Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 25 novembre 2017
Antananarivo | 03h56
 

Société

Kere dans le Sud

Un an après, les 21 engagements d’Ambovombe enterrés et oubliés ?

mardi 28 février | Yvan Andriamanga

Il y un an, plus exactement le 21 février 2016, le gouvernement HVM a publié et déclaré en grande pompe les fameux « 21 engagements d’Ambovombe » afin de mettre fin au kere. Ceci suite aux indignations des citoyens, société civile et communauté internationale sur la passivité de ce régime face à la détresse de la population du Sud. Car au début, le Chef de l’Etat lui-même a nié l’existence de kere dans le Sud.

Il y a un an, les 4X4 rutilants des princes qui nous gouvernent se sont paradés devant les affamés du Sud, la ministre de la population Onitiana Realy a versé des larmes et 10 ministres du gouvernement ont signé et publié « les 21 engagements d’Ambovombe » qui prévoient entre autres : l’approvisionnement en eau du Grand Sud à travers la réhabilitation, la construction et la pérennisation d’impluvium ; micro-irrigation, réhabilitation des RN10-RN13-RN17…..

Un an après la communauté internationale se démène pour venir en aide aux victimes du kere dans le Sud de Madagascar.

Un an après, l’ambassadeur des Etats-Unis à Madagascar, Robert Yamate, note l’importance d’une « déclaration formelle d’urgence venant de Madagascar qui peut ouvrir plus d’options pour la communauté internationale pour réagir et pour fournir davantage d’aides ». Les Etats-Unis qui au début du mois de février, viennent encore de fournir une enveloppe d’aide supplémentaire de 2,7 millions de dollars pour les secours d’urgence, dans la mesure où « l’urgence dans le Sud de Madagascar continue durant la période de soudure entre les récoltes ».

Un an après, le système des Nations Unies, FAO, PAM, UNICEF ne cessent d’appeler à l’aide pour les déshérités du Sud de Madagascar. C’était vers la fin de l’année 2016 mais encore valable aujourd’hui. Chris Nikoi, Directeur Régional du PAM pour la région du sud de l’Afrique s’alarme : " Ce sont des gens qui vivent au bord du désastre.

Beaucoup n’ont rien d’autres à manger que des fruits sauvages. Nous devons agir ensemble maintenant pour sauver des vies et donner de l’espoir pour l’avenir ». Beaucoup de ménages ont eu recours à la mendicité, à la vente de leurs terres ou de leurs biens, ou à la consommation de leurs stocks de semence afin de survivre. Dans ces conditions difficiles, les enfants sont souvent retirés de l’école pour chercher de l’argent, de la nourriture, du bois et de l’eau, dans une partie du pays où les enfants souffrent déjà de multiples privations.

« Près de la moitié des enfants à Madagascar souffrent de malnutrition chronique ou en retard de croissance », explique Leila Gharagozloo-Pakkala, Directeur régional de l’UNICEF pour l’Afrique orientale et australe. "Les risques de retard de croissance condamnent les enfants à vie avec une mauvaise santé et une pauvreté accrue. Dans le Sud, les enfants souffrent également de la malnutrition aiguë. Nous pouvons et nous devons faire mieux pour ces enfants. » « Le coût de l’inaction ou encore du retard de notre réponse est trop horrible à envisager », a déclaré David Phiri, Coordonnateur sous régional de la FAO pour l’Afrique australe.

Un an après, près d’un million de personne sont affamés dans le Sud. Un an après, le régime HVM prépare le deuxième mandat du Chef de l’Etat en 2018. Un an après le gouvernement fait comme si de rien n’était. Cela au moins, cela n’a pas changé !

66 commentaires

Vos commentaires

  • 28 février à 09:40 | Sabrina (#4247)

    Et Onitiana elle a fait quoi exactement ? A part chialer comme une pauvre gamine...

    • 28 février à 10:44 | Babah (#9347) répond à Sabrina

      Elle attend un miracle et un messie, comme tous les Gasy qui croient que leur situation et leur misère sont causée par quelqu’un d’autre ou proviennent d’ailleurs... jamais leur faute.

      Car, s’il y a une culture gasy et une mentalité commune de la nation c’est cela : jalousie, envie, lamentation, prière, invocation des démons, attente envers le divin, ... que des passions, des non-actions, des complaisances dans la misère . Et ces traits de caractères sont communs à tous : au PRM, au planton, à l’entourage du PRM, aux opposants, aux leaders des opposants, au berger, au mouton, au paysan, à la femme du paysan, au chauffeur, aux passagers conduits par le chauffeur, à la bonne, au patron de la bonne, au chômeur, à la marchande de rue, aux élus, à ceux qui élisent, aux citoyens, aux aux criminels qui ont perdu leur citoyenneté, aux dahalo, aux victimes des dahalo, etc.

      Illustrations récentes non exshautives :
      - qu’est-ce que cette mentalité d’une « victime » exigeant 15 millions pour un dokotra ?
      - Cette autre mentalité de faire une embuscade contre des policiers sous le pretexte de lutter contre des abus ?
      - Cette culture des policiers ( et de toutes les « forces de l’ordre » ) de se prendre pour juges et parties :
      - Lyllison dans le sud se paradait avec Tokanono et le nombre de villages incendiés,
      - les policiers de Tuléar ont traversé la ville avec le cadavre du magistrat Rehavana, le CAPSAT dernièrement a envoyé un camion de soldats pour provoquer la mairie de Tanà, etc.

      Maintenant, tout le monde se prend pour des « sauveurs » en « pleurant » sur les cases brûlées, les victimes du kere affamées, etc., mais il ne fallait pas « incendier » vous-mêmes les institutions en 2009, il ne fallait pas « affamer » les électeurs par le « ni...ni » en 2013, il ne fallait pas acclamer cette révolution foza et tous les bling-bling de Mialy et Domelina durant 5 ans, etc.

      Car, jusqu’à maintenant, sur les forums et dans l’opinion des medias gasy, paradoxalement, il y en a qui rêvassent et ressassent à longueur de posts et d’articles sur le retour du Domelina et sa bande de prédateurs ( Ratsiraka et sa progéniture arémaïque, mapar-armada, sefafi-justice et paix, mmm et pritra mitsangàna, ex-ct et cst, sont compris dedadans ) cause 1ère de toute la misère actuelle... et qui se préparent à faire un téléthon pour Befandriana ! Dokotrathon, plutôt...

    • 28 février à 11:14 | manga (#6995) répond à Sabrina

      C’est pas gratuit de verser les larmes ma chère Sabrina, contentons nous-en déjà.
      Kely voarabin’ny tanana hoy ilay mpanolotra, moa oman-kely tdy mahia hoy izahay avy any an-tsimo any, dia mbola tohizan’ilay Rapasy hoe : " kristiana tsy mandà fanomezana.
      La boucle est bouclée.

    • 2 mars à 21:30 | Bena (#494) répond à Sabrina

      vondraka ihany ty tandroy baka avaratra mahazo seza.

  • 28 février à 10:31 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    La façon avec laquelle les gouvernements qui se sont succédés à Antananarivo réagissent (ou plus exactement ne réagissent pas serieusement et efficacement) au kere est tout simplement scandaleux ! Tous les gouvernements qui se sont succédés !
    Mais , comme si le kere n’est pas encore suffisant , après les massacres de populations dans le Grand Sud en avril 1971 , la Transition du déshumanisé DJ-ex-la-terreur a repris avec bestialité ces massacres de populations . Et comme si ce n’est pas encore suffisant , l’autre déshumanisé , Rajao-la-terreur , a ordonné la reprise de ces massacres .

    D’autre part , compter sur l’aide des USA pour faire du cache-misere du kere sera probablement impossible dès cette année . On verra aujourd’hui si Trump réduira considérablement le budget des aides à l’Étranger au profit du budget militaire , comme il l’avait annoncé .

    • 28 février à 16:40 | Stomato (#3476) répond à Saint-Jo

      Les massacres auxquels vous faites allusion n’étaient-ils pas une façon de montrer à la communauté internationale que l’on ne meurt pas de faim dans le sud de Madagascar ?

      Trop cynique moi ?

  • 28 février à 10:52 | Isandra (#7070)

    Ngômanao izahay Prezida,...

    Je me souviens qu’il fallait la descente d’un vrai Président(Il n’a pas été ni sifflé, ni hué par ces populations du Sud comme dans l’imagination des certains,...) pour que tous les membres du gouvernement bougent et que larme de Onitiana soit versé,...un adage « Malagasy tehaka ny ankoholahi n’Ambanintsena sokirina vao maneno,.. »

    Ne me dit pas qu’ils attendent encore la nouvelle descente de Rajoelina pour réagir,...

    Hery doit s’habituer au habit du Président qui dirigent, prend les décisions, les initiatives,...et abandonne et oublie totalement le costume d’un simple bon exécutant,...

    • 28 février à 11:13 | RAMBO (#7290) répond à Isandra

      Ka tsy mitovy intsony ny contexte fa efa laza maditra sady mafy loha be le Gasy depuis 2002 2009 ... Ny rà mandrika dia voafetra noho ny fahendren’i Hery.

    • 28 février à 11:16 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      La jalousie,...?

      Certain ne voit pas la poutre dans son oeil, avant de critiquer la paille dans celui de son voisin,...

      Qui vous empêche de faire la même chose, quand certains prennent l’initiative d’aider leur compatriotes sinistrés,...quelle que soit son appellation, au lieu d’ironiser et de vous moquer leur actions,...

      De toutes façons, votre critique ne fait pas reculer des gens de bonne volonté prêts à aider dans n’importe quelle circonstance leur compatriotes laissés pour compte et comme des brebis sans berger,...Continuez de vous moquer d’eux, ironisez leur actions, cela ne changera rien,...la population sait le sien,...

      Posez vous la question que fais- je pour mon pays pour qu’il sorte dans ces pauvretés, au lieu de perdre votre temps à critiquer les gens qui aident leur compatriotes,...

      "Nous devons agir ensemble maintenant pour sauver des vies et donner de l’espoir pour l’avenir ».

      Ce sera difficile, car il y a de gens non seulement, ils ne font rien, mais ils ironisent et se moquent, découragent ceux qui prennent leur initiatives,...au lieu de les encourager,...ou les applaudir,...

    • 28 février à 11:49 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Mais n’oubliez pas les sinistrés de Befandriana qui ont assisté tous leur biens partis en fumés... :

      http://www.madagate.org/edito-et-news/6177-madagascar-sos-antsakabary-des-citoyens-malgaches-se-mobilisent.html

    • 28 février à 12:50 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Voyez vous ,Isandra ,criminaliser sans cesse tous les colons français et tous les malgaches actifs qui ont crée un Madagascar qui prospérait n’a pas fait avancer la cause du peuple malgache .Bien au contraire.
      Aujourd’hui ,grace à vous et à vos inspirateurs ,le pays est devenu le pays des douleurs et de la désespérance.
      "L’oeil du colon ’’ peut mesurer l’étendue du désastre et avec beaucoup de peine au coeur.

    • 28 février à 14:05 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      Cette mentalité "l’oeil du colon ’’ qui ne voit autres chose que leur intérêts, on ne construit pas des infrastructures dans une région lesquelles n’ont pas des richesses à exploiter,...

      C’est la raison pour laquelle les colons n’ont pas voulu construire de barrage d’irrigation d’eau, ni chemin de fer dans ces régions du sud,...ils pensaient que la vanille, le girofle, le café(produits d’exportation) n’y poussent pas,...comme ailleurs,...

    • 28 février à 16:45 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      >>Vatomena,
      Cette mentalité "l’oeil du colon ’’ qui ne voit autres chose que leur intérêts, on ne construit pas des infrastructures dans une région lesquelles n’ont pas des richesses à exploiter,...
      C’est la raison pour laquelle les colons n’ont pas voulu construire de barrage d’irrigation d’eau, ni chemin de fer dans ces régions du sud,...ils pensaient que la vanille, le girofle, le café(produits d’exportation) n’y poussent pas,...comme ailleurs,...<<

      Ah ça y est, je comprend maintenant votre position.
      La puissance colonisatrice doit payer pour ce qu’elle n’a pas construit pendant les 60 ans de colonisation !
      C’est clair, comme du jus de boudin !

      Notez que les gouvernements de Madagascar n’ont rien construit non plus, pas plus qu’ils n’ont penser à entretenir ce que les colons ont laissé...

    • 28 février à 17:13 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      @Stomato -Bonjour
      Beaucoup de sérénité dans votre jugement du jour .La pauvrette Isandra semble ignorer que la France coloniale avait pris aussi en charge d’immenses territoires en Afrique et auxquels elle se croyait obligé d’apporter la modernité. Madagascar n’était pas son seul souci,sa seule obligation . De plus ,la lointaine métropole avait la charge de se reconstruire par deux fois apres deux terribles guerres mondiales. Apres 60 ans d’Indépendance,avec toute l’aide internationale ,le malgache a cassé tous les ressorts qui le faisaient avancer sous l’ère coloniale .Apres chaque désastre militaire ,la France mais aussi l’Allemagne et de meme la Corée du Sud ont pu se rétablir en quelques années .Au contraire de Madagascar .Isandra ,la pauvrette ,manque de réflexion .Elle devrait apprendre l’Histoire

    • 28 février à 17:34 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Stomato,...

      Justement, ce que je reproche aux régimes successifs qui ne faisaient que perpétuer ce critère colonial,...Ils ne pensaient pas aux conséquences à long terme quand ils construisent des infrastructures dans une régions, ils ne regardaient que les intérêts dans l’immédiat,..à court terme,...

      Ce qu’ils ignorent c’est qu’on peut provoquer les richesses,...une route accessible toute l’année, par exemple pourrait apporter le développement à une région, même si celle-ci parait sans potentialité au départ, car cette route leur permet d’échanger avec les autres régions et que ces échanges pourraient créer des nouvelles richesses,...pareil, pour l’électricité, téléphone, etc,...

      Il faut patienter un peu pour le retour(feedback) de ces infrastructures pour l’Etat,...mais, ce qui est sûr, la population de ces régions est automatiquement poussé à être créateur des richesses, quand il y a des richesses crées, et voilà, la croissance et les impôts,...

    • 1er mars à 07:40 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      @Isandra
      Expliquez nous.Est ce Dieu ou les malgaches devenus indépendants qui ont cassé la belle mécanique de développement dont nous avions hérité des colons. Quelle part avez vous prise dans ce malheur malgache ? Quand donc le malgache qui aime son pays dépassera -t-il les réalisations coloniales ?
      L’autre jour ,un artiste du forum ne regrettait pas la disparition du train parcequ’il y avait suffisamment de taxis brousse à disposition.Il oubliait que les taxis brousses roulent sur des routes défoncées ,dérapent et se renversent ,tuent les passagers et apportent de la clientèle aux dahalos et autres coupeurs de route.
      Demandez à grand mère ou grand père s’il en était ainsi avant 1960.

  • 28 février à 11:27 | RAMBO (#7290)

    Yvan a oublié qu’un an après, la sécheresse et les cyclones tropicaux sont toujours au rdv.
    Vita indray aloha ny délestage dia mitady sujet hafa indray hanenjehana ny mpitondra. Jereo tsara anie fa efa miala any indray ny resaka fahantrana eto Tanà... Mt.com se doit de satisfaire ses lecteurs en majorité Andafy pour que la boîte tourne. Et c’est une bonne guerre. Izany ihany no mandeha eto fa ny « zava-bita » tsy misy « mpi-com » !

    • 28 février à 11:36 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Rambo,

      Quand Ravalo était au pouvoir, avec les financements débordés, lui-même ne savait pas comment les utiliser,...Comment ça se fait que le projet de construire des infrastructures pour irriguer de l’eau dans ces régions ne sont pas venu dans sa tête..., pourtant, cela aurait pu résoudre ces problèmes...? Parce que les sudistes n’aiment pas trop les yaourts, ils préfèrent habobo...?

      Je me pose juste la question...!!!

  • 28 février à 11:40 | rebey (#9809)

    1ere coupable : le business de l’humanitaire , d’aucuns aimeront qu’il y a plus de pauvres, pour recevoir plus des aides et les détourner davantage.
    si vous donnez, surveillez vos dons

    quant à la solution : que le président HERY crée une monnaie locale et donnons l’équivalent de 100000 ariary à tout le monde à ambovombe pendant 2ans

    n’oubliez pas que l’argent est un vulgaire papier, dont la valeur est à la fois imposée, et liée à une production future esperée

    • 28 février à 12:07 | Isandra (#7070) répond à rebey

      En quelque sorte revenus universels pour les sudistes,...

      Tant qu’à faire, pourquoi pas les sinistrés de Befandriana...les 4 mis...,...

      N’oubliez pas que l’argent est un vulgaire papier,..."

      Ca c’est la meilleurs, Hery doit les imprimer en abondance et puis les larguer par avion,...tout le monde sera content,...

      Hihih Misy raha la terre,...

    • 28 février à 12:56 | rebey (#9809) répond à rebey

      @isandra, le revenu universel est une solution très appropriée pour Madagascar ( pour la France et le monde aussi, mais sous certaines conditions) ; je conseille au président Hery de le faire (mais il faut créer une nouvelle monnaie et détruire l’ancienne

      - tu connais la quantitative easing ?

      - tu sais pourquoi ils promettent beaucoup de crédit, qui ne seront pas au final débloqués pour Madagascar ?

      - tu sais pourquoi on fabrique des voitures puissantes à 300 km/h, voire plus, alors qu’on a pas le droit de rouler plus de 130km/h ?
      - une fois tu comprendra tout ça, tu auras tout compris

      - Madagascar est un pays à Economie quasiment fermée, en tout cas à 3/4 désintégrée du monde, un revenu universel est salutaire, avec une bonne amélioration de l’ intermédiation financiere

      et je persiste :
      - l’argent est un vulgaire papier, dont la valeur est à la fois imposée, et liée à une production future esperée

      tous les monetaristes vous le diront

    • 28 février à 13:24 | Isandra (#7070) répond à rebey

      Rebey,...

      Quantitative easing...? Je ne suis pas économiste, mais ce que je sais, il ne consiste pas pour distribuer de l’argent à tout va, mais plutôt, pour racheter de titre des dettes aux acteurs financiers, par exemple des bons de trésor ou des obligations,

      « Tous les monétaristes vous le diront,... »

      Le monétaristes utopistes de gauches oui,...mais pour les économistes réalistes et pragmatiques qui ne se basent que sur les réalités du passé ou du présent, non,...

      La valeur d’une monnaie repose sur la confiance que l’on accorde à un pays, sur l’importance de sa richesse, sa stabilité, sa croissance économique et sa puissance stratégique, et aussi sur la loi de l’offre et demande,...de ce fait, la distribution à tout va, risque de provoquer énormément sa perte de valeur,...et votre l’argent deviendrait vraiment un simple papier qui ne vaut grande chose,...

    • 28 février à 13:50 | atavisme premium (#9437) répond à rebey

      Bravo Rebey,
      Personne avant vous depuis que la monnaie papier existe,je ne dis bien personne n’avait pensé à cela .
      Donc il suffit d’imprimer des milliards de chacune des monnaies et de le distribuer aux gens et s’en est fini de la pauvreté sur terre .
      Sombre idiot et double co.n

    • 28 février à 14:20 | Isandra (#7070) répond à rebey

      Rebey,...

      Le revenu sans contre partie, non seulement, provoquerait des charges énormes sur le budget de l’Etat, au grand dame des services sociaux,... mais aussi, il pourrait provoquer des oisivetés au sein de la population et découragement de la partie de population active,...

      Pour moi, c’est le contraire qui devrait mettre en place une politique pour responsabiliser nos concitoyens, en leur faisant participer activement au développement de notre pays, en instaurant un impôts incitatif citoyen pour tout le monde, afin que chaque citoyen se sente obligé de travailler et abandonner l’oisiveté et augmente leur temps de travail,...En contrepartie, l’Etat doit faire en sorte que leur travail soit bien récompensé,...et que leur impôts soit bien utilisé,...

    • 28 février à 16:49 | Stomato (#3476) répond à rebey

      @Isandra :
      >>La valeur d’une monnaie repose sur la confiance que l’on accorde à un pays, sur l’importance de sa richesse, sa stabilité, sa croissance économique et sa puissance stratégique, et aussi sur la loi de l’offre et demande,...de ce fait, la distribution à tout va, risque de provoquer énormément sa perte de valeur,...et votre l’argent deviendrait vraiment un simple papier qui ne vaut grande chose,...<<

      Comme quoi il y a du vrai en chaque individu.
      Cette vérité se doit d’être reconnue et annoncée.

    • 28 février à 20:37 | rebey (#9809) répond à rebey

      @isandra, dans quantitative easing, il y a quantitative (quantitative en français) et easing (facilité en français), donc c’est de l’argent facile en quantité donné aux banques secondaire avec facilité ; tout les banque centrales modernes la pratique
      mais votre définition du quantitative easing n’est pas faux, mais limite, c’est ce qu’on trouve sur wikipedia d’ailleurs
      Isandra disait : « Le monétaristes utopistes de gauches oui,...mais pour les économistes réalistes et pragmatiques qui ne se basent que sur les réalités du passé ou du présent, non,... »
      C’est faux, se baser sur les réalités du passé ou du présent c’est de la gestion, l’économie nationale regarde le futur possible, d’où la multiplication des crédits pour relancer la croissance , d’où le budget de l’année N+1 établi à l’année N

      Donc c’est possible de créer de l’argent ex-nihilo comme cela, pour le cas de Madagascar il faut bancariser (mais pas intermedier comme je le disais, je m’en excuse) l’économie, c’est tout

      Sur la valeur de la monnaie, votre définition est trop large et donc illisible, sache que la chine a une économie robuste, mais le yuan est faible, la valeur de sa monnaie est imposée, car elle pratique le dumping monétaire dénoncée par TRUMP

      à méditer :« Le dollar est notre monnaie, mais c’est votre problème ».John Bowden Connally, Jr., secrétaire au trésor américain (propos tenu par les américains quand ils ont décidé de flotter arbitrairement sans étalonnage leur monnaie)

  • 28 février à 11:40 | saricine (#2893)

    Bonjour
    Onitiana n’a plus de larmes à verser donc, elle prepare peut-être une autre activité plus rentable genre kopi-kolé, pour prétendre à une présidentielle ?deputé ?senateur ?
    Ou bien elle va ré-devenir journaliste ? et revenir sur terre ?

  • 28 février à 11:45 | manga (#6995)

    Enga anie Rahavana
    Ny mahagaga sy mahatalanjona anie dia mbola tsy folaka akory ny andro nananaran’ny filoha mikasika ity fitsaram-bahoaka ity dia nipoaka indray ny tany amin’ny faritra hafa.
    Ary ny tena mahatapa-tsinay dia ilay solombavam-bahoaka vavy no miziriziry ho vavolombelona amin’ity raharaha ity.
    Velam-pandrika napetraka ve satrria raha ny filazan’ilay mitovy anarana taminy dia toa izany hono no tena nianarany tany amin’ny sekoly miaramila ?
    Alohan’ny nandefasana mpapandry tany tany dia tsy nanan’eritreritra sady tsy nahazo renseignements mety ampivadika ny toe-javatra ho mampihorohoro toy io ve ilay Nandra maivan-doha ?
    Dia minaonaona toy ny vinanto tsy mahare fosa fa angamba hoy izy ny famakiana ilay CR tsy manana lanja ofisialy no amin’ny teny vazaha no mahana latsaka avy any an-danitra andresena lahatra ny vahoaka ?
    Raha io vendrana io no tsy mahazo ny toeran’i Solonandra(sana) dia asa fotsiny izay hahazo an’i Hery !!!

  • 28 février à 11:59 | I MATORIANDRO (#6033)

    Mitovy @ rehetra ihany ty ramatoa benono ty !

    Ny vorondolo dia tsy miteraka voromanga na oviana na oviana !

    Efa tao @ tvoplos aza izy no mihevitra tsy ho tompon’andraikitra @ fanontaniana izay apetrany ka mahasanganehana ny vahiny fa lazainy fa avy @ mpihaino ka inona no azo ianteherana @tony olona tony !!!

    Samia velon’aina1

  • 28 février à 12:21 | TSIKOZA (#7624)

    Est-ce qu’elle est encore capable de se rendre dans ce lieu et continue sa pleurniche ?
    HVM kkkkk ; Nidiran’ANDRA i ANANDRA Norbert fa nandoro trano sy namono olona ny police.

  • 28 février à 12:37 | Turping (#1235)

    Quand on voit Onitiana distribuer les biscuits donnés par l’ONG,le FAO ,... avec les larmes aux yeux d’une année à une autre on est encore loin du compte.
    - En parlant des violences policières ,les bavures ,....l’absence du vrai état de droit ,l’absence d’une vraie politique gouvernementale pour pallier à ce problème de kere (famine ) ,l’adduction d’eau potable ,le minimum vital ,on attend à ce que le ciel leur tombe dessus à ces malheureux .
    - Beaucoup aussi adoptent la mentalité du kamo be tenda ,mamboly voky ,tsy mamboly voky fa mangalatra na miandry ny mana hilatsaka avy any an-danitra .
    - Le minimum de la part du gouvernement en la matière concernant la politique du développement agricole rural ,n’est pas à prendre à la légère normalement qui devrait être suivie par les actions locales si l’état digne de son existe t-il réellement en commençant par résoudre tout le problème sécuritaire ,les gabegies y afférentes ,la corruption ,.....La problématique de fonds est en commençant par le changement de mentalité .L’aide ,la solidarité de temps en temps ne signifie une politique d’assistanat sempiternel .

  • 28 février à 12:44 | Isandra (#7070)

    Le problème du sud, c’est le problème de l’eau dont Ravatomanga, pro-Ravalo est le ministre de tutelle, si on veut trouver les solutions pérennes, il faut une politique de l’eau fiable et réaliste pour ces régions, Cependant, j’ai l’impression que ce ministre ne se sent pas concerné,...ces régions ne l’intéressent guère,...on ne sait pas pourquoi...

    • 28 février à 13:19 | ratiarivelo (#131) répond à Isandra

      Manakory Anao Rtoa Isandra : tsy ilaina INTSONY amiko izao sy izao ****ny mifanome tsiny*** efa hita fa efa azo lazaina fa miantra aman’aina ny FIJALIANA ny GASY *** Mba avelao @ny izay aloha ity FIANITSANANA taim-bava samy MALAGASY***jereo aloha ny fanintsanam-bangy hataon’ny IREO TSOTSOKA lany mofo !!!! IREO aloha rarafana @ny taim-bava ok !!! sans rancune e !!

    • 28 février à 13:32 | ratiarivelo (#131) répond à Isandra

      Manakory Anao Rtoa Isandra : tsy ilaina INTSONY amiko izao sy izao ****ny mifanome tsiny*** efa hita fa efa azo lazaina fa miantra aman’aina ny FIJALIANA ny GASY *** Mba avelao @ny izay aloha ity FIFANITSANANA taim-bava samy MALAGASY***jereo aloha ny fanintsanam-bangy hataon’ny IREO TSOTSOKA lany mofo !!!! Ampirimo kely aloha teny diso Tafahoatra sy am-bopo , efa tsy fontaonany intsony aloha izao : raha @ny fijeriko ny maha-KRISTIANA-ANAO****tsapako fa takatrao ny tiako ambara ra-ISANDRA Sa ahaona ???? Mahereza eeeee !! sans rancune !

    • 28 février à 13:38 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ra-titi,

      Misaotra, fa voaray,...voakazo an’ala eh ! ka ny mangidy aloa ny mamy antelemina,...!

  • 28 février à 12:48 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661)

    A donc les 21 engagements sont enterrés ( avec les 1 000 000 de personnes mourant de fin)

    • 28 février à 13:02 | Turping (#1235) répond à GADSDEN_FLAGIVANDRY

      Mourant de fin ? ou de faim ?

  • 28 février à 12:57 | saricine (#2893)

    Nombreux ici pronent que seul le changement de mentalité qui permet de changer les choses et de permettre un développement tant espéré.
    Personnellement, je veux bien , mais pour moi le prioritaire c’est le changement « du cerveau » de ceux qui prétendent diriger ce pays.
    Il faut oublier l’arrivée d’un président par hasard, le
    Culte de personnalité, je mets en reserve la laïcité de l’état car y en a qui en profite pour en switcher pour une religion du laïcisme.
    La fierté familiale a toujours commencé par le goût du travail, l’entr’aide, le« ny adala no toa an-dRainy, en résumé : il faut revenir à la source de »ny maha-malagasy" en même temps avoir une vision panoramique de l’évolution mondiale tant sur le plan economique que sur le développement démographique, et géopolitiques.

    • 28 février à 13:42 | Turping (#1235) répond à saricine

      Sarcine ,
      - Le « cerveau »gasy " autochtone y compris dans la communauté diasporique y en a .
      Ceux qui dirigent ou ont dirigé successivement le pays ,leur arrivée au pouvoir en accord avec la CI ou par piston ne signifie un gage de réussite et c’est la raison pour laquelle ,il faudrait pour commencer par le changement de "mentalité car la problématique est structurelle sur la façon de gouverner ce pays depuis l’indépendance octroyée sous dépendance où il y a toujours tendance à rejeter les fautes ,l’irresponsabilité à autrui même si les influences sont là (adala tompo ) pour se remplir les poches.
      - La définition même de la politique ,faire le politique qui est à bannir car jusqu’à maintenant ne répond pas aux vraies valeurs sociétales pour avancer sur tous les domaines surtout la lutte contre la précarisation et paupérisation .

      Conclusion : en sortant du raisonnement simpliste pour ou contre untel malheureusement la lutte intestinale qu’on lit quotidiennement sur ce forum ,c’est comme si le monde s’est arrêté au temps de x et y alors qu’en réalité ,il n’y a jamais eu vraiment d’avancée tangible dans l’ensemble .
      - Déjà ,si vous avez fait une analyse bien approfondie ,aucun des prétendants n’est élu pour accomplir son vrai programme sur lequel il est élu ,.....démocratiquement cela fait partie du non avancement quand on s’aperçoit que derrière il y a eu des coups d’état successifs ,de dictature quelques soient leurs formes .

    • 28 février à 16:32 | saricine (#2893) répond à saricine

      Turping
      Je suis d’accord : c’est vrai, il n’y a vraiment pas d’avancement palpable, on tourne en boucle, le comble c’est que nous nous sommes éloignés « d’avantage » d’un des autres pays du même rang il a 45 -50 ans.
      Tout ceci est dû à au népotisme, à la corruption généralisée, engendrant ainsi la plus mauvaise gouvernance jamais connue sur terre.
      À côté, l’esprit « maha-malagasy » est presque perdu d’où la perte de l’identité, de la fierté et ensuite de son repère qui ( les trois critères)sont le socle ou la base d’un développement credible d’un pays.
      En résumé : le changement du cerveau est plus que nécessaire à la tête du pays, ceci commence par sortir du système pré-posé , et se manifeste par le concours des différents courants d’idées soucieux du maha-malagasy sans entrer dans un refus ou peur systématique des autres, c’est à dire bannir à jamais la xénophobie.

    • 28 février à 17:57 | Turping (#1235) répond à saricine

      Sarcine ,
      - Merci, j’adhère à votre réponse. D’accord, pour cela, il faudrait trouver une valeur « identitaire » permettant d’éradiquer la xénophobie avec les moyens d’y parvenir dans l’enseignement du programme et référentiel scolaire que les élèves apprennent dès jeune âge . C’est le rôle politique en mettant aussi les moyens budgétaires consacrés à l’éducation nationale, c’est important . Tout à fait d’accord, la corruption généralisée paralysie tous les organes institutionnels.

  • 28 février à 13:29 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Le présent régime n’est pas dupe car il sait parfaitement que les malgaches oublient facilement (Mora manadino ny vahoaka Malagasy selon l’ancien PRDM Didier RATSIRAKA) : D’ici l’élection présidentielle de 2018, à l’image de ce qui s’était passé avant la tenue de la francophonie, tous nos problèmes vont être résolus comme par enchantement.
    Qu’est-ce qu’un régime en place ne fait pas pour se maintenir au pouvoir ?

  • 28 février à 14:16 | Ibalitakely (#9342)

    Depuis 2009 en passant par 2014 & à ce jour de quels engagements parle-t-on sinon d’engager un peu plus Madagascar en enfer.

  • 28 février à 14:41 | Isandra (#7070)

    Cet extrait du discours de Mgr Odon R rapporté par l’express aujourd’hui doit nous faire réfléchir :

    "Confiance. À entendre monseigneur Odon Razanakolona, archevêque d’Antana¬narivo, hier, les relations entre la population malgache et ses élites manquent grandement. Une « crise de confiance », causée par l’effritement de l’autorité de l’État et des entités régaliennes « face à l’institutionnalisation de la corruption ».
    Pour celui qui assure la présidence du Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM), la solution à cette crise de confiance est de « revoir la fondation de notre maison commune [Mada¬gascar] ». À lui d’ajouter : « La réconciliation nationale et la refondation de la République doivent se faire de manière inclusive en partant de la base sociale pour favoriser l’appropriation du processus par la population et permettre la mise en place d’une nation forte avec des institutions reconnues par tous ».
    Cette « refondation », donc, d’après l’archevêque d’Anta¬na¬narivo sera l’occasion de revoir la politique de développement et d’exploitation des richesses naturelles de la Grande île afin qu’elle soit « en faveur de la population (…) et tienne compte des générations futures (…) Autrement dit s’ouvrir au monde n’est pas s’offrir au monde ». Elle devra, aussi, conduire à plus d’indépendance de la société civile dans son rôle de défense des intérêts de la population vis-à-vis de l’État, entre autres.

    (...)« L’absence d’éthique et la non-prise de responsabilité expliquent le non-développement de Madagascar. La pauvreté de Madagascar est, avant tout, morale et éthique, avant d’être sociale et économique et touche toutes les couches de la société, y compris le milieu religieux », a-t-il soutenu."

    http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/monseigneur-razanakolona-il-faut-revoir-la-fondation-de-notre-maison-commune/

    • 28 février à 15:41 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      OMAR un ecclésiastique foza !

      Un foza est un hypocrite .
      Un ecclésiastique est un hypocrite .
      Un ecclésiastique foza est doublement hypocrite.

      Un illuminé est un hypocrite .
      Un foza illuminé est doublement hypocrite .

      Alors , quand c’est une autre foza illuminée
      rapporte les dires d’un ecclésiastique foza ,
      on ferait mieux d’être quadruplement méfiant .

    • 28 février à 16:07 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Masin-Joany,...

      - Un agnos qui utilise un livre dont il ne croit pas les contenus, n’est pas hypocrite,...
      - Un agnos qui rapporte ici des choses sans preuves, pourtant, il ne doit croire que les choses prouvées avec preuves irréfutable,...n’est pas hypocrite,...

    • 28 février à 16:42 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra,
      Pourquoi ce odon ne va t-il pas visité les papous ?
      Vous aussi ,vous pourriez les voir !!

    • 28 février à 17:07 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Atavisme,...

      Les Européens sont un peu ingrats envers le christianisme grâce à lequel en quelque sorte l’Europe a pu se développer rapidement et découvrir la lumière de la civilisation et la modernité et devancer les autres continents en la matière,...avoir sa grandeur actuelle,...

      Comme actuellement l’Europe tourne le dos à leur racine, elle commence à céder leur rang mondial à tous les domaines et ses influences dans le monde,...

      Heureusement, en France, il y a de gens qui commencent à être conscient de cette situation et réclament le retour de l’enseignement de la spiritualité à l’école,...

    • 28 février à 17:13 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      OMAR a toujours eu des agissements et des comportements contradictoires avec les écrits dans la bible .
      Mais sa complice isandra s’oppose à ce qu’on expose devant tout le monde ces contradictions .
      Le pas touche à ma bible pratiquée par cette k-to mécréante est tout simplement ridicule .

      Beaucoup de fidèles k-to gasy se demandent pourquoi l’hypocrite OMAR n’est toujours pas proposé pour être fait cardinal par le Vatican .

      De même la nazie k-to mécréante foza a écrit ici hier ses apitoiements hypocrites sur le cas des victimes des brutalités des forces de répression dans le Nord .
      Ça saute sur n’importe occasion pour faire la propagande de son « charismatique » déshumanisé DJ-ex-la-terreur.

      Le Jésus de cette nazie k-to mécréante foza aurait-il autorisé aussi le mépris des Métis ?

    • 28 février à 17:23 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Un fabuliste étranger écrivait : Aux petits des oiseaux ,Dieu donne la pature !
      Y croyez vous Isandra .? Priez encore plus fort ce Dieu qui oublie les enfants du Kéré .

    • 28 février à 17:41 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      La pensée de Dieu n’est pas la notre,...il a son calendrier et son ordre de choses,...mais, à coup sûr, il interviendra un jour,...« Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu ».

    • 2 mars à 08:05 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      @Isandra
      Les paroles de ce dieu que vous nous rapportez ici ressemblent beaucoup à un discours électoral .Promettez ,mentez ,promettez encore et ... vous serez élu !
      « Dans 3 mois ,il n’y aura plus de délestage ! »
      « Je vous recevrai tous dans mon paradis ! »

  • 28 février à 17:25 | Saint-Jo (#8511)

    Mais où cette nazie k-to mécréante foza a-t-elle appris que l’Europe doit son développement aux écrits dans la bible ?
    Les connaissances et développements scientifiques et technologiques du monde actuel seraient-ils des résultats obtenus grâce aux écrits de la bible ?

    Par exemple , grâce à un passage de la bible les Européens savent comment arrêter la course du soleil dans le ciel ?

    • 28 février à 18:02 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Masin-Joany,

      Comme, vous avez beaucoup lu, vous deviez les savoir,...à moins que vous ne reteniez que ce qui nourrissent votre nouvelle orientation religieuse Agnos,...

      Le christianisme et l’Europe sont normalement indissociables,...quand on parle la civilisation chrétienne, on pense toute de suite la civilisation occidentale,...

    • 28 février à 18:08 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Ah ? Oui ?
      Et quelle réalité scientifique est écrite dans la bible ?
      Que le soleil tourne autour de la Terre , par exemple ?

    • 28 février à 18:23 | RAMBO (#7290) répond à Saint-Jo

      O Ranabavy Isandra.
      Toa hita be hoe mody adala be kanefa manadala anao fotsiny ity lehilahy miseho ho masina ity...Izy ity dia karazadr’i Ingahy Voltaire ka nahatsiaro nijaly noho ny nafitsoky ny pretra nitaiza azy ...I Voltaire dia mpi-servi la messe (enfant de choeur)...ary nofanana ho pretra kanjo niasan’ny devoly dia lasa rain-dahin’ny mpanenjika fivavahana...Raha voamarikao dia mba mahay baiboly ihany izy fa « avadiny » ny heviny. Fomba fiasan’i Satana sy ny forongony io ka tsy mahataitra. Ny irina dia mba ho voakitiky ny fanahy masina izy ary hibebaka sy hahatsapa ny fahamarinan’ny baiboly..indrindra fa ny asam-pamonjena nataon’i Kristy Jesosy teo amin’ny Hazofijaliana.

    • 28 février à 18:26 | Stomato (#3476) répond à Saint-Jo

      Juste pour faire court !
      L’histoire de SAÜL.
      Au commencement, Dieu avait l’intention de demeurer à la tête de Son peuple. Mais il accepte le désir du peuple d’avoir un roi ; bien que ce soit contre sa volonté.
      Sam 8 : Israël rejette Samuel et Dieu interprète ce rejet comme Son rejet par Israël.
      Sam 9 : Dieu choisit Saül qu’Il rejette plus tard sans que Saül ne le sache. L’Esprit de Dieu l’a quitté et Saül a continué sans remettre la royauté à un autre.
      Sam 16 : Dieu choisit un autre qu’il oint.
      Sam 18 : 6, 12 C’est Dieu qui choisit le roi. Si Saül était un bon roi, il aurait démissionné. Or il a continué, troublant la paix entre lui et Dieu, au sein de sa propre vie et au sein de la communauté, laquelle est désormais divisée ayant une de sa moitié pour Saül et sa seconde moitié pour David le nouvel oint.
      Sam 26, Saül choisi par Dieu se voit retiré l’Esprit Saint parce qu’il ne faisait pas sa volonté. Le jour vint où il comprit que Dieu a oint un autre qui est David mais il ne veut pas se repentir.

      Quelques principes Bibliques du développement.
      Que tirer de ces histoires ? On peut ainsi dégager des principes de développement.
      1er Principe : Dans le sens biblique le développement est centré sur l’homme dans toute sa plénitude morale, physique et spirituelle, y compris sa vie en communauté. Cela veut dire que les individus deviennent plus autonomes mais cela se réalise dans la communauté. Plus explicitement, la vie du développement de Moïse n’était pas pour lui seul mais pour tout le peuple de Dieu ; Dieu a travaillé à travers lui pour le bien de la communauté. De même, lorsque les disciples allaient un à un ils n’avaient pas vu ce que Dieu a fait mais lorsque les soixante-dix sortirent deux à deux ils firent un bon rapport de ce que fit Dieu par eux. En effet, autrement dit, le 1er Principe biblique de développement repose sur le fait que chaque individu réalise ses propres dons et s’approche progressivement de l’image de Dieu, ayant une vie communautaire témoignant la paix et la justice.
      2è Principe : A travers l’histoire de Moïse et des disciples on remarque que le développement biblique est un processus qui prend toute une vie. Que Dieu nous aide à devenir la personne en qui il prendrait plaisir !
      3è Principe : Le développement biblique est centré sur le royaume de Dieu et sur sa vision du monde : Shalom.
      4è principe : Le développement biblique est centré sur la présence et le mouvement de l’Esprit de Dieu.

      La compréhension n’est pas facile...

    • 28 février à 18:39 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Masin-Joany,

      "Et quelle réalité scientifique est écrite dans la bible ?

      Ok !
      - Le Cycle de l’Eau :
      Job 36 :27-28 : Car il attire les gouttes d’eau+ ;elles filtrent en pluie pour sa brume,28 de sorte que les nuages ruissellent+,ils tombent en gouttes sur les humains, abondamment.

      Ecclésiastes 1 :7,Tous les fleuves vont à la mer, et la mer n’est point remplie ; ils continuent à aller vers le lieu où ils se dirigent. "

      - La terre est ronde :
      Isaie 40 :22 : « C’est lui qui est assis au dessus du cercle de la terre » (Isaïe 40:22).

      - La terre suspendue sur le vide :
      Job 26 :7 Il étend le nord sur le lieu vide, il suspend la terre sur rien ;

      - La Rotation de la Terre
      (Job 38:12,14). « As-tu montré sa place à l’aurore pour qu’elle saisisse les extrémités de la terre...Pour que la terre se transforme comme l’argile qui reçoit une empreinte ». L’image ici est d’un vase d’argile étant tourné sur la roue d’un potier. C’est une analogie exacte de la rotation de la terre.

      - La Première Loi de la Thermodynamique :
      La bible dit « Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée » (Genèse 2:1). Le texte hébreu utilise le passé du verbe « achever » en indiquant une action accomplie dans le passé signifiant que ça ne se reproduira jamais. La création a été « achever » une fois pour toute. C’est exactement que la Première Loi de la Thermodynamique dit. Cette loi (souvent appelé la Loi de la Conservation d’Énergie et/ou de la Masse) déclare que ni la matière et l’énergie ne peuvent être créée ou détruite.

      - Les Lois Météorologiques
      La bible décrit « un cycle » de courants d’air deux mille ans avant que les scientifiques le découvre : « Le vent se dirige vers le midi, tourne vers le nord ; puis il tourne encore, et reprend les mêmes circuits » (Ecclésiastes 1:6),...

      Si vous voulez on peut élargir sur des autres domaines,...

    • 28 février à 18:51 | spliff (#5871) répond à Saint-Jo

      @ Stomato

      Chacun définira ce qu’il conçoit comme étant l’ « Esprit de Dieu », mais votre approche me semble tout à fait correspondre à un exemple de conciliation raisonnable entre l’offre dite religieuse et le libre arbitre.
      Merci à vous

  • 28 février à 19:58 | Saint-Jo (#8511)

    Vous êtes réellement loin du compte , comme votre frère ennemi , le couillon RAMBO .
    Les principes scientifiques ne tiennent pas seulement en cette poignée de choses que vous avez évoquées grossièrement .
    Les principes connus actuellement sont innombrables qu’il faudrait des milliards de livres de la taille d’une bible pour les contenir .
    Et pourtant on en découvre encore et toujours des milliers d’autres tous les ans .

    • 1er mars à 11:40 | Stomato (#3476) répond à Saint-Jo

      Mais bien sûr que l’Homme est réellement loin du compte.
      La Bible ou la Torah n’est pas un recueil de recettes de cuisine.
      Ce sont avant tout une collection de livres « poétiques ». Ces livres portent en eux des graines de savoirs. Ce qui évite d’avoir besoin de milliards de livres au départ !
      Il y a lieu de faire appel à son intelligence pour en tirer des enseignements valables.
      Chose qui a été faite au cours des siècles.
      Avec des controverses célèbres comme celles de la terre plate (certains y reviennent mais faut prendre ça de qui ça vient) ou de la rotation du soleil autour de la terre centre de l’univers. Et pourtant elle tourne !

      Bien sûr il est autorisé de ne pas croire les enseignements de la Bible ou de la Torah, après le déluge et la destruction d’une grande partie de l’humanité, Dieu n’a-t-il pas libéré l’Homme en lui donnant l’entière responsabilité de son devenir ?
      A se demander si tous les hommes méritent cette liberté !

    • 1er mars à 12:27 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      En moyenne , un enfant se croit être le centre du monde jusqu’à l’âge de raison ( autour de 7 ou 8ans .)
      Mais il faut reconnaître que des adultes se croient toujours être le centre de l’univers tout au long de leur vie .
      Vous avez beau expliquer à ce genre d’adultes que vous ne partagez pas leurs points de vue sur les idées qui règlent votre propre ligne de vie : en vain . Car convaincus d’être les dépositaires de l’absolue vérité (leurs vérités à eux) , ils cherchent par tous les moyens de vous entraîner dans leur camp , même si vous leur exposez le ridicule de leurs idées .
      Ils poussent même ce ridicule en allant jusqu’à vous conseiller
      . d’abandonner d’abord toutes vos idées et connaissances ainsi que savoirs acquis pendant des dizaines d’années de vie ,
      . de retourner moralement à l’âge d’un nourrisson (donc la tête et l’esprit totalement vides)
      . avant de prendre connaissance et prêter attention à leurs balivernes .
      Quelle idiotie !

      Je suggère tout le contraire .
      . ne vous séparez jamais de votre jugeote
      . gardez en toute circonstance votre esprit critique
      . alors vous serez impossible à escroquer intellectuellement , moralement , économiquement et financièrement .

    • 1er mars à 17:35 | Stomato (#3476) répond à Saint-Jo

      J’admire vos certitudes.
      Conservez les puisque c’est tout ce que vous avez....

    • 1er mars à 18:48 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Stomato .

      J’ai la certitude qu’un jour la machine biologique qu’est mon corps s’arrêtera définitivement de fonctionner . La particule (ou le matériau) la plus élémentaire qui le compose , absolument la même que la particule la plus élémentaire qui compose tout l’univers (tout ce qui est matériel dans tout l’univers) , va retourner à sa « liberté » initiale . Ce retour va être lent ou moins lent selon le processus de décomposition de mon corps . Le retour sera moins long si mon corps est incinéré , mais sera plus long si mon corps est transformé pour être un engrais pour le développement d’un végétal ou pour servir de nourriture à un animal .
      Mon autre certitude est l’accroissement progressif inévitable de l’espérance de vie de l’être humain . Les avancées des connaissances concernant la biologie (en particulier du corps humain) et leurs applications pratiques vont favoriser l’apparition d’un être humain au corps largement plus performant et plus « naturellement » protégé des maladies . Le nombre de centenaires encore valides augmentent notablement déjà dans les pays scientifiquement et technologiquement très avancés .
      Difficile à imaginer ce que sera l’être humain-type des pays avancés dans un siècle .
      Malheureusement , j’ai une autre certitude . Seules les personnes qui auront les moyens financiers adéquats seront les bénéficiaires de ces avancées . Comme c’est déjà le cas aujourd’hui dans les traitements des maladies très graves qui nécessitent des soins et des médicaments à la pointe des connaissances scientifiques et technologiques .

      L’égalité est une utopie ou un leurre !

  • 1er mars à 23:01 | Stomato (#3476)

    1er mars à 18:48 | Saint-Jo (#8511) répond à stomato,
    >>L’égalité est une utopie ou un leurre !<<

    L’égalité n’est valable que et uniquement en droit.
    Pour paraphraser Coluche : Les spécialistes ont étudié le droit pendant 5 ans et ensuite ont tout fait de travers !

    Cela fait plus de 50 ans que je sais, que je vis le fait que l’égalité entre Hommes est une stupidité socialiste et autres...
    Ce qui compte uniquement c’est l’équité entre les individus.
    Cette équité va jusqu’à la reconnaissance des différences entre individus, différences dans tous les domaines. Reconnaissance et acceptation des différences qui permettent une vie harmonieuse le contraire garantissant une vie cauchemardesque.

    L’acceptation de différences va jusqu’à une explication calme et documentée d’un point de vue qui n’est pas celui de l’interlocuteur.
    Et cette manière de procéder n’implique pas l’utilisation inutile de nom d’oiseaux.

    Bonne soirée à vous, et à plus tard.

  • 2 mars à 04:22 | cacatoès (#9758)

    Inona no zavatra mba vitan’ireo izay nitondra hatr’izay ireo e !! Pub fotsiny no betsaka hoe mba nanao fa tsy misy tetin-kasa maharitra hentina hiadivana an’io kere io akory na kely aza !!
    Dia efa zatra miandrin’ny fanampiana avy any hievelany fotsiny ry vendrana ireto fa tsy mba ampiasana io loha io mba hitediavana vaha olana !!
    Laisany no tay molamola hitondra eo doly nefa refa tonga eo tsy misy hatokona akory fa zesta fotsiny no betsaka !! Tsy mamely tsss !!

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 125