que les boutiquiers kharanes ont veillé à leurs affaires . A mon sens ,le tirailleur ou son descendant mérite davantage une nationalité française qu’un bijoutier kharane .Mais la France en a jugé autrement .L

    • 13 août 2015 à 16:32 | Albatros (#234) répond à vatomena

      Je ne pense pas qu’il y ait eu QUE « les boutiquiers Karanes » qui soient resté à Madagascar pour surveiller leurs affaires.
      J’aimerai avoir le nom d’un malgache de la « haute » bourgeoisie (genre La Fayette !.) qui ait pris les armes pour combattre dans les tranchées de Verdun ou de Colmar !.
      Les « puissants » de l’empire colonial ne recrutaient pas dans les « puissantes » familles malgaches, pour défendre le France de l’époque.

    • 13 août 2015 à 17:58 | kartell (#8302) répond à vatomena

      @ vatomena

      La nationalité française serait-elle à ce point bradée ?

      On peut se le demander devant toutes les astuces qui permettent de se l’octroyer moyennant quelques connaissances de la législation...

      Entre mariages blancs, de complaisance qui finissent mal en général et de ces milliers d’adoption qui posent souvent des problèmes d’existence pour l’adopté entre sa seconde culture et celle de son naufrage...

      Aujourd’hui, être français, ce n’est plus un sésame mais une source de suspicion voir de bonnes affaires à réaliser puisque la France est l’une des seules nations à verser une rançon toujours sous le manteau contrairement à nos amis anglais et américains qui, eux, ne faiblissent pas devant la criminalité politico-religieuse...

      Le passeport français est devenu depuis longtemps « le passeport diplomatique » de nos élites, fuyards de luxe abandonnant un pouvoir devenu incontrôlable ou pour fromenter quelque putsch transitoire, il est devenu la couverture tous risques pour une fuite réussie et dorée !

      Hier, la fierté de le posséder, est devenue celle, feutrée, des affairistes politico-financiers et la bouée de secours de nos femmes sans avenir...

      Avant 1930, la nationalité française était retirée à tout français qui se mariait avec une étrangère devenant un apatride dans son propre pays !...

      Aujourd’hui, qui sont-ils ces français du bout du monde dont certains n’ont jamais vu l’hexagone, ni maitriser la langue de Molière, mais l’important ne serait-il pas ailleurs ?....

      Un papier justifie-t-il d’appartenir à une communauté avec laquelle on a aucune affinité culturelle ou linguistique ?

      Aujourd’hui, ces nationalités se monnaient notamment dans le sport comme au Qatar qui a formé son équipe nationale de handball avec sportifs étrangers en leur accordant un passeport moyennant finances et avantages pécuniaires !...

      Le passeport n’a plus cette valeur patriotique d’hier mais présente, désormais, un vif intérêt pratique permettant aux titulaires mille choses sur le dos consentant d’un état distributeur du sésame ....

      Aujourd’hui, la nationalité ne se mérite plus, elle est devenue un papier comme un autre sauf qu’elle confère au destinataire beaucoup de droits et peu de devoirs, la bonne pioche par les temps qui courent !

    • 13 août 2015 à 20:44 | vatomena (#7547) répond à kartell

      Nous, malgaches, avons gardé notre fierté .Notre passeport n’est pas distribué aux étrangers .Acquérir notre nationalité est un chemin de croix pour lui ; D’abord il lui faut payer et tres cher ; Il lui faut hanter les couloirs du ministère de l’intérieur . Il doit faire preuve d’une bonne moralité .Il doit prouver sa connaissance du milieu malgache .Il doit apporter la preuve de sa bonne santé . Et il doit expliquer en quoi il peut se montrer utile au pays . Alors que, Sidaïques ,tuberculeux ,illéttrés , sans qualifications et meme sans papier vous pouvez séjourner en France . Nous avons connu la colonisation étrangère et maintenant nous savons nous garder . Qu’on le sache ,nous avons l’emprisonnement et l’expulsion facile . Meme un ambassadeur n’est pas à l’abri

    • 13 août 2015 à 22:42 | kartell (#8302) répond à vatomena

      @ vatomena

      Nous n’avons pas les moyens de l’hospitalité française, toujours à vouloir tenir son rang arrogant du pays des droits de l’homme....

      Nous voulons rester entre nous, nous avons déjà tant de mal à concilier nos différences internes, la suprématie de la capitale sur la province, toutes ces choses qui empoisonnent notre quotidien et qui restent tabou faute de trouver la solution....

      Nos hôpitaux peinent à accueillir et à soigner nos malades, notre pays n’attire pas l’étranger en quête de soins, tout est fait pour qu’il passe son chemin...

      Les sans-papiers n’ont pas d’existence chez nous puisque la seule voie ou presque est l’avion, service réservé au transport des touristes, de notre diaspora et de notre élite souvent double-nationale...

      Les passeurs de Nosy-bé pour les Comores transportent nos ressortissants en quête d’un avenir meilleur mais ils retournent au pays l’embarcation vide de requérant d’asile ....

      Nous préservons nos terres de tout achat étranger au contraire de la France qui brade ses avoirs au Qatar et son club de football de la capitale où les français ne tiennent plus qu’un rôle de petits serviteurs souvent zélés...

      Nous avons encore cette force de sauvegarder nos intérêts par des lois sélectives qui contrebalancent avec notre situation politico-économique mais nous restons droit dans nos bottes même si elles sont usées jusqu’à la corde...

      Nous avons aussi exprimer notre mécontentement en exigeant le départ de cet ambassadeur, donneur de leçon, car même si la vérité avait été dite, nous l’acceptons de nos compatriotes,mais, nous le refusons de la part des étrangers et son ingérence même constructive ....

      Bref, nous utilisons des méthodes, qui en Europe, seraient condamnées par tous les tribunaux mais nous sommes dans le pays où tout est possible et qui entend conserver ses lois protectrices mais notre meilleure gardienne à ce que vous dénoncez, c’est notre pauvreté qui nous met à l’abri de toutes ces aller et venues !...

    • 13 août 2015 à 23:46 | Albatros (#234) répond à kartell

      A vous lire je devine un « double-national » qui « pisse » sur le passeport français quand çà l’arrange mais qui doit être bien content de profiter des « scandaleux » avantages que donne ce pays « arrogant », quand il est en difficulté !.
      Je suis par contre d’accord avec vous sur le copier/coller des comportements des élites parisiennes et tananariviennes sur les provinces des deux pays.

    • 14 août 2015 à 15:31 | koukoulampy (#6913) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      ce qui est certains, personne n’oserait vous kidnapper Basile...on se comprend. Vous même n’arrivez pas à vous auto-débarrasser :)

  • 13 août 2015 à 14:25 | kartell (#8302)

    Honneur à tous nos anciens combattants qui se sont battus pour des intérêts qui n’étaient les leurs ....

    Combien de vies déracinées, de vies perdues fauchées dans une guerre transformée en vraie boucherie du siècle....

    Combien de nos vaillants combattants ont du attendre des mois en France, le bon vouloir du colonisateur avant d’être rapatriés dans leur île chérie ?

    Compatriotes qui ont vu pour la première fois, les mille faiblesses des vahaza et de leur armée ....

    Compatriotes qui ont formé le premier noyau de ce qui servira plus tard, de base idéologique pour exprimer notre volonté absolue de nous affranchir !...

    Leur rendre hommage me semble une juste mais maigre récompense d’un pays toujours empreinté à regarder son passé mais cette évocation tardive permettra de montrer aux nouvelles générations combien, certains de leurs ancêtres, ont su faire honneur à leur pays par les souffrances et les sacrifices endurés qui méritaient d’être, bien, salués et évoqués , une nouvelle fois !....

    Nous avons un devoir de mémoire envers eux, qu’ils soient remerciés et honorés à la hauteur de leur engagement.....

    • 13 août 2015 à 14:29 | kartell (#8302) répond à kartell

      Petite erreur d’aiguillage de ma part, mon texte devant aller vers la rubrique « les tirailleurs malagasy en photo »

      Mille excuses.

  • 13 août 2015 à 15:49 | leclercq (#4410)

    Bonjour
    La police nationale ferait mieux de s’occuper des vrais problèmes ex : sécurité de la population au quotidien plutôt que de perdre leur temps pour un Karana qui lui a les moyens de payer ses kidnappeurs puisque choisi comme cible , ça en dit long sur son pedigree .

  • 14 août 2015 à 21:10 | Mihaino (#1437)

    Les indo-pakistanais (surnommés karana chez nous) ont tous le sens des affaires et dominent le commerce chez nous ! Le vrai problème est qu’ils sont à même de CORROMPRE nos responsables du sommet jusqu’en bas de l’échelle depuis belle lurette ! A qui la faute ???C’est à NOUS , amorphes , mous et l’OPK (opération karana) du feu Monja Jaona a fait fuir les karanas (la plupart APATRIDES) à la Réunion ! Inutile de remarquer qu’ils s’entretuent même entre eux !!!??? Les« fatsourali et consorts »nous exploitent mais jusqu’à quand ???Un vrai changement de mentalité sans être esclave de l’argent serait urgent et nécessaire pour tous les vrais citoyens malagasy !

    Les gens venus d’ailleurs ( chinois , karana ,sri lankais, japonais, thaïlandais, européens , américains , arabes , africains...) se croyaient tous vivre dans un Pays conquis et avec leurs FRICS investissent partout même dans les secteurs informels ! Je reconnais honnêtement que comme partout dans le monde , il existe de bons et de mauvais mais j’ai bien peur que le nombre des mauvais dépasse de loin celui des bons chez nous !

    Nos gouvernants (anciens et actuels) connaissent toutes ces affaires louches et opaques mais ils n’osent pas bouger d’un iota ! Pourquoi ???!!
    Wait and see ...

    • 17 août 2015 à 11:29 | kartell (#8302) répond à Mihaino

      @ Mihaino

      Votre interprétation des choses est celle qui fait les beaux jours d’une opinion publique qui ne voit pas la paille qu’elle a dans l’oeil !...

      Vous affirmez que les étrangers se croient en pays conquis !

      La vérité me semble ailleurs dans la mesure où lorsqu’on débarque dans notre beau pays, on est de suite frappé par les passe-droits, et autres formes de corruption en vigueur et les étrangers s’adaptent à ce climat particulier sans problème ....

      Il me semble que la règle du jeu de notre société devrait s’appliquer à tous et je ne vois pas pourquoi, on devrait faire une différence entre nos riches nationaux, friands de privilèges, et les étrangers qui en font autant, par mimétisme et opportunisme....

      Montrer du doigt, toujours les mêmes boucs-émissaires en oubliant de mentionner les nôtres, prend une tournure cocasse en refusant de dénoncer ceux qui devraient imposer un tempo plus respectable et qui ne font rien que d’en profiter grassement...

      L’image du « pays conquis » est un peu fort car il insinue que nous serions sous la menace dissimulée de tentative de prise de pouvoir mais en dehors de nos « chers » politiciens, je ne vois pas quel autre risque majeur nous guette à ce sujet !....

      Si nos lois doivent être respectées, elles devraient l’être par tous, à commencer par nous, mais nous en sommes encore bien loin de montrer l’exemple !....

    • 17 août 2015 à 13:33 | vatomena (#7547) répond à kartell

      Les étrangers qui viennent chez nous aujourdhui ont bien changé .Ils sont différents de ces coloniaux qui voulaient nous enseigner ’leur ’ civilisation .Notre étranger s’adapte plus facilement à nos mœurs ,à notre administration .Là où on lui demande un « risoriso » ,il paye sans sourciller . Au pays des larrons il sait se faire larron .

    • 17 août 2015 à 17:14 | sanois (#8546) répond à Mihaino

      QUI vous oblige a accepter ce FRIC !!! Moi je refuse l escroquerie etc etc (ce qu on m a propose de multiples fois)

      S il faut voler pour survivre alors il faut changer le systrme

    • 18 août 2015 à 02:31 | liliquilit (#7755) répond à kartell

      @kartell,

      Vous avez bien de la patience pour répondre à un post aussi stupide et haineux que celui de Mihaino. J’ai compris que dialoguer avec ce type d’individus était une perte de temps, mais je veux bien compléter vos propos.

      La xénophobie (peur de l’étranger) et le racisme (postulat de supériorité d’une race sur une autre) sont instrumentalisés par les élites gasy, avides de pouvoir et des privilèges que leur offre leur fonction mais peu soucieuses de redevabilité envers un peuple qu’elles méprisent. Canaliser la colère du peuple sur des boucs émissaires est une solution facile pour échapper à ses propres responsabilités. Quand je lis « les gens venus d’ailleurs : chinois, karanas etc... », cela me fait doucement sourire (jaune !) car nul ne peut prétendre être malgache de souche (sauf peut-être les vazimba !), la « civilisation malgache » ou plutôt le peuplement malgache étant très récent, ce métissage devrait être source de fierté et non de division... Les Karana sont établis à Madagascar depuis le 19ème siècle, n’en déplaisent à certains ils font partie intégrante de la population malgache au même titre que les tribus, peuplades, pirates, esclaves arrivés à Madagascar d’Arabie Saoudite, du Yemen, d’Indonésie, de Malaisie, du Mozambique, des Comores et d’autres contrées exotiques...

      Quant à la corruption, parlons-en...Ce serait encore les karana et les vazaha qui en seraient les responsables ! Mais la corruption gangrène les institutions, les services publics et toute la société à Madagascar ! Les karana, les vazaha sont rackettés plus que les autres parcequ’ils sont supposés avoir plus d’argent que les autres, mais c’est le système qui fonctionne ainsi et qu’il faut dénoncer, les vazaha participent et sont victimes du système certes, mais les principaux responsables et victimes du système sont les malgaches eux-mêmes. 1/3 des enfants malgaches ne sont pas déclarés à l’état civil, qui s’en préoccupe ? L’Unicef, car l’Etat malgache ne se sent pas concerné... Les problèmes de mortalité infantile, d’accès aux soins, à la nourriture, à la scolarisation, au logement, au travail etc... sont les principales préoccupations des Malgaches mais est-ce que les élites malgaches se sont penchées sur ces problèmes ? Non, elles ne sont pas concernées par la question donc laissons les bailleurs et les humanitaires régler ces problèmes... Il y a des questions bien plus importantes comme les iles éparses, l’accaparement des terres par les étrangers, les problèmes d’air madagascar, de la Jirama à régler car les élites se sentent concernées et ont leur bouc émissaire tout trouvé. Mais la politique, la défense de la démocratie, de la République, ce n’est pas défendre ses intérêts personnels ou ceux de sa caste mais se mettre au service de ses concitoyens, participer au développement de son pays. Désolée de m’ériger en « donneuse de leçons » et de faire de l’« ingérence »...

    • 18 août 2015 à 02:49 | liliquilit (#7755) répond à sanois

      Par principe, je n’ai jamais accepté de participer au système de la corruption à Madagascar. Si un fonctionnaire me demande de l’argent, j’appelle direct son supérieur hiérarchique, et s’il le faut, je remonte l’info jusqu’au Ministre. Cela me prend peut-être du temps, mais mon honneur est sauf...

    • 19 août 2015 à 08:42 | vatomena (#7547) répond à liliquilit

      Votre examen clinique de la situation des malgaches est pleine de vérités . C’est une messe de requiem qu’il faudrait adresser à notre pauvre pays ; Quel charme reste -il à ce beau pays que les colons avaient adopté et tant aimé ? Nous vivons maintenant dans un pays de vautours et de rapaces ;Personne est à l’abri .Le malgache est devenu l’ennemi du malgache .La commisération des étrangers finira par cesser tant nous sommes indignes ,incapables de faire fructifier ces aides qui viennent de toutes parts ;Nous sommes dans un trou noir où disparaissent toutes les aides qui nous sont accordées .

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 234