Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 22 septembre 2017
Antananarivo | 05h12
 

Enseignement

Ecole Normale Supérieure

Un budget de fonctionnement dérisoire de 1% par rapport aux besoins

jeudi 22 juin | Bill

Réagissant par rapport aux descentes de rue successives des étudiants de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) le ministère de l’Enseignement supérieur déclare que c’est une affaire propre et interne à l’Université d’Antananarivo de laquelle dépend l’ENS. Cela n’empêche que le ministère a suggéré des solutions à l’université et à l’ENS tout en avouant que 95% du budget du ministère sont attribués aux universités, écoles et instituts supérieurs. Le Conseil d’établissement de l’ENS pour sa part, expliquant la situation aux étudiants, évoque le caractère dérisoire du budget -17 millions d’ariary, qui est alloué à l’Ecole comme fonctionnement alors que cela nécessite normalement quelque 215 millions d’ariary ; soit environ 0,08% des besoins de fonctionnement.

Ceci étant, après une réunion avec le Conseil d’établissement et les responsables de l’université d’Antananarivo, les étudiants ont décidé de ne pas faire grève ; un consensus aurait été trouvé. D’après un responsable de l’ENS dont le point de vue rejoint quelque part celui du ministère, les bénéficiaires des formations dispensées à l’Ecole, c’est-à-dire les étudiants, doivent supporter certaines charges de fonctionnement sinon l’ENS peut fermer ses portes. Ce responsable a laissé entendre que la poire sera divisée en deux et c’est ainsi que les étudiants ne paieraient que les 50% de ce qui devaient être exigé normalement.

Pour rappel, les étudiants ont manifesté deux jours de suite dans la rue pour traduire leur refus de payer les droits pédagogiques qui s’élèvent à 400 000 ariary pour le Master 2 et 240 000 ariary pour le Master 1, et demander une révision à la baisse de ces droits pédagogiques.

36 commentaires

Vos commentaires

  • 22 juin à 10:57 | betoko (#413)

    Je ne comprends pas pour quoi ces étudiants doivent payer une certaine somme pour leur formation ? Tout devrait être à la charge de l’état car ces étudiants seront des profs fonctionnaires .
    Est ce que les étudiants à l’école de la magistrature , en médecines , par exemple doivent payer leurs études à l’état ?

  • 22 juin à 12:06 | akam (#7944)

    - Pour un regime, suppose « necessiteux », qui vit aux crochets des organisations internationales, il est difficile de defendre un « budget » a proprement parle suffisant pour perfectionner l’education. Meme si les chiffres indiques ici sont apparemment derisoires. C’est une option politique. Dans cette perspective, l’EN ne peut fonctionner comme attendu. L’effet « domino » s’en suit ! Ca ne m’etonne pas qu’on lit quotidiennement des aneries ici ! De plus, on percoit a TV-plus que certains intervenants n’ont pu beneficie d’une bonne pedagogie digne de cet attribut qui leur permet d’un de clarifier leurs questions et de l’autre, de debattre intelligemment.
    - De facon generale, ce n’est pas sans consequence aussi bien pour les futurs enseignants que pour les jeunes qu’ils formeront. L’education est une machine qui « grippe » facilement sans encadrement.
    - De visu, c’est une politique choisie et concue au detriment des collegiens et lyceens qui sont contraints, dans ce cas, a aller suivre leurs etudes dans le prive. Ce qui n’est pas une mince affaire car c’est embarrassant pour les parents necessiteux.
    - Desormais, la configuration est un sujet a caution ! reparlons-en l’annee prochaine !

    • 22 juin à 18:00 | atavisme premium (#9437) répond à akam

      je ne sais d’ou vient cette étude ,DONNER MOI DES CHIFFRES OFFICIELS DE L’ONU .
      Pour le reste ,on ne peut faire une Mercedes avec une 2 ch !
      Je note qu’ils vous ont mis 5 eme (par la fin) ,ils ont été gentils

  • 22 juin à 13:27 | Isandra (#7070)

    “L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde.”

    Ce régime veut que le monde reste comme il est, il n’a pas intérêt que le monde change,...parce que plus le peuple est instruit,...plus il est difficile à duper,...et que les achats de voix avec les tee-shirt, le riz, l’yaourt, et les spectacles gratuits, etc ne fonctionnent plus,...

    • 22 juin à 13:37 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Cette pratique est héritée de la colonisation, Galliéni a dit ceci concernant les jeunes indigènes :

      "Notre enseignement aux colonies doit tendre simplement à former des jeunes gens à l’âme française susceptibles de devenir de bons ouvriers d’art ou agricoles.
      (..)Il faut leur (indigènes)donner seulement des principes élémentaires de lecture, de calcul, d’écriture, en leur inculquant le maniement des outils et des instruments aratoires. »

    • 22 juin à 13:53 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra,
      Tuléar est en train d’agrandir son port et son aéroport ,la piste du nord (morombe) est faite en goudron sur 120 km pour l’extraction de l’ilménite de Ranobe et la piste du sud va l’etre jusqu’a Ampanihy pour l’extraction du charbon de terre de la sakoa (imaloto) du Vanadium pour le projet de « Green giant » et d’autres mines annexes
      Cette fois ci ,Tuléar va devenir la capitale économique de Madagascar !
      Qu’en pensez vous ?

    • 22 juin à 14:01 | Eloim (#8244) répond à Isandra

      @AP,
      Sans oublier la ZES attribuée à l’île Maurice. Qu’y a-t-il de plus pour s’en réjouir ? Attendre et voir que cet épanouissement continue à faire tâche d’huile jusqu’à s’étendre dans d’autres régions avoisinantes.
      Donc, il suffit de rétablir la sécurité pour le grand sud ?

    • 22 juin à 14:53 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      IL y plus d’insécurité dans le sud actuellement ,mais cela vient de la faillite de l’état .
      Plus rien n’est fait de la part de l’état central dans ces régions depuis plus de 50 ans .
      S’étonner que ces habitants ,sous administrés ,sous contrôlés et surtout « oubliés » des prestations sociales de bases se conduisent ainsi n’est pas un hasard !
      De plus essayer de régler le problème en envoyant l’armée est d’une imbécillité sans nom .
      Je raccourcis ,l’état ne s’occupe de rien pendant 50 ans et quand il y a des problèmes ,on envoient des assassins,des brûleurs de cases ,des racketteurs .
      Comment réagirait n’importe qui devant ces humiliations ?

    • 22 juin à 15:23 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Atavisme,...le naïf

      Figurez vous, pendant quatre ans, ils n’ont réaliser que ça,...120 Km de routes, etc

      A ce rythme là, c’est sûr que dans 50 ans Madagascar(5 ème) pourra atteindre le classement de Comores, 20 ème mondial de pays pauvre,...

    • 22 juin à 15:35 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra ,
      Moi naif ,je ne le suis plus depuis que j’ai appris a vous connaitre avec certain de votre communauté .
      Mais comme d’habitude ,sur une question globale ,vous levez un point et ne répondez pas à la question .
      C’est surement une technique pour ne pas répondre au vraies questions

    • 22 juin à 16:19 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Profiter de l’ignorance de son peuple, c’est une pratique favorite des dirigeants africains anciennes colonies françaises :

      (…)La bonne gouvernance n’est pas le fort des dirigeants africains. Bien au contraire, c’est ce qui leur permet de rester au pouvoir en organisant des élections truquées d’avance par l’achat de conscience non seulement des électeurs en majorité analphabètes, mais aussi de ceux qui organisent les élections. Quand ils ne sont pas purement et simplement des dignes représentants de groupements économiques et politiques étrangers qui font feu de tout bois à cet effet."

    • 22 juin à 16:42 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra ,
      Oui, la rhétorique mrn kon se met en place .
      Donc les ex colonies anglophones et lusophone sont en parfait développement et tout se passe bien .
      Démontrez moi cela sérieusement avec des chiffres des pays etc ,etc...

    • 22 juin à 16:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Atavisme,...

      Chiffre...?

      Je vous laisse découvrir sur cette liste de 25 pays les plus pauvres du monde, combien sont ils anciennes colonies Françaises,...

      http://centrafrique-presse.over-blog.com/2015/11/classement-2015-les-25-pays-les-plus-pauvres-du-monde.html

  • 22 juin à 14:34 | betoko (#413)

    Cette ZES attribuée à l’île Maurice n’est pas très claire , Selon des députés MAPAR , c’est un état dans un état , et c’est incontrôlable . Mme Ratsivaraka député du MAPAR disait que Madagascar s’est fait avoir , car en fait dans ces ZES on y trouve des matières premières tels que du saphirs ou terre rare etc

    • 22 juin à 15:27 | vatomena (#8391) répond à betoko

      0@Isandra— malheureux Gallièni !!!Tout son ouvrage ,tout son héritage détruit en quelques décennies .Des milliers de maitres FRAM pour des millions d’écoliers.Une déperdition scolaire qui s’accroit chaque année .Des milliers d’écoles de brousse où on n’ apprend plus rien . Des diplomes mis en vente au plus offrant !!

    • 22 juin à 15:48 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Vatomena,...

      Stratégie d’après nous, c’est la déluge,...

      Comment voulez vous que des gens qui n’ont été formé qu’être auxiliaires et n’ont dû se contenter que de recevoir « des principes élémentaires de lecture, de calcul, d’écriture, et de l’apprentissage du maniement des outils et des instruments aratoires. », puissent gérer un pays, et entretenir des choses complexes que les ingénieurs colons avaient construites...?

    • 22 juin à 15:56 | atavisme premium (#9437) répond à betoko

      Isandra ,
      Toujours ces belles excuses ,toutes prêtes à servir !
      Pensez que dans un siècle ,cela sera toujours le cas ?

    • 22 juin à 16:14 | Eloim (#8244) répond à betoko

      Betoko,
      Vous avez relevé un point important dans ce type de système économique. Et je rajoute que la plupart des pays qui créent des ZES ne récoltent que très peu de fruits de ce système. Ce qui en souffre surtout c’est l’Afrique qui est soumise aux éléphants blancs dont certains pays du Grand Continent n’arrivent même pas à faire décoller leurs ZES. Donc, il y a de quoi s’inquiéter, non ?
      Ce qui m’inquiète également c’est l’envahissement de la Chine malgré le bon résultat récolté dans ses différentes ZES lequel elle compte répandre un peu partout avec sa politique de conquête pour l’Afrique. Des doutes planent également quant à la récente visite du PRM dont des signatures d’accord sur différents projets (??) seraient au menu. Peut être, il réservera un tel pour le prochain mandat s’il brique une nouvelle fois la magistrature suprême.

    • 22 juin à 16:33 | akam (#7944) répond à betoko

      Hey papytoko,
      - Au passage je te fais savoir que quel que soit ton statut, tu paies toujours tes droits de scolarite dans une grande ecole. C’est bien cela les montants indexes dans l’edito. Comme ce pays est necessiteux, oui il faudra payer car la CI ne le fait pas ! sinon il faudra « s’acoquiner » avec des grandes ecoles etrangeres riches (tres riches) !
      - Je vois que meme en deambulateur tu peux encore apprendre... et heureusement que les depites Mapar sortent afin de t’apprendre ce qu’il y a dans le ZAS de Port Louis ! De facon generale une ZAS resulte de la mondialisation.
      - Donc si tu tiens a monter cela ici, il faudra, d’un, attirer les clients (cad les touristes) et surtout les securiser (cqff) et de deux, etre competitif cad vendre avec un bon rapport qualite/prix ! et pas n’importe quoi ? il y a des gens qui ont passe des annees a etre expert en marketing, mais qui se plantent encore et donc ce n’est pas en claquant les doigts que tu installeras cela !
      - Une ZAS repose sur un defi economique afin d’ attirer des devises ! ce qui est impossible dans le contexte actuel et meme...dans deux ou quatre decades ! un mini-aeroport international (mini tarmac pour faitre atterir les airbus A380, ticket d’avion chers, contexte economique tres pauvre....)
      - papytoko, c’est le retour d’age qui te fait rever de Port-Louis. Maurice a beaucoup de longueurs d’avance par rapport a nous.
      - Debattons d’autre chose ! car les entrees de devises a Mada ne proviennent a l’heure actuelle que de la charite.
      - Force tes p’tits zenfants a aller a l’ecole et apprends leur que le chantage est pire que le diable.

  • 22 juin à 15:32 | ratiarivelo (#131)

    Manangatra aminao angaha« ra-Gallieni » Rtoa-Be « ISANDRA » havavako avy any IKALAMAVONY ?????? Sans rancune rahavako !! Samy tsara !!!

  • 22 juin à 15:51 | betoko (#413)

    Vatomena
    Je suis d’accord avec vous sur l’éducation et la santé ,mais pas sur la colonisation . La France a subit l’occupation allemande entre 1939 et 1945 , et elle a importé dans les colonies le côté le plus ignoble , condamnable des allemands sauf les chambres à gaz quoi que certains insurgés des événements de 1947 ont périt dans une locomotive à vapeur à Moramanga
    Ce que je reproche aux dirigeants malgaches après la révolution de 1972 , c’est d’avoir malgachisé l’enseignement et d’avoir mis dehors les enseignants français . Même l’Algérie qui avait combattu Le France pendant 4 ans avait demandé à La France de les envoyer des enseignants français lors des accords d’Evian

    • 22 juin à 16:36 | Eloim (#8244) répond à betoko

      Betoko,
      Je suis entièrement d’accord avec vous quant à la mésaventure du régime Ratsiraka d’adopter cette malgachisation à outrance comme langue d’enseignement. En effet, le « teny malagasy » (??) est bonne et personne ne nie pas les avantages de l’utiliser comme langue d’enseignement pour une meilleur acquisition de connaissance. Mais la façon dont le régime Ratsiraka d’amputer l’enseignement avec cette langue dont la politique de l’enseignement en général souffre à l’époque est allé à la dérive compte tenu de l’emploi de ce qu’on appelle « malagasy ofisialy » (qu’est ce que c’est ?) que la plupart des enseignants et instituteurs n’arrivent même pas à maîtriser ? Voyons par exemple les japonnais n’ont pas besoin d’utiliser l’anglais ni d’autres langues étrangères comme langue d’enseignement ! Ce sont surtout, nous qui sommes parmi les pays conquis qui cherchons la langue dite de « prestige » pour notre enseignement et ça fait partie de la mauvaise politique de l’enseignement en général. On continue à rêvasser sur l’acculturation si nous rejetons notre propre langue et ça va s’amplifier davantage cette déperdition face à l’agressivité incontrôlable de la mondialisation.

    • 22 juin à 21:27 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Betoko@ — Je pense ,Betoko , que la france colonisatrice était victime de ses illusions et de ses prétentions .A la suite de Jules Ferry ;Elle se croyait chargé d’une mission de civilisation .Tout comme les ’bonpèra ’ qui voulaient sauver l"humanité des enfers par la conversion de tous à la religion du Christ . Ces projets messianiques ont souvent causé des ravages .Prenez l’exemple du Communisme Russe qui voulait faire de la Russie un paradis des prolétaires ou de Mao Tse Toung. A la suite ,nous avons eu le grand mouvement de la Décolonisation qui assurait que tous les peuples libérés marcheraient vers une immense prospérité , l ’émancipation de toutes les classes et le bonheur Aujourd’hui , c’est la Mondialisation , c’est l’Islamisme qui veulent changer le monde..........

    • 23 juin à 11:14 | kartell (#8302) répond à betoko

      @ vatomena

      L’état colonial avait formé à ses écoles, une petite élite malagasy qui avait constitué, par la suite, le coeur du noyau revendiquant une indépendance, heureuse et prospère….
      Notre « petit Chavez » national, Ratsiraka a vite compris que pour éviter toute contestation venant d’en haut, de son régime militaire, il fallait malgachiser l’enseignement dans un désir de consanguinité plébiscitée, avec pour objectif dissimulé, d’assécher une opposition idéologique de ses meilleurs éléments en affaiblissant un enseignement, jusque là, prometteur !…
      On peut dire que son but funeste a été atteint voir à dépasser toutes les espérances car aujourd’hui, notre élite n’est plus celle issue du savoir ou du mérite mais celle de la concussion et de la corruption, dans une obésité inquiétante !….

    • 23 juin à 12:33 | vatomena (#8391) répond à betoko

      @Kartell— Subtil éclairage que vous nous donnez ici, Kartell—Il est vrai que l’école coloniale avait formé une élite remarquable pour le pays . C’est l’enseignement français qui a initié chez les intelligences étrangères les valeurs occidentales comme la liberté ,la nation ,la démocratie .,l’égalité.Je ne sais si Instits et profs se doutaient qu’un jour ces valeurs ainsi enseignées se retourneraient contre cette métropole dont ils étaient pourtant les agents . C’est Ho chi Minh ,lui meme , qui a déclaré avoir tout appris lors de son séjour en France .De meme pour Ralaimongo .
      Supposition — La haute administration coloniale supputait depuis longtemps que le régime colonial ne serait pas éternel.Elle répandait donc l’Instruction et activait une élite pour remettre apres son départ tous les pouvoirs entre de bonnes mains . Sur ce plan ,elle a complètement échoué. Il suffit de voir comment nous sommes gouvernés.La génération post coloniale a ruiné totalement un pays qui était pourtant bien parti

  • 22 juin à 16:28 | betoko (#413)

    Vatomena
    Si vous voulez connaitre la vérité sur la révolte des malgaches en 1947 , demandez à RFI la copie de leur émission sur ce sujet , RFI avait diffusé sur les ondes ce sujet entre le 27 et le 21 mars . En préambule RFI disait la révolte des malgaches avaient commencé à cause des comportements inqualifiables de certains colons envers eux , pas dans les hauts plateaux mais sur la côte

    • 22 juin à 18:06 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Alors si RFI l’ a dit ...
      De se demander qu’ attendent tous ces privilégiés, qui ont eu la chance de suivre des études, pour renvoyer l’ ascenseur et souhaiter à leurs compatriotes la même chance, force est de constater que tel n’ est pas leur projet, voir : bien le contraire .
      Quant à l’ utilité de ces acquis, de la confiture aux cochons, ne ferait pas : désordre, triste constat que ces derniers nous offrent, revotant serait encore trop d’ honneur ...

    • 22 juin à 20:16 | vatomena (#8391) répond à betoko

      @Betoko—1947,_ betoko , -n’était pas une bonne année - ni pour les frantsay qui avaient à relever les deqtructions de la guerre ,étaient ruinés et souffraient encore de mal nutrition ni pour les malagasy qui venaient de vivre trois ou quatre années sans les subsides de la France avec de plus une occupation anglaise et de zoulous . Vous voyez aujourd’hui encore ce qui arrive au peuple malgache quand l’aide extérieure se fait faible : misère insoutenable ; voleries , fahavolisme .forces de l’ordre qui massacrent ,pillent et incendient .
      Le smotig a été présenté comme la raison principale de la rébellion sur la cote Est .Argument fallacieux .Le smotig avait été aboli un an auparavant . Retenez bien que la rébellion n’a pas été un fait national. De Mars 1947 à Juillet 48 ,elle s’est limité à la cote Est uniquement . Aucun mouvement de révolte à Tananarive . Aucun sorcier hova incriminé pour avoir fanatisé le plateau .

  • 22 juin à 17:08 | betoko (#413)

    Eloim
    Ne prenez pas comme exemple le Japon car ce pays n’a jamais été colonisé ? En revanche les japonnais ont beaucoup copié sur les américains en matière industriel comme la mécanique et l’électronique et la gestion des entreprises .
    Didier Ratsiraka disait que la malgachisation de l’enseignement n’était pas de lui mais de nous même avec comme « guide » Mandandafy" (sic) et pourtant j’ai vu à la télé française Didier Ratsiraka parlait en en malgache sur le perron de l’Élisée lors d’un interview et a été traduit par un compatriote , Que c’était ridicule
    Vous croyez qu’en ce moment tout le monde maîtrise la langue malgache officielle ? Il est quasi impossible que tout soit fait en notre langue maternelle , Exemple , le droit et la médecine on les enseigne en français , et essayez de traduire en malgache le code de procédure pénale par exemple , et même au niveau de l’assemblée nationale tout est écrit en français et ceux qui ne comprennent pas les textes comme ce député du sud Nicolas Andrianasolo il se fait aider car ses collègues , et selon les mauvaises langues même Mme Claudine Razaimamonjy ne sait pas remplir un chèque car c’est en français mdr

    • 22 juin à 18:19 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Combien de gens parlent l’ Anglais, le Chinois, le Russe, l’ Espagnol & le Français, comparativement combien parlent le Malgache, et surtout qui en a besoin ???
      Même les Mauriciens parlent 3 langues couramment , et de vous demander aussi enrichissante que soit votre diversité, au final elle vous rapporte quoi ???
      Que ce soit le vezo, le tandroy, le sakalava ou le merne, pour ne citer que ceux la , dans l’ économie, le train de vie, culturellement, quelle richesse : celle de la main tendue, de haillon, de morve au nez, à part ça vous en avez d’ autres ?
      L’ intérêt du merne pour les autres dialectes est la hauteur de la réciprocité, ayez le courage d’ avouer que chacun s’’ en tape, alors votre fierté : ou je pense en guise de gouverne : redescendez au lieu de vous obstiner à rester perché ...

  • 22 juin à 18:05 | ratiarivelo (#131)

    salama e ! O ra-BETOKO sy ELOIM O ? Mba hajanony @ny izay ny resakin’ny Mpangetotra AN-TSENANAREO ry zareo o ! tsy izany no maha maika fa INONA NO TOKONY HO HATAO FA EFA misotro ny AMANi********* NY MALAGASY ?? RY ZALAHY manitsana sy MIVOVO tany TULEAR midehaka @NY volam-BAHOAKA** Jereo anie ny TAIM-BAVAN’ Ilay lehiben’ny DALTON-HVM E ?? Ny miseho azy ho MPANOTRA WAWAAAAAAAAAAAAAAA eny PANORAMA no betsaka sy ny sisa**te hifidy ny lohany nefa matahotra ny masony !!! amin’izany i MAMASAOSY mitsotrotra eny Manjakandriana ?? NY MALAGASY efa Misoto ny AMAN****BLABLAAAAAAAAA no betsaka eto @ny FORUM ??FA inona no TOKONY HATAO ???? fa ny teny MALAGASY dia mitoetra MANDRAKIZAY OK !! Sans rancune.... SAMY TSARA JIABY !!

    • 22 juin à 18:12 | betoko (#413) répond à ratiarivelo

      Nous nous exprimons selon nos feeling et selon les actualités , tant pis pour ceux qui ne nous comprennent pas , Nous n’avons pas de compte à rendre à qui que se soit , Si nos interventions vous choquent et ne vous intéressent pas car selon vous c’est du resaketotra c’est pas notre problème

  • 22 juin à 18:21 | atavisme premium (#9437)

    Isandra,
    Vraiment , centrafrique .com c’est aussi sérieux que vous apparemment !!!!!
    Vous n’avez pas honte ?

    • 22 juin à 19:32 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      @ Atavisme,..

      Parce que selon vous, seul les articles signés par un Français sont digne de foi...?

      Il y a un mot qui correspond à cet a priori,...

  • 22 juin à 18:38 | ratiarivelo (#131)

    Mba manana fisainana vo lenta ry BETOKO fa aza manao valin-teny BORAINGONA***** tena resakin’ny MPANGETOTRA AN-TSENA ny BETOKO a !! Mba resao ihany ny mahazo IREO Mpanao TARANJA ny BOXE lasa any CONGO BRAZAVILLE mikatsy any @ny izao ORA izao !! ny antony tsy mahaloa VOLA izay
    tokony HANJARANY NY MALAGASY*** MAHONENA**** OUI vraiment tena resakin’ny mpangetotra an-tsena nma ny ANAREO MAZAVA ??

  • 23 juin à 12:52 | papangue (#9623)

    Akory lihe, akory lahale,

    @Nostalgique d’une epoue révolue

    22 juin à 18:19 | Jipo (#4988) répond à betoko ^
    « Combien de gens parlent l’ Anglais, le Chinois, le Russe, l’ Espagnol & le Français, comparativement combien parlent le Malgache, et surtout qui en a besoin ??? »

    Hors sujet.
    Vieux réflexe de colon, le malgache est parlé à Dago, point, et vous vous le parlez depuis de temps que vous êtes la-bàs ?
    Jamais entendu du recul du français dans le monde ? Au Quebec ?
    Vous allez en Italie, Au Portugal, en Espagne, et bien, c’est ‘Anglais qui utilisé … du moins par les plus jeunes pour communiquer avec les étrangers, touristes, au travail .

    Selon l’UNICEF
    https://www.unicef.org/french/sowc99/e046.htm
    Les experts reconnaissent de plus en plus combien il est important que les enfants commencent leurs études dans leur langue maternelle. L’emploi de cette langue valide leurs expériences. Il les aide à apprendre la nature du langage et à se servir de celui-ci pour comprendre le monde, y compris tous les aspects du programme scolaire.

    La langue maternelle est un fondement essentiel de l’apprentissage. Mais maîtriser une langue nationale - ou même une troisième langue, internationale celle-là, comme le français ou l’anglais - a aussi des avantages. Cela élargit la communication et, par la suite, les possibilités d’accéder à l’enseignement supérieur et à la vie professionnelle. Les éducateurs aborigènes vantent cet apprentissage à double sens, qui aide les étudiants à participer dans la communauté, mais aussi dans le monde plus vaste.

    DE JIPO
    « Même les Mauriciens parlent 3 langues couramment , et de vous demander aussi enrichissante que soit votre diversité, au final elle vous rapporte quoi ??? »

    Ils ont un niveau très faible en français oral, encore plus faible en écrit.
    Ce n’est pas la diversité c’est la langue maternelle du pays ou vous êtes !! pas content, Barrez-vous !
    Ah, la pension est trop faible pour aller en France, bigre….

    Le but n’a jamais été ne pas apprendre aucune autre lange étrangère, vous vous fourvoyez complètement, vous confondez Dago et la France, ou des gens comme vous pensent qu’ils peuvent s’en sortir avec une seule langue, surtout sans maîtriser l’anglais.

    La malgachisation ne veut nullement dire,qu’il ne faut apprendre aucune autre langue étrangère, c’est les matières principales dans la langue maternelle.

    Une grossière erreur a été faite dans les années 70 car les documents ‘étaient pas prêts ni les ministères.
    Aujourd’hui c’est tout aussi ridicule avec des profs qui ne maîtrisent pas le Français.

    « Que ce soit le vezo, le tandroy, le sakalava ou le merne, pour ne citer que ceux la , dans l’ économie, le train de vie, culturellement, quelle richesse : celle de la main tendue, de haillon, de morve au nez, à part ça vous en avez d’ autres ?
    L’ intérêt du merne pour les autres dialectes est la hauteur de la réciprocité, ayez le courage d’ avouer que chacun s’’ en tape, alors votre fierté : ou je pense en guise de gouverne : redescendez au lieu de vous obstiner à rester perché . »

    La n’est pas le sujet !
    Le Malgache est reconnu comme langue unique et parlée à Dago par les scientifiques ethnologues, linguistes depuis très longtemps, Mariano et compagnie, Dahl.

    A terme, comme les malgaches sont quand même plus ou moins bien scolarisés, la langue officielle va être de plus en plus parlée partout, malheureusement, comme la clique au pouvoir essaie de laisser le maximum de gens dans la marte …

    Vous oubliez que la langue au 3è cycle en France est l’Anglais, que dans les entreprises du CAC40 c’est l’Anglais, dans les banques françaises c’est l’Anglais la langue de communication en interne …
    Le monde a changé depuis le temps ou vous avez travaillé !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 136