Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 15h13
 

Politique

Session extraordinaire du Parlement

Un emploi du temps chargé

mardi 13 janvier 2015 | Bill
JPEG - 78.5 ko

Les députés entrent en session extraordinaire pour 15 jours ce mardi 13 janvier 2015. Un certain nombre de projets de loi organique doit être examiné et adopté dont celui relatif au statut particulier de la capitale, celui relatif à la décentralisation et aux ressources des collectivités décentralisées.

À propos de l’examen de ces textes sur la décentralisation et sur le statut de la capitale/métropole Antananarivo, des observateurs évoquent des pressions du ministère de la Décentralisation qui invoque les 6 millions de dollars que le PNUD alloue à ce volet décentralisation, et ce pour dire que le projet de loi organique élaboré par le ministère ne peut qu’être adopté. La décentralisation bénéficie de nombreux financements de la part des partenaires techniques et financiers, fait-on comprendre depuis le ministère : de la part de la coopération allemande par l’intermédiaire du GIZ qui dote le Fonds de Développement Local (FDL) d’importants financements destinés aux communes.

Outre ces projets de loi, le Parlement doit également se pencher sur la constitution du Haut Conseil pour la Défense des Droits de l’homme et de la Justice, et sur les représentants du Sénat à la Haute Cour de Justice. Le secteur environnement n’est pas en reste. Les députés devront aussi examiner le Code des Aires protégées, la Charte de l’Environnement.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 13 janvier 2015 à 09:30 | Boris BEKAMISY (#4810)

    Je le disais toujours , si il y aura enfin une DECENTRALISATION EFFECTIVE à Madagascar, cela ne pourra venir que de la PRESSION DES BAILLEURS DE FONDS qui vont offrir à la fois L’ARGENT et le MODEL DE DECENTRALISATION a mettre en œuvre !

    Ce ne sera jamais un PRESIDENT qui nous vient du SABNAM qui a un reflexe décentralisateur, jamais ! ( Prezida mbola tsy nahita Ranomasina...hi hi hi ! )

    Déjà le PIC II a été mis sur la grille des conditionnalités basées sur des critères de BIODISVERSITE par les Bailleurs de fonds pour assurer le forcing de LE DECENTRALISER !

    Les Bailleurs de fonds de Mada a tout compris !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 307